Potentiel addictif / PsychoACTIF

Potentiel addictif

Publié par ,
2851 vues, 6 réponses
anonyme68xqb 
Banni
France
000
Inscrit le 19 Feb 2018
46 messages
Bonjour à tous les psycho !

Aujourd’hui je viens vous parler du grand sujet de la consommation de methamphetamine et du conditionnement que celle-ci peut engendrer.

Tout d’abord je tiens à préciser que je suis un jeune homme de 19ans, passionné aussi loin que je me souvienne par les "substances" et leurs usages quel qu’elles soit.

Je tenais à ouvrir un sujet sur la consommation à moindre risque de methamphetamine pour pouvoir regrouper mon analyse de mon expérience assée fraîche au vu du peu d’informations pertinentes que l’on trouve à son sujet.

J’ai abandonné cette idée après avoir eu des heures de discutions sur les différences de comportements que l’on pouvait observer chez leurs usagers avec mon entourage et ma merveilleuse copine.
Tout cela me troublais, d'un usager à l'autre leurs experiences et ce qu'ils en pensaient pouvait avoir une très grande différence entre eux.
Certains usagers vont nous vendre de leurs expérience que c’est une substance à caractère très propres et finalement plus décrite comme une drogue servant d'aide/outil (pour mieux se concentrer, pour ameliorer la motivation à une tache quelquonque) alors que d’autre vont l'utiliser pour un usage récréatif.

Les prohibitionniste et leurs informations ? On en parle pas on connaît leur boulot.

Ce que je veux dire pars la c’est que l’on trouve à son sujet des tas de facons d’interpreter leurs expériences, bien trop différente entre chaque UD et connaisseurs.

Il y a trop peu de sujet neutre pour que celui qui s'interesse se fasse une idée globale, chaque usager réagira différemment face à son environnement et à son comportement vis a vis du produit. Il y a aussi celui qui en voit son usage autour de lui et ce qu'il en tirera face à ce genre de consommation. Tout ces facteurs (et encore bien d'autres) font qu'on peut difficilement avoir un avis neutre sur les différents TripReport que l'on peut trouver.

J’essayerais d’émetre un avis neutre sur la consommation du produit ainsi que de ça ROA, malgré mon expérience qui c’est avéré éprouvante et remplis d’émotions et de réflexions.

Quand on nous parle de la meth on en a une idée à priori global sur ce qui l’entour.
Quand on part de cet avis général il y a toujours une pars de vérité dans un gros sac remplis de stéréotypes, de préjugés. Ici on a la chance de ne pas stigmatiser quelque chose et de se confronter à des tas d’avis différents.

Les stéréotypes dans une consommation de meth ? Il y en a beaucoup beaucoup.. il  y a juste à voir quelques reportages à son sujet et certaines discutions dans différents forum pour comprendre qu’on lui fait une plus grande diabolisation en comparaison à d’autres substances comme tout simplement la cocaine.
La cocaine, l’avis le plus général et bien entendu c’est "dangereux" et ne vaut mieux pas connaître son comportement vu les risques qu’engendre CETTE drogue.
Comparé à la meth cette stigmatisation raisonne plus intensément.

Aujourd’hui on comprend bien que les risques et dégâts générés par une consommation n’est pas seulement liée à la substance elle-même (mais également au consommateur lui même)  et, qui est le plus gros des facteurs risques/dégâts dans une consommation !

Par exemple: Faire des choses que l’on regrette le lendemain après avoir pris une trop grosse cuite, avec une bonne gueule de bois, mettre la faute sur le dos de l’alcool est bien plus simple et moins culpabilisant suivant les regrets et leurs amplitudes, n’est-ce pas ?
C’est bien facile après de se retourner vers cette consommation, et de ressentir une certaine confiance par la suite.
Car admettre a soi-même qu’on a pas été raisonnable principalement à cause de l’alcool, c’est déjà commencer à fermer les yeux sur le degré de responsabilité.
Les risques liée à une drogue sont engendrés fortement par sa consommation, et quant-on parle de "consommation RDR" c’est tout un art et une connaissance à mettre en forme.

Le "set & setting" est un facteur a toujours prendre en compte pour une consommation à moindre risque, et cette notion ne s’applique pas de la même manière avec un psychédélique qu’avec une stimulant, mais a tout autant d’importance dans la RDR.

Pour en revenir à la methamphetamine, mes 3 expériences espacée d’environs 1 mois. Actuellement 3 semaines après la dernière, avec du recul j’ai foiré à chaque fois la consommation à moindre risque.
J’aimerais évoquer ce que je pense pour moi, être un éventuel écart à la RDR.

Pour tous les curieux obstinés à vouloir expérimenter la bête malgré tout les avertissements sur celle-ci !
Éviter de commencer avec la pipe, ou bien même laisser la tomber ! Quand on parle de methamphetamine, on a l’image de quelqu’un avec sa pipe qui se tape une grosse bouffée comme quand on parle de cannabis et que l’on voit un gars fracasser avec son pétard, mais ce mode de consommation accentue les risques.
Fumer le cannabis par exemple est une consommation qui engendre plus de risques, que de l’ingérer ou le vaporiser. Quand je parle de risques, c’est tout autant au niveau de la santé physique que psy.

Je m’écarte de ma neutralité ici car j’evoque ceci de mon expérience ainsi que des témoignages (premières fois, de personnes tombés dans le cercle de la dépendance ou bien l’avoir frôlé etc..)que j’ai pue lire.
J’affirme ceci car chaques personnes est certes différentes, mais créera un comportement obsessionnel de plus en plus poussé avec la pipe, suivant ça sensibilité à la chose.
Ce qui, provoquera un intérêt de plus en plus important au mode de consommation à la place des effets que cela provoquera.

Vous arrivez toujours à me suivre là dedans ?big_smile

Pour continuer ma découverte du craving fut surprenante, j’ai pu me poser un tas de questions sur la vie de tout les jours et les comportements "d’auto défense". Ce que je veux dire par la, c’est que je savais à quoi m’attendre avec les témoignages, mais ma réflexion là dessus est tout autre maintenant.

Le craving ? C’est pour tout, tout le monde, et n’importe quoi. un exemple de craving simple et fréquent : je me vois avoir un problème de poids, avoir envie de régler ça, je me fait un régime et un jour pendant ce régime je me fait un écart. Un mcdo, Je me dis :
-s’en est qu’un, pas de soucis. Puis j’ai perdu un peu quand même.
Je prend qu’un big mac et c’est tout.
Ce qui amènera plus facilement à plus qu’un big mac ou a la prochaine fois.
Quand l’envie du prochain sera la, on se reposera sur des excuses et c’est là que le comportement de "confiance" intervient.
-C’est bon c’etait Il y a 3 jours et j’ai déjà bien perdu.
Puis au fur et à mesure on facilite à s’ecarter du régime, suivant la sensibilité de chacun à cet exemple, et je peux en citer des tas d’autres où toi-même tu pourrais peut-être te reconnaître.

Me taper pas sur les doigts Aha c’est un exemple bourré de préjugés et entièrement stéréotypé mais c’est uniquement pour montrer l'idée là dedans, aucunement pour blesser ou juger.

Pour continuer sur le craving, voyez ça comme un médicament avec uniquement une panoplie d’effets secondaires.
Chaque personne va développer certains effets secondaire et en remarquer l’un plus que l’autre. Et plus il en prend plus ça se développe
Autrement dis, le craving c’est pour tout le monde, et surgit sous différentes manières et formes. Et qui commence TOUJOURS sans que l’on s’en rende compte !

Lors de mes expériences, si quelqu’un pouvait me répondre, j’ai développé des flash, des sortes d’images, ou de courte vidéo dès que je fermais les yeux, voir un œil ! Cela survenais spontanément quand je voulais dormir le soir après la prise. C’était toujours en rapport avec le rituel de la pipe et ça me provoquais un sentiment de dégout. Ce dégoût prédominait sur la tentation que ce phénomène exercer sur moi. Je l’ai attribué au craving pour ma pars, même si ma pensée sur le moment c’etait de ne pas avoir D’ENVIE RÉEL de retaper, ce phénomène était quand meme présent.

Avec énormément de recule, je trouve pour ma pars, cette forme de craving nettement moins dangereuse que l’autre qui survient subtilement, sans s’en rendre compte. Mais biensur tellement plus chiant, difficilement supportable, ça a de quoi peter un câble quand même ! mur


Avec ce post, j’aurais bien aimé que des personnes qui on sut gérer au cours de leurs vie ce genre de substance, ce manifeste et nous raconte leurs moyens de RDR. Et par la suite, avec ce qu’on aura pu  recueillir sous ce poste, qu’un petit malin nous fasse un poste bien détaillé sur la consommation de meth à moindre risque

Amicalement, Zéphiire salut

Passionné de l’hisoire de l’usage de substances

Hors ligne

 

sud 2 france 
problème traitement
France
500
Inscrit le 14 Oct 2013
1881 messages
Blogs
Pour moi la RdR avecla méth c'est d'éviter les nuits blanches (à tout prix pour ma part) et de s'en contenter au grand maximum le week end. De consommer un produit propre, quitte à le "laver" à l'acétone (attention, de l'acétone PUR, pas celui que l'on trouve à Bricomarché, Casto etc....) les coupes de ce prod ont de sales effets pas glop du tout. Et consommer si on a un truc à faire, ou alors dans une bonne soirée, pas juste parce qu'on s'emmerde.
Eviter à tout prix les meth shake & bake faites à l'arrache avec des précurseurs de mauvaise qualité, là vos dents feront pas long feu et votre vision va être impactée. Ne pas oublier de s'hydrater de prendre magnésium calcium. Eviter les provenances hollandaises bien souvent pourraves (coupées), au mieux racémiques. Si vous avez des questions....

Dernière modification par sud 2 france (11 avril 2019 à  02:10)

Hors ligne

 

similana 
Psycho junior
Suisse
000
Inscrit le 08 Sep 2014
395 messages

Les théories sur la meth se suivent et se ressemblent. Là ce qui est intéressant, c'est qu'on peut l'appliquer à toutes les drogues passées présentes et futures!

Ingérer de la meth, aucun intérêt ! Sniffer de la meth, oui mais une seule fois pour faire son Tuco ! IV-meth, gaspillage ! Fumer sur alu la version thaïe, ou la meth si on a cassé sa pipe(...), fumer en pipe, vite et beaucoup jusqu'à destination souhaitée, la seule vraie façon de fumer ! C'est moi qu'ai raison (d'abord je l'ai dit en premier), donc c'est toi qui a tort ? J'aimerais te répondre oui, ça m'éviterais de développer la suite, et ça doit être rassurant de le penser. Mais je dois répondre : c'est moi qu'ai raison, et c'est toi qu'a raison.

Envoie-moi au ciel, Scotty ! , ben je vais décrire la trajectoire opposée, Descend-moi du ciel, Voile ! aux éditions Blue Sky...

En parapente, tu glisses dans l'air, les sensations sont celles que tu décides, tu te poses comme une fleur. En chute libre, les 45 secondes semblent être 10, 15, 20, jusqu'à 45 (c'est jouissif à chaque fois), après l'ouverture tu te retrouves dans une bulle de silence et de sérénité, tu décides de faire durer jusqu'au sol, où tu décides de tirer comme un dingue sur une poignée pour vriller jusqu'à 20 mètres, et tu atterris. En base(ça ne s'invente pas)-jump, selon la falaise, tu dois ouvrir après 3 secondes, marge d'erreur 1,5 - 2 secondes. La bulle tu t'en tapes, juste t'assurer que tu as pas twisté, tu freines pour que soit presque un contact en douceur. 3 secondes, les meilleures de ta vie. Les paras disent que le parapente c'est de la masturbation et la chute libre c'est de la baise. Ces lopettes de parapentistes disent des saloperies sur les paras. Les jumpers n'en parlent qu'entre eux, vous ne saurez pas ce qu'est le base niveau cul.


Le but étant de pécho les filles en tandem, ou les garçons, les goûts et les couleurs.


Alors, c'est quoi le mieux, la bonne façon de descendre, ma vérité ou ta vérité ? Chacun fait comme il aime, sans se prendre la tête sur comment font les autres. C'est le plaisir qui compte, peu importe la façon pourvu qu'on ait l'ivresse. On a tous la même signature, Blue Sky!

Plus la descente est intense, plus la durée de chute diminue, plus tu approches le maximum de sensations, et augmente les risques, plus le partage d'expérience est important. Jumper, comme tu veux...sauf que faut obtenir le droit d'atterrissage. RDR obligatoire, t'as pas le choix : lire deux fois la liste, pour diminuer les risques que ton nom y figure. C'est la liste chronologie de tous les accidents mortels, description détaillée des conditions, météo.

La voile et la meth, même combat !


Ce qui me désole dans ton post, c'est de décider ce qui est safe ou pas, définir des limites, brandir le sceptre des conséquences néfastes voir nuisibles, et les ériger en dogme. Tu décris tes préférences, tes choix et tes limites, et c'est bien. Mais tu oublies de préciser que ce sont les tiennes, que tu invite à suivre à la limite, mais pas plus. Perso, je préfère m'abstenir de meth plutôt que de consommer selon tes critères. Est-ce que tu serais partant pour 1 g à mon rythme, si tu lisais : voici comment la meth doit être consommée ? Je ne me permettrai jamais de définir comment les autres doivent!


Certains se reconnaîtront by my way, et je suis convaincu que nos portraits avant/après sur des affiches discréditeraient ces putains de humain en parfaite santé/ déchet humain que les braves gens croient être réalité.




Ce qui me gave, c'est pas d'avoir choisi la chute libre pour imager ma réponse, j'y ai même pris du plaisir à revivre ces souvenirs qui resteront souvenirs pour 1,2 putain de secondes. C'est savoir que j'aurai à écrire encore longtemps de telles réponses, sans arriver à comprendre les gens qui croient savoir ce qui est bon et mauvais pour les autres.

Bon ben moi je vais me défoncer un peu, pour préserver ma bonne santé le plus longtemps possible. Et vais même manger un fruit, paraît que ça aide!

Reputation de ce post
 
Entièrement d'accord avec toi // ecta

Les ténèbres n'existent pas. Nous errons dans le noir car aveuglés par trop de lumière !

Hors ligne

 

LLoigor 
Modérateur
Russia
2500
Inscrit le 08 Aug 2008
9376 messages
Je n'aurais pas su mieux le dire que Similana merci-1

Maintenant concernant le craving, y a 16~17ans environ j'ai passé les portes d'un Caarud pour mes addictions à la came et le crack, je l'ai déjà raconté sur le sujet "comment avez vous stoppé le crack", mais parmis ces 2 addictions le craving du crack etait plus problématique que le manque sur certains aspects.

J'ai eu la chance de tomber sur une addicto ouverte qui a accepté une solution peu banale. Succès immédiat.

Tout ceci pour dire que le craving j'ai donné.

Puis j'ai connu la methamphetamine et tout ce qui se disait, comme souvent loin de la réalité...

Aujourd'hui et je vais utiliser le "JE" pour moi, le craving de la methamphetamine (et je la fume uniquement, je ne vois aucun intérêt aux autres ROA, mais c'est mon choix) n'est pour moi en rien comparable avec celui de la coke, enfin crack.

Maintenant effectivement la methamphetamine va bien plus m'empêcher de dormir, mais même si je dors pas, je suis pas entrain de me casser la tête à chercher un moyen de calmer le craving.

Y a ce fond de stimulation qui "me" permet de faire des trucs.

Sinon concernant ce passage :

anonyme68xqb a écrit

Lors de mes expériences, si quelqu’un pouvait me répondre, j’ai développé des flash, des sortes d’images, ou de courte vidéo dès que je fermais les yeux

Cela m'arrive si je décide de me coucher "trop tôt" après une session de meth.

En session de meth, beaucoup de choses pique ma curiosité (déjà bien présente a jeun^^) du coup je vais lire, regarder, écouter un peu tout, avec des cheminements parfois je me demande même comment je suis arrivé la, comment j'ai fait le pont d'un sujet à l'autre ^^

Et effectivement au début j'avais tendance à un peu sous estimer la durée de la stimulation de ma caboche.

Alors allongé dans mon lit, quand je fermais les yeux j'avais mille idées qui arrivé et sous forme d'images souvent, mini- séquences, je re-ouvrais les yeux et cela se calmé.

Bilan je restais 6h allongé avant de sentir la plus petite pointe d'envie de sommeil.

Maintenant j'ai un peu plus d'expérience et en général je me couche pas minimum 24h après, et ce n'est pas mal vécu, comme je l'ai dit, je suis dans mon canapé, je suis bien, entre fond de stimulation et fatigue.

Et si il me reste de la meth, je n'y touche pas.

Voila donc pour ta question des visions tu n'es pas le seul.

Et pour le reste "Moi" en dehors de la fumer, je n'y voit aucun intérêt et j'y vois tellement de plaisir/avantages big_smile

Mais a chacun sa manière de prendre son plaisir cool

Dernière modification par LLoigor (11 avril 2019 à  17:59)


Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier.  Contacter l'équipe: modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

Proloxxe 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 03 Aug 2017
14 messages
1=> le cristalmeth cause des dommages irréversibles au cerveau ?
En ce qui me concerne moi,  ayant une idée très négative du potentiel addictif,  la neurotoxicité  du crystalmeth et le fait que ça peut causer des dommages irréversibles aux les récepteur du dopamine ( s'il ya un spécialiste ici, il peut mieux expliquer cela ), Je limite ma consommation à des taches importantes ... ça m'aide beaucoup.
Je ne veux pas arriver à cette phase où j'en consommerai juste pour me sentir normal.


2=> Je consomme le cristalmeth en oral, sous forme de capsules
J'ai décidé de ne jamais en fumer. je fais mes propres capsules: 1g de meth melangé à 200 g du sucre en poudre, ça me donne 250 à 280 capsules ...  et je n'en consomme qu'en cas de besoin urgent ou si j'ai une tache hyper importante. et aussi pour garder ma tolerance au produit low.
Et aussi pour eviter le craving dont parle les fumeurs avec pipes, Je ne sais même pas ce que c'est, heureusement ...
J'ai fait à peu près la même choses avec le speed ... j'ai plein de capsules avec un très faible pourcentage.

3 => Me compléments: Magnesium, L-tyrosine, Melatonine, calcium et multivitamines.
La L-Tyrosine permet de restaurer les taux de dopamine dans le cerveau et éviter d'en être à court.
La Melatonine, je prends plusieurs pillules si j'arrive pas à dormir, ça marche à tout les coups ... enfin ça marche avec le speed.


Malgré la stigmatisation du meth par les médias et l'image qu'il en donnent, je pense que si on voit la vie comme un jeux, le crystalmeth est un cheatcode, si abusé on risque d'être expulsé et banni de la partie ...

Hors ligne

 

anonyme68xqb 
Banni
France
000
Inscrit le 19 Feb 2018
46 messages

LLoigor a écrit

Mais a chacun sa manière de prendre son plaisir cool

Je ne pourrais pas dire mieux que ça.

Similana, je vois tout à fait ce que tu veux dire.
J’aime beaucoup vos réponses, ça nous montre comment les choses peuvent être perçu d’une manière différente.

Chacun son plaisir, chacun sa façon de Réduire les risques..

Je dois vous avouer que j’ai mis 3 semaines à vous écrire ce post et je l’ai commencé... à bal de meth !!! hmm

Sur le moment mon intention était pour une personne innocente face aux drogues, stimulant/craving je suis navré si cela a engendré de la desolation chez les lecteurs ( des anonymes il y en a beaucoup !)

Je vois bien qu’il y a la RDR pour sois et la RDR pour le produit après vos réponses, je vois mon post d’un autre œil, merci.

Après y avoir pensé je pense que la meth est la substance qui m’a foutu le plus les Choquottes lol mais sûrement celle que j’ai préféré roll

sud 2 France, comment tu peux nous affirmer que la meth provenant d’hollande est plus susceptible d’etre Impropre ?

Ensuite quelles sont les substances dans la meth qui provoquent des effets secondaires et quels effets secondaires exactement provoquent-elles ?

Et enfin j’aimerais bien que tu me fournisses certaines astuces pour m’orienter sur les possibilités d’éviter d’acheter de la meth juste pour que le vendeur me fasse les poches roll

J’aime beaucoup cette substance vue sont potentiel, et j’aimerais, qu’elle ne nuise jamais à ma vie, au contraire, que je puisse uniquement en tirer du bien, et je parle ainsi aussi pour tout les curieux..

Bonne soirée à vous le week-end est proche, faites attention à vous les potos, on est toujours surpassés par les lois de la nature ! <3


Passionné de l’hisoire de l’usage de substances

Hors ligne

 

similana 
Psycho junior
Suisse
000
Inscrit le 08 Sep 2014
395 messages

anonyme68xqb a écrit

Ensuite quelles sont les substances dans la meth qui provoquent des effets secondaires et quels effets secondaires exactement provoquent-elles ?

Et enfin j’aimerais bien que tu me fournisses certaines astuces pour m’orienter sur les possibilités d’éviter d’acheter de la meth juste pour que le vendeur me fasse les poches roll

Fais une recherche sur le forum au sujet des substances, il y a plein d'infos. L'effet secondaire le plus commun est dû au manque de sommeil. Là aussi, y'a qu'à chercher la liste des inconvénients de la privation répétée de sommeil. Mais ce n'est pas une fatalité, beaucoup de fumeurs arrivent à concilier meth et dodo chaque nuit.

Un autre effet sur la durée pour certains, c'est d'avoir des boutons sur le visage. Ma théorie basée sur l'observation et quelques notions de chimie (théorie, pas une vérité vraie), c'est que la fumée exhalée est "grasse". Il faut se laver correctement et régulièrement la peau pour éviter des résidus qui obstruent les pores. J'avais un pote qui avait besoin d'un traitement médical pour soigner ça, il n'en a plus besoin maintenant.


Des astuces pour orienter sur des possibilités, je n'en donne pas sur le forum, ni par MP. Mais c'est comme le vélo, c'est tomber qui apprend à moins tomber.


Les ténèbres n'existent pas. Nous errons dans le noir car aveuglés par trop de lumière !

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Etude Psychoactif/Psychonaut/Université de Paris sur l'expérience...
    Il y a 2jCommentaire de Yotna (8 réponses)
     Appel à témoignage 
    Appel à témoignages : amende forfaitaire
    Il y a 8jCommentaire de La tielle (7 réponses)
     Forum 
    Question sniff +fixe
    Il y a 16mnCommentaire de Akaion dans [Opiacés et opioïdes...]
    (13 réponses)
     Forum 
    DXM Chinois
    Il y a 26mnCommentaire de RopeBondage dans [DXM (dextrométhorphan...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Besoin conseil herbe qui moisit
    Il y a 26mnNouvelle discussion de lesjunkies dans [Cannabis...]
     Forum 
    Produits de coupe - C'est quoi le turbo ?
    Il y a 39mnCommentaire de Raoul Duke91 dans [Cocaïne-Crack...]
    (1 réponse)
     Forum 
    5-MEO-DMT - La MEO, renseignements & avis
    Il y a 55mnNouvelle discussion de MRPHN dans [RC Psychédéliques...]
     Forum 
    Première fois - Première commande DN
    Il y a 1hNouvelle discussion de Napello dans [Cannabis...]
     Forum 
    Internet - Acheter nitrite de sodium NaNO2 à letranger legal ou pas en france?
    Il y a 1hCommentaire de Terson dans [Conseils généraux de...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Expériences - Une descente aux enfers a cause de l'héroine
    Il y a 2h
    12
    Commentaire de prescripteur dans [Decro - Sevrages... e...]
    (31 réponses)
     Blog 
    Hospitalisation de très longue durée
    Il y a 4hCommentaire de Psyborg dans le blog de Psyborg
    (52 commentaires)
     Blog 
    Image bonne et mauvaise cocaine prete a baser
    Il y a 17hCommentaire de sud 2 france dans le blog de arlonne
    (10 commentaires)
     Blog 
    Revue de presse Cannabis thérapeutique du 29 octobre 2020
    Il y a 1jNouveau blog de filousky dans [Actualités]
     
      QuizzZ 
    Etes-vous dépendant au tabac ?
    Dernier quizzZ à 15:36
     PsychoWIKI 
    PAWS, le syndrome prolongé de sevrage
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    wastedreamor23, Unmangeurdesteak, frankie, rigalan2 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     TR d'une psychose amphetaminique..
    par ectatrip, le 29 Oct 2020
    Bonjour à tous, Je voudrais vous partager ma 1ère psychose amphetaminique, une grosse surdose ou overdose de speed. J'écris, raconte cette expérience pour rappeler que la RDR existe et ce n'est pas pour rien, il faut appliquer des règles, comme ne pas forcer sur le dosage (notamment avec les a...[Lire la suite]
     Problème anpaa refus de prise en charge et prescription baclofène métha
    par Lycergik, le 28 Oct 2020
    Bonjour j'écris ici car je cherche des témoignages, j'étais à toulouse avant et j'ai eu des médecins addictologues, psychiatres en ANPAA et je suis passé en gélules deux fois 80 mg avant mais à chaque baisse de 10 mg la psychiatre me le donnait en deux fois 35 mg + 35g pcq je me sentais mieu...[Lire la suite]
     Shit dur
    par filousky, le 20 Oct 2020
    Biscotte42, c'est pas la première fois que tu écris des choses sur la coupe du shit. As-tu, une fois dans ta vie, essayé de décompacter une plaquette déjà dure de shit de cité moyen ? Si oui et que tu as réussi à obtenir un tas de trichomes en poudre pouvant être mélangée avec un produ...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Ça me semble nécessaire un peu d instructions pour notre jeune forumer Cusco dans [forum] Présentation 2020
    (Il y a 12h)
    Merci pour tes partages et infos toujours intéressants - Oax' dans [forum] Ethan Russo, défenseur de l’effet d’entourage
    (Il y a 16h)
    Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] TR d'une psychose amphetaminique..
    (Il y a 22h)
    merci pour partager ces infos d'acces TSO au luxembourg dans [forum] Héroïne médicale : Pendant ce temps là en Suisse.......
    (Il y a 24h)
    Merci pour le rappel clair des CGU dans [forum] Quelle est la dose à ne pas dépasser avec un patch de fentanyl
    (Il y a 1j)

    Pied de page des forums