info arbre / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » hyrda » 

info arbre 



je sais que je suis hors sujet mais j'ai une petite question des amis à moi sont à Paris présentement c'est quel sorte d'arbre nous n'avons pas ça au Québec
/forum/uploads/images/1557/60177189_2167981706642271_5086485311446319104_n1.jpg


merci »Hyrda

Catégorie : En passant - 14 mai 2019 à  19:03



Commentaires
#1 Posté par : filousky 15 mai 2019 à  08:26
Ce sont des platanes.
Amicalement
Fil

Là, c'est un murier-platane taillé :
/forum/uploads/images/1557/taille-murier-170031.jpg

Posté par : filousky | 15 mai 2019 à  08:26

 
#2 Posté par : Rick 15 mai 2019 à  09:57
Image : https://www.psychoactif.org/forum/uploa … 104_n1.jpghttps://static.cnews.fr/sites/default/files/styles/image_640_360/public/route_nationale_100_ombragee.jpg?itok=Qc3cF4So

Pointés du doigt par de nombreux automobilistes, estimant qu’ils représentent un ­véritable danger en cas de mauvaise trajectoire, les platanes qui ­ornent les routes de France ne datent pas d’hier.



Ils étaient d’ailleurs là avant les voitures. Pour comprendre leur utilité, il faut remonter à l’époque napoléonienne. Engagées dans de nombreux conflits aux quatre coins du continent, les troupes de l’Empire se déplaçaient à pied dans leur grande majorité, et à cheval.

En plein soleil, ces trajets pouvaient s’avérer destructeurs pour les forces des soldats, qui arrivaient ­exténués sur les champs de bataille. L’empereur Napoléon a donc pris la décision de planter des platanes, le long de tous les grands chemins de France, afin de protéger le plus possible ses hommes de la chaleur.

Quant à savoir pourquoi des platanes, plutôt que des ormes ou des bouleaux, le choix aurait été fait par rapport à la robustesse de l’espèce, et à ses grandes feuilles.


Posté par : Rick | 15 mai 2019 à  09:57

 
#3 Posté par : hyrda 15 mai 2019 à  12:17
merci Rick pour la réponse
Hyrda

Posté par : hyrda | 15 mai 2019 à  12:17

 
#4 Posté par : Psilosophia 15 mai 2019 à  12:43
La croissance rapide et le fort potentiel d'absorption de CO2 ont été également des critères importants dans le maintien de la présence des platanes sur la voie publiques des communes.
Malheureusement une bonne proportion des platanes est atteinte par une maladie,  provoquée par un champignon, le chancre coloré ; (Ceratocystis platani) qui provoque à terme une mort de l'arbre et se dissémine de manière importante.

Pour de nombreux avis scientifiques, (dont le mien d'universitaire) il est important désormais que les politiques publiques d'aménagements urbains en matière d'espaces verts s'orientent vers un retour à la biodiversité, en limitant de ce fait le monospécisme. Monospécisme, qui rappelons le est un danger en tous points à la stabilité d'un système humain organisé et résilient !

Posté par : Psilosophia | 15 mai 2019 à  12:43

 
#5 Posté par : hyrda 16 mai 2019 à  13:11
merci Psilisophia
Hyrda

Posté par : hyrda | 16 mai 2019 à  13:11

Remonter

Pied de page des forums