Suite et fin du bon Docteur / Les Blogs de PsychoACTIF

Suite et fin du bon Docteur 



"Celui qui se transforme en bête se libère de la douleur d'être un homme "

J'ai toujours aimer cette phrase de las Vegas parano avec la même fascination qu'un gothique de 13 ans qui entends un poème sur la mort.

La drogue c'est pas mal, ça a bon dos quand on fait de la merde, quand on perd toute inhibition, toute entrave et ça permet de prendre du plaisir sur le moment et d'entretenir une chute inexorable. Ce ne sont pas des questions de moral ou d'éthiques qui animes les comportements instinctifs, rester dans une zone de confort même si celle ci est tout sauf confortable elle reste connue. Par peur de l'inconnu, de la perte de ce qu'on ne réalise pas posséder.

Je suis un froussard, je suis vaillant peut-être même téméraire mais pas courageux.

Entrons dans ce que je voudrais partager, j'ai eu envie de commencer ce blog en mai 2017, date où j'ai lourdement consommer des drogues de synthèses (cathinones, benzo, sérotonine, c-liquides) mais j'ai tellement vriller et changer de vie que je n'ai jamais eu le courage de revenir ici raconter mon expérience

Je sais pas trop la forme qu'aura ce blog, j'ai pas de plan en tête je voudrais partager mon expérience de l'addiction en générale, le TR des chems et y ajouter mon analyse de comptoirs

Un gros bisou à Recklinghausen qui m'avait mit en garde sur le dosage du 5F AB PINACA, ça aurait pu très mal tourner. Comme disait un de mes addicto " Notre métier consiste à courir avec des cousins pour que vous vous fassiez moins mal quand vous tombez, mais vous tombez quand même. "

Catégorie : Research Chemicals - 03 octobre 2018 à  19:37

Reputation de ce commentaire
 
belle tirade qui rechauffe le coeur ! SafeManTrip



Commentaires
#1 Posté par : Gradak 03 octobre 2018 à  22:22
Salut Nathaniel,
Alors celle là !

J'ai toujours aimer cette phrase de las Vegas parano avec la même fascination qu'un gothique de 13 ans qui entends un poème sur la mort

Elle était vraiment géniale !

La dernière aussi.
J'espère que tu arriveras à mettre des maux sur tes mots. Des fois ça fais du bien.
L'inverse est aussi difficile, ça depends de la réalité que tu vie actuellement. Et celle que tu as peur de découvrir.
drogue-peace


Posté par : Gradak | 03 octobre 2018 à  22:22

Remonter

Pied de page des forums