confinement-le-marche-de-la-drogue-est-en-penurie- / PsychoACTIF

confinement-le-marche-de-la-drogue-est-en-penurie-

Publié par ,
1587 vues, 10 réponses
Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
2500
Inscrit le 19 Sep 2015
4222 messages
Confinement : le marché de la drogue est en «pénurie», les prix bondissent

Selon une note de l'Office anti-stupéfiants, toute la logistique des trafics se réinvente en France pour faire face à la crise, posant de nouveaux risques.

Comme de nombreux commerces, celui de la drogue se trouve bouleversé depuis les mesures de confinement mises en œuvre sur le territoire national. Acheminement, distribution : selon une récente note de l'Office anti-stupéfiants (Ofast) que Le Figaro a obtenue, tous les étages de la chaîne subissent des changements, avec un effet sur les prix et des risques importants pour la sécurité publique.

Obstacle le plus évident en période de confinement : acheminer les marchandises.

Les frontières sont fermées, et les voyages internationaux sans solide justificatif interdits. Le rapport de l'Ofast note que «tous les vecteurs par lesquels les stupéfiants alimentent les points de vente sont fortement ralentis ou à l'arrêt complet». Parmi les flux taris, les «mules» de cocaïne au départ de Cayenne vers la métropole, les «go-fasts» ravitaillant la France depuis l'Espagne, mais aussi les chargements de cannabis en provenance du Maroc et d'Espagne en gros et semi-gros, qui ne rentrent plus en France depuis le 15 mars. Une exception : dans les conteneurs maritimes, des chargements de cocaïne subsistent encore, à la faveur des échanges maritimes encore acceptés.

Une pénurie dans de nombreuses régions

Conséquence logique de cette rupture d'approvisionnement, la baisse rapide des stocks aux mains des trafiquants s'occupant de la distribution sur le sol français. À part «quelques plantations ponctuelles de cannabis», la France ne compte en effet pas de capacité de production sur son sol. Ajoutée aux difficultés des «charbonneurs» (revendeurs) en raison des contrôles sur la voie publique, une «pénurie» s'est installée dans la plupart des régions françaises, «provoquant une hausse du prix de la plupart des stupéfiants». Selon les informations de l'Ofast, la première substance à être touchée est le cannabis, puis la cocaïne et les autres produits. L'office a même pu chiffrer de façon précise le renchérissement, notamment dans la ville de Lyon : «à Lyon, les prix connaissent une hausse significative : le haschich au semi-gros est monté de +40%, en passant de 2500 à 3500 euros/kg, la cocaïne au détail a bondi de +66%, en passant de 60 à 100 euros/gr». «Dans certains départements, comme en Saône-et-Loire, le prix du cannabis a plus que doublé pour atteindre 100 euros les 10 grammes», détaille encore le document.

Quelques régions sont néanmoins encore peu touchées, et malgré les difficultés, les prix y restent stables. «Les régions frontalières proches de l'Espagne ou des Pays-Bas s'approvisionnent encore facilement en stupéfiants» relève ainsi l'Ofast. Les grandes autoroutes sont bloquées, restent en effet aux convoyeurs des itinéraires moins empruntés, pour de petites cargaisons irriguant le marché local. Conséquence logique, «les prix des stupéfiants sont restés plutôt stables dans ces endroits». À Marseille, le prix du cannabis au détail «est d'abord resté stable, mais va répercuter prochainement les difficultés de réapprovisionnement». Dans quelques situations, c'est même une augmentation de l'offre qui est observée, comme en Martinique, où les stocks de cocaïne arrivés d'Amérique et destinés à la métropole «s'accumulent».

Rivalités entre fournisseurs et risques de violences

Les quantités demandées n'ont rien à voir dans les hausses relevées, au contraire : dans certains dossiers parisiens, la police note que «le niveau des commandes s'effondre de -90%». La plupart des consommateurs pouvant encore limiter leur dépendance ont diminué leurs achats en raison de l'obligation de rester chez soi, mais aussi «de la baisse de leur vie sociale, ainsi que de la fermeture des établissements de nuit». Ils sont cependant «prêts à payer plus cher leurs stupéfiants au regard de la rareté du produit». Pour essayer de maintenir les ventes, les distributeurs essaient néanmoins de trouver des solutions : à Lille ou à Rennes, «des contacts par messagerie Snapchat servent à fixer les rendez-vous et livraisons, souvent sur des parkings de supermarchés, ou à l'intérieur des magasins». Car dans cette crise, il s'agit pour les acteurs du trafic de sécuriser leurs commandes, mais aussi leurs acheteurs : l'Ofast souligne que «la plus forte concurrence sur le marché de détail, pourrait exacerber les rivalités entre groupes criminels, même pour de faibles quantités, comme l'illustre l'enlèvement d'un trafiquant emmené dans une cave, violenté, puis aspergé d'essence le 24 mars dernier à Argenteuil (95)».

Pour les auteurs de l'étude, les plus gros acteurs, qui disposent de contacts directs à l'étranger et d'une capacité de stockage en France, «sont aujourd'hui en position de force». Capables de financer des marchandises plus chères en gros ou en semi-gros à cause des difficultés de transport, ils pourront prendre les parts de marché des groupes isolés et des revendeurs indépendants. Des conflits commerciaux à redouter, l'Ofast relevant ainsi des «risques de violence entre trafiquants pour récupérer les manques à gagner, ainsi que leur emprise territoriale» s'ajoutant aux risques de violence contre les policiers pour défendre les activités de trafic dans certains quartiers

Des alternatives prévisibles

Si le confinement se prolonge, le marché français pourrait néanmoins se réorganiser pour survivre. Pour l'Ofast, les Pays-Bas pourraient devenir «la zone d'approvisionnement la plus adéquate pour la plupart des trafiquants français, qui vont tomber à court de stocks». Le pays n'est en effet pas confiné, et l'approvisionnement des coffee-shops se poursuit. D'autres pays pourraient s'adapter, le rapport envisage même, en cas de coupure des lignes aériennes commerciales, un recours des producteurs ou passeurs à l'aviation générale, citant le «crash d'un avion de transport médical colombien découvert le 21 mars avec un chargement de cocaïne au Honduras». Sur le sol Français, la carte des flux pourrait aussi évoluer. À Marseille par exemple, «la plaque perpignanaise» pourrait prendre le relais des fournisseurs en défaut.


La note précise enfin qu'une prolongation de la situation pourrait redonner l'avantage aux trafiquants : les ensembles routiers internationaux pourraient en effet «devenir un vecteur privilégié pour les trafics de stupéfiants, en particulier si les services allègent les contrôles sur la circulation des marchandises, denrées alimentaires et autres, au profit d'autres missions prioritaires dans le contexte du Covid-19».

Sources: https://www.lefigaro.fr/actualite-franc … gecvDOsz-I

Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
10631
Inscrit le 04 Aug 2014
7378 messages
En pénurie de clients aussi et surtout, clients qui prennent sur eux le confinement et rentrent moins de thunes en plus pour la plupart.

La plupart des consommateurs pouvant encore limiter leur dépendance ont diminué leurs achats en raison de l'obligation de rester chez soi, mais aussi «de la baisse de leur vie sociale, ainsi que de la fermeture des établissements de nuit». Ils sont cependant «prêts à payer plus cher leurs stupéfiants au regard de la rareté du produit»

Les grandes organisations sont parées à proposer le plus vite possible une offre alléchante en termes de tarifs pour récupérer au plus vite le trou qui se creuse depuis ces dernières semaines.
Donc opportunités à prévoir. :bave:


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

PSYCHOCRACK
Caltex
France
000
Inscrit le 27 Dec 2013
2511 messages

Pour l'Ofast, les Pays-Bas pourraient devenir «la zone d'approvisionnement la plus adéquate pour la plupart des trafiquants français, qui vont tomber à court de stocks». Le pays n'est en effet pas confiné, et l'approvisionnement des coffee-shops se poursuit.

l'ofast (lol) et lke figaro  raconte de la xxxx, les coffee ne vende pas du shit au kilo!!!

pour eux c'est une façon de maintenir la prohibition que de dire ce genre de sornettes, c'est pas la 1er fois!

Dernière modification par PSYCHOCRACK (14 avril 2020 à  11:53)


Maximised power-Better fuel economy-Smoother drive-Lower emissions-Reliable performance.

Hors ligne

 

Lyna 
Éclectique
Suisse
200
Inscrit le 09 Apr 2020
32 messages

Mascarpone a écrit

la cocaïne au détail a bondi de +66%, en passant de 60 à 100 euros/gr». «Dans certains départements, comme en Saône-et-Loire, le prix du cannabis a plus que doublé pour atteindre 100 euros les 10 grammes», détaille encore le document.

Ça me semble cher pour la France, c'est les prix habituels en Suisse.

Quand je lis les commentaires sur Le Figaro, comme "Moins de noeunoeuds à moitié endormi, à raconter n'importe quoi...." ou "Je préfère payer une rénovation d'école que des journées d'hopital pour un dealer tabassé ou un de ses clients en overdose...C'est le moment d'éradiquer ces types !", je pense que le Français moyen voit toujours le consommateur comme un dépravé qui n'a que ce qu'il mérite.

Et le Français moyen juge avec un verre de vin à la main, évidemment.

C'est un peu triste.

Hors ligne

 

Ocram 
PsychoAddict
Suisse
9210
Inscrit le 25 Jan 2019
3815 messages
Blogs

Lyna a écrit

je pense que le Français moyen voit toujours le consommateur comme un dépravé qui n'a que ce qu'il mérite.

Et le Français moyen juge avec un verre de vin à la main, évidemment.

C'est un peu triste.

Le français moyen!! Vu que tu as l air d habiter en suisse (comme moi) je t encourage à aller jeter un œil dans les commentaires en dessous des article de La Tribune de Genève ou du 20 Minutes... tu retrouveras exactement la même poésie écrite par le Bon suisse moyen.

Bref, des blaireaux y en a dans tout les pays, pas besoin de le souligner à mon avis.

Ocram

Hors ligne

 

Lyna 
Éclectique
Suisse
200
Inscrit le 09 Apr 2020
32 messages
Je voulais dire "Monsieur et madame Tout-le-monde".

Hors ligne

 

Ocram 
PsychoAddict
Suisse
9210
Inscrit le 25 Jan 2019
3815 messages
Blogs
Pour le coup effectivement c est pas pareil.

Hors ligne

 

Lyna 
Éclectique
Suisse
200
Inscrit le 09 Apr 2020
32 messages
J'ai écrit "Français moyen", parce que la source est Le Figaro. Si c'était un article du 24 Heures, j'aurais écrit le "Suisse moyen". Désolée si je me suis mal exprimé, ce n'était pas mon intention.

Hors ligne

 

sud 2 france 
problème traitement
France
1110
Inscrit le 14 Oct 2013
1953 messages
Blogs
S'il s'agit de lecteurs du Figaro j'aurais dit "Le français moyen bien à droite..."

Hors ligne

 

Zénon 
Schtroumpfophobe en mission secrète
Cyprus
2011
Inscrit le 20 Oct 2019
125 messages

Lyna a écrit

Quand je lis les commentaires sur Le Figaro, comme "Moins de noeunoeuds à moitié endormi, à raconter n'importe quoi...." ou "Je préfère payer une rénovation d'école que des journées d'hopital pour un dealer tabassé ou un de ses clients en overdose...C'est le moment d'éradiquer ces types !", je pense que le Français moyen voit toujours le consommateur comme un dépravé qui n'a que ce qu'il mérite.

Ah, ces Suisses ! — tabernacle !

Ah non, pardon, « tabernacle », c’est belge, l’autre pays du fromage...

T’as raison, les commentaires de l’article sur le Figaro sont bien plus révélateurs que l’article lui-même.

Fascinant, je viens de me régaler — de la grande poésie, quelques belles pépites…

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
10631
Inscrit le 04 Aug 2014
7378 messages

Fascinant, je viens de me régaler — de la grande poésie, quelques belles pépites…

En plus, on ressort plus propre de cette fange et éventuellement débarrassés de certains parasites.
Il faut éprouver les mauvais articles et les mauvais commentaires des beaufs moyens pour ne pas se priver de tous les précieux écrits ici et là, surtout ici. drogue-peace heart

Bon après, pénurie... vite fait alors, le temps que tout se réorganise.^^
Dans les coins moins bien ravitaillés, les prix ont doublé parfois, mais pas vraiment de mon téco, pas grand monde a manqué de quoique ce soit bien longtemps, je parle pour les produits de rue, héro, coke, herbe et teush, voire MDMA.
Pour le hasch, les tarifs avaient changé avant l’occurrence du virus, le retour à la normale avec certainement une hausse des prix devrait se produire avant le moindre signe officiel de déconfinement.

Dernière modification par Mister No (15 avril 2020 à  09:26)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Prod (seul) pendant le confinement ?
    Il y a 7jCommentaire de Akaion (80 réponses)
     Appel à témoignage 
    Etude Psychoactif/Psychonaut/Université de Paris sur l'expérience...
    Il y a 6jCommentaire de pierre (16 réponses)
     Appel à témoignage 
    Appel à témoignages : amende forfaitaire
    Il y a 2jCommentaire de Charlux (21 réponses)
     Forum UP ! 
    HPPD - Hppd
    Il y a 13hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Pharmacie - Insomnie traité au dormicum
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Pommecanelle dans [Conseils généraux de...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Injecter - Injection d'oxycodone et sniff
    Il y a 59mnNouvelle discussion de Lokys dans [Oxycodone (Oxycontin)...]
     Forum 
    Commander des truffes magiques
    Il y a 1hCommentaire de calirdz35 dans [Enthéogènes...]
    (1 réponse)
     Forum 
    C'est bien la morphine ?
    Il y a 1hCommentaire de Mouss dans [Morphine (Skenan, Mos...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Expériences - Que faire pendant un trip ?
    Il y a 1hCommentaire de JellyFish's Dream dans [Kétamine et PCP...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Premier vrai trip en Prévision : Crystal suisse 98 %
    Il y a 1h
    1
    Commentaire de Escodar dans [LSD 25...]
    (13 réponses)
     Forum 
    Première fois - Premiere fois morphine
    Il y a 2hCommentaire de Mouss dans [Morphine (Skenan, Mos...]
    (9 réponses)
     Forum 
    Electrum quelques clarifications please
    Il y a 2hCommentaire de Manci dans [Anonymat et sécurité...]
    (1 réponse)
     Blog 
    Mon chat mimi mourrait j'étais perdu
    Il y a 6hCommentaire de Kokro dans le blog de arlonne
    (7 commentaires)
     Blog 
    [Video] Une Semaine dans l'Obscurité et le Silence, méditation
    Il y a 13hCommentaire de TripSitterFR dans le blog de Ledayuum
    (1 commentaires)
     Blog 
    La meuf qui fait un peu n'imp.
    Il y a 16hNouveau blog de cependant dans [Tranche de vie]
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 15:09
     PsychoWIKI 
    CBD (Cannabidiol), effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    GrosDodoZepam, Kokro, SilverX nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Présentation, 25 ans d'alcool
    par plotchiplocth, le 24 Nov 2020
    Salut à toi et bienvenue sur PA.org. J'ai vu que tu avais aussi mis un petit mot dans la partie présentation, mais je prefere te repondre et t'accueillir ici, le contenu étant nettement plus conséquent et riche. Tout d'abord merci beaucoup pour le partage de ton témoignage détaillé, mis en...[Lire la suite]
     TripReport - Un premier voyage galactique sous Salvia
    par Globuleis, le 13 Nov 2020
    La Salvia est là, coincée et serrée dans la douille du bang. J’ai déjà la tête tournoyante de mes deux précédentes prises d’essai. Du haut de mes 18 ans, et de mon expérience encore fines des psychédéliques, la sauge divinatoire me préoccupait depuis déjà quelques temps, et me ques...[Lire la suite]
     Recuisiner sa 2fdck
    par JellyFish's Dream, le 04 Nov 2020
    Petit suivi de consommation pour ceux que ça peux intéresser. En bas, les cristaux d'origine. En haut, la neige recuisinée. La différence visuelle est vraiment flagrante une fois la trace travaillée. Après une bonne semaine de cons' quotidienne, sur le même batch de pas cuisiné/recuisin...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    J'ai beaucoup ris sur ta dernière phrase (Chest :3) dans [forum] [HELP] Identification de champi.
    (Il y a 5h)
    Beaucoup de réflexions très justes dans ton témoignage. Hilde dans [forum] Présentation, 25 ans d'alcool
    (Il y a 19h)
    Bonne nouvelle dans [forum] [CBD] - Une bien agréable surprise..!
    (Il y a 19h)
    en bas à droite , OK ! dans [forum] Besoin d'aide
    (Il y a 21h)
    Un skéneur d'élite, ce Syam! Ca fait plaiz de te lire ^^ bisous! /MT dans [forum] Skenan, chauffer ou pas ?
    (Il y a 24h)

    Pied de page des forums