Héroïne et cauchemars/paralysie du sommeil / PsychoACTIF

Héroïne et cauchemars/paralysie du sommeil

Publié par ,
2571 vues, 15 réponses
Nemesia 
Navigateur de l'esprit
France
400
Inscrit le 21 May 2017
460 messages
Salut à tous,

Je voulais savoir si d'autres personnes vivaient ce que je vis actuellement.

Je consomme des opiacés depuis maintenant plus de 3 ans, il y a environ 2 ans j'ai eu une addiction physique à l'oxycodone que je consommait quotidiennement ou presque.
J'ai fait un sevrage à la dure pendant quelques mois, et ai pu reprendre une conso d'opiacés 1 fois tous les 3j sans développer d'addiction physique, aujourd'hui je consomme quasi exclusivement de l'héroïne (pour les opiacés, sinon je consomme un peu de tout).

Le problème que je vais soulever peut-être lié aussi à mes consos de stimulants qui ont augmenté (voir ici) ? Car je n'avais pas ce problème avant.

Mes journées héroïne commencent par une trace au réveil, et se terminent vers une dernière trace en début de soirée. Je remarque que si j'essaye de dormir dans les quelques heures qui suivent la trace, je passe une nuit atroce.

Je fais beaucoup de paralysie du sommeil en m'endormant, c'est très angoissant, je me mets à ne plus pouvoir effectuer le moindre mouvement avec une sensation de catastrophe imminente, essayant d'appeler à l'aide à ma copine à côté en vain.
Et cela à de multiples reprises. Par contre pas d'apparition d'entités dans mes paralysies du sommeil comme certaines personnes.
S'en suit une nuit particulièrement désagréable, avec des cauchemars.

Je suis à la recherche de témoignages, conseils, si quelqu'un a une quelconque info là dessus je suis preneur.

Merci d'avance et prenez soin de vous avec le confinement smile

Si les portes de la perception étaient nettoyées, chaque chose apparaîtrait à l'homme telle qu'elle est, infinie. William Blake

Hors ligne

 

cependant
animatrice sans remède
4600
Inscrit le 25 Mar 2018
1573 messages
Blogs
Salut,

j'ai aussi une conso régulièrement occasionnelle on va dire...là je fais une petite pause (ça fait 10j, yeah), mais en général je consomme tous les trois ou quatres jours.

Pour les cauchemars sous opiacés ça me fait la même.
Mon premier fil sur PA, je l'avais ouvert pour parler de ça !
Des rêves hyper réalistes (souvent se passent au même endroit où je dors), avec l'impossibilité de crier, une sensation d'étouffement et des membres (souvent bras et mains) qui fourmillent (du coup je rêve genre qu'on me les écrase, qu'un chien me mord, etc).

C'est difficile à décrire, c'est assez angoissant, surtout parce qu'il n'y a plus de limite entre rêve et réalité...et des fois je me reveille et rendors en repartant dans le même rêve encore pire. Certaines fois, même avant de dormir je sens une tension de ouf (alors qu'avant que je me couche, j'étais défoncée bien !), hypersensibilité aux bruit qui me porte à cogiter loin (genre le tic tac d'une montre peut devenir des mittes qui bouffent les poutres du toit qui va bientot se casser sur ma gueule, une canalisation qui fuirait et inonderait bientot la pièce, ou des présences d'autres personnes pour me faire du mal). Mais je suis toujours un peu paralysée face à ses i idées, je reste dans le lit et au fond je me dis on va voir (sans que ce soit moins angoissant).

Cela dit, je n'ai pas trouvé de solution. À part, comme tu le dis, ne pas consommer avant d'aller me coucher....sinon moitié cachet de benzo quand ça ne va vraiment pas (même si oui benzo+opi pas bon en général, mais je connais ma tolérance et mes doses).

Peut-être je me dis qu'il faudrai que je regle des problèmes dans ma vie, parce que sur 10 ans de conso d'opiacés cet effet cauchemars part et revient. Ce n'est pas constant...du coup, ça doit dépendre de moi et de ma psyché du moment ?

Et pour finir, une considération sur quelque chose qui me pose pas mal de questions : la conso "occasionnelle", la dépendance psy et physique...J'ai l'impression que les symptomes de manques pour moi se revelent surtout le J+3, alors, si j'ai une conso tous les trois jours...bah en fait je ne dépasse jamais la phase "de sevrage"...du coup en fait si j'essaye de pousser la pause à plus de trois jours c'est quand même pas facile, mais là justement je me disais qu'il le fallait bien si je ne voulais pas que mon corps développe une vraie dépendance.

Bref, je te rajoute des questions à la place de partager des réponses...mais le sujet ça m'intéresse...
Bon courage pour tes nuits

Dernière modification par cependant (25 avril 2020 à  12:40)

En ligne

 

SoulEater 
Psycho sénior
France
800
Inscrit le 25 Apr 2020
530 messages
Salut mec, je viens de m'inscrire à l'instant pour répondre à ton post. D'habitude je suis spectateurs du forum mais ton sujet et surtout ton problème m'à interpellé.

Cela fait des années que je fait de la paralysie du sommeil par période, je consomme de l'heroine depuis des années mais j'ai un traitement métha qui m'aide à faire des pause.

En se moment ça fait une semaine que je fait des crises de paralysie tout les soirs après une "abstinence" plus ou moins longue.

D'aprés mon expérience ce n'est pas la came qui les cause mais le stress, maintenant avec l'habitude j'ai appris à ne plus en être terrorisé mème si à chaque crise le fait de ne pas pouvoir bouger et la respiration qui se fait difficile sont un facteur de stress énorme.

A force d'en faire maintenant j'arrive à appeller ma copine pour qu'elle me secoue et me réveIlle mais les premières années aucun son ne sortait de ma bouche, j'avais l'impression que quelques choses aller arriver dans ma chambre (ça c'est toujours le cas) et comme la seule chose que je peux faire c'est ouvrir les yeux les hallucinations ne sont jamais loin (ombres déformations) et c'est à ce moment là que je puise dans le peu de force que je trouve pour appeler ma copine et quand elle ne se réveille pas s'engagé alors un combat entre moi et cette putain de paralysie!

Parfois il m'arrive après réussir à me réveiller de retomber dans la paralysie, en général j'en ai tellement marre que je change de pièce et vais dormir sur le canapé du salon et la bizarrement tt s'arrête.

Le plus chiant dans l'histoire c'est que le landemain tu te retrouve super fatigué et malheureusement il n'y a aucun traitement pour ça.

Comme moi tu fait partie des 5 ou 10% de la population qui en feront toute leur vie à différentes périodes mais si ça peut te rassurer avant que ça me reprenne la plus longue période d'abstinence à la paralysie à durée facile 2 ou 3 ans avant que ça reprenne.

Courage et désolé pour le pavé!

Notre vie vaut ce qu'elle nous a coûté d'efforts

Hors ligne

 

Nemesia 
Navigateur de l'esprit
France
400
Inscrit le 21 May 2017
460 messages
Merci de vos réponses bien complètes et merci également à SoulEater d'avoir pris le temps d'ouvrir un compte pour me répondre.
Bon courage à vous aussi pour vos nuits.
Une astuce qui avait marché pour moi une ou deux fois c'était les cannabinoïdes synthétiques, mais ce n'est pas quelque chose que j'irai recommander à tout le monde, c'est des produits assez dangereux à manipuler et à consommer.

cependant a écrit

Mon premier fil sur PA, je l'avais ouvert pour parler de ça !

J'avais pas vu ton topic pourtant j'avais cherché un peu des infos là dessus, je vais aller le lire, merci smile

cependant a écrit

Des rêves hyper réalistes (souvent se passent au même endroit où je dors), avec l'impossibilité de crier, une sensation d'étouffement et des membres (souvent bras et mains) qui fourmillent (du coup je rêve genre qu'on me les écrase, qu'un chien me mord, etc).

C'est difficile à décrire, c'est assez angoissant, surtout parce qu'il n'y a plus de limite entre rêve et réalité...et des fois je me reveille et rendors en repartant dans le même rêve encore pire.

C'est exactement ça, quasi toujours dans ma chambre ou dans l'appartement, des rêves hyper réalistes, où la seule chose possible est d'attendre qu'il se termine, bien souvent par une issue tragique, un problème.

J'ai toutefois l'impression que cela ne concerne que le début de la nuit, car au bout d'un moment je finis par dormir vraiment, même si cette partie de la nuit paraît vraiment très longue. Cela concerne peut-être une phase du sommeil précise (comme la phase d'éveil)

Sommeil


cependant a écrit

Cela dit, je n'ai pas trouvé de solution. À part, comme tu le dis, ne pas consommer avant d'aller me coucher....sinon moitié cachet de benzo quand ça ne va vraiment pas (même si oui benzo+opi pas bon en général, mais je connais ma tolérance et mes doses).

J'ai un oxymètre de pouls qui donne le pourcentage d'oxygénation, ça peut être utile dans ce cas même si je garde plutôt mes consos de benzos pour les redescente de stimulants/ou si je fais un bad trip.

cependant a écrit

Et pour finir, une considération sur quelque chose qui me pose pas mal de questions : la conso "occasionnelle", la dépendance psy et physique...J'ai l'impression que les symptomes de manques pour moi se revelent surtout le J+3, alors, si j'ai une conso tous les trois jours...bah en fait je ne dépasse jamais la phase "de sevrage"...du coup en fait si j'essaye de pousser la pause à plus de trois jours c'est quand même pas facile, mais là justement je me disais qu'il le fallait bien si je ne voulais pas que mon corps développe une vraie dépendance.

Quand j'ai eu mon addiction physique (qui était légère, uniquement diarrhée), je consommait 1 fois par semaine à la fin pour essayer de me sevrer, et les symptômes arrivaient au bout de 48h, et repartaient en moins d'une semaine, je reprenais de l'oxycodone et ça revenait (j'ai du faire une pause de plusieurs mois), là avec l'héroïne il m'arrive de ne pas consommer pendant 5j, sans avoir de manque. Déjà eu de la diarrhée mais liée, je pense, à des facteurs extérieurs à ma conso d'opiacés.
Et quand je dis 3jours, je sais pas si toi tu prends en compte le jour de consommation mais moi non, ça serait dans mon exemple (aujourd'hui on est lundi et je consomme, donc mes futurs consos seront) :
- lundi], mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche

SoulEater a écrit

A force d'en faire maintenant j'arrive à appeller ma copine pour qu'elle me secoue et me réveIlle mais les premières années aucun son ne sortait de ma bouche, j'avais l'impression que quelques choses aller arriver dans ma chambre (ça c'est toujours le cas) et comme la seule chose que je peux faire c'est ouvrir les yeux les hallucinations ne sont jamais loin (ombres déformations) et c'est à ce moment là que je puise dans le peu de force que je trouve pour appeler ma copine et quand elle ne se réveille pas s'engagé alors un combat entre moi et cette putain de paralysie!

C'est à peu près la même chose que je vis, sauf que la chose qui fait peur c'est toujours un truc extérieur réaliste mais jamais un "monstre" ou une entité gente sous la forme d'une ombre, comme beaucoup de gens ont.

SoulEater a écrit

Comme moi tu fait partie des 5 ou 10% de la population qui en feront toute leur vie à différentes périodes mais si ça peut te rassurer avant que ça me reprenne la plus longue période d'abstinence à la paralysie à durée facile 2 ou 3 ans avant que ça reprenne.

Je ne sais pas si j'en ferai toute ma vie, c'est vraiment lié à ma conso d'opiacés, si je prends pas d'opis je vais dormir normalement.


Si les portes de la perception étaient nettoyées, chaque chose apparaîtrait à l'homme telle qu'elle est, infinie. William Blake

Hors ligne

 

nofutureorriding85 
Dans mes nuages
France
100
Inscrit le 20 May 2019
159 messages
Blogs
Salut,

Je crois qu'il y a quelqu'un inscris ancien médecin qui pourra surement mieux répondre que moi.

Mais les opiacés sont propices à faire des apnées du sommeil  donc déclencher et etre peut être en lien avec ce que tu décris ?
Si tu le peux sans opiacés tu à quand même des nuits comme tu décris ?

Hors ligne

 

plotchiplocth 
Modérateur
5400
Inscrit le 13 Mar 2019
1914 messages
Blogs
salut nem
je t apporte ma pierre XP paralysie sommeil.
20 ans que j'en fait par période, j'ai essayé de crier pas mal de fois, coincé dans cette phase et ma tronche. ca ressemble bien :

Nemesia a écrit

des rêves hyper réalistes, où la seule chose possible est d'attendre qu'il se termine, bien souvent par une issue tragique, un problème.

consommateur opi regulier, et atcd de sevrages.
dans mon cas, je crois que les paralysies sont trèèèèèès lié aux prises de stims (amphet, yaba, mdma) souvent en quantité excessive ou trop longtemps, et avec une importante privation de sommeil, mais ca m est deja arrivé sous tramadol (je prends regulierement 1 à 2 fois/sem opiacé, un peu meme config que cependant ou toi avec conso opi, sans l'hero). je consomme toujours du cannabis en meme temps, je sais pas comment ca fait sans donc dans cette situation. ca m'est jamais arrivé sous code, morph, ou hydromorph: par contre dejà expérimenté surdoses, pauses apnées et dépressions respis, mais pas cette experience psychique troublante de la paralysie du sommeil

j'en fais de manière très occasionnelle... si j'arrive à pas trop binger les stims et à conserver des temps de sommeil (même très court) un peu réguliers lors de sessions, globalement, quand je stim!, je commence session le matin, ca me decalle moins que stim démarrage le soir wink (conseil de vieux à ne pas suivre) j arrive à microsiester, à la fin de session je m'y retrouve avec moins de symptomes merdiques. en tout cas, stress et carence de seroto semblent déterminants chez moi dans l'apparition de ces paralysies

je sais que certains arrivent à avoir des expériences de paralysie "positives" ou "habitées", dans mon cas jamais eu la chance de le voir ainsi. mais en cernant mieux les conditions de déclenchements (et moins de stim), j en fais moins souvent quand meme.

Dernière modification par plotchiplocth (27 avril 2020 à  14:01)

Hors ligne

 

Psychoco92 
Psycho junior
200
Inscrit le 25 Mar 2015
294 messages
Sa m arrive aussi la plupart du temps c est quand je me couche et que je suis encore sous l effet de l héroïne, j arrive à changer ma respiration pour faire comprendre à ma copine que c entrain de m arrivais pour quel me reveille, mais bon sa la soul elle me dit que je dois prendre sur moi elle trouve que j abuse et que sa doit pas être si terrible que sa et que je doit changer sa de façon positive mais bon sa c un autre problème mdr, ducoup je fais donc en sorte de prendre ma dernière trace au moins 6-8h avant de me coucher pour ne plus avoir d effet.

Je n ai pas toujours des rêves de types cauchemars mais quand sa m arrive j essaie quand même de me réveiller parce que j ai quand même le souvenir des fois ou c étais des rêves cauchemardesques et donc sa m angoisse un peu à chaque fois,
Si jamais je me rendors tout de suite et bas sa me refais la même chose donc j essaie toujours de me réveiller quelque minute avant de me rendormir et en général sa passe et je dors ma nuit ensuite smile

Sa m arrivais aussi de faire des paralysies du sommeil à l époque après ses cession de mdma ou j abusais beaucoup.

Sa fais plaisirs de voir ce post je pensais être le seul à qui sa arrivais avec des opi

Dernière modification par Psychoco92 (27 avril 2020 à  14:18)

Hors ligne

 

Nemesia 
Navigateur de l'esprit
France
400
Inscrit le 21 May 2017
460 messages

nofutureorriding85 a écrit

Si tu le peux sans opiacés tu à quand même des nuits comme tu décris ?

Non, sans opiacés aucuns problèmes de sommeil, c'est vraiment uniquement les jours où je consomme un opiacé.

plotchiplocth a écrit

en tout cas, stress et carence de seroto semblent déterminants chez moi dans l'apparition de ces paralysies

C'est mon cas actuellement et ça coïnciderait avec l'apparition des symptômes, ces derniers mois j'ai pas mal abusé de la 3-MMC/3-CMC (j'ai des brainzaps en descente), alors qu'avant je n'avait pas de symptômes.

plotchiplocth a écrit

je sais que certains arrivent à avoir des expériences de paralysie "positives" ou "habitées", dans mon cas jamais eu la chance de le voir ainsi

Ma toute première paralysie du sommeil j'étais pas sous opiacés, je me suis réveillé avec des grosses fractales sur le plafond et l'impossibilité de bouger, jme suis dit "aah mais c'est ça les paralysies du sommeil ? J'ai l'impression d'être sous psyché".
J'ai super bien vécu le truc limite j'étais content, jme reveille et jme prend un ptit trip style DMT au réveil sans rien consommer.

Psychoco92 a écrit

ducoup je fais donc en sorte de prendre ma dernière trace au moins 6-8h avant de me coucher pour ne plus avoir d effet.

Bien vu pour cette technique, j'essaye d'appliquer aussi, j'ai remarqué qu'en chassant le dragon même 3h avant de dormir ça marche pas par contre (bon après c'était le lendemain d'une grosse session stim où j'avais peu dormi).

Psychoco92 a écrit

Sa fais plaisirs de voir ce post je pensais être le seul à qui sa arrivais avec des opi

Pareil pour moi, on se sent moins seuls ça rassure.


Bon courage à vous pour vos nuits, et merci de vos réponses


Si les portes de la perception étaient nettoyées, chaque chose apparaîtrait à l'homme telle qu'elle est, infinie. William Blake

Hors ligne

 

Mauddamier 
Au pays imaginaire
France
1800
Inscrit le 27 Nov 2017
632 messages
Tu n’es pas le seul. J’ai appris à ne jamais dépasser 17h pour une conso opi car je sais parfaitement déjà que je vais être en pleine descente et donc trop énervée pour dormir. J’ai la nausée en descente, je suis nerveuse.
Normalement j’évitais d’en prendre trop tard car j’ai du valium et de l’imovane aussi.
Donc je voulais au moins que la première demi vie de la codé soit éliminée.
17h cetait vraiment grand Max car je me couche tôt.

Mais j’ai remarqué, depuis que j’en prends quotidiennement (ça fait à peu près un an) que je dors beaucoup moins bien. Au contrairement d’une dépression respiratoire, mon cœur s’emballe vraiment vraiment.
Il me faut facilement 40 à 60 minutes pour me calmer et évidemment les effets du zopiclone sont passés...
On peut dire que mon ttt psy calme ma descente de codéine.

Je souffre d’hyperacousie et évidemment ça n’arrange rien. Je prends des coups au cœur au moindre bruit, j’ai chaud, je bouge beaucoup et lordi tourne évidemment avec des épisodes de séries pour éviter que je sois « toute seule ». Mais c’est clair que même si les journées passent mieux, les nuits sont difficiles.

Il m’est souvent arrivée d’être éveillée mais pas mon corps. Je ne dors plus sans prods, ce qui fait que ça m’arrive très souvent et que je ne supporte pas de me sentir partir. Je ne sais plus comment on dort « normalement ».
Les ortiels qui bougent tous seuls, les doigts. Bref, les petits mouvements que tu as durant le sommeil normalement, les impulsions que ton revenu envoie pour s’assurer que tu es envie, moi je les ai éveillée.

Le seul truc positif.... c’est qu’avec mon imovane, je sais que sur le moment c’est l’enfer mais le lendemain je me rappelle a peine...
et la journée la vie est pour l’instant trop angoissante pour que je fasse un sevrage.

Hors ligne

 

Psychoco92 
Psycho junior
200
Inscrit le 25 Mar 2015
294 messages

Nemesia a écrit

Bien vu pour cette technique, j'essaye d'appliquer aussi, j'ai remarqué qu'en chassant le dragon même 3h avant de dormir ça marche pas par contre (bon après c'était le lendemain d'une grosse session stim où j'avais peu dormi).

Avec une bonne calme tkt arrive d avoir encore un peu de effet 8h après ma dernière trace

Hors ligne

 

Nemesia 
Navigateur de l'esprit
France
400
Inscrit le 21 May 2017
460 messages

Psychoco92 a écrit

Avec une bonne calme tkt arrive d avoir encore un peu de effet 8h après ma dernière trace

Je parle bien de chasser le dragon (vaporiser sur l'aluminium), et non de la prise en trace, qui pour moi dure aussi 6-8h.


Si les portes de la perception étaient nettoyées, chaque chose apparaîtrait à l'homme telle qu'elle est, infinie. William Blake

Hors ligne

 

Psychoco92 
Psycho junior
200
Inscrit le 25 Mar 2015
294 messages

Nemesia a écrit

Psychoco92 a écrit

Avec une bonne calme tkt arrive d avoir encore un peu de effet 8h après ma dernière trace

Je parle bien de chasser le dragon (vaporiser sur l'aluminium), et non de la prise en trace, qui pour moi dure aussi 6-8h.

J ai pris des 2 manière je ressent pas de différence au nouveau de la durée

Hors ligne

 

Psychoco92 
Psycho junior
200
Inscrit le 25 Mar 2015
294 messages

Nemesia a écrit

Psychoco92 a écrit

Avec une bonne calme tkt arrive d avoir encore un peu de effet 8h après ma dernière trace

Je parle bien de chasser le dragon (vaporiser sur l'aluminium), et non de la prise en trace, qui pour moi dure aussi 6-8h.

J ai pris des 2 manière je ressent pas de différence au nouveau de la durée

Hors ligne

 

Maldor 
Banni
France
000
Inscrit le 10 Feb 2020
71 messages
C’est marrant parce que chez moi tout ça existe aussi mais relève d’une expérience globalement positive. A vrai dire je me demande même si c’est pas ce que je préfère avec les opis: cet état onirique hyperréaliste et hyperintense, où perso je sais jamais si je dors ou si je suis éveillé, où je me suis retrouvé il y a peu a me regarder ronfler (si si)... C’est vrai que c’est souvent cauchemardesque, mais justement contrairement aux hallucinogènes c’est comme si ça ne m’atteignait ni me violentait vraiment. Je reste protégé comme dans un cocon, comme spectateur de ce qui m’arrive, et au matin je peux me sentir mieux reposé qu’après une nuit net.

Hors ligne

 

SoulEater 
Psycho sénior
France
800
Inscrit le 25 Apr 2020
530 messages

Maldor a écrit

C’est marrant parce que chez moi tout ça existe aussi mais relève d’une expérience globalement positive. A vrai dire je me demande même si c’est pas ce que je préfère avec les opis: cet état onirique hyperréaliste et hyperintense, où perso je sais jamais si je dors ou si je suis éveillé, où je me suis retrouvé il y a peu a me regarder ronfler (si si)... C’est vrai que c’est souvent cauchemardesque, mais justement contrairement aux hallucinogènes c’est comme si ça ne m’atteignait ni me violentait vraiment. Je reste protégé comme dans un cocon, comme spectateur de ce qui m’arrive, et au matin je peux me sentir mieux reposé qu’après une nuit net.

Crois moi ce dont tu parles n'est ni de près ni de loin de la paralysie du sommeil qui elle est vraiment flippant et touche tout un pan de la population qui ne prennent pas forcément de l'héro!

Je kiffe l'effet de la came quand tu es dans un état de rêves éveillé mais je déteste me retrouver bloquer dans mon corps inerte et mon esprit conscient quand je fais une crise de paralysie du sommeil ; )

Dernière modification par SoulEater (11 juillet 2020 à  16:23)


Notre vie vaut ce qu'elle nous a coûté d'efforts

Hors ligne

 

Bigpanda 
Expert :)
France
100
Inscrit le 06 Jan 2021
10 messages

Nemesia a écrit

Salut à tous,

Je voulais savoir si d'autres personnes vivaient ce que je vis actuellement.

Je consomme des opiacés depuis maintenant plus de 3 ans, il y a environ 2 ans j'ai eu une addiction physique à l'oxycodone que je consommait quotidiennement ou presque.
J'ai fait un sevrage à la dure pendant quelques mois, et ai pu reprendre une conso d'opiacés 1 fois tous les 3j sans développer d'addiction physique, aujourd'hui je consomme quasi exclusivement de l'héroïne (pour les opiacés, sinon je consomme un peu de tout).

Le problème que je vais soulever peut-être lié aussi à mes consos de stimulants qui ont augmenté (voir ici) ? Car je n'avais pas ce problème avant.

Mes journées héroïne commencent par une trace au réveil, et se terminent vers une dernière trace en début de soirée. Je remarque que si j'essaye de dormir dans les quelques heures qui suivent la trace, je passe une nuit atroce.

Je fais beaucoup de paralysie du sommeil en m'endormant, c'est très angoissant, je me mets à ne plus pouvoir effectuer le moindre mouvement avec une sensation de catastrophe imminente, essayant d'appeler à l'aide à ma copine à côté en vain.
Et cela à de multiples reprises. Par contre pas d'apparition d'entités dans mes paralysies du sommeil comme certaines personnes.
S'en suit une nuit particulièrement désagréable, avec des cauchemars.

Je suis à la recherche de témoignages, conseils, si quelqu'un a une quelconque info là dessus je suis preneur.

Merci d'avance et prenez soin de vous avec le confinement smile

Alors bonsoir, j ai aussi des paralysie du sommeil, et elle m' arrivent souvent quand je suis en monté de metha donc prise de metha avant de dormir c est pas bon pour moi.Petites astuce, changes de position si tu est sut le ventre, laisse passer ton rêve et met toi sur le dos, cette paralisye disparaitra et tu pourras t' endormir confortablement.J ai fait une sortie de corp l année derniere, ducoup maintenant je suis vachement attentif a mon sommeil.


À quoi bon gagner sa vie, quand on l' a déjà.

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Ce soir à 19h, regardez le débat en direct sur la prohibition !
    Il y a 5jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Vous lisez des articles de presses qui stigmatisent les usagers :...
    Il y a 4jCommentaire de Dans un coin d'ombre (13 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquête sur la cannabis comme aide au sevrage/baisse/controle des...
    Il y a 10hCommentaire de filousky (16 réponses)
     Appel à témoignage 
    Avec Safe testez le nouveau spray nasal (MAD)
    23 novembre 2021Commentaire de plotchiplocth (59 réponses)
     Forum UP ! 
    Oxazépam - P’tite question les gars ..
    Il y a 18hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Addiction - Sortir du cercle vicieux
    Il y a 38mnCommentaire de trolalol dans [Tramadol...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Aspect visuel d'un gramme
    Il y a 44mnCommentaire de Franckgeneva dans [Cocaïne-Crack...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Interaction & Mélange - Prendre de la morphine un lendemain de methadone ?
    Il y a 2hCommentaire de trolalol dans [Morphine (Skenan, Mos...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Market - Deepweb: vos markets favoris SEPTEMBRE 2019 à aujourd'hui.
    Il y a 2h
    38
    Commentaire de NEOFIT75 dans [Anonymat et sécurité...]
    (1344 réponses)
     Forum 
    Trazodone 50 novo
    Il y a 2hCommentaire de Lighting dans [Antidepresseurs...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Vaporiser - Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous co...
    Il y a 3h
    23
    Commentaire de AlexM13 dans [Cannabis...]
    (150 réponses)
     Forum 
    Expériences - Dosage des noids
    Il y a 4hCommentaire de MecRandom dans [Cannabinoïdes de synt...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Dosage - 3 cmc dosage?
    Il y a 4hCommentaire de cakkiche dans [Cathinones et RC stim...]
    (7 réponses)
     Blog 
    Prise de LSD carnet de bord
    Il y a 3hNouveau blog de Veteran_of_Psychic_war dans [Carnet de bord]
     Blog 
    Cure sevrage
    Il y a 8h
    2
    Commentaire de guygeorges dans le blog de Papaseul
    (53 commentaires)
     Blog 
    Nouvelle approche nécessaire quant aux drogues
    Il y a 8hCommentaire de endgel dans le blog de sud 2 france
    (1 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 19:30
     PsychoWIKI 
    Tramadol, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Kiev, FloG68 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Voie oral info ?
    par MecRandom, le 03 Dec 2021
    Yop, Merci de ton message ! Je vais faire un petit retour maintenant que j’ai repris pleinement mes esprits mdrr. Donc voilà que hier matin je m’enfile à 9h20 220 mg d’un shit de rue acheter en septembre. Je ne l’avais pas fini parce que à fumer je le trouvais bof bof (et j’arrête...[Lire la suite]
     culture homemade de truffes psylocibe
    par JMlaverte, le 28 Nov 2021
    Bonjour a tous, Je ne sais pas trop par quoi commencer, c'est mon premier post ici, ça fait longtemps que je voulais le faire, je n'ai jamais trop pris le temps, je ne me sentais pas trop légitime a faire un journal de culture, je ne suis qu'un petit amateur de mycologie. Puis je me suis dit, apr...[Lire la suite]
     être parent et usager des drogues
    par Althéa Manita, le 27 Nov 2021
    Bonjour, J’ai une fille de 11 ans, je suis consommatrice quotidienne de cannabis, et occasionnelle d’alcool et de drogue dure, avec un passif sur les opiacés et le tramadol. Ma fille arrive à un âge où elle est confronté aux questions de drogue, et je suis tiraillée entre honnêteté e...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Je me reconnais dans tes propos. MR dans [forum] éviter la dépendance MDMA
    (Il y a 4h)
    Merci pr ton témoignage niveau NAC ! GuyG dans [commentaire de blog] Cure sevrage
    (Il y a 8h)
    Merci d amener ton témoignage dans [forum] Enquête sur la cannabis comme aide au sevrage/baisse/controle des autres drogues
    (Il y a 10h)
    Entièrement d'accord dans [forum] J'ai en ma possession une boite de Subutuex
    (Il y a 22h)
    Yes! Bien dit! ~ Subohm dans [forum] J'ai en ma possession une boite de Subutuex
    (Il y a 24h)

    Pied de page des forums