[Review] Une soirée au Vapor Lounge, un bar à vape Grenoblois. / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Rick » 

[Review] Une soirée au Vapor Lounge, un bar à vape Grenoblois. 



Bienvenue sur mon blog !
Aujourd'hui je vais vous raconter une expérience relativement simple. J'ai pénétré pour la première fois de ma vie dans un "bar à vape" et je voulais témoigner de mon expérience. En général, j'ai trouvé cela agréable super

/forum/uploads/images/1576/vapor-lounge-1.jpg




 
 musique d'ambiance 
 
 Et les lyrics de Mariya Takeuchi 





Ce billet va évoquer un certain type d'établissement où l'on consomme de l'alcool et des e-liquides avec de la nicotine parfois. Un commerce de détail  pour les cigarettes électroniques, un bar avec son comptoir, un salon lounge, des terrasses.  Situé en France, cette société par action simplifiée à but lucratif est un "magasin/bar" avec la possibilité unique de vapoter à l'intérieur ce qui m'a surpris. D'habitude, à part les bar à narguilé, je n'avais jamais vu un commerce remplis de nuages blancs. Pour l'aspect juridique : d'après les gérants leurs pratiques ont été tolérées par les forces de l'ordre même si je doute que ce soit "légal".


L'objectif est de présenter ce type de commerce, leur concept, que je ne connaissais pas il y a quelques jours.




Pour situer le contexte il n'y a pas de consommateur ou de vaporiseur cannabis naturel ou de fumeur de joints ou de clopes.
Pas d'usagers de MDMA, LSD, KETAMINE, COCAÏNE (etc.)  en vue.
Mais plutôt des gens qui viennent se détendre, vapoter un coup, éventuellement boire une limonade ou une bière voir de la chartreuse le soir.

Au vapor Lounge, pas beaucoup de psychoactifs ni "d'épices dans les e-liquides", j'étais le seul à consommer des c-liquides.. Une nouvelle manière de consommer des drogues, avec des membres qui font de la réduction des risques comme Leodric, Daane el ou randall flag. Ces molécules permettent une défonce proche du cannabis, sans être positif aux test routiers et elles possèdent leurs propres effets, leurs propres personnalité même si il peut y avoir des risques de surdosage c'est pourquoi il est important de maîtriser la dilution volumétrique, les produits en croix et l'usage d'une balance au milligramme calibrée. Enfin, ici, au vapor lounge, pas d'usagers de cannabinoïdes mais ils restent bienvenus.

Leodric a écrit

Daane-El a écrit

RandallFlag a écrit

Quand je parle "d'épices", je veux bien entendu parler des cannabinoïdes que j'apprécie. Que sont elles? Des molécules proches des principes actifs présents dans le cannabis).
Plus généralement, lorsque je ne consommai pas mon autoproduction de marijuana, je vapote des substances synthétiques dans les e-liquides


Un bar qui pourrait ressembler aux "café/thé bar à shisha-narguilé" mais où il n'y a pas de combustion ni de tabac. On peut y passer quelques minutes pour acheter une fiole de 10 millilitres à 3€ et rester, ou se servir une pinte si on est pas fan de la chartreuse sur laquelle l'établissement est construit, sur la route de lyon.
Lors de mon passage, j'ai reçus de nombreux cadeaux (alcool, eliquide), acheté du matériel (coton, mallette d'outils etc.)


/forum/uploads/images/1576/vapor-lounge-3.jpg



Il est possible de rester de nombreuses heures sans consommer, de se restaurer ou de s'abreuver. Le lieu est très convivial et cela se voit rapidement car toutes les personnes dans le commerce parlent ensemble, il n'y a pas de groupes mais un amalgame heterogènes d'hommes et de femmes âgés de 18 a 60 ans.

/forum/uploads/images/1576/vapor-lounge-2.jpg


Le thème des soirées varie en fonction du contexte : anniversaire, foot, concours de vape, soirées à thème type halloween, il y a de tout.

En plus du snack simple (planches de fromages et saucisson) , il y a la traditionnelle cuisine dauphinoise très réputée, la spécialité ici ce sont escargots produits localement d'ailleurs le fournisseur était venu vaper le soir où j'étais passé.

/forum/uploads/images/1576/vapor-lounge-6.jpg


On m'a offert des coups à boire (chartreuse, bière), on m'a conseillé avec une certaine expertise pour ma cigarette électronique : comment faire fonctionner un dripper , ici un  Go Vad RDA qui est un système relativement complexe.


Le patron m'a monté mon fil résistif , l'a fait chauffer et optimiser sa connexion avec ma "box" (batterie) , enfiler du coton "white stuff" et m'a donné pléthore de bons conseils.

/forum/uploads/images/1576/coil-connection.jpg


/forum/uploads/images/1576/cloud.jpg


J'y ai rencontré un ancien collègue, des citadins et des jeunes de milieux ruraux avec des métiers et provenant de milieux relativement hétéroclite.

/forum/uploads/images/1576/vapor-lounge-51.jpg


En conclusion , j'ai trouvé "ce concept d'établissement" plutôt sympathique et attractif socialement, au niveau du relationnel, avec l'opportunité de créer tous types de relation.

Aussi, j'ai eu accès à des produits pour ma e-cigarette de très haute qualité avec des prix relativement proche d'internet (max 5€ de plus) mais là on se sent plutôt chez l'artisan que chez Amazon, Alibaba ou Cdiscount donc c'est appréciable. Enfin il y a une partie "do it yourself" pour les e-liquides et le reste, une vitrine avec des produits d'occasion provenant des clients. En général, le staff tente de vendre des produits de qualités, pour maintenir une certaine réputation. D'ailleurs, j'ai découvert le lieu par le bouche à oreille.

Il est possible d'avoir accès à ce type de milieu pour quelques euros, l'ambiance est bonne. Aussi, le fait de pouvoir fumer à l'intérieur est appréciable avec ces e-cigarettes car avec la loi Evin ce n'est pas toujours agréable de fumer dehors même si c'est une excellente idée pour la santé du staff. Le tabagisme passif a tuer mon grand père paternel, que je n'ai jamais connu par exemple.
Sinon je ne connaissais personne là bas et je n'ai aucun intérêt économique en parlant de ce magasin, et je peux émettre toutes les critiques négatives qui me traversent l'esprit. Si par le futur je suis déçus, je le dirais ici dans un UP. Ce billet n'est pas une publicité.

La E-cigarette elle aussi génère des risques, ce serait dommage d'acheter des piles (accus) mérovingiennes qui explose dans ta poche et te brûle au 12ième degrés.
/forum/uploads/images/1576/vape.gif


Concernant la discrimination envers les usagers de drogues ou la violence symbolique : ils étaient cool là dessus, pas de jugement, milieu plutôt SAFE mais j'ai entendu des opinions comme:  "il faut se méfier des cannabinoïdes" sans apporter de sources ou "les e-liquides avec des cannabinoïdes c'est les cart-ridge au thc qui provoque des pneumopathies lipidiques , non ?" , de toute manière "il ne faut rien mettre d'autre que de la nicotine, qui est d'ailleurs non toxique ! (faux)" mais pas de rejet non plus : "ah, c'est ta e-cigarette dédiés aux C-LIQUIDES (e-liquides+cannabinoïdes , ici du 5F-Adb dosé à 0,5 mg/ml). Donc il y a encore quelques progrès à faire sur la RDR mais il y a aussi une méconnaissance de l'usage plus "psychoactif", "récréatif" et "orienté défonce", enfin autre chose que l'ivresse alcoolique et rush nicotinique.


/forum/uploads/images/1576/vapor-lounge-4.jpg




Cependant dans d'autres magasins à e-cig, spécialiser dans les parfums et le Do It Yourself de e liquide (DIY) , on m'a beaucoup "moins chaleureusement accueillis". Par exemple, une vendeuse du centre ville m'a fait les grands yeux quand je lui ai expliqué que j'allais utiliser son propylène glycol, sa glycérine végétale, sa nicotine et ses parfums (additifs qui donne du goût) ou ses exhausteurs de goûts pour fabriquer des liquides qui défoncent avec des molécules synthétiques comme les JWH-XXX

En conclusion je pense que lors de mes pérégrinations j'irais plus souvent boire mes pintes dans ces "vape lounge" plutôt que d'un bar ou un café classique. Il doit exister des "bar à e-cig" encore mieux et j'ai hâte de les découvrir.

Est ce que ce type de bouge a un intérêt RDR ? Oui car il fait la promotion de la e-cigarette, de nombreux clients ont arrêté la combustion et amélioré en un mois. Beaucoup se sont sevré du tabac cependant on boit de l'alcool et c'est une prise de risque vu la toxicité importante de l'éthanol.

/forum/uploads/images/1576/vapor-lounge-7.jpg



lloigor a écrit

Un grand merci à LLoigor, qui m'a initié à la cigarette éléctronique en profondeur, avant de l'avoir rencontré je fumais avec une e-leaf de 40w acheté chez 1001 piles avec des e-liquides de très mauvaises qualité.

/forum/uploads/images/1576/e-leaf.jpg


J'ai redécouvert la vape avec son dripper "apocalypse" pendant les université d'été de psychoactif , une merveille en terme de goût qui m'a choqué par ses qualités.

/forum/uploads/images/1576/apocalypse.jpg

où une résistance chauffe les liquides malaysiens ou américains de très bonnes factures avec des parfums et des nuances de goûts supplémentaires.

/forum/uploads/images/1576/tropical-limonade-breaking-juice1.jpg
(le e-liquide Breaking Juice "tropical limonade", notre "All Day" , le liquide que l'on vape toute la journée.

Grâce à la puissance de l'apocalypse et d'une batterie puissante. J'ai découvert subitement la profondeur du monde de la vape mais notre rencontre était trop brève pour tout apprendre, tout maitriser, alors je continue d’échanger avec des amoureux de la vape pour m'améliorer. Progresser. Et si je montai moi même les pièces comme les coils ?Et si j'allais fabriquer le e-liquide de ma mère? Ou me préparer une vapoteuse à cannabinoïdes synthétiques? Bref, ce genre de lieu est parfumé par un art de vivre riche en aromes, c'est plus qu'un mode de consommation mais aussi une subculture et un hobby, parfois une passion.


/forum/uploads/images/1576/vape2.gif

Catégorie : Expérimental - 14 décembre 2019 à  03:46

#e-cig e-cigarette vape bar cigarette electronique alcool

Reputation de ce commentaire
 
J'ai beaucoup apprécié ton article. Nemesia.
 
Ca donne envie de s'y mettre.



Commentaires
#1 Posté par : Rick 15 décembre 2019 à  22:48
Merci pour le champignon ! J'ai essayé de soigner l'article ! super

/forum/uploads/images/1576/at-your-service.gif

Posté par : Rick | 15 décembre 2019 à  22:48

 
#2 Posté par : Nemesia 16 décembre 2019 à  10:46
De rien, c'est vraiment bien écrit et soigné.
Ça me tente carrément d'aller dans un bar à vape.
J'ai un lounge juste en bas de chez moi, un magasin de e-cig où tu peux te poser, discuter, c'est pas très grand par contre et ils vendent uniquement des e-cig/e-liquides/DIY, pas d'alcool, et ils sont ouverts uniquement la journée, mais c'est sympa et les vendeurs sont de bons conseils.

J'ai un dripper aussi, faudrait que je m'y mette un jour, les dripper c'est vraiment le top pour le goût.
J'ai jamais vraiment sauté le pas, jamais appris à changer le coton.
Je l'avais acheté pour vapoter de l'A-PHP, en mettant par exemple 0,2mL de eliquide (tant de mL/tant de mg), pour doser précisément le dosage plutôt que d'avoir un tank dédié, avec du coup un dosage moins précis.

J'ai par contre un tank dédié aux noïds comme toi, avec un e-liquide au 5F-MDMB-2201 dosé à 2mg/mL, qui lui se dose plutôt taff par taff, au ressenti psychologique avec l'effet désiré.

Posté par : Nemesia | 16 décembre 2019 à  10:46

 
#3 Posté par : psychodi 17 décembre 2019 à  12:08
merci Rick pour ce petit reportage

je passe parfois devant ce lounge bar, qui est un peu excentré il est vrai
il y avait un growshop pas loin mais il a fermé

Grecity et ses surprises

Posté par : psychodi | 17 décembre 2019 à  12:08

  • Psychoactif 
  • » Blogs » Rick 
  • » [Review] Une soirée au Vapor Lounge, un bar à vape Grenoblois.

Remonter

Pied de page des forums