le sort s acharne / Les Blogs de PsychoACTIF

le sort s acharne 



Bon...
Ça avait bien commencé. Des symptômes de grossesse, des seins qui prennent 1 bonnet de soutif, qui tirent... bref je me suis vue enceinte pendant 10 jours.

Sauf que j'ai mes règles. Je ne suis pas enceinte. Et j'ai toujours un putain de mal aux seins.

Alors j'ai vérifié sur la notice du zyprexa. Hypergalactonemie. Ou un truc du genre. En gros mon cerveau pense que je dois allaiter. Et donc que je ne peux être enceinte.

Demain je vois la psychiatre. Je vais lui dire qu'il faut que j'arrête ce médoc. Que ma priorité c'est de fonder 1 famille.

Après, je vais psychologiquement mieux depuis m'a séance emdr. Alors je me dis que c'est peut être le bon moment d'arrêter le zyprexa.
Toute façon il est écrit sur la notice qu il faut l arrêter en cas de symptômes qui font penser à l hypermachintruc.

Mais fait chier. Espoirs déçus.

Bises Mia


Catégorie : No comment - 12 septembre 2018 à  18:57



Commentaires
#1 Posté par : Nils1984 13 septembre 2018 à  01:33

Salut Miaou44

Du coup, qu'est ce que tu comptes faire dans l'immédiat ?

qu'en penses la psy de l'emdr ?

Bonne nuit à bientôt


Posté par : Nils1984 | 13 septembre 2018 à  01:33

 
#2 Posté par : janis 13 septembre 2018 à  06:10

Oh Mia,

Je suis désolée de cette fausse joie...
Ça finira par marcher ^^

Prends bien soin de toi
Janis


Posté par : janis | 13 septembre 2018 à  06:10

 
#3 Posté par : MIAOU44 13 septembre 2018 à  07:35

La psy emdr est foncièrement réticente aux médocs. Elle est psychologue pas psychiatre. Je vais lui en parler lundi.

Ce que je compte faire.
Arrêter le zyprexa. Conserver le tercian.en cas de coups durs. Augmenter mes séances d emdr (ça va faire un sacré budget mais tant que ça marche ! Et pis en fin de compte ça revient à mon budget clope, et vu que je suis à la totale vape depuis 3 mois, ça passe)
Éventuellement augmenter mes séances psychiatre SI  elle est ok pour mon arrêt de zyprexa.

Toute façon ma décision est prise. Je refuse de détruire mon projet bébé à cause du médoc. Et je trouve que l emdr amène autant de sérénité dans ma vie que le zyprexa.

Question neuroleptiques j'ai un peu fait le tour. Et entre ceux auxquels j'ai fait 1 réaction et ceux contre indiques avec la grossesse, il ne reste que le tercian. En tout cas de ce que j'ai lu.

On verra ce soir ce que le rdv psychiatre va donner.

Bises Mia


Posté par : MIAOU44 | 13 septembre 2018 à  07:35

 
#4 Posté par : Nils1984 13 septembre 2018 à  09:16

Okay
Fais moi signe si tu sens que c'est les montagnes russes (j'ai stoppé le zyprexa l'année dernière d'une traite après 3 ans de conso )...
Rappelle moi, dans ton entourage tu as des "gardes-fous" sur qui tu peux compter/t'appuyer ? Ton mari, au moins ?

bye


Posté par : Nils1984 | 13 septembre 2018 à  09:16

 
#5 Posté par : MIAOU44 13 septembre 2018 à  10:14

Oui mon mari est au courant. Il est clairement en stress.
Donc à moins qu'il y ait une autre solution que je ne vois pas, toute façon va falloir tester.
Depuis que j'ai repris l emdr, ça va suffisamment bien pour que j envisage cet arrêt. Ce n'était pas le cas il y a 1 mois.

J'ai hâte et en même temps J appréhende le rdv de ce soir avec la psychiatre.

Bises Mia


Posté par : MIAOU44 | 13 septembre 2018 à  10:14

 
#6 Posté par : MIAOU44 13 septembre 2018 à  20:34

Bon ben voilà, fini le zyprexa.

La psychiatre a tout de suite admis que il y a un problème et je dois faire une prise de sang pour vérifier ma prolactinemie. En fonction des résultats ça peut vouloir dire une diminution de fertilité ou carrément infertilité. Retour à la normale dans 3 mois si tout va bien.
Au passage elle a prescrit un test sanguin de grossesse, juste au cas où.

Pour elle y a pas photo, c'est un effet secondaire suffisamment grave pour stopper net le traitement.

J'ai le tercian en béquille. Et je dois l appeler (ou aller aux urgences ) en cas de gros problèmes.

D'ailleurs, suite à mon passage à vide du mois dernier, elle m'a dit qu'elle avait prévenu ses collègues des urgences sue je pourrai débarquer. Tellement elle m'a trouvé mal.
J'allais mal, mais c'était pas non plus si catastrophique... j'ai connu bien pire.

Elle est rassurée que je réponde super bien à ma thérapie emdr.

Bon moi pour l instant je suis contente d arrêter le zyprexa. Elle ne m'a rien appris sur le fait que c'était un arrêt temporaire du projet bébé. Des hier soir j avais épluché le vidal et je le savais. Donc pas de déception supplémentaire.
Et bon. Si ça reste tendu sur le plan psychique, sur le plan physique c'est une bonne nouvelle l arrêt de cette molécule.

Bon fini jusqu'en décembre les semaines de sexe en folie au moment de mon ovulation. C'est monsieur qui va être déçu lol

La page zyprexa se tourne. Fini. Ça sera quoi la prochaine fois?!
On verra

Bises Mia


Posté par : MIAOU44 | 13 septembre 2018 à  20:34

 
#7 Posté par : janis 13 septembre 2018 à  21:19

Je suis heureuse que elle t ait comprise. Une page se tourne, fin du chapitre zyprexa.

Bon courage et dis nous comment ça se passe.

Les galipettes c est pas mal pour s occuper l esprit ^^. Ça fera de l entraînement pour babyproject.

Bisous
Janis


Posté par : janis | 13 septembre 2018 à  21:19

 
#8 Posté par : Fluche 13 septembre 2018 à  22:35

Hello Mia,
Tu as toujours de la chance avec les effets secondaires, c'est fou ...

Ton psychiatre n'a pas pensé à une fausse couche précoce ? Avant d'avoir mon petit j'en ai fait une, tellement discrète que je ne l'ai pas identifiée comme telle sur le coup. En gros mon stérilet s'était déplacé et laissait le champ libre au développement d'une grossesse. J'ai eu un peu plus mal aux seins que d'habitude, une légère nausée et des règles dans les temps mais un peu plus abondantes que d'habitude. Comme j'étais en mode "j'ai une contraception efficace", j'ai juste pensé à une gastro ...  Rebelote 3 mois plus tard, mais ce coup ci gros retard de règle, le test et j'ai appris que je faisais partie des joyeux 0,6 % qui tombent enceinte sur stérilet ^^

En tout cas hors de question d'arrêter le sexe en folie en période d'ovulation ! Un ptit bout de latex et on se remet à l'entrainement ! En plus sans Zyprexa ça devrait être un peu plus chouette ;-)


Posté par : Fluche | 13 septembre 2018 à  22:35

 
#9 Posté par : MIAOU44 13 septembre 2018 à  23:20

Oui... Je crois pouvoir rentrer dans le guiness des effets secondaires.

Je résume :
Solian: perte de mémoire et gros pb de ralentissement cérébral (à 50 mg/ jour !)

Risperdal: gros problème cutanée avec un pelage de tout mon visage. A 1 mg/ jour. Heureusement pas de cicatrices.

Abilify: raptus anxieux +++ avec une TS à la clé

Zyprexa: prolactinemie avec des douleurs +++ aux seins

Voilà voilà...

Le test de grossesse qu'elle me prescrit est pour également éliminer la possibilité d'une grossesse. Honnêtement je pense qu'il n'y a aucune chance.
Pas de fausse couche possible car mes règles sont très très faibles.

En fait ça fait 3 mois que mes règles sont peu abondantes. Mais j avais mis ça sur le compte du retrait du stérilet. Ben à priori c'est pas ça...malheureusement.

On va pas arrêter les galipettes . Mais on va dire que j'étais un peu obsédée wink la motivation risque d'être un peu moins forte.

Pfff je crois que j'ai du profaner un cimetière indien dans une vie antérieure. Parce que me retrouver avec autant de merde médicales... même ma psychiatre s'est marrée en disant qu'on finirait par faire 1 étude de mon cas !
Allergique +++, hypothyroidie, hypersomniaque, borderline, réactions ++ à tout type de médoc

Voilà voilà...

Y a toujours pire. J'ai pas 1 cancer. J'ai une vie presque normale.
Mais bon. Si ça pouvait se calmer ça serait cool !!

Bises Mia


Posté par : MIAOU44 | 13 septembre 2018 à  23:20

 
#10 Posté par : MIAOU44 14 septembre 2018 à  16:14

Bon résultats de la prise de sang.

Comme on pouvait s'y attendre je ne suis pas enceinte.
Prolactine en limite haute. Donc jaï réagit à temps, ce n Est pas trop grave. Je peux donc espérer un retour de fertilité dans pas trop longtemps. Après la nature fera le reste.

1ere journée sans zyprexa. Pour l instant tout va bien. Psychologique ou pas, toujours est il que j'ai moins faim. Peut être que je vais retrouver un poids normal.

Je vais voir ce week-end si j ai des effets physique du sevrage.

Bises Mia


Posté par : MIAOU44 | 14 septembre 2018 à  16:14

Remonter

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.



Licence Creative CommonsDroit d'auteur : Les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0