TRAMADOL - sevrage (Suite) + chance d'être malade en France / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » ontheverge » 

TRAMADOL - sevrage (Suite) + chance d'être malade en France 



Salut à vous,

Comme j'en avais parlé en septembre, j'ai tout changé dans ma vie, pour le meilleur en géneral, mais j'ai aussi remarqué que la France est un paradis pour les malades.

Et pourtant, j'ai déménagé en Suède, qui a super bonne réputation pour leur couverture sociale.
Eh bien en fait, c'est juste de la super pub, parce que la réalité est autre.
Peut-être que ca paraît excellent pour des pays qui n'ont pas de couverture sociale, mais pour nous francais, c'est un downgrading.

Mais revenons à mon sevrage; déjà, je n'ai pas de dépendance mentale, en-dehors des très exceptionnels coups de blues, apaisés par le tramadol, mais je les ai de moins en moins. Plus je baisse le Tramadol, moins j'ai de pics émotionnels.

J'ai sérieusement commencé en septembre, j'étais à 300 mg/jour (soit 6 pilules de Topalgic)
Aujourd'hui, je suis environ à 62,5 mg/jour soit 1pilule et 1/4)
Parfois, je prend jusqu'à 75 mg, parfois je prends 37,5, ca dépend des jours.

Voilà comment j'ai pris mes doses:
A 6 pilules: 2 pilules à la fois
Puis alternance 1/2 pilules
puis 1 pilule
Puis j'ai ouvert mes gélules et jeté la moitié de la dose à la poubelle.
J'ai acheté des gélules vides en gélatine pour éviter de perdre de la poudre, sachant que je n'en aurai plus, mais pour une raison incertaine, quand je prends ces gélules, je ne ressens pas les effets du tramadol.
J'ai les intestins modifiés avec absorption très courte, donc peut-être ces gélules ne sont-elles pas assimilées au même endroit que les gélules normales de topalgic, du coup je ne les assimile pas?
J'ai essayé d'intervertir les capuchons, pour avoir une demi-gélule Topalgic et une demi-gélule en gélatine, mais pareil, je ne les assimile pas, donc tant pis, je perds la moitié de ma poudre.

Bref, sachant que ce système de jeter la moitié de la pilule est très approximatif, je ne sais pas quel dosage j'assimile exactement.

Mais mes besoins sont suffisamment bas pour que je puisse prendre les gouttes de Topalgic que mon médecin m'avait prescrit il y a 3 ans quand j'avais déjà tenté de décrocher.
Elles sont encore valables jusqu'à août 2020, donc impécable.

Enfin voilà, ca descend doucement mais sûrement, je suis trop contente, j'aimerais être débarrassée déjà, mais je prends mon temps.
Après tout, j'ai toujours eu peur de ne plus avoir d'approvisionnement pour une raison ou une autre, donc j'avais un bon stock, au cas où on arrêterait de m'en prescrire, ou bien que le médicamment serait interdit ou modifié.
Donc j'ai encore largement de quoi faire en gélules.
En revanche, je n'ai que 3 flacons de gouttes, soit un total de 2 boites...
Donc j'ai commencé à utiliser ca, pour être vraiment sûre de ce que j'ingère, et j'ai plutôt intérêt  à avoir décroché avant la fin de mes gouttes, parce que personne ne m'en prescrira ici.

Au pire, si je n'en ai plus, je prendrai des micro-doses de poudre de topalgic, mais je ne sais pas trop comment savoir combien de mg il y a exactement, tandis que les gouttes, c'est 2,5 mg par goutte.

Bref, la situation en Suède:
Déjà, il y a des généraliste privés, mais surtout des généralistes publics...
Ici, on paye la sécu avec les impôts, et en plus, on paye le médecin et les médicaments de la manière suivante, par an:
Il faut payer 110 € (1100 couronnes suédoises) chez le médecin avant d'avoir des remboursements,
Et 230 € de médicaments PRESCRITS avant d'avoir des remboursements (autant dire que pas grand-monde n'arrive à ce chiffre, surtout que les médecins ne veulent rien prescrire)

Et si tu veux un médecin généraliste privé, tu paye de ta poche.

Si tu veux des lunettes, tu les payes de ta poche. On se plaint du faible remboursement des lunettes en France, mais ici, c'est zéro.
Pareil pour les soins dentaires, ce n'est pas la sécu qui rembourse, mais leur équivalent de la caisse d'allocs, et il y a 6 mois d'attente pour être inscrit, à partir du moment où tu fournis un dossier complet.
Par exemple, ca fait 3 mois que je demande un papier à la sécu francaise, qui est le dernier document dont j'ai besoin, et toujours rien malgré mes appels et emails.
Donc à partir du moment où ils voudront bien me fournir ce papier, il me faudra attendre au moins 6 mois pour pouvoir faire mes soins dentaires.

Enfin bref, je ne vais pas trop en écrire parce que ce post n'en finirait pas...

Ce qu je retiens, c'est que je suis bientôt sevrée du Tramadol, et que j'espère que mon futur emploi me permettra d'être suffisamment à l'aise pour pouvoir me maintenir en bonne santé...

Catégorie : Tranche de vie - 09 janvier 2019 à  11:08

#tramadol



Remonter

Pied de page des forums