injection du subutex reste encore un long combat / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » lucifer » 
 

injection du subutex reste encore un long combat 



rappeler vous pour ce qui me connaissez. il y a un ans presques jour pour jour j'avais tout perdu a cause de mes amis a cause du subutex que ma copine n arrivait pas a accepter que je m'injecter des qu'elle trouvait une seringue malgré mais grand effort pour les cacher elle prenez immédiatement la fuite au lieu d'essayer de savoir d'ou venez se mal être car après tout nous avions une fille ensemble. Fille qu'elle m'avait enlever pendant près de 8 mois juste pour me voir souffrir a cause d'une regrettable phrase que je lui avais dite sous l'effet de la colère j'étais sur endetter, mes amis on tout fait pour me prendre ma ex gonzesse j'ai perdu tout mes amis sans exception et pourtant me revoilà  j'étais a 22 milligramme de subutex en iv aujourd'hui j'en suis plus qu'a 9, j'ai gagner mon tribunal ma fille m'aime bien plus qu'elle ne supporte sa mère a telle point qu'elle fait des crise quand le jour vient ou elle doit aller chez elle. J'avoue il a fallu que je me bagarre très souvent les un après les autres tout mes ancien collègues qui ont essayer ne serai ce que d'envoyer des sms subtil a mon ex on prit une branler voilà  j'i suis presque j'avais plus de maison plus de boulot dont un de mes collègue de boulot que j'ai du attraper et fracasser quand je les retrouver; car il avait fait du rentre dedans a mon ex aujourd'hui je suis devenue quelqu'un moi qui n'avait plus de toit plus de boulot. Me voilà  écrivain a mon compte près a ma première édition et j'ai ouvert un salon de tatouage alors moi qui était maçon accompagner de sale chien de pote de travail qui n'ont fait que m'enfoncer chaque jours de ma vie au boulot avec eux supportant leur blague de con et leur humiliation, aujourd'hui je vous le dis il existe une solution a l'injection peut être que j'en prend encore 9 milligramme mais de 22 a 9 sans compter quelques drogues a l'époque que je m'envoyer moi je dis la solution elle est en vous soyez accompagner de votre famille éloigner vous de vos amis et souvent les plus proche qui ne font que vous enfoncer et fixer vous un objectif je ne parle pas seulement d'arrêter le subutex iv ou autres non je parle de voir la lumière qui s'éteint et qui se ternis a chaque fois que vous regardez vos cicatrice sur vos bras a chaque fois que vous poussez la bulle d'aire de votre seringue et qui en sort un peu de substance comme si vous vous abandonniez totalement a cette merde le choix et le mode est difficile a cerner mais voyez plus loin car chacun d'entre nous a le droit a son quart d'heure de gloire!!! voilà  pour ce qui veulent commentez et discuter je suis toute ouï

Catégorie : Traitements de substitution - 19 octobre 2015 à  02:14

#subutex #injection



Commentaires
#1 Posté par : sijavais 19 octobre 2015 à  13:41
trop rien à  dire, juste j'suis content pour toi ! et pour les exemples que j'ai en ce moment... enfin un positif avec de l'espoir !Merci et plein de bonne choses pour toi et ta fille !
Fais le bien autour de toi si a l'intérieur ça va ! :-) big up !

Posté par : sijavais | 19 octobre 2015 à  13:41

 
#2 Posté par : lucifer 19 octobre 2015 à  14:30
Si il y a certain toxicoman de quelques drogue soit il accro veulent des conseils je suis à  votre disposition et merci à  toi sijavais

Posté par : lucifer | 19 octobre 2015 à  14:30

 
#3 Posté par : SheepskinTearaway 19 octobre 2015 à  21:21
Merci. Ca fait plaisir à  lire avant le taquet du soir, Et les ruminations culpabilisantes du matin...

Posté par : SheepskinTearaway | 19 octobre 2015 à  21:21

 
#4 Posté par : sud 2 france 21 octobre 2015 à  09:12
tu es réellement écrivain??? tu écris quoi comme genre de truc??? nouvelles, romans??? commet as tu fait pour te faire publier??

Posté par : sud 2 france | 21 octobre 2015 à  09:12

 
#5 Posté par : Bicicle 21 octobre 2015 à  20:16
Je pense qu'il écrit pour le plaisir de son côté, mais pour être publié déjà  il faudrait écrire sans trop de fautes de français ou faire corriger tes textes par un relecteur/correcteur avant de les envoyer car tu n'es pas toujours très facile à  lire en l'état. Mais je te souhaite beaucoup de courage et de succès dans ton domaine, c'est très bien d'aimer écrire smile

Bon sinon sur le shoot de sub, as-tu pensé à  passer à  la métha ? Je te dis ça car moi aussi je shootais le sub pendant 6 ou 7 ans et impossible d'arrêter l'injection, le rituel était trop fort. Et j'avais une super mauvaise image de la métha, j'avais peur de m'accrocher à  un produit pour le long terme (alors que j'étais partie pour autant d'années de destruction des veines et du corps au shoot de sub mais bref....). Et puis un jour suite à  une infection après un shoot foireux, j'ai été au CSAPA et puis j'ai quitté les lieux quelques mois après sans avoir demandé de métha, eet 1 ou 2 an après je suis revenue pour demander de la métha car ça y est j'étais prête : j'avais compris que vouloir arrêter par moi même était une connerie, que c'était impossible dans mon cas de me défaire du rituel du shoot.

C'était devenu un rituel associé à  plein de choses, impossible de m'en séparer.. Et la métha, une fois stabilisée au bon dosage m'a fait arrêter le shoot du jour au lendemain... Sérieusement... Pour l'addiction au shoot de sub ça marche super bien si tu es dans une optique d'arrêt du shoot !!! La métha comble super bien les envies de consommation une fois bien dosée (ça prend je dirai 2 ou 3 mois pour bien s'y stabiliser au bon dosage et arriver à  un résultat efficace, mais y'en a c'est plus rapide).

Après, c'est à  toi de voir, mais ça pourrait vraiment t'aider à  stabiliser ta vie et repartir du bon pied, sans shoot mais toujours au TSO : car de toute façon le shoot de sub ne fait plus d'effet réellement au stade où tu en es, c'est juste un rituel qui s'est installé et qui perdure par accoutumance et dépendance....

Un rendez-vous dans un CSAPA pour en parler n'engage à  rien du tout : ne serait-ce que pour parler de ta conso de sub, du fait que tu le shootes, les docs sont pas là  pour te juger, au contraire, ils sont là  pour te proposer de t'aider et t'écouter car tu as l'air d'avoir traversé des moments difficiles. Un psychologue aussi pourrait t'aider si tu te sens l'envie de te confier bien entendu ! Car internet c'est bien ça informe, mais ça ne solutionne rien, c'est le contact réel qui est quand même plus efficace pour exprimer oralement à  quelqu'un ses soucis.

Posté par : Bicicle | 21 octobre 2015 à  20:16

 
#6 Posté par : lucifer 22 octobre 2015 à  02:21
Pour l'histoire du livre je vais me faire publier par un imprimeur dont le père aussi éditeur mon père et mon correcteur et je compte sortir un fantastique romantique. La je suis un deuxième livre thriller policiers dont j'ai trouvé un éditeur sur Bordeaux qui s'appelle éclat Aquitaine il faut t'inscrire sur leur site et voir quel genre de contrat te va le mieux mon troisième livre déjà  en préparation et celui là  je peut donner son nom s'appellera " mon plus beau combat " mais je ne pense pas le publier avant ouffff c'est long d'écrire un livre déjà  et il parlera de mon parcours de ma vie autant de l'enfance à  celle du toxicoman que de ce que j'ai perdu. Ensuite pour la metha il est vrai que ji est penser mais comme tu dis le rituel et là  malgré tout dans 14j je passe à  8 milligrammes puis 7 dans 1 mois pour l'instant aucun soucis de mauvaise iv j'y arrive toujours du premier coup les veines reviennent au fur et à  mesure pas comme à  l'origine mais le fait dans revoir quelques une bien joli et ( à  ne pas toucher sa serai trop bête de les perdre ) puis le fait d'avoir retrouver ma fille me motive vraiment pour en finir d'ici j'espère avril voir mars 2016

Posté par : lucifer | 22 octobre 2015 à  02:21

Remonter

Pied de page des forums