Étonné de l'effet du café

Publié par ,
19284 vues, 37 réponses
anonyme778979897787 homme
Compte supprimé
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 14 May 2018
98 messages
Bonjour à tous,
Comme une bonne majorité de personne je consomme du café à des doses raisonnables, principalement dans le cadre de mes études, et je ne me suis jamais interessé plus que ça à ce psychotrope ultra répandu.
Cependant hier l'idée m'est venu d'expérimenter l'effet du café lorsque pris sous differentes ROA, et à des dosages différents.
J'ai d'abord fait des recherches, pour me donner une idée des effets négatifs potentiels et des risques d'overdoses (assez flippant... mais relativement dur à atteindre heureusement)
J'hésite à sniffer au départ mais je me dis vite que sniffer du café moulu est plus une belle connerie qu'autre chose, alors je me rabats sur le sublingual.
Je me mets une petite cuillère à café de café sous la langue, j'attends dix minutes (c'est divinement ignoble) mais je tiens "pour la science" et j'avale le tout.
5 minutes plus tard, je commence à me sentir particulièrement excité mais pas negativement, juste l'impression d'être un hyperactif et je fait plein de commentaires idiots tout seul dans mon appart, j'ai le besoin irreprécible de parler parler, mais sans retenue. Ça bouillonne la haut, et j'ai les pupilles qui se dilatent fort. 15 minutes encore plus tard je me sens déchainé, je me mets de la musique et je la ressent à fond, j'ai besoin de trucs violents style psytrance ou rock et ça me fait vraiment du bien, je me defoule et bouge la tête à fond, je me sens presque possédé, en pleine forme, l'impression d'être submergé d'énergie.
Je sort de chez moi et je bats de la tête dans la rue et dans le bus sans me soucier des gens qui regardent, je suis hyper confiant en moi.
Ça dure un peu près une demie heure et puis ça redescent doucement.
2 heures plus tard, plus aucun effet, je me sens un peu vaseux et j'ai hyper hyper faim, par contre très très envie de recommencer, heureusement que ça a un gout degueulasse, ça m'a dissuadé.

J'ai jamais eu ça même avec plusieurs expressos en une matinée.
Je sais pas ce que vous en pensez, je précise que je ne prends pas de stims autre que le café et parfois du tramadol (pas vraiment un stim mais ça me booste)...

J'ai été hyper étonné, les effets m'ont surpris d'autant que j'ai eu aucun effet négatif, ni tachychardie ni nausées

Merci de prendre le temps de lire ma petite "expérience" big_smile
Reputation de ce post
 
Waw ça m'rappelle tellement mes premières fois à la caféine, j'approuve /L'Apo

Hors ligne

 

avatar
Bootspoppers non binaire
Adhérent
France
champi vert1champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 02 Aug 2016
1704 messages
Blogs
Interessant en effet...
Qui confirme?

Hors ligne

 

anonyme778979897787 homme
Compte supprimé
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 14 May 2018
98 messages
Après le sublingual est vraiment difficile à supporter, il faut être accroché...

Hors ligne

 

avatar
L'Apoticaire homme
Comme un pharmacien, mais en moins bien
France
champi vert58champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 02 May 2016
3162 messages
Blogs

Bootspoppers a écrit

Interessant en effet...
Qui confirme?

Moi j'confirme à 10000% ses propos, avec la caféine j'ai pu avoir des effets récréatifs absolument incroyables, et à de très très multiples reprises, même en en consommant tous les jours j'ai des effets que j'trouve très très bons et intenses.

J'en ai déjà parlé à de multiples reprises sur le forum, l'une des plus grosses interrogations de ma vie dans la catégorie des psychotropes c'est : Pourquoi par tous les diables la caféine est aussi peu representée comme un produit récréatif ?

J'imagine qu'il y a l'image que ça renvoie, les gens qui apprécient l'effet de la caféine ne se retrouvent pas spécialement dans la case des "consommateurs de psychotropes récréatifs", mais c'est pareil pour une certaine partie des buveurs d'alcool, consommateurs de médocs sous prescriptions en tous genres qui prennent du plaisir à les prendre, et des fumeurs de tabac vous m'direz, même si ils sont au courant du fait qu'ils consomment un psychotrope et que ça leur procure du plaisir, ils ne s'identifient pas forcemment comme un "consommateur de psychotrope à visée récréative" autrement dit comme un consommateur de drogues.

Ca doit jouer dans l'équation, et aussi à cause de cette non-considération comme drogue, les quelques premières fois où j'ai réalisé que la caféine avait un potentiel récréatif décent, j'me posais plein de question, j'comprenais pas trop pourquoi et comment j'me retrouvais à être super bien/bien defoncé après avoir consommé de la caféine, enfin je savais que la caféine était un stimulant, et que ça pouvait avoir viiite fait 2-3 effets qu'on attend des drogues récréatives plus classiques, genre altération positive de l'humeur, excitation, créativité, envie de parler, reflexion accelerée, etc...

Mais vu que les gens consomment ça toute la journée, et que j'entends très très peu de références à la caféine en tant que drogue récréative, bah j'me suis dis que ça devait pas casser des briques si plus de la moitié de la population majeure en consomme tous les jours, sinon les gens en parleraient, comme les gens parlent parfois voir souvent des effets récréatifs de l'alcool ou du cannabis, mais non...

Du coup les premières fois où j'ai vraiment réalisé le potentiel récréatif de la caféine j'me demandais un peu c'qui m'arrivait, je savais pas si j'étais juste excité de manière "naturelle" sans que ça ait un rapport avec la drogue, ou si j'étais un peu plus defoncé au cannabis/tabac que d'habitude, ou si c'était tel ou tel produit que j'ai pris la veille et que la caféine ou le cannabis aurait fait "re-surgir", je savais pas trop pourquoi j'me retrouvais à être defoncé aussi fort et aussi bien avec "juste de la caféine", après en reprenant de la caféine j'ai très vite compris que la caféine avait un gros potentiel en terme de récréativité.

Mais bref, je trouve que le potentiel psychotrope/récréatif de la caféine est extremement sous estimé, avec la caféine j'ai eu des effets parfois voir bien souvent meilleurs qu'avec des amphet, pourtant j'adore les amphet au plus haut point, en oral, en sublingual, en joints avec du shit, et surtout en intraveineuse, mais je trouve que la caféine n'a que peu à envier aux amphetamines en terme d'effets, après en terme de puissance, oui, bien entendu que c'est pas avec de la caféine qu'on aura un rush de dopamine de dingue comme en injectant des amphet, c'est évident, mais la caféine a tout de même un fort potentiel stimulant, euphorisant, et récréatif, souvent je prefère largement prendre de la caféine que des amphet, d'aileurs depuis que j'arrive à utiliser récréativement la caféine j'ai significativement moins d'envies de consommer des amphet*

Après encore faut-il savoir la prendre efficacement pour en tirer les bienfaits,  ça comprend par exemple reconnaître/repérer dans quels types de set&settings la caféine nous fera un meilleur effet, et du coup on peut savoir à peu près dans quels types d'état psychique qu'on peut avoir au quotidien il serait preferable de prendre de la caféine.

Par exemple, si j'prends de la caféine à un moment où j'me sens pas trop d'en prendre, où j'ai pas spécialement envie d'en prendre quoi, et où je sens que si j'en prends les effets seront surement pas oufs, bah j'vais un peu passer à coté des effets et j'vais pas trop apprécier mon trip, même si j'dose bien, par contre, dans un set and setting où j'ai envie d'me prendre de la caféine, où j'me sens bien "receptif" à la caféine, bah là j'vais me taper des supers effets, même avec des très très faibles dosages.

Mais après reperer les etats d'ame/moments où on sera le plus receptif à la caféine c'est pas forcemment évident quand on s'est jamais trop posé la question, mais ça s'apprend au fur et à mesure des consommations, il m'a fallu des dizaines et des dizaines de prises plus ou moins réussies et pertinentes au niveau du timing de la prise avant d'arriver à reperer les moments de la journée où j'arriverais à être receptif à la caféine où non.

En gros maintenant au bout de plusieurs milliers de prises de caféine, quand j'me pose la question de "est ce que oui ou non si j'prends de la caféine maintenant ça m'fera un bon effet ?" j'arrive à savoir si la caféine me fera un bon effet ou pas à 80-90% sûr on va dire, je saurais pas spécifiquement décrire comment j'y arrive, c'est assez dépendant de la psychologie de chacun, du rythme de vie aussi j'imagine, et de pleins de trucs, mais en gros j'me fais une "simulation" j'm'imagine en train de consommer ma caféine et j'essaye de m'imaginer quel serait l'hypothétique résultat d'une prise de caféine dans l'état d'esprit dans lequel je suis au moment de me poser la question.

Et du coup grâce à cette "projection" j'arrive à 80-90% sur à savoir de quel coté penchera la balance si j'prends de la caféine maintenant : du coté d'un bon trip avec pas trop d'effets négatifs qui viennent le pourrir, ou du coté d'un trip pas spécifiquement interessant ou avec des effets secondaires plus importants que les effets recherchés

J'arrive aussi à "ressentir" avant d'ingerer ma caféine si j'aurais un rush rapide et intense ou une montée plus progressive, je sais pas si c'est un hasard, ou si j'arrive juste bien à estimer la tolérance que j'ai, mais j'arrive à savoir à l'avance, avec un taux de réussite qui doit être assez haut, genre 75-85%, si je vais avoir un rush intense et rapide ou une montée plus progressive, comme si j'pouvais, juste en "écoutant mon corps", avoir un aperçu assez précis de à quoi va ressembler mon rush.

Ca paraît peut être un peu farfelu pour certains, moi l'premier d'ailleurs, mais le taux de réussite est assez convaincant, j'arrive bien à estimer les effets que j'aurais, après il y aussi forcemment une part d'autopersuasion, comme à chaque fois qu'on essaye d'estimer les effets qu'auront une drogue sur nous

Bref, j'vais éviter de m'étaler trop sur la consommation récréative de caféine, j'pourrais y passer la nuit, entre les mélanges avec les autres prods, la liste interminable des effets, les différentes manières d'en prendre, les e-liquides à la caféine, qui sont un peu la version crack du café, bien que malheureusement on puisse moins pousser les dosages, bref, pas mal de trucs^^

Ca fait un certain temps que j'voulais parler de consommation récréative de caféine sur le forum, j'hésitais un peu, j'avais un peu peur d'être le seul mec en France qui considère la caféine comme un produit récréatif décent, et de pas avoir beaucoup de retours appart des gens en mode "T'abuses pas un peu sur les effets que tu décris là ? On parle de caféine là on parle pas d'speed"

Mais au fur et à mesure du temps je vois de plus en plus de topics qui parlent de l'usage récréatif de caféine, déjà bah... Bah déjà j'me sens moins seul c'est cool, mais surtout j'ai un peu plus envie d'en parler/de motivation pour en parler.

*D'où mon ancienne signature de post, qui contenait cette phrase "Pourquoi fumer du crack quand on peut boire de la monster energy bleue ?" phrase exagérée, et ayant au final un but plus humouristique que celui d'appeler à la reflexion.
Mais dans le fond j'approuve un peu cette phrase, defois j'hesite à prendre des amphet, et au final j'me contente souvent de caféine en poudre,  voir de monster energy bleue si j'ai vraiment envie de grosse stimulation, et je regrette pas de pas avoir pris d'amphet.

Reputation de ce post
 
Ça m'encourage un tel message, je pensais passer pour un fou !
 
Excellent détaillé et drôle. Onctoyable. Un scoop pour Boots!
 
T'inquiète t'es loin d'être le seul ! /coach

J'adore c'que j'fais.

Hors ligne

 

anonyme778979897787 homme
Compte supprimé
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 14 May 2018
98 messages
Je suis tellement rassuré de lire ta réponse l'Apo !
En effet je me suis dit que c'etait exactement les effets (en bien moins fort bien sur) que j'imaginais de la coke ou du speed, et puis je dois dire que j'ai toujours été étonné du fait que même un petit expresso le matin me donne une agréable euphorie et une sensation agréable dans le ventre, que je sens parfois plus que l'accélération cognitive même...
Je me posais quand même quelques questions, vu que j'ai jamais trouvé dans mes recherches de lien entre caféine et euphorie...
Métabolisme différent ? Effet placebo ? Maintenant que j'ai testé ça et que j'ai lu ton message, je pense que je vais vraiment m'interesser de plus près au café...

Dernière modification par anonyme778979897787 (30 janvier 2019 à  15:43)

Hors ligne

 

Anonyme1756
Invité
C'est surprenant.

Je fais confiance à vos témoignages, mais pour n'avoir jamais consommé de la caféine que sous forme de café (ou coca-cola) je n'ai jamais vécu ce genre de chose, en revanche j'ai vécu des overdoses de café particulièrement pénibles, comme lorsqu'on en abuse pour rester éveiller après de courtes nuits, ou que l'on en abuse par négligence.

Quel est le set & setting idéal pour toi l'Apo?

J'ai aussi une question pour FranckTrévor3: pourquoi as-tu avalé ta cuillerée de café après la sessions sublinguale? Tu penses que cela a fortement participé aux effets?
 

anonyme778979897787 homme
Compte supprimé
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 14 May 2018
98 messages
J'ai avalé la cuillèrée parce que j'ai l'habitude d'avaler quand je prends des HBW pour le LSA en sublingual (rien à voir lol ) et je part du principe que même longtemps en sublingual il restera forcément du principe actif et qu'en avalant tu gache pas (le reste sera absorbé par l'estomac/intestin)...
Après je me trompe peut etre, mais bon...

Hors ligne

 

Anonyme1756
Invité
Après si c'est la partie sublinguale qui est la plus pénible, je comprends que tu aies avalé!
 

avatar
Nemesia homme
Navigateur de l'esprit
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 21 May 2017
471 messages
J'arrive aussi à avoir des effets récréatifs avec la caféine, qui vont desfois jusqu'à comme le dit l'Apo, à des effets similaires à des stimulants fonctionnels (quasi) uniquement axés dopamine/noradrénaline style amphet, 3-FPM, avec moins d'effets secondaires que ceux-ci.

Je note également que la caféine orale monte très rapidement, style 5-10min, ventre vide ou pas.
Il m'arrivait régulièrement à mon ancien taff de prendre une gélule à la pause ou un café cul sec et d'avoir un bon rush peu de temps après.

Par contre si je bois mon café/thé doucement j'aurai pas vraiment de rush et sentirai moins les effets, à part sur des doses beaucoup plus conséquentes.

Niveau dosage jsais qu'une gélule de 200mg de caféine me fait un très bon rush, un café cul sec un rush moins fort, normal car moins dosé.
Je suis déjà monté à 700-800mg de caféine en moins de 5h et j'étais vraiment très stimulé, beaucoup plus qu'avec une dose raisonnable d'amphet.

Au niveau de ma conso elle est plutôt quotidienne pour ce qui est du thé (je ressens néanmoins peu d'effet car je le bois doucement et n'est pas énormément dosé en caféine), et parfois en gélule.
Je pense même utiliser la caféine en gélule en tant que stimulant récréatif pour diminuer ma conso de stim car j'ai un peu abusé ces derniers temps.

L'Apoticaire a écrit

Bref, j'vais éviter de m'étaler trop sur la consommation récréative de caféine, j'pourrais y passer la nuit, entre les mélanges avec les autres prods, la liste interminable des effets, les différentes manières d'en prendre, les e-liquides à la caféine, qui sont un peu la version crack du café, bien que malheureusement on puisse moins pousser les dosages, bref, pas mal de trucs^^

Un e-liquide à la caféine ? Si t'aurais plus d'infos à me donner là dessus ça m'intéresse vachement.

anonyme778979897787 a écrit

Je me posais quand même quelques questions, vu que j'ai jamais trouvé dans mes recherches de lien entre caféine et euphorie...
Métabolisme différent ? Effet placebo ? Maintenant que j'ai testé ça et que j'ai lu ton message, je pense que je vais vraiment m'interesser de plus près au café...

C'est une pure hypothèse mais je pense que premièrement ça doit être une question de métabolisme comme tu dis, mais également une question de ressenti psychologique de l'effet.

Il y a pas mal de personnes qui n'arrivent pas à ressentir un effet récréatif avec des stimulants fonctionnels type amphet, 3-FPM, etc... À cause de leur effet quasi nul sur d'autres recepteurs que la dopamine/noradrénaline, ce qui donne peu de ressenti à part une accélération du rythme cardiaque, une motivation/concentration accrue, baisse de la fatigue, un peu + d'envie de parler...
Ces effets sont subtils ce qui donne peu de ressenti, et une tentation de redrop compulsif pour une pseudo-euphorie qui n'arrivera pas.

Avec l'habitude j'arrive de mieux en mieux à les ressentir, quand j'ai commencé le 3-FPM et les amphet je tappais très haut dans les dosages, maintenant beaucoup moins, et j'ai beaucoup + de ressenti.

Ces mêmes personnes (de mon entourage) ressentent également peu/pas d'effets avec la caféine.

Ce n'est qu'une hypothèse de part mon ressenti et celui de mon entourage, cela peut être totalement erroné.

Dernière modification par Nemesia (30 janvier 2019 à  16:25)


Si les portes de la perception étaient nettoyées, chaque chose apparaîtrait à l'homme telle qu'elle est, infinie. William Blake

Hors ligne

 

anonyme778979897787 homme
Compte supprimé
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 14 May 2018
98 messages

Nemesia a écrit

Je note également que la caféine orale monte très rapidement, style 5-10min, ventre vide ou pas.

Oui ça je confirme, je bois mon café assez vite en général, mais la le sublingual+avalé m'a vraiment donné une impression de rush, de montée en puissance juste impressionnante...

Hors ligne

 

anonyme778979897787 homme
Compte supprimé
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 14 May 2018
98 messages

Anonyme1756 a écrit

Après si c'est la partie sublinguale qui est la plus pénible, je comprends que tu aies avalé!

Oui c'est quand même vraiment dégueu, j'ai tenu 8 minutes au lieu des 10 prévues, j'en pouvais plus

Hors ligne

 

avatar
Nemesia homme
Navigateur de l'esprit
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 21 May 2017
471 messages
Je n'ai jamais essayé le sublingual, mes gélules de cafeine ont 200mg d'excipients en plus des 200mg de caféine donc ça me tente pas plus que ça mais quand j'aurai terminé mes gélules je compte acheter 50g de cafeine pure, ça peut être intéressant d'essayer cette ROA.

Si les portes de la perception étaient nettoyées, chaque chose apparaîtrait à l'homme telle qu'elle est, infinie. William Blake

Hors ligne

 

anonyme778979897787 homme
Compte supprimé
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 14 May 2018
98 messages
Ouais la caféine pure doit valoir le coup

Hors ligne

 

avatar
Haupayy homme
: ) :
Jolly Roger
champi vert0champijaune1cxhampi rouge0
Inscrit le 21 Dec 2018
1370 messages
Blogs
Je viens d'essayer, pas tres concluant pour le moment, mais j'avais pris un benz 1ou2h avant, puis un bol de café, je sais pas si ca joue. J'reesserai demain !
Mais je savais pas que la cafeine etait (pouvait) reelement etre recreative, j'voyais plus ça comme une sorte de placebo, merci pour l'info!

O'fonducrew

Hors ligne

 

avatar
cependant
Modo bougeotte
champi vert33champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 25 Mar 2018
3670 messages
Blogs

anonyme778979897787 a écrit

Anonyme1756 a écrit

Après si c'est la partie sublinguale qui est la plus pénible, je comprends que tu aies avalé!

Oui c'est quand même vraiment dégueu, j'ai tenu 8 minutes au lieu des 10 prévues, j'en pouvais plus

Salut,
si j'ai bien compris tu parles de café moulu et non de caféine en poudre, c'est ça ?

Quand j'étais ados je suçait des graines de café (une à la fois car il y avait la légende urbaine qu'on pouvait en mourir d'en prendre plus) pour rester éveillée. Je n'ai pas un souvenir précis de l'effet, mais je me souviens d'avoir répété l’expérience plusieurs fois pour me booster et ça marchait (même si c'est des vieux souvenirs !!).
Peut-être si tu veux répéter l’expérience, les graines c'est moins dégueu et ça ne remplit pas la bouche de poudre de café infâme (mais par contre ça doit jouer aussi sur l'assimilation, du moment qu'il faut du temps pour que ça se dissout, à voir).

Sinon j'ai longtemps carburé au paracétamol caféine codéine (doses 150mg de caféine max), très efficace pour me sentir bien, mais difficile de dire quoi dans la combo ça donnait cet effet...

Merci pour le partage de ton expérience.


fugu kuwanu hito niwa iwaji

Hors ligne

 

anonyme778979897787 homme
Compte supprimé
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 14 May 2018
98 messages
Oui je parle bien de café moulu, j'ai des idées un peu tordues parfois... lol
Oui ma mère a des graines de café vert (non torréifiés) qu'elle utilise parfois mais elle m'a souvent dit qu'elle trouve ça trop fort, la prochaine fois que je la vois je lui en piquerais surement.

Hors ligne

 

avatar
similana homme
Psycho junior
Suisse
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 08 Sep 2014
395 messages

Je rejoins la plupart de ce qui est posté plus haut, excepté que je ne classe pas la caféine dans les psychotropes, perso.

La meilleure façon de consommer une dose massive, c'est sous forme de caféine anhydre. En sniff ou sur un alu. La caféine, c'est ce qui fait que de la meth devient du yaba...c'est un catalyseur puissant. Par contre j'aurais pas le courage d'ingurgiter l'équivalent sous forme soluble, ça représente une chiée de tasses.

Un strass de caféine pour bien commencer sa journée, what else ?


Les ténèbres n'existent pas. Nous errons dans le noir car aveuglés par trop de lumière !

Hors ligne

 

avatar
L'Apoticaire homme
Comme un pharmacien, mais en moins bien
France
champi vert58champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 02 May 2016
3162 messages
Blogs

anonyme778979897787 a écrit

Je suis tellement rassuré de lire ta réponse l'Apo !
En effet je me suis dit que c'etait exactement les effets (en bien moins fort bien sur) que j'imaginais de la coke ou du speed, et puis je dois dire que j'ai toujours été étonné du fait que même un petit expresso le matin me donne une agréable euphorie et une sensation agréable dans le ventre, que je sens parfois plus que l'accélération cognitive même...
Je me posais quand même quelques questions, vu que j'ai jamais trouvé dans mes recherches de lien entre caféine et euphorie...
Métabolisme différent ? Effet placebo ? Maintenant que j'ai testé ça et que j'ai lu ton message, je pense que je vais vraiment m'interesser de plus près au café...

On s'rassure mutuellement c'est pas mal^^

J'ai aussi beaucoup d'effets euphorisants avec le café, et des effets euphorisants vraiment pas mauvais et carrément intenses lors des pics d'effets, de gros dosages, ou de très bon set and setting, le plus étonnant pour moi est que j'arrive à avoir très souvent des bons effets euphorisants alors que j'en consomme très souvent depuis des mois et des mois, comme si la tolérance s'en allait ultra vite, et quand j'en consomme pas pendant ne serait-ce que 2-3 jours d'affilée c'est carrément énorme, pas forcemment très "fort", ni violent, mais au contraire très doux, et limite apaisant tellement les effets euphorisants sont transcendants et "propres", genre sans trop d'effets de stimulation crades qui rendent le trip anxiogène et désagréable physiquement

FranckTrevor3 a écrit

Métabolisme différent ? Effet placebo ?

Je pense que le métabolisme joue beaucoup, genre pour encore évoquer mon expérience perso, je me contente de ce genre de dosages de caféine approximatifs, pour l'oral je parle :

Dose minimale pour avoir un minimum d'effets : 5-8mg
Effet léger : 12-40mg
Effet moyen : 40-110mg
Effet fort : 90-250mg
Effet Oh My GOd MeN !! : 300+ ou alors moins que 300, mais à ce moment là il faut avoir peu de tolérance

Nota bene : dosage pour une dose de caféine ingérée en une gorgée, ou tout du moins bu rapidement, en moins de 2-3 minutes maxi, la consommation de caféine en étalant les gorgées sur plusieurs dizaines de minutes c'est encore autre chose au niveau des dosages et de la puissance

Après ce genre de dosages c'est ceux que j'pratique actuellement avec le rythme de conso que j'ai, à savoir tous les jours ou presque, genre au moins 5-6 jours par semaine, souvent 7 jours/7, et en étant pas non plus à balle de caféine h24, y a des périodes où j'consommais bien plus que ça.

Bref, tout ça pour dire que ce genre de dosages peuvent paraître très peu élevés pour beaucoup de gens, en tout cas peu élevés pour procurer des effets euphorisants décents, j'imagine que j'ai un bon métabolisme de la caféine, ou une sensibilité particulière à ses effets qui tiendrait plus de l'ordre du psychique que du physique.

Sans doute les 2 je pense, car au niveau de la sensibilité aux effets des stimulants cholinergiques j'suis aussi très très sensible aux effets de la nicotine (sur les 100+ drogues différentes que j'ai pu tester la nicotine est ma drogue preferée, et de loin) et aussi aux effets du noopept (nootropic agissant sur l'acetylcholine comme la nicotine/caféine, aux effets à peu près similaires à ceux de la nicotine, c'est stimulant, euphorisant, mais ça sert surtout à potentialiser et améliorer les effets de toutes les drogues ou presque), j'arrive à avoir des effets de fou avec du noopept, y a plein de gens qui consomment ça pour qui c'est même pas une drogue.

Après l'explication de la sensibilité à tel ou tel produit dépend de tellement de facteurs que c'est pas spécialement facile de trouver des réponses.

Anonyme1756 a écrit

Quel est le set & setting idéal pour toi l'Apo?

Pour ce qui est de l'environnement de trip, je ne pense pas qu'il y ait un type d'environnement qui soit meilleure qu'un autre pour la caféine, contrairement à d'autres produits où j'suis souvent exigeant sur l'environnement dans lequel je vais tripper, avec la caféine j'm'en fous un peu, j'dirais juste quelques trucs basiques valables pour toutes les drogues : avoir une place pour s'assoir confortablement et se poser en cas de besoin/envie de se poser confortablement, de quoi boire et  éventuellement se nourrir, si possible de la musique.
Mais appart ça j'm'en fous de l'environnement dans lequel je prends ma caféine, plus ou moins tout me va, exterieur comme intérieur, lumineux comme sombre, ambiance très calme comme très agitée, seul ou avec des gens que j'connais, ou même que j'connais pas, vraiment pour la caféine l'environnement m'importe peu, après selon les environnements j'ai des effets plus ou moins différents, mais y a pas spécifiquement d'environnement dans lesquels je n'aime pas consommer de la caféine, ou un qui m'semble être particulièrement mieux qu'un autre, de toutes façons ça a des effets vachement adaptogènes j'trouve la caféine, on s'adapte à pas mal d'environnements, du coup c'est plutôt mon état psycho sur le moment qui détermine si oui ou non les effets vont être biens.

Pour ce qui est de mon état au moment de la prise, et bien je ne saurais trop dire dans quel genre d'états j'aime le mieux consommer/je suis le plus receptif, c'est vraiment une sensation qui m'dit directement "tiens mec, si tu prenais de la caféine maintenant ça passerait bien" mais je sais pas vraiment quels élements de ma configuration physique et psychique amènent mon cerveau à faire cette concusion.

Le niveau de fatigue doit jouer, si je suis trop fatigué j'apprécierais pas les effets de mon café, pour moi apprécier un stimulant quand on est fatigué c'est vraiment difficile.

Sinon je sais pas, c'est vraiment comme si j'me posais la question et que j'avais une réponse très fiable, amis c'est juste par rapport à diverses sensations psychiques et un peu aussi physiques que j'ressens ou pas sur le moment et sur lesquelles je ne saurais placer des mots pour l'instant, j'ai une théorie comme quoi ce serait selon la configuration des neurotransmetteurs dans le cerveau et que du coup si j'droppe ma caféine pile poil quand j'suis dans une configuration précise de neurotransmetteurs bah les effets de la caféine se lieront pile poil à l'activité de mes neurotransmetteurs à ce moment là, une théorie un peu bancale certes.

Je saurais pas spécialement te répondre, c'est des sensations où j'arriverais pas du tout à mettre de mots dessus, juste j'arrive à reperer avec beaucoup de précision à quels moments la caféine me fera le meilleur effet en analysant mon état psycho et éventuellement en me projetant et en faisant une "simulation" de ce que pourrait donner une dose de caféine si j'la prenais maintenant, comme j'ai dis un peu plus haut.

Nemesia a écrit

Ces effets sont subtils ce qui donne peu de ressenti, et une tentation de redrop compulsif pour une pseudo-euphorie qui n'arrivera pas.

J'entends souvent ça sur les amphet, que ça pousse au redrop pour une pseudo euphorie qui n'arrive jamais, mais j'trouve le speed ou même le 3-FPM c'est relativement euphorisant, j'me souviens d'intraveineuses de 3-FPM ou de speed ou même tout simplement des paras de 3-FPM ou de speed qui étaient tout ce qu'il y a de plus euphorisants, je trouve que c'est même des produits euphorisants de choix, et très puissants en terme d'euphorie, limite une IV de speed c'est un orgasme en juste un peu moins bien, alors qu'à coté, une IV d'oxycodone ou d'autre opiacé fort, c'est cool, ça euphorise, ça anxiolyse, ça calme, mais ça casse pas non plus des culs comme un flash d'amphet, après encore faut il savoir utiliser les amphetamines à bon escient pour en tirer des effets euphorisants, c'est pas spécialement toujours facile, ça vient pas toujours du premier coup, faut bien se connaître et connaître ses réactions face aux stimulants et savoir les gérer, les set and settings qui feront qu'on aura de bons effets...

Après biensûr y en a qui n'aiment tout simplement pas les amphet, ou les stimulants en général, ou simplement qui prefèrent les opiacés, ou autres prods, et comparer 2 prods qui n'ont rien à voir est completement idiot et ne démontre jamais grand chose.

Nemesia a écrit

Un e-liquide à la caféine ? Si t'aurais plus d'infos à me donner là dessus ça m'intéresse vachement.

En fait les effets sont immédiats, quelques secondes à peine, ça te fait une sorte de flash de caféine, ou rush, on appelle ça comme on veut, qui dure plus ou moins 20 minutes avant de redescendre, mais si tu tires des grosses barres ça peut vraiment être sympa et faire des bonnes montées, en plus si tu mets caféine+nicotine dans ton liquide et que t'es sensible aux effets récréatifs de la nicotine ça potentialise l'effet, et perso avec ça j'ai moyen d'être carrément fonc'dé avec 7-8 grosses barres de clope electronique tirées à la suite, ça fait un rush stimulants qui vient très brutalement, très rapidement, et qui dure pas longtemps mais qui est pas mal.

J'ai l'impression que ça fait moins d'effets secondaires type mal au bide, envie de pisser, crispation des muscles, acceleration du coeur que la caféine orale, chez moi la différence est significative je trouve, alors que paradoxalement ça devrait être plus violent étant donné que le produit monte en 2 secondes au lieu de plusieurs minutes en oral, et que du coup vu que ça fait des effets plus violents bah on pourrait penser que ça ferait des effets secondaires plus violents, mais non...

J'imagine que c'est du à cause du fait qu'en vaporisation la caféine n'est pas métabolisée contrairement à la voie orale, où elle est métabolisée tel ceci :

Caffeine is metabolized in the liver by the cytochrome P450 oxidase enzyme system, in particular, by the CYP1A2 isozyme, into three dimethylxanthines,[6] each of which has its own effects on the body:

Paraxanthine (84%): Increases lipolysis, leading to elevated glycerol and free fatty acid levels in the blood plasma.
Theobromine (12%): Dilates blood vessels and increases urine volume. Theobromine is also the principal alkaloid in the cocoa bean, and therefore chocolate.
Theophylline (4%): Relaxes smooth muscles of the bronchi, and is used to treat asthma. The therapeutic dose of theophylline, however, is many times greater than the levels attained from caffeine metabolism.

J'ai été très convaincu de la caféine en liquides, j'ai l'impression que les effets y sont encore plus propres qu'en oral, par contre pour consommer ça faut une clope qui a un bon set up puissant, avec laquelle tu peux tirer des grosses barres, et qui encaisse bien si on tire plein de barres d'affilée, pour avoir des bons rush avec.

Nemesia a écrit

Je n'ai jamais essayé le sublingual, mes gélules de cafeine ont 200mg d'excipients en plus des 200mg de caféine donc ça me tente pas plus que ça mais quand j'aurai terminé mes gélules je compte acheter 50g de cafeine pure, ça peut être intéressant d'essayer cette ROA.

La sublinguale ça casse bien, ça fait une montée plus rapide, mais de toutes façons ça monte tellement vite en oral que la sublinguale a peu d'interet je trouve.

Au niveau de la rapidité d'action, je sais pas si j'ai des effets placébo en ressentant le goût de la caféine et en étant conscient que j'en ingère, mais pour moi la caféine sous forme de boisson ça monte en 2-3 minutes maximum, enfin par là j'veux dire que j'commence à ressentir des effets au bout de 2-3 minutes maximum, jamais plus que ça, après il est très possible que ça soit des effets placebo, mais sur des centaines de prises ce serait un peu fort de café quand même, putain c'qu'on se marre ici, c'est ouf.

Le plug j'trouve ça pas mal par contre, montée immédiate ou presque, en une minute à peine y a déjà les premiers effets, le rush est particulièrement intense, significativement plus qu'en oral, plus intense mais plus court aussi, vraiment avec le plus on a quelque chose qui se rapproche encore plus des amphet.

L'IV de caféine j'ai jamais essayé, mais il me semble avoir décelé des effets de caféine lors d'IV de speed de rue, donc techniquement j'ai déjà testé x)
J'testerais bien un jour quand même, ça m'intrigue de savoir c'que ça fait.

Haupayy a écrit

Je viens d'essayer, pas tres concluant pour le moment, mais j'avais pris un benz 1ou2h avant, puis un bol de café, je sais pas si ca joue.

J'trouve que les benzos niquent un peu le potentiel récréatif du café et un peu l'inverse aussi, ça a du jouer.

Après y a des gens qui en boivent tous jours et qui y sont pas particulièrement sensibles, et comme j'ai dis y a un skill d'organisation des prises qu'il faut un peu developper pour savoir à quel moment faut consommer pour avoir un effet au top, et puis c'est comme toutes les autres drogues : on est pas toujours defoncé comme il faut dès la première fois, les premières fois où j'ai bu de la caféine, avant que j'me rende compte de son potentiel, j'ressentias rien de spécialement récréatif, mais au fur et à mesure des prises je suis devenu de plus en plus sensible à ses effets.

similana a écrit

Je rejoins la plupart de ce qui est posté plus haut, excepté que je ne classe pas la caféine dans les psychotropes, perso.

Psychotrope = substance qui agit sur le cerveau, ça c'est un fait établi que la caféine agit sur le cerveau.

J'imagine que tu voulais plutôt dire que tu ne la classes pas dans la catégorie des psychotropes récréatifs, je ne partage pas cet avis mais je comprends qu'on dise ça, y en a pour qui le speed c'est pas un prod récréatif non plus, c'est juste que chacun a sa définition du terme récréatif, mais objectivement, la caféine, tout comme le speed, ce sont objectivement des produits à usage récréatif, independamment de la volonté de chacun de les considérer comme récréatif ou non selon ses propres critères, après je peux comprendre le ressenti.

similana a écrit

La meilleure façon de consommer une dose massive, c'est sous forme de caféine anhydre. En sniff ou sur un alu. La caféine, c'est ce qui fait que de la meth devient du yaba...c'est un catalyseur puissant. Par contre j'aurais pas le courage d'ingurgiter l'équivalent sous forme soluble, ça représente une chiée de tasses.

J'suis d'accord avec toi, pour une utilisation récréative de caféine, la caféine anhydre en poudre/comprimés est plus recommandée que l'café, le café ça fait des remontées acides et ça brûle un peu le bide, alors que la caféine en poudre/comprimés pas du tout, ou presque jamais, vraiment le jour où j'suis passé de café à caféine en poudre/comprimé bah j'peux vous dire que mon estomac m'a remercié, et c'est personnel, mais je trouve les effets psychotropes plus "propres" sur la caféine en poudre/comprimés, là on a que de la caféine, avec le café on a aussi d'autres molécules de la même famille que la caféine (famille des methylxanthines) qui ont un effet un peu différent, et que perso je trouve un peu moins sympa même si pas forcemment moins récréatif, les 2 ont leurs charmes, mais je prefere les effets de la caféine anhydre en poudre.

Dernière modification par L'Apoticaire (30 janvier 2019 à  19:46)

Reputation de ce post
 
un wiki sur patte, ce type! ;) -haupayy
 
Une réponse espresso ma non ristretto! / ILE

J'adore c'que j'fais.

Hors ligne

 

anonyme778979897787 homme
Compte supprimé
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 14 May 2018
98 messages
Moi j'ai trouvé une grosse différence entre café bu et sublingual, vraiment très impressionant...
Et en plug comment tu fais exactement ?

Hors ligne

 

Anonyme1756
Invité
J'aime trop le goût du café expresso pour le troquer contre de la caféine pure... mais si effectivement c'est plutôt la théophylline du café qui donne les effets secondaires pénibles en cas d'excès (https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9ophylline), cela pourrait expliquer une bonne partie de la différence d'effets entre café et caféine.

A cause de votre discussion je me suis pris un double-expresso de plus que d'habitude cet après-midi, pour voir, et quelques heures plus tard j'en ai ressenti les effets cardiaques désagréables... sad

L'Apoticaire a écrit

Le niveau de fatigue doit jouer, si je suis trop fatigué j'apprécierais pas les effets de mon café, pour moi apprécier un stimulant quand on est fatigué c'est vraiment difficile.

Probablement une des raisons pour lesquelles on apprécie souvent mal les effets euphorisants du café. Mais maintenant que vous en parlez, à la réflexion, je me dis que ces effets-là pourraient expliquer un certain nombre de ressentis positifs que j'associe au café, même à des dosages plus faibles que ceux que vous évoquez...

 

anonyme778979897787 homme
Compte supprimé
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 14 May 2018
98 messages
Du coup par curiosité j'ai forcé la dose ce matin, un café serré à 7h, à7h45 un double expresso et à 10h un autre expresso, eh bah ça m'a mit très bien, très très actif, hyper bavard et extraverti (je suis super timide), super concentré, je comprenais tout le cours et la prof allait tellement lentement que je faisais des sudokus en meme temps, une très bonne euphorie donc ça a un tres bon potentiel recreatif en tout cas chez moi, en plus j'ai eu zero effets secondaires, juste de tres legeres nausées au troisieme expresso mais aucune acceleration du rythme cardiaque...
Je dois avoir un bon metabolisme...
Je suis juste déçu de pas avoir ressenti le "rush" du sublingual qui était juste extra...

Voila les nouvelles !
wink

Hors ligne

 

avatar
Mister No homme
Pussy time
champi vert24champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 04 Aug 2014
8557 messages
Blogs
Perso, je sniff l'odeur de mon expresso avant de le boire, je crois que nous sommes nombreux à sniffer l'odeur de café sans même nous en rendre compte, pour nourrir notre cerveau de tous ces composés à l'alchimie merveilleuse.
Même ceux qui n'aiment pas le café aiment parfois son odeur. Des drogués dans le déni ? fume_une_joint

Pour moi, le rush du café, c'est avant de le boire, je suis accro à la percolation et j'ai eu différentes machines ces dernières décennies.
Avant même de le boire, les composés aromatiques des douces vapeurs stimulent mon cerveau, ma tasse commence à agir avant de la boire.
C'est comme la ganja, il faut absolument que je la renifle avec précision avant de la consommer.

Des études sur l'homme sont en cours pour évaluer l'impact de l'effet placebo sur des tests pratiqués cette fois chez les humains.
https://www.sciencepresse.qc.ca/blogue/ … odeur-cafe

Avez-vous déjà été réveillé par l'arôme de café? C'est vraiment un plaisir difficile à décrire. Pour plusieurs, rien que l'odeur est suffisante pour les faire sauter du lit!

En fait, une étude suggère que les molécules responsables de l'arôme de grains de café fraîchement rôtis ont un effet physiologique sur le système nerveux... tout au moins chez les rats stressés par manque de sommeil. La manière par laquelle les résultats ont été obtenus est particulièrement intéressante.

Un groupe de chercheurs japonais a divisé une colonie de rats en quatre groupes. On a imposé un stress au premier groupe en les privant de sommeil pendant 24 heures (l'étude ne dit pas comment les chercheurs s'y sont pris!) Le deuxième groupe a subi la même condition de stress puis été exposé à l'arôme de café fraîchement rôti. Le troisième groupe a été exposé à l'arôme de café mais sans avoir été stressé. Finalement, les rats du dernier groupe, qui représentaient le groupe de contrôle, n'ont pas été stressés et n'ont pas été exposés à l'arôme de café.

À la fin de l'étude, le cerveau des rats a été examiné et les niveaux de mARN – les molécules messagères, qui indiquent quand un gène est exprimé – mesurés pour 11 gènes essentiels au bon fonctionnement du cerveau. Les conclusions : le stress diminue de manière significative les niveaux de mARN chez les gènes impliqués. Mais quand les rats stressés sont exposés à l'arôme de café, les niveaux de mARN sont ramenés à la normale pour neuf de ces gènes et au-dessus de la normale pour 2 d'entre eux!

L'étude n'indique pas si ces mêmes gènes sont réduits chez les humains quand ceux-ci sont privés de sommeil et, si cela est le cas, quel effet cela peut avoir sur le comportement. Mais comme nos amis les rats et nous avons une grande partie de patrimoine génétique en commun, il y a de grandes chances que les effets soient semblables. Ce qui expliquerait pourquoi nous sommes tellement grognons après une mauvaise nuit et pourquoi l'odeur de café nous remet en forme.

Je link pas quand c'est des médias qui me débecquètent.

Conduites par la Stevens School of Business, la Temple University et le Baruch College, ces deux études consistaient à déterminer si l'odeur du café pouvait à elle seule être assez puissante pour stimuler les performances cognitives, alors même qu'elle ne contient pas de caféine.

Dans la première étude, les chercheurs ont examiné les performances d'environ 100 étudiants en école de commerce lors du Graduate Management Aptitude Test (GMAT), un test adaptatif sur ordinateur requis par de nombreuses écoles de commerce, et qui consiste en dix questions d'algèbre, auxquelles répondre dans un laboratoire d'informatique.

Les participants à l'étude ont été divisés en deux groupes.

Les membres du premier groupe devaient passer le test dans une atmosphère parfumée au café, tandis que ceux du groupe de contrôle passaient la même épreuve dans une atmosphère sans odeur.

Les chercheurs ont pu constater que les membres du groupe "odeur de café" avaient eu de bien meilleures notes.

Pour en savoir plus, et notamment pour déterminer si c'était bien l'odeur de café qui avait augmenté la concentration des étudiants, et par conséquent leurs performances, l'équipe de chercheurs a conçu un questionnaire de suivi, qu'elle a fait passer à 200 autres participants.

Les questions posées concernaient la croyance des participants à l'idée selon laquelle différentes odeurs pouvaient affecter les performances humaines. Les participants ont rapporté qu'ils croyaient qu'ils se sentiraient plus concentrés et pleins d'énergie, et que leurs performances lors de tâches mentales s'amélioreraient, en sentant l'odeur du café, plutôt que le parfum d'une fleur, ou aucune odeur particulière.

Ces résultats suggèrent que sentir une odeur de café, bien que la caféine n'y joue aucun rôle, a un effet similaire à la consommation de la boisson. Ceci serait dû en partie aux attentes des participants, c'est-à-dire à un éventuel effet placebo de l'odeur de café.

Les chercheurs se penchent désormais sur l'exploration des effets de l'odeur du café sur d'autres types de performances, comme le raisonnement verbal.

Dernière modification par Mister No (31 janvier 2019 à  12:30)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

avatar
Nemesia homme
Navigateur de l'esprit
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 21 May 2017
471 messages

L'Apoticaire a écrit

J'entends souvent ça sur les amphet, que ça pousse au redrop pour une pseudo euphorie qui n'arrive jamais, mais j'trouve le speed ou même le 3-FPM c'est relativement euphorisant, j'me souviens d'intraveineuses de 3-FPM ou de speed ou même tout simplement des paras de 3-FPM ou de speed qui étaient tout ce qu'il y a de plus euphorisants, je trouve que c'est même des produits euphorisants de choix, et très puissants en terme d'euphorie, limite une IV de speed c'est un orgasme en juste un peu moins bien, alors qu'à coté, une IV d'oxycodone ou d'autre opiacé fort, c'est cool, ça euphorise, ça anxiolyse, ça calme, mais ça casse pas non plus des culs comme un flash d'amphet, après encore faut il savoir utiliser les amphetamines à bon escient pour en tirer des effets euphorisants, c'est pas spécialement toujours facile, ça vient pas toujours du premier coup, faut bien se connaître et connaître ses réactions face aux stimulants et savoir les gérer, les set and settings qui feront qu'on aura de bons effets...

Après biensûr y en a qui n'aiment tout simplement pas les amphet, ou les stimulants en général, ou simplement qui prefèrent les opiacés, ou autres prods, et comparer 2 prods qui n'ont rien à voir est completement idiot et ne démontre jamais grand chose.

Par cette pseudo-euphorie je veux parler de potentiels effets trippants/euphorisants sérotoninergiques, après avoir essayé des stim sérotoninergiques on ne retrouve pas ces effets avec les stims fonctionnels, ce qui peut pousser au redrop compulsif, avec le craving, pour les faire venir.

J'aurai bien tenté les stims IV ça m'intéresse depuis quelques temps mais mon manque de maîtrise de cette ROA me fait envoyer potentiellement une partie du produit à côté de la veine, avec un opi ça "passe encore" mais vu comme les stims sont corrosifs ça me fait un peu peur.

L'Apoticaire a écrit

En fait les effets sont immédiats, quelques secondes à peine, ça te fait une sorte de flash de caféine, ou rush, on appelle ça comme on veut, qui dure plus ou moins 20 minutes avant de redescendre, mais si tu tires des grosses barres ça peut vraiment être sympa et faire des bonnes montées, en plus si tu mets caféine+nicotine dans ton liquide et que t'es sensible aux effets récréatifs de la nicotine ça potentialise l'effet, et perso avec ça j'ai moyen d'être carrément fonc'dé avec 7-8 grosses barres de clope electronique tirées à la suite, ça fait un rush stimulants qui vient très brutalement, très rapidement, et qui dure pas longtemps mais qui est pas mal.

J'ai été très convaincu de la caféine en liquides, j'ai l'impression que les effets y sont encore plus propres qu'en oral, par contre pour consommer ça faut une clope qui a un bon set up puissant, avec laquelle tu peux tirer des grosses barres, et qui encaisse bien si on tire plein de barres d'affilée, pour avoir des bons rush avec.

Au niveau de la solubilité de la caféine je connais celle dans l'eau mais qu'en est-il de sa solubilité dans le PG/VG ?
Qu'en est-il de la température de vaporisation ?
D'après mes recherches j'ai trouvé 178°C.

J'ai une bonne CE qui me permet de tirer des très grosses barres, si je fais un liquide a la caféine je pense utiliser un autre clearomiseur pour éviter d'abîmer le mien et pour pouvoir vapoter uniquement de la caféine quand j'en ai besoin.

similana a écrit

La meilleure façon de consommer une dose massive, c'est sous forme de caféine anhydre. En sniff ou sur un alu. La caféine, c'est ce qui fait que de la meth devient du yaba...c'est un catalyseur puissant. Par contre j'aurais pas le courage d'ingurgiter l'équivalent sous forme soluble, ça représente une chiée de tasses.

Je suis d'accord avec toi, effets beaucoup plus "propres" pour ma part, et avaler un peu de caféine dans une gélule ou en poudre dans un fond de verre d'eau cul sec est plus agréable pour un rush, je préfère sous forme de thé quand c'est vraiment pour le plaisir de boire quelque chose, mais je n'utilise pas trop le thé pour un rush ou des effets récréatifs car je prends le temps de le boire et de l'apprécier, et vu sa faible teneur en caféine je ressent très peu voir pas d'effets.


Si les portes de la perception étaient nettoyées, chaque chose apparaîtrait à l'homme telle qu'elle est, infinie. William Blake

Hors ligne

 

avatar
L'Apoticaire homme
Comme un pharmacien, mais en moins bien
France
champi vert58champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 02 May 2016
3162 messages
Blogs

Mister No a écrit

Pour moi, le rush du café, c'est avant de le boire, je suis accro à la percolation et j'ai eu différentes machines ces dernières décennies.
Avant même de le boire, les composés aromatiques des douces vapeurs stimulent mon cerveau, ma tasse commence à agir avant de la boire.
C'est comme la ganja, il faut absolument que je la renifle avec précision avant de la consommer.

Des études sur l'homme sont en cours pour évaluer l'impact de l'effet placebo sur des tests pratiqués cette fois chez les humains.
https://www.sciencepresse.qc.ca/blogue/ … odeur-cafe

C'est sûr qu'avec un produit aussi odorant que le café, il doit y avoir tout un tas d'effets placebo liés à l'odeur (conditionnement, etc...) et le simple fait de commencer à se preparer un café doit déjà activer un certain nombre de neurotransmetteurs.

Après encore fat il aimer le café et son odeur, moi l'odeur du café ça me met surtout un effet placebo de nausées en me rappelant à quel point le café ça fout la gerbe comparé à la caféine simple plutôt qu'un début d'effet placebo de rush de caféine.

Ca c'est le point de vue de quelqu'un qui n'aime ni le goût ni l'odeur du café, pour quelqu'un qui apprécie ça doit être différent (le goût j'ai toujours detesté, j'trouve ça dégueulasse, même pour un café "de luxe" mais pour l'odeur quand c'est un café de qualité qui sent bon j'aime bien l'odeur, mais faut vraiment que ça soit un bon truc, genre moulu fraîchement et qui a un minimum de gueule, 90% des cafés auxquels j'ai assisté à la preparation je n'appréciais pas l'odeur)

Nemesia a écrit

Par cette pseudo-euphorie je veux parler de potentiels effets trippants/euphorisants sérotoninergiques, après avoir essayé des stim sérotoninergiques on ne retrouve pas ces effets avec les stims fonctionnels, ce qui peut pousser au redrop compulsif, avec le craving, pour les faire venir.

Certes on ne retrouve que très peu/pas d'effets sérotos chez les stims dits "fonctionnels", mais euphorie n'est pas synonyme de sérotonine, il y a des milliards de manière d'arriver à un sentiment d'euphorie, et je trouve que les stims dits "fonctionnels" sont un bon moyen d'y arriver, puis c'est pas comme si la dopamine de manière générale c'était pas euphorisant, faut vraiment être un rabat joie de première pour pas être euphorisé sous rush de dopamine^^

Après selon les personnes y en a chez qui les stims de manière générale ça met de l'anxiété qui peut venir pourrir le trip si elle n'est pas gérée, et donc au final on passe plus de temps à stresser qu'à profiter des effets euphorisants des stims, ce qui peut faire penser "ce produit ne m'a pas procuré d'euphorie" mais ça c'est valable aussi pour les sérotos.

Nemesia a écrit

Au niveau de la solubilité de la caféine je connais celle dans l'eau mais qu'en est-il de sa solubilité dans le PG/VG ?
Qu'en est-il de la température de vaporisation ?
D'après mes recherches j'ai trouvé 178°C.

J'ai une bonne CE qui me permet de tirer des très grosses barres, si je fais un liquide a la caféine je pense utiliser un autre clearomiseur pour éviter d'abîmer le mien et pour pouvoir vapoter uniquement de la caféine quand j'en ai besoin.

Solubilité de la caféine dans le PG : 1800mg/ml
Température de vaporisation de la caféine je ne sais pas, j'ferais plutôt confiance à ton 178°
Ouais un autre atomiseur c'est pas con comme idée.


J'adore c'que j'fais.

Hors ligne

 

avatar
Nemesia homme
Navigateur de l'esprit
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 21 May 2017
471 messages

L'Apoticaire a écrit

Certes on ne retrouve que très peu/pas d'effets sérotos chez les stims dits "fonctionnels", mais euphorie n'est pas synonyme de sérotonine, il y a des milliards de manière d'arriver à un sentiment d'euphorie, et je trouve que les stims dits "fonctionnels" sont un bon moyen d'y arriver, puis c'est pas comme si la dopamine de manière générale c'était pas euphorisant, faut vraiment être un rabat joie de première pour pas être euphorisé sous rush de dopamine^^

Après selon les personnes y en a chez qui les stims de manière générale ça met de l'anxiété qui peut venir pourrir le trip si elle n'est pas gérée, et donc au final on passe plus de temps à stresser qu'à profiter des effets euphorisants des stims, ce qui peut faire penser "ce produit ne m'a pas procuré d'euphorie" mais ça c'est valable aussi pour les sérotos.

Je parle bien d'euphorie séroto, j'apprécie bien les effets euphorisants d'un bon rush de dopamine.

Par cette pseudo-euphorie je sous entend que comparé aux stims séroto, il n'y a que l'euphorie de la dopamine.
Les stims fonctionnels ont des effets plus subtils qu'il faut, je trouve, savoir bien apprécier pour mieux les ressentir.
Depuis que j'arrive bien à les apprécier personnellement je diminue les doses et j'apprécie encore + qu'avant.

L'Apoticaire a écrit

Solubilité de la caféine dans le PG : 1800mg/ml
Température de vaporisation de la caféine je ne sais pas, j'ferais plutôt confiance à ton 178°

Super, merci pour toutes ces infos :)


Si les portes de la perception étaient nettoyées, chaque chose apparaîtrait à l'homme telle qu'elle est, infinie. William Blake

Hors ligne

 

anonyme778979897787 homme
Compte supprimé
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 14 May 2018
98 messages
Salut, je relance sur ce sujet, n'ayant pas pu me procurer de caféine anhydre et en attendant d'avoir des prods plus récréatifs (HBW en cours de livraison ! big_smile ) j'ai testé le café (moulu) fumé en cigarette, après avoir épluché le sujet sur erowid nottament... Franchement je suis juste BLUFFÉ, je roule ça dans une cigarette avec un petit carton en guise de filtre, c'est l'enfer à rouler, mais hyper agréable à fumer, on sent strictement rien dans les poumons... Et disons 10 minutes après la fin de la fumette, une très très bonne montée et une euphorie physique assez intense, c'est vraiment pas placebo. C'est moins hard que le sublingual et pour ma part je trouve ça 10 fois plus euphorique. Par contre un article sur Vice en parle aussi et le journaliste qui a essayé à apparement très mal vécu le truc, ça tape sur le coeur apparement... Moi je sais pas, je sens rien sur le coeur, même à 5 double expressos le matin je reste à 85 bpm (eh oui j'ai été assez fou pour tester surpris )
Enfin tout ça pour dire que je suis assez resistant et que la prudence reste de mise si vous voulez pas vous retrouver sous defibrillateur lol
Mais le café est plus que COOL pour moi, il gagne toujours plus en valeur à mes yeux au fil de mes "expériences"

Hors ligne

 

avatar
Haupayy homme
: ) :
Jolly Roger
champi vert0champijaune1cxhampi rouge0
Inscrit le 21 Dec 2018
1370 messages
Blogs

anonyme778979897787 a écrit

Salut, je relance sur ce sujet, n'ayant pas pu me procurer de caféine anhydre et en attendant d'avoir des prods plus récréatifs (HBW en cours de livraison ! big_smile ) j'ai testé le café (moulu) fumé en cigarette, après avoir épluché le sujet sur erowid nottament... Franchement je suis juste BLUFFÉ, je roule ça dans une cigarette avec un petit carton en guise de filtre, c'est l'enfer à rouler, mais hyper agréable à fumer, on sent strictement rien dans les poumons... Et disons 10 minutes après la fin de la fumette, une très très bonne montée et une euphorie physique assez intense, c'est vraiment pas placebo. C'est moins hard que le sublingual et pour ma part je trouve ça 10 fois plus euphorique. Par contre un article sur Vice en parle aussi et le journaliste qui a essayé à apparement très mal vécu le truc, ça tape sur le coeur apparement... Moi je sais pas, je sens rien sur le coeur, même à 5 double expressos le matin je reste à 85 bpm (eh oui j'ai été assez fou pour tester surpris )
Enfin tout ça pour dire que je suis assez resistant et que la prudence reste de mise si vous voulez pas vous retrouver sous defibrillateur lol
Mais le café est plus que COOL pour moi, il gagne toujours plus en valeur à mes yeux au fil de mes "expériences"

salut
j'avais essayé en sublingual, rien de concluant la derniere fois apres avoir lu ton post et les avis des autres

La, apres avoir vu ce post la, j'voulais voir ce que ça donner d'etre a bal de cafféine, du coup j'en met dans une clope, j'en ai mis beaucoup mais pas d'effet, une deuxieme, pas trop concluant non plus, puis sublingual, une autre clope cafféiné, puis un giga sublingual, bon pour les clopes au café j'ai pas trouvé ça ouf, mais en sub, bah ça a fais une sensation d'énergie, genre j'étais fatigué avant la prise, puis plus rien, plus de fatigue, et c'est moi ou ca nous concentre à bal?
mes pupille ce sont vachement dilaté également, apres j'en ai pris beaucoup aussi, puis avec des prises pas hyper éloigné, genre 10 min entre chaque prise.
(café moulu)


O'fonducrew

Hors ligne

 

anonyme778979897787 homme
Compte supprimé
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 14 May 2018
98 messages
Après il faut evidemment prendre en compte ta taille, ton poids, ta tolérance au café, si tu prends d'autres stims...
Pour info je mesure à peu près 1.75m je pèse 59 kilos et je ne consomme aucun autre stimulant... Donc forcèment je le ressens assez fort.
T'as pas eu de mal de crane ou d'arythmie avec tout ce que t'as pris ?

Hors ligne

 

avatar
Haupayy homme
: ) :
Jolly Roger
champi vert0champijaune1cxhampi rouge0
Inscrit le 21 Dec 2018
1370 messages
Blogs

anonyme778979897787 a écrit

Après il faut evidemment prendre en compte ta taille, ton poids, ta tolérance au café, si tu prends d'autres stims...
Pour info je mesure à peu près 1.75m je pèse 59 kilos et je ne consomme aucun autre stimulant... Donc forcèment je le ressens assez fort.
T'as pas eu de mal de crane ou d'arythmie avec tout ce que t'as pris ?

1.80, 75kg

J'ai déja pris des stim, mais j'en prends pas régulierement
J'ai pas eu d'effet aussi puissant que ceux que tu décrivais, mais ça reste interressant quand meme, j'essayerais de trouver des pills de cafeine en pharmacie pour voir la difference avec le café moulu
Et si, le mal de tete est la, mais non pour les probleme d'arythmie


O'fonducrew

Hors ligne

 

anonyme778979897787 homme
Compte supprimé
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 14 May 2018
98 messages
Et autre chose si tu utilise du café moulu, il existe differents niveaux de concentration en caféine (1 à 10) et en général ça tourne entre 5 et 9 en supermarché. Donc forcément ça va aussi influer sur l'effet. Moi j'utilise du 8

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Modafinil - Effet Modafinil
par kamille, dernier post 01 novembre 2018 par Harley
  1
logo Psychoactif
[ Forum ] Cure curcuma effet antidépresseur ?
par Stilgar, dernier post 23 août 2023 par Potemkine
  3

Pied de page des forums