Variations sur un texte d'un chant de Marilyn Manson -3- / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » JPM » 

Variations sur un texte d'un chant de Marilyn Manson -3- 



I Don't Like The Drugs but The Drugs Like Me
Variations à partir d’un texte de Marilyn Manson



-3- En chute libre



En chute libre.
Our God is white and unforgiving
We're piss tested and we're praying... say !
There's a hole in our soul that we fill with dope

Notre Idole est blanche et impitoyable,
elle nous verse notre opium,
par les yeux,
par la bouche,
par les oreilles,
par le nez,
directement en dedans,
en bluetooth.

Plus gavés que les oies.
Nous n'avons pour nous que le besoin de vomir d’après le gavage.

Fric is dope.
Politiki is dope.
Télévision is dope,
Leurs mots are dope
leurs poisons,
jusqu'à la nausée
are dope.

The Drugs Like you
comme Carrefour lèche les mains de ses consommés.
La matière est un semblant d’existence,
elle est dope aussi.

La coke est une de leurs chiennes
elle court après ceux qui partent en vrille,
chutent de travers,
que leur normalité rebute,
cherchent, pressentent, appellent autre chose.

Notre Idole exige des junkies
Nous sommes ses suicidés,
sans nous en être aperçus,
sans avoir connu autre chose.

Dans mes oreilles:
"La vraie vie est absente.
Nous ne sommes pas au monde."
AR Une saison en enfer. Vierge folle.

"Norm life", baby,
comme une lourde dalle,
comme si j’étais mort
MDR peut-être,
mais plus de leurs poisons.
Je ne me suis jamais senti aussi vivant.



Trip Report ontologique


« Habiter mes mots,
    et qu’ils s’élèvent
    en moi, surs, d’eux même.

    Donne moi d’être ce désert
    le silence, la nuit noire
    d'où ils surgissent
    étoiles qui font chérir les ténèbres,
    sauvent tout.

    Fondre, 
me consumer,

    être celui qui se consume,
    être cette fumée, dont ma narine s'enjouit,
    renaitre de la flamme descendante
    de mon unité  "





...

AUTOPORTRAIT

Dernière modification par JPM (09 février 2020 à  10:13)

Catégorie : Poèmes - 09 février 2020 à  09:26

#amusement #chute libre #dopes #Trip Report ontologique



Commentaires
#1 Posté par : JPM 09 février 2020 à  09:36
Pardon, je suis trop bavard.
Je me suis tu trop longtemps,
comment voulez-vous que je me taise ?

Pardon, je suis trop bavard,
j'aime trop écrire, tenter de partager.
J''aime trop aussi ce passage:

" Je reviendrai, avec des membres de fer, la peau sombre, l'œil furieux : sur mon masque, on me jugera d'une race forte. J'aurai de l'or : je serai oisif et brutal. Les femmes soignent ces féroces infirmes retour des pays chauds. Je serai mêlé aux affaires politiques. Sauvé. Maintenant je suis maudit, j'ai horreur de la patrie. Le meilleur, c'est un sommeil bien ivre, sur la grève."
Mauvais sang, Une saison en enfer, avril-août 1873.


Une saison en enfer,
C'est plein de vitamines.

Posté par : JPM | 09 février 2020 à  09:36

Remonter

Pied de page des forums