Substiution lexomil par laroxyl

Publié par ,
5407 vues, 4 réponses
sebmada homme
Nouveau membre
Madagascar
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 28 Jul 2016
45 messages
Bonjour ,

CA fait 9 mois environ que je mange du lexomil comme des cacahuète , ça ne procure aucune euphorie mais juste ça m'apaise un peu et m'aide à dormir, je ne sais pas pourquoi j'en prend pour un oui ou pour un non , pas régulièrement à excès mais surtout le week-end , hier Dimanche j'en ai bouffé 8 dans la journée.et il y a des jours ou je peux en manger juste un demi. La ou j'en prend le plus c'est quand j'ai picolé et que je rentre chez moi après , la j'en bouffe un  packson car l'alcool ça me rend énervé

Je prendre aussi du Laroxil pareil qui me fait aucun effet si ce n'est qui me casse bien pour dormir par contre suis dans le coltard le matin mais c'est supportable.

Moi ce que je veux c'est pouvoir dormir sans prendre ces merdes surtout le lexo car c'est vraiment compulsif . Pensez-vous que je si j'augment le le laroxil ( je suis à 2 actuelement ) si je passe à 3 et que je jette tous mes lexomil et que je m'achète une conduite. Le sevrage du lexo sera compliqué ??

Ps : j'ai un lourd passé de toxicomanie mais à part un pti joint de temps de temps pour lequel je ne retrouve plus vraiment de plaisisr d'hier , je ne fais que boir de l'alcool (4L de bière ) le Week end.? J'ai pris du bacloféne pendant un an et demi et ça m'a bien freiné mon appétence pour l’alcool avant je buvais tous les jours. Hero /cc fini aussi je touche du bois , on m'a proposé plusieurs fois j'ai toujours refusé.

La question : Est-ce que switch le lexo par le laroxil est un bon moyen

Merci de m'aider svp

Dernière modification par sebmada (19 août 2019 à  08:30)

Hors ligne

 

Chêne homme
Banni
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Nov 2018
598 messages
Salut,

Le souci c'est qu'il est possible que tu sois dépendant au Lexomil (bromazépam) vu les doses que tu t'envoies, et que chimiquement il n'est pas possible de le substituer avec un antidépresseur comme le Laroxyl.

Le mieux serait que tu confies ton Lexomil à une personne de confiance, qui ne te délivrerait qu'une barrette par jour, puis un demi, puis un quart, le tout étalé sur deux/trois semaines histoire de te sevrer en douceur. Puis de balancer le reste (en pharmacie pour destruction contrôlée, pas dans les chiottes ou la nature), sans forcément essayer de le substituer avec ton antidépresseur, vu que comme tu dis le Lexomil c'est une conso bête et méchante qui ne te soulage en rien.

Sinon tu peux aller voir un médecin, lui expliquer la situation, il devrait te substituer avec une benzodiazépine à demi-vie longue du style Lyxansia (prazépam) histoire que tu puisses te sevrer tranquille, sans les hauts et bas du Lexomil et sans la tentation d'en bouffer une boîte en revenant de soirée, pour un oui ou pour un non.
Et pourquoi pas aller consulter en addictologie, parce que cette conso compulsive de Lexomil cache peut-être autre chose, et à ce moment-là il peut être intéressant de faire un bilan avec un professionnel histoire de réévaluer la pertinence et l'efficacité du traitement antidépresseur, entamer une psychothérapie etc etc

Il n'est pas certain à 100% que tu sois dépendant physiquement du Lexomil, mais il vaut mieux jouer la prudence. Parce qu'un sevrage sec, ça peut virer au drame en pas longtemps, entre l'irritabilité, le risque de convulsions, les délires, les insomnies, les tensions, les risques d'accident...

Ah, et ni le Lexomil ni le Laroxyl ne sont des merdes. Merci de ne pas transposer ton jugement sur ces molécules - surtout le Lexomil, dont tu abuses, et c'est pas sa faute à lui - qui aident des gens, des angoissés, des dépressifs...

Bon courage

Dernière modification par Chêne (20 août 2019 à  06:51)

Hors ligne

 

sebmada homme
Nouveau membre
Madagascar
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 28 Jul 2016
45 messages

Le souci c'est qu'il est possible que tu sois dépendant au Lexomil (bromazépam) vu les doses que tu t'envoies, et que chimiquement il n'est pas possible de le substituer avec un antidépresseur comme le Laroxyl.


Bonjour Chène ,

Merci pour ta réponse , tu as raison je vais donner mes lexo à ma femme et réduire un quart pas semaine et essayer de moins picoler le week end comme ça je serait pas trop énerve.

En fait ce qui me freine surtout pour l’arrêt complet du lexo ,c 'est l(insomnie et ma question initiale est que lorsque j'arriverai en fin de sevrage de lexo je peux monter un peu laroxyl et est-ce que ça suffira à me faire dormir.

Concernant le laroxyl , ça se passe comment le sevrage ? possible sec  ? est-ce que c'est long ?

Désolé de vous embêter avec tous les questions mais il n'y a que vous à qui je peux parler de ces problèmes.

A+

Hors ligne

 

Chêne homme
Banni
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Nov 2018
598 messages
Salut,

Bonne idée que de moins picoler le week-end. L'alcool et le Lexomil tapent sur les mêmes neuromédiateurs, les GABA, donc ça fait une combo dangereuse, avec risques de dépression respiratoire, de perte de contrôle et d'amnésies.

En fait ce qui me freine surtout pour l’arrêt complet du lexo ,c 'est l(insomnie et ma question initiale est que lorsque j'arriverai en fin de sevrage de lexo je peux monter un peu laroxyl et est-ce que ça suffira à me faire dormir.

Tu sais ce qui déclenche ces insomnies ? Tu gamberges trop ? T'as toujours eu du mal à trouver le sommeil ?
Pour commencer, une bonne hygiène de vie ça aide : pas d'écrans passé 22h, pas trop d'alcool, de café ; un bon bouquin et une lumière tamisée c'est pas mal pour se poser et se préparer à dormir.
Perso si l'amnésie est pas trop violente une tisane de passiflore ou d'aubépine ça aide. Sinon un petit sédatif style Atarax (hydroxyzine ; sur ordonnance) ça me casse légèrement ; ou bien du Donormyl (doxylamine), un somnifère en vente libre (en France du moins). Après y a les inducteurs de sommeil du style zopiclone ou zolpidem, sur ordonnance, mais y a des risques d'abus et à titre personnel j'ai jamais trouvé ça très efficace.

Je te déconseille d'augmenter le Laroxyl sans en parler à ton médecin. C'est un antidépresseur, pas un somnifère : en augmentant le dosage tu risques de te taper des effets secondaires.

Concernant le laroxyl , ça se passe comment le sevrage ? possible sec  ? est-ce que c'est long ?

Surtout pas de sevrage sec. Tout sevrage d'antidépresseur doit être fait progressivement. La durée du sevrage dépend de la durée du traitement et du dosage, difficile donc de te donner une réponse précise. Le mieux est d'en discuter avec ton médecin.

Désolé de vous embêter avec tous les questions mais il n'y a que vous à qui je peux parler de ces problèmes.

Tu ne nous embêtes pas, Psychoactif est une plate-forme d'autosupport et tes questions sont pertinentes.

Hors ligne

 

sebmada homme
Nouveau membre
Madagascar
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 28 Jul 2016
45 messages
Bonjour ,

Voila bientôt un an de passé et je suis à peu près au même point ,entre temps je me suis ajouté une nouvelle addiction la codéine ( néo comp) mais à la fin quand j'arrivais en fin de trip de codé , j'avais des putains de montée d'angoisse que je combattais à coup de lexo , j'ai réussi à arrêter la codé en mode dégressif avec des efferalgan à la codé. Seulement maintenant je suis decidé à tout arréter , je prend 0.5mg rivotril et 0.5 l'après midi ( 2x1/4 de comprimé 2mg )plus 25 gouttes de laroxyl et un immovane pour dormir . Le plan serai de diminiuer le laroxyl une goutte par jour , par contre pour le rivotril ( qui ne fait aucun effet sensible ) , j'ai parcouru des forums et ça a l'air très hardcore pour arréter ça me fait un peu flipper ,bref je sais pas comment faire , je pensais enlever celui du matin 2 ou 3 jours par semaine puis l'enlever complétement , puis se stabiliser et prendre 0.5 un jour sur deux puis l'arreter , qu'en pensez-vous ?

PS : j'ai eu une periode zolpidem mais mon comportement changeait grave mème si je kiffais l'effet et en ai pris plus que raisonnable ( 10aine par jou ) , l'immovane me convient bcp mieux je le prend uniquement au couchez dorenavant car aucun effet recreatif comparé au zolpi

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Bromazépam - Lexomil
par Escape, dernier post 19 mars 2023 par CaptainCrox'
  1
logo Psychoactif
[ Forum ] Bromazépam - Lexomil a vie
par Lea2108, dernier post 19 septembre 2018 par Ael
  24
logo Psychoactif
[ Forum ] Lexomil 6mg
par bighorsse, dernier post 23 avril 2016 par prescripteur
  5
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Benzodiazépines, effets, risques, témoignages
logo Psychoactif   [ QuizzZ ] Etes-vous dépendant aux benzodiazépines ?
16426 personnes ont déja passé ce quizzz !

Pied de page des forums