Road-trip psychédélique à Amsterdam. / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Archimede » 
 

Road-trip psychédélique à Amsterdam. 



Depuis quelques mois, nous nous réjouissons d'être ce lundi 19 mars. À 10h15, nous entrons dans le train en direction de notre ville de pèlerinage annuel : Amsterdam.
Lors de ce roadtrip-report, je posterai des photos pour poser le décor et rappeler le contexte, celles-ci ne seront pas les miennes car le smartphone avec lequel j'ai été à Amsterdam à été détruit.

Nous sommes 4 : ma petite amie, mon meilleur ami et sa petite amie. Nous nous connaissons depuis des années et sommes des habitués des coffeeshop (Mais pas d'Amsterdam, ou nous n'avons été que 2 fois).

Nous somme dans le train lorsque mon pote évoque les graines de Hawaiian Baby Woodrose (LSA) achetées à Maastricht samedi soir. On se fait un petit briefing de notre journée et l'idée de passer cette première journée sous LSA nous séduit. Par contre, j'émets l'idée digérer ces graines une fois arrivés à destination (y'a plus glamour que les toilettes du train pour y laisser une pizza).

Jour 1 - 13h50  :  arrivée en gare d'Amsterdam

Le dernier repas date de 09h du mat' : on a la dalle ! On se prend un corner de nouilles asiatiques au premier restaurant chinois et on décide ensuite de se rendre à un coffeeshop.
On marche une vingtaine de minutes pour aller visiter notre premier coffee : le G****H****.

Thé vert pour tout le monde, SSH pour ma chérie et moi, Amnesia pour les autres. On attend un peu que les estomacs se vident un minimum pour prendre le LSA. Nous allons rester une heure/une heure et demie sur place à attendre la montée, accompagnés de quelques thés/joints. La bonne humeur s'installe durant ce petit moment privilégié, loin de tout stress du quotidien. Nous avons ingurgité chacun 4 graines de LSA, le but n'était pas de se submerger dans un délire lysergique mais plutôt d'améliorer l'ambiance générale, de potentialise le cannabis et de rendre la marche moins pénible. Le bodyload est léger, selon moi atténué par le cannabis. Les effets sont tout de même potents, surtout en montée. On se promène dans les rues d'Amsterdam, si dirigeant vert le musée du haschisch et du chanvre (Hemp and hasch museum).
Sortis du musée, la montée du LSA étant passée depuis un moment, on décide de casser la croûte dans un KFC, il est déjà 18h.
Après le repas, on décide de se rendre à l'hôtel que nous avons réservé pour ces 2 nuits dans cette magnifique nuit

Jour 1 - 19h00 : Arrivée à l'hotel.

Nous avons découvert à notre dernière visite qu'un coffeeshop, le V******'s, était également un hôtel pour touristes (de la drogue ?). Après négociations avec l' administration par mail/téléphone, nous avons réussi à obtenir une formule d'hébergement pour 2 nuits/4 personnes dans la même chambre. Ce que l'hôtel ne proposait visiblement pas de base sur le net. On nous emmène voir la chambre, on a vu mieux mais pour le prix et la localisation (y'a quand même un coffee au RDC !), c'est raisonnable. Un rapide tour sur Google Maps m'indique que nous ne sommes qu'à 30 minutes de marche de mon coffee préféré, et à 15 minutes de marche d'un coffee très réputé. Ni une, ni deux : on prend le strict minimum et on part à l'aventure.

Le LSA rendait la marche très agréable, on riait des maisons qui avaient un regard défoncé, elles devaient probablement rire de nous pour les mêmes raisons. Arrivés au premier coffee, l'A******, on achète deux grammes de Jack Herer  et on les consommera sur place via un vaporisateur de salon.

On sort du coffee et mode happy, on se dirige déjà vers le prochain tout en faisant des détours à chaque fois qu'on croise une boutique intéressante. Mon ami achètera d'ailleurs une douille en verre sur le trajet.
Vers 21h, on arrive au dernier coffee de la journée, sans compter notre hôte, le 1** H***.
Les variétés ont changé depuis la dernière fois, mais la carte vend toujours du rêve ! Et ce décor, ça me donne envie d'y passer la nuit !

/forum/uploads/images/1522/1522073828.jpg

La photo n'est pas buggée, c'est ma façon de censurer le nom du coffee. Laul.

Ma chérie et moi achetons 1 Moonrock, nos amis en font de même. Je prend également un gramme de hash "Gorilla Glue #4" pour le soir avant de dormir. On prend également 2 joints de Moonrock... On était déjà trop faya que pour rouler nos joints nous même. bravo

Après une heure, on décide de se rendre à la, hotel pour y finir la soirée au rez-de-chaussée. Finalement, on arrivera 30 minutes avant la fermeture du coffeeshop, nous n'auront le temps que de goûter cette Gorilla Glue #4 sous forme de hash. Vraiment pas mal !
Une fois dans notre chambre, mon ami me signale que, si on veut vraiment, on peut fumer par la fenêtre... Bon, le gars ne nous a pas fait mention de l'interdiction de fumer dans les hôtels... Mais quand même ! Bon tant pis, j'avais envie d'essayer le nouveau bong de mon amis, j'ai même eu l'honneur de l'innaugurer.

Je prend un petit bout de la Moonrock, je dirais 200mg, ainsi qu'un bon bout de shit (Le fameux Gorilla Glue #4) et je coule ma douille sans tabac. J'aime pas le hit de nicotine, puis le goût dégeu du tabac.
Je me pose dans mon lit en attendant les effets venir, ma copine se pose près de moi et tape des épisodes de "La Casa De Papel" en streaming. C'est les dernières choses que je me souvienne avant de tomber dans les bras de morphée. bong_hit

Jour 2 - 10h00 : Wake'n'Bake

Au réveil, on décide d'aller prendre le déjeuner dans une sandwicherie à 100m de l'hôtel. En passant par le rez-de-chaussée on ne résiste pas à la tentation de se fumer 2 petits joints de bonne sativa et une tasse de thé/café chacun pour bien commencer la journée.

Pendant le petit déjeuner dans la sandwicherie, j'ai l'impression de ressentir les rémanence de défonce du LSA de la veille : l'impression que ma langue re-découvre ma bouche, que chaque dent ou cavité crée une sensation nouvelle dans ma bouche.

Lors de la matinée, on visite un smartshop et mon amis nous chauffe à prendre des truffes. Je me rappelle de cette rémanence de LSA et lui explique, du coup on se dit tous que ça serait préférable de consommer les truffes le lendemain. On les achète donc, mais je prend également 2 flacons de concentré de Kanna (x10) car je m'apprêtais à ce moment à commencer le psychowiki sur ce produit (Il est fait à l'heure actuelle).

Jour 2 - 13h00 : Pizza, bière, bedo

On se rend au S****m****, c'est pas la porte à côté et on finit par faire un  break dans une pizzeria et d'y prendre notre repas de midi.

Puis, fatigués de la marche, on s'arrête dans un café ou ils servent de la bière Belge (Hourra !). On reprend l'âme chemin une heure plus tard pour y arriver seulement à 16h. Le coffee est très stylé, la carte est monstrueuse ! Le chemin en aura valu la peine.

/forum/uploads/images/1522/1522075997.jpg

Photo du net, ce n'était pas exactement la même carte mais elle y ressemblait à 1 ou 2 variétés près.
J'y prend de la Mango Haze (Très fruitée, j'adore !), de la L.A. OG Kush (Stone écrasant, parfait pour dormir) ainsi que 100mg de Kanna en sniff dans un coin à l'abri de la vue des autres. Les drogues dures sont très mal vues dans les coffee, je vous déconseille d'en consommer dans ces lieux. Le Kanna n'en est pas, mais la ROA n'est pas la plus saine.

Je reprendrai 150mg plus tard par l'autre narine. Euphorie, gros smile, envie de bouger mais gros inconfort dans les narines et la gorge, ce produit a un goût pire qu'immonde à mes yeux mais les effets sont plaisants.

Jour 2 - 18h30 : Quartier rouge, Smartshops, malbouffe

On a 2 options : soit on prend le tram pour rentrer à l'hôtel et chill toute la soirée, soit on remet ça à demain au bercail et on rentre à pied en visitant les magasins et en mangeant des bonnes choses à gauche à droite.
On choisit la 2eme option à l'unanimité super

On marche à peine 20 minutes et nous trouvons un joli petit parc avec un étang, pause bedo !
Les passants nous regardent bizarrement assis dans l'herbe, avec 10 degrés,  un ciel sombre et des doudounes. On s'en fout, on est bien ! rasta

Un burger King plus tard, on trouve un beau smartshop  et on décide de le visiter. On termine le digespliff d'abord puis on découvre avec joie qu'ils vendent des cartouches de protoxyde d'azote ! On prend chacun 20 cartouches et des ballons. Je prend également du LSA, en vue d'une consommation dans les semaines qui viennent.

Notre ultime visite de la journée sera le quartier rouge. Évidemment, c'est exclusivement culturel merci-1
Les coffee du quartier rouges, en tout cas ceux qu'on a visité, ont l'ambiance de coffee de campagne. Un peu moins cher qu'en centre ville, mais la qualité n'était pas des plus incroyables.

Deux pétards et 20 minutes de marche plus tard, on arrive à l'hotel/coffee. On reste, une fois de plus, jusqu'à la fermeture du coffee avant d'aller s'installer dans nos chambres.
La protoparty peut commencer ! On tape des musiques d'arrachés, on prépare des douilles et le festival peut commencer.
On prend 2 cartouches max par personne et toujours 1 personne "sobre" pendant que les autres décollent. Décollages, atterrissages, décollages, atterrissages, panne de carburant. Après 40 minutes on a déjà plus de proto, c'est sacrément fugace ce produit !
On décide de se terminer au canna+ kanna. Vu l'efficacité du Moonrock pour m'endormir la veille, je m'en suis repris un bout (Plus petit vu le prix) au bong avant d'aller pioncer.

Jour 3 - 10h : See you soon !

A 10h on part définitivement de l'hôtel. Évidemment, on transite par le coffeeshop y fumer un petchon pour ensuite aller déjeuner.
Durant le déjeuner, on discute afin de désigner le sitter pour notre trip sous truffes.

/forum/uploads/images/1522/1522079930.jpg

Ce sont des mexicana, comme celles sur cette image.

Ma petite amie se porte volontaire, n'ayant jamais essayé les truffes. Ça sera donc elle, notre sitter. Il y a 20 gramme pour 3, on prend donc un peu moins de 7gr chacuns (La dose conseillée pour de bons effets étant entre 5 et 10 grammes). Pas terrible comme goût... C'est même infecte ! J'espère que les vendeuses tenant la sandwecherie n'ont pas cru que leurs viennoiseries étaient responsables de nos têtes dégoutées/nausées.
On part de la et décidons de visiter quelques coffee pour ramener de la verdure à la maison (C'est débile, je récolte dans une semaine mais bon c'est dam's).

En tout, on a ramené à 2 (Ma petite amie et moi)  :
- 1 moonrock.
- 11gr de weed.
- 6gr de shit.

Nous sommes déjà au 2eme coffee quand je sens les truffes "monter". Enfait c'est trop doux que pour appeller ça une montée. Les couleurs sont plus éclatantes, les gens me paraissent de bonne humeur, zen.
Une fois sorti du coffee, c'est la bonne humeur générale. On se promène, évasifs.
Ma petite amie réussit à nous décrocher une péniche pour faire un petit tour sur les canaux. C'est tout simplement merveilleux. Assis, je regarde tous ces gens profiter du moment présent (Et si ça se trouve pas du tout) et pense à toute la beauté de ce monde et de l'humanité.

Et puis gerbe
Hé merde, heureusement j'ai eu le temps de passer ma tête sur le côté du petit bateau.
On prétextera un mal de mer bien balaise et on ira se promener plus loin. Malgré le fait d'avoir vomi, je ne me sens pas mal du tout.

Il est 16h et on a toujours pas mangé. On décide al9rs d'aller manger... Du fromage big_smile Comme les magasins de fromage sont fréquents, on avait que l'embarras du choix et on a passé 2 heures à manger en petite quantité, d'un fromager à l'autre lol

Bizarre que personne n'ait l'appétit coupé avec les truffes, il me semblait que c'était un effet secondaire. Soit.

Retour à la maison.

Le trajet ne fut pas aussi joyeux que ces 3 magnifiques journées, la petite amie de mon pote commence à bader à cause d'une foule de gens qui entrent à mi-chemin. On change d'endroit, on la conforte mais l'ambiance générale à changé. Finit de rire, finie l'excitation.

Je sais pas si c'est le fait qu'on vient de passer un beau moment et que le retour à la réalité doit se faire, ou si ce sont les champis qui influent sur notre état d'esprit, mais le retour à été naze... On s'est littéralement emmerdés.

Heureusement, on a pu fumer un joint lors d'un arrêt, ça fait déjà du bien rasta


Voilà, c'était juste pour raconter ma petite histoire de ces 3 jours passés à Dams. C'était une super expérience et ça m'a fait plaisir de partager ça avec vous, pour tout ce que les TR lus ici ont pu me faire voyager.

Ha oui, juste un conseil si vous êtes pas habitués des psychés (Comme nous enfait, on fume juste le cannabis normalement) : évitez de faire ça avec du monde autour. C'est réellement baddant. Si je n'avais pas fait preuve de self-control et si j'avais pas pris une si petite dose, je serai passé par le bad aussi, certainement.

Si même ça vous tente, dosez peu big_smile

Merci pour votre lecture rasta

Catégorie : Road trip - 26 mars 2018 à  16:30

Reputation de ce commentaire
 
Nice trip
 
trop cool !!! humanoid



Commentaires
#1 Posté par : Gradak 26 mars 2018 à  17:50
Sympa ce roadtrip report !
Ça donne envie.
Apparemment beaucoup de bonne vives et de détente.

Merci !rasta

Posté par : Gradak | 26 mars 2018 à  17:50

 
#2 Posté par : Archimede 27 mars 2018 à  15:15
Merci Torkem smile
Franchement ouai, vraiment très agréable comme voyage !
Jai déjà hâte d'y retourner rasta

Posté par : Archimede | 27 mars 2018 à  15:15

 
#3 Posté par : Sufenta 27 mars 2018 à  18:25
Ça me rappelle des souvenir harrrr RAmsterdam ^^

C’est super joli, les maisons sont toute de traviole bon les champi ont dû influencer mais même le lendemain j’ai fait attention et c’est pas très droit tout ça

Sinon bien écrit j’ai eu plaisir à lire ton récit..

Et au fait merci pour le wiki.

Amicalement

Posté par : Sufenta | 27 mars 2018 à  18:25

 
#4 Posté par : Bootspoppers 30 mars 2018 à  00:30
Merci !

Posté par : Bootspoppers | 30 mars 2018 à  00:30

 
#5 Posté par : Archimede 02 avril 2018 à  18:22
Merci pour vos commentaires !

Et au fait merci pour le wiki.

Ce n'est rien par rapport à la montagne d'infos que le Wiki m'a fournis. D'ailleurs, merci à tous d'avoir contribué. Voilà pourquoi je trouve internet merveilleux.

"À l'ère de l'information, l'ignorance est un choix."

salutsalut


Posté par : Archimede | 02 avril 2018 à  18:22

 
#6 Posté par : Dreamyn 03 avril 2018 à  16:42
Merci pour ce Roadtrip report super

Amsterdam, ça me rappelle de sacrés souvenirs rasta

/forum/uploads/images/1522/1522766512.jpg


salut

Posté par : Dreamyn | 03 avril 2018 à  16:42

 
#7 Posté par : Biyach 04 avril 2018 à  00:04
Salut Archimede !

Je voulais également te remercier pour ce texte.
Ça fait longtemps que je n'avais pas lu de texte de ce style et je me suis senti comme si j'y était.
Ça fait longtemps que j'y suis pas allé et ça me manque un peu.
Y'a même 2 fois où je suis allé avec des potes et je n'avais pas de carte d'identité car à l'époque j'avais jamais ma carte sur moi.
Comme tu le devines, c'était donc accès bloqué aux coffees. Quel idiot  je fut !

Juste pour faire 'comme les autres' (c'est mal) je te remercie pour la page Wiki. Je viens de comprendre que j'y connais rien en fonctionnement wiki, à part lire.
A ce sujet, j'ai laissé un mot dans la partie discussion de la page Kanna car je ne savais pas où écrire et je ne voulais pas encombrer le topic 'Wiki'.

Salutations !

Posté par : Biyach | 04 avril 2018 à  00:04

 
#8 Posté par : TripSitterFR 10 juin 2021 à  01:24
Ton roadtrip est bien raconté ! Ça me rend nostalgique...

J'ai connu l'époque des florins et où on trouvait des champis (pas des truffes) et des cactus frais coupés en cubes - prêts à consommer - dans les smartshops.

Grosse claque la 1ère fois (au propre comme au figuré, le bad trip n'est jamais loin quand on se jette sur les variétés les plus fortes et qu'on veut tout fumer)...surtout quand on vient d'un pays si répressif en la matière. Les cartes avec différentes qualités : fleurs, résines, concentrés, space cake...y'a l'embarras du choix.

Entre l'herbe, les psychés et le sexe tarifé, le Red Light District c'est un vrai Disneyland pour adultes. Mais après plusieurs voyages, on s'aperçoit que c'est quand même très commercial comme lieu. Tout est fait pour que le touriste consomme.

Et il y' a de vrais "pièges", comme ce grand coffee connu qui s'étale sur 3 étages : bar, resto et coffee (3 en 1). Je me souviens qu'on y était resté des heures sans arriver à décoller après une pink kush trop dosée, alors une bière pour redescendre un peu, une assiette de frites et autres grignotages pour se retaper et...un digé-spliff qui nous ramène à la case départ.  salut

Mais Dam c'est grand et il ne faut pas se cantonner à un quartier, et c'est beaucoup plus gratifiant que d'aller à une ville frontière (Breda, Maastricht), car il y a une dimension culturelle en plus. La ville est un musée à ciel ouvert avec son architecture particulière et c'est toujours cool d'aller voir quelques tableaux de Van Gogh sous influence... fume_une_joint

Et puis c'est calme comme endroit (sauf au Jour de l'an et à la Fête de la Reine), je ne sais pas si c'est lié aux canaux, aux vélos et tramways (gare à ces derniers trop foncedé !), à ses petits carillons mélodieux qui tintent à intervalles réguliers, à l'odeur omniprésente de weed ou bien à tous ces touristes hébétés et agars qui tournent dans le quartier rouge comme dans un labyrinthe...

Mais c'est vraiment un lieu à voir et un trip à faire au moins une fois dans sa vie pour tout fan de cannabis (perso c'est devenu trop anxiogène, donc ce temps est révolu). Par contre j'ai toujours préféré le bus - même si c'est long - car en voiture, le conducteur profite moins ou prend plus de risques (que ce soit pour son permis où la sécurité des passagers)...

Quelques clips en rapports avec le sujet :




Posté par : TripSitterFR | 10 juin 2021 à  01:24

 
#9 Posté par : HUMA_NOlDS 11 juin 2021 à  19:04
Trop bien ! En fait à Amsterdam presque toutes les drogues sont légales ? C'est en Europe ?

Posté par : HUMA_NOlDS | 11 juin 2021 à  19:04

 
#10 Posté par : TripSitterFR Hier à  00:55
Oui, aux Pays-Bas. C'est pas vraiment légal, mais y'a une tolérance on va dire. De souvenir, le client majeur peut acheter 5g de cannabis maximum.

A côté de ça, il y a les smartshops, qui proposent des truffes, salvia, cactus à mescaline, LSA, kratom, kanna, etc. Ils proposaient aussi des NPS comme le 2C-T-7 ou la methylone à une époque (peut-être qu'ils vendent de la 3-MMC maintenant ?).

Posté par : TripSitterFR | Hier à  00:55

Remonter

Pied de page des forums