Quiconque meurt, meurt à  douleur. / Les Blogs de PsychoACTIF

Quiconque meurt, meurt à  douleur. 





Robert Morin est un réalisateur Québecois, ''Quiconque meurt, meurt à  douleur'' est paru en 1998. J'aime ce film, il me fait rappeler de bons souvenirs. C'est pas à  tout les coins de rues, mais ça existe.

Catégorie : Vidéos - 29 octobre 2014 à  21:48



Commentaires
#1 Posté par : YourLatestTrick 30 octobre 2014 à  06:26

Robert Morin est un réalisateur Québecois

... Et tu as une version sous-titrée ? lol

J'ai essayé pourtant, je te jure ...


Posté par : YourLatestTrick | 30 octobre 2014 à  06:26

 
#2 Posté par : Disturb 30 octobre 2014 à  13:27
J'adore le québecois !!!!
idem je comprends un mot sur trois, mais je kiffe cet " accent" propre à  vous ' aut' !

  Par contre , LSD , ça te rappelle des souvenirs ??? j'ai maté les 5 premières minutes...t'as vécu ce genre de situations ????

Dstrb

Posté par : Disturb | 30 octobre 2014 à  13:27

 
#3 Posté par : Juriste 30 octobre 2014 à  15:46
Merde je me le gardais au chaud pour ce soir en cas d'insomnie mais c'est vrai que l'accent est incompréhensible pour moi...

Posté par : Juriste | 30 octobre 2014 à  15:46

 
#4 Posté par : LumpySpaceDaily 30 octobre 2014 à  16:22
Malheureusement je n'ai pas de version sous titré, mais je vais regarder à  la bibliothèque si c'est possible de faire venir le film. Il y a beaucoup d'expression de chez moi, ça aide pas a la compréhension.

Avant dans ma ville il y avait ''les amis des motos'' qui occupait principalement une rue avec pleins de bloc appartement où tout leurs amis c'était installer et un jour il y a eu une décente, mais seulement dans un bloc de la rue. Mais tout le monde a relativement bien coopéré

Posté par : LumpySpaceDaily | 30 octobre 2014 à  16:22

 
#5 Posté par : mikykeupon 30 octobre 2014 à  16:40
J'avais vue ce film un soir, j'ai complètement halluciné.

Même si il est vrai que la langue est un peu dur à  comprendre au début, on arrive à  comprendre l'ambiance général et ce qui se trame.

Mais quelle violence. Je suppose que c'est suite à  ce genre d'histoire que le gouvernement à  autorisé les salle de shoot.

Posté par : mikykeupon | 30 octobre 2014 à  16:40

 
#6 Posté par : YourLatestTrick 30 octobre 2014 à  19:31
Bon idem, en cas d'insomnie je ferai confiance à  Miky et j'essaierai de passer outre !

J'ai l'impression d'entendre Roi Heenok tout le temps lol

Posté par : YourLatestTrick | 30 octobre 2014 à  19:31

 
#7 Posté par : sud 2 france 31 octobre 2014 à  08:37
ça me fait penser à  "c'est arrivé prés de chez vous" (le 1er film de Pooelvorde) version junky....

Posté par : sud 2 france | 31 octobre 2014 à  08:37

 
#8 Posté par : smack4fight 31 octobre 2014 à  08:56
Merci pr ce film
Je comptais mater juste qques minutes et... j'ai pas pu éteindre avt le générique!
Moi aussi ça me rappelle des ambiances. .. keufs (je devrais dire "cochons") ligotés en moins!
Mais c'est vrai que ds les squat les choses dérapent vite et pour un rien...
Et pr moi le québécois n'a pas posé soucis
Bon je connais qd même bcp de leurs expressions et façons de parler mais vraiment on s'habitue!

Posté par : smack4fight | 31 octobre 2014 à  08:56

 
#9 Posté par : sud 2 france 01 novembre 2014 à  13:27
si ils tapent de la C en + de l'héro, rien d'étonnant quant au climat de violence ambiant...le gars (le caïd, puisque c'est lui qu'a le plus gros péteux) avec son Uzi me fait bien rire quand il laisse choisir aux flics la shooteuse ou le flingue... et une fois que les keufs sont tout fonsdar il leur dit "t'as gagné les élections, cochon!!". et il leur sort "ici c'est moi l'état, et la dope elle y est légale!!". Excellent!! Il doit etre bien barré le mec qu'a fait cet ovni de film...

Posté par : sud 2 france | 01 novembre 2014 à  13:27

 
#10 Posté par : LumpySpaceDaily 01 novembre 2014 à  17:48
Smack4fight contente que le film ta plus. J'ai resté dans hochelaga pendant un été et l'ambiance de ce quartier est vraiment tendue par moment. mais les gens sont en générale gentil.

sud 2 france moi aussi j'ai trouvé la scène particulièrement drôle. J'ai aussi aimé celle ou un mec raconte qu'ils sont tous dans un autre univers mentale très loin.

Posté par : LumpySpaceDaily | 01 novembre 2014 à  17:48

Remonter

Pied de page des forums