ma destruction avec la mdma / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Indica » 
 

ma destruction avec la mdma 



Bonsoir, jai comencer mais deux premiers para a 16ans solo* javais bien trip  mais 4 ans après j'ai fait la plus grosse erreur de ma vie jai pris 5 cachets dosé a 180mg en 3 semaines, peut de temp a pres jai pris sur le darknet 4g "pure" que jai consomais en un pe moin d'un mois, jai pris la chose a la légère jai casiment pas espacé les prises comme un gogole, je pouvais prendre 1g par soirée mon plus gros para 0.400mg pour mais 48kg jaurais pu faire une od. Je me render pas compte que jetait entrain de me détruire..  Mon cœur mon foie ma tete on pris vraiment tarif. Un soir jai recu des decharges électrique dans mon cerveau d'une violence inouï à peus près une vingtaines sur 3 soirs, sa faisait male et sa faisait du bruit me faisant sursauté dans mon lit.. jai donc compris que ma tete parter en cacahuète.. jai tout de suite arrêter la md sa ma terrifié.. Ensuite la descente si on pe appeler sa une descente car c'était vraiment terrifiant pendant 1 semaine jetait devenue complement fou,  je pouvais plus vivre comme sa jai donc pris la décision d'aller voir mon médecin qui m'a prescrit des benzo (seresta) ce qui ma clairement sauvé la vie, aillant franchi une limite je ne retrouverais jamais la personne que jetait. Une question que je me pose souvent c'est pourquoi jen suis arriver la pourquoi consomer autant de mdma, un manque d'information sur cette drogue? Une débilité profonde?Une envie suicidaire? J'ai consomer seul dans ma chambre sur mon ordinateur, je buvais que de l'eau mais je menfumer avec du shit pas terrible. Jai vraiment honte d'avoir fait ce que jai fait, j'avais tout pour être heureux, malgré tout jai aimais leffet de la mdma et je l'oublierais jamais, jesper ne pas avoir de souci de démence ou de santé vue la toxicité du produit a haute dose..  j'aurais du aller au pays Bas fumer du bon taga hein ? Ou une bonne bouteille de whisky..

Catégorie : Trip Report - 01 novembre 2020 à  01:17



Commentaires
#1 Posté par : Macroscopie 01 novembre 2020 à  08:08
Salut à toi,

Essaye de prendre du recule sur ta conso passée. Tu voulais peut être juste comblet un manque par une pratique non maîtrisée?

Sache que des conneries tout le monde en fait, tu paye le pris de ta conso excessive, essaye de ne pas trop réfléchir à tout ce que tu ressens pour ne pas tomber dans une angoisse/ psychose permanente due a toutes les réflexions que tu te fait: suis je fou?, je vais ressentir toutes ces décharges électrique degueulasse jusqu’à la fin de ma vie?
Je comprends que ça soit compliqué mais ne tombe pas dans la peur de ne plus redevenir  comme avant, ça ne va qu’empirer les choses.
Je dirais que c’est le moment de changer ton hygiène de vie, manger sain, avoir des activités zen genre yoga méditation, aromathérapie, huile essentielle tout ça tout ça.

J’ai pas du tout eu la même conso de MD que toi, mais il a suffit d’une soirée a un peu moins d’un gramme pour ressentir une descente suicidaire pendant 1 semaine et des brainzap (décharge) pendant plus de trois ans. Maintenant je ressens plus rien, donc ton état va sûrement s’arranger même si ça peut prendre du temps.

Posté par : Macroscopie | 01 novembre 2020 à  08:08

 
#2 Posté par : Indica 01 novembre 2020 à  18:54
Merci pour ton commentaire  macroscopie,
En réalité j'ai atteint le point de non retour jen suis persuadé.. Jai trop altérer la chimie de mon cerveau en consomant autant sur une aussi petit période, je nes plus de déchargent electriques c'était les 3 premiers jours et jai eu des symptomes terrifiant jetait perdu dans la folie la tristesse l'insomnie  crise d'angoisse violente , bipolair, delire et jen passe... je voulais juste mourir mais le seresta maide d'une force..
Sa fait 1 mois que j'ai eu cette catastrophe catastrophe, depuis je fait des cauchemars toute les nuits, jai du male a me concentre, jai un acouphene a l'oreille droite ou le cerveau. Jai des problèmes cardiaque.. et j'imagine pas mon foie, sa ma véritablement détruit, en réalité je voulais juste plané tout le temp sous md mais c'est imposible, je m'en remeterais jamais car je pense que tout sa et du a une surconsommation et non une descente. Je vais payé toute ma vie cette erreur fatal mais je perd pas totalement espoir de vivre a peus près normalement.

Posté par : Indica | 01 novembre 2020 à  18:54

 
#3 Posté par : Drim 02 novembre 2020 à  08:12
Salut Indica,
Faut pas tirer des plans sur la comète prévoir et somatiser le pire. Ce que je veux dire c'est que ça ne sert a rien de dire que tu est foutu a part t'angoisser encore plus et ne rien arranger.
Le cerveau reste un organe très résilient, si tu as moins de 20 ans c'est bien que tu te rende compte maintenant qu'on en à qu'un. Mais tu as de grandes chance de très bien te remettre. Les cauchemars et le déséquilibre actuel c'est que tu t'es infligé un traitement qui a complètement tout chamboulé de ta chimie interne, ça va mettre un petit moment a se remettre. Mais tu va retrouver des repères et un équilibre qui au mieux seront sensiblement les même qu'avant tes prises inconsciente, et au pire tu trouveras un autre équilibre qui sera tout aussi vivable que le précédent.
Je vais pas te dire que tu va perdre tel ou tel sensibilité et en développer d'autre, mais une chose est sûr c'est que tu vas retrouver un équilibre vivable.

Repose toi et soit patient. 

Courage
Reputation de ce commentaire
 
Conseils pertinents (Prescripteur)

Posté par : Drim | 02 novembre 2020 à  08:12

 
#4 Posté par : Clepw 15 novembre 2020 à  23:13
Salut, j'ai fait moi aussi beaucoup d'excès, pas avec la mdma (je consommais mais 1 semaine minimum entre prises) mais moi c'est avec le cannabis que j'ai énormément fait d'excès au point d'arriver à un état de "plante verte", je réfléchissais plus (il fallait que je réfléchisse manuellement, sinon rien et bordel ça à mis un temps fou à revenir), aussi je ne ressentais plus rien (de bonheur, de tristesse, d'envies, de sentiments), je n'avais aucun buts, rien.

Et au final avec le temps, beaucoup d'efforts, plusieurs tentatives d'arrêts, une grosse rechute : j'en suis aujourd'hui sorti, je ne consomme plus de cannabis, je suis sorti de cette état de "plante verte" : je ressens de nouveau tout plein d'émotions, j'ai des envies, je réfléchis de nouveau tout le temps et sans devoir le faire manuellement.
Aussi, je me suis mis au sport, j'ai pris 10kg, j'ai arrêter aussi la nicotine, mes poumons respirenttttt! Je ne me suis jamais si bien porté physiquement smile (alors qu'avant je ne me nourrissais presque plus, mes cheveux tombaient, enfin bref état physique pitoyable)
J'ai repris des études (qui plus es ambitieuses et celle qui me plaises), pour ces études j'arrive à bosser énormément, j'ai de bons résultats, mon cerveau n'a jamais aussi bien fonctionner (surtout j'imagine depuis que j'ai une vie saine et parce que j'étudie et lis régulièrement)

Et le plus important, je suis heureux, comme je l'ai jamais été, quand on à touché le fond et vécu une période difficile, une fois que celle ci est surmonté, dépassé et qu'on touche au bonheur : celui ci est bien plus intense!

J'étais à peu près comme toi les semaines après mes différents arrêts et puis même quelques mois après, je ne pensais jamais redevenir comme avant et j'ai eu une grosse période de déprime. Mais le cerveau humain c'est vraiment un truc de fou, alors ai confiance, adopte un mode de vie sain, essaie de te stimuler intellectuellement, lecture, petit job, loisir et petit à petit ça ira mieux.

Et puis même si tu ne reviens pas comme avant, tu vois moi j'en sais rien si je suis comme avant au final, t'as pas une vision de tes capacités intellectuelles, c'est même impossible à quantifier avec précision les capacité intellectuelles. Mais avec le temps, le cerveau récupère, t'apprends de nouveau, tu développe des compétences et puis de nouveau si t'arrive avoir un mode de vie sain il est très probable qu'un jour tu arrives à une vie stable où l'estime de toi sera de retour, tu t'aimeras, tu aimeras ce que tu fais, tu auras de nouveau des projets et revenir comme avant (intellectuellement) ou pas ça n'aura plus vraiment de sens.

Bon courage, hésites pas à donner des news

Posté par : Clepw | 15 novembre 2020 à  23:13

 
#5 Posté par : ectatrip 16 novembre 2020 à  07:39
Salut Indica,

Après avoir commencé à fumer du shit à 14ans, j'ai découvert le MDMA, à l'âge de 16ans, en teuf. Mon 1er ectasy, ma 1ere drogue "dur" et j'ai apprécié, sans plus.
Puis la semaine d'après, j'ai essayé un entier : révélation total, j'ai pu profiter pleinement des effets du MDMA, magique. Et comme toute personnes qui découvrent l'univers des drogues, j'ai continué chaques semaines. Les 1ere prises sont jamais les meilleures mais quand tu sais à quoi t'attendre lors des prochaines prises, c'est dingue.
1 ectasy tout les weekend pendant 6mois puis 2 par soirée dû à la tolérance, qui s'installe VITE.. cette consommation excessive d'ectasy, drogue neurotoxique, qui demande beaucoup de règles, une bonne hygiène de vie et de maturité, je l'ai suivis pendant 2 ans, chaque weekend. Plus de 100 ecatsy en gros.

Casiment jamais eu d'effets secondaires sur cette période, forcément un peu déprimée les lendemains, fatigué et pas trop concentré, irritable, démotivé : la sonnette d'alarme sûrement, qui m'aurait dû me remettre en question sur mes consommations. Sauf que ça durait quelques jours, je suis plutôt optimiste.
Mais personnes ne sait jamais douté de mes consommations, par exemple j'ai jamais eu les pupilles dilatées ou la mâchoire en vrille. Sous amphetamines, je suis comparable à quelqu'un de sobre (bon en gros).

J'ai ensuite fais les mauvaises rencontres : découverte de la kétamine, LSD, cocaïne, speed enfin je commençais à me renseigner énormément sur l'univers des drogues, comprendre le mécanisme de chacun, les risques, la RDR mais que je n'appliquais pas. Psychoactif m'a énormément appris de choses, je deviens passionné de cette univers là (RDR, molécules, pharmaceutique, ect), mais je n'appliquais pas du tout les règles de bases.
Je consommais de manière très impulsive, il me fallait du chimique pour faire semblant d'aller bien.

Puis je fête mes 18ans. Je consomme désormais plusieurs drogues différentes dans les mois (3/4 ectasy par soirée, 3g de kétamine par semaine, cocaïne de temps en temps, quelques voyages au LSD).
Je deviens dépendant au speed, usager quotidien, qui a duré 8 mois. 8 mois car à la fin, j'ai fais une overdose, une grosse psychose amphetaminique grave. 1 semaine en HP. Je réduis la conso d'amphétamine, passant de 5g/semaine à 1g puis arrêter au bout de quelques semaines.

Mais ça ne m'a pas empêché de continuer, notamment avec la MDMA (pour joindre ton sujet) : j'étais rendu au point, 2 semaines après mon hospitalisation en HP, à consommer 3/4 ectasy par jour pendant plusieurs semaines. Au travail, en famille, avec des amis non usagers, seul, ect.. dans n'importe quelle contexte, en plus des autres produits (kétamine, médicaments détourné, cocaïne).
La MDMA, à ce moment, c'était tellement un échappatoire à un gros mal-être, à mes troubles d'humeurs, à mon TDAH, je déteste la société, la vie de merde, le monde, les gens enfin bref.
Puis je tombe dans la cocaïne, puis le crack, j'ai pas tenu 1 mois : psychoses, paranoïa, comportement agressif, manque de produits extrême, ect..

Alors forcément, à force de consommer de manière suicidaire, de faire n'importe quoi avec ma santé physique et psychique, y'a eu la prise de trop.
J'ai consommé 8 ectasy en teuf, ma dose en moyenne par soirée, tout allait bien vraiment, pas de signes alarmants de danger ! C'était une consommation banale pour moi et j'étais pas le genre à m'en venter, je trouvais mon compte.

Mais en rentrant chez moi, j'ai redescendu sévère et je passe les détails de ma tentative de suicide. J'avais 19ans je crois.
J'ai perdu mon travail, ma copine, la confiance de mes parents, la déception de mes amis, déclencher des troubles neurologiques sévères, trouble panique et j'en passe.

Je te raconte ma vie, mon vécu, je n'ai jamais fais sa et je trouve que c'est le bon sujet pour dire que le MDMA, utilisé de manière totalement débile et dangereuse, tu payes chères, comme tu en as fais les frais.

Malgré mon "lourd" passé à la MDMA (je ne parle pas des autres produits"), je m'en sors plutôt bien et je ne sais toujours pas comment je fais pour être toujours en vie aujourd'hui.
Ma santé actuel est au top, aucun problème cardiaque, aucunes séquelles physiques mais je suis persuadé que je vais payer un jour.

J'ai 20ans là, je consomme toujours du MDMA mais occasionnellement, sans que ça m'apporte des effets secondaires néfastes sur le coup. Bon j'avoue j'ai consommé 3 ectasy en une soirée seul dans ma chambre y'a 1 semaine, en respectant les espacement de prises.

J'ai aussi un bon traitement qui me calme mon trouble (TDAH) et qui me coupe l'envie de consommer des produits.





Indica a écrit

Jai vraiment honte d'avoir fait ce que jai fait, j'avais tout pour être heureux, malgré tout jai aimais leffet de la mdma et je l'oublierais jamais, jesper ne pas avoir de souci de démence ou de santé vue la toxicité du produit a haute dose..  j'aurais du aller au pays Bas fumer du bon taga hein ? Ou une bonne bouteille de whisky..

Alors avoir honte de quoi ? D'avoir tenté une expérience qui, certe, c'est mal passé ? Y'a pas de honte à avoir. Ce qu'il faut retenir, c'est qu'il faut  absolument respecter les règles et consignes vis à vis une consommation de drogue.
J'ai mis du temps à m'accorder du temps pour moi, m'accepter tel que je suis, accepté un traitement et aujourd'hui je vis bien, avec beaucoup moins de risques et de toxiques. Prend soin de toi


Posté par : ectatrip | 16 novembre 2020 à  07:39

 
#6 Posté par : Indica 17 novembre 2020 à  00:06
Salut ectatrip et toute la clic
Je vois que la RDR et passé bien loin de nous, ton histoire et plus frappante, elle me donne beaucoup d'espoir.
enfaite jai pas pu accepter la redescente ducoup jen prener sans compter, ya pas longtemp je me suis rendu compte que j'avais pris 3.g en 4 jours dou les brain zap d'une violence extrême.. et une redescente qui resemble plus a une maladie.. quel erreur fatale c'est vraiment bête
aujourd'hui je vais mieu je revie d'une certaine facon, je prend moin de benzodiazepine j'ai toujours un acouphene léger et cette presion dans loreille h24,male de tete,des rêves et cauchemars trop chelou chaque nuits, Prener soin de vous faite attention la vie sa tien a 1 fil. Et RDR !

Posté par : Indica | 17 novembre 2020 à  00:06

 
#7 Posté par : Tomfoufuret 19 novembre 2020 à  15:50
Slt je voulais juste te mettre en garde contre ses benzodiazepine,qui te font autant de bien,
Ces molécules  aident vraiment, au debut mais si tu peux lache les au plus vite ,car au final dans 15ans tu te retrouve  avec a peu pres les mêmes  effet neurotoxiques que la mdma,personnellement je m en suis servit pour gerer mes descente a des énormes dosage....20 ans plus tard je gère tous les produits "festifs "quelques conso année par contre g un mal fou a arrêter ses benzo..bref pour quelqu'un facilement angoissé comme j etais c est magique mais attention surtout que depuis a peu pres 2017 tj n a plus le droit de conduire sous benzo...allez bonne chances:super
.

Posté par : Tomfoufuret | 19 novembre 2020 à  15:50

 
#8 Posté par : guygeorges 20 novembre 2020 à  15:31

mais attention surtout que depuis a peu pres 2017 tj n a plus le droit de conduire sous benzo...

Je ne te croyais pas mais effectivement en vérifiant sur une boîte de valium y'a marqué danger niveau 3 comme un somnifère alors que du tercian c'est niveau 2. Ce qui est très discutable et très dépendant du dosage...


Posté par : guygeorges | 20 novembre 2020 à  15:31

 
#9 Posté par : Indica 23 novembre 2020 à  20:00
Salut, Tomfoufuret
Au debut je prenais 50mg par jour, avec 250mg de depakote (médicaments bipolair), maintenant je suis descendue a 15mg de seresta par soir avec 2/3 joints de bon taga, je pense en avoir bientôt fini avec cette "descente".
Ou plus un syndrome serotoninergique..
Merci pour vos commentaires, Je vous ferais part de ma rémission le jour ou j'aurais plus besoin de benzodiazepine.

Posté par : Indica | 23 novembre 2020 à  20:00

Remonter

Pied de page des forums