Un jour peut-être. / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Sixteensix » 

Un jour peut-être. 



Un jour j’ai décidé d’être un autre que moi.
Un jour j’ai décidé de cacher mon siamois.
J’ai lavé son cerveau et j’ai coupé sa langue.
J’ai enterré le yin et fait naître le yang.

J’ai bu toutes mes larmes, j’ai acheté un rire.
Le malheur me désarme, le manque se fait sentir.
J’écris mes impressions dans des vers maladroits.
Syllabes sans passions, pieds au mauvais endroit.

Parfois je me relis, c’est moi qui l’ai écrit ?
Rimbaud se sent sali, je dois être proscrit.
Banni de ce grand cercle, de poètes amoureux.
Caché par le couvercle au sombre
délicieux.

La poésie de l’art ? Voilà ce que j’en fais.
Je te construis un phare au milieu de l’été.
Je l’allume le jour, l’éteins au crépuscule.
Je reste comme un sourd aux appels ridicules.

Mes textes c’est de la triche et ce n’est pas de moi.
Je suis juste un pastiche de ce mec aux abois.
Perdu dans la forêt de la jungle actuelle.
Un ado timoré en individuel. 

Mes phrases n’ont aucun sens, ma tête ne tient plus seule.
Proche de l’indécence, qui pour me dire « Ta gueule ? »
Aucun rapport entre elles, j’écris au fil des maux.
Je vomis des voyelles sur des vers inégaux.

Verre à moitié rempli, vidé toute la nuit.
Un déchet accompli déchiré à minuit.
Si tu me tends ce flingue et que je veux crever.
Je choisis la seringue guidé par la lâcheté.

Catégorie : Poèmes - 22 novembre 2020 à  05:32

Reputation de ce commentaire
 
Omg! j'ai pas les mots



Remonter

Pied de page des forums