mood du jour / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Viaflie » 

mood du jour 



Suis-je asexuelle ? Absolument pas non. Et pourtant c'est un désir bien secondaire chez moi, voir inexistant.
Je suis tellement satisfaite de vivre en général.
J'adore humer l'air. J'adore l'humidité de la forêt. J'adore la ville, le béton, être aveugle, en fait j'aime vivre en toutes circonstances
Même les déplaisantes. J'aime l'expérience des sens.
Le désir à coté ça me parait bien superficiel. Je dis ça sans jugement, c'est ce que je ressens. Quand je suis tellement bien dehors, quand je suis dans le flow, quand j'ai envie de parler à ceux qui m'attirent, mon corps n'existe plus pour moi. Je ne me perçois même plus de sexe féminin. Je suis une âme libre et satisfaite, parfaitement autonome.
J'adore les gens mais je n'ai pas besoin d'eux. Je les adore tout simplement pour ce qu'ils sont, tous un par un, individuellement. J'adore nos différences.
Tout me semble mécanique.
Nos cerveaux réagissent d'une certaine manière, puis on y adhère et on appelle cela "soi". On fini par croire que l'on EST son corps. Ca m'échappe souvent pour ma part.
J'aime mon corps pour les sensations que ce formidable véhicule m'offre. Je l'apprécie. J'ai de la gratitude pour sa possession.
Au delà je ne m'identifies à rien. Tout change tout le temps. Nous aussi. C'est chimique. Pourquoi y adhérer ? Mon je veut dire tu. J'adore expérimenter toutes ces choses.
Le sexe c'est cool quand l'envie vient. Il faut avoir beaucoup de désir, je serai incapable de désirer n'importe qui. Je ne parle pas de beauté ni même d'intérêt. Il faut qu'il y ait ce truc...
Les gens sont bien plus fascinants lorsque on va au delà de leurs corps
"J'ai pas d'amis, que des connaissances"
Et je pourrais te regarder vivre des heures en souriant.

En fait j'apprécie tout. Et ma passion ce sont les autres. J'apprécie tellement tout que je remercie constamment d'être dans cette tête. Je sais pas comment c'est pour les autres mais mon copain se plaint souvent. Moi je suis tellement heureuse. Je remercierai jamais assez pour tout ce bonheur qui m'abonde
je pensais différemment cet hiver? Je suis heureuse d'être moi
Et dieu que j'adore les gens
Que c'est beau tout ce bordel. La vie est merveilleuse

Catégorie : Expérimental - 20 juin 2019 à  13:24



Commentaires
#1 Posté par : janis 20 juin 2019 à  13:35

Viaflie a écrit

Suis-je asexuelle ? Absolument pas non. Et pourtant c'est un désir bien secondaire chez moi, voir inexistant.
Je suis tellement satisfaite de vivre en général.
J'adore humer l'air. J'adore l'humidité de la forêt. J'adore la ville, le béton, être aveugle, en fait j'aime vivre en toutes circonstances
Même les déplaisantes. J'aime l'expérience des sens.
Le désir à coté ça me parait bien superficiel. Je dis ça sans jugement, c'est ce que je ressens. Quand je suis tellement bien dehors, quand je suis dans le flow, quand j'ai envie de parler à ceux qui m'attirent, mon corps n'existe plus pour moi. Je ne me perçois même plus de sexe féminin. Je suis une âme libre et satisfaite, parfaitement autonome.
J'adore les gens mais je n'ai pas besoin d'eux. Je les adore tout simplement pour ce qu'ils sont, tous un par un, individuellement. J'adore nos différences.
Tout me semble mécanique.
Nos cerveaux réagissent d'une certaine manière, puis on y adhère et on appelle cela "soi". On fini par croire que l'on EST son corps. Ca m'échappe souvent pour ma part.
J'aime mon corps pour les sensations que ce formidable véhicule m'offre. Je l'apprécie. J'ai de la gratitude pour sa possession.
Au delà je ne m'identifies à rien. Tout change tout le temps. Nous aussi. C'est chimique. Pourquoi y adhérer ? Mon je veut dire tu. J'adore expérimenter toutes ces choses.
Le sexe c'est cool quand l'envie vient. Il faut avoir beaucoup de désir, je serai incapable de désirer n'importe qui. Je ne parle pas de beauté ni même d'intérêt. Il faut qu'il y ait ce truc...
Les gens sont bien plus fascinants lorsque on va au delà de leurs corps
"J'ai pas d'amis, que des connaissances"
Et je pourrais te regarder vivre des heures en souriant.

En fait j'apprécie tout. Et ma passion ce sont les autres. J'apprécie tellement tout que je remercie constamment d'être dans cette tête. Je sais pas comment c'est pour les autres mais mon copain se plaint souvent. Moi je suis tellement heureuse. Je remercierai jamais assez pour tout ce bonheur qui m'abonde
je pensais différemment cet hiver? Je suis heureuse d'être moi
Et dieu que j'adore les gens
Que c'est beau tout ce bordel. La vie est merveilleuse

Jolie fée, j'adore ton texte.
Il te ressemble je trouve.

Bisous
Janis


Posté par : janis | 20 juin 2019 à  13:35

 
#2 Posté par : Viaflie 20 juin 2019 à  13:39

janis a écrit

Viaflie a écrit

Suis-je asexuelle ? Absolument pas non. Et pourtant c'est un désir bien secondaire chez moi, voir inexistant.
Je suis tellement satisfaite de vivre en général.
J'adore humer l'air. J'adore l'humidité de la forêt. J'adore la ville, le béton, être aveugle, en fait j'aime vivre en toutes circonstances
Même les déplaisantes. J'aime l'expérience des sens.
Le désir à coté ça me parait bien superficiel. Je dis ça sans jugement, c'est ce que je ressens. Quand je suis tellement bien dehors, quand je suis dans le flow, quand j'ai envie de parler à ceux qui m'attirent, mon corps n'existe plus pour moi. Je ne me perçois même plus de sexe féminin. Je suis une âme libre et satisfaite, parfaitement autonome.
J'adore les gens mais je n'ai pas besoin d'eux. Je les adore tout simplement pour ce qu'ils sont, tous un par un, individuellement. J'adore nos différences.
Tout me semble mécanique.
Nos cerveaux réagissent d'une certaine manière, puis on y adhère et on appelle cela "soi". On fini par croire que l'on EST son corps. Ca m'échappe souvent pour ma part.
J'aime mon corps pour les sensations que ce formidable véhicule m'offre. Je l'apprécie. J'ai de la gratitude pour sa possession.
Au delà je ne m'identifies à rien. Tout change tout le temps. Nous aussi. C'est chimique. Pourquoi y adhérer ? Mon je veut dire tu. J'adore expérimenter toutes ces choses.
Le sexe c'est cool quand l'envie vient. Il faut avoir beaucoup de désir, je serai incapable de désirer n'importe qui. Je ne parle pas de beauté ni même d'intérêt. Il faut qu'il y ait ce truc...
Les gens sont bien plus fascinants lorsque on va au delà de leurs corps
"J'ai pas d'amis, que des connaissances"
Et je pourrais te regarder vivre des heures en souriant.

En fait j'apprécie tout. Et ma passion ce sont les autres. J'apprécie tellement tout que je remercie constamment d'être dans cette tête. Je sais pas comment c'est pour les autres mais mon copain se plaint souvent. Moi je suis tellement heureuse. Je remercierai jamais assez pour tout ce bonheur qui m'abonde
je pensais différemment cet hiver? Je suis heureuse d'être moi
Et dieu que j'adore les gens
Que c'est beau tout ce bordel. La vie est merveilleuse

Jolie fée, j'adore ton texte.
Il te ressemble je trouve.

Bisous
Janis

Belle journée à toi jolie et pétillante Janis, plein de bisous


Posté par : Viaflie | 20 juin 2019 à  13:39

 
#3 Posté par : Tête de crêpe 20 juin 2019 à  14:05
C’est si joli, doux et positif. Merci !

Bonne journée

Posté par : Tête de crêpe | 20 juin 2019 à  14:05

 
#4 Posté par : Viaflie 20 juin 2019 à  14:20

Tête de crêpe a écrit

C’est si joli, doux et positif. Merci !

Bonne journée

Bonne journée ma belle tête de crêpe ! qu'il fait beau en plus :-)


Posté par : Viaflie | 20 juin 2019 à  14:20

Remonter

Pied de page des forums