Test -> La diphénhydramine (antihistaminique) / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Psycho-trip » 

Test -> La diphénhydramine (antihistaminique) 



Trip Report : (J'ai pris un carnet et esseyer de marquer le plus possible ce que je ressentais pendant mon trip)

Test medoc en cause d'être en dèche de Md, La diphénhydramine antihistaminiques, anticholinergiques avec le médicament en achat vente libre en pharmacie M***lm.

Après avoir fais quelques recherches sur cette substance je me lance malgré la peur en lisant certain trip ... Mais ce n'est pas ça qui m'empèche de test ^^

Je fais ce trip report car je me pose beaucoup de question sur ce medoc, et surtout cette molécule, ayant pour l'habitude de conso de la Md et C et Benzos  principalement je n'avais jamais test La diphénhydramine. J'étais intriguer par ça, effets escompté, hallus, detente, dissociation de l'éprit du corps. Je ne savais pas trop a quoi m'attendre en fait.

Après avoir acheter en pharma je rentre chez moi et prend :

Mardi soir, demain je ne vais pas en cours donc j'ai toute ma nuit et mon lendemain.

6 comprimés de 50mg donc 300mg - 19h45

(ayant lu que ça m'étais longtemps a montée parfois même 2h je me suis dit que je n'aurais rien tout de suite )

20h -> juste 15 min après la pris :
Sensation de sentir toutes les cases de son cerveau, de la chaleur a l'intérieur, je sens ce qui est a l'intérieur de ma tête.
Je suis energique mais en même temps détendue, je me sens bien, j'ai les même sensation qu'avec la md, love love happy, je stress un peux car c'est pas vraiment les effets que j'avais lu sur le net.

20h30/45 -> Sensation bizard, impossible de mettre un mot sur cette sensation. Et la d'un coup un spasme (j'ai l'impression de ressentir une montée physique ce que je n'avais jamais eu avant) je sent une décharge éléctrique montée en moi d'un coups des doigts de pied jusqu'au cerveau, tous ça de l'intérieur, mon coeur c'est mis a battre 4 fois plus vite. ma vision est en trous noir et flou, (un coup noir puis noir flou puis net et flou en meme temps ) (c'est peutaitre confus mais j'esseye de raconter le plus clairement possible) donc j'ai l'impression d'avoir un spasme, sa dur quelques secondes mais j'ai l'impression que sa a durer des heures. (j'étais seul chez moi, oui c'étais peutaitre pas la meilleur chose a test en étant seul mais) J'aime pas du tt cette sensation, c'est une perte total de controle avc la réalitée.

J'esseye de me relaxer mais la les hallus arrivent, très bizard, en mode un cauchemard réel, j'ai des shoes dans ma chambre, elles se mettent a marcher tt seul puis op d'un coup de speed elles retournent a leurs placent toutes seules, également je vois des choses transparentes, je vois le transparent cest fou ?! ayant des mur touts blancs je les vois se rapprocher vers moi et aussi des rosasses transparente blanches venir sur moi.
j'ai des hallus auditives sons étranges qui parle mais je ne comprend pas ce qu'ils disent je ressent également tt les sons, comme s'y ils rentraient en moi, genre les claquements de portes ma fais sursauter ect...  vision très space aussi car l'impression d'être dans un autre monde mais en même temps d'être tous a fais conciente d'être la allonger sur le lit
des que je me lêve je me sent flotter de l'intérieur mais aussi a l'extérieur, sensibilitée de tous mes sens.

retour a la normal. c'est bizard tous redevient normal un instant ce qui me fais réaliser le trip que j'ai eu avant puis op re un spasmes sa repart tt comme avant.

Je n'ai qu'une seul peur c'est que mon spasmes devienne continue et qu'ils ne s'arrette pas, pour le moment j'ai spasmes, hallu, je sent plus mon corps ect... puis op pendant une minute retour a la normal et après op sa recommence.

Sa recommence 10 fois, 20 fois. après je commence a avoir très envie de dormir, mais je me dis que non c'est peut- être pas la meilleur chose a faire car si je me 'reveillais pas ? '
enfin bref je m'endort quand même. je n'ai pas eu l'impression de dormir mais de discuter avec moi même de l'intérieur.

je n'ai jamais fais un trip comme ça , genre spasme puis retour a la réalitée et ça a durer toutes la nuit.
j'ai eu peur avc les spasmes, ayant déja fais plusisuer over dose je resentai les meme symptomes donc sa ma fais flipper mais j'ai esseyer dme calmer en me disant que dans certain trip report ils prennaient 600/750 mg et que moi c'etais que 300mg, meme si je sais oui que personnes ne réagis pareil.

Le lendemain matin, horrible comme si je m'étais taper une putain de cuite. je suis toutes engourdis. Je me dis que plus jamais ji touche c'est pas une défonce cool, je m'attendais pas a ça. Mais je me lève et me dit, que je vais réeseyer --' c'est un peux bête mais je voulais voir ce que 1 cachet pouvais faire, étant sur des reste de la nuit pour le moment le cachet ma détendue, je suis detendue de l'interieur c'est difficil d'expliquer cette sensation, j'ai quand meme du mal a marcher droit car j'ai l'impressions de flotter de l'interieur et de l'exterieur (tous sa en puissance minim mais la tout de même)
J'écoute de la techno je ressent la musique c'est cool alors que durant la nuit quand j'ai voulu en écouter sa m'a fais trop peur, j'écoutais bob sa me calmais ^^

Enfin bref défonce spécial pas forcement agréable, c'est peut être car c'étais ma premiere fois avec celle ci mais bon... je n'ai pas compris dans l'état second que sa ma mis mais c'étais hard.

quelqu'un peux m'éclérer sur ce que j'ai ressentit ou m'éxpliquer les spasmes que j'ai eu ?
Vous avez déjà  tester ? comment avez vous ressentis le trip ?

Ce que j'ai trouvée sur wiki :

Usage récréatif et intoxication

La diphénhydramine, comme la plupart des antihistaminiques, a des effets secondaires anticholinergiques très puissants, il est donc utilisé récréativement pour ses effets hallucinogènes/ délirogènes comme la scopolamine et certains produits anticholinergiques (procyclidine, trihexyphénidyle…) prescrits contre les symptômes de la maladie de Parkinson et contre les symptômes extrapyramidaux provoqués par certains neuroleptiques. La diphénhydramine est également utilisée comme potentialisateur de l'alcool et des opiacés2.

La diphénhydramine a également des propriétés légèrement euphorisantes, ce qui peut provoquer une dépendance psychique chez l'utilisateur de ce produit, mais les effets secondaires indésirables des anticholinergiques sont souvent mal supportés, l'usage récréatif de ce produit est donc très rare et souvent occasionnel3.

La dose minimale d'intoxication chez un adulte est de 200 mg, soit quatre fois la dose maximale thérapeutique. La dose minimale d'intoxication chez les enfants de moins de 16 ans est de 50 mg soit la dose thérapeutique pour un adulte. La dose minimale d'intoxication chez les personnes âgées varie entre 50 à  100 mg4.

La durée de demi-vie de la diphénhydramine lors d'un usage thérapeutique est longue : 9h à  12h mais peut être plus longue suivant les personnes (chez les enfants, la durée de demie-vie est courte : 5h à  8h ; chez les personnes âgées, la durée de demi-vie est très longue : 10h à  18h). La durée de demi-vie est plus longue en cas d'intoxication aiguë : 10h à  36h5.

L'usage détourné du diphénhydramine, des autres antihistaminiques et des anticholinergiques est très dangereux (voir effets secondaires).

Les symptômes d'intoxication sont très nombreux et ressemblent à  ceux provoqués par une intoxication à  l'atropine (somnolence; vertige; mal-être avec/ ou pas de la nausée; sécheresse des muqueuses; hallucination; confusion; constipation; troubles de l'accommodation; ataxie; insomnie; hyperthermie; excitation; amnésie; crises délirogènes et de paranoïa (exemple: impression d'être surveillé de partout; impression de pouvoir voler…); troubles du comportement (euphorie, agressivité…) sont les symptômes d'intoxication les plus fréquents.) Contrairement aux anticholinergiques, la diphénhydramine a également des propriétés sérotoninergiques pouvant provoquer des effets secondaires dangereux et renforcer les effets anticholinergiques.

La diphénhydramine est en vente libre en pharmacie dans de nombreux pays mais le pharmacien peut refuser de délivrer ce produit s'il estime que le client en fait un usage abusif.

La diphénhydramine a déjà  été retrouvée dans certaines pilules vendues sous le nom d'ecstasy. La diphénhydramine était associée avec de la caféine ou/et de la MDMA ou de la méthamphétamine.

***



Je pense que j'ai du bien ressentir l'intoxication, mais en même temps c'est ça qui fais triper quand tu prend des médocs, tes defonce acause de l'intoxication je ne me trompe pas ?

Catégorie : Trip Report - 02 octobre 2013 à  11:12

#diphénhydramine #antihistaminique



Commentaires
#1 Posté par : Schatten 02 octobre 2013 à  12:59
Ouch déjà  que je bades à  dose thérapeutique d'oxomémazine...
Pourtant il y a quelques années lors d'une grosse pharyngite 4 fois 15 ml de toplexil et je délirais sévère et m'endormais ensuite...je tapais même dans le flacon en cas d'insomnie si j'avais cours le lendemain.
Vaccinée contre tous les antihistaminiques et anticholinergiques, à  l'heure d'aujourd'hui, depuis mon essai toplexil d'il y a 15 jours, 15 ml (prescrit en plus), et le lendemain, je n'étais pas bien du tout, pas le moral, la gerbe, pire qu'après une cuite, grosse nervosité, angoisse. Sur le fofo on m'a dit que les anticholinergiques sont des neuroleptiques cachés.
La différence c'est que je n'aime plus qu'il me manque une case, ça ne me rassurait pas.
Je pense qu'avec ce genre de truc il faut se laisser aller, et ça je n'aimes pas du tout.

Posté par : Schatten | 02 octobre 2013 à  12:59

 
#2 Posté par : Psycho-trip 02 octobre 2013 à  20:06
Oui tu a raison c'est le 'laisser aller' et pourtant dans la defonce a la C ou md il y a du laisser aller mais on est quand meme 'conscient' enfin cest mon point de vue ^^ ou peut être que j'ai juste pas l'habitude de cette défonce

Mais la oui si tu résiste sa ce passe mal je pense, ou tu fais pas le trip comme il faut entre autre. Je suis séptique sur cette défonce, la j'ai encore des méga reste de ma prise d'hier soir a 19h45 quoi, même si j'ai repris un comprimer quand je me suis lever, la les effets sont minim mais j'ai pas l'impression d'être 'moi' j'ai cette sensation de flotement en moi et surtout dans mon cerveau avc de la chaleur en plus tt sa en aillent les doigts de pied gelées cest bizard et surtout gueul de bois et déprime  --'

Posté par : Psycho-trip | 02 octobre 2013 à  20:06

 
#3 Posté par : Schatten 03 octobre 2013 à  10:22
Heuu tu t'es quand même intoxiqué avec un antihistaminique...ce que tu as eu sont les effets résiduels de cette intoxication
Je serai toi, je ne recommencerai pas...vu le résultat

Posté par : Schatten | 03 octobre 2013 à  10:22

 
#4 Posté par : Psycho-trip 03 octobre 2013 à  21:30
'Schatten' oui je me suis intoxiqué avc un ' antihistaminique ' ... je pense que dans l'état physique dans lequel je suis un dafalgan ou du paracétamol pourrai me shooter ^^

Les drogues mon détruite et en même temps 'apporter beaucoup'... je suis tomber dans l'annorexie (j'y suis toujours d'ailleur) et pleins d'autre maladie aucause des cames ...

J'apprend a 'vivre' avc tous sa et verai bien combien de temps je vais tenir ...

C'est peut être bête de ma part mais je voudrai recomancer avc une dose de 450/500 mg mais dans un meilleur environement, avc mon copain qui lui ne prendrai rien pour me surveiller, je sais pas j'aimerai voir que ce que le trip fait vraiment, ou alors je vais juste m'intoxiquer deux fois plus hmm

Posté par : Psycho-trip | 03 octobre 2013 à  21:30

 
#5 Posté par : Schatten 04 octobre 2013 à  14:00
Tu as ton libre arbitre, mais je pense que ta démarche n'est pas la bonne en ce moment.
J'ai l’impression que tu cherches à  te charger à  bloc avec tout et n'importe quoi.
Donc tu comprends ma réticence.
Je te conseilles de faire très attention avec ces médocs, surtout si tu prends autre chose en plus, ils ne font pas bon ménage avec tout.

Posté par : Schatten | 04 octobre 2013 à  14:00

 
#6 Posté par : Psycho-trip 05 octobre 2013 à  14:19
D'accord en tout cas merci du conseil, et je re testerai ce medoc dans un petit moment je fais une pause avc lui, car depuis que je l'ai test j'ai du en prendre au minim deux pill par jours pour être bien sinon je me sentais assez mal limitte le matin je pouvais pas me lever tellement j'avais mal de partout...

Je stop avc sa pour un petit moment, je re posterai un report trip si il me vient a l'idée de re test dans les prochaines semaines

Posté par : Psycho-trip | 05 octobre 2013 à  14:19

 
#7 Posté par : @lex 17 mai 2014 à  20:13
Salut,

Fais gaffe a toi si tu re-tente "pour de vrai" (a un bon dosage quoi). Et prends des précautions etc.

Tu peux aussi prévoir un peu de benzo (xanax, lexomil, valium, ...) et pourquoi pas un peu de codéine

Si tu pouvais confirmer ou non, Prescripteur, ca serait chouette (pour la codéine, et l'interaction avec la diphénhydramine), merci d'avance.

EN prévoyant une peu des ces deux medocs, psychologiquement tu te dis 'j'ai un filet de securité pour si ca part en live", et si malgré ca, ca se produit,  deux xanax 0.5 et une boite de tussipax/paderyl devraient te calmer, couper le trip, et te poser un peu.

Si a ca tu rajoute un stylnox/imovane (des somniféres), ca peut pas faire de mal, tu dormira rapidemment et du coup le temps qu'tu dors les effets negatifs tu les sens pas.

Bon ca c'est vraiment "le cocktail anti bad". A utiliser qu'en cas de bad sévére (c'est a dire qu'on ne peut pas arreter le bad autrement -relaxation, controle de la respiration, prendre l'air et marcher, essayer de prendre des points de repéres dans la realité, ..- parce que sinon, avoir de la codéine, du xanax et du stylnox sous la main, ca peut etre chaud si t'as tendence a bouffer tout tes medocs pour te défoncer. Donc j'insiste, faire attention a ces medocs.

La codéine = vente libre a 2e55 le tussipax/padreyl et le double pour neo-codion.
Les benzos et les somniféres = sous prescription et remboursé a 100% avec une mutuelle+carte vitale.  Facile a obtenir, suffit de dire qu'en ce moment tu dort mal et que ton stress permanent t'empeche de vive correctement au docteur. S'il te propose autre chose, dis que t'as déjà  test les maniéres douces que que seul de stylnoxconvient. Pour le stress, dis qu"un membe de ta famille est sous xanax et t'en as donné une plaquette, et que ca va beaucoup mieux depuisL Et voilà .
C'est pas de l'incitation, hein, les combines pour se faire prescrire des medocs c'est pas la 1ere fois qu'on e donne. Je considére pas ca comme un plan, mais bel et bien comme de la RDR. Avec des medocs sous les mains en faible quantité (tu demande 1 xanax 0.5 par jour pendnat 15j et que tu verra aprés ces 15j et 1 stylnox /nuit pendant 1 semaine (sachant que t'en prends pas tout les jours, que tu lui dira, donc ca suffira pour 15j) Bref, mieux vaut qu'il ait ca sous la main et que j'lui dise comment s'en procurer sans trop de mal, plutot qu'il aille taper de la came parce qu'un pote en a et qu'il a pas d'autre option par ex ....


PS : pour la codéine, ne prends pas de codoliprane etc. Il te fait de la codo pure (donc tussipax, paderyl, nero codion et c'est tout a ma connaisssance.) . Parfois faut commander a la pharma parce qu'ils ont pas en stock donc va y le matin avant 11h, s'ils l'ont pas commande le, et l'aprem a partir de 15h en general, tu y retournes. Va y a 16h au cas ou, pour pas attendre la bas.

Voilà . Prends soin de toi, n'abuse pas des medocs cités, c'est vraiment pour les bads our mauvais trip, mais te mets pas a en bouffer a la pelle. Surtout, si t'as 14 stylnox (14bad), 30 xanax (donc si t'en prends 2/ bad, ca fait 15 bad aussi), et 2btes de codéine par pharma -c'est la loi- mais 2 btes = 2 bad (a renouveller donc. Bref, t'as de quoi venir voir !!

Saches que le xanax et la codéine aident en descente de stimulants "cokes, amphet,.."

J'insiste encore sur le fait de ne pas renouveller ton ordo. Tu reverras ton doc et tu dira que c'etait qu'une passage, que ca va mieux.
L'addiction aux benzo arrive vite, et si tu en abuses, ca marchera pu en cas de bad.descnte a moins d'en prendre a la pelle.

La codéine c'est de la morphine en gros. Donc gaffe aussi, tu peux finir accro comme a l'heroine -en moins fort-. Mais y'aura un manque.

Bref, tiens toi en a l'usage de base, et n'en abuses pas en claquant tout en 1 semaine !

Desolé pour le pavé mais j'devais tout expliquer. Amuse toi bien avec les prods, mais n'oublie JAMAIS l'addiction !  garde la dans un coin de ta tete !
C'est pas anodin de prendre de la drogue, et tous ici (enfin la plupart) sommes tombés dans une addiction (peu importe le prod) et on galérent a s'en sortir. Donc evites de nous rejoindre, c'est pas cool de ce coté de la barriére crois moi.

A + dans l'bus (Ô mon dieu j'ai dis ca!!)

Posté par : @lex | 17 mai 2014 à  20:13

Remonter

Pied de page des forums