Cannabis sur les jeunes ? / PsychoACTIF

Cannabis sur les jeunes ?

Publié par ,
1361 vues, 16 réponses
RawBeefTeK 
Nouveau Psycho
001
Date d'inscription: 06 Dec 2018
Messages: 101
Bonjour je crée ce topic pour avoir de l'aide sur les risques du cannabis sur le cerveau d'un adolescent de 16ans.

Contexte, le fils de mon meilleur ami fumer du cannabis régulièrement... Plus ou moins 3g par semaine. Son père (mon meilleur ami) ne sait pas quoi faire... Il a tout fait (parler des risques, fouiller ses affaires, l'engueuler,...) Et rien ne semble marcher donc il le laisse faire.

Il y a tout le temps des embrouilles entre eux donc il fume plus pour faire passer ce sentiment...

J'aimerai savoir un peu plus sur ce qu'un adolescent risque si il fume régulièrement, j'aimerai le convaincre de réduire, stopper sa conso.

Merci d'avance.

Hors ligne


Nemesia 
Magicien d'Oz
France
1400
Lieu: Valence
Date d'inscription: 21 May 2017
Messages: 233
Il s'expose à des problèmes pulmonaires comme pour la cigarette, ainsi qu'un syndrome amotivationel.
La consommation chez un adolescent peut aussi être problématique car son cerveau n'est pas entièrement formé.
Un des autres risques est en cas d'abus, cela peut révéler une schizophrénie déjà latente (mais ne peut pas résulter à une schizophrénie si la personne n'est pas prédisposée).

Si les portes de la perception étaient nettoyées, chaque chose apparaîtrait à l'homme telle qu'elle est, infinie. William Blake

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
11500
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 6086

J'aimerai savoir un peu plus sur ce qu'un adolescent risque si il fume régulièrement, j'aimerai le convaincre de réduire, stopper sa conso.

Ce type de discours est vraiment inefficace, voire contreproductif en particulier au moment de l'adolescence où le rapport au risque bouleverse ta logique.
Bien entendu, des actions pour cet ado doivent être mises en œuvre, mais il n'y a pas de recette ou de discours tout prêt.
La réduction des risques est un moyen sain et impartial d'aborder le sujet et d'informer un usager de certains risques sur lesquels il est possible d'agir. Les risques liés à la combustion sont à mettre en avant tout en précisant que pour les adultes, il est possible de réduire les risques liés à la combustion.
Tu ne vas pas trouver d'argumentaire commercial pour prévenir la consommation.
Il est toujours bon aussi de rappeler qu'un produit quel que soit l'age ne doit pas dicter sa conduite sans que nous ayons vraiment les clés de décider.
Dans une société responsable, la consommation de cannabis n'est pas légalisée à titre récréatif avant l'age de 18 ans.
Évite d'adopter une posture "politique", car convaincre implique que tu te disqualifies rapido, ce qui n'est pas le but recherché, ni forcément ton rôle dans cette situation qui doit avant tout se gérer en famille, dans le cercle parental.
Es-t'il nécessaire que tu t'impliques et en as tu toutes les qualifications requises à part bien connaitre les yfopa et les yakapa même quand grandement justifiés.

Dernière modification par Mister No (10 décembre 2018 à  10:53)

Reputation de ce post
 
Exactement la position que je tiens /Flu

Just say no prohibition !

Hors ligne


Drim 
Psycho sénior
France
4410
Lieu: Rhône
Date d'inscription: 27 Apr 2018
Messages: 663
Blogs
Salut, un truc qui pourrait être pas mal c'est dessayer de le comprendre. Pourquoi pas fumer un joint avec lui. Plutôt que de dire c'est mal, essayer de comprendre ce qu'il recherche dans cette drogue et pourquoi il la consomme.
Parce qu'en lui disant c'est mal, et lui ne voyant pas encore les mauvais effets il va aller jusqu'à voir en quoi c'est pas une bonne chose, quitte a augmenter sa consommation.

S'il en consomme souvent c'est que ça le soulage, et a 16ans on se construit souvent en opposition a ses parents. Donc de mon point de vue ce serait pas mal d'accepter sa conso et d'essayer de le comprendre.

Le problème c'est qu'a 16 ans comme a 40 le cannabis peu, s'il est consommé de façon abusive, prendre une grosse place dans la vie de quelqu'un. A tel point que plus grand chose n'a d'intérêt et installer de ce fait une dépression.
Si il utilise le cannabis comme anti depresseur ça marche un temps mais ça ne règle pas le problème sous jacent et ça fini par agraver la depression initiale.

A 16 ans s'il fume de temps en temps (une ou deux fois par mois par ex) c'est pas si grave, par contre commencer a fumer tout les jours, là ça devient problématique.

Pour enfoncer des porte ouvertes c'est pas une periode facile a traverser l'adolescence.
Le bédo l'apaise et lui fait du bien faut qu'il comprenne que tout fuir dans le bédo c'est vraiment pas productif.

Courage a toi et ton pote. Il a de la chance ce ptit jeune de vous avoir.

             = .---.               
  =  =  _/__~0_\_       .      *
= == (_________)  -0-
       *  o     .    '

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
11500
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 6086

Pourquoi pas fumer un joint avec lui.

A un moment donné, même si la personne fume, il est bon de montrer une certaine forme d'exemplarité et ce même si les parents sont des consommateurs connus et savent que l'ado peut fumer 5 minutes plus tard.
Cela permet d'illustrer le fait que l'on doit choisir le moment de sa consommation. Montrer que l'on peut consommer et choisir aussi d'une certaine force.
Si mon ado a des soucis de biture, je ne pense pas que de me biturer avec lui changera la donne, mais je l'accorde le parallèle est certainement foireux.
La seule caution que je donne, c'est mon amour, et je t'accepte aussi avec tes bitures ou tes joints, tant qu'on peut en parler et éviter que ça devienne problématique ou trop régulier en attendant qu'il puisse se lâcher dans de bonne conditions, sans sauter des étapes.
Je parle de cela, j'ai eu un petit troupeau d'ados à la maison, ce n'est pas parceque l'on milite contre l'interdiction du cannabis que je vais le rassurer sur sa conso d'ado en bédavant avec lui.
Mais cela montre qu'il faut éviter le non dit et la culpabilité de parents qui consomment eux-même.
Après chacun voit midi à sa porte,bien entendu.
On peut discuter du bon usage ou du mésusage avec ses enfants sans forcément consommer avec eux et ce même si on consomme.
Ils ont déjà assez d'occasions de consommer.
Plutôt que dire à mes enfants, "je vous interdis", je leur ai dit que prendre une substance état dangereux, à fortiori pour une cerveau en construction, que cela ne se faisait pas sur un coup de tête et qu'il fallait bien se renseigner en fonction du produit avant... et attendre qu'ils expérimentent si ils en ont envie.
L'interdit et le non dit va renforcer l'attrait du franchissement de ligne, tout comme la stigmatisation de l'usage ou l'étendue généralisée des risques dans un discours stéréotypé.

Dernière modification par Mister No (10 décembre 2018 à  11:37)


Just say no prohibition !

Hors ligne


Macroscopie 
Voyageur du temps
900
Date d'inscription: 26 Apr 2018
Messages: 386
Salut,

Personnellement, ayant eu des parents totalement hermétiques au cannabis et ayant commencé tôt à 14 ans, je ne peux que condamner les actions de punitions et d’engueulades contre l’ado fumeur de joint. Ça m’a fait plus de mal qu’autre chose et avec ma tête de con j’ai jamais cédé puis eux non plus donc niveau relation ça a jamais été le bonheur de fou avec mes parents, juste à cause des actions qu’ils menaient pour me fliquer ou quoi... maintenant j’ai 26 ans mais ça a laissé beaucoup de marques, juste parce qu’ils ont jamais voulu COMPRENDRE.

J’avertis les parents de cet ado de faire vraiment attention à leur attitude envers leur enfant qui appel a l’aide? Ou veut juste se détendre/ planer?

Le brusquez pas ça peut devenir problématique au niveau relationnel parent/ enfant.

Hors ligne


Agartha 
Modérateur
France
6300
Date d'inscription: 27 Oct 2016
Messages: 1189
Blogs
Salut,


Perso j'ai commencé à fumer vers mes 15 ans, avec des potos plus âgés. Je me suis jamais fait cramé, jusqu'à ce soir fatidique, où, en train de rouler mon bédot dans ma chambre sur mon bureau, ma mère rentre pour me dire bonjour^^ (je venais d'avoir 17 ans)

J'me chiais déjà dessus en m'imaginant comment mon daron allait me tomber dessus et me détruire de tous parts une fois au courant

mais en fait non lol, ma mère m'a posé quelques questions, depuis combien de temps je fume, pourquoi ai-je commencé, est-ce que j'ai l'intention de continuer, me considère-je addict etc.... des petites questions pas trop intrusives qui lui ont permis de se faire une image de ma conso. Et elle est partie en me disant qu'on en reparlerait plus tranquillement à tête reposée.

Au final c'est genre une semaine après qu'on en a reparlé, j'ai bien eu le temps de me faire TOUS les scénarios d'enculade possible que je pouvais potentiellement prendre en me disant "bon, mes vieux ont du se concerter pour me faire la pire crasse possible pour bien me faire comprendre la leçon". Au final, ils m'ont expliqué qu'ils ont jamais fumé, mais qu'ils pouvaient saisir les raisons pour lesquelles je fumais et ils m'ont expliqué qu'ils me faisaient confiance vis-à-vis de ma consommation, qu'ils comprenaient que des fois on a besoin de se laisser aller et que, si c'était une béquille pour moi en ce moment, c'était OK tant que ça deviendrait pas une mauvaise habitude. Que ça devait pas devenir la facilité, mais un petit outil qui m'aiderait de temps à autre.

Et c'est marrant parce que toute la période où j'ai fumé sous leur toit (de mes 15 à 17ans et demi), ma conso à jamais dérapé. Et le mois où j'me suis barré pour mes études post bac, là j'ai pris la confiance et j'ai un peu abusé mais ça m'a jamais porté préjudice pr mes études^^ Et encore une fois, "c'est marrant", parce qu'au moment où ma conso à diminuée, et où j'ai arrêté plusieurs mois la weed, c'est le moment où j'ai commencé à avoir du mal à suivre en cours, où j'ai eu du mal à rester concentré sur mes objectifs et tout ça >.<


Et quand je regarde en arrière, j'me rends compte que mes darons sur ce coup ils ont été cools et compréhensifs. Bon pcq en plus j'avais pleins de soucis à cette époque et notre famille passait vraiment dans un moment difficile (double décès proche, l'entreprise de mon daron qui se portait mal, crédits à rembourser, pb familiaux internes etc...etc...), bref c'était pas facile et mes parents ont su se montrer compréhensifs et ont su me faire confiance. Et franchement, quand t'es jeune, même si t'es en "rébellion" contre tes parents (moi j'étais pas trop dans ce genre là mais bref), savoir que tes parents te font confiances, franchement c'est fort et ça fait bien réfléchir. Franchement je crois jamais leur avoir dit merci d'avoir agi comme ils l'ont fait, faudrait que je le fasse un de ces quatre. 
Bref, ils ont essayé de me comprendre, n'ont pas vraiment su comprendre ma consommation, donc m'ont fait confiance, en me l'expliquant clairement, sans me prendre pour un demeuré ni pour un enfant. D'ailleurs c'est marrant, c'est la première conversation "d'adultes" que j'ai jamais eu avec mes darons hahaha


Bref,  si j'avais un conseil, c'est ce qui a marché pour moi, c'est que mes parents ont pris leurs couilles en mains et sont venus me parler à propos de ça sans vouloir m'enfoncer, sans vouloir me faire comprendre que "la drogu c pa bi1". Ils ont foutu tous leurs préjugés de côté en se rendant à l'évidence que, bah ouais même si tu viens d'une "bonne famille" qui semble être loin de la drogue en règle g., bah tu peux consommer sans pour autant déshonoré la famille lol


Après, qui dit que pour l'enfant de ton pote, ça marchera? Si ça se trouve, en lui faisant confiance, il prendra ses aises, abusera encore plus, n'aura plus de limites?

Je ne sais pas, mais ce que je sais, c'est que mes parents, bien que très absents dans ma jeunesse, ont su comprendre ma personnalité et ont su adapter leur comportement au mien. Peut-être qu'ils ont compris que tout ce que je demandais, c'était qu'on me fasse confiance et que si on venait me péter les couilles en prenant des décisions à ma place ou en me punissant, j'aurais plus tendance à partir dans l'abus, un peu par vengeance, par "ballekouillisme"...? Comme je l'ai dit, j'en sais rien. Mais voilà mon "histoire" avec mes darons et la zeub. En espérant que ça puisse un peu aider.


a++

In my head, I feel like I'm a guest, so I'ma throw it all away,
I'm matter, but I don't matter
I can feel my skull shatter from the dull chatter

En ligne


RawBeefTeK 
Nouveau Psycho
001
Date d'inscription: 06 Dec 2018
Messages: 101
Merci merci pour vos réponses je vais essayer.

Pourquoi pas fumer un avec lui (sur sa weed bien-sûr).

J'espère que grâce a votre temps la situation va s'améliorer.

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
11500
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 6086

Pourquoi pas fumer un avec lui (sur sa weed bien-sûr).

Méfie-toi si tu n'es pas habitué aux produits qui circulent.^^

Ce message s'adresse aux plus jeunes, si vous devez faire fumer vos parents, allez-y mollo, conseillez leur la vaporisation avec de très petites dose d'un produit pas trop fort. drogue-peace
Rappelez leur que l'usage de cannabis et de tabac est très nuisible et que le cannabis doit être vaporisé.

Dernière modification par Mister No (11 décembre 2018 à  10:01)


Just say no prohibition !

Hors ligne


filousky 
Modérateur
France
11500
Lieu: Là-bas, là-bas dans la forêt
Date d'inscription: 14 Dec 2008
Messages: 9131
Blogs

Mister No a écrit

Ce message s'adresse aux plus jeunes, si vous devez faire fumer vos parents, allez-y mollo, conseillez leur la vaporisation avec de très petites dose d'un produit pas trop fort. drogue-peace

Mes fils par lesquels je suis passé pour recommencer des achats de weed à 45 ans m'avaient prévenu de la puissance des herbes du 21° siècle. Heureusement car le premier après 20 ans d'abstinence m'a couché blafard et transpirant pendant 30 minutes suivi d'une douche de 15 minutes ..... SIC !

Pour faire au plus court, voilà comment j'ai procédé avec ma dernière qui vient de fêter ses 21 ans. Je n'ai rien caché depuis sa naissance (je consomme du cannabis de façon thérapeutique depuis l'année de sa naissance et l'ai guidé vers la vaporisation).

À 10 ans, je lui avais offert le"Grand Livre des Drogues" - Publication ASUD des années 90 et lui ai bien expliqué ce que me faisait le cannabis thérapeutique en la prévenant gentiment du risque encouru pendant l'adolescence.
Du coup, en 6°, elle a fait un exposé sur les principales drogues connues en 2005 à l'école européenne de Munich, exposé qui a engendré trois semaines de débat et une note exceptionnelle du prof.

Assez précoce, elle a du essayer son premier vers 12 ans.
L'année de ses treize ans, il y a eu un coup de chaud au moment où elle a entamé sa révolte en faisant le mur de l'école pour aller glander en fumant des joints avec un pote à elle. Histoire à chier avec les flics allemands (elle habitait Munich avec sa mère). Je suis venu à Munich pour la soutenir et en ai profité pour surveiller discrètement les quantités consommées et les fréquences. Ce coup de semonce l'a servie plutôt que l'inverse. DE 13 à 17 ans, elle n'a fumé que de la weed et uniquement le week-end.

A 17 ans, on a consommé ensemble sans en faire un quelconque évènement et j'ai pu observer qu'elle ne voulait jamais toucher à la weed avant le soir. Je l'ai encouragée dans la modération de ses consommations (alcool, weed et autres fantaisies à la mode dans les jeunes générations) et voilà qu'une adulte responsable fait sa route.

Elle a 21 ans, est indépendante, troisième année d'école de cirque à Barcelone, très jolie athlète, passionnée par la vie et les consommations de produits ne lui occasionnent aucun trouble visible et immédiat.

Voilà ma contribution à ce sujet fort intéressant.

Fil

Dernière modification par filousky (11 décembre 2018 à  10:47)


Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
11500
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 6086
L'éducation concerne aussi les drogues, avec l'alcool en tête de gondole qu'il faut pouvoir aussi montrer sous un jour favorable, un moment de partage et éventuellement débattre du bon usage.

Just say no prohibition !

Hors ligne


Agartha 
Modérateur
France
6300
Date d'inscription: 27 Oct 2016
Messages: 1189
Blogs

Mister No a écrit

Pourquoi pas fumer un avec lui (sur sa weed bien-sûr).

Méfie-toi si tu n'es pas habitué aux produits qui circulent.^^

Ce message s'adresse aux plus jeunes, si vous devez faire fumer vos parents, allez-y mollo, conseillez leur la vaporisation avec de très petites dose d'un produit pas trop fort. drogue-peace
Rappelez leur que l'usage de cannabis et de tabac est très nuisible et que le cannabis doit être vaporisé.

Complètement d'accord avec cette mise en garde! Perso quand des gens me demandent de fumer pour la première fois avec moi, j'y vais vraiment ultra doucement^^'
Genre 1 ou 2 barres, tu attends 7-10 mns, tu en reprends une, et je continue jusqu'à ce que la personne me dise qu'elle "sent que ça monte" (généralement 3 ou 4 lattes ça suffit). Récemment j'ai fait fumer un pote pour sa première fois, au bout de 5 ou 6 lattes, c'était suffisant (en comptant qu'il savait pas trop fumer de manière générale..).

Comme tu le précises, il faut faire doublement attention si pas habitué aux produits de la rue.


Tiens nous au jus RawBeefTek, je trouve tjrs ça intéressant ce genre de sujets.

a++


In my head, I feel like I'm a guest, so I'ma throw it all away,
I'm matter, but I don't matter
I can feel my skull shatter from the dull chatter

En ligne


Anonyme1756
Invité
Pour apporter ma contribution sur l'importance de la qualité de la réaction des parents.

Je me souviens d'un jeune de 20 ans dont la consommation avait dérapé au point de devenir problématique pour lui, en particulier pour ses études, à un moment où ses responsabilités familiales s'étaient accrues et lui réclamaient du temps.

Il m'avait confié qu'il avait commencé à 14 ans avec des copains, que ses parents l'avaient rapidement appris et qu'étant eux-mêmes consommateurs de cannabis ils n'avaient rien dit, avaient banalisé la chose, l'avaient laissé fumer avec eux et l'avaient plutôt de fait incité à poursuivre sa consommation.

Six ans plus tard il se disait addict, ne savait pas comment réduire ou arrêter et était convaincu que si ses parents n'avaient pas été aussi laxistes ou s'étaient comporté différemment à l'époque en ayant une attitude plus responsable à son égard, il n'en serait jamais arrivé à une consommation incontrôlable et problématique. A la limite ils tenaient ses parents pour responsables de son addiction.

RawBeefTeK 
Nouveau Psycho
001
Date d'inscription: 06 Dec 2018
Messages: 101
Voilà voilà.
J'ai discuté une journée avec lui.
J'ai expliqué a son père (que je n'ai pas tenu au courant de mon idée) que ce serait bien que lui et moi se revoient un peu seuls...

Donc il est venu chez moi pour loger.

Je n'ai pas chercher a tourner autour du sujet, je lui ai directement dit le but de sa venue.

On a longtemps parlé puis vu que c'était les examens je lui ai demandé de faire une pause de weed.

Ça a été beaucoup plus facile que ce que je pensais.

Il m'a dit qu'il n'arrêtera pas mais qu'il n'allait plus fumer avant les cours/étudier.

C'est mieux ainsi merci à vous !

J'ai pas fumé avec lui, étant donné que l'on est en plein milieu de ses examens, et que je me sentais quand même un peu mal a l'aise de fumer un produit illégal avec un ado de 16ans.

Son père n'est toujours pas au courant de sa nouvelle résolution mais j'espère que ça va s'arranger dans sa famille.

Merci a tous.

Hors ligne


RawBeefTeK 
Nouveau Psycho
001
Date d'inscription: 06 Dec 2018
Messages: 101
ILE,
C'est un exemple un peu extrême.

Je dirai que laisser son enfant fumer du cannabis n'est pas un chose tellement grave.
Mais de là a fumer avec(voire l'insiter) c'est quand même un peu exagéré...

Hors ligne


Agartha 
Modérateur
France
6300
Date d'inscription: 27 Oct 2016
Messages: 1189
Blogs
Re,

Cependant pour ta réaction, je tiens à te féliciter, perso je l'ai trouvée très bonne du début à la fin. Tu essayes de comprendre la chose plutôt que de te reposer sur tes anciens acquis. Bravo à toi pour ça.


A titre personnel, de mes 15 à 17 ans et demi, ma conso avait vraiment dérapé et le moment où j'ai su reprendre le contrôle sur ma consommation que je jugeais moi-même problématique (seulement niveau pécules en fait, pcq en cours ça allait en vrai^^), c'est quand j'ai arrêté de fumer avant les cours. Du coup j'avais de nouveau ce distinguo: Matin-aprèm= cours = travail = concentration (et faire le con mais pshh)
Soir = Sortir avec mes potes = fumer, me détendre.

Et bien que je fumais tous les jours à ces moments (bon j'avais réduit en doses aussi), je n'ai plus trouvé ma consommation problématique, parce que, ce que je devais faire, je le faisais, et ce que j'avais envie de faire, bah j'le faisais aussi hehe


Son père n'est toujours pas au courant de sa nouvelle résolution mais j'espère que ça va s'arranger dans sa famille.

Dommage. Il n'ose pas lui en parler?

Sinon, osef que que t'aies pas fumé avec lui mdrr tqt pour ça, t'as déjà fait les premiers pas pour essayer de comprendre, et c'est tout à ton honneur.

a++


In my head, I feel like I'm a guest, so I'ma throw it all away,
I'm matter, but I don't matter
I can feel my skull shatter from the dull chatter

En ligne


Anonyme1756
Invité

RawBeefTeK a écrit

ILE,
C'est un exemple un peu extrême.

Je dirai que laisser son enfant fumer du cannabis n'est pas un chose tellement grave.
Mais de là a fumer avec(voire l'insiter) c'est quand même un peu exagéré...

Je rapporte le sentiment qu'il avait après coup. Ses parents ne l'avaient pas directement incité, mais ses parents n'aient fait quasi aucun cas du fait qu'il fumât avec ses copains. Cette attitude avait pu lui paraître confortable sur le coup, mais le revers de la médaille est que ça ne l'avait pas incité à réfléchir à sa consommation, d'autant moins que dans sa famille la consommation de cannabis était totalement banalisée.

En fait ce qu'il exprimait rétrospectivement c'était le regret qu'on ne lui ait pas donné à l'adolescence les mises en garde, les moyens et les outils pour rester en contrôle de sa consommation. Et comme il n'avait pas souffert de parents incompréhensifs ou intolérants il en venait à regretter qu'ils n'aient pas été beaucoup plus stricts. Parce qu'a posteriori il jugeait que c'était totalement inapproprié de consommer du cannabis à 14 ans (et même un peu plus âgé) et un risque pour l'avenir.

Je ne pense pas que ses parents étaient d'un laxisme extrême, je crois qu'ils pensaient bien faire, mais oubliaient peut-être qu'il restait un ado qui avait besoin d'encadrement. Ils ne lui mettaient pas un joint dans la bouche mais ne le dissuadaient pas de fumer en leur présence. Pour lui c'était comme une approbation par défaut. Après je n'ai pas tous les détails de l'histoire, mais il en parlait très ouvertement et spontanément.

C'était juste pour ajouter un témoignage dans l'idée que si la dramatisation est contre-productive, la trop grande complaisance l'est également, mais à plus long terme. Plutôt porter une attention bienveillante mais éventuellement ferme sur les détails, chercher si la conso cache des problèmes, développer une approche pédagogique et RdR comme d'autres en ont témoigné (Agartha, Filousky...)



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

  3
[ Forum ] Actualité - Royaume-Uni : légaliser le cannabis pour protéger les jeunes
par ElSabio, dernier post 20 octobre 2017 à  14:00 par Mister No
  3
  80
  [ PsychoWIKI ] Les vaporisateurs de cannabis
  [ PsychoWIKI ] Comment réduire les problèmes respiratoires liés au cannabis
  [ QuizzZ ] Evaluer votre dépendance au cannabis
31812 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction
45646 personnes ont déja passé ce quizzz !



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Atelier Psychoactif le 5 octobre sur la RDR et les psychédéliques
    03 octobre 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Participation des usagers dans les structures addicto
    Il y a 1jCommentaire de Bootspoppers (12 réponses)
     Appel à témoignage 
    La déréalisation et la dépersonnalisation
    Il y a 1jCommentaire de Elflo (17 réponses)
     Appel à témoignage 
    TSO et douleur et anesthésie
    Il y a 5jCommentaire de Meumeuh (19 réponses)
     Forum UP ! 
    Expériences - [TR] Très bon trip au truffes Utopia
    Il y a 22hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Cherche tutoriel simple pour reconnaitre les graines de HBW des f...
    Il y a 12hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Extraction - Question sur l'extraction de DMT
    Il y a 20mnCommentaire de DR.JESUS dans [DMT, changa et ayahua...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Audio - En toute humilité....
    Il y a 42mn
    2
    Commentaire de OrgaWZ dans [Culture drogues...]
    (23 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Il Faut Y Croire !
    Il y a 54mn
    1
    Commentaire de Zazou2A dans [Cocaïne-Crack...]
    (11 réponses)
     Forum 
    Cannabis légale 0,2℅thc
    Il y a 56mnCommentaire de pierre dans [Répression - Victimes...]
    (14 réponses)
     Forum 
    Mettre le site en noir
    Il y a 58mn
    2
    Commentaire de pierre dans [Utilisation du site P...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Social - Trouvez vous de la profondeur dans vos prises de drogue?
    Il y a 2h
    2
    Commentaire de janis dans [Au coin du comptoir.....]
    (15 réponses)
     Forum 
    Effets - Acuité visuelle et LSD
    Il y a 2hCommentaire de Haupayy dans [LSD 25...]
    (10 réponses)
     Forum 
    Vos Coup De Coeur Niveau Musique!
    Il y a 2h
    57
    Commentaire de Cusco dans [Au coin du comptoir.....]
    (762 réponses)
     Blog 
    Méthadonne
    Il y a 3h
    5
    Commentaire de Stelli dans le blog de Cris
    (7 commentaires)
     Blog 
    Cannabis+Méthylphénidate effets long terme
    Il y a 7hCommentaire de Yugray dans le blog de Yugray
    (3 commentaires)
     Blog 
    Le paquet de cigarettes neutre maintenant obligatoire au Canada
    Il y a 13hNouveau blog de hyrda dans [Actualités]
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 20:05
     PsychoWIKI 
    LSD, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    LachemoilagrappeCaro, psychotix, Elflo, Livelong, Mortythetraveler nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Dpt
    par PaRaLLeL, le 08 Nov 2019
    J'avais commencé à faire des retours sur cette magnifique molécule, mais c'était perdu dans un fil de discussion sur les RC. Je me permet donc un petit copier/collé suivi de mes aventures avec celle-ci par la suite. 70mg dans le cululu. Montée en 10 minutes. Le produit me met directement en...[Lire la suite]
     TSO et douleur et anesthésie
    par prescripteur, le 31 Oct 2019
    Bonjour, un article sur l'hyperalgesie induite par les opiacés. J'ai traduit le résumé et le chapitre sur la thérapeutique (avec l'aide de Google translate). Il faut préciser que les recepteurs NMDA sont un type de recepteurs au glutamate (et à la glycine) qui est activé par un produit pharma...[Lire la suite]
     Le proto à haute dose
    par Psyborg, le 29 Jun 2019
    Bonjour, J'ai beaucoup hésité a ecrire cela. Il y a 1 an et demi j'ai pris du NO2 a haute dose pendant 3 mois environ. Je prenais environ une cinquantaine de cartouches pour siphon à chantilly par jour. ( par RDR du tout, à ne pas reproduire). Bref je ne vais pas parler des effets, c'est assez...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Photo mise dans le psychowiki. Pierre dans [forum] Trip Report : DPT en Intraveineuse
    (Il y a 15mn)
    clair. au top. plotch dans [forum] Comment sont produits les opiacés légaux ?
    (Il y a 16mn)
    Bien résumé ! Pierre dans [forum] Analyse de drogues : historique et perspectives
    (Il y a 35mn)
    Ah oui, c'est clair! Merci à toi. désolé pour l'ingratitude :O rick dans [forum] Mettre le site en noir
    (Il y a 1h)
    jamais trop tard pour un champote vert :D merci // haupayy dans [forum] [4-Ho-MET] Metocine en avant les histoires..
    (Il y a 2h)

    Pied de page des forums