Témoignage LSD, goutte. / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Doom Boy » 
 

Témoignage LSD, goutte. 



Bonjour tout le monde !
Si je publie ce témoignage sur Psycho Actif, c'est pour partager avec vous mon expérience psychédélique liée au LSD.
Je vous préviens, ce texte est très long, j'espère vraiment que vous aurez de la patience pour le lire en entier.
Je précise que c'était la première fois que je prenais la goutte, et que ce récit s'est déroulé hier..
Au fait, j'ai 19 ans et mes amies en ont 16-17.

C'est le matin, un bon week-end s'annonce pour moi. J'attends une amie à  la gare de Toulouse pour aller à  un événement qui se déroule sur les berges de la Garonne.
Moi et ma pote S, passons une partie de la journée au centre-ville à  visiter des quartiers inconnus, à  nous balader dans la rue..
On prend ensuite le métro pour aller jusqu'aux berges. Arrivés sur la pelouse, nous faisons la rencontre de punks, de zonards très sympas; une amie de S ( que je n'ai jamais vu ) nous rejoint ( nous l'appellerons C ). On discute, on rigole avec les inconnus ( qui ont une trentaine d'années ), on commence à  fumer des joints, boire des bières tous ensembles.. De plus en plus de monde se ramène et nous formons bientôt une grosse bande bruyante et joyeuse dans ce parc paisible. Et c'est à  partir de maintenant que tout dégénère.
Je parle des drogues que j'ai testé ou que j'aimerais essayer avec un des inconnus, quand il m'avoue qu'il possède sur lui une fiole de LSD. Tout excité je lui demande le prix, il me dit que c'est 7euros ( prix d'ami ). Je lui donne l'argent ( au lieu de l'utiliser pour mon billet de train retour, quel con.. ) et lèche cette satanée goutte d'enfer.

J'attends les effets, et au bout d'une demie heure, 40 minutes, les premières déformations visuelles et sonores apparaissent clairement. ( J'ai oublié de préciser que mes deux amies en ont pris 20 minutes ou 30 minutes après moi ).
J'étais assis par terre sur la pelouse, à  côté de mes amis, quand tout à  coup le son semble plus lointain et déformé. Ainsi que le visage d'un des mecs qui étaient debout à  10 mètres devant moi. Je commence à  rire pour des conneries, je me sens lourd, j'ai l'impression que ma vision a changer.
Quand, au bout d'un bon moment ( une heure, deux heures ? ), je vois mon nouvel ami punk effrayé, en train de me dire que ma pote est en danger ( C ).
Et là  je n'ai rien compris à  ce qu'il s'est passer, je me souviens juste d'avoir rempli des bouteilles de bières vides avec de l'eau d'une fontaine se trouvant à  100 mètres derrière nous, en compagnie du keupon. C'était en fait pour rafraÎchir le visage de mon amie C qui se sentait de plus en plus mal.
Après une heure passée ( je pense je suis pas sur ) dans ce parc, moi et mes deux amies partons dans le métro. Et c'est là  que la partie négative du voyage commence.....

Je me retrouve devant la gare, assis par terre contre un mur dégueulasse ( mes deux potes aussi sont assises à  mes côtés ), je ne comprends rien de cette situation délirante.
J'ai l'impression d'être piégé, coincé dans un monde parallèle ou personne ne me voit sauf mes deux seules amies qui voient ( j'imagine ) la même chose que moi.
Je vois les voitures et les scooters qui sont sur la route à  300 mètres au loin se rapprochaient comme si je pouvais zoomer avec mes yeux. Je vois tout en pixels très net, clairement grossi 6X devant moi. A chaque fois que je tourne la tête j'ai l'impression que je suis dans une autre dimension. Je crois que à  chaque angle de vue c'est un autre monde différent avec pleins de gens. J'ai peur, même parfois je me lève et crie devant tout le monde. Mais quand est-ce que ce bad s'arrête ? C'est pas possible c'est horrible, je suis vraiment enfermé dans une dimension parallèle à  la mienne.
Quand je commence à  me déplacer, debout, à  travers les gens, j'avais l'impression d'entendre toutes leurs conversations téléphoniques, leurs pensées, mais dans un langage chuchoté. Je me souviens un moment que je marchais sur un sol vertical comme dans Inception.
Ensuite je me souviens qu'une fille inconnue est venue chercher notre amie C qui se sentait trop mal ( bad trip complet, elle pleurait ).

Ici commence alors la meilleure partie du voyage.
Je suis assis dans le train avec ma pote S, entouré de gens que je voyais en pixel et en plus gros autour de moi. Je vois des punks à  chiens bourrés dégueulés ( ça c'était réel par contre ) en contrebas du wagon. Des gens trop glauques parlaient, rier d'un air très menaçant et démoniaque derrière nous. Le wagon se déformait parfois complètement, les parois fondaient. A un moment, je me souviens que je me soulevais à  l'aide de mes bras sur les sièges devant tout le monde qui me regarder bizarrement.

En sortant du train ( après en réalité une heure de trajet ) arrivés à  notre ville, nous avions rejoint deux mecs à  ce moment là . Je sors du train en voyant toutes les textures s'intensifier de couleur, fondrent, dégouliner. Je vois la figure d'un des deux mecs blasé et énervé devant moi qui est parsemé de petites et nombreuses spirales symétriques. Les conversations, les voix que j'entends sont à  moitié déformées autour de moi. Après que ma pote S est gerbée tous ces intestins, je rentre tout seul chez moi. Je vois les immeubles bouger, les feuilles des arbres tournées dans le même sens et qui ont une forme identique et symétrique ( des sortes de triangles ou losanges ).

Une fois arrivé chez moi ( j'étais choqué de me retrouver dans la cour devant ma maison, dans ma ville, en si peu de temps ! ), c'est une explosion d'hallucinations, des sens, dont je suis témoin. Je vois tous les objets de la maison qui bougent, grossissent, des dessins animés mangas silencieux parcours les planches du sol de mon salon; des jolies formes géométriques se dessinent partout sur les murs, le plafond, les meubles...... Je me lève et voit le piano qui valse devant moi. Des grandes silhouettes et visages se présentent autour de moi. J'observe sur ma main toutes les petites cicatrices et pores de la peau qui circulent lentement.....
J'ai l'impression d'être trop grand par rapport à  ma maison, à  mon mobilier. Une fois arrivé dans ma chambre je m'écroule sur le lit et entends pleins de vrombissements d'insectes et de musiques bizarres électroniques qui se répètent dans ma tête. Je suis à  ce moment là  intensément heureux de vivre cette fabuleuse expérience. Je suis témoin de synesthésie totale, j'ai l'incroyable sensation que tous mes sens sont hyper développés ( toucher, ouïe, vision.... ).
Je vois mon chat qui me regarde avec des grandes pupilles, aussi dilatées que les miennes à  ce moment là . J'ai l'impression de communiquer avec lui, je comprends ce qu'il pense de moi.
Quand au bout de je ne sais combien d'heures, je réussis à  ne plus avoir d'effets, d'hallus. Je suis serein, allongé sur mon lit, tout habillé. C'est de nouveau le matin. Et je comprends maintenant pourquoi certains voient le LSD comme une drogue mystique..




Merci beaucoup d'avoir lu le témoignage du meilleur trip de ma vie. Je ne savais pas que c'était possible de partir aussi loin.
Mais il n'y a pas que des bons côtés dans cette foutue drogue de fous, ma pote C ne veut plus jamais en reprendre, et hésite même à  refumer du cannabis, et mon autre pote S se sent aujourd'hui déprimée.
Alors attention ! Cette drogue ne va vraiment, mais alors vraiment pas à  n'importe qui, il faut être un minimum fort psychologiquement pour l'avaler.
Sinon moi je me sens en ce moment même encore bizarre, même si mes pupilles ne sont plus du tout dilatées et que les effets se sont estompés. Je crois que mon cerveau est encore marqué par ce voyage. Mais je pense que c'est normal. J'aimerais bien en reprendre mais dans un environnement beaucoup plus festif et avec plus de sécurité ( j'ai eu de la chance de n'avoir croisé aucune police ni aucun contrôleur de train ), pas en ville un week-end parmi tant d'autres.
Ce trip restera gravé dans ma mémoire toute ma vie en tout cas, ça c'est sur et certain.

Voilà  ce témoignage est terminé, je voulais savoir si certains ont des questions, ou ce que vous en pensez tout simplement, si vous avez déjà  vécus des voyages comme celui ci ( hors cadre teuf, festival, la journée en ville, ou pas.... ).

Catégorie : Témoignages - 03 mai 2015 à  13:13



Commentaires
#1 Posté par : Horrorshow 04 mai 2015 à  17:34
Gros trip ! C'est cool que t'ai réussi à  le gérer quand même au final vu comment ça  a commencé smile

Posté par : Horrorshow | 04 mai 2015 à  17:34

Remonter

Pied de page des forums