j'enregistre. / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » IsadoraD » 

j'enregistre. 



J'ai toujours ce truc là
toujours là, encore
blotti au creux de mon ventre
qui me charge de quelque chose
de plus grand que moi
me répète que non
je n'ai pas le droit je ne peux pas
ne rien faire
me reposer
ce n'est pas
pour moi
car j'ai cettre chose
à dire
au monde à
sortir
et ce serait trop dommage
de ne pas avoir le courage d'aller










jusqu'au bout.




je recommence à enregistrer
ca faisait longtemps
je ne sais pas trop pourquoi mais
je recommence
j'appuie sur le bouton rouge
et le temps se met à défiler
je l'oublie quelques instant
et quand je m'en souviens et que
je regarde oui
je vois que le temps s'écoute
et que ces minutes et ces secondes qui sont là
ce sont les minutes et les secondes
que j'ai capturé
les voix et instants que j'éternise le temps que
j'ai volé
sans demander la permission

je recommence à enregistrer
ca faisait longtemps
je ne sais pas vraiment
pourquoi
j'avais arrêté et
pourquoi
je recommence

peut être qu'il n'y avait
plus rien
à enregistrer

peut etre que je n'avais plus
ce sentiment

qu'il faut retenir
garder ces petits morceaux là
ces petits bouts
cette matière terrestre remplie de cailloux de graines et de vers
car peut être
un jour
plus tard
ce sentiment conviction espoir que ces petits instants volés au temps et aux gens
je pourrai les recycler
les rafistoler entre eux
avec un bout de ficelle
réparer les enfants perdus
donner une forme aux mauvais rêves
dépoussiérer les vieux objets un peu dégouttants

je ne me souviens même plus pourquoi j'ai eu
envie de les capturer
ce jour là mais
je fais confiance et je continue
j'attends et j'ai foi en ces moments
j'attends que ça morde
que la ligne s'agite
au bout de ma canne
je continue d'y croire
qu'il y aura quelque chose au bout
à tirer


alors en attendant
je garde
ce que j'ai peur d'oublier
je garde
quand j'ai peur de m'oublier
ou bien de me perdre
j'enregistre
pour me retrouver
entendre ma voix
ce que je suis quand je m'égarde
quand je m'égare
quand je m'échappe de moi même

je vole
les disputes
les colères
les débats
les coeurs qui bas
tout bas
s'effritent sans un bruit
je vole
les moments de folies
les rencontres d'une nuit
les disparitions invisibles
cet autre monde
cette ligne après
la bordure
cet instant en suspens
qui ne veut plus rien dire
pendant lequel
je fais n'importe quoi
pendant lequel
je peux être n'importe qui
et aller n'importe où
n'importe quand
et peu m'importe
si ce n'est enregistrer car oui ça
c'est important
pour retrouver le son
de la porte
celle qui mène
à ma chambre

Catégorie : Tranche de vie - 11 septembre 2020 à  02:39



Commentaires
#1 Posté par : Drim 11 septembre 2020 à  08:09
Salut, intéressant, je me retrouve pas mal dans le premier paragraphe, et ça me fait souvent culpabiliser et me sentir un peu comme une m*rde ce sentiment qui comme tu le dis si bien "me charge de quelque chose
de plus grand que moi ".

Moi j'enregistre pas j'écris (très rarement). Pour éviter de me perdre et surtout pour éviter de tourner en rond et de ressasser les mêmes problèmes.

Après mon côté logique essaie d'en trouver dans l'agencement de ton texte et dans les retours de lignes, mais peut être qu'il n'y en a pas.

Bonne journée !

Posté par : Drim | 11 septembre 2020 à  08:09

Remonter

Pied de page des forums