Profil HPI, comment se calmer ? / PsychoACTIF

Profil HPI, comment se calmer ?

Publié par ,
1209 vues, 25 réponses
ectatrip 
claqueur de mâchoire pro
France
1130
Lieu: Nantes
Date d'inscription: 02 May 2018
Messages: 254
Salut,

Depuis un petit bout de temps, j'ai énormément de mal à gérer ma précocité intellectuelle.
J'ai un raisonnement convergent, qui est caractérisé par une grande empathie envers les autres, une aisance à concevoir des idées nouvelles ainsi qu’une très grande motivation pour les sujets qui m'intéressent.

Mais voilà, le fait d'être très sensible à l'empathie envers les autres (et d'ailleurs hypersensible/très émotionnelle au quotidien), les personnes ce confie énormément à moi, comme si j'étais un psychothérapeute, et le mal des autres, leurs problèmes qui me partagent, je le reçoit et le garde.

Le malheurs des autres s'entasses dans moi.
Mais moi, je le garde, je me confie pas (sauf sous MDMA, qui m'aide un peu à lâcher toutes cette pression) et aujourd'hui, ça commence à craquer.

Le cannabis m'a beaucoup aidé à me détendre, me poser et ne plus cogiter comme un fou furieux.
Mais y'a une fin à tout, j'ai décidé d'arrêter il y a 1 semaine car je ressentais plus d'effets secondaires négatifs.

Ma situation, qui m'amène à écrire sur PsychoActif aujourd'hui, c'est que je redeviens très anxieux et angoissé. Je me sens oppressé, la nuit je respire très fort, transpire et tremble, je souris moins qu'avant, je trouve plus trop de sens à ma vie (alors que je suis conscient de la chance que j'ai, d'avoir une copine, une famille, un beau boulot passionnant), je me sens rempli de mauvaises choses.

J'ai d'ailleurs abusé sur les prods ces derniers temps.

Le fait de garder les problèmes des autres en moi pendant des années et l'arrêt soudain du cannabis me fait de plus en plus de mal.

Je ne sais pas trop où me tourner, si je dois ou non suivre un traitement, je suis un peu perdu.

Que faire, que faire ?

Dernière modification par Agartha (07 mars 2019 à  20:06)


Le problème, c'est pas le produit, c'est ce qu'on en fait avec.

Hors ligne


Morning Glory 
Adhérent PsychoACTIF
9800
Lieu: AuRA
Date d'inscription: 10 Oct 2017
Messages: 807
Blogs
Yop,

Une des seules barrières qui me permet de me passer d'antidépresseurs depuis plus de six mois, c'est la mindfulness. Trente minutes à ne me consacrer qu'à elle, yeux fermés chaque soir, et progressivement là je tente doucement de pratiquer chaque jour au naturel en plus, genre me rendre présente à ce que je fais dès que j'y pense même si c'est pas meeega facile.
Comme d'hab je te conseillerais le bouquin de christophe andré "méditer jour après jour" (il en a fait d'autres depuis, mais celui-ci contient un CD et des tableaux pour comprendre et c'est très très bien fait, j'ai feulleté les autres et y en a un c'est le même mais moins complet et moins cher, et un troisième que j'ai trouvé assez léger...).
Bref au bout de deux mois de ça j'ai effectivement commencé à sentir doucement les premiers effets, à savoir plus de calme, de plaisir etc. C'est pas magique non plus mais je me rends bien compte que lorsque j'oublie ou que je ne fais qu'un quart d'heure au lieu d'une demi par exemple pendant deux-trois jours, je redeviens irritable, nerveuse, très déprimée.
Bref ça fonctionne quoi^^

En plus ça permet de dévellopper la plasticité cérébrale, c'est cool, et chez les méditants chevronnés on a observé un cortex plus épais (alors que normalement c'est surtout au niveau de l'hypocampe que les neurones naissent, donc soit c'est ouf de ouf soit y a un truc que j'ai pas comprit quelque part...) Mais bref, ce qui est sur c'est qu'à terme une pratique intensive semble même contribuer à la création de neurones!


Je n'ai pas grand chose d'autre heu sinon, ma seconde béquille de fond c'est les nootropiques naturels. Perso je prends de l'uridine couplée à de la choline (dopamine), 200mg de L-théanine avec du thé, et récemment j'ai débuté de l'extrait de curcuma (sérotonine) mais là faut plusieurs semaines pour voir si oui ou non y a un effet donc, à voir...


Je te souhaite bon courage en tout cas, on est assez nombreux dans le même cas ici, enfin bien qu'effectivement cette particularité soit assez remise en question et que ce soit flou et que chez certaines personnes c'est parfois l'arbre qui cache la forêt... Je ne sais moi-même vraiment pas que faire de ce dépistage, c'est troublant et ils ont beau m'avoir répété que pour eux je n'étais pas asperger, moi forte de mes cours et recherches je garde de sérieux doutes mais je n'ai même plus le courage de consuter là c'est trop un parcours du combattant et j'en ai vraiment trop marre xD
Mais une fois n'est pas coutume, je digresse.
++ et prends soin de toi, disais-je smile

Dernière modification par Morning Glory (26 février 2019 à  15:25)

Reputation de ce post
 
Bon conseil la méditation de pleine conscience !! Reck.

Soutenez PsychoActif dans sa lutte contre la guerre à la drogue: cliquez pour adhérer à l'association! <3

Hors ligne


Hilde 
Lose Yourself
France
2645
Date d'inscription: 04 Feb 2019
Messages: 234
Blogs
Alors je ne sais pas si ça colle avec le sujet mais je suis tombée sur un bouquin en présentoir sur les profils émotionnels à la bibliothèque et je l'ai embarqué par curiosité.

http://www.arenes.fr/livre/les-profils-emotionnels/
Spoiler

La version US date de 2012 mais il vient d'être traduit en français.

Je ne l'ai pas terminé, je n'ai pas de recul sur ce que je viens de lire, et si l'on fait abstraction du style un peu dans la veine des séries pour les nuls, sur le fond la thèse de l'auteur est franchement intéressante.

Je ne sais pas si ça va m'aider au long cours, mais au minimum je vais garder en tête les 6 dimensions indépendantes qui selon lui constituent le style émotionnel...

https://ludhabreizh.files.wordpress.com/2018/11/profils-emotionnels.png?w=640

Quoiqu'il en soit j'en recommande la lecture à ceux qui se demandent comment ils fonctionnent...

Dernière modification par Hilde (26 février 2019 à  19:15)


Ils manquent seulement d'imagination

Hors ligne


ectatrip 
claqueur de mâchoire pro
France
1130
Lieu: Nantes
Date d'inscription: 02 May 2018
Messages: 254
Salut Morning Glory,

Je te remercie d'avoir pris du temps pour me répondre et ta réponse m'est très utile. J'ai effectivement, il y a quelques mois de cela, entrepris des séances de méditation dans un temple boudiste pas loin de chez moi.

Ça m'a aidé, à relativiser et à me détendre, oublié tout ces tracas dont je suis témoins.
Effectivement, je devrai me replonger dans la méditation et d'autres styles de relaxations.

Je prend également note de tes nootropiques naturels, ça peut aussi m'aider dans ma démarche.

J'ai réussi à négocier avec mon pharmacien du temesta et de l'alprazolam, je vais mieux c'est clair mais si je me traite aux benzo, ça va être encore d'autres histoires à régler..

Merci encore, ton message est rempli de bienveillance, je commence à apprendre à me connaître mais je n'ai accepter qui je suis. C'est un gros bordel dans ma tête, je suis extrêmement lucide sur mon état, je suis capable de parler de moi à la 3ème personne mais, impossible de changer, comme bloquer par quelque chose..

Dernière modification par ectatrip (26 février 2019 à  21:10)


Le problème, c'est pas le produit, c'est ce qu'on en fait avec.

Hors ligne


ectatrip 
claqueur de mâchoire pro
France
1130
Lieu: Nantes
Date d'inscription: 02 May 2018
Messages: 254

Hilde a écrit

Quoiqu'il en soit j'en recommande la lecture à ceux qui se demandent comment ils fonctionnent...

Très intéressant, j'aime beaucoup ce genre de bouquin, je vais jeter un coup d'œil dessus.

Est-il possible d'avoir plusieurs profils émotionnels ? Parce que je me retrouve dans plusieurs cas.

Merci à toi.


Le problème, c'est pas le produit, c'est ce qu'on en fait avec.

Hors ligne


Hilde 
Lose Yourself
France
2645
Date d'inscription: 04 Feb 2019
Messages: 234
Blogs

ectatrip a écrit

Très intéressant, j'aime beaucoup ce genre de bouquin, je vais jeter un coup d'œil dessus.

Est-il possible d'avoir plusieurs profils émotionnels ? Parce que je me retrouve dans plusieurs cas.

Merci à toi.

En fait ce que l'auteur, Richard Davidson, appelle profil émotionnel (unique), c'est la combinaison de la façon dont chacun se situe sur chacune des dimensions. Il propose des (courts) questionnaires qui permettent de se faire une idée du score que l'on aurait sur chacun de ces axes, à savoir, se situe-t-on plutôt du côté positif ou négatif? A priori puisque les dimensions seraient indépendantes (des mécanismes cérébraux indépendants les expliqueraient), toutes les combinaisons sont théoriquement possibles, certaines seulement seraient pathologiques.
Par exemple, en simplifiant, l'indépendance de la Résilience par rapport à la Perspective s'expliquerait par le fait que la résilience dépendrait de l'activité du cortex préfrontal droit (traitement des émotions négatives), alors que  la perspective dépendrait de l'activité du cortex préfrontal gauche (traitement des émotions positives).

L'article de Science et Avenir sur le site de l'éditeur résume bien les choses:
http://www.arenes.fr/wp-content/uploads … 519170.pdf

Je dois dire que je n'ai pas trouvé super intuitive l'idée que tout mon profil émotionnel puisse être déterminé par ces 6 dimensions... Il faut un peu de temps pour les digérer et que cela commence à faire sens. Toujours sans avoir d'avis définitif je trouve enrichissant d'aborder les choses sous cet angle.

Après il dit que notre profil dépend à la fois de nos gènes et de leur expression, et que si l'on ne peut modifier nos gènes, on peut partiellement en modifier l'expression (épigénétique), ce qui lui permet par la suite de proposer des solutions pour modifier notre propre profil émotionnel s'il nous fait souffrir, via des thérapies comme la méditation...


Ils manquent seulement d'imagination

Hors ligne


ectatrip 
claqueur de mâchoire pro
France
1130
Lieu: Nantes
Date d'inscription: 02 May 2018
Messages: 254
Oh merci, je pense acheter ce livre qui a l'air fort intéressant. Je te remercie pour ton aide, je passe une sale période, ça fait longtemps que les crises d'angoisses et d'anxiétés m'étaient pas arrivés, c'est très difficile à gérer quand on a pas l'habitude.

Je vais prendre rdv chez un psychologue (ou psychiatre) car parler avec une personne extérieure et inconnu, où la confiance règne entre moi et le/la professionnelle m'a beaucoup aidé dans le passé.

Piou, c'est quand même très complexe tout ça, je me sens tout petit face à "moi", je dois me confronter à moi-même je pense..

Le problème, c'est pas le produit, c'est ce qu'on en fait avec.

Hors ligne


Mauddamier 
Au pays imaginaire
France
600
Date d'inscription: 27 Nov 2017
Messages: 288
Salut,

J’ai été diagnostiquée asperger à 22ans, après de longues années de souffrance et un premier diagnostique de schizophrenie. Comment expliquer qu’on ressent beaucoup d’émotions mais que ce ne sont pas les siennes ?

J’étais épuisée, parce que comme toi, les gens venaient naturellement me parler et j’aspirais, comme une éponge, leurs émotions.
Bref, je me suis peu à peu retirée du monde et pour les psy, c’étaient des signes évident de schizophrenie.

Maintenant, je vis en forêt, je n’ai aucune vie sociale mais je continue à parler au beaucoip de gens (comme ici) parce que je considère le trouble de l´empathie comme un don. Et je l’utilise pour écrire des romans. J’ai la capacité de me fondre dans la peau de divers personnages et de leurs donner vie !

Je suis crédible en homme/femme/tueur en série/psychopathe et j’en passe.
Bien sûr, je ne sais pas du tout qui je suis. Mais cette sensation de vide je l’ai toujours eue.
A force d’être les autres, on ne s’en construit pas. Je suis personne... mais ça ne me dérange pas.

Je vis aujourd’hui de l’écriture et, tout comme c’était le cas au collège et au lycée avec mes camarades, ajd ce sont mes personnages qui font battre mon cœur.
La psychiatre que je consulte parle de fugue dissociative par l’art. Comme si j’avais peur d’être quelqu’un, que je préfère être un pseudo, rester neutre.

Assez tôt, je me suis considérée comme un costume que tout le monde peut enfiler.

Dis toi, enfin essaie de te dire que c’est géant. Moi je trouve ça génial d’avoir cette intelligence inter-personnelle.
Si tu te sens fatigué, prend du recul, méditer est également un bon conseil.
Le sport permet d’évacuer les mauvaises pensée et surtout : tu n’es pas responsable.
Il faut arriver à Se dire que même si on comprend, on ne peut pas toujours aider les autres.

Bon courage à toi : ) d’autant que tu as une belle vie comme tu’dis ! Ne profile pas ta copine lol
Reputation de ce post
 
Un premier diagnostiC ;)

Hors ligne


ectatrip 
claqueur de mâchoire pro
France
1130
Lieu: Nantes
Date d'inscription: 02 May 2018
Messages: 254

Mauddamier a écrit

Bon courage à toi : ) d’autant que tu as une belle vie comme tu’dis ! Ne profile pas ta copine lol

Wow, je me retrouve complètement dans ta réponse.

Je joue effectivement plusieurs personnages et ce, dans la vraie vie. Qui suis-je ? Question qui m'est impossible à répondre. Je suis plusieurs masques, j'ai jamais été sincère avec moi-même.
Personne, ni même mes parents, ne savent réellement qui je suis. Je suis, pour certains, totalement à côté de la plaque, vraiment très décalé avec notre société.

Ton ultra sensibilité à l'empathie, tu l'as transformé en quelque chose d'énorme et très positif. Moi, c'est l'inverse, j'en souffre et je n'ai jamais travaillé sur ce "problème" (qui en est un aujourd'hui).

Alors tout ces décalages avec le monde si vaste et cruel, me mènera sûrement, comme toi, à me réfugier dans le trou d'balle de la campagne Française (ou ailleurs). J'aime ce mode de vie, autonome et débrouillard.

Mauddamier, merci et remercie. Je compte très certainement consulter un psychologue, je pense que ça va me faire du bien et en parallèle, réaliser un réel travail sur moi-même. Le fait de voir un psy et méditer en même temps va sûrement me déclencher des sensations positives.


Le problème, c'est pas le produit, c'est ce qu'on en fait avec.

Hors ligne


Mauddamier 
Au pays imaginaire
France
600
Date d'inscription: 27 Nov 2017
Messages: 288
C’est très difficile de se définir et d’être honnête parce qu’on ne sait pas ce qu’on ressent vraiment ?
Ai-je envie d’être amoureuse parce que j’ai vu twilight ?

Suis-je jalouse de ma cousine parce qu’elle est si fière de ses enfants ?

Pour les parents c’est toujours « t’arrete Pas de mentir ». Non, je change souvent, nuance !
Tu as de La chance d’avoir une copine. Malheureusement, j’ai énormément de mal à savoir ce que je veux durablement.

Il suffit que je regarde un film, une série ou que je termine l’écriture d’un roman pour changer totalement de personnalité.
C’est bizarre d’être personne mais ça n’en m’handicape pas, du moins je n’ai pas l’impression, sauf que je suis totalement isolée depuis mes 18ans car je ne vois Pas l’intérêt de créer des relations.

Je suis suivie par une psychiatre, elle me conseille de continuer à écrire (bon tant mieux c’est mon métier) et à côté de ça, du coup je discute souvent avec mes lectrices, tu vois je peux même participer à des salons du livre pour discuter en profondeur de chaque personnage. Ils peuvent tous être moi. Ou plutôt, à un moment j’ai été chacun d’entre eux.

Ce qui me fait peur c’est d’un jour me sentir seule dans ma forêt ^^
Mais pour le moment disons que c’est mon refuge. Ici, personne ne viendra me déranger. On ne peut pas gérer cette empathie, ma seule solution a été de m’isoler. Surtout que je vivais avec un père dépressif et alcoolique...
Le voir me rongeait de l’intérieur, je ressentait une lourdeur sur mes épaules et les larmes montaient.

J’imagine que jamais je ne serai vraiment stable, il y aura tjrs cette fatigue quand on force : je pense au dernier noël ou ma cousine devait annoncer son divorce, imagine la tension de chacun ! J’ai du partir, j’en avais le tournis.

Je pense que la méditation chaque soir , avec étirements, avec musique douce, asmr, calme, ça va te reposer l’esprit.
Je sais que ça te fait souffrir mais dis toi que c’est assez génial. On ne peut pas te mentir, et tu as un cerveau qui fonctionne particulièrement, c’est un 6eme sens !

Tu peux faire en sorte de l´atenuer à coups de benzo. Lorsque vraiment, les soucis des autres sont compliqués (maladie grave, gros mensonge que tu es le seul à savoir) je n’hésite pas.
Xanax c’est bien car demi vie courte donc c’est une solution ponctuelle qui fonctionne bien.
J’ai eu du seresta au début, bof. Puis du valium. J’en prends une moitié le soir si y’a eu une grosse journée. Ça endort un peu les lumières là haut.

Bien à toi,
Maud

Hors ligne


Morning Glory 
Adhérent PsychoACTIF
9800
Lieu: AuRA
Date d'inscription: 10 Oct 2017
Messages: 807
Blogs
J'ajouterais que la mindfulness n'est pas qu'ne technique de détente, utilisée correctement, régulièrement et avec sérieux elle permet de changer un peu son regard sur le monde, et de prévenir la rechute de dépression.
Voilà c'était juste pour préciser ça smile

Maudamier je t'admire, GG c'est super difficile je trouve d'écrire un romna, jamais passé le second chapitre des miens^^

Soutenez PsychoActif dans sa lutte contre la guerre à la drogue: cliquez pour adhérer à l'association! <3

Hors ligne


Mauddamier 
Au pays imaginaire
France
600
Date d'inscription: 27 Nov 2017
Messages: 288

Morning Glory a écrit

J'ajouterais que la mindfulness n'est pas qu'ne technique de détente, utilisée correctement, régulièrement et avec sérieux elle permet de changer un peu son regard sur le monde, et de prévenir la rechute de dépression.
Voilà c'était juste pour préciser ça smile

Maudamier je t'admire, GG c'est super difficile je trouve d'écrire un romna, jamais passé le second chapitre des miens^^

J’ignore ce que serait devenue ma vie si je n’inventais pas des « gens » que je puisse contrôler !
C’est tellement apaisant. Ça me fait l’effet d’un super puissant sédatif. J’ai beaucoup d’émotions à évacuer, et je peux les mettre dans des personnages.

J’ai commencé par écrire une histoire sur une jeune femme asperger, totalement coupée du monde et vous n’imaginez pas le nombre de lecteurs que ça a touché ! Parce que cette hypersensibilité que l’on a, on nous l’envie, c’est précieux, tellement rare à une époque où on dépend beaucoup des autres et on se fabrique une image pour plaire.

Ensyite, j’ai écris une trilogie sur une profiler avec un trouble de l’empathie Qui se sert de ce don pour enquêter et faire progresser les sciences du comportement.

Donc, il y a aussi une façon de faire partager notre vie, de montrer aux lecteurs ce que ça fait d’avoir le monde dans sa tête...

C’est épuisant mais grâce à la méditation, au calme, à la lecture (ou tout autre forme de concentration) on peut trouver l’équilibre.
Et toujours garder à l’esprit que même si on sait , on ne peut pas changer les gens !
En fait, le plus frustrant c’est ça.
Dire à une fille « mais arrête de pleurer et choisid des garçons honnêtes »
« Arrête de boire » « je sais que tu fais semblant de bosser »
Sans compter les gens qui cachent leur peine. Et pour une femme, sans compter tous les regards des hommes sur toi et les desirs qui t’oppressent.

Enfin, on ne fait jalais disparaître notre côté éponge mais on peut faire le vide avant de s’endormir : )

Hors ligne


Yopski 
Nouveau Psycho
France
1700
Lieu: Centre
Date d'inscription: 06 Jan 2019
Messages: 103

ectatrip a écrit

Ma situation, qui m'amène à écrire sur PsychoActif aujourd'hui, c'est que je redeviens très anxieux et angoissé. Je me sens oppressé, la nuit je respire très fort, transpire et tremble, je souris moins qu'avant, je trouve plus trop de sens à ma vie (alors que je suis conscient de la chance que j'ai, d'avoir une copine, une famille, un beau boulot passionnant), je me sens rempli de mauvaises choses.

Salut smile

Je me reconnais beaucoup dans ton post, diagnostiqué HPI voilà une dizaine d'année, j'ai enfin compris pourquoi j'étais une "éponge" à émotion, le plus gros problème étant de réussir à les évacuer ...
Le pet m'a aidé à gérer plus ou moins bien cet état jusqu'à ce que je décide d'arrêter, y trouvant plus d'inconvénients que de bénéfices vu que j'avais du mal à maitriser ma conso. L'anxiété et ma phobie sociale sont donc revenues assez vite me pourrir la vie et il a fallu que je trouve des solutions.

Les solutions qui ont changées ma vie sont les suivantes :

1. Méditation pleine conscience (ou Mindfulness en anglais)
15mn le matin et 15mn le soir ont fait des merveilles sur moi. Les résultats ne sont pas immédiats, les premières fois, on se demande si on n'est pas idiot de croire à des trucs comme ça. Et puis on persiste un peu et là, au bout de 15jours / 3semaines dans mon cas, j'ai vraiment commencé à sentir que j'allais mieux, moins de tensions, etc ... Je médite régulièrement depuis 10ans et ma vie a vraiment changée wink
Le meilleur pour moi ( le même que MG d'ailleurs wink ) :
https://www.youtube.com/watch?v=4ydIacTww90

2. Hypnose Ericksonienne
Au plus fort de mon anxiété et suite à un burn-out, j'ai aussi découvert l'Auto-hypnose ou hypnose Ericksonienne, j'ai consulté une hypno-thérapeute qui a calmé tout ça en à peine 3 séances (j'en revenais pas !!). Elle m'a donné des liens internet pour pouvoir le refaire seul si le besoin s'en faisant sentir. (je l'ai refait quelque fois seul et ça a toujours très bien marché).
Voici le lien :
http://free-hypnosis-mp3.com/fr/telechargements

3. PNL : Programmation Neuro Linguistique
Si tu n'as qu'un seul bouquin à lire pour comprendre comment la PNL peut radicalement changer nos modes de pensées, ce serait celui là :
Un cerveau pour changer
Il explique très bien comment les automatismes de pensées qui s'installent avec le temps peuvent nuire au bon fonctionnement de la pensée. Notre cerveau est un sacré "salopard" qui peut nous faire croire des choses à la place d'autres. La PNL sert à remettre de l'ordre dans tout ça ....

Le secret, c'est de se laisser aller et laisser la personne te guider, surtout en auto-hypnose et pleine conscience wink
Bon courage et t'inquiète, on est tous capable de surmonter cela, il nous manque juste quelques clefs de compréhension. La société nous forme pour être de parfaits consommateurs, pas pour être heureux, ça on doit le faire tout seul ...
Tu vas voir le changement ... je n'ai aucun doute la dessus wink

Bonne soirée


Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale que d'être adapté à une société malade

Hors ligne


ectatrip 
claqueur de mâchoire pro
France
1130
Lieu: Nantes
Date d'inscription: 02 May 2018
Messages: 254

Yopski a écrit

Le secret, c'est de se laisser aller et laisser la personne te guider, surtout en auto-hypnose et pleine conscience wink
Bon courage et t'inquiète, on est tous capable de surmonter cela, il nous manque juste quelques clefs de compréhension. La société nous forme pour être de parfaits consommateurs, pas pour être heureux, ça on doit le faire tout seul ...
Tu vas voir le changement ... je n'ai aucun doute la dessus wink

Bonne soirée

Merci encore pour cette réponse positive.
J'ai encore tremblé comme un fou aujourd'hui, respiration forte, transpiration, en mode grosse parano mais ça c'est passé au taff cette fois-ci..
Mon employeur m'a offert 1 semaine de vacance (l'entraide dans l'artisanat, c'est assez cool, j'ai encore de la chance de ce côté là) donc je vais pouvoir me consacrer à moi-même.

Ce soir, je vais immédiatement essayer l'auto hypnose, bien que je suis sous benzo actuellement, je ne sais pas si ça peut marcher alors..

Merci à vous tous pour vos solutions, c'est tout positif pour moi, vous contribuez tous à ma démarche de réapprendre à vivre tout simplement.

J'ai également pris rdv avec une psy et je vais voir avec une amie à moi pour la méditation, j'ai laissé tomber le temple boudiste.

Je vous redonne des nouvelles si ça va mieux (ou pas d'ailleurs).


Le problème, c'est pas le produit, c'est ce qu'on en fait avec.

Hors ligne


Yopski 
Nouveau Psycho
France
1700
Lieu: Centre
Date d'inscription: 06 Jan 2019
Messages: 103

ectatrip a écrit

Ce soir, je vais immédiatement essayer l'auto hypnose, bien que je suis sous benzo actuellement, je ne sais pas si ça peut marcher alors..

Franchement, c'est terrible, ça m'a apaisé d'une force wink
Je pense que ça marche aussi sous benzo mais je n'ai pas testé. J'ai eû un traitement benzo aussi prescrit par mon généraliste de l'époque, j'ai arrêté au bout de 2 jours tellement j'étais "défoncé", je ne captais plus rien de ce que je faisais ...

ectatrip a écrit

J'ai également pris rdv avec une psy et je vais voir avec une amie à moi pour la méditation, j'ai laissé tomber le temple boudiste.

Je ne veux pas t'influencer pour la psy, mais tous les témoignages que j'ai eût sur les psy par mon entourage et les autres m'ont refroidi direct. ça coute une fortune et c'est souvent plusieurs années de séances pour un résultat très aléatoire ...
Franchement, essaye un hypno-thérapeute en premier, c'est beaucoup beaucoup beaucoup plus rapide, généralement 5 séances maximum, ça te coutera dans les 300€ en tout. Les psys, c'est 80€ la séance, généralement 2 dans le mois ce qui fait 1920€ sur l'année ...
J'ai trouvé la mienne sur ce site : http://hypnose-ericksonienne.com/fr/se- … erapeutes/

Ok pour le temple boudhiste, je comprends et je n'y ai jamais été non plus, peut-être irais-je un jour pour visiter big_smile Mais essaye quand même la méditation wink
Pour ma part, l'hypnose, c'est la solution "urgente" et la médiation pleine conscience, la solution sur le long terme wink

J'ai encore tremblé comme un fou aujourd'hui, respiration forte, transpiration, en mode grosse parano mais ça c'est passé au taff cette fois-ci..

Je connais bien ça, cette impression que ton corps ne t'obéit plus ... c'est une boucle vicieuse. Ton cerveau croit voir un danger (quelconque), il t'envoie une alerte pour faire face à ce danger, toi tu comprends qu'il y a un truc bizarre et tu paniques encore plus, etc etc etc ...
Il faut casser cette boucle, d'où la nécessité de souffler un bon coup et de se recentrer sur son moi intérieur ---> Hypnose ET médiation sont les meilleures solutions.
La PNL est bien pour comprendre comment ça marche tout ça, c'est plus du préventif pour l'avenir, donc pas pour le moment wink

Je vous redonne des nouvelles si ça va mieux (ou pas d'ailleurs).

T'as intérêt vu que ma femme m'engueule que je suis encore et toujours sur le PC big_smile
Je te promet que ça va aller, il faut "juste" (je sais, c facile à dire ...) que tu casses la boucle de l'angoisse et que tu te reconnectes intérieurement wink
Le plus dur, c'est de trouver les bonnes solutions, perso, j'ai mis 2 ans à comprendre que l'hypnose et la médiation étaient LES bonnes solutions, toi tu les as tout de suite big_smile
Chanceux va big_smile


Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale que d'être adapté à une société malade

Hors ligne


ectatrip 
claqueur de mâchoire pro
France
1130
Lieu: Nantes
Date d'inscription: 02 May 2018
Messages: 254
Salut,

Je vous donne de mes nouvelles (bon si ça intéresse quelqu'un aha) : j'ai pris RDV chez une psychothérapeute et hypnothérapeute.

La présentation qu'elle a mise sur son site m'a tout de suite parlé :

"J'accompagne les adultes en psychothérapie brève et en gestion du stress et des émotions.

Je travaille beaucoup sur la digestion émotionnelle, et j'accompagne les personnes à défaire des blocages émotionnels. J'utilise pour cela des psychothérapies brèves, comme l'hypnose thérapeutique ou l'EMDR.

Je transmets également des techniques de respiration et de relaxation qui aident à gérer une période difficile ou bien une anxiété davantage installée."

Je suis très content et motivé à rencontrer cette dame. 1er bon point.

Ensuite, j'ai pris RDV avec un psychologue, je me suis rendu compte que j'avais besoin d'une personne neutre, qui me connais pas et qui ne porte aucun jugement, à qui me confier réellement.

Yopski, j'ai essayé l'hypnose en écoutant le mec sur SoundCloud (http://free-hypnosis-mp3.com/fr/c/sante#-2) et wow, je suis très réceptif à ce genre de chose (peut-être dû à ma sensibilité aiguë) et j'ai même pleurer d'émotion, je ne sais pas pourquoi.

Magnifique tout ça mais pour l'instant je vais pas mieux, j'attends avec impatience tout ces rdv qui s'annoncent positif (d'ailleurs, le faite que je me persuade que je vais aller mieux après, ça a déjà une influence sur mon ptit cerveau de boute-en-train endormi).

Merci encore.

Le problème, c'est pas le produit, c'est ce qu'on en fait avec.

Hors ligne


Morning Glory 
Adhérent PsychoACTIF
9800
Lieu: AuRA
Date d'inscription: 10 Oct 2017
Messages: 807
Blogs

Yopski a écrit

Je ne veux pas t'influencer pour la psy, mais tous les témoignages que j'ai eût sur les psy par mon entourage et les autres m'ont refroidi direct. ça coute une fortune et c'est souvent plusieurs années de séances pour un résultat très aléatoire ...

Je suis d'accord avec toi sauf sur ça smile
Ca dépend du psy en fait, et du type de thérapie.
Les psychanalistes pour ça sont effectivement à fuir.
Les TCC en revanche se veulent des thérapies courtes, pas des plus simples à mettre en place (y a des exercices à faire) mais une fois qu'on t'a appris les exos et qu'ils sont mis en place, le but est de rendre la personne la plus autonome possible et de la faire sortir de son problème via des méthodes approuvées par la science (la vraie^^).
Donc je ne dis pas que c'est mieux ou moins bien qu'un hypno, mais les psys ne sont pas nécessairement à fuir, voilà wink


@ Maudamier, tu as réussi à faire de ta différence et de tes difficultés de vie une vraie force, c'est beau!
Et je t'envie aussi pour la forêt, han c'est trop trop bien, un vrai rêve pour moi wink Même si il y a des inconvénients comme partout, profite, une vie si intime avec la nature se fait rare de nos jours.

Dernière modification par Morning Glory (03 mars 2019 à  22:46)


Soutenez PsychoActif dans sa lutte contre la guerre à la drogue: cliquez pour adhérer à l'association! <3

Hors ligne


Hilde 
Lose Yourself
France
2645
Date d'inscription: 04 Feb 2019
Messages: 234
Blogs

ectatrip a écrit

Magnifique tout ça mais pour l'instant je vais pas mieux, j'attends avec impatience tout ces rdv qui s'annoncent positif (d'ailleurs, le faite que je me persuade que je vais aller mieux après, ça a déjà une influence sur mon ptit cerveau de boute-en-train endormi).

C'est bien tout cela, vas-y détendu, et n'hésite pas par la suite à nous faire des retours. salut


Ils manquent seulement d'imagination

Hors ligne


Macroscopie 
Voyageur du temps
701
Date d'inscription: 26 Apr 2018
Messages: 316
Bonjour,

Je me retrouve beaucoup dans vos messages... que tout le monde vient me voir pour dire leurs problèmes mais que moi j’absorbe complètement tout jusqu’à être fatigué/ abattu/ triste.
J’ai plein de symptômes Asperger, j’ai pris rdv chez un généraliste pour un premier pas, puis j’aimerais me faire diagnostiquer, j’ai appris que je pourrais avoir ça jeudi dernier et depuis ça arrête pas de me trotter dans la tête.
J’ai TOUT pour être Asperger, je l’ai caché inconsciemment jusqu’à aujourd’hui.

Je sais que c’est pas bien de s’en persuader mais je suis sûr à 90% avec tout ce que j’ai lu que j’ai 90% des symptômes.

Bref affaire à suivre...

Je ne peux que te dire de t’eloigner De ce qui te plombe, en l’occurrence les histoires que t’absorbe sans que personne soit au courant.

Dernière modification par Macroscopie (04 mars 2019 à  19:29)

Hors ligne


Rick 
Modérateur
16000
Date d'inscription: 18 Sep 2018
Messages: 1455
Blogs
Fait comme moi, deviens très bas potentiel intellectuel.
ça marche !

*mange des crayons*

SINTES: analyse gratuite et anonyme de prods: www.psychoactif.org/sintes
LOI 70: participe à la fin de la guerre contre les usagers et leurs drogues
www.psychoactif.org/forum/adhesion_psychoactif.php

Hors ligne


Mauddamier 
Au pays imaginaire
France
600
Date d'inscription: 27 Nov 2017
Messages: 288

Macroscopie a écrit

Bonjour,

Je me retrouve beaucoup dans vos messages... que tout le monde vient me voir pour dire leurs problèmes mais que moi j’absorbe complètement tout jusqu’à être fatigué/ abattu/ triste.
J’ai plein de symptômes Asperger, j’ai pris rdv chez un généraliste pour un premier pas, puis j’aimerais me faire diagnostiquer, j’ai appris que je pourrais avoir ça jeudi dernier et depuis ça arrête pas de me trotter dans la tête.
J’ai TOUT pour être Asperger, je l’ai caché inconsciemment jusqu’à aujourd’hui.

Je sais que c’est pas bien de s’en persuader mais je suis sûr à 90% avec tout ce que j’ai lu que j’ai 90% des symptômes.

Bref affaire à suivre...

Je ne peux que te dire de t’eloigner De ce qui te plombe, en l’occurrence les histoires que t’absorbe sans que personne soit au courant.

Il y a autant de formes d’autisme que d’autistes. Ma psy dit que c’est le pire des handicaps car il est invisible : la famille qui ne comprend pas tes peurs, les amis qui s’eloignent, le médecin traitant qui te dit de te secouer.

On te file un anti-dépresseurs quand tu souffres de phobie scolaire, puis des neuroleptique quand tu te replies et qu’on te croit schizophrène... bref, ça prend beaucoup de temps de trouver LE professionnel qui te fera le diagnostique et il faudra accepter ce fait inévitable : rien ne te soignera.
Il faut vivre avec ses angoisses (qui augmente exponentiellement avec la fatigue...), il faut s’organiser à les minute près pour éviter l’ennui et surtout... bin essayer de faire sa vie sans que personne ne comprenne.

Le plus frustrant c’est ça, personne ne pourra jamais te comprendre alors que toi, bin tu as le monde dans ta tête !

Hors ligne


Macroscopie 
Voyageur du temps
701
Date d'inscription: 26 Apr 2018
Messages: 316

Mauddamier a écrit

Macroscopie a écrit

Bonjour,

Je me retrouve beaucoup dans vos messages... que tout le monde vient me voir pour dire leurs problèmes mais que moi j’absorbe complètement tout jusqu’à être fatigué/ abattu/ triste.
J’ai plein de symptômes Asperger, j’ai pris rdv chez un généraliste pour un premier pas, puis j’aimerais me faire diagnostiquer, j’ai appris que je pourrais avoir ça jeudi dernier et depuis ça arrête pas de me trotter dans la tête.
J’ai TOUT pour être Asperger, je l’ai caché inconsciemment jusqu’à aujourd’hui.

Je sais que c’est pas bien de s’en persuader mais je suis sûr à 90% avec tout ce que j’ai lu que j’ai 90% des symptômes.

Bref affaire à suivre...

Je ne peux que te dire de t’eloigner De ce qui te plombe, en l’occurrence les histoires que t’absorbe sans que personne soit au courant.

Il y a autant de formes d’autisme que d’autistes. Ma psy dit que c’est le pire des handicaps car il est invisible : la famille qui ne comprend pas tes peurs, les amis qui s’eloignent, le médecin traitant qui te dit de te secouer.

On te file un anti-dépresseurs quand tu souffres de phobie scolaire, puis des neuroleptique quand tu te replies et qu’on te croit schizophrène... bref, ça prend beaucoup de temps de trouver LE professionnel qui te fera le diagnostique et il faudra accepter ce fait inévitable : rien ne te soignera.
Il faut vivre avec ses angoisses (qui augmente exponentiellement avec la fatigue...), il faut s’organiser à les minute près pour éviter l’ennui et surtout... bin essayer de faire sa vie sans que personne ne comprenne.

Le plus frustrant c’est ça, personne ne pourra jamais te comprendre alors que toi, bin tu as le monde dans ta tête !

... Tu as tout dit...

Je suis parfaitement d’accord avec ta psy.
Je suis jamais compris, quand je trouve un boulot j’y vais avec bonne humeur jusqu’à me faire matraquer pour je ne sais quelle raison par le patron, alors qu’avant de commencer, j’ai pris la peine d’aller faire 300€ d’achat pour bien me faire voir et arriver propre.
Pareil avec ma famille...
Pareil avec ma conjointe, avec qui j’essaye de sauver mon couple, elle est géniale mais se projette de moins en moins avec moi...
Le plus dur dans tout ça c’est que j’ai tendance à m’énerver très fort des fois, mais légitimement, juste un peu trop fort quoi...
Et que les gens retiennent juste que je me suis énervé et pas le fait du pourquoi je me suis énervé. Du coup j’ai presque aucunes estimes de moi.

Moi les benzo je peux pas... JE trouve que c’est trop facile de donner ces trucs pour réguler une humeur ou autre dans mon cas. Je comprends tout à fait que ça sauve des vies.
C’est TOUJOURS MOI qui doit changer et tout accepté, jamais les autres.
Je sais que ça ne se guéri pas, que ça s’amplifie Avec la fatigue, qui elle, arrive souvent.

Je préfère consommer du cannabis que je croyais étre la source de tout ça...
J’ai justement peur qu’on me dise en premier lieu que c’est à cause de cette plante, mais c’est juste ça qui m’aide le plus.

Et ne parlons pas des enthéogenes, que je prends à intervalle RDR. Je ne pense pas évoquer ceci pour mon diagnostic, et je crois qu’il vaut mieux. Juste ma copine est au courant, ça ferait trop de choses en une fois pour mes parents non compréhensifs.
Je veux justement faire ce diagnostic pour leur montrer que tout au long de ma vie, ce n’était pas de ma faute d’etre Comme ça.

Dernière modification par Macroscopie (05 mars 2019 à  11:55)

Hors ligne


MagciaN 
Nouveau Psycho
France
100
Date d'inscription: 04 Mar 2019
Messages: 64
Sa va paraître terre à terre comme approche mais la md à la longue sa peut faire déprimer surtout sur de courte période de manière répétée. Il faut que tu arrive à te construire avec ou sans drogue mais que tu te fasse tes propres barrières parle de tes problèmes à tes potes soyez plusieurs à vous entre aider sa déchargera un peu tes épaules. Tu peux te demander au fond de toi ce que tu veux sans te voiler la face sa t’aidera à avancer, la méditation sa aide tout comme les neurosciences, et en parler et se renseigner voir même le faire c’est un grand pas que tu fais donc bravo à toi. bravo

Mais surtout prend garde à ne pas tomber dans l’addiction au benzo les médocs ils t’aideront mais ils finiront jamais le travail. Et puis un peu de dépaysement de temps en temps sa fait pas de mal wink

Prends soin de toi.

Dernière modification par MagciaN (05 mars 2019 à  12:30)

Hors ligne


ectatrip 
claqueur de mâchoire pro
France
1130
Lieu: Nantes
Date d'inscription: 02 May 2018
Messages: 254
Salut MagciaN,

Oui, la MDMA peut provoquer un état dépressif mais je sais distinguer une descente de drogue et un mal être vraiment ancrée.

Ça fait plusieurs mois que je vais pas bien de base et c'est y'a pas longtemps que je me suis vraiment rendu compte de mon "problème".

J'ai effectivement fais un pas, je veux me changer en positif et c'est l'important. J'ai fais les démarches nécessaires pour l'instant, j'attends avec impatience mes rdv. Merci pour ton encouragement smile

Et oui, je suis bien conscient que les benzo ne finira jamais le travail, j'utilise les benzo comme béquille vois-tu.

Merci pour ton message smile

Le problème, c'est pas le produit, c'est ce qu'on en fait avec.

Hors ligne


Yopski 
Nouveau Psycho
France
1700
Lieu: Centre
Date d'inscription: 06 Jan 2019
Messages: 103

ectatrip a écrit

Magnifique tout ça mais pour l'instant je vais pas mieux, j'attends avec impatience tout ces rdv qui s'annoncent positif

ça va prendre un peu de temps quand même, si tu medites+hypnose tous les jours 15-20mn mini, je dirais que ça prends 2-3 mois à se sentir vraiment mieux. Bien que le temps est variable d'une personne à l'autre ...

Morning Glory a écrit

Je suis d'accord avec toi sauf sur ça smile
Ca dépend du psy en fait, et du type de thérapie.
Les psychanalistes pour ça sont effectivement à fuir.
Les TCC en revanche se veulent des thérapies courtes, pas des plus simples à mettre en place (y a des exercices à faire) mais une fois qu'on t'a appris les exos et qu'ils sont mis en place, le but est de rendre la personne la plus autonome possible et de la faire sortir de son problème via des méthodes approuvées par la science (la vraie^^).
Donc je ne dis pas que c'est mieux ou moins bien qu'un hypno, mais les psys ne sont pas nécessairement à fuir, voilà

Je suis assez d'accord avec ce que tu dis wink Et je ne me prononce pas sur les cas particuliers que tu cites, je ne les maîtrise pas du tout. Je dirais que pour le problème de ectatrip, le psy est a essayer en dernier recours car dans ces domaines, un hypnothérapeute fera merveille. Après ce n'est que mon expérience qui parle, hein, peut-être me trompe-je big_smile
Je n'aurais pas dû connaître de psys personnellement, foutues généralités big_smile


Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale que d'être adapté à une société malade

Hors ligne


ectatrip 
claqueur de mâchoire pro
France
1130
Lieu: Nantes
Date d'inscription: 02 May 2018
Messages: 254
Un bon mois c'est écoulé, je n'ai jamais donné de nouvelles depuis, sorry !

Je suis donc aller voir un hypno thérapeute, avec une 1ère séance de rencontre (installer la confiance, les points sur lesquels je voulais "changer") puis une seconde, cette fois ci, c'était du concret.

Nous avons pratiqués l'EMDR, avec pour but de gérer mon anxiété. En étant très à l'écoute de mon corps en général, bah wow, ça a marché, j'ai été très réceptif.

Elle me guidait vers mon inconscient, j'ai pu faire face à mon anxiété.
Elle m'a dit de me plonger, penser à une scène qui fait pensé à ma précocité (et tout ce que ça m'a engendré).

Je me laisse allé, les yeux fermé, et elle commence à me tapoter les genous avec une baguette.

Je pouvais distinguer des scènes de ma vie, souvent difficiles, j'ai revu mon grand père décédé, j'ai distingué du sang, beaucoup de rouge et de noir.
Au niveau de mon corps, ma respiration était rapide et profonde, j'ai eu des douleurs aux côtes (on a ensuite établie que mes souffrances (anxiété, déprime, ect..) ce logeaient ici).

Elle m'a dit qu'il fallait que je focalise sur cette douleur, si intense pour moi, fallait que je continu.

C'était super intense, émotionnellement et physiquement. Puis d'un coup, une sorte de libération, qui c'est traduite par une explosion blanche, avec un ombre de porte qui s'ouvre (c'est ce que je visualisais/voyais les yeux fermé) et une sensation de bien-être intense.

Elle a réussi enfin J'AI réussi à faire face à ce problème (anxiété) et aujourd'hui, j'arrive à la gérer. J'ai digéré cette séance au bout de 2 semaines, tellement c'était énorme.

J'ai ensuite refais une séance d'hypnose cette fois-ci, pour gérer mon hyper sensibilité et empathie et pareil, sensation extrêmement forte, j'ai ressenti toutes les émotions que l'être humain possèdent, j'ai pleuré, rigolé, revécue des scènes de ma vie (je rentre pas dans les détails hein) et tout ça, en état d'hypnose.

Elle m'a aussi apprit l'auto hypnose, pour digérer certaines émotions trop forte ou même pour ne plus penser (qu'on on entre en état d'hypnose, l'inconscient fait "surface" et les pensées s'arrête : j'appelle sa "l'état 0", en total zenitude, en paix).

Franchement, ça vaut vraiment le détour.
J'ai payé 50€ la séance (150€ en tout) et je pense que ça m'a changé très très très positivement.

Merci Yopski.

Et merci à vous tous de m'avoir éclairé, zetes les best putain..

Le problème, c'est pas le produit, c'est ce qu'on en fait avec.

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    La violence symbolique chez les usagers de drogues
    30 mai 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Quels sont les meilleurs témoignages sur Psychoactif ?
    25 mai 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Vos markets du DW favoris en ce mois de juin 2019 ?
    Il y a 10hCommentaire de Tuki (92 réponses)
     Appel à témoignage 
    Consommez vous de la cocaïne au travail ?
    Il y a 6jCommentaire de joel92 (25 réponses)
     Forum UP ! 
    E-liquide et vapotage - E-Liquide et Rosin
    Il y a 23hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Aide différentes substances
    Il y a 19hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    k-hole - Trou noir
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Daane-El dans [Kétamine et PCP...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Bad trip & Crise de panique - Traumatisme Suite Bad Trip Help
    Il y a 3mnNouvelle discussion de Cassimi dans [Cannabis...]
     Forum 
    Trombinoscope
    Il y a 3mn
    55
    Commentaire de ZVMV dans [Au coin du comptoir.....]
    (714 réponses)
     Forum 
    Première fois - Première fois tramadol conseils
    Il y a 17mnCommentaire de ontheverge dans [Tramadol...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Alcool, Valium, Codeine.... 5 jours pour se rattraper?
    Il y a 18mnCommentaire de Hilde dans [Alcool...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Après le sevrage - Reprendre du tramadol après avoir arrêter (pour des raisons médica...
    Il y a 19mnNouvelle discussion de HeheheeheheH dans [Decro - Sevrages... e...]
     Forum 
    Ingérer - Shit en Ingestion
    Il y a 51mnCommentaire de Haupayy dans [Cannabis...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Gérer sa consommation - Gestion de l'alcoolo-dépendance
    Il y a 54mn
    11
    Commentaire de Hilde dans [Alcool...]
    (229 réponses)
     Blog 
    No com ment
    Il y a 29mnNouveau blog de Thelma dans [En passant]
     Blog 
    De retour de la pharmacie
    Il y a 44mn
    1
    Commentaire de Janeplusone dans le blog de Daze
    (22 commentaires)
     Blog 
    Mon témoignage, ma relation avec la cigarette
    Il y a 58mnNouveau blog de Janeplusone dans [Tranche de vie]
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 15:54
     PsychoWIKI 
    Le HPPD (Hallucinogen Persisting Perception Disorders)
     Topic epinglé 
    Mon "tout savoir sur l'Amanite Tue-Mouche"
     Nouveaux membres 
    Kyrtus, starsuckers, nolor, ZVMV nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Sevrage Subutex 6 mois après
    par De noche, le 16 Jun 2019
    Bonjour! Je viens vous livrer mon expérience de sevrage de Subutex, après un peu + de 10 ans de TSO, aujourd'hui cela fait 6 mois et 6 jours que je vis sans. J'ai commencé l'héro en sniff à 20 ans, en rencontrant mon ex. Au bout d'1 an de rabla quotidienne j'ai commencé à lui piquer du sub...[Lire la suite]
     Témoignage conso 3-mmc quotidienne depuis 3 mois
    par Tekosaure, le 09 Jun 2019
    Bonjour à tous, suite à une demande d'un forumer je vous partage ici mon experience avec la 3-methylmethcathinone. Alors pour les formalités, j'ai 18 ans, je mesure 1m88 pour 65kg. J'ai commandé de la 3-mmc après avoir cherché un stim moins long que les amphets (pour dormir en retour de soir...[Lire la suite]
     HPPD incessant depuis 6 mois
    par Spirit, le 05 Jun 2019
    Bonjour à tous, Je souffre depuis 6 à 8 mois (je n'ai pas de date EXACTE, mais plutôt approximative) d'un syndrome post-hallucinatoire persistant. Le LSD y est a mon avis pour beaucoup, après une consommation excessive courant 2018. C'était d'ordre d'un carton toute les deux semaines, voir m...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Merci pour ce TR génial ! dans [forum] TR~First Acid Trip
    (Il y a 1h)
    excellents conseils comme toujours! Dounia dans [forum] Sevrage Subutex
    (Il y a 2h)
    Merci de ton témoignage. C. dans [forum] Sevrage Subutex 6 mois après
    (Il y a 2h)
    Merci et bravo Dounia dans [forum] Sevrage Subutex 6 mois après
    (Il y a 3h)
    Courage / Flu dans [forum] Gestion de l'alcoolo-dépendance
    (Il y a 6h)

    Pied de page des forums