Arrêt sevrage méthadone / PsychoACTIF

Arrêt sevrage méthadone

Publié par ,
1318 vues, 0 réponses
C.naya123 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 05 Mar 2019
20 messages
Bonjour tout le monde,

Je suis nouvelle sur le site donc j'espère que je poste dans le bon forum.

Voilà je souhaite partager mon expérience sur mon sevrage méthadone et avoir des témoignage de personnes qui sont passés par là.

Donc j'ai décidé d'entamer un sevrage méthadone le 15 janvier ça fait 2 mois. J'avoue que je ne pensais pas que ce serait aussi long pour se sentir mieux même si je me doutais que ce ne serait pas facile... lol

Alors je commence par le début, cela faisait 15 ans que j'étais en traitement de substitution j'ai commencé à l'âge de 16 ans d'abord du cannabis des ecstas de la coke, puis a 21 ans j'ai commencé à  m'injecter la cc, la fumé puis pour redescendre j'ai testé la came. Je peux vous dire que j'ai commencé à partir en vrille. Puis j'ai rencontré mon conjoint avec qui je suis toujours lui aussi était dans une mauvaise passe. Il consommait autant que moi voir plus mais lui ne s'injecter aucune drogue d'ailleurs au début il ne savait pas pour moi j'avais trop honte de ce que je faisait. On est tombé amoureux et pendant 5 ans on se défoncait régulièrement on profitait de la vie mais on a toujours réussi à reprendre le dessus même si on était accroché à la défonce. Disons qu'on avait des périodes où on était a jeun. Mai au fil du temps lui aussi a commencé à s'injecter la cc et le subu comme moi. Puis un jour on en avait marre de cette vie et j'ai décidé de partir en cure pour arrêter tout ça (coke,sub, héro) en plus j'avais trouvé un boulot saisonnier à courchevel en montagne juste après mon sevrage. Le sevrage était difficile surtout que mon conjoint lui prenait toujours, donc au bout d'une semaine je lui ai demandé de m'amener un steribox avec du subu c'était une erreur de ma part mais j'étais tellement accroché à la seringue. Je suis sortie de l'hôpital au bout de 15 jours épuisé déprimé et avec une appréhension de rentrer a la maison retrouver ma moitié sachant que lui n'avait pas arrêter. Cette cure a été bénéfique dans le sens où je ne prenait plus de coke ni d'héro mais malheureusement le sub était encore présent bien que j'avais diminué considérablement la dose je ne prenait que du suboxone 0,4 mg alors qu'avant c'était des B8 a tout va dans la journée en iv.

Donc tout se passe bien a la montagne en être temps je suis tombée enceinte donc j'étais suivi par une addicto a l'hôpital lorsque je rentre de la saison car j'ai du arrêter le travail avant trop malade ( les nausée de grossesses).

J'avoue que je faisait des extras de subu en injection cela restait rare car je ne voulais pas faire courrir de risque a mon bb.

Ma fille est née sans manque j'étais vraiment soulagé, l'année d'après je redonne naissance à ma seconde fille qui n'a aucuns manque aussi. C'est là qu'on a vraiment commencé à se remettre au subu même si quelques fois on faisait des extras, notre gros problème était d'arrêté de s'injecter le subutex alors au bout de 12ans de subu notre addicto nous a conseiller de commencé la méthadone.

Et là c'était vraiment un second souffle pour moi car j'étais vraiment accroché à la pompe, c'était déprimant cette vie et la metha m'a redonner de l'espoir pour mettre enfin un trait a tout ça. Cela faisait 3 ans que j'étais en traitement méthadone, les derniers mois j'était à 40 mg  Alors que normalement j'étais à 30 depuis le début du traitement mais cette dernière année a été difficile pour mon conjoint et je ne sais pas pourquoi il s'est remis à consommé de la ca me alors que ça faisait 6 ans qu'on en prenait plus. Le plus dur dans un couple c'est de ne pas se laisser inciter par l'autre et malheureusement j'ai flanché juste quelques mois avant d'entamer mon sevrage méthadone. Donc le 15 janvier je rentre à l'hôpital pour le sevrage sachant que mon addicto n'est pas au courant que je prenait de lhero et pensais que je prenait que 30mg de metha.

Je suis rentré a l'hôpital le mardi 15 janvier et là déjà une mauvaise nouvelle il n'y a plus de service addictologie !!!donc je dois me rendre en médecine A avec une appréhension car je savais que c'était pas facile alors avec des personnes âgées tout autour de moi ça allait être chaud pour deccro !!  J'arrive dans la chambre ma voisine a 90 ans, là je me dis bon ok . Je passe une semaine difficile mais pas non plus douloureuse au point de ne pas supporter la douleur. Je prend du catapressan et ils me donnent du tercian pour le soir. Sueurs, frissons, insomnie, déprime, angoisse me submerge toute la semaine et en plus j'avais l'impression d'être en maison de retraite, en plus mon addicto et les infirmières qui m'ont fait rentrer en cure sont en déplacement pendant 3 jours donc personnes a qui me confier à part mon conjoint qui malgré ses problèmes m'a soutenue pendant cette période. Mon addicto m'avait dit que si au bout de 6/7 jours ça allait mieux je pouvais sortir mais je ne pouvais plus rester dans ses conditions j'était en train de devenir folle dans cette chambre donc avec accord du médecin je suis sortie. Là je rentre chez moi mal sans traitement a part doliprane et tercian même si le tercian ne mallait pas du tout.
Deuxième nuit a la maison et la grosse crise de manque nausée vomissements spasmes violent au ventre je croyais vraiment que j'allais crevé je comprenait pas pourquoi le plus gros du sevrage est arrivé au bout du septième jours je petais les plombs j'étais au plus mal, mon homme m'amène chez mon médecin traitant et là il me confirme que le sevrage n'est pas terminé donc il me prescrit des seresta car à part des benzos rien d'autre me calme. Au  bout de la première semaine sous seresta  je decide de le diminué et la seconde semaine je l'arrête, et là idem le manque reviens donc je me sens au plus bas moralement et physiquement je suis épave mais je sais que ça va passer mon corps a tellement supporter la douleur que je peux pas être pire !! J'ai commencé à prendre de l'homéopathie pour calmé mes angoisse et beaucoup de joint pour me calmé ce fut long et c'est pas encore terminé les insomnies me rendent folle, les douleur musculaires les tremblements de jambes mais cela commence à se dissiper ça fait 2 mois même si c'est pas terminé je commence à reprendre le dessus et j'espère que dans 1 mois ça ira mieux et que le moral va revenir.

Je me demande comment l'après «sans produit »va se passait mon homme a tout arrêter depuis que je suis rentré de l'hôpital et il va débuté une cure dès qu'il sera stabiliser a 30 mg. Je suis contente car il diminue tout doucement la méthadone.
Je suis heureuse de pouvoir enfin me lever sans prendre un produit pour être juste normale !!! C'est ma motivation chaque jour lol.
J'aimerais connaître des témoignage de personnes qui ont fait le sevrage pour partager notre expérience.

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    De nouveaux animateurs-trices sur Psychoactif
    Il y a 9jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    31 mars 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Etude sur les problèmes liés à la consommation et au basage du cr...
    Il y a 4jCommentaire de pierre (6 réponses)
     Appel à témoignage 
    Montrez votre matos de vape!
    07 avril 2021Commentaire de NiVuNiConnu (7 réponses)
     Appel à témoignage 
    Témoignez de votre utilisation du CBD ?
    Il y a 23hCommentaire de Jerem563 (34 réponses)
     Forum UP ! 
    Orientation Diagnostique TDAH
    Il y a 17hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Première fois - Premier trip avec Morning Glory
    Il y a moins d'1mnCommentaire de thorkill dans [LSA - Morning Glory -...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Expériences - Fiabilité professionnelle
    Il y a 9mnNouvelle discussion de whereiambornplease dans [Echanges entre profes...]
     Forum 
    Expériences - Info sur noid
    Il y a 34mnCommentaire de Abracabrantesque dans [Cannabinoïdes de synt...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Dosage - Quel dosage "fort" pour une femme ?
    Il y a 44mnCommentaire de supermario64 dans [LSD 25...]
    (11 réponses)
     Forum 
    1P-LSD - Pellets 1plsd déconseillés?
    Il y a 46mnCommentaire de marvin rouge dans [RC Psychédéliques...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Bad trip & Crise de panique - Je ne tiens plus le thc :(
    Il y a 1hCommentaire de Abracabrantesque dans [Cannabis...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Trouble anxieux généralisé envahissant & Prégabaline
    Il y a 1hCommentaire de Inconnu974 dans [Pregabaline (lyrica)...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Comment les stations de radio en ligne peuvent bénéficier d'adapta...
    Il y a 1hCommentaire de Abracabrantesque dans [Codéine et dihydrocod...]
    (1 réponse)
     Blog 
    157 jours pour 36 RC
    Il y a 1hCommentaire de supermario64 dans le blog de ectatrip
    (19 commentaires)
     Blog 
    La Condition Pavillonnaire
    Il y a 15h
    7
    Commentaire de Lise-Ergique dans le blog de Morning Glory
    (28 commentaires)
     Blog 
    Compilation PDF de mes recherches en chimie des psychotropes
    Il y a 16h
    2
    Commentaire de HUMA_NOlDS dans le blog de Terson
    (11 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Consommation de crack : problèmes rencontrés
    Dernier quizzZ à 11:24
     PsychoWIKI 
    Usage, abus et addiction à la codéine et au tramadol
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Johnson, Melby, Ailyna, Sinow, ixel, Malikate nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Le reconstructible
    par Psyborg, le 18 Apr 2021
    Bonjour à tous :) Beaucoup d'entre vous utilisent surement des atos ou drippers avec plateau reconstructible. C'est quoi le reconstructible? C'est le fait de faire soi-même ses résistances et cotons, pour avoir la vape que vous souhaitez. Cela vous reviens à beaucoup moins cher, car vous avez s...[Lire la suite]
     TR, une pluie de synesthésie et une explosion de perception
    par fougère, le 30 Mar 2021
    hello, voici le tr de mon premier trip au 1cp-LSD, j’espère qu’il vous plaira S&S : chez mon copain, un peu d’appréhension mais je me sens enfin prête à tester la molécule 19:15 -> prise de 50ug avec mon copain 20:15 -> début de léger effets, pupilles dilatées, chaleur, tremblement,...[Lire la suite]
     Témoignez de votre utilisation du CBD ?
    par Lise-Ergique, le 07 Apr 2021
    Hola, Moi qui détestais fumer de la weed classique, je me suis découvert une vraie affinité pour le CBD il y a de cela quelques mois. J'en pouvais plus de gober des benzos par poignée et d'être malgré tout confrontée à des insomnies carabinées et des crises d'angoisse paralysantes. Fermer l...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Merci pour cet excellent article de marianne dans [forum] Déclaré irresponsable à cause d'une bouffée délirante due au Hash
    (Il y a moins d'1mn)
    Pas RDR du tout ça - Sophia dans [forum] Quel dosage "fort" pour une femme ?
    (Il y a 2h)
    Bon rappel, c'est une vraie Girouette ; un opportuniste ! Acid Test dans [forum] macron veut lancer un grand débat sur la consommation de drogue
    (Il y a 3h)
    Joli! La legende des terrains du 93 est donc vrai ! dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    (Il y a 14h)

    Pied de page des forums