sevrage cocaine sous hypnose + rechute + nouveau sevrage / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » baden baden » 

sevrage cocaine sous hypnose + rechute + nouveau sevrage 



Après un arrêt d'un mois et demi, j'ai rechuté plusieurs fois. Au début j'ai kiffé, puis j'ai été très malade, malaise, vomissement, comme si mon corps rejetait la c. Il s'est d'ailleurs passé un truc très étrange. les vomissements se sont déclenchés alors que je m'apprêtais à  écrire ici sur ce blog, en fin de soirée. Il faut dire que j'ai un rapport particulier à  la c et l'écriture. J'adore écrire sous c, j'en tire beaucoup de plaisir.

La seconde chose: ça ma trop énervé d'attendre le dealer. Comme j'ai effacé tout mes bons plans. Il ne m'en reste qu'un merdique. le mec est arrivé super en retard. La c était dégueu. Ca m'a vraiment énervé. Le lendemain, il en restait plein, avec mon copain, on a tout jeté dans le lavabo.

Tout ça c'était il y a 10 jours. depuis, je suis clean. Sauf que la psy qui me fait les séances d'hypnose, m'a expliqué que, pour l'instant, elle ne pouvait plus rien faire pour moi. Le fait de reprendre le produit diminue fortement les effets du traitement. Elle m'a dit d'aller à  Marmottan, l'hopital parisien des tox. ce que j'ai fait aujourd'hui. C'est vraiment glauque et crade cet endroit. C'est terrible de penser que c'est la que les gens doivent retrouver l'estime d'eux même, s'ils veulent s'en sortir. J'ai eu un RDV avec une bénévole, qui m'a questionné. Ensuite, j'ai vu une interne addictologue. Elle avait l'air relativement pointue par rapport à  la myriade de psychiatres et médecins que j'ai pu rencontré dans ma vie. je dois la revoir encore 2 fois et elle me proposera une aide adaptée à  moi. J'ai compris ça comme ça.

En attendant, elle a remplacé le lexo par de l'atarax, moins addictif. Rapport aux angoisses que j'ai surtout le soir. J'avais arrêté le lexo il y a 1 mois, mais à  cause de la rechute, j'en ai repris. Ce qui m'aide bien à  calmer mes angoisses naturellement, c'est la méditation et la philosophie zen. Bon à  petite dose quand même. 20 minutes par jour depuis 2 mois. Et puis je lis sur mon smartphone un petit livre "L'art de la simplicité"de Dominique Loreau, c'est très pratique, pas prise de chou et ça marche.

En ce moment, hormis le manque psychologique, les symptomes du sevrage sont les angoisses + démangeaison surtout au niveau du cuir cheveulu. Pour les calmer, je me suis frictionnée avec de l'huile essentielle de menthe poivrée (à  toujours mélangé avec une huile d'amande douce ou du moins neutre). Et sur moi, ça marche bien.

En ce qui concerne mon copain (qui arrête avec moi), entre nous, ça va, des hauts et des bas. Mais il accuse aussi le coup du sevrage. Il a de multiples symptômes dépressifs. Pour l'instant, il ne veut pas d'anti dépresseur. Il fait des efforts, tous les jours un petit peu.

Catégorie : Témoignages - 12 mai 2015 à  23:50



Commentaires
#1 Posté par : pierre 13 mai 2015 à  10:06
Ton hypnotiseur est une arriérée ! Depuis quand il faut qu'une personne arrête totalement avant d'entamer un parcours de soin... C'était les année 80 ça!

Posté par : pierre | 13 mai 2015 à  10:06

 
#2 Posté par : Laura Zerty 13 mai 2015 à  23:36

baden baden a écrit

Tout ça c'était il y a 10 jours. depuis, je suis clean. Sauf que la psy qui me fait les séances d'hypnose, m'a expliqué que, pour l'instant, elle ne pouvait plus rien faire pour moi. Le fait de reprendre le produit diminue fortement les effets du traitement.

Une diminution des effets du traitement ? ça ressemble pas mal à  du charabia pour ne pas voir la réalité non ?

Moi je penserai que l'hypnose sert uniquement à  te faire croire que c'est un traitement efficace, alors qu'en fait la preuve est que ça ne fonctionne pas chez les personnes étant vraiment dépendante..

Se faire hypnotiser c'est comme se faire manipuler, ça tient debout au début quand t'as l'énergie, la motivation et surtout l'envie d'y croire, mais une fois la magie hypnotique tombée, y a plus que le mur bien dur de la réalité en face de toi et ça t'a amené à  pécho de la C dégueu pour au final la jetée...doit y avoir une méthode de sevrage plus adaptée que de se retrouver dans ce genre de situation de manque, entrainant d'autant plus de culpabilité...(perte de ta confiance en toi, perte d'une énergie essentielle pour mener un sevrage à  bien, perte d'argent, perte de temps...).

Reputation de ce commentaire
 
Psychologie de comptoir !!!
 
perte d'argent, oui, sauf si bonne mutuelle s'il est psychiatre conventionné...

Posté par : Laura Zerty | 13 mai 2015 à  23:36

 
#3 Posté par : Loreleï27 19 mai 2015 à  05:55
ben non pour la cc pas aide au sevrage, à  la dure, si t'en trouve ou connais Laura surtout donne l'info !

lol

En attendant merci pour ton témoignage baden baden et bon courage....

Posté par : Loreleï27 | 19 mai 2015 à  05:55

 
#4 Posté par : Laura Zerty 19 mai 2015 à  15:29
Je ne connais pas de moyen de se sevrer de la Coke, mais ce qui est sur c'est que l'hypnose n'en est pas un..
Reputation de ce commentaire
 
Ca aide beaucoup pour le tabac alors pourquoi pas la C hein ?

Posté par : Laura Zerty | 19 mai 2015 à  15:29

 
#5 Posté par : pierre 20 mai 2015 à  09:08
Il n'en reste pas moins que l'hypnose peut aider dans le sevrage de la coke. Pas de magie, juste une aide

Posté par : pierre | 20 mai 2015 à  09:08

 
#6 Posté par : Intervenant Nuit Blanche 21 mai 2015 à  01:19

Laura Zerty a écrit

Moi je penserai que l'hypnose sert uniquement à  te faire croire que c'est un traitement efficace, alors qu'en fait la preuve est que ça ne fonctionne pas chez les personnes étant vraiment dépendante..

Se faire hypnotiser c'est comme se faire manipuler, ça tient debout au début quand t'as l'énergie, la motivation et surtout l'envie d'y croire, mais une fois la magie hypnotique tombée, y a plus que le mur bien dur de la réalité en face de toi et ça t'a amené à  pécho de la C dégueu pour au final la jetée...

As tu déjà  essayé l'hypnose Laura ?
Je pense pas vu comme tu en parle...

L'hypnose, pratiqué par une personne de qualité (bien sur il y a des charlatans, comme dans chaque domaine), est très puissant... car tu as accès au subconscient ! J'ai déjà  pratiqué, pas pour me sevrer, mais pour soigner des choses du passé et je peux te dire que ça n'a rien à  voir avec de la manipulation.

Une fois la magie hypnotique tombée, y a plus que le mur dur de la réalité en face de toi : oui ça s'appelle regarder la vie à  travers son ego je crois...


Posté par : Intervenant Nuit Blanche | 21 mai 2015 à  01:19

 
#7 Posté par : Laura Zerty 21 mai 2015 à  11:52
Je pense que pour atteindre son subconscient faut se laisser hypnotiser en se laissant manipuler et ainsi réussir à  mettre son égo de côté justement, sauf qu'une fois où tu redeviens toi même, si il n'y a pas eu plus de réflexion qu'une hypnotisation où tu t'es dis que tu allais arrêter (par exemple), ba le retour à  la réalité fait d'autant plus mal si tu crois que tu vas, ou pire que tu as arrêter, alors qu'en fait t'es juste sur le point de craquer parce que tu résistes à  tes envies de consommer, en t'étant manipuler/hypnotiser justement.

Je pense qu'avec un bon état d'esprit bien dissocié et la dose appropriée avec une musique des plus transcendantes, il y a de quoi s'hypnotiser tout seul et atteindre son subconscient sans avoir à  passer par un intermédiaire (en qui je n'aurais absolument pas confiance). Pour moi faut juste oser passer quelques barrières que ton esprit met en travers de ton introspection pour te cacher certaines choses bien enfouies dans ton inconscient/subconscient, et une fois que tu as mis à  nue tes propres peurs tu n'as plus de raison d'être anxieux et tu peux t'hypnotiser comme tu veux, rester dans cet entre deux mondes tant que tu y crois, que la musique te transcende, et que le produit ne redescend pas trop brutalement.

Doit y avoir des moyens de se laisser hypnotiser en étant sobre, un peu comme une forme de méditation où l'objectif est d'atteindre un état de transe intérieure et passer au delà  de son égo, mais de tout ce que j'ai lu sur l'hypnose, j'ai compris que les gens avaient vraiment envie d'y croire et que dans certains cas c'était de la pure comédie, que les gens en question se laissaient hypnotiser et que les spectateurs leur donnaient encore plus envie d'être hypnotisés pour satisfaire leur envie de voir des personnes sous hypnose......bref si ça peut t'aider à  démarrer une forme d'introspection qui va t'amener à  te raisonner sur ta consommation pour démarrer un sevrage, ba tant mieux, si c'est pour te faire croire que tout va bien se passer...moi je dis fake !

Pour en revenir à  la manipulation, pour moi c'est juste le moment où tu passes derrière le miroir, faut se leurrer pour oser y accéder, prendre du temps pour soi et oser se regarder en face, moi perso j'utilise la drogue pour ça, mais je comprends que la mise en scène d'une hypnotisation revienne au même, après tout quand je me tapais des délires introspectifs j'avais bien aussi mes petits rituels ---> la drogue, la musique, le noir complet, allonger le plus droit possible dans mon lit pour quitter mon enveloppe charnelle, sans cette mise en scène pas de manipulation de l'esprit et pas de transe (ou alors avec une grosse dose de prod où là  t'as gagné ton ticket vers ton inconscient, mais à  ce niveau là  c'est plus un viol de l'esprit qu'une hypnose/introspection).

Posté par : Laura Zerty | 21 mai 2015 à  11:52

 
#8 Posté par : Intervenant Nuit Blanche 21 mai 2015 à  12:19

Laura Zerty a écrit

(en qui je n'aurais absolument pas confiance)... mais de tout ce que j'ai lu sur l'hypnose

Encore une fois tu parles de ce que tu as lu Laura... tu n'as pas expérimenté alors c'est du vent pour moi ce que tu dis...

Tu penses pouvoir tout regarder en face seul, mais ton esprit te manipule... c'est criant ! Ca devient usant toutes tes certitudes...

Bref, il y a plein de forme d'hypnose, ceux qui le font pour le show et ceux qui veulent aider vraiment... Mais, ça reste un outil, c'est au patient d'en faire quelque chose ou PAS !


Posté par : Intervenant Nuit Blanche | 21 mai 2015 à  12:19

 
#9 Posté par : Laura Zerty 21 mai 2015 à  12:49

Intervenant Nuit Blanche a écrit

Tu penses pouvoir tout regarder en face seul, mais ton esprit te manipule... c'est criant ! Ca devient usant toutes tes certitudes...

C'est marrant je pense de mon côté que les gens en général ne sont pas capable de tout regarder (et surtout eux mêmes) en face et seul, ça doit être usant de toujours devoir compter sur autrui fautes de quelques certitudes ! (ou le plus usant ça doit être que les gens ont justement plein de certitudes à  les lire, mais que ce ne sont pas les miennes..).

Enfin ce n'est qu'une question de point de vue et d'approche d'un même sujet, l'essentiel c'est qu'on est les mêmes certitudes quand à  ta conclusion sur l'hypnose.


Posté par : Laura Zerty | 21 mai 2015 à  12:49

 
#10 Posté par : Intervenant Nuit Blanche 21 mai 2015 à  13:01
Je suis pour que chacun raconte son expérience, pas ce qu'il croit par rapport à  ce qu'il a lu ou entendu, c'est tout...

Tu es très pertinent quand tu parles de tes expériences... mais quand tu donnes ton avis sur un truc que t'imagine être comme ceci ou cela, oui j'appelle ça avoir des certitudes et ne pas t'ouvrir aux expériences d'autrui...

L'inconscient est de part sa nature, inconscient non ? Et le subconscient... houlà  pour l'atteindre
Laura tu te fais aider aussi, par les drogues... peut être trop orgueilleux pour te faire aider par des vrais personnes !?

Chacun sa manière, sa méthode de chercher de l'aide, non ? Il est bon de reconnaitre qu'on a nos limites... et que la psyché humaine ne s'improvise pas...

Posté par : Intervenant Nuit Blanche | 21 mai 2015 à  13:01

 
#11 Posté par : Laura Zerty 21 mai 2015 à  13:54
Je veux bien m'ouvrir aux expériences d'autrui, mais là  celle que j'ai lu de Baden Baden va dans mon sens et toi tu m'as juste dis que l'hypnose pouvait fonctionner, le tout agrémenter d'étoiles jaunes sans plus de réflexions et je me convaincs dans mon raisonnement, d'autant plus que je n'ai lu aucun report concluant entre l'hypnose et un sevrage réussi.

Pour ce qui est de m'ouvrir à  des expériences, j'en ai fais avec des personnes remplies de certitudes et qui ont de quoi t'hypnotiser au point d'influencer ton inconscient et de te faire croire en des choses qui en temps normal me paraitrait absurde et insensée...ma conclusion était que c'était une forme de manipulation, qu'entre la jolie image qu'on m'a donné et qui était alléchante puisqu'on m'a fait rêver en m'hypnotisant, et la réalité des faits, je n'ai rien vu de bon à  se faire hypnotiser, et ça ne m'a pas donné confiance en ces personnes qui n'attendent qu'un bon pigeon prêt à  s'ouvrir à  autrui et l'embarquer dans leur délire, qui m'a semblé souvent bien trop illusoire. Cela ne me dérange pas d'aller d'illusion en illusion, mais faut pas que ça me mette dans des situations où je m'y perds plus que je m'y retrouves...ce qui peut vite arriver quand on se fait hypnotiser et qu'on se met à  croire en des choses qui ne sont pas vraies.

Sinon oui je suis bien trop orgueilleux pour être aider par autrui, et surtout parce que je pense que lorsque tu ne prends pas de détour avec ta personne, tu peux aller bien plus loin dans l'introspection et ça bien plus vite via une forme d'auto hypnose grâce à  la drogue, plutôt que de faire ça accompagner et encore une fois être guidé par quelqu'un d'autre...ce que je ne supporte pas et les gens qui ont l'âme d'hypnotiseur ont lâché quelque larmes quand je leur ai montré que je n'étais ni dupe, ni un suiveur de gourou. Je préfère être sur de moi d'un point de vue individuel plutôt qu'au travers de l’expérience d'autrui, mais ce n'est pas pour cela que je ne comparerais pas mes expériences à  celles d'autrui pour y trouver des ressemblances comme des divergences.

Après je n'oublie pas que certaines personnes ont besoin d'un guide et que si elles trouvent un réconfort dans le fait de se faire hypnotiser, ba tant mieux pour elle, mais une fois le réconfort terminée quand l'hypnose prend fin et que la réalité reprend ses droits, je me permet de montrer aux gens que c'était une forme d'illusion auquel ils ont cru en se faisant hypnotiser, et je fais ça juste pour les aider à  prendre du recul, ou à  voir les choses sous un autre angle tout simplement...parce que c'est, je pense, ce dont les gens qui recherchent l'hypnotisation ont besoin, et je pense pouvoir témoigner de cette certitude que ça soit vis à  vis de mes expériences ou de ce que j'ai lu sur internet à  propos de l'hypnose.

Posté par : Laura Zerty | 21 mai 2015 à  13:54

 
#12 Posté par : pierre 21 mai 2015 à  18:38
L'hypnose comme la relation d'aide, il y a ce qui se passe dans la séance, et puis tout ce qui se passe après, tout ce que ce déclenche...

Et c'est pour cela que je trouve l'hypnotique pas très éthique d'envoyer bader sur les roses... Je trouve cela même dangereux !

Posté par : pierre | 21 mai 2015 à  18:38

 
#13 Posté par : Laura Zerty 21 mai 2015 à  20:18
Yep c'est le problème de remuer son inconscient, au début tu crois au miracle en te redécouvrant, que ça soit sous hypnose ou sous drogue tu te crées de l'illusion en barre tout en ayant l'impression de toucher la Vérité (celle que tu veux voir le plus souvent), tu modifies quelques schémas de pensées et avec l'énergie de ton envie de changer tu peux aller loin dans ton délire (t'es comme hypnotisé quoi arf).

Mais au final y a moyen d'en ressortir encore plus paumé qu'avant à  avoir soulevé trop de soit disant "vérité" sans les avoir bien assimilé, et surtout de s'être embarqué dans des phases qui nous dépasse totalement et dont on a pas forcément mesurer les conséquences ! surtout si t'es du genre influençable pour ne pas dire naïf sur fond de curiosité, là  ça peut vraiment envoyer du lourd et avant de comprendre ce qu'il t'arrive ou ce qu'il t'es arrivé, il peut se passer beaucoup de temps !

Posté par : Laura Zerty | 21 mai 2015 à  20:18

 
#14 Posté par : wastedreamor2 29 mai 2015 à  09:36
Moi ça m'intéresse cette histoire d'hypnose, quand même, parce qu'il n'existe aucune substitution aux cravings de coke.
J'ai déjà  tout essayé.

Baden Baden, puisque tu as vécu une hypnose pour te sortir de la coke, pourrais tu développer un peu plus la méthode utilisée, et les conséquences sur ton ressenti par rapport à  la coke et l'évolution de ta consommation?

Merci par avance.

Posté par : wastedreamor2 | 29 mai 2015 à  09:36

Remonter

Pied de page des forums