premiere prise neuroleptique(abilify) demain / Les Blogs de PsychoACTIF

premiere prise neuroleptique(abilify) demain 



ca me fait bizarre de prendre un neuroleptique ,un anti psychotique...moralement ca fout un coup...jai limpression que je franchis un cap dans la maladie...

mon psychiatre m'a mis sous abifily 5 mg et a baissé mon seroplex (passage de 20 mg  à 10 mg)car je fais un peu d'hypomanie par moment...pour réguler mon humeur.

j'avais pas supporté la lamotrigine il y a 4/5 mois.

j'appréhende car depuis 4 mois niveau anxiete et moral ca allait presque niquel et je revivais à mon travail...mais sur mes jours de repos completement destructuré et je partais en vrille... je recontacte par tel mon psy dans les prochains jours pour faire le point...mais j'espere que mon équilibre au niveau de ma gestion de l'anxiété ne va pas en prendre un coup...tellement galéré terriblement avec ca...


j'espere que ca va pas trop me shooter car je dois conduire(mais 5mg il m'a dit leger) et que la baisse du seroplex ne va pas me réangoisser et me redonner envie suicidaire,le taff cetait une HORREUR  quand jetais pas stabilisé...jespere que je ne vais pas faire encore une mauvaise réaction (pas cool l'allergie au lamictal qui m'a duré en tout 8 jours les éruptions cutanées).

Il faut que j'organise ma vie hors de mon taff car la c'est une vraie cata, il faut que je sois actif ,pas à rester chez moi à tourner rond dans mes pensées, je me déconnecte de la réalité et c'est l'engrenage...j'ai parlé à mon psy de tout un tas de trucs et comportements bizarres/desinhibés que j'avais(pas envie de vous détailler)
je me dis deja un peu de chemin de fait d'en avoir parlé et detre motivé à changer...

le probleme c'est que j'ai deja un mix de pbs:  trouble anxiete generalisé ,anxiété sociale,un peu stress post trauma meme si ca sefface le trauma peu à peu...  et donc si on rajoute trouble de lhumeur..ca fait beaucoup...


Catégorie : Produits licites - 28 mai 2018 à  22:54



Commentaires
#1 Posté par : MIAOU44 28 mai 2018 à  23:45

Bienvenue au club guérir!!

Non je plaisante, c'est pas cool comme nouvelle.

L abilify n'a pas la réputation de fatiguer. Perso, il m'a booste.

Mais attention, il est également connu pour pouvoir donner des réactions inverses à ce qui est recherché (dixit ma psychiatre). C'est ce neuroleptiques qui m'a fait faire ma TS.

Je suis étonné qu'il te baisse ton AD en même temps qu'il introduit un nouveau médicament.

En tout cas, aux 1ers signes d un retour des angoisses, je te conseillé de rappeler ton psychiatre.

Prends soin de toi

Bises Mia


Posté par : MIAOU44 | 28 mai 2018 à  23:45

 
#2 Posté par : guérir 28 mai 2018 à  23:58

selon lui mon antidepresseur si trop dosé provoque mes phases d'hypomanie...mais bon pour moi l'hypomanie est largement moins perturbant que les angoisses


Posté par : guérir | 28 mai 2018 à  23:58

 
#3 Posté par : Dounia 29 mai 2018 à  00:50

Bonjour Guérir,

Je prends de l’abilify (de 2 puis 5 je suis passée à 10 mg) depuis quelques mois.

Je prends aussi un antidépresseur et un anxiolytique en parallèle (venlafaxine et valium).

Le début a été difficile car j’ai eu pas mal d’effets secondaires, d’où le choix de démarrer à toute petite dose en goutte et d’augmenter progressivement.

Avec ce traitement, j’ai enfin stabilisé efficacement ma bopolarité sans effet secondaire ingérable...
C’est une grande libération parce que ça me permet de fonctionner juste normalement smile
Je ne ressens pas de blocage de mes émotions ou de grande fatigue. Je n’ai pas pris de poids...

Je te souhaite de tout cœur que ça marche aussi bien pour toi!

Tiens nous au courant!
Bises,
Dounia


Posté par : Dounia | 29 mai 2018 à  00:50

 
#4 Posté par : radiomir 30 mai 2018 à  16:51

Bonjour l'monde, bonjour l'auteure.

Je suis externe en D3, 5ème année de médecine à Lille (CHRU Oscar Lambret). je révise de manière stakhanoviste en prévision des IECN, épreuves classantes nationales sanctionnant l'obtention du diplôme d'Etat de Docteur Folamour:peace euh en médecine (y a pas de prompteurs ici, on n'est pas sur BFM WC);et où les spécialités médicales convoités par les étudiants (DES, internat) sont inhérentes à leur classement, mais c'est pas tout. Et néanmoins, cette petite incise n'est pas le sujet. Le vif du sujet, c'est de t'apporter une aide je le souhaite on ne peut plus conséquente ne se substituant guère à la consultation chez un médein, et a fortioti tes médecins, je suis bien clair là-dessus. Je pourrais dire aussi, pas trop de conseils, car ils sont les braqueurs, euh les payeurs.

Guérir, puis-je te poser quelques questions relevant de ton cas (rassure-toi guérir, on est tous des cas, il s'agit seulement d'anamnèse, de sémio et de clinique, des mots  barbares et incongrus, non comestibles, un peu comme les sels de bain (on les avait prévenus... fume_une_joint). En sommes, et pour éviter de paraître alambiqué pour un kopeck, des questions relatives à ton traitement.

Un peu d'humour ça fait du bien, et le rire entraine le potlach, aurait pu dire Levi Strauss. Le don, ça c'est sûr, et le don de soi sur PA m'étonnera toujours positivement;

PS:l l'hypomanie n'est pas dangereuse en soi, elle est néanmoins parfois, relativement agréable pour le sujet, on ne peut moins pour sa famille. Ce n'est pas un pretexte à augmenter un AD, qui est l'escitalopram si je ne m'abuse ?


Posté par : radiomir | 30 mai 2018 à  16:51

 
#5 Posté par : groovie 30 mai 2018 à  17:12

L'abilify m'a tellement boostait que j'avais du mal à marcher 50m sans m'écrouler sous l'effort

J'ai jamais autant géléré à rando sur du plat. Fou. Le cacactère unique de la personne vont rendre d'une molécule quelque chose de fabuleux ou terrifiant.
J'ai vu des neuroleptique me rendre muet, catatonique d'autres me sédater gentiment..  L'abilify est un bon paris car "quand il est bien toléré" ça reste "le"/L'un des ? meilleurs

de toute la soupe au potiron que j'avais eu en hp
Le pire effet secondaire n'était pas pyramidale, c'était les impatience. ça c'est une torture.


Posté par : groovie | 30 mai 2018 à  17:12

 
#6 Posté par : MIAOU44 30 mai 2018 à  17:20

Ahhh les impatiences du loxapac... un cauchemar.


Posté par : MIAOU44 | 30 mai 2018 à  17:20

 
#7 Posté par : Fluche 30 mai 2018 à  20:57

Je sais pas comment vous faites pour avoir des impatiences sous Loxapac ^^ Quand Monsieur en prend, il a un tel effet myorelaxant qu'il ne peut même plus se déplacer seul dans le lit ou articuler quoi que ce soit. En général il fait un bon 18 heures de sommeil derrière. Mais ça lui coupe les crises. Depuis qu'il se le gère il en fait 1 à 2 par an, c'est fabuleux !


Posté par : Fluche | 30 mai 2018 à  20:57

 
#8 Posté par : MIAOU44 30 mai 2018 à  21:25

Moi c'est le tercian qui a cet effet de passage à l'état de larve.

Ça prouve vraiment que chaque individu réagit différemment aux différents neuroleptiques.

Je ne sais pas comment on peut expliquer scientifiquement ces différences de réaction.


Posté par : MIAOU44 | 30 mai 2018 à  21:25

 
#9 Posté par : Von zymmel 31 mai 2018 à  12:43

Sans vouloir te casser le morale, il va falloir que tu accepte les effets secondaires du traitement. Perso j'ai du passer par une longue phase d'acceptation avec les neuroleptiques car c'est un traitement qui peut être assez lourd.
Depuis que j'ai accepté d'abandonner mon ancien moi, je me rend compte que mon traitement m'aide à aller mieux et je ne l'arrêterai pour rien au monde.
Alors bon courage pour suivre la route de la stabilisation psychologique.


Posté par : Von zymmel | 31 mai 2018 à  12:43

 
#10 Posté par : MissySippi 31 mai 2018 à  21:32

Bonjour guérir smile

je n'y connais rien en neuroleptiques, mais je m'y connais en souffrances de l'âme et sensation qu'il faut vraiment partager la-dite souffrance, là, sur le champ, paskeu c'est lourd à porter nom d'un ptit bonhomme !!

donc je m'autorise à te souhaiter tout plein de courage ! le point le plus important, ce me semble, c'est d'avoir une confiance totale dans le fait que si tu appelles (ou te rends chez) ton psychiatre pour lui dire "ouh lala cet effet, là, je supporte pas du tout, je me sens pas bien, Est-ce qu'on pourrait modifier ?" ,
va-t-il te croire sur parole ?
prendre en compte ton malaise ? ne pas t'infantiliser ? sait-il se remettre en question ? (genre, ok, cest pas un effet classiquement répertorié, mais là, mon patient me certifie qu'il ressent ça, ça et ça, donc je crois mon patient !! je me contente pas d'un "mais non cest psychosomatique) ?

peux-tu lui dire les choses sans détour ? sans passer pour "une chochotte" ?

cest un droit, que tu as !

et on te soutient tous (la plupart d'entre nous en tous cas) sur P.A à ce sujet !

bon courage et n'oublie pas, tu es le client, et pas une ombre qui rase les murs , docilement, dans le cabinet d'un monsieur qui, lui, a fait des études. (je HS, je sais, mais je prêche , pour que l'IMAGE du Docteur rapetisse jusqu' à sa juste place >> cest juste un autre gonze, comme toi et moi, qui fait popo , lui aussi !
stop au sentiment de redevenir un tout petit enfant vulnérable dès qu'on pousse la porte du toubib. Nous avons des droits, et une dignité .

bises à guérir , bises à tous smile

Missy


Posté par : MissySippi | 31 mai 2018 à  21:32

 
#11 Posté par : MIAOU44 31 mai 2018 à  22:42

Salut guérir

Alors ça donne quoi ces premiers jours sous abilify?

Bises Mia


Posté par : MIAOU44 | 31 mai 2018 à  22:42

 
#12 Posté par : guérir 01 juin 2018 à  23:52

pas terrible du tout depuis aujourd'hui (autres jours ca allaient à peu pret encore)...

sensation bizarre dans les pied jambes...comme si tout etait  crispé
jai la bougeotte...tres dur de rester assis...j'ai du rester assis l'apres midi et je gigotais sans arret et metirais comme je pouvais.
dur de rester sans bouger...sensation desagreable pas douloureuse mais comme si mes mes muscles étaient crispés alors qu'ils étaient détendus.
la ca va mieux cest passé mais jusqu'a ce soir 21 h dur...si ca repart encore demain lhorreur...mon psy m'a dit au tel que cela pouvait s'aggraver en plus peu à peu; super rassurant le truc.


je pense que je vais arreter si cela me le refait mon psy m'a dit au tel aujourd'hui dessayer de tenir jusqu'a lundi...j'en reprends 1 demain matin et j'avise...faut dire que jetais tendu comme un string aujourd'hui au taff comme jai pas fait mon service et un avec une collegue qui me faisait peur donc ca a pas aidé à la détente.

perso il m'a collé sous abilify car j'ai un peu pété un cable chez lui ,j'ai tout laché et agitation ++++ pendant la séance pas comme dhabitude j'etais....mais apres m'etre laché chez lui 15 min j'étais redevenu moi.

j'allais bien avec serolplex 20 mg pourquoi m'avoir collé cette merde...ok jai surement trouble de lhumeur et j'ai pété un cable et je lui ai dit que du mal à ne pas etre desinhibé et à m retenir parfois mais plus mal maintenant qu'avant


Posté par : guérir | 01 juin 2018 à  23:52

 
#13 Posté par : Fluche 02 juin 2018 à  10:52

Les super impatiences dans les jambes ... c'est un effet secondaire assez courant.

JE serais toi, j'essayerai de persister pendant une semaine, car les effets secondaires pas cool ne mettent que quelques heures à arriver, alors que les effets bénéfiques (s'il doit y en avoir) mettent plusieurs jours. Comme ça au moins tu seras fixé pour savoir si ça t'aide ou pas.

Par contre, si tu sens que tes sautes d'humeur s'amplifient, des pensées suicidaires ou des trucs de cet acabit, n'attends pas pour rappeler ton psychiatre !


Posté par : Fluche | 02 juin 2018 à  10:52

 
#14 Posté par : MIAOU44 02 juin 2018 à  12:17

Les impatience sont vraiment compliquées à supporter.

Comme Fluche, je te conseille de rester attentif aux effets secondaires psy. Si tu as des idées noires, ou si les angoisses reviennent, rappelle en urgence ton psychiatre.
Pour info, faut compter une grosse semaine pour que le traitement se mette en place. Mais faut également compter une grosse semaine pour que les effets secondaires psy se résorbent.

Chacun réagit différemment aux neuroleptiques. Si tu as des effets secondaires avec l abilify, ça ne veut pas dire qu Un autre neuroleptiques ne te conviendra pas.

Après je ne juge pas de l opportunité ou non de te mettre sous neuroleptiques. Mais pour Moi, ça été un vrai soulagement ce traitement. Car malgré les divers AD et anxiolytiques qui m avaient été prescrits, c'est sous neuroleptiques que j'ai vraiment été stabilisée. Que j'ai pu commencer à vivre et à ne plus survivre.

Prends soin de toi

Bises Mia


Posté par : MIAOU44 | 02 juin 2018 à  12:17

 
#15 Posté par : guérir 02 juin 2018 à  20:55

bien moins deffet secondaire aujourdhui
mais tjrs anxieux

le pb c que moi mon gros souci c lanxiete sociale et généralisée, et pas le trouble de lhumeur qui (si j'en ai un) est largement plus supportable

la baisse du seroplex se fait ptetre ressentir niveau anxiété...je revois mon psychiatre lundi 11...


Posté par : guérir | 02 juin 2018 à  20:55

 
#16 Posté par : Dounia 13 juin 2018 à  15:26

Coucou Guérir,

Alors, ton introduction de l’Abilify se passe-t-elle un peu mieux?

Là, si tu as poursuivi ton traitement, tu dois commencer à sentir vraiment comment ça se passe smile

En tout cas, c'est l’occasion de te souhaiter bon courage et de trouver l’equilibre que tu recherches punk2

Bises,
Dounia


Posté par : Dounia | 13 juin 2018 à  15:26

Remonter

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.



Licence Creative CommonsDroit d'auteur : Les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0