Truffes en couple à Amsterdam

Publié par ,
4610 vues, 0 réponses
Slocum homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 Mar 2019
20 messages
Bonjour à tous,

ça faisait un moment que je voulais partager ma première expérience avec la psylocibine, ayant trouvé du temps je me lance.

C'était en juin 2018, j'avais alors 20ans depuis peu et lors d'un voyage à Amsterdam avec ma petite amie et deux amis j'ai voulu tester, suivi par ma copine et mon meilleur ami.

Nous avons gobé dans un bar devant un match de foot de la coupe du monde, partagés entre l'excitation et l'appréhension. A la mi-temps cela fait déjà 15 minutes et toujours rien, nous décidons de bouger. Après une courte escale dans l'un des "plus grand magasin de matériel BDSM" du monde nous ressortons fascinés vers la grande place. En y arrivant nous sommes à T+30 et je commence à être pris par une grande excitation, quelque chose de transcendant, je pressens l'arrivée de quelque chose de puissant, d'épique...

Nous sommes 4 sur la place, l'un d'entre nous n'a pas gobé, il reste gentiment nous surveiller.

T+35
Première hallucination, je vois un chien me foncer dessus l'espace d'une seconde pour s'avérer n'être qu'un sac plastique porté par le vent. Je suis pris de bouffées de rire incontrôlables et très agréables, mon meilleur ami n'ayant encore aucun effet commence à stresser légèrement en voyant ce qui l'attend. Une touriste m'interpelle avec une carte, sans doute une américaine à en juger son accent, me demandant où est la gare. L'espace d'un instant ,nos regards se croisent puis se perdent aussitôt, j'explose de rire, mes amis l'ont renseignée, ça y'est je suis bien parti.

T+45
Encore en pleine rue, déjà bien défoncé, notre trip sitter se rend compte que les truffes agissent vites et que nous n'atteindrons pas le parc comme prévu...Il décide de nous déplacer au Mcdo juste devant le marché aux tulipes flottant.

Après avoir passé commande sans grande difficulté (merci aux bornes de électroniques...) nous arrivons devant des marches. Elles semblent s'allonger à l'infini,  tous les trois désemparés devant une ascension imposée aussi extrême notre trip sitter nous rassure. Ayant gravis héroïquement cette petite montagne géométrique nous nous posons triomphalement prés d'une fenêtre sous les regards curieux ou lassés des clients.

Après le fou rire et les petites hallucinations arrive l'effet visuel et l'explosion de la perception de la beauté. Alors que nous sommes en début de soirée et que la lumière est faible, tout me parait plus lumineux et plus clair qu'en plein jour. La lumière ne m'a jamais parue aussi pure, aérée... les carrosseries des voitures se parent de dorures exquises en dévalant les rues. Assis devant un verre de thé glacé, je regarde le marché flottant par la vitre, un camion de poubelle s'arrête dans la rue et les éboueurs dans leur tenues flash fluos sont tout bonnement fantastiques, jamais je n'ai vu de couleurs aussi vives et chatoyantes, devant moi se réinventent les limites du jaune et de l'orange.

En revenant à la discussion autour de la table je note un changement dans la profondeur de la vision, je m'explique. Les personnes à qui je parle me semblent très proches, à quelques centimètres tout au plus. Tout est mis au même niveau, des yeux aux pupilles dilatées aux cheveux en passant par les pores de la peau, tout.
Je saisis alors la notion d'irisation dont j'avais entendu parler en voyant les visages de mes amis se parer d'un rose surnaturel, la chair prend une teinte rosâtre et les traits sont dynamiques, littéralement en mouvement sans déformer l'aspect général des visages, la peau est liquidienne elle dégouline, se contorsionne magnifiquement.



T+1h10
Nous arrivons dans un quartier branché, tous les trois ébahis par la beauté de cette ville. Nous nous arrêtons bien 15 minutes pour échanger nos avis sur le coucher du soleil qui est simplement épique, les nuances de rouge et d'or nous laissent bouche bée, nous faisons d'ailleurs le constat que cette drogue nous laisse un libre arbitre étonnant et que nos mouvements ne sont pas rendus grossiers comme avec l'alcool par exemple, cela renforce notre sentiment de vivre quelque chose de noble, de sacré en quelque sorte, de profondément humain.



T+1h30
Arrivés sur une place, nous nous séparons, mes deux amis décident de se poser dans un bar regarder un match pendant que nous discutons non loin avec ma copine.

Après avoir éclairé le monde du visible, les truffes vont faire de même avec nos pensées.
1) En observant les gens passer dans la rue, totalement froids et occupés l'absurdité de notre train train quotidien me saute aux yeux, leurs comportements me semblent bizarres, hautement suspects, une sorte de misanthropie s'empare de moi, j'appendrai ensuite que cela a fait le même effet à mon meilleur ami.

2) Je réalise que l'Homme pourrait être bien plus ouvert et surtout communicant avec ses semblables. Pourquoi est-il si dur de dire je t'aime aux personnes que l'on affectionne? Pourquoi laisse t'on pourrir des conflits entre individus au lieu de se dire tout de suite les choses? Sur ce, je déballe toutes mes appréhensions et ce qui me gène dans notre couple, j'ai confiance en l'amour, il suffit de dire les choses et tout ira pour le mieux. je vous passe les détails mais nous finissons par pleurer, comme libérés de tous ces problèmes futiles qui nous tracassaient au quotidien.Nous avons l'impression de repartir à zéro, sur des bases pures et plus fortes que jamais.


T+2h30

Nous avons parlé une heure entière, le temps se distord , les minutes sont des heures ou des secondes... Nous rentrons tranquillement vers l'hôtel pour aller nous coucher, je passe au toilettes dans un bar, étant seul devant l'urinoir une sensation désagréable s'empare de moi, il faut que je sorte. Cette sensation de malaise et d'anxiété je la retrouverai plus tard lors de mon premier bad trip, c'est vraiment important d'être entouré avec ce genre de substances.


En rentrant à l'hotel je m'endors tranquillement, mon meilleur ami aussi, pour ma copine la descente est un peu plus dure mais finalement nous nous réveillons le matin frais comme des gardons.

Pour moi la psylocibine augmente d'une manière incroyable le nombre de données qui arrivent à notre cerveau sans toutefois toucher au "récepteur". C'est pour cela qu'il est difficile de parler des effets de cette drogue car nous ne pouvons pas traiter toutes les informations qui inondent notre cerveau, juste se laisser "laver" par cela. C'est comme si on dotait un vieil appareil photo numérique premier prix d'un objectif incroyable, c'es trop d'information pour le capteur...lol

Voila pour ma première expérience avec les truffes. Je conseille aux futurs premiers de commencer par une petite dose, d'être dans un endroit cool, avec des gens bienveillants dans le même délire.

Portez vous bien et à bientôt merci-1

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Légalité - Commander des Growkit sur le net ou ramener des truffes d’Amsterdam
par jaibesoindinfos, dernier post 16 avril 2019 par Mybrwelt
  5
logo Psychoactif
[ Forum ] Expériences - Trip report - Truffes magiques Dutch Dragons (14g) à Amsterdam
par Gobelean, dernier post 09 janvier 2023 par PsychoResval
  3
logo Psychoactif
[ Forum ] Drogue info - Champignons magiques à Amsterdam.
par Fishy, dernier post 02 mai 2019 par Fishy
  3

Pied de page des forums