Fin des « mules » et des « go fast », cannabis bloqué en Espagne : les conséquences du confinement / PsychoACTIF

Fin des « mules » et des « go fast », cannabis bloqué en Espagne : les conséquences du confinement

Publié par ,
1329 vues, 6 réponses
pierre
Web-Administrateur
6200
Inscrit le 15 Sep 2006
14697 messages
Blogs
Fin des « mules » et des « go fast », cannabis bloqué en Espagne : les conséquences du confinement sur le trafic de drogue

Dans un document daté de la fin mars, la police judiciaire décrit dans le détail comment les organisations criminelles s’adaptent au confinement.
Par Simon Piel Publié hier à 15h21, mis à jour à 10h38
Temps de Lecture 4 min.

Lundi 6 avril au matin, une équipe de douaniers a découvert 50 kg de cocaïne dans un conteneur en provenance des Antilles, débarqué au terminal de Montoir-de-Bretagne (Loire-Atlantique), à proximité de Saint-Nazaire. Cette saisie intervient quelques jours après celle de 300 kg de cocaïne réalisée le mardi 31 mars dans le port de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône). La drogue avait cette fois été découverte dans un conteneur en provenance d’Amérique du Sud. C’est la deuxième saisie de cocaïne dans la région marseillaise, après celle qui avait vu, fin février, une cargaison record de 3,3 tonnes en provenance du Costa Rica saisie par la police.
Autant de confirmations que malgré la crise sanitaire et les nombreuses mesures restrictives de déplacement, les organisations criminelles n’entendent pas abandonner le trafic et cherchent comment s’adapter aux nouvelles conditions imposées à leur commerce illégal qui leur permet, en temps normal, de fournir chaque mois en moyenne 35 tonnes de cannabis, 2 tonnes de cocaïne, 850 kg d’héroïne ou encore 500 000 comprimés d’ecstasy.

Dans un document intitulé « Note de situation sur l’impact du coronavirus sur la criminalité liée au trafic de stupéfiants », de la fin du mois de mars, l’office antistupéfiants (Ofast) de la police judiciaire revient sur la situation du trafic et décrit les moyens par lesquels les groupes criminels tentent de contourner les restrictions liées à la crise sanitaire pour continuer à acheminer de la drogue sur le territoire français.

Fin des « mules » et des « go fast »

L’Ofast note tout d’abord que « tous les vecteurs par lesquels les stupéfiants alimentent les points de vente sont fortement ralentis ou à l’arrêt complet. Cette situation ne permet plus d’acheminer les quantités auxquelles le marché s’était habitué. Le contexte de la lutte contre les trafics a ainsi radicalement changé. »
« L’arrêt des importations a interrompu l’arrivée de grandes quantités de stupéfiants qui sont en attente sur le territoire espagnol », souligne l’Ofast.
C’est par exemple le cas des « mules » transportant de la cocaïne au départ de Cayenne vers la métropole, dont le flux s’est totalement estompé depuis le 21 mars, souligne l’office. C’est aussi le cas pour les « go fast » qui sont annulés ou reportés à des temps plus cléments. Les policiers constatent ainsi que les véhicules qu’ils ont placés sous surveillance ne se déplacent plus.

L’information circule vite chez les trafiquants qui n’hésitent pas à se prévenir des différents points de contrôles. C’est ainsi que certains d’entre eux ont échangé sur les contrôles systématiques réalisés au Perthus (Pyrénées-Orientales) à la frontière espagnole. « Les chargements de cannabis en provenance du Maroc et d’Espagne en gros et semi-gros ne rentrent plus en France depuis le 15 mars. L’arrêt des importations a ainsi interrompu l’arrivée de grandes quantités de stupéfiants qui sont actuellement en attente sur le territoire espagnol », souligne l’Ofast.

Ports français toujours exposés

Comme l’ont illustré les exemples de Fos-sur-Mer et plus récemment de Montoir-de-Bretagne, le fret légal reste l’une des voies d’acheminement encore possibles. « Les ports français sont toujours exposés à l’arrivée de conteneurs déjà flottants en provenance des Caraïbes et d’Amérique du Sud, où les trafics tournent encore à plein régime », écrit l’Ofast. De nombreuses saisies dans les pays fournisseurs ont ainsi eu lieu ces dernières semaines (4,3 tonnes en préparation en Colombie, interception de 2,5 tonnes au Costa Rica le 22 mars, ainsi que la découverte le 19 mars de 1,9 tonne au Salvador et de 766 kg à Paranagua au Brésil…). « Si l’épidémie de Covid-19 entraîne une paralysie économique inédite, avec l’arrêt de nombreuses lignes aériennes régulières, les trafiquants savent rapidement s’adapter, comme l’illustre le crash d’un avion de transport médical colombien découvert le 21 mars avec un chargement de cocaïne au Honduras », décrit l’Ofast.

Dans la même veine, la police judiciaire s’inquiète d’une possible augmentation de l’utilisation des ensembles routiers internationaux. Selon l’Ofast, « ceux-ci pourraient devenir un vecteur privilégié pour les trafics de stupéfiants, en particulier si les services allègent les contrôles sur la circulation des marchandises, denrées alimentaires et autres, au profit d’autres missions prioritaires dans le contexte du Covid-19 ».

Si la plupart des régions métropolitaines sont touchées par les difficultés d’approvisionnement, l’office observe que les régions frontalières de l’Espagne et des Pays-Bas continuent à se fournir encore facilement. « Les trafiquants de la région lilloise, ainsi que de Perpignan ou de Pau, disposent ainsi de fournisseurs situés à proximité géographique. Il leur suffit de connaître les itinéraires pour éviter les contrôles. Les prix des stupéfiants sont d’ailleurs restés plutôt stables dans ces endroits », peut-on lire dans la note.

Désorganisation de la vente locale

Mais la principale conséquence de la crise sanitaire reste la désorganisation de la vente locale des stupéfiants. A la hausse des achats pour constituer des stocks dans la perspective de la mise en place des mesures de confinement (le point de deal des Oliviers à Marseille a pu réaliser jusqu’à 150 000 euros de chiffre d’affaires en une journée), s’est substituée une baisse considérable de l’activité et des stocks avec pour conséquence une hausse significative du prix des produits. « A Lyon, le prix du haschich au semi-gros a progressé de 40 %, passant de 2 500 à 3 500 euros/kg ; la cocaïne au détail a bondi de 66 %, soit de 60 à 100 euros/gr. A Marseille, le prix du cannabis au détail est d’abord resté stable, mais va répercuter prochainement les difficultés de réapprovisionnement. Dans certains départements, comme en Saône-et-Loire, le prix du cannabis a plus que doublé pour atteindre 100 euros les 10 gr », précise l’office antistupéfiants.


La tension grandissante au sein des organisations criminelles qui redoutent de voir leurs confortables bénéfices s’effondrer pourrait aussi conduire des groupes concurrents à s’affronter et entraîner une hausse des règlements de comptes. L’office rappelle ainsi que le 24 mars, un trafiquant a été emmené dans une cave, frappé puis aspergé d’essence à Carrières-sous-Poissy (Val-d’Oise). Certaines équipes de malfaiteurs pourraient aussi être tentées de voler la marchandise d’un autre clan en utilisant des méthodes qui n’ont rien de pacifique. Une évolution dont devraient tirer parti, selon l’Ofast, les groupes les plus puissants, déjà structurés, qui bénéficient d’un contact direct avec les fournisseurs et d’une réelle capacité de stockage.

SOurce : https://www.lemonde.fr/societe/article/ … _3224.html

Hors ligne

 

plotchiplocth 
Modérateur
3800
Inscrit le 13 Mar 2019
1382 messages
Blogs
à la seconde où j'en finissais la lecture et allais poster un truc smile

reconfigurations de marchés et adaptations des filières de transport et distribution, le "crime organisé" (cad filières très structurées reposant sur des flux de transport peu impactés ou adaptables) en reprendra peut etre des parts de marché
AMHA les usagers en sont les premières victimes sad risques associés à la recherche de produits/sevrages, baisse de la concurrence = positions plus monopolistiques de certaines filieres = hausse tarifs, quid de la qualité)
(r)évolutions marketplace deepweb à suivre....

Dernière modification par plotchiplocth (08 avril 2020 à  12:29)

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
10631
Inscrit le 04 Aug 2014
7369 messages
Les médias nous la font à l'envers.
Ils montrent une image de la banlieue qui s'approvisionne par des go fast artisanaux, mais en fait, le gros des ventes, le volume provient d'organisations structurées qui importent à la tonne et injectent l'argent dans l'économie, de la bourse en passant par l'immobilier.
Ce sont de véritables plate formes logistiques qui gèrent les gros des volumes qui circulent et sont vendus, ça arrive par camions ou conteneurs.
On voudrait nous faire croire qu'il s'agit de mules ou de voitures qui importent les stups que l'on consomme. trompette

La tension grandissante au sein des organisations criminelles qui redoutent de voir leurs confortables bénéfices s’effondrer

... peut devenir salutaire pour les acheteurs car une fois les freins d'appro débloqués, le besoin de rattraper le retard en captation de liquidités à grande échelle va nous permettre de bénéficier d'opportunités. Je vous le souhaite.

Je n'aime pas cette représentation "go fast" qui enclave encore un peu plus les cités.
C'est bien plus intriqué dans nos systèmes économiques que ce que l'on voudrait nous faire croire, en dehors d'une économie parallèle qui se cantonne aux citées.

Il suffit d'observer les volumes et capacité d'imports/export de la plate forme logistique internationale dans l'Hérault qui a été démantelée pour se rendre compte que le concept de "go fast" est un écran de fumée, la partie émergée de l'iceberg.

Il ne faudrait pas que cette situation de crise ne cache une autre crise, qui dès la fin de l'été dernier a vu les prix du kilo de hasch bondir et parfois tripler sur certains marchés au royaume uni... pendant que les banques centrales imaginaient taxer le cash... juste avant la pandémie.

Personne ne s'est ému du risque d'exclusion économique de l'usager à ce moment-là.

Dernière modification par Mister No (08 avril 2020 à  12:57)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

nofutureorriding85 
Dans mes nuages
France
710
Inscrit le 20 May 2019
125 messages
Blogs
C'est clair vu le nombres de four dans toute la France que l'état laisse ouvert c'est pas seulement avec des mules & GoFast que tu les approvisionne .... ah les média ....

Avec les quantités en jeu et l'argent que ca brasse les gars vont pouvoir mettre l'état/l'armée au tapis un de ses jours ! je divague ...

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
10631
Inscrit le 04 Aug 2014
7369 messages

C'est clair vu le nombres de four dans toute la France que l'état laisse ouvert c'est pas seulement avec des mules & GoFast que tu les approvisionne

Merci, cela m'énerve de voir les médias véhiculer ces représentation erronées, en nous prenant pour des cons au passage.

Avec les quantités en jeu et l'argent que ca brasse

Lors de la crise des subprimes, les banques centrales ont fini par accepter des montagnes de liquide provenant du narcotrafic, quand leurs caisses étaient à vide. vape
Jean Claude Trichet et d'autres américains s'en étaient émus, mais le pognon a été salvateur et bienvenu.
A tel point que la part du marché de la drogue est incluse à notre PIB.
0.2 % annoncés pour la France.

Dernière modification par Mister No (08 avril 2020 à  15:46)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

nofutureorriding85 
Dans mes nuages
France
710
Inscrit le 20 May 2019
125 messages
Blogs
Le marché de la drogue est inclue dans le PIB ??!? Eh ben tu m'en apprends une bonne c'est dingue on marche vraiment sur la tête avec ce sujet ... et c'est de pire en pire !!

Les fours, même si en tant que UD il y a des avantages c'est clair mais un coté de moi trouve ça dingue/irréel ....

Hors ligne

 

James Cole 
Nouveau membre
France
200
Inscrit le 04 Jan 2020
27 messages

nofutureorriding85 a écrit

Le marché de la drogue est inclue dans le PIB ??!? Eh ben tu m'en apprends une bonne c'est dingue on marche vraiment sur la tête avec ce sujet ... et c'est de pire en pire !!

Les fours, même si en tant que UD il y a des avantages c'est clair mais un coté de moi trouve ça dingue/irréel ....

Salut à tous

Pour le moment elle n est pas inclue mais elle est donnée à côté
En tout cas pas mal d économistes réclament qu on ajoute le pib du marché noir dans les calculs

Désolé de déterré ce vieux sujet mais fallait que je précise smile

Bonne journée à tous


-L espèce humaine mérite peut être d être exterminée
-Exterminer l'espèce humaine c'est une idée géniale ça

Jim et Jeffrey L armée des 12 singes

Hors ligne

 

  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » Actualités
  •  » Fin des « mules » et des « go fast », cannabis bloqué en Espagne : les conséquences du confinement

Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Prod (seul) pendant le confinement ?
    Il y a 4jCommentaire de Akaion (80 réponses)
     Appel à témoignage 
    Etude Psychoactif/Psychonaut/Université de Paris sur l'expérience...
    Il y a 2jCommentaire de pierre (16 réponses)
     Appel à témoignage 
    Appel à témoignages : amende forfaitaire
    Il y a 2jCommentaire de Onegaishi4 (15 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Tentative d'arrêt avec Tso.
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Biscuit dans [Heroïne...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Besoin d’aide pour première commande DW
    Il y a 17mnCommentaire de Liliwo dans [Anonymat et sécurité...]
    (9 réponses)
     Forum 
    Drogue info - Existe t il toujours de la vrai héroïne sur le deep?
    Il y a 18mnNouvelle discussion de UDilisateur dans [Opiacés et opioïdes...]
     Forum 
    Dosage & posologie - De 90 mg a 110 mg grosse différence ?
    Il y a 20mnNouvelle discussion de Cloud01000 dans [Méthadone...]
     Forum 
    Rupture d'approvisonnement Tramadol
    Il y a 28mnCommentaire de prescripteur dans [Tramadol...]
    (16 réponses)
     Forum 
    Drogue info - Weed à la mer [help]
    Il y a 43mnCommentaire de filousky dans [Cannabis...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Culture - Double kits McK/Maz
    Il y a 55mn
    1
    Commentaire de fryz dans [Psilocybe - Champigno...]
    (15 réponses)
     Forum 
    Ingérer - Decarboxylation besoin d’aide x)
    Il y a 57mnCommentaire de filousky dans [Cannabis...]
    (3 réponses)
     Blog 
    Ma destruction avec la mdma
    Il y a 6mn
    1
    Commentaire de Indica dans le blog de Indica
    (9 commentaires)
     Blog 
    Je vous montre ma gueule de sociopathe.
    Il y a 13h
    1
    Nouveau blog de Sixteensix dans [En passant]
     Blog 
    Première rave de rêve qui aurait pu finir en cauchemar
    Il y a 22h
    2
    Commentaire de Justadreamer dans le blog de GinGon
    (3 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
    Dernier quizzZ à 18:21
     PsychoWIKI 
    Fentanyl, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Petra, Dragonflyy, Shin Obi, nicoco973, Tsukimoon, Le J, Gueule 59 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Recuisiner sa 2fdck
    par JellyFish's Dream, le 04 Nov 2020
    Petit suivi de consommation pour ceux que ça peux intéresser. En bas, les cristaux d'origine. En haut, la neige recuisinée. La différence visuelle est vraiment flagrante une fois la trace travaillée. Après une bonne semaine de cons' quotidienne, sur le même batch de pas cuisiné/recuisin...[Lire la suite]
     TR : « Un voyage à s’en perdre dans la forêt »
    par unknown29, le 09 Nov 2020
    « Un voyage à s’en perdre dans la forêt » Substance : 100ug LSD25 + 20mg 2C-B Lieu : Grande forêt en automne Fraichement décidé à faire notre petite balade en forêt, en couple, après une bonne nuit de sommeil, bon petit déjeuné, de quoi manger et boire le midi. Il faisait bon pour u...[Lire la suite]
     1P-LSD, la grosse discussion
    par Mauricelasaucisse, le 04 Nov 2020
    Bonjour tous le monde j'ai pris 4 fois du 1P LSD cet été, je vais vous dire ce que j'en pense :) poids et sexe : 78 kg, en très bonne santé physique et 30 ans dosage : 1x100 ug et 3x200 ug le mode de consommation : oral Contexte : dans la forêt un jour de grand soleil avec mon sac à dos...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Eh,mais Frank était un pro!! dans [forum] Les IVs et les Séries Américaine
    (Il y a 7mn)
    Des petites choses à améliorer mais pour la participation un pti vert - rick dans [forum] Extraction du Fentanyl depuis un patch Durogesic
    (Il y a 56mn)
    Une vidéo de ce post a été selectionnée pour être mise en valeur sur la page d'accueil. (pierre) dans [blog] ne pas confiner mes envies
    (Il y a 2h)
    rhâââ lovely. Plotch dans [commentaire de blog] Aides aux personnes dépendantes
    (Il y a 2h)
    Un gros +1 pour le mix tramadol à haut dosage+Effexor=> /!\ danger /!\ /MT dans [forum] Le seuil de tolérance ?
    (Il y a 6h)

    Pied de page des forums