TAG et SEROPLEX / PsychoACTIF

TAG et SEROPLEX

Publié par ,
2481 vues, 12 réponses
FrenchRiviera 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 23 Jun 2019
6 messages
Bonjour,

Je suis nouveau ici alors je vais vous expliquer mon cas. J’ai 26 Ans et depuis mon plus jeune âge je suis stressé tout le temps, j’ai aucun souvenir de période de zenitude. Récemment, j’ai senti que j’étais à bout j’ai donc consulté un psychiatre, raconter mon histoire (plusieurs événements ont fait que je suis anxieux aujourd’hui) il me prescrit du Seroplex à 10mg. Seulement le HIC c’est que j’ai peur de les prendre. Sûrement un effet de mon TAG lol je suis anxieux même quand il s’agit de prendre un traitement. J’ai pris aussi rendez vous avec une psychologue pour démarrer une TCC (Thérapie Cognitivo-Comportementale) il parait que ça marche bien pour les troubles anxieux.

Alors mes questions sont les suivantes :

Essayer le Seroplex sur une période de 3-4 mois pour voir vraiment l’efficacité est envisageable ? Ou alors je vais avoir du mal à m’en séparer voir à devoir rester avec.

Essayer un traitement aux BZD en sachant leur pouvoir addictif mais en en prenant uniquement en cas de grosse angoisse ? Ça me permettrai de ne pas avoir besoin de sevrage.

Essayer d’abord la TCC sans traitement pour voir si ça fonctionne ? En risquant de perdre 500€ de séances. J’ai peur que ça ne m’aide que pendant la durée de la thérapie.

Et pour fini est-ce-que certains d’entres vous ont réussi à réduire drastiquement (si c’est juste un peu ça m’aidera pas wink ) leur anxiété par des méthodes alternatives plus naturelles ?

Merci à tous pour vos réponses. drogue-peace

Dernière modification par FrenchRiviera (23 juin 2019 à  19:46)


Il est grand temps de rallumer les étoiles.
✌️ Yolo ✌️

Hors ligne

 

joel92 
Nouveau Psycho
1101
Inscrit le 05 Mar 2019
134 messages
Blogs
Bonjour,

J'ai traversé une période d eforte dissonance cognitive accompagnée d'angoisses sévères. Je suis actuellement sous paroxetine, un ISRS également donc. J'ai l'impression que cela m'a quand même aidé à traverser ma crise même si, pendant le traitement j'ai pu avoir des périodes d'anxiété. Peut être qu'un médicament te ferait du bien, renseignes toi, lis la notice du seroplex, pèse les bénéfices et les risques. Mais apparemment tu n'es pas dans l'urgence donc tu peux faire un choix plutôt éclairé.

Personnellement je suis une thérapie de type psychanalyse et cela me convient. Chacun doit trouver la solution qui lui convient, par exemple je pense que les TCC ne me conviendraient pas. Mais c'est personnel.

Tu peux essayer la TCC puis voir si cela te convient. La psychanalyse permet également de lutter contre l'anxiété même si cela peut faire ressurgir des angoisses et des  symptômes à certains moments. Ce fut mon cas. Je ne fais pas la promotion de la psychanalyse mais si jamais les TCC ne te conviennent pas tu peux te pencher dessus.

Je n'ai pas de remèdes naturels à proposer.

Quant aux benzodiazépines j'aurais tendance à les déconseiller, mais encore une fois, je parle pour moi, car j'ai tendance à avoir des conduites addictives, et qu'à terme les benzodiazépines font ressurgir plus d'angoisses qu'elles ne permettent de les contrer. Néanmoins, si tu te sens capable de n'en prendre que rarement (en cas de crise d'angoisse par exemple), et de t'y tenir, alors, encore une fois, à toi de peser la balance bénéfices/risques, avec ton médecin bien entendu. Même chose, je te conseille de bien lire la notice avant de prendre des benzodiazépines et je t'encourage à regarder des témoignages et des reportages sur la dépendance aux benzodiazépines si jamais tu venais à en consommer. En effet, connaitre les risques peut permettre de les éviter.

Mais je ne suis as médecin, seulement usager, donc je ne peux pas entièrement répondre à tes interrogations, n'hésites pas à être très franc avec ton psychiatre et à exprimer tes peurs afin d'envisager un traitement adapté.

Combien de fois as tu rencontré ce psychiatre ? Le courant est-il bien passé ? Ressens tu l'impression qu'il t'as proposé un traitement "un peu rapidement" ? (encore une fois je n'accuse pas ce praticien mais je m'intéresse à ton ressenti en tant qu'usager).

Edit : Apparemment en TCC tu peux apprendre les bons réflexes pour contrer les angoisses, si ca fonctionne chez toi, alors cela pourrait être durable. Mais je connais très  mal les TCC.

Edit 2 : pour le seroplex, je pense que la durée minimale conseillée est plutôt de 6 mois. Il est possible de traverser une période avec une béquille puis de s'en détacher. Parles en également à ton psychiatre, il saura mieux te dire que moi.

Bien cordialement,

Dernière modification par joel92 (24 juin 2019 à  11:25)

Hors ligne

 

FrenchRiviera 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 23 Jun 2019
6 messages

joel92 a écrit

Combien de fois as tu rencontré ce psychiatre ? Le courant est-il bien passé ? Ressens tu l'impression qu'il t'as proposé un traitement "un peu rapidement" ? (encore une fois je n'accuse pas ce praticien mais je m'intéresse à ton ressenti en tant qu'usager).

Bonjour Joel92,

Alors je l’ai rencontré une seule fois, mais il y a deux ans a cause du la perte d’un proche j’avais déjà vu deux psychiatre à l’hôpital qui eux m’avais donné 3 traitements... que je n’ai jamais pris. La ma démarche d’aller en voir un autre c’est parceque je me sens a bout j’en peux plus de vivre avec ces peurs permanentes. C’est sur que je trouve que les psychiatres ont l’ordonnance facile. Enfait je me demande si les médicaments m’aideront vraiment à régler mon problème ou ne feront que le cacher et de prendre goût à cette vie sans soucis ne me donne envie de les prendre très longtemps...

Merci à toi pour ta réponse smile


Il est grand temps de rallumer les étoiles.
✌️ Yolo ✌️

Hors ligne

 

Lilas24 
Bavarde
France
600
Inscrit le 31 Jul 2017
327 messages
Bonjour,

J'ai un TAG moi aussi donc je comprends parfaitement tes angoisses.

Pour l'instant, ces angoisses te dominent et si tu es aussi riche en anxiété que je l'étais encore à l'été 2017, entamer une TCC va être très dur. En effet, tant que tes peurs sont omniprésentes, elles prennent le pas sur la raison et c'est dur de faire un travail.

Et bien dis toi que c'est à ça que va te servir l'antidépresseur. Son rôle va être de faire baisser la pression jusqu'à ce qu'elle soit supportable et te permettre de faire cette TCC.

C'est une bonne raison pour tenter le coup tu ne crois pas ?

S'il marche bien, il devrait agir assez vite. Ne sois pas découragé si l'antidépresseur ne marche pas car parfois il faut en tester plusieurs avant de trouver le bon.

Pour moi c'est 175 mg de venlafaxine (effexor). Pour te décrire l'effet qu'il a produit disons qu'en quelques jours j'ai eu l'impression que les sables mouvants dans lesquels je sombrais depuis des années ont disparu. J'ai ressenti une intense libération mentale mais aussi physique car en fait mon anxiété me faisait souffrir (tension dans les bras, oppression du coeur, douleurs intestinales...) et j'avais pris ça comme quelques chose de normal.

Cette libération m'a permis d'entamer une TCC en affrontant avec un psychologue mes plus énormes angoisse pour les accepter et les dépasser. Certaines ont totalement disparu comme la peur de la folie que j'avais depuis l'enfance. Ma phobie médicale aussi est partie. Les craintes irrationnelles que je projetais sur l'avenir ont totalement disparu.

C'est fou parce que l'angoisse a fait que j'ai développé une personnalité ultra rationnelle mais que lorsque le TAG a tout embarqué sur son passage, j'ai commencé à avoir des peurs qui étaient pourtant manifestement dénuées de tous sens logique. Je le savais mais je ne pouvais pas m'empêcher de me stresser pour des trucs ridicules.

J'ai encore de l'anxiété parce que c'est ma nature mais c'est à bas bruit. Je vais reprendre la TCC après une pause. Je me suis mise à la méditation qui me fais un bien fou.

Bref, pour moi, ça a été un vrai choc cet antidépresseur. Je sais que ce n'est pas le cas pour tous ceux qui ont un TAG mais le mien était ancien (au moins 10 ans à croire que je perdais la boule) et très intense. Le médicament a donc eu un effet très fort au point même d'émousser un peu mes émotions négatives. Je ne pleure plus alors qu'avant je le faisais tous les jours. Curieusement, ça n'a pas du tout touché ma faculté d'empathie et de compassion, c'est juste que maintenant je peux aider les autres sans chialer !

Je ne te fais pas de pub gratuite pour les antidépresseurs mais disons que si ton TAG est en train de te dévorer  de l'intérieur, ça vaut le coup de tenter ta chance. Courage

Hors ligne

 

joel92 
Nouveau Psycho
1101
Inscrit le 05 Mar 2019
134 messages
Blogs
Lilas je trouve ton post intéressant et riche.

J'avais totalement omis la méditation mais j'ai essayé un peu et je souhaite continuer lorsque je me sentirais d'attaque. En effet dès mes premiers essais j'ai ressenti du positif.

Ce n'est peut-être pas un traitement de premier recours car cela peut être compliqué, mais à terme, quand tu te sentira mieux, peut être que ça peut être une bonne piste !

J'ai un ami qui m'a dit que cela lui permettait d'éviter d'avoir des pensées parasites continuellement, et je dois t'avouer que ça m'a un peu fait rêver. J'espère arriver à terme à pratiquer la méditation, même si pour cela je pense avoir besoin d'une certaine stabilité.

Hors ligne

 

FrenchRiviera 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 23 Jun 2019
6 messages

Lilas24 a écrit

Bonjour,

J'ai un TAG moi aussi donc je comprends parfaitement tes angoisses.

C'est fou parce que l'angoisse a fait que j'ai développé une personnalité ultra rationnelle mais que lorsque le TAG a tout embarqué sur son passage, j'ai commencé à avoir des peurs qui étaient pourtant manifestement dénuées de tous sens logique. Je le savais mais je ne pouvais pas m'empêcher de me stresser pour des trucs ridicules.

Bonjour Lilas24, merci pour ta compassion. Au début quand on ne sait pas ce qu’on a on se sent seul et « fou » de s’angoisser pour des choses ridicules. Le pire c’est que je sais que c’est ridicule...

Lilas24 a écrit

Pour l'instant, ces angoisses te dominent et si tu es aussi riche en anxiété que je l'étais encore à l'été 2017, entamer une TCC va être très dur. En effet, tant que tes peurs sont omniprésentes, elles prennent le pas sur la raison et c'est dur de faire un travail.

Et bien dis toi que c'est à ça que va te servir l'antidépresseur. Son rôle va être de faire baisser la pression jusqu'à ce qu'elle soit supportable et te permettre de faire cette TCC.

C'est une bonne raison pour tenter le coup tu ne crois pas ?

Si je pense de manière rationnelle oui je m’en doute que en étant moins angoissé la thérapie doit mieux marcher. Mais quand je pense à prendre ces médicaments j’ai mon TAG qui revient et qui me dit que je peux être accros et devoir en prendre toute ma vie et que ça camouflera juste mes émotions. Mais c’est sur que c’est une bonne raison d’essayer. Ce qui me fait peur c’est que l’on a aucune idée de comment ça fonctionne réellement et si ça dérègle pas d’autres organes...

Et tu as eu des effets secondaires toi à la mise en place du traitement ?

Lilas24 a écrit

Je ne te fais pas de pub gratuite pour les antidépresseurs mais disons que si ton TAG est en train de te dévorer  de l'intérieur, ça vaut le coup de tenter ta chance. Courage

Merci pour ton message et de parler à quelqu’un qui sait ce que je vis ça fait du bien déjà smile

Dernière modification par FrenchRiviera (24 juin 2019 à  14:09)


Il est grand temps de rallumer les étoiles.
✌️ Yolo ✌️

Hors ligne

 

Anonyme4138
Invité
Je te recommande plutôt de prendre le Seroplex.

Il est connu comme étant un bon antidépresseur, a des effets reconnus sur l'anxiété généralisée, les TOCs, etc. Dans mon cas cependant il n'avait pas marché (mon état avait même empiré) et j'ai fini par passer sous Zoloft.

Dans tous les cas, l'AD est un traitement "de fond" non négligeable. Si tu en trouves un qui marche bien ça peut te faciliter un peu la vie.

Les benzodiazépines pour l'angoisse : à fuir ! Ce n'est pas un traitement de fond, c'est juste une béquille passagère... en théorie.

J'en ai été très dépendant, le sevrage fut très violent. Bien sûr c'est tentant -car ça marche !- mais le jeu n'en vaut pas la chandelle.

Le seul cas où je recommanderais les benzos c'est les situations "réactionnelles" (tu viens de perdre un proche ou ton boulot donc tu en prends 15 jours pour dormir / te relaxer...), mais pas dans le cadre d'une anxiété chronique...

La psychothérapie, TCC ou pas, est le seul traitement qui calme les angoisses sur le long terme. C'est vrai que ça demande un investissement de temps et d'argent, mais c'est la seule voie durable.

Bon courage !
 

FrenchRiviera 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 23 Jun 2019
6 messages

Anonyme4138 a écrit

Je te recommande plutôt de prendre le Seroplex.

Il est connu comme étant un bon antidépresseur, a des effets reconnus sur l'anxiété généralisée, les TOCs, etc. Dans mon cas cependant il n'avait pas marché (mon état avait même empiré) et j'ai fini par passer sous Zoloft.

Les benzodiazépines pour l'angoisse : à fuir ! Ce n'est pas un traitement de fond, c'est juste une béquille passagère... en théorie.

Salut Franz74 !

Merci pour ta réponse et pour ton aide vis à vis des BZD. Cets vrais je c’est tentant car l’effet est immédiat et psychologiquement ce n’est pas un traitement à prendre tous les jours sur une longue période mais les effets addictifs sont incontrôlable tu as raison..

Et je voulais te demander à la mise en place du Seroplex et ensuite du Zoloft as tu eu beaucoup d’effets secondaire ? Genre fatigue, nausées, maux de tête, brainzaps ?

Merci encore pour ton soutien smile


Il est grand temps de rallumer les étoiles.
✌️ Yolo ✌️

Hors ligne

 

Anonyme4138
Invité
A la mise en place du Seroplex j'ai ressenti des effets assez "classiques" pour un début d'AD : aggravation de l'état dépressif, libido catastrophique (je ne pouvais même plus avoir d'érection), maux de crâne... le problème, c'est que ça a continué après un gros mois... d'où mon arrêt.

Le Zoloft, seul effet secondaire : le coeur qui battait très fort, au début. Et maintenant (4-5 mois de recul) une libido un peu affectée. Mais du mieux sur mes problèmes... angoisses moins fortes, dépression en recul.

Comme pour tous les AD la réaction sera individuelle, chez certains tel médicament convient et chez d'autres ça sera tout l'inverse. Après dans ton cas le Seroplex reste un bon AD, pour un traitement de première intention c'est assez classique de retrouver du Seroplex, du Zoloft ou du Deroxat, ce sont des médicaments très prescrits qui ont fait leurs preuves.
 

Lilas24 
Bavarde
France
600
Inscrit le 31 Jul 2017
327 messages
Pour Joel, je te conseille l'application Petit Bambou. Tu peux la charger gratuitement pour tester quelques séances guidées et si ça te plais, tu peux t'abonner.

Ton ami a raison, pour l'instant la méditation m'aide surtout à faire taire ma fichue voix intérieure qui la ramène à tout bout de champ pour commenter, critiquer, analyser tout ce que je fais. La faire taire 10 minutes, c'est déjà énorme. J'ai d'ailleurs pris l'habitude de détourner un peu la méditation en m'en servant pour m'endormir sans être empêchée par mes pensées parasites.

Sur le moyen et le long terme, j'espère modifier mes conditionnements anxieux mais ça c'est un travail de titan, je ne sais pas si la méditation m'aidera mais j'y ai pris goût car c'est comme une quête sans fin. Je me dis que même quand je serai vieille et peut être infirme, je pourrai toujours méditer car on n'a besoin de rien d'autre qu'un corps immobile et un cerveau. 

Pour FrenchRiviera, je te comprends, j'ai été exactement dans la même situation que toi et dans une certaine mesure je le suis encore un peu. Le TAG est très envahissant et plus on attend et plus il s'installe et conditionne nos pensées à des réflexes anxiogènes.

Même si aujourd'hui je suis très bien grâce à cet antidépresseur et le travail accompli en TCC, je ne peux pas m'empêcher de penser qu'on a plaqué un mur devant mon anxiété et que tout ce bien être est artificiel. J'en suis même à me dire que c'est quand même pas normal d'avoir les émotions négatives aussi émoussées, alors qu'il y a des gens qui donneraient tout ce qu'ils ont pour les faire disparaitre.

C'est comme ça, l'antidépresseur ne change pas ta nature profonde mais si tu en as marre de souffrir, de te recroqueviller sur toi-même, d'auto-alimenter des pensées anxieuses, alors il faut dépasser ta peur et bouger. L'expérience vaut le coup d'être tentée, même si tu ne tomberas peut être pas du 1er coup sur le bon antidépresseur.

Pour te faire rire un peu côté peur irrationnelle, juste avant de me faire enfin soigner, j'ai été prise d'une angoisse terrible le jour d'un rendez-vous essentiel pour moi. D'habitude, j'avais peur d'être en retard et je prenais toujours une marge géante. Là, ça a été une pure folie puisque je me suis imaginée qu'un météore allait tomber sur le lieu de rendez-vous et tout détruire.

C'est dingue quand on y pense surtout que je suis passionnée d'astronomie et je sais parfaitement que la chute d'un gros météore est une chose très rare (les dinosaures se souviennent encore du dernier météore géant, ah non, ils ont disparu).

Maintenant, quand il me prends un petit coup de flippe (ce qui est rare), je pense à mon météore et je me fous de moi-même. Je suis même hilare en repensant à cette panique qui m'a prise et que je ne pouvais pas contrôler alors que je savais qu'elle était insensée.

Je ne pense pas que l'antidépresseur soit ton météore car ta peur n'est pas irrationnelle, elle a un fondement car ce n'est pas un médicament anodin. Je dirai que c'est une peur fondée mais très exagérée (ça peut s'arrêter aussi vite que ça se prend si ça ne va pas).

En tout cas, j'espère de tout coeur qu'un jour tu pourras rire de tes météores à toi, quelle que soit leur forme, leur nom.

Hors ligne

 

FrenchRiviera 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 23 Jun 2019
6 messages

Lilas24 a écrit

Je ne pense pas que l'antidépresseur soit ton météore car ta peur n'est pas irrationnelle, elle a un fondement car ce n'est pas un médicament anodin. Je dirai que c'est une peur fondée mais très exagérée (ça peut s'arrêter aussi vite que ça se prend si ça ne va pas).

Oui Lilas24 mes peurs restent rationnelles mais j’avoue que j’étais à deux doigts d’annuler mon premier rdv chez la psychiatre.. J’ai commencer la TCC je vais voir où ça me mène et si ça m’aide assez et si ce n’est pas le cas je prendrais le Seroplex dans tous les cas il faut que ça bouge. Je ne veux pas prendre de traitement mais je fume 30-40 clopes par jour et un joint le soir. C’est pas non plus la solution. Le pire c’est qu’à fond de moi je sais que si je suis moins stressé je fumerais beaucoup moins voir je pourrais arrêter mais c’est plus fort que moi.

Et pour la voix dans ta tête je comprend très bien ce que tu veux dire c’est une horreur j’ai l’impression d’avoir la radio allume toute la journée c’est fatiguant moralement d’avoir un « jimimy Cricket » sans arrêt dans sa tête.

Mais c’est vrai que vos témoignages m’aide déjà à me sentir moins « tarés » lol


Il est grand temps de rallumer les étoiles.
✌️ Yolo ✌️

Hors ligne

 

Lilas24 
Bavarde
France
600
Inscrit le 31 Jul 2017
327 messages
Le Jiminy Cricket, je te rassure, c'est bien toi. J'ai appris en faisant ma TCC que notre voix intérieure c'est ce qu'on appelle de la métacognition, c'est à dire penser et analyser ses propres pensées. Il ne faut pas la confondre avec le fait d'entendre des voix dans sa tête qui est un tout autre sujet...

Quand on souffre d'un TAG, cette voix intérieure devient omniprésente et dénigrante car on a perdu l'estime de soi. Je peux t'assurer que désormais cette bavarde commente d'autres choses que mes défauts, mes faiblesses. J'ai appris à accepter cette part de moi même avec mon psychologue car cette voix peut être très utile parfois.

Après je rebondis sur 2 points:

1) Le risque de dépendance et le TAG: Le diagnostic a été posé pour moi par une psychiatre dans un CSAPA. J'étais dépendante à la codéine dont j'avais détourné l'usage car j'avais remarqué que ça me calmait. Comme je souffrais de 2 angoisses terribles, une peur de la folie et une phobie médicale, j'ai été incapable d'aller voir un psychiatre quand j'ai constaté que mon anxiété dérapait.

Après quelques années, j'ai quand même trouvé la force de débuter un sevrage dégressif toute seule dans mon coin (ma petite voix intérieure n'est pas toujours néfaste, elle sert aussi à faire des analyses et à tirer des enseignements positifs parfois).

Quand la codéine a cessé d'être en vente libre j'avais la moitié du chemin et j'ai consulté en CSAPA pour apprendre que mon addiction très atypique (je prenais la codéine d'un coup le soir, alors que normalement les addicts répartissent en 3 ou 4 prises) s'était posée pile sur mon TAG.

Je suis totalement sevrée depuis le 25 décembre 2017 et mon TAG étant sous contrôle, je n'ai jamais eu la moindre envie de reprendre de la codéine. C'est assez étonnant car pendant des années je n'ai pas pu faire d'effort de sevrage à cause de cette envie.

TAG et dépendance sont fréquents. Mon addictologue n'avais jamais vu une patiente dépendante à la codéine à cause d'un TAG. Selon elle c'est le plus souvent l'alcool, le cannabis ou les benzos.

Fais donc très attention à toi par rapport à ce risque

2) La peur de la folie: J'ai appris ça du psychologue avec lequel j'ai fait ma TCC. Le TAG est caractérisé par plusieurs angoisses handicapantes socialement mais parmi elles, on retrouve très souvent soit la peur de la folie, soit la peur de mourir.

Ca s'explique bien car quand on est bouffé par son anxiété on peut croire devenir fou (c'était mon cas), tandis que certains ont des manifestations physiques tellement violentes qu'ils pensent être en train de mourir d'une crise cardiaque à chaque crise d'angoisse. Donc rien d'anormal. Tu as un trouble de l'anxiété, c'est pénible mais ça se gère et parfois ça peut même se soigner quand le TAG n'est pas devenu chronique.

Tu vois, mon niveau d'anxiété a bien baissé car quand mon addictologue m'a dit que chez moi le TAG était chronique et que je devrais probablement prendre un antidépresseur toute ma vie  pour ne pas rechuter, je ne suis pas partie dans un délire anxiogène à propos d'un futur funeste comme je l'aurais fait avant.

Je me suis dit, cause toujours, je vais quand même essayer de sortir de ce TAG par la thérapie, la méditation et tout ce qui pourrait m'aider. Je vais prendre l'antidépresseur pendant que je fais ces tentatives de sortie du TAG et si au final ça ne fonctionne pas, je n'aurai aucun regret d'avoir essayé.

Le risque pour moi étant de replonger dans une dangereuse addiction à un opiacés ou aux benzos si l'anxiété dévorante revient, je n'ai aucun état d'âme à l'idée de devoir peut être prendre un antidépresseur toute ma vie si je n'ai pas vraiment le choix. Il m'a fallu pas mal de temps pour en arriver là.

J'espère que tu parviendras à te sortir de ton TAG par la seule thérapie. C'est tout à fait possible quand il n'est pas trop sévère. Sinon, il faut que prennes tout le temps nécessaire pour réfléchir à ta situation. Tu as raison de ne pas te précipiter si tu as encore trop peur. Ta pensée et tes angoisses vont évoluer. La TCC sert à ça, faire face à ses peurs, comprendre leur origine, les accepter, les dépasser et parfois les faire disparaitre quand elle sont sans fondement.

Hors ligne

 

Padalecki 
Nouveau membre
000
Inscrit le 14 Jul 2019
7 messages
Salut !
TAG et attaques de paniques de septembre 2017 à septembre 2018, j'en ai souffert de cette merde.
BZD: Cela aide pour contrer l'anxiété, en agissant sur le canal Chlore au niveau du récepteur GABA, les BZE réduissent le sentiment anxieux. C'est une béquille et non un traitement de fond: à l'arrêt des BZD, le sentiment anxieux refait surface. Cependant, ils peuvent te redonner confiance en toi nottament en faisant des choses dont tu ne te sentirais pas capable de faire sans. Exemple: prendre le métro sous BZD pour un agoraphobie, parler aux gens sans taper une crise de panique pour un anxieux social. Au niveau du TAG, ça te permets de faire un break de quelques heures sur le sentiment anxieux qui est tout le temps présent même sans élément déclencheur. Certain BZD sont à mécanisme d'action rapides et puissants (xanax) , d'autres jouent sur la durée (Lisanxia)

Ccl: En ne prenant que des BZD, tu ne traitera, sûrement pas ton TAG sur le long terme !

Pour traiter le TAG sur le long terme, il faudrait s'orienter sur les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine, un type d'AD:

Ce type d'AD va, au bout de 3 semaines de prise environ, commencer à faire effet et traiter ton anxiété en augmentant le taux de sérotonine présent dans ton cerveau. Les AD ne sont pas 100% efficaces, leur mécanisme d'action n'est que théorique..
C'est cependant un traitement médicamenteux efficace contre le TAG. Après quelques mois, à l'arrêt progressif du traitement il y'a des chances que tu sois soigné. Mais tu ressentira déjà une baisse d'anxiété durant ton traitement. Les premiers jours de prises sont difficiles du aux premiers effets secondaires qui partent au bout de quelques jours.

La Thérapie comportementale avec traitement médicamenteux à côté est une bonne solution.

Poruquoi ? Parce qu'il faut identifier la cause de cette anxiété.

J'ai réussi avec un psy à identifier la cause du problème (familial), en m'ecartant du problème et en changeant carrement de ville, mon TAG a disparu subitement après 1 an d'enfer. Mon TAG a repris depuis 1 semaine en revenant vivre chez ma famille.

Bref, tout ça pour dire que le mieux est de combiner plusieures méthodes pour multiplier tes chances de te soigner.

Je ne suis pas médecin donc ce que je dit c'est issu de mes expériences perso et c'est à prendre avec des pincettes, mais j'espère que tu a saisis l'idée, je reste à dispo en MP.
Reputation de ce post
 
Très intéressant étant moi même concerné (voir mon topic pour info)

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Le manque de cannabis
    Il y a 6hCommentaire de prescripteur (67 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    Il y a 3jCommentaire de Stelli (45 réponses)
     Forum UP ! 
    Culture - Questions en Vrac
    Il y a 24hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Mes deux premiers trips (Salvia)
    Il y a 19hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    De l'origine des coupes dans l'heroine et leur utilité.
    Il y a 20mn
    4
    Commentaire de Acid Test dans [Heroïne...]
    (37 réponses)
     Forum 
    Blanche vs marron - Pourquoi ne trouve -t-on presque plus d'héroïne blanche?
    Il y a 39mnCommentaire de Acid Test dans [Heroïne...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Trip-report et mise en garde - 320µg de LSD
    Il y a 50mnNouvelle discussion de Ingenieurpianiste dans [LSD 25...]
     Forum 
    Expériences - Trip Report - 920 Valhalla + McKennaï
    Il y a 1h
    2
    Commentaire de Cachou dans [Psilocybe - Champigno...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Market - Deepweb: vos markets favoris SEPTEMBRE 2019 à mars 2020
    Il y a 1h
    32
    Commentaire de SoulEater dans [Anonymat et sécurité...]
    (1030 réponses)
     Forum 
    Musique - Chansons sur la dope et la zone
    Il y a 1h
    58
    Commentaire de True Reptilian dans [Culture drogues...]
    (701 réponses)
     Forum 
    Interaction & Mélange - Truffe magique et coca-cola ?
    Il y a 2hCommentaire de Gabith dans [Psilocybe - Champigno...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Culture - Supa Growbox
    Il y a 2hCommentaire de BadaBing dans [Psilocybe - Champigno...]
    (2 réponses)
     Blog 
    "Lettre intime aux toxicomanes"
    Il y a 7hCommentaire de hyrda dans le blog de Ecume
    (1 commentaires)
     Blog 
    Ces nuits blanches qui éclairent ce qu'on cache dans le noir
    Il y a 1jNouveau blog de EmmaMerlin dans [Carnet de bord]
     Blog 
    Méthadone
    Il y a 2jNouveau blog de Cris dans [En passant]
     
      QuizzZ 
    Tester vos connaissances sur la vape
    Dernier quizzZ à 17:54
     PsychoWIKI 
    CBD (Cannabidiol), effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    LaPotion, naastha, Pheny, Calypso5 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     La pipe universelle : nouvel outil pour réduire les risques et dommages liés à l'inhalation
    par LLoigor, le 13 Sep 2020
    Bon j'ai enfin pu tester cette nouvelle pipe de SAFE. La voilà : J'ai un questionnaire que je vais leur renvoyer avec ceux des personnes a qui j'ai passé une pipe pour qu'ils testent aussi. Moi je l'ai testé avec de la méthamphétamine, mais hélas et j'en avais parlé avec une personne...[Lire la suite]
     TSO Codéine ==> Buprénorphine
    par alex92200, le 12 Sep 2020
    Bonjour à tous, Je reviens 2 ans plus tard pour donner des nouvelles et puis peut-être qu'un petit UP après tout ce temps passé pourra en aider certains qui se posaient les mêmes questions que moi. J'aborderais mon message sous deux formes : personnelle et le TSO en lui même. Au niveau pe...[Lire la suite]
     Témoignage sur l'hyperèmèse cannabinoïde
    par Catelya63, le 11 Sep 2020
    Salut à tous. Je viens poster mon témoignage sur le syndrome d'hyperèmèse cannabinoïde, pour expliquer et en espérant que ça puisse aider si quelqu'un était dans ce cas. J'étais consommatrice de cana depuis mes 15 ans, j'en ai aujourd'hui 24, et j'ai stoppé cette année. Presque 9 ans de...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Merci pour ce recadrage! Nancy Reagan était tellement à l'ouest haha ^^ /MT dans [forum] Le manque de cannabis
    (Il y a 5h)
    Merci pour ce retour qui en aidera plus d'un. Stylez dans [forum] TSO Codéine ==> Buprénorphine
    (Il y a 9h)
    +100 dans [forum] Retour du gabon :)
    (Il y a 10h)
    Merci pour ton intervention dans [forum] Retour du gabon :)
    (Il y a 10h)

    Pied de page des forums