passage à un antidépresseur (pour l'anxiété ) / PsychoACTIF

passage à un antidépresseur (pour l'anxiété )

Publié par ,
522 vues, 16 réponses
Bloodysoin 
Psycho junior
France
100
Date d'inscription: 28 Aug 2015
Messages: 391
Bonjour tout le monde voila ça fait un moment que je post à propos des benzos (C'est en partie le sujet du post)  , J'ai fait mon chemin depuis et actuellement je tourne à 225-250mg de seresta en 1 ou 2 prises + 3mg de nuclaton (c'est une benzo somnifére ), bref c'est un peu un calvaire , mon addicto m'a demandé d'aller voir un psy c'est de sa responsabilité celon lui, il peut pas accepter de telles dosages avec tous ce que je prend à coté comme downers,relaxant en gros

Donc pour en venir à l'antiprésseur je vais pas raconter pourquoi je suis sceptique , aprés tout c'est peut étre le fruit d'une désinformation des trucs que j'ai lu ou regardé
le psy me dit que la seul solution c'est de passer sous antidépresseur , ça me permettra de diminuer les anxiolitiques , et oui mais ça me parait un peu trop beau , je comprend rien à ces molécules et au final je sais pas si ça va faire diminuer mon anxiété, ne rien changer ou pire augmenter l'anxiété
du coup je vous pose la question pour ceux qui sont passé par la , les antidéprésseurs pour l'anxiété ,

Es-que ça marche ?
Merci d'avance pour vos réponses

Dernière modification par Bloodysoin (01 décembre 2018 à  23:38)

Hors ligne


Silpha 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 08 May 2018
Messages: 3
Salut Bloody,
Je suis passé exactement par là, et à plusieurs reprises.
Je suis tombé dans les benzo (surtout alpra) il y a 8 ans pour tenter de maîtriser une grosse angoisse sociale, j’ai Réussi à décrocher 3 fois, à chaque fois grâce aux anti-dépresseurs (zoloft). Et retour à la case départ peu après que j’arrête les AD. En ce moment j’ai 150mg de Zoloft + 75 d’Amilsulpride. J’arrêterai peut-être jamais du coup...
Les AD sérotoninergiques créent une imprégnation beaucoup plus longue et stable qu’avec les benzos, en plus et surtout il n’y pas d’augmentation de la tolérance et tu n’es pas cassé.
La mise en place de l’AD peut être compliquée. Chez moi pendant 2 semaines ça a complètement déréglé mes appréhensions, mes angoisses était constantes et exacerbées. Hyper désagréable.
Passer ce seuil, on a commencé à diminuer les benzo avec mon psy, de 6/7 mg de Xanax à 0 en quelques mois par paliers de 0,5/0,25. L’AD couvre totalement mon état anxieux, normalement invivable si je ne prends rien, et plus de benzo depuis 5 mois.
Donc oui, les antidépresseurs ont d’autres vertus que de soigner la mélancolie apparemment, c’est une très bonne solution pour sortir des benzos.
Je te souhaite beaucoup de courage, c’est dure de décrocher des benzos. il faut être patient, y aller progressivement.
Tu verras c’est possible même après des années de conso.wink
Reputation de ce post
 
informations trés intéréssantes

Hors ligne


Bloodysoin 
Psycho junior
France
100
Date d'inscription: 28 Aug 2015
Messages: 391
Merci beaucoup pour ton témoignage , j'en prend note , justement quand tu dis que la mise en place est difficile mon psy m'a proposé d'aller en hospitalisation pour régler le traitement , sauf que pour moi c'est hors de question donc enfait je vais traverser une phase ou je serai peut étre plus anxieux ou nerveux c'est ça ?
je me pose plein de question ....
enfin bref aprés je pourrai demander à mes medecins !
en tout cas merci encore ça vas peut étre me changer la vie , enfin j'espére ^^

si vous avez d'autres témoignages merci d'avance
peaces bloodys

Hors ligne


Silpha 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 08 May 2018
Messages: 3
Quand on met en place un AD, c'est la bousculade dans le cerveau, il a besoin de s'adapter et ça peu mettre plus ou moins de temps.
Du coup les symptômes qu'on essaie de traiter sont au contraire amplifiés. Mais une fois cette phase d'adaptation passée, il n'y a que du bon.
Chez certains utilisateurs ça passe crème en 4 5 jours, pour d'autres (comme moi apparement), ça met facile 15 jours.
Et encore avant de me mettre sous Zoloft on a essayé d'autres AD mais les effets secondaires de la mise en place étaient trop violents pour moi. On s'est arrêté sur le Zoloft car il existe dans une posologie très basse, ce qui permet de l'augmenter très progressivement.
Quoi qu'il en soit, le fait de t'hospitaliser pour ça, si c'est bien la seule raison, je trouve ça complètement disproportionné, à la rigueur un arrêt de travail sur les premiers jours suffirait. Le tout c'est que tu puisses faire le point avec ton psy régulièrement, voir lui téléphoner en cas de besoin.
Et oui ça va te changer la vie smile mais soit patient, si la première tentative est un échec, vous essaierez peut-être une autre molécule de la même famille et ainsi de suite. Au final il y a toujours un traitement adapté même si ça tâtonne un peu au début.

Hors ligne


Nico0 
Nouveau Psycho
France
100
Date d'inscription: 23 Nov 2018
Messages: 105
Bonjour,

Votre sujet m’interesse car je suis dans la même situation.

J’essaie désespérément d’arreter ma consommation de benzo que je prend depuis 7 ans à dose normal.

En revanche j’ai essayé plusieurs AD et aucun n’a fonctionné, le ZOLOFT au contraire de toi m’a fais vraiment du mal ( pulsion suicidaire et phobies d’implusions ), chose que je n’avais avec l’essai d’autre AD.

En revanche, je constate que je ne réagis pas bien au AD dernière génération donc je vais demander à essayer un tryciclique ( moins prescript en première intention ).

Pour infos : j’ai essayé SEROPLEX, CYMBALTA, EFFLEXOR, DEROXAT, ZOLOFT et le buspirone ( pas un AD celui ci par contre ).

Voilà en revanche je suis d’accord sur le fait de passer à un AD pour sevrer les benzos, le plus dur c’est de trouver le bon.

Donne moi le mental de LÉONIDAS

Hors ligne


Mauddamier 
Au pays imaginaire
France
300
Date d'inscription: 27 Nov 2017
Messages: 211
Salut,

Je ne suis pas dans l’optique de juger quiconque mais il me semble qu’il y a catégories d’âge.
Ma psy traitait mon anxiété par des anti psychotique (solian, tercian) mais ça ne me convenait pas du tout. En effet, je n’étais plus anxieuse mais en fait, je n’étais plus grand chose.
J’ai passé ... disons un an dans le canapé à regarder la tv comme une zombie.

Une nouvelle psy m’a donné Du xanax et du seresta, donc j’ai commencé les anxyolitiques. Ce qui me convient assez bien depuis 8ans.
Je prends de l’alprazolam Seulement le soir. En cas de coups durs, je peux en prendre dans la journée ou passer sur du valium.

Cette psy s’en va et maintenant mon médecin traitant, très jeune, fraîchement diplômé m’a parlé de passer à un anti dépresseurs. Il paraît que les résultats sur l’anxiété sont bien plus probants !
Selon lui, les anxiolytiques sont ponctuels alors qu’un antidépresseur pourrait me permettre d’avoir une vie normale selon lui (reprendre une vie sociale, travailler ...).

Donc je pense qu’il y a des générations de médecins et que chacune a sa vision de la psychiatrie.

Hors ligne


Nico0 
Nouveau Psycho
France
100
Date d'inscription: 23 Nov 2018
Messages: 105
Salut,

En effet, un AD sur le long therme est mieux que de prendre une benzos ( plus addictifs, effets paradoxal à force car le corps s’habitue à la molécule ).

Après le plus dur est de trouver le bon !

En revanche : chose importante !


Un médicament est une béquille ( il ne guérit pas le mal en lui même, il le camoufle ) sans travail en parallèle ( TCC, acuponcture ), je ne vois pas l’interet, d’ou de nombreuse rechute après l’arret d’un AD.

Je pense que ton médecin a raison, en revanche je me dirigerais plus vers un psy pour choisir la molécule, certain généraliste ont malheureusement tendance à prescrire un peu n’importe quand.

A bon entendeur

Donne moi le mental de LÉONIDAS

Hors ligne


Lilas24 
Psycho junior
France
1700
Date d'inscription: 31 Jul 2017
Messages: 228
Bonjour,

Je ne peux parler que de moi mais mon anxiété est prise en charge exclusivement avec un antidépresseur et il suffit. J'ai eu de la chance que le 1er ait fonctionné sur moi, ce qui n'est pas toujours le cas.

L'action a été ultra rapide (quelques jours pour commencer à faire baisser la pression) mais parce que c'est un trouble anxieux généralisé (TAG) et que je n'ai aucune dépression qui y soit accolée (l'action est alors bien plus lente).

Ce qui me fait rire dans ce que tu écris c'est que pour ma part, c'est l'addicto que j'ai été voir pour finir le sevrage dégressif de la codéine que j'avais commencée toute seule qui a diagnostiqué ce trouble anxieux généralisé.

Bien sur que c'est le rôle d'un addicto de diagnostiquer un problème psychologique ou psychiatrique planqué derrière une addiction. Comme la mienne me l'a dit, pour le TAG, les gens qui en souffrent sont souvent alcooliques pour supporter l'anxiété. Moi je gobais de la codéine pour m'abrutir la nuit et d'autres peuvent prendre plein d'anxiolytiques qui aident sur le moment mais rien de plus.

Après, je ne vais pas te dire qu'un AD va "guérir" ton anxiété car tous les humains en ont et encore heureux sinon on ne serait sans doute plus là ! L'AD résorbe durablement les excès d'anxiété et ensuite ce sera à toi de faire un travail en profitant du calme procuré par l'AD pour changer ton rapport aux angoisses.

Perso j'ai commencé ce travail depuis avril avec un psychologue. Une thérapie comportementale et cognitive qui vient de se terminer avec la cerise sur le gâteau, la méditation.

Les anxieux vivent généralement dans le passé pour ceux qui ruminent ou dans le futur pour ceux qui, comme moi, passent leur temps à anticiper de funestes évènements à venir avec cette petite voix intérieure (la mienne bien sur) qui ne se tait jamais, mais vraiment jamais.

Méditer, c'est apprendre à vivre dans le présent et, pour quelques minutes, faire taire cette foutue voix intérieure qui commente, analyse et fait prendre tes pensées automatiques (comme l'anxiété) pour des vérités, alors que ça n'est pas le cas bien sur. C'est une pratique un peu difficile mais je la vois comme une hygiène mentale qui est en train de changer ma vie par toutes petites touches.

D'autres vont réguler leur anxiété en pratiquant la relaxation qui est d'un abord plus facile (je l'utilise parfois au boulot quand j'ai un pic, c'est radical, mais sur le fond ça ne règle rien), du yoga, du sport, se lancer dans une activité créatrice ou contemplative qui va leur permettre de vivre plus dans le présent et donc d'apprendre peu à peu à gérer l'anxiété, la reconnaitre, l'analyser, la relativiser, voir ses excès et tenter avec plus ou moins de succès de calmer cette fichue machine à angoisses.

En tout cas, je te souhaite bon courage. Je ne sais pas si l'AD est une solution pour toi mais qui ne tente rien...

Hors ligne


Nico0 
Nouveau Psycho
France
100
Date d'inscription: 23 Nov 2018
Messages: 105
Salut LILA,

Je te site :

<Bien sur que c'est le rôle d'un addicto de diagnostiquer un problème >

D’accord addicto ou psy mais un généraliste ne prend généralement pas le temps de bien prendre en compte le problème du patient ( pas le temps, ils sont débordés de consultation )

Voilou

Donne moi le mental de LÉONIDAS

Hors ligne


Lilas24 
Psycho junior
France
1700
Date d'inscription: 31 Jul 2017
Messages: 228
Salut Nicoo,

Sauf erreur de ma part, c'est bien un addicto qui a dit à Bloodysoin d'aller voir un psy et qui refuse donc de faire son taf.

Après pour les généralistes, je suis d'accord, il vaut d'ailleurs mieux qu'ils évitent de poser des diagnostics et de prescrire des médocs sur des sujets qu'ils ne maitrisent pas.

Ma généraliste, que j'adore par ailleurs, est hallucinée par mon parcours en CSAPA et par le diagnostic du TAG posé par l'addicto. Pour elle, c'est l'au delà, c'est limite si elle ne met pas en cause ce trouble parce qu'elle a fait ses études à une époque où il n'était pas encore vraiment catalogué. Elle me parle de dépression alors que je n'en souffre pas du tout.

Je sais déjà qu'elle ne pourra jamais prendre le relais de l'addicto et que je vais devoir continuer à y aller, même si j'ai fini mon sevrage.

Hors ligne


Silpha 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 08 May 2018
Messages: 3

Nico0 a écrit

Un médicament est une béquille ( il ne guérit pas le mal en lui même, il le camoufle )

Lilas24 a écrit

Après, je ne vais pas te dire qu'un AD va "guérir" ton anxiété car tous les humains en ont et encore heureux sinon on ne serait sans doute plus là ! L'AD résorbe durablement les excès d'anxiété et ensuite ce sera à toi de faire un travail en profitant du calme procuré par l'AD pour changer ton rapport aux angoisses.

Je plussois, ce qu'on pu me dire différents psy, dans le cas de mon anxiété, une thérapie ne pouvait s'envisager que quand les symptômes étaient maîtrisés.
Comme Lila, je suis plutôt convaincu par la thérapie comportementaliste dans les premiers temps.
J'ai tenté la mode à l'ancienne avec un psy psychanalyste, c'est très bien si tu souhaites te confronter à ton identité, ton histoire, mais ça demande sans doute d'avoir déjà bien remonté la pente et de ne pas être trop fragile.

Dernière modification par Silpha (03 décembre 2018 à  22:01)

Hors ligne


Nico0 
Nouveau Psycho
France
100
Date d'inscription: 23 Nov 2018
Messages: 105
Salut, 

Oui Lila pardonne moi ! Ok sur le fait que les généralistes ( pas tous ) ne maîtrise pas ou peu le diagnostic psychologique propre à un psychiatre ou un addictologue.

Je suis d’accord sur la TCC car il a été prouvé qu’elle était aussi forte qu’un traitement médicamenteux dans le cas où le trouble, phobie, dépressions est pris à temps.

Dans le cas contraire, je penserais plutôt à une stabilisation émotionnelle, psychologique et psychique avant de commencer pour qu’elle soit le plus efficace possible.

La psychanalyse est pour ma part ( c’est mon avis ) inutile car tu pars pour 10 ans.

Enfin l’acupuncture, l’emdr et la naturotherapie sont des pistes à ne pas exclure.

Bonne soirée

Donne moi le mental de LÉONIDAS

Hors ligne


Bloodysoin 
Psycho junior
France
100
Date d'inscription: 28 Aug 2015
Messages: 391
merci pour vos témoignages , il y a du pour et du contre , c'est intéréssant ce que tu dis slipha , celon toi il vaudrai mieux commencer par une thérapie comportemental , c'est ce que je pensais au début , quand je vous lis j'ai l'impression d'étre descendu bien bas dans ses sensations d'angoisse et de perte de control , je vois que le bateau chavire mais je reste dessus à siroter mon cocktail , comme une confrontation avec des pensées rigides qui aujourd'hui me surpasse , j'éspére que ça va marcher sur moi ces antidépresseur de m..

j'arrive toujours pas cotionner le fait que je vais devoir prendre des antidépresseurs , un truc que je m'étais juré de jamais touché ,

peaces et merci

Dernière modification par Bloodysoin (05 décembre 2018 à  23:57)

Hors ligne


Nico0 
Nouveau Psycho
France
100
Date d'inscription: 23 Nov 2018
Messages: 105
Salut !

Le plus dur dans cette démarche est de trouver le bon psy / thérapeute :

Celui avec qui tu vas accrocher, te sentir à l’aise et surtout qui va pauser le bon DIAGNOSTIC !

Et ça c’est vraiment le plus important.

N’oublions pas également la puissance de la nathuropathie sur certaine personne qui évitent la prise de médicament :

Ex : pour un Ad, le millepertuis ( c’est une plante et pourtant c’est le 1er ad prescript en Allemagne ), il y aussi l’aubepine, la passiflore, la valériane pour l’anxiété.

Un peu hors sujet : mais fais vérifier ta thyroïde ( bilan sanguin TSH, T3 et T4 ) car si celle ci déconne les symptômes se rapproche d’un TAG.

C’etait une apostrophe.

Important de préciser que l’AD met généralement 3 semaines avant de faire effet.

A +

Donne moi le mental de LÉONIDAS

Hors ligne


Nico0 
Nouveau Psycho
France
100
Date d'inscription: 23 Nov 2018
Messages: 105
Salut !

Au fait comme toi mon addicto me propose d’introduire l’ad à l’hopital car j’en ai essayé 5 et ça n’a pas marché / en parallèle je fais un sevrage de benzo qui est très très dur chaque jour, minutes, secondes.

Cette fois je crois que je me résigne à y aller car ça ne va lis du tout, je viens d’etre Licencié, ma femme est à deux doigts de se barrer, la maison est en vente car depuis le licenciement c’est la loose et j’ai aucune force pour en retrouvé un.

Bref vendredi c’est la zermi ( phrase du jour ! )

Si un médoc peut changer ta vie et je l’espère.

Pourquoi ne pas essayer ?

Moi perso j’en ai marre d’etre Dans le mal tous les jours.

Donne moi le mental de LÉONIDAS

Hors ligne


Lilas24 
Psycho junior
France
1700
Date d'inscription: 31 Jul 2017
Messages: 228
Bonjour Nicoo,

Je suis désolée de lire que ta situation est aussi difficile. On connait tous des phases de trou noir dans sa vie où on a l'impression que tout le positif est aspiré par un foutu vortex qui ne laisse même par ressortir la lumière (un trou noir quoi).

L'hospitalisation est peut être une solution pour t'aider à retrouver un équilibre et un bon traitement adapté. Au moins tu te poses les bonnes questions. Tu ne fais pas comme moi qui a été dépendante 10 ans à la codéine pour tenir en laisse mon anxiété au lieu de me faire soigner. Donc malgré tes difficultés de vie et ton anxiété, moi je te trouve courageux et lucide.

Tu n'as pas la tête dans le sable. Il n'y a que toi qui a les clés pour décider quoi faire mais il est certain que tu ne pourras pas tout gérer en même temps, trouver un travail et te soigner.

J'espère que tu vas parvenir à faire un choix et trouver une solution pour être mieux car ça me parait être la priorité. Pour le reste, ce sont les aléas de la vie et de ce qui ressemble à un désastre nait parfois une nouvelle vie, meilleure car libérée de la souffrance.

Hors ligne


Nico0 
Nouveau Psycho
France
100
Date d'inscription: 23 Nov 2018
Messages: 105
Salut Lilas !

Merci pour ton message réconfortant !

Ben l’objectif numéro 1 c’est vraiment de retrouver la santé car le reste de mes malheurs sont dues à cause de ça si je fais le bilan.

Après l’hospitalisation j’ai accepté car honnêtement même avec le minimum de recul que j’arrive à prendre, je ne vois pas quoi d’autres, j’y vais un peu par désespoir sans savoir où je mets les pieds et sur qui je vais tomber comme médecin las bas.

Dire qu’avant de prendre des anxios je n’étais même pas anxieux et que je n’avais jamais pris un médicament de ma vie.

Le constraste me détruit car je suis complètement dépendant de 34 gouttes par jour de ce truc, qui, j’ai l’impression me fais d’avantage de mal que de bien.

C’est un sacré paradoxe !

Les moments d’alcamie sont rares et les moments de mal être profond sont quasi permanents.

Enfin !

BLOODYSOIN j’espère que ton côté ça va à peu près car c’est ton post ici ! Lol

A bientôt

Donne moi le mental de LÉONIDAS

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Escitalopram - Seroplex n'a pas marché sur mon anxieté, un autre antidepresseur ?
par Pixel56, dernier post 30 mai 2018 à  13:23 par Lilas24
  33
[ Forum ] Amitriptyline - Ad laroxyl pour traiter mon sommeil et l’anxiété
par princesse13, dernier post 30 avril 2017 à  23:31 par Recklinghausen
  1
  40
    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Global Drug Survey 2019
    16 novembre 2018Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Réduction des risques à distance, stop aux inégalité de santé
    06 novembre 2018Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Rassemblement de témoignages,conseils et guides sur le SET AND SETTING
    Il y a 2jCommentaire de Faust08 (14 réponses)
     Appel à témoignage 
    Quel est votre budget drogue mensuel?
    Il y a 21hCommentaire de Vinzz35 (174 réponses)
     Forum UP ! 
    Plus le temps
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Opinions - Je veux y croire
    Il y a moins d'1mnCommentaire de angedanser dans [Au coin du comptoir.....]
    (13 réponses)
     Forum 
    Convulsion - Syndrome serotoninergique??
    Il y a 8mnCommentaire de Mélatonine2 dans [Tramadol...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Dosage - E liquide 20mg/ml
    Il y a 9mnCommentaire de thomAS156974 dans [Tabac et cigarette el...]
    (10 réponses)
     Forum 
    Fumer - Douille de Yopo ?
    Il y a 9mnCommentaire de PSYCHOCRACK dans [DMT et Ayahuasca...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Gros problème recrurent à chaque prise de MDMA
    Il y a 18mnCommentaire de Psyché-D-LiK dans [MDMA/Ecstasy...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Quel médicament pour Phobie Sociale
    Il y a 27mnCommentaire de Dizi dans [Médicaments psychotro...]
    (9 réponses)
     Forum 
    Interaction & Mélange - Petite dose de codé + alcool
    Il y a 52mnCommentaire de Psyché-D-LiK dans [Codéine et dihydrocod...]
    (1 réponse)
     Forum 
    medicament contre les angoisses extremes et sans fatigue ?
    Il y a 1h
    1
    Commentaire de blastfunk dans [Médicaments psychotro...]
    (25 réponses)
     Blog 
    L'amour de ma vie
    Il y a 44mnNouveau blog de Drim dans [No comment]
     Blog 
    Une patiente comme les autres
    Il y a 2hNouveau blog de Mamenland dans [Trip Report]
     Blog 
    Ma Free base à Stalingrad
    Il y a 2hCommentaire de Bootspoppers dans le blog de Bootspoppers
    (4 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone)
    Dernier quizzZ à 15:51
     PsychoWIKI 
    Psilocybe, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Commencer sur Psychoactif
     Nouveaux membres 
    CosmicShaman, Chêne nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Anonymat en csapa
    par MIAOU44, le 11 Dec 2018
    Moi je suis enregistrée sous X dans mon csapa. Et effectivement, au moment de ma prescription, j ai du donner mon nom. Après, mon nom n est noté sur aucun document. Ils m appellent par le prénom (faux) que j'ai donné. Même l addicto, qui du coup connaît mon nom, m appelle par ce faux prénom....[Lire la suite]
     Fumeur depuis l'âge de 11 ans, 10 ans plus tard, je constate.
    par Gatsby420, le 11 Dec 2018
    Salut, je suis nouveau sur le forum et je souhaiterai vous faire part de mon expérience personnelle avec les produits stupéfiants. Tout d'abord, je me présente, Gatsby ou Gatz de mes surnoms, j'ai 21 ans et comme vous l'avez sans doute lu dans le titre, ça fait une dizaine d'années que je fume...[Lire la suite]
     Manque brutal de kratom
    par SpinHead, le 09 Dec 2018
    Salut personnellement ça fais plus de 5 ans que je consomme du Kratom quotidiennement mais il m'est arrivée de devoir faire des pauses forcées notamment au moment du Ban UK pour chercher un nouveau fournisseur et oui j'ai du supporter un manque physique pas agréable genre jambes sans repos, inso...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Vrai, mais tu as sans doute aussi de bons gênes Mas dans [forum] Fentanyl pourquoi autant de succès???
    (Il y a 1h)
    analyse sans poil qui dépasse Mr No dans [forum] Miel aux psilocybes
    (Il y a 7h)
    une tirelire à matos, grandiose ! Simi dans [forum] Comment s'arrêter avant que le sachet soit vide ?
    (Il y a 8h)

    Pied de page des forums