Une vie de débauche / Les Blogs de PsychoACTIF

Une vie de débauche 



Un prix à payer pour s'envoler,
Pour un paradis artificielle,
Partir loin de cette éphémère,
De toute cette galère de cette terre

Même si cela ne dure qu'une dizaine de seconde,
Quand rien ne panse les plaies du cœur et qu'on ce sent seul au monde,
Ces dizaines de secondes nous paraissent une éternité de bonheur,
Un soulagement comme une bouffée d'air,
Même si cela semble illusoire,
Quand on est dedans on a l'impression d'y croire

L'argent nous fait défaut on perd le cerveau,
On vends nos bien pour cette bouffée d'air repartir à zéro

Pourtant chaque jours et à chaque euros dépensée,
Notre soif et notre feu n'a sans cesse le besoin d'être attisé

On ce fait mourir pourtant,
Notre subconscient nous pousserait t'il sans le vouloir,
Dans le désespoir de ne plus y croire être dans le noir,
Chaque  jours et nuits de la semaine matin et soir

Mais avec les moyens ne serai-ce pas plutôt pour ce faire plaisir,
Car dans le fonds ; qui a envie de mourir?

Catégorie : Poèmes - 30 septembre 2017 à  12:57



Commentaires
#1 Posté par : el_addicto 03 octobre 2017 à  19:38

Mais avec les moyens ne serai-ce pas plutôt pour ce faire plaisir,
Car dans le fonds ; qui a envie de mourir?

Pour moi, il existe fondamentalement 2 types d'UD : ceux qui font ca pour augmenter le plaisir, et ceux qui font ca pour attenuer la douleur.

Mourir, est peut etre un peu extreme, mais franchement, tu penses a ca quand tu t'envoies un taquet qui pourrait pourtant etre fatal ? Non tu penses juste au fait que ca va calmer ta douleur (ou te faire un gros kiff. ou les deux).

Ca m'est arrive de me charcuter litteralement en IV de C, de me faire meme tres mal, mais OSEF, juste  de savoir que quand j'y arriverais, je serais enfin vraiment bien, meme pour une courte duree me faisait ignorer tout ca.

En y repensant sobre, je n'ai jamais reussi a comprendre comment on pouvait etre aussi maso ...


Posté par : el_addicto | 03 octobre 2017 à  19:38

 
#2 Posté par : lucianoirina 04 octobre 2017 à  11:10
Je n'ai jamais pensée a mourir en m'envoyant un taquet,
mais beaucoup de personnes voit les toxico comme des personne
cherchant la mort,
tu confirme bien que ceux qu'on fait c'est avant tout par plaisir,
même si tous sont pas dans ce cas,
malheureusement ils existe des gens qui pour sortir de ce cercle qu'est l’héroïne,
s'injecte des taquet espérant que se soit le dernier pour mettre fin a cette engrenage,
pour ma part j'ai toujours fait sa par plaisir, calmer le manque être bien un petit instant,
peu être n'a tu pas compris le dernier verset "Car dans le fonds ; qui a envie de mourir?"  Ceci est une question, par la j'veux dire que si on sniff ou injecte ou autre c'est avant tout par plaisir, et non pour mourir, même si pour moi il existe 3 d'ud:
ceux qui fonds sa par plaisir,
ceux qui sont coincer et fonds sa pour soulager le manque,
et ceux qui fonds sa espérant s'envoler

espérant que tu est mieux compris ces vers,
p.s: maso c'est fort, ceux qui fond sa pour s'envoler ont leur raison,
certain certaine on tout perdu, père mère amis famille, qui sommes nous pour juger leur envie, a chacun ses problèmes et courage et surtout ses choix tu penses pas?

merci de ton commentaire en tout cas, c'est toujours enrichissant d'avoir les impression, penser, et les anecdotes de vie d'une autre
surtout de voir comment certain interprète ce poème,

bref, au plaisir de t'avoir lu

Posté par : lucianoirina | 04 octobre 2017 à  11:10

Remonter

Pied de page des forums