Un lundi comme les autres / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » psychoniac » 

Un lundi comme les autres 



Salut à  tous;

Ce matin je profite d'être dans mon petit CAARUD de banlieue pour poster un petit billet sur mon blog.

Depuis jeudi dernier c'est reparti en mode rue; la meuf qui m'hébergeais à  profiter du premier prétexte à  la con pour me dire de partir de chez elle.
Je ne comprend pas ce genre de personne, elle me propose de me loger et me dis, dés le départ qu'elle ne me laissera pas tomber et que je ne me retrouverais pas à  la rue tant qu'elle sera là .
Moi je trouve ça sympa alors je fais tout pour me rendre utile, je fais ces courses, son ménage, je sors ses poubelles, m'occupe de son chat, etc.......
Elle, elle voit que je suis cool et se met à  en profiter en me prenant pour son larbin, mais vu qu'il caille dehors la nuit je ferme ma gueule et j'encaisse.

Mais la semaine dernière pour un truc bidon, de chez bidon, elle se met à  péter un câble sur moi, je suis quelqu'un de très calme et je ne suis pas le genre à  m'énerver sur une meuf qui à  déjà  du mal dans la vie, alors pour simplifier les choses je lui dis que je vais la laisser tranquille pendant deux ou trois jours, histoire qu'elle puisse se reposer, ou faire ce qu'elle veut.
Mais dès la première journée elle m'appelle pour me dire que je ne peux plus revenir.

Le pire étant que j'ai laisser mon sac de fringues chez elle et que depuis jeudi dernier je n'ai toujours pas pu les récupérer, ce qui fait que je suis maintenant en chien de tout.
J'ai du mal à  comprendre ce genre de comportement, c'est une galère de plus qui se rajoute à  ma situation du moment.

Je commence à  avoir honte de ce que je deviens, je n'ose même plus aller voir la nana que je fréquentais depuis quelques temps.
Heureusement que des associations, comme le CAARUD que je fréquente, existent pour pouvoir me reposer, manger un peu, et aussi me changer les idées en parlant.
Je ne sais plus quoi faire de plus pour m'en sortir, j'essaie de frapper à  toutes les portes que je peux mais pour le moment sans aucun résultat.
Je crois que c'est cela le plus difficile, voir que l'on a pas vraiment de solution même quand on se bouge.

Enfin ça fait du bien de vider son sac ici, merci à  tout ceux qui liront ces lignes et à  bientôt.

Dernière modification par psychoniac (14 avril 2014 à  12:33)

Catégorie : Témoignages - 14 avril 2014 à  12:33



Commentaires
#1 Posté par : noibé 14 avril 2014 à  15:11
Salut Psychoniac( t'as vu j'me suis pas gourré ce coup ci)
J e. E saurais te dire de tenir le coup , tu sais quand il pleut ou sa caille que c'est le matin ou le soir va te reposer à  l'histo, pas des hôpitaux comme l'hôtel dieu  mais des trucs cela s comme l'hôpital g. Pompidou , Boucicaut et plein d'autres, ça dépanne toujours quand y a rien d'autre et essaye de pas trop charger la mule pour comme ser tes difficultés ça c' ´est de pire en pire dans ce cas,
Je Skaï plus facile à  dire qu'à  faire !!!!
En tous castor s bo n et tie s aussi au couran t mec
Noibé

Posté par : noibé | 14 avril 2014 à  15:11

 
#2 Posté par : pouety 14 avril 2014 à  22:39
psychoniac,
comment dire ? je comprends ce que tu ressens, c'est dur d'essayer de t'en sortir et de voir que peu de personnes semblent t'entendre, t'écouter...
peut être que la demoiselle chez qui a tu as laissé tes affaires, t' a proposé de venir chez elle, puis a pris peur par la suite. peur d'être débordée, ou de ne plus pouvoir revenir en arrière....
Quand t'es dans la merde, les gens ont peur d'être contaminés, et puis la merde, ça pue.
Pour ma part, ma situation médicale devient difficile. mes meilleures amies m'ont tourné le dos en me disant " tes problèmes de santé, j'ai beaucoup de mal avec...." alors qu'elles sont venues me voir des dizaines de fois à  l'hosto.
quand t'es dans la merde, ca renvoie les autres à  leur propre peur. S'ils te fuient, c'est parce qu'ils se disent que ça peut eux mêmes leur arriver, ils ont peur de se retrouver à  ta place. C'est justement parce que ta situation est difficile qu'ils te fuient, ils ne se voient pas affronter les mêmes situations que toi.
N'aies surtout pas honte de ce que tu es, tu fais ce que tu peux, comme tu peux...
bon courage.
a bientôt.
Reputation de ce commentaire
 
Courage! Psychoniac

Posté par : pouety | 14 avril 2014 à  22:39

 
#3 Posté par : Amarnath 15 avril 2014 à  13:22
Salut Psychoniac,

I'm agree with Pouety.

Tu sais, je vais me permettre de te raconter une histoire, qu'un bon ami à  vécue.

Après une bonne descente au apparences de l'enfer, j'ai cet ami qui tellement fatigué de galérer, il est aller prendre conseil auprès d'un moine Tibétain, présent dans la région à  ce moment là .

Petite aparté au sujet du Bouddhisme. C'est une branche de l'Hindouisme, qui s'est créée à  partir d'une expérience spirituelle vécue par un homme, Gautama Siddharta, jeune Prince héritier. Son père lui ayant caché la vérité du monde, et un jour ou il s'est échappé du royaume, et s'est retrouver confronté au fait qu'existe la maladie, la vieillesse, la misère...
Le bonheur avait fuit l'esprit des hommes.

Il est donc partit en quête de vérité intérieure, sans rapport aucun avec une quelconque religion, et il s'est mit en tête de s'extraire de tout ça, coûte que coûte. Et c'est là  que nous connaissons l'histoire du Bouddha qui après, des années et des années d'ascèses, eu la révélation que la vie était déjà  parfaite en soi, qu'il n'y a rien à  vouloir changer, car de toute façon les choses du monde sont impermanentes, la mort en est l'évidence. L'acceptation de ce qui est, ouvre à  une paix de l'esprit.

Qu'a t-il découvert ?

Rien !

Mais c'est ce qui fait toute la différence.

Rien est une ouverture infini, pour accepter tout.

Mon pote va donc voir le moine et il commence à  lui expliquer son histoire :

- "J'ai perdu mon travail il y'a deux ans"
- "Oh yes, good !"
-"Du coup, j'ai perdu ma maison, la banque en à  fait saisie"
-"Ah ok good good !"

Là  mon pote dans sa tête, il commence à  se dire, que ce moine délire complet... Il continue...

-"Avec ma femme, nous avons tout perdu, et la semaine dernière elle m'a quittée !"
-"Oh very very good !"
-"La cerise sur le gâteau, c'est que comme vous pouvez le voir, je me suis cassé la jambe et cela m'empêche de commencer le boulot que j'avais trouvé !"
-"This is absolutely perfect, very very good !!!"

Tu peux imaginer la tête de mon ami.

Evidement le moine lui a expliqué, pourquoi il trouver cela de bon augure.

Ce genre de galère n'arrivent que très rarement dans la vie (normalement), celles avec autant d'intensité et qui durent aussi longtemps, que ce que mon pote a vécue, ou que tu es entrain de vivre.

Donc ce que voulait dire le moine, c'est que c'est cool, tu vas en voir la fin et toutes les possibles d'une vie, tournée vers l'équilibre intérieure, sont potentiellement disponibles.

Sinon matériellement, tu peux prendre un train illégalement et te rendre soit : en Ardèche du Sud comme à  Vallon Pont d'Arc, (lieu magnifique qui offre du travail au minium pour trois mois de saison juin juillet août) des contrats de deux à  six mois sont possibles.
De avril à  Septembre.

Ou alors la côte d'Azur. Tu ne peux pas ne pas trouver du taf. Nombreux lieux proposent avec logement et nourriture plus le smic et black.

Very good !!!

Je ne peux t'en dire plus.

Evidement, je compatir sérieusement à  ton histoire, je connais un peu beaucoup, la détresse morale et matérielle.

Bien à  toi
Amarnath

Posté par : Amarnath | 15 avril 2014 à  13:22

 
#4 Posté par : Amarnath 15 avril 2014 à  15:01
Vraiment désolé pour l'écriture, les fautes, la sémantique pourrie. Je n'ai pas pu eu le temps de relire.... Je ne le referais plus, c'est juré !!!

Ah ok, good !

Posté par : Amarnath | 15 avril 2014 à  15:01

 
#5 Posté par : TankGirl 15 avril 2014 à  15:53
Yep Psychoniac'

  Pas grand chose à  rajouter à  ce que dise les copains...
J'espère sincèrement qu'après toutes ces galères, la roue va tourner pour toi et que tu auras la force, la motivation, de la suivre...

  Plein de courage en attendant.

Amicalement.
T.G.

Posté par : TankGirl | 15 avril 2014 à  15:53

 
#6 Posté par : psychoniac 17 avril 2014 à  15:17
Merci a tous les commentaires!

Par rapport au taf je suis bien conscient que c'est en travaillant que j'arriverais a me sortir la gueule de la merde.
Mais perso j'en ai marre des taf de merde que l'on me proposent, je voudrais pouvoir me poser pour entamer une formation qui me permettrais de trouver un boulot dans lequel je pourrais prendre un peu de plaisir, ou au moins que j'arrive a ne pas tout envoyer péter au bout de deux mois parce que j'ai l'impression de ne pas du tout être à  ma place.

Depuis hier soir je suis loger par le 115 du 77 ils m'ont mis dans une chambre d'hôtel jusqu'à  mardi prochain, alors c'est un peu plus facile pour moi.
Je vais essayer d'en profiter pour faire mes démarches et reprendre contact avec la fille que je voyais depuis quelques temps je n'arrivais pas à  aller la voir en étant à  la rue j'avais l'impression que ça se voyait sur ma tronche et je ne peux pas supporter de voir ça dans ses yeux même si pour elle ça ne change rien puisque c'est ce qu'elle m'a dit.

J'essaierais de donner des nouvelle puisque je vois que ce que j'écris à  l'air d'intéresser quelque personne.

Bon courage à  tous.
Bye

Posté par : psychoniac | 17 avril 2014 à  15:17

 
#7 Posté par : TankGirl 17 avril 2014 à  17:54
Cool que tu sois un peu posé quelque part même si c'est du provisoire!! smile
Un bon lit et une bonne douche c'est clair que ça peut pas faire de mal...
Et si en plus ça te permet de pouvoir faire tes démarches tranquille et de retourner voir la fille qui te plaît c'est tout benef'!!

  Les beaux jours arrivent mais c'est jamais joyeux d'être dehors quand c'est pas de plein gré, alors j'espère que tu vas pouvoir continuer sur cette voie...

  Courage à  toi!
Amicalement.
T.G.

Posté par : TankGirl | 17 avril 2014 à  17:54

 
#8 Posté par : noibé 17 avril 2014 à  19:33
On t'en souhaite beaucoup à  toi aussi ,tiens nous au parfum quand tu peux
See you soon

Posté par : noibé | 17 avril 2014 à  19:33

 
#9 Posté par : pouety 17 avril 2014 à  19:40
c'est bien que tu puisses te poser quelques jours, profites en pour faire tes démarches, reprendre des forces. reviens donner de tes nouvelles quand tu peux, bien sûr que ce que tu écris "intéresse quelque personnes", comme tu le dis.
Courage encore une fois.salut

Posté par : pouety | 17 avril 2014 à  19:40

 
#10 Posté par : lilaclumen07 26 avril 2014 à  02:41
Quelle triste histoire!!  Drôle de femme qui te dis qu'elle va t'héberger et qui tourne de bord vite comme ca!! Je trouve ce monde tellement devenu individuliste que souvent, je nai même plus envie de vivre ds ce monde là , pas dutout!! 
C,est triste que ta famille ne t,aides pas, il n,y a pas personne de ta famille qui peut te soutenir??Vous N,avez pas des centres ou loger et faire vos démarchs en FRance ? Si c'est de là  que tu écris j'imagine!! Enfin, je suis sensible à  ta souffrance, c'est angoisssant la pauvreté, de ne plus savoir ou vivre, je serais ds la rue sans mes parents moi , jia tout perdu en un an.Ca fait que ...je peux un tout petit peu comprendre maispas vraiment car jai mes parents. Au moins, la fille doit te remettre tes affaires quand même, tu ne peux pas aller les chercher avec la police? je ne connaispas vos lois en FRance sur bien des aspects en fait.  Bonne poursuite, j'espère que tu trouveras ou te poser et revoir ta vie.Si tu es jeune, dis toi que tout peut changer positivement rapidement, avec des organismes ressources et des personnes dignes de confiance avec qu itu pourrais te confier!!Bonne chance.
LIlas lumen.

Posté par : lilaclumen07 | 26 avril 2014 à  02:41

 
#11 Posté par : noibé 26 avril 2014 à  16:50
Salut a tous et à  toi Psychonaut(comme d'hab j'ai du faire une faute en écrivant ton pseudo mais bon)
Pendant la période ou je me suis retrouvé comme toi je me suis barre de région parisienne et j'ai fait une sorte de tour de France avec pas une tune  les 3/4 du temps mais la n'était pas le problème
Ça m'a donné une grande bouffée d'oxygene mais aussi de liberté,le tout parsemé de rencontres avec des personnes vraiment bien et à  l'inverse de l'individualisme,bien sur comme partout tu tombes sur quelques pourritures mais comme t'as pas d'attache tu les zappeuse vite et c'est oublié
Pourquoi t'essaierai pas 1truc du genre le jour ou t'en s plein le cul?en plus le temps commence à  s'y prêter
En tous cas donne d news quand tu pourras et tiens le coup!!!
À bientot

Posté par : noibé | 26 avril 2014 à  16:50

 
#12 Posté par : fetamph 27 avril 2014 à  22:42
Je sais pas quoi dire pour te soutenir mais j'ai trop envie de le dire....courage grand!

Posté par : fetamph | 27 avril 2014 à  22:42

 
#13 Posté par : Niglo 28 avril 2014 à  00:05
Salut psychoniac,
j'espère sincèrement que tu as trouvé une solution...Sinon, quelle est ta situation avec les produits?Substitué ou pas? Car il existe des appartements thérapeutiques gérés par des CSAPA (ton caarud pourra t'orienter) où tu payes seulement 10% de tes revenus et rien d'autre. En + tu as un suivi avec des éducs qui t'aident, entre autres, pour tes démarches administratives.

J'ai la chance d'en avoir un, car comme toi j'étais sdf, mon dernier logement était en CHRS (foyer d'hébergement), j'ai décidé de partir en post-cure car j'avais besoin de souffler et de faire une bonne pause dans mes consos, j'y suis resté 6 mois et à  la sortie j'ai emménagé dans un appart thérapeutique, ça va faire 1 an (me reste encore 1 an). Pour couronner le tout j'ai trouvé un boulot dans un caarud qui me passionne! Alors tu vois la roue tourne, tout est possible. Seulement faut pas hésiter à  demander de l'aide auprès des travailleurs sociaux, ils peuvent sûrement t'aider à  trouver des pistes dans ton caarud sinon ils t'orienteront. Moi j'aimais pas ça demander de l'aide, je me sentais minable, faible...Il a fallut que je vois la mort de près pour me faire réagir...Grâce aux éducs qui m'ont accompagné je m'en suis sorti
J'espère vraiment que ça sera pareil pour toi. Courage...et tiens nous au courant dès que tu peux.
Amicalement,

niglo

Posté par : Niglo | 28 avril 2014 à  00:05

Remonter

Pied de page des forums