Consommez vous de la cocaïne au travail ? / PsychoACTIF

Consommez vous de la cocaïne au travail ?

Publié par ,
10199 vues, 25 réponses
EmmaMerlin 
Borderline et brodeuse de lignes
France
1200
Date d'inscription: 07 Jul 2017
Messages: 73
Blogs
Hello tout le monde !

J'aurai bien aimé savoir si certains ont déjà consommé de la cocaïne au travail ?

Et si oui, dans quel secteur de travail c'était, comment vous consommiez,  les effets postifs et ou négatifs que cela vous procurez ...

Voilà c'est par curiosité et faire un partage d'experiences et ressentis ! 

Merci d'avance pour vos témoignages smile

Dernière modification par pierre (27 avril 2019 à  20:32)


Tout ce qui monte redescend.
Sauf Laïka.

Hors ligne


pierre
Administrateur
13400
Lieu: Paris
Date d'inscription: 15 Sep 2006
Messages: 13690
Blogs
Bonjour,

pourquoi tu veux savoir cela ?

Quelle est ton expérience ?

Pierre

Hors ligne


TheRealSlimShady 
Toxicool
France
2512
Date d'inscription: 07 Aug 2017
Messages: 436
Pour ma part je n'ai pas fait l'usage de C au taff, par contre j'ai essayé quelques stimulants au travail : Methylphenidate, NEP, 3MMC, Alpha PHP. Mon avis reste le même pour chaque substance stimulantes que j'ai pu prendre au taff et serait probablement le même pour la C.
Les jobs occupés sont des p'tits jobs étudiants type caissier, mcdo et bâtiment

Globalement :

Effets positifs : Net amélioration de mes compétences, de mon ingenieusité, de mon rendement, de ma motivation, de mes efforts déployés

Effets négatifs : Trouver le temps de se faire une ligne/de gober un Concerta + risque et stress de se faire cramer
Envie de reprendre le reste de la semaine -> craving fort
Potentiel addictif très important et nettement augmenté par le phénomène de rituel (la trace juste avant l'heure de pointe par exemple ou encore prendre à heure régulière avec les pauses)
Si je calcul mal mon temps d'effet et mon heure de redescente la fin de journée devient un enfer : fatigue malgré la stimulation résiduelle, douleurs de la journée qui apparaissent, fatigue cognitive, flemme, envie de rien sauf que la pendule annonce l'heure de se barrer.
Si tu dose trop fort les effets deviennent desorientant et t'handicapent plus que t'aident dans ton travail
Voilà pour mon expérience des stimulants au travail.

Le ratio point positif et négatif étant pour moi défavorable je préfère garder les stimulants hors du travail (sauf journées extrêmements stressantes et physiques)

“Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un Homme.”
- Las Vegas Parano

Hors ligne


EmmaMerlin 
Borderline et brodeuse de lignes
France
1200
Date d'inscription: 07 Jul 2017
Messages: 73
Blogs
Pour répondre à Pierre, je voulais savoir ça car cela m’est arrivé il y a 2 ans , puis j’ai arrêté de consommer, et quand j’ai repris je n’ai pas réitérer la prise en milieu professionnel.
Récemment, j’en ai repris 2 fois sur mon lieu de travail.

J’ai déjà lu pas mal de trucs sur le net (articles principalement) ou j’en ai entendu parler vaguement, de gens qui consommaient sur leur lieu de travail pour tenir et assurer lors de grosse pression, horaires tardifs etc
Personnellement , si la cocaine a souvent été bénéfique lors de travail chez moi , pour bosser devant mon ordi, m’aidant à être plus productive et efficace, ce n’est pas le cas quand je suis sur un lieu de travail.

Malgré les effets de la coke j’ai du mal à me concentrer, je suis dispersée, nerveuse, stressée. Comme le décrit TheRealSlimShady, je compte les minutes et j’attends avec impatience la fin pour rentrer chez moi.
Je me sens tendue et j’ai des coups de fatigue, je ne ressens pas l’effet stimulant et de confiance en soi que cela me procure quand je suis chez moi ou en soirée.
Je ne ressens pas la motivation, les idées qui fusent ... qui pourtant reviennent dès que je rentre chez moi.

J’enchaine donc les prises en espérant que les effets positifs de la coke arrivent, mais cela ne vient pas. Donc frustration et insatisfaction inévitables.

Du coup cela m’interoge et je voulais connaître les expériences et effets des autres, par curiosité.
Savoir si c’etait un cas courant ou pas...

Il est évident que cette prise n’est pas a recommandé et que je ferai mieux de tirer un trait dessus (haha) mais j’aimerai juste comprendre...

Dernière modification par EmmaMerlin (27 avril 2019 à  02:41)


Tout ce qui monte redescend.
Sauf Laïka.

Hors ligne


OrgaWZ 
hédoniste extrémiste
France
1700
Date d'inscription: 01 Mar 2018
Messages: 276
Blogs
Perso j'en tapais juste pour affronter les situations les plus hardcore quand je livrais des pizzas, genre en garder un gramme ou deux dans la poche et partir directement de la teuf à la pizzeria, ou les soirées d'hiver où il faisait vraiment froid.
Mais par contre, dans un lieu clos qui n'est pas chez moi et avec des gens qui ne sont pas mes amis proches ?!? JAMAIS, impossible, trop d'angoisse, je peux même pas baser tellement j'envoie tout valdinguer avec la tremblotte

Hors ligne


sud 2 france 
problème traitement
France
2844
Lieu: nimes
Date d'inscription: 14 Oct 2013
Messages: 1748
Blogs
bonjour la coke il y a longtemps, je travaillais sur de gros ferries partant de Marseille, Nice et parfois Toulon à destination d'Alger, Tunis ou la Corse (Bastia, Ajaccio, Propriano...) fin des années 90.
Le travail consistait principalement à s'occuper d'un "secteur" de cabines à retaper entre le débarquement des passagers et l'embarquement des nouveaux (ménage+ changer les draps en 2 heures et quelques, sport !!!) .
Puis durant la traversée on était à un poste de restauration soit au self, ou au restaurant, ou au bar quand il y en avait un. Puis en dehors des heures de restauration on tournait dans nos secteurs de cabine afin d'en assurer la propreté (je vous fais pas un dessin par tempête...) le confort et aussi la sécurité (c'était l'époque où c'était encore chaud pour Alger, 96 à 98, avec GIGN à bord, "camouflé").
La compagnie maritime n'existe plus donc ça ne me pose pas de problèmes de la nommer: c'était feu la SNCM. 
Bref un travail à plus de 15h/ jour, par tranches de 3 à 4 heures à chaque fois (presque des quarts), avec des temps morts d'une à deux heures entre chaque et une petite nuit de 5, 6 heures pour les chanceux.
Donc la coke était vraiment le stimulant idéal au moins à cause de ces horaires: on en prenait on bossait une heure, on se refaisait un rail qui nous emmenait jusqu'au bout de notre travail. Quand on avait fini on était en descente retour à la cabine un petit joint et dodo.
Avec des amphétamines ce n'aurait pas été pareil; après nos 3 heures, 3 heures et demi de travail dur dur de s'endormir...
Puis il fallait faire les choses, les gestes selon un ordre bien établi pour refaire les cabines (sinon on avait vite fait de prendre pas mal de retard) et ça aidait vachement.
Après, de par la qualité de la coke et les doses uniquement fonctionnelles que je prenais avec mes collègues,  je peux pas dire que niveau craving c'était chaud.
On prenait vraiment des petites traces juste pour être bien motivés bosser avec entrain pas pour se satelliser; on savait aussi qu'il nous faudrait pouvoir dormir.       Enfin certains "officiers" (je me souviens plus du nom des divers responsables donc j'utilise un terme militaire) avaient vite fait de repérer ceux qui s'en mettaient trop.
On prenait de petites doses car c'était 500 francs le gramme, même si la qualité était vraiment top. Il fallait que ça nous tienne le + longtemps possible.
Un pote avait un sacré plan à Marseille, il revendait à 600fr le gramme (je n'ai jamais su à quel prix il la touchait) qu'il faisait à 500 pour nous ses proches collègues à d'autres marins en la coupant (un peu): avec 10 grammes il en faisait 11, parfois 12. Et absolument personne ne se plaignait, bien au contraire.
Ca c'était en 97-98; puis la coke a commencé à se "démocratiser". Ce n'était pas comme maintenant bien sûr, mais de 600 (pour Marseille) voire 700-800 ailleurs elle était tombée à 500.
De + en + en prenaient, la vente perçait timidement dans quelques cités, alors qu'encore en 96 on trouvait encore de la blanche à La Rose (un jeu de mots bien involontaire), et facilement (un "four" à blanche, c'était quelquechose !!!).
La qualité en revanche s'était bien amoindrie et c'est en 1999 sur les bateaux que j'ai connu ma 1ère descente de coke désagréable, à prendre un bout de valium pour faire la petite sieste. Et aussi que j'ai connu le craving de la C.
A partir de là j'en ai vu certains se la shooter. C'était des mecs qui avant prenaient de la blanche passés au sub. Ils ne faisaient que quelques jours sur le bateau (débarqués, d'eux même ou par "recommandation" du docteur de bord) alors que certains d'entre eux avaient bossé plusieurs années sous came sans aucun problème...
J'en ai vu un qui prenait de la came (blanche) sur les bateaux depuis des années foutre tout en l'air en à peine deux ans de coke il s'est fait virer (entre autres) ses responsables ne comprenaient pas.
Il faut savoir qua partir de 1999 voire même 1998 plus un seul plan de came dans les cités à Marseille,  comme partout ailleurs en France je suppose.
Voilà mon expérience de coke au travail. Après ça j'en ai plus pris pendant des années, jusqu'au jour où j'en ai fixé, pour moi ce fut la connerie à pas faire. Maintenant j'en prends plus du tout pour du bon mais j'y ai laissé quelques plumes et plusieurs millers d'euros mais ceci est une autre histoire.

Dernière modification par sud 2 france (28 avril 2019 à  03:05)

Hors ligne


Sako 
Nouveau Psycho
France
400
Date d'inscription: 01 Apr 2019
Messages: 96
Salut a tous!
Personnellement je travaille en tant qu'agent de sécurité maître chien,je travaille de nuit,je surveille divers sites, parking de boîte de nuit,des organismes de la ville,des chantiers et parfois dans l'événementiel.
Je consomme régulièrement de la cocaïne,et parfois du speed quand je suis fatiguer, ça m'aide a encaisser des vacations de parfois de plus de 12heures!
Je suis bien comme ça,je suis plus motivé,mes sens sont plus en alerte,et je me sent plus efficace au travail,mon patron (un amis,qui consomme aussi!!)n'a rien a me reprocher, bien au contraire,il est satisfait de mes services !bref tout se passe bien!
Reputation de ce post
 
heureux pour toi
 
De même /Weed

Hors ligne


OrgaWZ 
hédoniste extrémiste
France
1700
Date d'inscription: 01 Mar 2018
Messages: 276
Blogs
J'aurais aimé voir Marseille du temps de l'héro, je crois. Même si ça devait pas être rose tous les jours loin de là, mais j'aime bien les histoires un peu glauques... Puis c'est quand même un pan entier de l'histoire de la ville, qu'on le veuille ou non !
P. S: au début, les premiers "fours" qui vendaient de la C étaient tendus aussi, ça te servait souvent cagoulé et armé. Ça a pas duré longtemps, en deux ou trois ans y'en avait partout et la vente se passait exactement comme le shit.
Maintenant c'est carrément parti en couille, y'a des "fours" (je me ferai JAMAIS à ce terme) en plein centre ville, des "promos", tout se fait de manière hyper détendue, si ce qu'on te sert convient pas tu peux refuser ou demander à changer...

Hors ligne


sud 2 france 
problème traitement
France
2844
Lieu: nimes
Date d'inscription: 14 Oct 2013
Messages: 1748
Blogs
La Rose est un quartier (Nord)à Marseille. Moi j'ai connu ça en 95, 96, je vais faire un blog pour décrire ce que j'ai vu je vais pas bousiller le blog d'Emma

Hors ligne


Daddyouf 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 04 May 2019
Messages: 5

EmmaMerlin a écrit

Hello tout le monde !

J'aurai bien aimé savoir si certains ont déjà consommé de la cocaïne au travail ?

Et si oui, dans quel secteur de travail c'était, comment vous consommiez,  les effets postifs et ou négatifs que cela vous procurez ...

Voilà c'est par curiosité et faire un partage d'experiences et ressentis ! 

Merci d'avance pour vos témoignages smile

Salut pour ma part j'ai déjà consommer de la c au travail en étant cariste à l'usine et au début c'est plutot cool mais quand t'en a plus la journée deviens très longue et ta juste hâte d'être chez toi pour retaper..donc je pense que si t'arrête au milieu de ta journée le reste va te mettre pas très bien..

Hors ligne


Junon 
Nouveau Psycho
1110
Date d'inscription: 02 Jun 2018
Messages: 151
Blogs
Pareil Daddyouf, je trouve ça pas top au taff, pour des petites/moyennes traces le besoin d'aller au toilette à chaque fois est assez chiant, et quand tu ne choisis pas tes pauses toilettes tu finis juste par subir les descentes de trace

En contraste avec la conso posé chez toi où tu peux taper dès que t'en a besoin, c'est une torture de devoir endurer les mini descente en ayant que pour envie la prochaine pause trace, perso vers la fin je passais plus de temps à être de mauvaise humeur que l'inverse:/

Hors ligne


K_Talyzeur 
Nouveau membre
Suisse
400
Lieu: Valais
Date d'inscription: 11 Jan 2019
Messages: 36
Blogs
Hello,

Il m'est arrivé à plusieurs reprises de taper de la C ou encore du speed au travail..

Les deux premières heures, ça va.. mais ensuite c'est la cata. Je suis trop dissipée dans ma tête et je n'arrive plus à me concentrer. Je pense sans cesse à la prochaine trace que je vais aller me faire et je les faisais souvent de plus en plus grosse et je finissais ma journée défoncée et fatiguée avec bien sûr aucune facilité à dormir la nuit qui venait et j'étais affamée mais il m'était impossible d'avaler quoi que ce soit..

Donc non, pour ma part drogue + travail ça ne fait pas bon ménage.. Tant mieux pour ceux qui gère mais moi ça ne m'a jamais vraiment aidé !

La réalité est une béquille pour les gens qui ne supportent pas les drogues.

Hors ligne


bisbi 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 17 Jan 2018
Messages: 8

EmmaMerlin a écrit

Hello tout le monde !

J'aurai bien aimé savoir si certains ont déjà consommé de la cocaïne au travail ?

Et si oui, dans quel secteur de travail c'était, comment vous consommiez,  les effets postifs et ou négatifs que cela vous procurez ...

Voilà c'est par curiosité et faire un partage d'experiences et ressentis ! 

Merci d'avance pour vos témoignages smile

Salut Emma Merlin. Il y a deux ans j'ai augmenté ma conso au point d'en prendre le matin en arrivant au travail. Je travaillais dans la distribution: grosse amplitude horaire+travaille physique.
Très mauvaise expérience pour ma part.
Coté physique: une fatigue résiduelle qui s'installe, des courbatures, une déshydratation accentuée par mon activité physique.
Coté psychologique: tu sembles lunatique, irritable, saute d'humeur.
Pour schématiser si tu es à 5/10 avant d'en prendre, tu montes à 9/10 le temps de l'effet et après tu redescends à 4/10... Cercle vicieux...

Certains diront que c'est une question de contrôle de la consommation, mais qui arrive vraiment à la controler..

Amicalement

Hors ligne


LaVieEstBelle 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 14 May 2019
Messages: 6
Blogs

EmmaMerlin a écrit

Personnellement , si la cocaine a souvent été bénéfique lors de travail chez moi , pour bosser devant mon ordi, m’aidant à être plus productive et efficace, ce n’est pas le cas quand je suis sur un lieu de travail.

Malgré les effets de la coke j’ai du mal à me concentrer, je suis dispersée, nerveuse, stressée. Comme le décrit TheRealSlimShady, je compte les minutes et j’attends avec impatience la fin pour rentrer chez moi.
Je me sens tendue et j’ai des coups de fatigue, je ne ressens pas l’effet stimulant et de confiance en soi que cela me procure quand je suis chez moi ou en soirée.
Je ne ressens pas la motivation, les idées qui fusent ... qui pourtant reviennent dès que je rentre chez moi.

J’enchaine donc les prises en espérant que les effets positifs de la coke arrivent, mais cela ne vient pas. Donc frustration et insatisfaction inévitables.

Du coup cela m’interoge et je voulais connaître les expériences et effets des autres, par curiosité.
Savoir si c’etait un cas courant ou pas

Pour ma part je consomme presque tous les jours. En revanche au travail IMPOSSIBLE pour moi aussi. Pourtant je travaille en restauration, milieu professionnel ou beaucoup de gens en prennent et surtout là où je bosse.
Mais les deux seules fois où ça m’est arrivé de consommer au travail j’étais tellement stressée que les clients ou le staff s’en rendent compte ou que ma façon de travailler soit différente que même en prenant simplement une mini trace mon stress de tout ça était visible (transpiration, peu sur de moi dans mes gestes les plus basiques et quotidien, oublis du au stress procuré, trop de justification concernant le pourquoi du comment de n’importe quel geste anodin, et j’en passe car pas évident à expliquer lol)
Du coup plus néfaste que bénéfique sur moi pour le travail.
La conséquence ? Je me rattrape bien en rentrant à la maison après le service lol.

Hors ligne


azertyuiop98765 
Santoryu Oni Giri (adhérent PA)
France
700
Lieu: Franche-Comté
Date d'inscription: 18 Jun 2018
Messages: 153
Hello,

Perso j’ai aussi pris au travail mais seulement les jours où je n’avais qu’à remplir les machines et pas les réglés, la seule fois où j’avais essayé en faisant du réglage, je n’avais fait que des conneries et j’étais obligé de m’y reprendre à plusieurs fois sur des trucs vraiment tout con...

Plutôt utilisé les samedis matins quoi quand pas besoin de réfléchir et grosse soirée la veille ! Mais maintenant je ne recommencerai plus, trop de risque de faire des conneries et de se blesser.

Une bonne défonce c’est avec des amis et seulement en teuf ! Il faut que ça reste festif !
Azertyuiop98765
https://www.psychoactif.org/forum/adhes … oactif.php

Hors ligne


EmmaMerlin 
Borderline et brodeuse de lignes
France
1200
Date d'inscription: 07 Jul 2017
Messages: 73
Blogs
Merci pour vos témoignages, je réalise donc que je suis loin d'être la seule à ressentir une grande part d'effets négatifs en consommant dans ce contexte. Je m'étonnais de ressentir autant de tension et de stress.

Mais du coup je suis quand même étonnée car j'ai l'impression d'avoir pas mal entendu parler et lu des articles sur la "coke au travail", et que beaucoup de gens en prenaient pour tenir et assurer quand il y avait un rythme de travail intense et qu'il fallait assurer malgré la fatigue. Que c'était de plus en plus courant de prendre un rail le matin comme on prendrait un café avant d'aller au boulot, et que cela pouvait se renouveler pendant la journée.

Finalement je n'ai pas l'impression que cela ressort vraiment de nos témoignages.

Tout ce qui monte redescend.
Sauf Laïka.

Hors ligne


sud 2 france 
problème traitement
France
2844
Lieu: nimes
Date d'inscription: 14 Oct 2013
Messages: 1748
Blogs
Salut je pense que c possible avec de la C de haute qualité (avec des descentes très lights) mais pas avec la basique que l'on a en France (avec des descentes hard core).
Voilà

Hors ligne


OrgaWZ 
hédoniste extrémiste
France
1700
Date d'inscription: 01 Mar 2018
Messages: 276
Blogs
Putain par contre, petit aparté, mais le fait que la coke de très bonne qualité ne donne pas de descente c'est une putain de légende urbaine !!! Pour avoir eu l'occasion d'y toucher deux ou trois fois (en + d'une dizaine d'années, mais bon, de la coke dont tu sais qu'elle est pas retouchée depuis la production, ça court pas les rues.. ), je suis d'accord que c'est plus soft et moins physique par rapport à ce qu'on voit traditionnellement en France, mais par contre paye ton craving de ouf malade ! C'est tout le piège, t'as l'impression de ressentir aucun mauvais effet du coup tu consommes et consommes et consommes...
Et comme ici j'en ai jamais vu en dessous des 120e le gramme, y'a moyen de faire un trou noir intersidéral dans tes finances. Sans compter que le risque d'OD est multiplié.

Hors ligne


Daddyouf 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 04 May 2019
Messages: 5

Junon a écrit

Pareil Daddyouf, je trouve ça pas top au taff, pour des petites/moyennes traces le besoin d'aller au toilette à chaque fois est assez chiant, et quand tu ne choisis pas tes pauses toilettes tu finis juste par subir les descentes de trace

En contraste avec la conso posé chez toi où tu peux taper dès que t'en a besoin, c'est une torture de devoir endurer les mini descente en ayant que pour envie la prochaine pause trace, perso vers la fin je passais plus de temps à être de mauvaise humeur que l'inverse:/

C'est clair tu as raison moi cetais pareil puis surtout quand tu sais qu'après ta dernière trace ta plus rien c'est le bad complet ?

Hors ligne


Daddyouf 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 04 May 2019
Messages: 5

TheRealSlimShady a écrit

Pour ma part je n'ai pas fait l'usage de C au taff, par contre j'ai essayé quelques stimulants au travail : Methylphenidate, NEP, 3MMC, Alpha PHP. Mon avis reste le même pour chaque substance stimulantes que j'ai pu prendre au taff et serait probablement le même pour la C.
Les jobs occupés sont des p'tits jobs étudiants type caissier, mcdo et bâtiment

Globalement :

Effets positifs : Net amélioration de mes compétences, de mon ingenieusité, de mon rendement, de ma motivation, de mes efforts déployés

Effets négatifs : Trouver le temps de se faire une ligne/de gober un Concerta + risque et stress de se faire cramer
Envie de reprendre le reste de la semaine -> craving fort
Potentiel addictif très important et nettement augmenté par le phénomène de rituel (la trace juste avant l'heure de pointe par exemple ou encore prendre à heure régulière avec les pauses)
Si je calcul mal mon temps d'effet et mon heure de redescente la fin de journée devient un enfer : fatigue malgré la stimulation résiduelle, douleurs de la journée qui apparaissent, fatigue cognitive, flemme, envie de rien sauf que la pendule annonce l'heure de se barrer.
Si tu dose trop fort les effets deviennent desorientant et t'handicapent plus que t'aident dans ton travail
Voilà pour mon expérience des stimulants au travail.

Le ratio point positif et négatif étant pour moi défavorable je préfère garder les stimulants hors du travail (sauf journées extrêmements stressantes et physiques)

Je dirais que ta décris comme il fallait les effets au taf.. Malheureusement !!!!

Hors ligne


TontonValou 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 21 Nov 2016
Messages: 25
Bonsoir,
Dieu sait que j'aime la cocaïne, mais j'ai toujours essayé de ne pas pousser la limite de la cocaïne au travail, souvent, il m'est arrivé après les grosses soirées du vendredi soir, sans avoir dormi, de taper une trace à 9h et d'aller au travail, un peu short en pharmacie devant les clients, mais c'est toujours passé (ça passe mieux que quand j'ai encore les pupilles dilatées du lsd, et la perception des couleurs encore là)
Toujours adoré ces matins à la pharmacie après une grosse soirée, me réveiller sourrire, encore poudré, un reniflement qui te fait descendre tout ce qui poirotait dans son nez de la veille. Sauf qu'à chaque fois, vers 15 heures, les sueurs, et tout remontent, là, ça devient short et faudrait que je retape.

Hors ligne


rootdjack 
Nouveau Psycho
France
200
Lieu: Nice
Date d'inscription: 12 Aug 2017
Messages: 80
Non je serai capable de lacher mon taf pour aller fumer donc je commence pas

Support , don't punish.....

Hors ligne


similana 
Psycho junior
Suisse
4400
Date d'inscription: 08 Sep 2014
Messages: 371

La question est mal formulée.

Je ne consomme pas de drogues au travail parce que j'ai besoin de toutes mes facultés intellectuelles pour pas merder dans mon taf. La coke je gère, ou elle me gère on s'en fout, c'est le seul truc qui est compatible dans mon taf.


Je te répondrai en citant cette connerie, ou pas, qui en dit plus que milles réponses de moi :

Un prêtre demande à son cardinal :
-Votre saintetététééééé, puis-je fumer une cigarette pendant que je me chie à prier Jésus et tous les seins ?

-Bon sang de bon dieu que non mon fils, la prière est sacrée!

(le padre, addict au tabac ne se laisse pas démonter)

:Votre saintetéééééé, quand je fume une cigarette, puis-je prier les seins (and jésus fucking christ)

- Padre Luke, je suis ton père(...), il n'y a aucun mauvais moment pour prier machin. Quoique tu fasse, tu peux prier en même temps!






Je ne consomme pas de coke quand je travaille, mais je travaille même quand j'ai pris de la fiffe. (sauf si je la base, parce que plus rien d'autre n'existe)


Les ténèbres n'existent pas. Nous errons dans le noir car aveuglés par trop de lumière !

Hors ligne


Meumeuh 
Adhérent PsychoACTIF
France
000
Lieu: Façe à La Grande Bleue
Date d'inscription: 21 Nov 2017
Messages: 84
Slt !


Si j'ai consommé de la cocaïne sur les lieux d'un de mes jobs ?
Alors je répondrais que ce serait un euphémisme de répondre : oui j'ai déjà dû consommer quelquefois de la coke au travail.
Juste pour la faire courte ... pas la trace, mais l'histoire

Je bosse pas en ce moment mais je vais juste répondre que dans les 90's , j'étais en CDI dans un ville sympa et j'étais dans le Secteur Commerce de gros

Et là oui j'ai consommer de la Coke pendant approximativement 4 années et cela très régulièrement ,pour finir sur la fin avec une consommation quotidienne uniquement en Sniff.
Mais faut dire que ce fut toujours la meme qualité la meme tout court ... Odeur , couleur , grasse et qui ne craignait pas grand chose à part mes narines !!
Car meme si c'était il ya longtemps pour moi pas de soucis , cela ne m'empêchait pas de travailler même si cela m'arriver d'etre un peu dissipé ,mais sinon je peux dire que je travaillais bien et meme j'étais plus productif , bien concentré surtout que je fesais des devis mais aussi la vente au magasin , les commandes au Fournisseurs etc.. et je doit avoué pas une seule ombre au tableau.

Peut être bien que  la qualité devrais être pris en compte ? de la vrai bonne coke ne te rend pas stressé ou anxieux et pour la descente elle se gère très bien avec un peu de Weed ou de Haschich au pire avec un bon petit whisky sec. ou un autre alcool mais à éviter quand meme Coke et alcool



MM

Ma vie n'est faite que d'addictions:taping,mastering,vaping,set&setting

Hors ligne


Alainbeta9 
Nouveau Psycho
France
500
Date d'inscription: 12 Jun 2018
Messages: 74
Blogs
Pendant la période de conso où j’ai vraiment perdu le contrôle j’ai consommé au taf. Ça a duré 3 semaines. Sauf que je shoote. Donc c’était totalement inconscient et ridicule car je devais contrôler les effets du flash et donc gâcher le plaisir... et plus de risques aussi d’etre démasqué.  et pour le coup effet négatif sur ma concentration etc.
C’était vraiment nul à tout point de vue...
Plus jamais.
C’est la seule règle que j’arrive à respecter avec la C.
En snif c’est différent je pense.
Mais bon... ça fait cher le stimulant quoi wink

Concilier vie familiale, vie sociale, vie professionnelle et substances psycho. C’Est mon challenge wink et vous ?

Hors ligne


joel92 
Nouveau membre
100
Date d'inscription: 05 Mar 2019
Messages: 25
Blogs
Non par contre j'ai déjà pris de la kétamine au travail ^^

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Consommez de la c en soirée Techno
par Eltoro, dernier post 06 juin 2019 à  23:49 par Bootspoppers
  15
  58
[ Forum ] Effets - Cocaïne vs. Crack vs. Freebase (coke purifié au solvent)
par Miyuyu24, dernier post 24 juin 2018 à  02:30 par George Paddock
  22
  [ PsychoWIKI ] Complications aiguës de l'usage de cocaïne
  [ PsychoWIKI ] Cocaine, effets, risques, témoignages
  [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction
44680 personnes ont déja passé ce quizzz !
    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    La violence symbolique chez les usagers de drogues
    30 mai 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Quels sont les meilleurs témoignages sur Psychoactif ?
    25 mai 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Vos markets du DW favoris en ce mois de juin 2019 ?
    Il y a 8hCommentaire de ismael77 (90 réponses)
     Appel à témoignage 
    Consommez vous de la cocaïne au travail ?
    Il y a 5jCommentaire de joel92 (25 réponses)
     Forum UP ! 
    Expériences - Une expérience utile et vraiment très cool
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Bad trip - Trip Report première fois LSD en teuf (2016)
    Il y a 21hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    [Sondage] Quelle substance hallucinogène tu prendrais pour ton 1er...
    Il y a moins d'1mn
    7
    Commentaire de plotchiplocth dans [Enthéogènes...]
    (43 réponses)
     Forum 
    Quétiapine (Xeroquel) - Un semblant d'effet récréatif ?
    Il y a 14mnCommentaire de Chêne dans [Neuroleptiques...]
    (22 réponses)
     Forum 
    Y a t il de la coke dans la coke ?
    Il y a 25mnCommentaire de kalou dans [Cocaïne-Crack...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Maux de tête extreme suite injection 3MMC
    Il y a 36mnCommentaire de prescripteur dans [Cathinones et RC stim...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Nervicanis
    Il y a 44mn
    1
    Commentaire de Terson dans [Médicaments psychotro...]
    (15 réponses)
     Forum 
    Moisissure/Contamination - Moisissure noire ? Help
    Il y a 54mnCommentaire de Daane-El dans [Psilocybe - Champigno...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Dosage - Problème préparation speed
    Il y a 5hCommentaire de Pepssi dans [Speed-Amphétamines...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Interaction & Mélange - Conso de speed et conso de md le lendemain
    Il y a 5hCommentaire de Pepssi dans [Speed-Amphétamines...]
    (2 réponses)
     Blog 
    Fragments
    Il y a 8hCommentaire de Bootspoppers dans le blog de Viaflie
    (1 commentaires)
     Blog 
    Amsterdam-Paris
    Il y a 8hCommentaire de Bootspoppers dans le blog de Isoretemple
    (1 commentaires)
     Blog 
    Du rituel au médicament, du désert à la pharmacie
    Il y a 13h
    1
    Commentaire de ismael77 dans le blog de ismael77
    (9 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone)
    Dernier quizzZ à 08:14
     PsychoWIKI 
    Le HPPD (Hallucinogen Persisting Perception Disorders)
     Topic epinglé 
    Mon "tout savoir sur l'Amanite Tue-Mouche"
     Nouveaux membres 
    starsuckers, nolor, Madmax, ZVMV, Aletheia03, De noche nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Sevrage Subutex 6 mois après
    par De noche, le 16 Jun 2019
    Bonjour! Je viens vous livrer mon expérience de sevrage de Subutex, après un peu + de 10 ans de TSO, aujourd'hui cela fait 6 mois et 6 jours que je vis sans. J'ai commencé l'héro en sniff à 20 ans, en rencontrant mon ex. Au bout d'1 an de rabla quotidienne j'ai commencé à lui piquer du sub...[Lire la suite]
     Témoignage conso 3-mmc quotidienne depuis 3 mois
    par Tekosaure, le 09 Jun 2019
    Bonjour à tous, suite à une demande d'un forumer je vous partage ici mon experience avec la 3-methylmethcathinone. Alors pour les formalités, j'ai 18 ans, je mesure 1m88 pour 65kg. J'ai commandé de la 3-mmc après avoir cherché un stim moins long que les amphets (pour dormir en retour de soir...[Lire la suite]
     HPPD incessant depuis 6 mois
    par Spirit, le 05 Jun 2019
    Bonjour à tous, Je souffre depuis 6 à 8 mois (je n'ai pas de date EXACTE, mais plutôt approximative) d'un syndrome post-hallucinatoire persistant. Le LSD y est a mon avis pour beaucoup, après une consommation excessive courant 2018. C'était d'ordre d'un carton toute les deux semaines, voir m...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Merci pour le respect de tous :) dans [forum] Vos markets du DW favoris en ce mois de juin 2019 ?
    (Il y a 14mn)
    Lâche rien frère !!!!-TALC dans [forum] CT jour 3: 1 mois d'utilisation de kratom
    (Il y a 10h)
    D'accord ! dans [forum] CT jour 3: 1 mois d'utilisation de kratom
    (Il y a 10h)
    Merci ca passe et c'est tres instructif. Pierre dans [forum] Vos markets du DW favoris en ce mois de juin 2019 ?
    (Il y a 12h)
    les malboro seul le fabriquant sait se qu'uil y à dedans! dans [forum] Y a t il de la coke dans la coke ?
    (Il y a 12h)

    Pied de page des forums