sevrage héroine / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Nicoze » 
 

sevrage héroine 



Bonjour tout le monde, j'ai 35 ans, et consomme 1 à 2 G d'héroine brune en fumette depuis environ 10 ans (12 en fait). sur cette période j'ai suivi un traitement à la méthadone (réussi,à l'époque), et décoché deux fois "à la dure". J'ai par contre abandonné ma dernière cure de méthadone car j'estimais rester dans la meme démarche, à savoir etre dépendant d'un produit pour ne pas etre malade. Je précise que ce que je consomme ne me fait PLUS D'EFFET DEPUIS PLUSIEURS ANNéES, je ne consomme que pour ne pas etre en manque et pouvoir aller au taff, je consomme surtout par ennui  et habitude. Bref, dimanche 5 juillet, je me lève, appelle mon contact et vais pécho mon 2,5g pour la journée.jusqu'ici tout va bien. quand je le vois, le mec m'annonce qu'il doit partir le soir-meme en Italie, à Milan, "1semaine,p-e un jour de plus" pour des papiers. du coup je repasse le soir , prend 10 g et prépare mes alus pour la semaine. évidemment au lieu de faire les7-8 jours prévus avec, j'ai tout fini le vendredi soir (10 juillet). On est le 16 aujourd'hui, je n'ai plus rien pris depuis 6 jours. le gars n'est toujours pas revenu (en meme temps un clandestin qui traverse 4 frontières en pleine crise COVID....pense pas le revoir un jour).J'avais déjà fait un tri il y a quelques années,je ne fréquente plus personne qui se drogue,et n'ai plus aucun contact à part lui.J'ai pris ça comme une opportunité. j'ai dormi la première journée et pas mal la 2ième,mais les 3 derniers jours ont été UN ENFER.je n'encaisse plus comme à 20 piges. le fait est que en ce 6ième jour clean, je m'attendais à me sentir mieux que ça....ce matin j'aurais pu le comparer à un jour 2 de manque. bizarrement ce n'est meme pas les moultes symptomes physiques qui me gènent le plus, mais la putain de guerre psychologique que je me livre à moi-meme en permanence ! ces 2 derniers jours ,j'étais littéralement OBSéDé par le fait de recevoir les accusés de réception des sms que je lui ai envoyé : si gsm allumé, c'est qu'il est rentré,donc dispo! et le pire c'est que si il revient, je foncerai surement chez lui peu importe l'heure.je prend vraiment ça comme une chance. Pouvez-vous me dire d'ici combien de jours ça devrait aller mieux physiquement??Et ce qui pourait atténuer ce manque atroce?J'avais un peu de weed les 3 premiers jours et des benzo le 4 ième (seul jour ou j'ai dormi un peu) je ne bosse pas pour le moment donc j'ai tout le temps qu'il faut ;-)

Catégorie : Carnet de bord - 18 juillet 2020 à  17:17



Commentaires
#1 Posté par : Nicoze 18 juillet 2020 à  17:40
Suite ; 8ième jour ! la majorité des symptomes physiques se sont fortement atténués, et je reprend gout à faire des choses et sortit. c'est juste que je suis exhausté et faible. J'ai été voir mon petit frère aujourd'hui, il connait ma situation, et hier je l'ai dit à mes parents aussi. mon père est alcoolique donc comprend parfaitement, ma mère par contre est à mille lieues de se figurer l'enfer qu'est de vivre dans cet univers de toxicomane, mais elle est prete à m'aider, elle se sent juste impuissante. Au moins je sens une amélioration chaque jour. mon meilleur ami,qui est clean et vit à Madrid m'a proposé de venir passer une ou deux semaines la-bas dans les montagnes. je crois que je vais accepter...

Posté par : Nicoze | 18 juillet 2020 à  17:40

 
#2 Posté par : Melie 18 juillet 2020 à  23:39
Un autre pays, un ami clean, les montagnes, ça peut en effet être une excellente idée!! Courage pour la suite!

Posté par : Melie | 18 juillet 2020 à  23:39

 
#3 Posté par : Lolla 21 juillet 2020 à  10:35
Un bon dépaysement, te mettre au vert quelques jours ne pourras que te faire le plus grand bien.
Bon courage à toi, je te souhaite de tenir le coup, tu est bien parti pour ça smile

Posté par : Lolla | 21 juillet 2020 à  10:35

Remonter

Pied de page des forums