a 12 ans je cresait ma tombe / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » ketamaxx » 
 

a 12 ans je cresait ma tombe 



bonjour
aujourd’hui je voudrait vous parlez de ma descente au enfer suite a la drogue.
Reprenons du début j'ai 12 ans je suis jeune con influençable et a soif de nouvelles expérience .Un jour je regarda a la tele sur tf1 une émission du jore (le jour ou tout a basculé) en rentrant des cours,
L'episode parlait d'une mère veuf et de sa fille qui se fesa un ami qui lui proposa un jour d'hinalait avec elle des solvant et des aérosols du jore air sec.
Je n'avait jamais entendu cette facon bizarre et étrange de se droguer
et pour moi sa me paraissait plutot sombre, bref reprenons le vif du sujet
apres etre rentrer de grandes vacances en Espagne avec mais parents
deja que nos relations etait deja briser suite a la sortie de mon hospitalisation en hoptal psychatrique suite a une dépression et plusieurs autres problèmes.
Je me sentait tellement mal que je reprit le cannabis alors que javais reussi a me sevrer durant c'est un mois et demi  de vacances.
un jour jetait tout seule chez moi en galeres de chite et de clope
je réfléchis un peu et eu la super et merveilleuse idéé d'aller prendre une bombe a laque a ma mere et d'hinalait les vapeurs.
je metta une chausette devant la sortie du spray appuya sur la touche et respira deux trois fois .
pour etre honette je ne metait jamais senti aussi bien que a ce moment  depuis tres lontemps pour moi c'etait vraiment fort satisfaisant de se dire que on pouvait se droguer avec ce jore de (choses)
bref deux semaines plus tard en comptant tout les jours je ne marretas pas et continua chaque putain de jour a retourner ma maison pour trouver des produits de ce jore
(deodorants,champoing sec,depoussierant pour clavier) tout passer
et au file et a mesures je commencer a ne pas comprendre ce qui marrivait
paranoïa,absences,hallucinations plutôt délirante et malsaines
mais je continuais comme même et  a force de le faire et de le faire
a chaque prises je voyait des choses et une musique délirantes hanter mon cerveaux.Une espèces de petite voix aiguës qui chantonnait
et par peur un jours je décida d'aller parlait a mais parents et de leur dire que je voyait  des choses bizarre et inexpliquable et que j'aimerais bien me faire hospitaliser pour arrêtez cette engrenages qui me consumait et me tuer a petit feu.
Mais parents étant inquiet prenait rendez vous chez un addictologue et envoya une demande d'hospit en HP publique sur paris . Apres avoir veu l'addictologue ils décrivait a mais parents un sens déréglée des ré aliter a cause des hallucinations hyper traumatisantes que je voyais, en gros quand je voyait une araignée, que je saignait ou que un truc qui me fessait peur se passer,dans ma tète jetait sur et certains que c’était que l'inconscient de mon cerveaux qui remontée et qui me jouait des tours. Apres mettre fait hospitaliser LE PSYCHATRE disait a mais parents que jetait entrain de faire une décompensation psychiques suite a la prises de toxique (en gros je suis restée perché)je passa deux mois hospitaliser avec des trouble d’amnésie des spammes et des contractions musculaires et des idée délirantes dans ma tète
aujourd'hui je vais beaucoup beaucoup mieux
je prod encore le week end lors de free party
et sachez juste un truc cette partie de ma vie me fesa prendre peut etre  5-6 ans en plus de mental dans la gueule et me fesa comprendre que l'orsque on ne  c'est pas a quoi sattendre mieux vaut  ne pas commencer ..

Catégorie : Tranche de vie - 17 décembre 2018 à  11:00



Commentaires
#1 Posté par : RawBeefTeK 18 décembre 2018 à  19:30
Quand on a des tendances dépressive l'usage de drogue donne une fausse réalité a l'usagé.
Je suis désolé mais il faut diminuer (voire arrêter)... Tu es un des rares profils a risque.
La psychose ça peut être grave et irréversible...

Posté par : RawBeefTeK | 18 décembre 2018 à  19:30

Remonter

Pied de page des forums