premiere drogue dur - 3mmc / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » inconnue » 

premiere drogue dur - 3mmc 



Bonjours tout le monde je suis nouveau sur le groupe je vien pour faire mon trip report et aussi vous poser quelque question.
désoler par avvance de l'orthographe merci.

info:
homme
1m70
62kilo
18

Voila je vai vous raconter ma premiere prise de drogue dur c'etait de la 3mmc pure.

petite anecdote avant de commencer je suis ex accro au cannabis.

Donc voila un fameux soir ou j'allai faire une soirer avec mon amis qu'on apellera alexis (nom d'emprunt bien-sur).

en arrivant las-bas je s'avai pas exactement se qu'il y avait a cette soirer.

moi j'etait tranquil a discutter avec eu pas dans le but de me defoncer juste etre la pour passer une petite bonne soirer pour une fois sobre.

La mon amis alexis sortie un gros sachet de poudre blanche granuleuse , je lui est demander si c'etait de la cocaine il ma dit que c'etait de la 3mmc.

Bon je me suis dit je vais esseyer une fois pour voir comment sont les effetcar je n'avai fumer jusque la que des joint. j'ai fait par prise nazal, au debut sa ma irriterde fou les parois de mon nez j'avai super mal.

j'ai pris sur moi je me suis adosser au canaper pour pas tomber quand les effet viendront.
la j'expire tout mon air et jerenifle un grand coup pour aspirer les petit granuler de 3mmc coler sur les parois de mon nez , sa me faisait plus mal.

au départ je me sentai tout jouyeux sans etre defoncer quoi , j'etait content comme un gamin l'aurai ete devant une vitrine de gateaux.

puis la des effet pour le moin bizzard pour moin on commencer a apparaitre (je vais esseyer d'etre claire).

sa a commencer par un leger trouble de la vision qui na durer que quelque seconde.
ensuite j'ai senti un a un mes muscles se detendre et une sensation de bien-etre s'empara de moi.

C'était comme si mon corps vibrai , j'avai rellementl'impression que mon corps vibrait comme un telephone.

je bus un verre d'eau pour un peut me soulager , sa na rien fait.

ces vibration ne m'ont pas déplue j'avoue que pour une premieredrogue dur j'ai bien aimer, le lendemain je n'avai toujours pas dormir , et lors de la redescente j'avai comme l'impression d'etre paraliser comme quand on a des fourmis dans les pieds par exemple.

je me suis dit c'est pas grave je vais attendre un peut.

j'ai attendu puis apres sa je ne c'est pas pourquoi j'ai ete emparer d'un elan de speed je ne restai pas en place je courrai de partout pour me defouler tellement j'avai l'impression de deborder d'energie. c'etait vraiment bien une fois redecendu tout est revenu a la normal.

pas d'effet de manque
pas de crise d'angoissse comme je faisait apres chaque join , au contraire c'etait bon.


apres en avoir parler avec plusieur amies il ne conaissai pas trop les effet de cette drogue c'etait leur premiere fois de 3mmc (ils avaient deja pris LSD ,MDMA etc...)

euh ausi ont aimer.

alors je vien vous demander si d'une pour une premiere prise de 3mmc et premiere drogue dur 30mg c'etait beaucoup ?  qu'elle dose me conseillerer vous en un mois maximum de consomer ?

je ne souhaite pas tomber accro je voudrait juste consomer en soirer a petite dose. donc dite moi si ma dose est bien si je doit la diminuer etc.

aussi je voudrait savoir si pour une premiere drogue dur c'etait violent comparer a la coke mdma etc ?


merci pour vos futur commentaire et désoler du pavée merci bonne journer a vous.

Catégorie : Trip Report - 13 février 2017 à  15:18



Commentaires
#1 Posté par : interopid 13 février 2017 à  21:27
Salut !
Alors déjà  je préviens que je ne connais absolument pas cette substance ni les RC donc à  ce niveau je ne pourrai pas t'apporter de réponse

Je voulais juste te dire que selon moi c'est une mauvaise idée de penser par le prisme drogue "dures" / drogues "douces". Parce que concrètement il n'y a pas de drogues dures ni de drogues douces, toutes les substances ont leur particularités, ça ne veut pas dire pour autant qu'il n'y en a pas de plus "fortes" sur certain aspect, de plus nocives ou de plus addictive.
Mais par exemple j'pense que pour beaucoup la md ou le LSD ne serai pas considéré comme "drogues dures".

A la limite il vaut mieux différencier les drogues selon leur famille, stimulants, hallucinogènes, opiacés etc... pour en jauger l'intensité. Parce que chercher à  savoir si le LSD c'est une drogue plus "dure" que le tramadol par exemple ça n'aurai aucun sens.

Pour la dépendance encore une fois je ne connais absolument pas le prod mais je dirai que le dosage est loin d'être le principal facteur, c'est aussi et surtout une question de fréquence et une question de ce qui se passe dans ta tête, si tu ressens du craving, une envie forte de reconsommer, l'impression que tu vas moins bien ou que t'es pas dans ton état normal quand t'arrête de consommer, etc..

Posté par : interopid | 13 février 2017 à  21:27

Remonter

Pied de page des forums