Effet du cannabis sur le sommeil et la mémoire à long terme / PsychoACTIF

Effet du cannabis sur le sommeil et la mémoire à long terme

Publié par ,
3938 vues, 18 réponses
WarlN 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 22 Apr 2020
11 messages
Hello,

Adepte du bedodo depuis longtemps, je ne rêve pas.

J’ai lu ici et là que le THC réduit beaucoup la phase de sommeil paradoxal et du coup ne laisse plus place aux rêves.

Le truc qui m’inquiète c’est que le sommeil paradoxal serait vraiment bénéfique pour le cerveau et la santé mentale et en particulier pour la mémoire.

Ça fait un moment que ça me chagrine, peur de finir un peu dingo ou avec un alzheimer qui se pointerait bien trop tôt. thinking

Question mémoire, j’ai bien des souvenirs de mon enfance, de mon adolescence et des années qui ont suivi  mais c’est assez vague, je n’ai que quelques souvenirs précis.

Bien sûr il m’est arrivée d’avoir des périodes sans fumer et passé les 1eres nuits d’insomnie, les rêves apparaissent (assez perturbant).

Aussi, j’ai récemment changé ma façon de consommer, je consomme moins, je ne fume plus le soir et j’ai l’impression que certains souvenirs oubliés  me reviennent à l’esprit, des scènes de vie pas forcément marquantes, mais c’est assez confus.

Ceux qui parmis-vous ne dorment qu’avec le canna ont-ils beaucoup de souvenirs précis du passé? Certains ont-ils retrouvé la mémoire de certaines choses en dormant sans ce petit coup de pouce?  Comment ça se passe pour vous niveau mémoire à long terme?

À vous lire,
drogue-peace

Hors ligne

 

Rick
Adhérent PsychoACTIF
4100
Inscrit le 18 Sep 2018
4569 messages
Blogs
salut





je vais partir du postulat que tu comptes vivre sans cannabis pour t'endormir, ok? ok !




Pour info je suis un ancien cultivateur de cannabis à partir de graines séléctionnés vers des pieds mères pour cultiver avec des boutures. Ensuite je cultivait toute l'année, en guerilla pendant l'été, pour quelques kilogrammes. En intérieur que de la terre et des engrais solide bio mélangé au terreau light mix puis arrosée avec le tuyau d'arossage qui va de la salle de bain jusqu'à la chambre qui donne sur une terrasse avec 2000W GAVITA double entrée sur rail. https://www.cultureindoor.com/11660-large_default/gavita-ampoule-pro-plus-1000w-400v-de-double-ended-1000w-hps-de.jpg

/forum/uploads/images/1588/gavita.jpg







oui le cannabis est loin d'être un miracle, la panacée, parfaite.  A vrai dire, cette plante est bourrée de défaut et son utilisation thérapeutique est loin d'être convaincante dans la plupart des cas. Mais parfois c'est le meilleur choix. Parfois le cannabis c'est une solution adaptée, souhaitable.



Tu vois si il y avait un autre médicament qui ne défonce pas, il l'utiliserait. Mais faute de mieux, il prend ça.  Et la plante lui permet de vivre "normalement". Pour lui c'est un miracle.


Malgré le fait que ce soit un stupéfiant, une drogue interdite. Alors moi en tant que soignant, même si c'est ilélgal, je souhaite que mes concitoyens aient accès à un arsenal thérapeutique complet avec du cannabis. Sans celui-ci, notre pharmacopée est incomplète. Tout cela pour des niaiseries politiques, des enfants souffrent



c'est mieux qu'un plug de benzodiazépine (valium) dans le cul



Parfois on utilise le cannabis car on a pas encore d'alternatives Or pour ces patients là , on leur a retirer le droit de se soigner, à cause d'un ancien passif Politico/juridique.  Et c'est injuste. Les malades ne devraient pas pauer de leur santé, nos conflits politique.


C'est pour ça que je t'invite à rejoindre le combat contre la prohibition

WarlN a écrit

les rêves apparaissent (assez perturbant).

Ré-apparaissent wink

Oui alors méfie toi, les premiers rêves sont brutaux, violents. Ton corps reste en sevrage ,  ton corps est en MANQUE de cannabis et tes récepteurs crient famine. Cet état là,  ça rendra toujours tes rêves un peu agressif, what the fuck tiers.


Adepte du bedodo depuis longtemps, je ne rêve pas.

.

ça bousille bien le sommeil comme il faut à terme, ça devient très difficile de s'endormir SANS cannabis et cette addiction c'est ça qui m'a gêné. Cela me rendait moins flexible, mon corps avait besoin de sa dose pour dormir quoi.


J’ai lu ici et là que le THC réduit beaucoup la phase de sommeil paradoxal et du coup ne laisse plus place aux rêves.

On connait relativement mal le sommeil, le cannabis alors le mélange des deux je te préviens c'est trop compliqué. Ne te prend pas la tête avec les histoires de phases, tu ne va pas devenir dingue avec le cannabis ça ne fonctionne pas comme ça.

En gros, soit t'es schizophrène pas encore diagnostiquée (j'ai choisis cette pathologie au hasard), soit tu ne l'es pas. Le cannabis, avec troubles du sommeil mais pas hypersomnie plutôt insomnie. Cela ne va pas créer la schizophrénie ex-nihilo. En fait ça va plutôt l'activer, comme des flammes qui allument un feu, où il y avait déjà du bois. Le cannabis ça stimule le feu. Le manque de sommeil aussi. Donc le mélange des deux oui c'est bien efficace. Le cannabis car c'est une drogue psychédélique, le THC pour être plus précis. C'est un hallucinogène même si la plupart des gens ignorent ce fait. Quand on donne du thc à haute dose via injection, tu as des hallucinations. Par contre si tu as du CBD, phytoneuroleptique alors là les hallus sont diminués voir disparaissent. Le nombre de cas en psychiatrie / par 1000 habitant avec cannabis a augmenté avec les années car en gros on voit de plus en plus d'échantillons de cannabis très riche en thc et très pauvre en CBD.  En légalisant on aurait des produits de qualité dont du cannabis avec cannabidiol.

En conclusion :

peur de finir un peu dingo ou avec un alzheimer qui se pointerait bien trop tôt.

non ça ne va pas arriver comme ça. Tu peux continuer de consommer du cannabis et ta santé mentale  ne va pas tout d'un coup virer avec une patho chronique lourde

écoute

la première chose que tu as à faire c'est d'arrêter la combustion, choisis toi un vaporisateur qui te fait kiff. Moi mon favoris c'est le herborizer avec le tuyaux allongé et la sphère. JE trouve que la fumée en bouche on dirait presque un joint c'est génial je trouve sinon le volcano c'est agréable ... en mobile j'ai le pax2 mais à éviter. Je crois que le mieux c'est l'arizer? enfin les énormes vapo mobiles quoi... faut mettre le prix et s'y tenir après tu arrête totalement la combustion et tu peux même redevenir en sportif de HAUT NIVEAU

alors que si tu continue combustion, ta capacité pulmonaire pue la merde quoi


Revenons au sommeil

Bien sûr il m’est arrivée d’avoir des périodes sans fumer et passé les 1eres nuits d’insomnie, les rêves apparaissent (assez perturbant).

Là ton addiction au cannabis est trop importante pour que tu vives sans, pendant, une semaine par ex?

faut vraiment que tu réapprennes à dormir sans cannabis, c'est pas normal d'avoir besoin de molécules pour dormir. On peut tous retrouver le sommeil sans substance , normalement on les utilise de manière ponctuelle, dans des contextes spécifiques (ex: agression) mais si on utilise des psychoactifs tout les soirs, à force je crois que l'on est perdant;

le sommeil est de moins bonne qualité ce qui touche à notre humeur (moi je dors bien et quand je dors pas assez ou pas bien je deviens irritable) ce qui touche à notre mémoire, ce qui touche à nos performances etc


donc voilà si t'es prête à te servrer pour mieux dormir, si tu veux on le fait tout les deux online on se donne des nouvelles ici ou sur ton topic

Dernière modification par Daane-El (29 avril 2020 à  23:56)

Reputation de ce post
 
Parle en "je" Mr No

Contacter ou analyser un échantillon de drogue (gratuitement et anonymement)? envoyez un mail à l'équipe : modos@pscychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
4710
Inscrit le 04 Aug 2014
7913 messages
Bonjour Warln,

Je réponds dans un premier temps à rick, cela parait tristement nécessaire de modérer ses propos et de l'inviter à parler en "je".

Rick a écrit

Pour info je suis un ancien cultivateur de cannabis à partir de graines séléctionnés vers des pieds mères pour cultiver avec des boutures. Ensuite je cultivait toute l'année, en guerilla pendant l'été, pour quelques kilogrammes. En intérieur que de la terre et des engrais solide bio mélangé au terreau light mix puis arrosée avec le tuyau d'arossage qui va de la salle de bain jusqu'à la chambre qui donne sur une terrasse avec 2000W GAVITA double entrée sur rail.

On pose les bases, 2000 watts, des kilos produits, c’est dire si le gars s’y connait. :lol :
C’est touchant. :boulet :
Tu parles en jeu ici au moins. big_smile

Rick a écrit

A vrai dire, cette plante est bourrée de défaut et son utilisation thérapeutique est loin d'être convaincante dans la plupart des cas.

C’est ce que prétend le lobby pharmaceutique.

Malgré cela, j’espère que cela ne t’aura pas échappé, les médecins qui prescrivent ou pas sont de plus en plus convaincus, sur la planète et même en France. :lol :

Le patients atteints de sclérose en plaque et leurs médecins sont de plus en plus convaincus, tu ajoutes à cela les personnes qui souffrent de douleurs variées et diverses, en particulier la douleur neuro... et ton jugement seulement véhiculé par le lobby opioïdes tombe à l’eau.
Une nouvelle génération d’opioïdes de synthèse arrive, des brevets sont déjà déposés.
Seuls les détenteurs de ces brevets en France véhiculent encore aujourd'hui l’idée que les résultats du cannabis ne sont pas convaincants.
Comme eux, tu viens juste de cracher à la gueule à des centaines de milliers de personnes, des millions de personnes souffrant si on ne parle pas que des douleurs neuropathiques entre autres... mollard qui retombe aussi sur leur médecins au passage.

Je ne sais pas si tu te rends compte du décalage de tes propos avec la réalité.
Malgré ce type de ragots, les freins de l’ANSM ont lâché au cas où tu ne l’aurais pas remarqué.

De nombreux médecins en France attendent de pouvoir prescrire avec impatience et c’est en train de se préparer. #réalité

Des médecins prescrivent depuis longtemps en France. #réalité

Ils me semblent mieux placés que toi pour être convaincus de l’efficacité de leurs ordonnances quand ils prescrivent des cannabinnoïdes. #réalité

Le nombre de cas en psychiatrie / par 1000 habitant avec cannabis a augmenté avec les années car en gros on voit de plus en plus d'échantillons de cannabis très riche en thc et très pauvre en CBD.

Pas en gros…

Sources ?

Madness reefeer ? :lol :

Puisque tu évoques la schizophrénie, vu que depuis plusieurs décennies un cannabis de plus en plus fort est consommé, nous devrions assister à une explosion de la prévalence de la schizophrénie dans la population française à en croire la théorie du feu de bois. :lol :
Je te propose de vérifier par toi-même, depuis l’avènement des skunks, le vilain cannabis ultra fort sans CBD^^, le pourcentage de personnes diagnostiquées n’a pas bougé.
Tu peux vérifier par toi-même mais ce pourcentage n’a pas bougé y compris dans des pays anglo saxons plus exposés au marché de l’herbe indoor.
La prévalence de cette maladie reste très différente dans différents pays, en raison de nombreux facteurs, mais l’épidémie prévue suite aux conclusions de certaines études n’a pas eu lieu et n’aura pas lieu.
Ce qui est « prédit » depuis des décennies par des études n’a pas eu lieu et n’aura pas lieu.
Je t'invite à lire l'analyse d'Hassan Rahioui, psychiatre, addictologue et psychothérapeute.

Dans un article publié en 2007 dans la revue Addiction, Hickman et coll. montraient, en partant de l’hypothèse qu’il existe un lien de causalité entre la consommation de cannabis et l’émergence de la schizophrénie, que la prévalence de cette pathologie mentale ainsi que l’incidence de cette maladie allaient augmenter en Angleterre et au Pays de Galles dans un futur proche1. Se basant sur l’estimation des tendances de l’usage de cannabis selon un recensement national anglais de 2003 (montrant une accentuation de l’usage de ce produit entre 1970 et 2002) et sur l’incidence de la schizophrénie selon une enquête menée dans trois centres anglais entre 1997 et1999, Hickman prévoit une hausse de l’ordre de 29 % et12 % respectivement de l’incidence et de la prévalence de cette maladie entre 1990 et 2010. Pour rappel, l’incidence compte le nombre de nouveaux cas dans une population donnée sur une année (c’est un taux), alors que la prévalence mesure la proportion d’individus vivants qui manifestent le trouble à un temps donné (prévalence annuelle, prévalence sur une vie).Selon Hickman, si le cannabis constitue un facteur de risque de la schizophrénie, tout en admettant que les autres causes restent inchangées, une augmentation substantielle de la prévalence et de l’incidence de cette psychose devrait donc être visible à partir de 2010.

Le cannabis est surtout très nocif à long terme pour certaines études et intérêts financiers.

http://mediatheque.lecrips.net/docs/PDF_GED/T05210.pdf

Ils sont où tous ces schizophrènes que dont le nombre devrait être multiplié par un plus grand nombre de consommateurs ayant accès à des produits de plus en plus riches en THC depuis des décennies ?

Warln, pour en revenir à ta problématique, c'est un bon point que d'avoir diminué dans un premier temps.

Ceux qui parmis-vous ne dorment qu’avec le canna ont-ils beaucoup de souvenirs précis du passé?

Le cannabis affecte surtout la mémoire de travail, pas les souvenirs à long terme.
J'ai rencontré Pierre il y a environ 10 ans, je me souviens exactement ce que nous avons commandé et bu comme vin, je n'ai pas oublié comment étaient habillés les personnes présentes par exemple. Je garde même souvenir des aromatiques pour le vin et les 2 haschs fumés et tellement d’autres choses aussi précises que des photos ou des vidéos.
Je suis probablement parfois hypermnésique sans que je puisse contrôler et donc pas un exemple, mais ce qui inquiète le plus les spécialistes, c'est l'impact sur la mémoire de travail, le fait que les effets à court terme puissent brider les apprentissages. Quand il s'agit de ne parler que de mémoire.

Après, j'ai un doute car tu parles ensuite de souvenirs dans ton sommeil de données auxquelles tu n'as pas accès éveillée ?

Certains ont-ils retrouvé la mémoire de certaines choses en dormant sans ce petit coup de pouce?

Je n'ai jamais vécu cela, avec ou sans cannabis.
Je t'invite avec prudence de te lancer à une sorte de recherche seule, sur des éléments de ta vie que tu pourrais avoir enfouis.
Le risque, avec ou sans cannabis est de te confronter à des faux souvenirs.
Des études récentes suggèrent que le cannabis augmenterait ces faux souvenirs qui d'une certaine manière sont vécus comme des vrais traumatismes.
Je te conseille d'en parler avec ton généraliste et éventuellement trouver un psy* avec qui en discuter sereinement.
Pour en revenir à ta conso de cannabis, contrairement à Rick qui prétend que ça bousille le sommeil, crachant à la gueule des personnes qui souffrent de troubles du sommeil, tu n’es pas obligée d’attendre le sevrage pour voire réapparaitre des souvenirs de rêves à ton réveil et même parfois un peu plus tard. En diminuant la tolérance, tu peux retrouver accès aux souvenirs de tes rêves en diminuant nettement ta consommation, ton dosage quotidien.

Rick a écrit

faut vraiment que tu réapprennes à dormir sans cannabis, c'est pas normal d'avoir besoin de molécules pour dormir.

Donc tu proposes un sevrage et bon vent en rentrant dans la norme, les clous. :surp :
Je propose de ne laisser dire à personne ce qui est normal ou pas pour toi.
C'est culpabilisant, et désagréable d’entendre ce type de jugement.

Si le sevrage de cannabis provoque des troubles du sommeil, chacun est en droit de se demander si la consommation de cannabis n'a pas servi à masquer aussi des troubles du sommeil.

C'est un petit peu plus complexe que de se poser en donneur de leçons de normalité, avec en filigrane le complexe judéo chrétien de la pénitence.

Dans mon univers, c'est tout à fait normal de vouloir mettre fin à une souffrance, que ce soit conscient ou inconscient.
C'est tout à fait normal, c'est même comme cela que l'être humain fonctionne.

Ce n'est probablement pas la meilleure des procédures que d'y remédier uniquement avec une couverture chimique, celle du cannabis, de benzos ou de somnifères, ou tout autre sédatif légal, prescrit ou pas...

Pour en revenir au sevrage, je te conseille de le réaliser en douceur pour éviter un effet rebond trop intense.

Faire baisser ta tolérance est une bonne stratégie pour y parvenir le plus sereinement possible.

Là encore, et si tu le souhaites, je t'invite à prendre contact avec ton médecin, j'ai le sentiment qu'à la travers la recherches de ces souvenirs et ta consommation de cannabis tu exprimes une "douleur" que tu ne parviens pas à palper, mieux appréhender pour la contrôler.

Donc, l'accompagnement d'un pro pourrait t'être un super complément à ce que tu mets en œuvre, y compris venir te "livrer" ici.

A bientôt !

Dernière modification par Mister No (29 avril 2020 à  12:23)

Reputation de ce post
 
Réponse argumentée très complète
 
Les pendules sont remises à l'heure ;) James

Just say no prohibition !

Hors ligne

 

Ocram 
PsychoAddict
Suisse
200
Inscrit le 25 Jan 2019
3817 messages
Blogs

Rick a écrit

donc voilà si t'es prête à te servrer pour mieux dormir, si tu veux on le fait tout les deux online on se donne des nouvelles ici ou sur ton topic

Bonjour,

L intention est louable mais un sevrage n est jamais une chose anodine et je ne sais pas si online c est vraiment la meilleure façon d approcher la chose. Attention à ne pas faire d exercice illégale de la médecine, la frontière est parfois pas très clair.

Prenez soins de vous et soyez prudent.

Ocram

Hors ligne

 

Rick
Adhérent PsychoACTIF
4100
Inscrit le 18 Sep 2018
4569 messages
Blogs
J'avais oublié de répondre à cette question, désolé !! ^^

WarlN a écrit

Ceux qui parmis-vous ne dorment qu’avec le canna ont-ils beaucoup de souvenirs précis du passé?

perso j'ai des pertes de mémoire importante quand je consomme au quotidien et les souvenirs sont nettement dégradé (a peu près autant que quand je consomme 2mg de clonazepam ou Rivotril® au quotidien avant de me coucher)

mais quand je consomme de manière irrégulière là ça va mieux. Au bout d'environ 6 mois d'arrêt consécutif du cannabis je regagne ma mémoire. Avant de reprendre mes études je consommais du cannabis au quotidien et ça m'a vraiment gêné. Impossible de retenir mes cours avec les benzo et le cannabis en même temps. En arrêtant l'un ou l'autre mes notes se sont améliorés sans effort et en arrêtant les deux là j'ai vraiment eu des facilités.


Comme te l'a dit ocram, un sevrage n'est pas quelque chose d'anodin! le cannabis est une drogue très addictive cet cette plante peut avoir de lourdes conséquences sur ta santé. Très lourdes, surtout quand il s'agit de crises déclenché par des joints, il y a toujours une personne où deux qui est en psychiatrie à cause de ça sad .

si tu ne veux pas parler online ici alors tu peux en parler au téléphone avec drogue info service. Dans tous les cas aller dans un CSAPA pour voir un addictologue est toujours une bonne idée. Le sevrage de cannabis ça peut être très difficile comme les autres membres de psychoactif par leur expériences passées l'ont bien souligné vape

par contre j'ai fait une erreur : je voulais dire que tu peux te sevrer avec ("moi")  dans le sens "comme d'autres ici" sur le forum mais pas moi individuellement , je ne suis pas dépendant du cannabis et j'ai arrêté d'en consommer il y a plusieurs semaines déjà wink et je suis vraiment heureux

il n'est pas possible de critiquer le cannabis pour certains ici tu verras  lol

Dernière modification par Rick (29 avril 2020 à  13:09)


Contacter ou analyser un échantillon de drogue (gratuitement et anonymement)? envoyez un mail à l'équipe : modos@pscychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

RandallFlag 
Tonton floodeur
100
Inscrit le 24 Jul 2018
1899 messages
L'utilité thérapeutique est largement prouvée.
Ce n'est pas utile que dans de rares cas.

Il n'y a qu'à voir le travail de certaines associations sérieuses à ce sujet.
https://www.principesactifs.org/

Ou suivre ce blog ici même.
https://www.psychoactif.org/blogs/Revue … 407_1.html
Reputation de ce post
 
Les liens sont excellents !

Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
4710
Inscrit le 04 Aug 2014
7913 messages
Merci Ocram.

exercice illégale de la médecine

lol
Beaucoup de bouillie ou d'interprétation marketoche CBD issue de sites commerciaux.

rick a écrit

CBD, phytoneuroleptique

Ce n'est pas un neuroleptique, c'est faux... phyto, je veux bien, le cannabis est une plante.

C'est un neurodysleptique, il n'agit pas comme les neuroleptiques dont il n'a pas les principaux inconvénients au passage, ni forcément les même propriétés.

rick a écrit

Par contre si tu as du CBD, phytoneuroleptique alors là les hallus sont diminués voir disparaissent.

Encore une fois, c'est faux ou n'importe quoi, voire une bouillie des deux.
Tu as des grandes dames mythiques avec un ratio énorme de CBD te claqent bien plus que des dames qui ne proposent que du THC parfois en nettement plus grande quantité.
Tu véhicules l'idée que le CBD est l'antidote au THC, mais c'est très incertain comme affirmation et surtout faux dans de nombreux cas. Tu as des seuils avec ou non la présence d'autres cannabinoides.
Si tu te prends un raz de marée de THC, tu as beau avoir du CBD, tu vas prendre quand même prendre un tsunami. Moins important mais un tsunami quand même.
Définitivement, le cbd n'est pas au THC ce que les neuroleptiques sont au LSD.
Le CBD va pouvoir lisser les vagues pour qu'elles deviennent plus facilement baignables parfois, mais il ne pourra pas éviter un raz de marée, éventuellement l'amoindrir... mais en le faisant durer plus longtemps.
Sans compter que dans l'équation de la hauteur du tsunami, les autres cannabinoides entrent en jeu.
Représentation markétoche du cannabis résumé au THC CBD, le bien et le mal à la star war. mur

Dernière modification par Daane-El (30 avril 2020 à  12:49)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

AnonLect 
Psycho junior
3700
Inscrit le 26 Jun 2019
271 messages
Bonjour à tous, bon j'arrive un peu au milieu d'un champs de bataille on dirait hmm

Je voulais juste réagir aux questions sur cannabis/mémoire à long terme.

Je fume du canna depuis plus de 10 ans maintenant, j'ai fumé toute mon adolescence vraiment beaucoup et je me suis un peu calmé depuis, je me contente de 2 joint le soir. Mais j'ai énormément de souvenir, et de souvenirs vraiment super-précis de mon enfance, de mes années collèges et lycées, puis de toutes mes années après aussi d'ailleurs, alors même que je fumais du canna comme un pompier !

Mais c'est vrai qu'un de mes meilleurs potes , gros gros fumeurs aussi à vraiment une mémoire à long terme plus que limite; genre tu lui dit un truc il s'en rappel plus 2 semaine après ... lol

Par contre c'est vrai que ma mémoire de travail/ à court terme est un peu diminué.

Donc je ne suis vraiment pas sur que ce soir le canna qui t'empêche d'acceder à tes souvenirs ou les troubles, les faisant apparaître flous et imprécis.

Peut être devrais tu chercher d'autres pistes pour expliquer ce "flou mémoriel" ...

Quant au risque d'alzeimer précoce, ne t'inquiète pas, le cannabis n'est pas connu pour pouvoir provoquer cela malgré son effet (réversible à l'arrêt) sur la mémoire à court terme.

Bon courage à toi drogue-peace

Hors ligne

 

Drim 
Psycho sénior
France
100
Inscrit le 27 Apr 2018
856 messages
Blogs
Salut, le cannabis joue sur la mémoire de travail, sur la mémoire à cours terme, mais pas sur la mémoire à long terme.

Les souvenirs de mon enfance sont quasiment pas impactés par ma consommation de cannabis.
J'ai des amis qui ne se souviennent pas de leur vie avant 16 ans et qui n'ont jamais fumé du canna, moi perso j'ai de très bon souvenir de mon enfance et une mémoire synthétique et temporelle de ces moments encore bien présente.

Aussi, j’ai récemment changé ma façon de consommer, je consomme moins, je ne fume plus le soir et j’ai l’impression que certains souvenirs oubliés  me reviennent à l’esprit, des scènes de vie pas forcément marquantes, mais c’est assez confus.

La mémoire a long terme ça se travail en replongeant dans les souvenirs régulièrement, tu peux te remémoré ta semaine ou ta journée pour faire travailler ta mémoire.
Moi qui ai des tendances bipolaire, j'ai des périodes ou je suis hypermnésie. Mon cerveau enregistre tout et je peux en fin de journée repasser le film de la journée et voir des truc que mon cerveau avait enregistré sous le seuil de la conscience. C'est pu arrivé depuis un moment mais justement ça arrive quand mon équilibre psychique change et notamment avec les arrêts de cannabis.
Faire attention aux souvenirs qui peuvent vite être transformer et le cerveau comble le vide avec de l'imagination comme dans un rêve, donc parfois on construit des souvenirs.

Quand je fumais h24 fin au Lycée j'étais habitué au cannabis et ma mémoire de travail et a cours terme allaient a peu près bien, et j'ai fait ma prépa en tapant des douilles du matin au soir.
Le pire avec le cannabis je trouve c'est quand on fume beaucoup mais pas h24, c'est là que la consommation à le plus d'impact chez moi. Quand je fume 0.5-1g le soir c'est là que j'ai du mal au boulot. Si je fume du matin au soir je ne sens même plus que je suis défoncé et tout se passe bien. Si je fume moins de 0.1 g/jours c'est là ou ça va le mieux la journée par contre le 0.1 g me perche pendant 2 heures.

Après je rejoint Rick et Mr No sur beaucoup de chose, en tout cas moi quand j'arrête, ma mémoire de travail et de cours terme revient très vite (et j'imagine que la mémoire a long terme se nourrie de celle a cours terme), et hormis quand j'ai des symptôme de dépressions qui me freinent dans mes réflexions et dans ma motivation, j'ai des capacités cérébrales qui reviennent vite quand j'arrête.

Pour les rêves ça revient et clairement y'a des fonctions du sommeil qui sont altérés avec la prise répétés de cannabis. Mais le sommeil et les rêves reviennent vite à l'arrêt.

L'année dernière j'ai réussit mon premier sevrage dégressif (environ trois mois) qui permet, avec un peu de rigueur et pas mal de volonté, d'arrêter assez facilement et de diminuer très progressivement sans passer par la phase d'insomnie et sans brusquer trop le cerveau. Chez moi les sevrages d'un coup ça peut me provoquer des décompensations psychotique et des phases maniaques.

Et Rick hormis priver le forum d'un puits de connaissances abyssale, ça sert pas a grand chose de bannir Mr No, et je trouve même ça un peu limite en ces temps ou internet est un lien social de première importance.


             = .---.               
  =  =  _/__~0_\_       .      *
= == (_________)  -0-
       *  o     .    '

Hors ligne

 

WarlN 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 22 Apr 2020
11 messages
Oh ba flûte je ne voulais pas que ce post provoque un imbroglio entre vieux de la vieille (excusez moi l’expression c’est pas méchant hein, sinon c’est quand même sympa les champignons de toutes les couleurs lol)

Pour en revenir à nos moutons :

(pour la ptite anecdote, impossible de m’identifier cet après-midi car j’avais perdu mon mdp... mur
Mais pourtant je vous assure que je ne trouve pas que le cannabis affecte ma mémoire a court terme - quand je ne vient pas de fumer  parce que bien sûr si je suis un peu trop défoncée je peux perdre facilement le fil d’une discussion)

J’ai 34 piges et je fume depuis que j’ai 15/16 ans, ma conso très régulière ne m’a pas empêchée de retenir mes cours d’étudiante et de passer mes diplômes haut la main et d’avoir une mémoire  suffisante pour mon travail et ma vie quotidienne.

C’est vraiment la mémoire à long terme qui m’inquiète, je trouve que je n’ai pas beaucoup de souvenirs précis des événements qui datent de plusieurs années (je ne saurais pas quantifier le nombres d’années). J’ai cette impression car parfois des amis d’enfance ou des cousins ou d’autres personnes que j’ai côtoyé me parlent de trucs du passé qu’ils ont vécu avec moi ou en même temps que moi et dont je ne me souviens pas du tout...
Et j’ai eu des espèces de flash souvenir de ces trucs récemment en réduisant ma conso.


Rick a écrit

la première chose que tu as à faire c'est d'arrêter la combustion

...

donc voilà si t'es prête à te servrer pour mieux dormir, si tu veux on le fait tout les deux online on se donne des nouvelles ici ou sur ton topic

Oui Rick cela fait une quinzaine de jour que je dors sans avoir consommer le soir (je n’ai fait que 2 petits écarts à ce nouveau principe) et je me suis mise à la vaporisation aussi (avec vapo portable Arizer), je pense que cela m’a aidé à changer mes habitudes de conso. Dans le sens ou je consomme moins et mieux, plus (+) récréatif et moins systématique.


Mister No a écrit

Warln, pour en revenir à ta problématique, c'est un bon point que d'avoir diminué dans un premier temps.

Ceux qui parmis-vous ne dorment qu’avec le canna ont-ils beaucoup de souvenirs précis du passé?
Le cannabis affecte surtout la mémoire de travail, pas les souvenirs à long terme.
J'ai rencontré Pierre il y a environ 10 ans, je me souviens exactement ce que nous avons commandé et bu comme vin, je n'ai pas oublié comment étaient habillés les personnes présentes par exemple. Je garde même souvenir des aromatiques pour le vin et les 2 haschs fumés et tellement d’autres choses aussi précises que des photos ou des vidéos.
Je suis probablement parfois hypermnésique sans que je puisse contrôler et donc pas un exemple, mais ce qui inquiète le plus les spécialistes, c'est l'impact sur la mémoire de travail, le fait que les effets à court terme puissent brider les apprentissages. Quand il s'agit de ne parler que de mémoire.

Après, j'ai un doute car tu parles ensuite de souvenirs dans ton sommeil de données auxquelles tu n'as pas accès éveillée ?

Certains ont-ils retrouvé la mémoire de certaines choses en dormant sans ce petit coup de pouce?
Je n'ai jamais vécu cela, avec ou sans cannabis.
Je t'invite avec prudence de te lancer à une sorte de recherche seule, sur des éléments de ta vie que tu pourrais avoir enfouis.
Le risque, avec ou sans cannabis est de te confronter à des faux souvenirs.
Des études récentes suggèrent que le cannabis augmenterait ces faux souvenirs qui d'une certaine manière sont vécus comme des vrais traumatismes.
Je te conseille d'en parler avec ton généraliste et éventuellement trouver un psy* avec qui en discuter sereinement.
Pour en revenir à ta conso de cannabis, contrairement à Rick qui prétend que ça bousille le sommeil, crachant à la gueule des personnes qui souffrent de troubles du sommeil, tu n’es pas obligée d’attendre le sevrage pour voire réapparaitre des souvenirs de rêves à ton réveil et même parfois un peu plus tard. En diminuant la tolérance, tu peux retrouver accès aux souvenirs de tes rêves en diminuant nettement ta consommation, ton dosage quotidien.

.

Je ne savais pas que cela pouvait créer de faux souvenirs et ça me rassure sur le côté très perturbant d’un mauvais rêve en particulier que je considérais comme étant un souvenir d’un truc bien réel et assez flippant! Merci


Rick a écrit

J'avais oublié de répondre à cette question, désolé !! ^^

WarlN a écrit

Ceux qui parmis-vous ne dorment qu’avec le canna ont-ils beaucoup de souvenirs précis du passé?

perso j'ai des pertes de mémoire importante quand je consomme au quotidien et les souvenirs sont nettement dégradé (a peu près autant que quand je consomme 2mg de clonazepam ou Rivotril® au quotidien avant de me coucher)

mais quand je consomme de manière irrégulière là ça va mieux. Au bout d'environ 6 mois d'arrêt consécutif du cannabis je regagne ma mémoire. Avant de reprendre mes études je consommais du cannabis au quotidien et ça m'a vraiment gêné. Impossible de retenir mes cours avec les benzo et le cannabis en même temps. En arrêtant l'un ou l'autre mes notes se sont améliorés sans effort et en arrêtant les deux là j'ai vraiment eu des facilités.
:

AnonLect a écrit

Je fume du canna depuis plus de 10 ans maintenant, j'ai fumé toute mon adolescence vraiment beaucoup et je me suis un peu calmé depuis, je me contente de 2 joint le soir. Mais j'ai énormément de souvenir, et de souvenirs vraiment super-précis de mon enfance, de mes années collèges et lycées, puis de toutes mes années après aussi d'ailleurs, alors même que je fumais du canna comme un pompier !

Drim a écrit

Les souvenirs de mon enfance sont quasiment pas impactés par ma consommation de cannabis.
J'ai des amis qui ne se souviennent pas de leur vie avant 16 ans et qui n'ont jamais fumé du canna, moi perso j'ai de très bon souvenir de mon enfance et une mémoire synthétique et temporelle de ces moments encore bien présente.

Merci pour vos témoignages qui répondent bien à mes questions.
Je suis « satisfaite » si ma conso n’est pas forcément la raison de ces trous dans mon histoire ! En fait je n’ai jamais voulu arrêter le cannabis mais ce souci de mémoire (ajouté au souci du risque de dépistage qui peut apporter de grosses enmerdes, mais c’est un autre sujet) me laissait penser que ma conso, bien que raisonnable, pouvait quand même être problématique.

Je vous rejoins sur le fait que je devrais me trouver un psy mais je ne le fais pas. Mes excuses sont les suivantes : je manque de temps et ça va me coûter un bras...
Aussi je ne consulte quasi jamais mon généraliste. On ne se refait pas.

Merci en tout cas et keep cool hein!

Dernière modification par WarlN (29 avril 2020 à  23:13)

Hors ligne

 

WarlN 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 22 Apr 2020
11 messages
Comme la conversation est partie dans de nombreuses directions je suis passée moi aussi à côté de certaines de vos questions.

Rick a écrit

Là ton addiction au cannabis est trop importante pour que tu vives sans, pendant, une semaine par ex?

Ça m’est difficile effectivement de vivre sans pendant une semaine. Le fait de savoir que je ne vais pas pouvoir consommer m’angoisse.
J’ai arrêté pour mes deux grossesses, non sans mal.

Mister No a écrit

Après, j'ai un doute car tu parles ensuite de souvenirs dans ton sommeil de données auxquelles tu n'as pas accès éveillée ?

En fait dans mes rêves, je vis parfois des trucs qui ont un goût de déjà-vu, quand j’y repense une fois éveillée j’ai l’impression que des détails réels et précis me reviennent... et là je me dis « Ah mais oui j’ai bien vécu ce truc en fait! Sauf que je ne m’en souvenais plus »

thinking

Dernière modification par WarlN (29 avril 2020 à  23:52)

Hors ligne

 

plotchiplocth 
Modérateur
5700
Inscrit le 13 Mar 2019
1959 messages
Blogs
je suis fumeur de cannabis, quotidiennement depuis 20 ans.

j ai les poumons bien pourris, certes, mais c'est principalement du à ma consommation de tabac (longtemps très importante en plus) et par combustion je crois.
j'ai encore une bonne relation, quotidienne, avec ce produit. Pour ma part, et je sais que c'est pas forcement le cas pour les autres, j ai des expériences de mémoire à court terme perturbées parfois quand en train ou à proximité de fumer, mais pour le reste (moyen, long terme ou a distance de mon dernier joint), je suis plus proche de l'hypermnésie que du blackout et mes fonctions cognitives se portent plutot très bien. Après AMHA ca dit rien du produit, ca parle surtout de moi.

je peux compter sur les doigts d'une main les reves dont je me souviens chaque année; je n'en ressens pas de manque, et pense d'ailleurs peu souvent à cette absence, mais chacun entretien sans doute une relation différente à sa vie onirique. mon sommeil est régulier et je peux me lever avec une sensation de repos (hors conso orgiaque le soir). de fait sans cannabinoides, j'ai du mal à trouver le sommeil si la journée n'a pas été extremement remplie et épuisante, et ressent des symptomes physiques (quelques jours avec comme des reminicences de manque opi, dégueulasse) et psychiques (+1mois? épuisant) de sevrage peu agréables. en conséquence, je fais au mieux pour ne pas connaitre de période de disette, c'est une dépendance, et si j'en manque il peut m'arriver de courir de facon déraisonnable après le produit (je me suis un peu amélioré).

j'ai eu des periodes d'arret de quelques semaines pendant ces années, sans y trouver un état qui m'a plus satisfait; j'ai une vie qui me convient mieux en consommant. malgré les impacts de mes usages non RdR, c'est comme ca, aujourd'hui en tout cas, dans mon cas. Avec son lot d'inconvénient bien sur, mais qui ne prennent pas le dessus dans la balance à ce jour, notamment car m'aidant je crois à réguler mes autres consommations de psychotropes, un peu mon "Traitement de Substitution aux
Autres Psychotropes" que j'affectionne (opi, stims, psyché) mais dont j'essaie d'espacer les prises au mieux.
pour l'instant il est pas né celui qui viendra me sevrer.  je réclame le droit à vivre cette relation (aux psychotropes) sans qu'on la juge (coupable souvent), elle fait partie de moi, et m'aide paradoxalement sans doute mais concretement à vivre fonctionnellement.
apres c'est une relation qui evoluera peut-etre? va savoir... et peu importe

pas de promotion de l'usage, c'est pas un endroit du tout pour ca, d'autres auront surement des relations moins harmonieuses ou différentes, les témoignages foisonnent en toutes directions sur PA, beaucoup d'usagers témoignent de ressentis négatifs à l'usage ou positifs à l'arret (ou à distance de); c'est sans aucun doute à entendre aussi.
comme beaucoup d'autres psychotropes, l'usage de cannabis comporte des risques et n'est pas anodin, à prévenir ou à réduire au mieux de chacun là ou il en est

Dernière modification par plotchiplocth (30 avril 2020 à  01:18)

Hors ligne

 

Zénon 
Schtroumpfophobe en mission secrète
Greece
000
Inscrit le 20 Oct 2019
125 messages
Alors, les gars, cette libération de notre Mister No, on en est où ?

C’est pas tout ça, mais je suis en grève de la faim, j’ai grave la dalle et l’air d’un con.

Et pendant ce temps, Mister No est toujours au trou :
/forum/uploads/images/1588/c2914c2fb5451b3199332b417ce16d1b1.gif

Hors ligne

 

Zénon 
Schtroumpfophobe en mission secrète
Greece
000
Inscrit le 20 Oct 2019
125 messages
Mais où est donc passé mon avant-dernier post dévoilant mes revendications et les atouts de Brigitte Macron ?

Oh, Mister No, ça roule dans ton trou, ou quoi ?

Alors, dis-moi, entre nous, tu la trouves comment cette photo de Brigitte à poil ?

Réponds quand on te parle, bordel !

Mais t’inquiète, j’entame ma quatrième journée de grève de la faim pour exiger ta libération immédiate et inconditionnelle avec dommages et intérêts. 

J’ai déjà perdu six kilos.

Prochaine étape, je dégaine le chantage au suicide.

Tiens bon, camarade — la justice triomphera !

Hors ligne

 

RandallFlag 
Tonton floodeur
100
Inscrit le 24 Jul 2018
1899 messages

Zénon a écrit

Alors, les gars, cette libération de notre Mister No, on en est où ?

C’est pas tout ça, mais je suis en grève de la faim, j’ai grave la dalle et l’air d’un con.

Et pendant ce temps, Mister No est toujours au trou :Image: https://www.psychoactif.org/forum/uploa … 16d1b1.gif

T'en fais pas pour No.
C'est gripsou le clown.
Il est.... Éternel.

Et c'est pas une petite mise à pied pour un motif futil qui va le mettre à bas.
(bordel dick c'est une insulte ?
Mais en quelle langue ?
Moi j'y vois qu'un prénom, dick Tracy, dick rivers, voir Moby dick).

Bon et puis osef.
Tout ceux qui ont lu savent.
Faut pas se formaliser, ça arrive les abus de pouvoirs.
On en parlait pour les flics sur un autre sujet.
Ça veut pas dire que tout les flics sont des pourris, mais t'en a qui.... Sont pas faits pour la fonction.
Ben la c'est pareil.


Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.

Hors ligne

 

Zénon 
Schtroumpfophobe en mission secrète
Greece
000
Inscrit le 20 Oct 2019
125 messages
T’as raison, Randall.

Tu le prends en bon stoïcien, c’est bien.

Il en a vu d’autres. C’est pas une petite bavure mesquine qui va le transformer en monstre de ressentiment et de rancune, en agité de la revendication sociale. Au contraire, il en sortira plus sage.

Mais tout de même, je m’inquiète pour l’après. À sa sortie de taule, avec son nouveau casier judiciaire, ça va pas être facile de le réinsérer dans la société vu son grand âge. Lui trouver du boulot chez McDo, un logement, tout ça.

En tout cas, pas question de le prendre chez moi. Il va me soûler avec sa science cannabique.

Bref, comme d’hab, on improvisera...

Hors ligne

 

Ocram 
PsychoAddict
Suisse
200
Inscrit le 25 Jan 2019
3817 messages
Blogs
Je vais me faire un t-shirt ou il sera écrit : "Je suis Mister No" qui en veut ?

Mister No petit ange cannabique partis trop tôt!!

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
4710
Inscrit le 04 Aug 2014
7913 messages
Parti pour mieux revenir.
Je reviens sur les propos de Rick qui proposait de scénariser un double sevrage, celui de l'op et le sien.

rick a écrit

ça bousille bien le sommeil comme il faut à terme, ça devient très difficile de s'endormir SANS cannabis et cette addiction c'est ça qui m'a gêné. Cela me rendait moins flexible, mon corps avait besoin de sa dose pour dormir quoi.

Ce sont les difficultés de sommeil qui poussent à consommer du cannabis ou c'est le cannabis qui donne des difficultés de sommeil ?
Addiction ou traitement autoprescrit avec ou sans conscience d'agir de la sorte ?
Tu as les réponses pour les autres au point d'en appeler au sevrage en collant le mot addict ?

J'imagine que les deux peuvent se prouver, je te laisse le soin de régler ton souci sans dire à ceux que tu ne connais pas qu'ils sont addicts.
Dépendant, cela peut suffire, m'enfin, en général, les molécules qui permettent un bon sommeil peuvent rendre dépendant, ne serait-ce qu'à leur effet thérapeutique déjà pour commencer.

Cependant dans les troubles du sommeil, l'efficacité thérapeutique n'est plus à prouver.


Science/Homme: Le cannabis médical efficace contre l’insomnie chronique lors d’un essai clinique
Un essai clinique randomisé en double aveugle évaluant l’efficacité d’une formulation médicinale du cannabis pour traiter l’insomnie chronique a montré que la thérapie est efficace et sûre. Pour l’essai, 23 participants ont été traités avec la thérapie pendant 14 nuits, et après une période de lavage d’une semaine, ont reçu un placebo pendant 14 nuits. Chaque participant a pris une dose unique (11,5 mg de cannabinoïdes totaux) ou une double dose (23 mg de cannabinoïdes totaux) dans une solution délivrée par voie sublinguale.

Les participants traités avec du cannabis médicinal se sont endormis plus rapidement, ont dormi beaucoup plus longtemps et se sont endormis plus tôt après le réveil. Ces participants ont signalé des améliorations significatives de la qualité de vie, notamment une sensation de repos après le sommeil, une sensation de moins de stress et de fatigue, et un fonctionnement global amélioré.

Practical Neurology du 4 Juin 2020

Étude randomisée en double aveugle. respect-2

Peu de cas étudiés me direz-vous ?

Bon comme dirait Raoult, quand un traitement fonctionne bien, cela se remarque vite à petite échelle. pasdebol

rick a écrit

oui le cannabis est loin d'être un miracle, la panacée, parfaite.  A vrai dire, cette plante est bourrée de défaut et son utilisation thérapeutique est loin d'être convaincante dans la plupart des cas. Mais parfois c'est le meilleur choix. Parfois le cannabis c'est une solution adaptée, souhaitable.

L'utilisation des cannabinoïdes en médecine a déjà fait ses preuves.

En revanche, pas besoin de nous signaler que ce n'est pas la panacée,surtout quand personne ne le prétend.

Aucun médicament ne l'est.

Malgré des effets secondaires graves, certains médicaments sont parfois vitaux.

Pour les troubles du sommeil, c'est certainement un solution qui offre moins d'effets secondaires graves que par exemple des benzos ou assimilées utilisées pour le sommeil.

Bien entendu, avec un suivi médical, c'est top, de là à proposer un sevrage pasque ça bousille le sommeil... C'est pas joli pour ceux qui ont trouvé un équilibre thérapeutique que tu taxes d'addicts et à qui directement ou indirectement tu proposes un sevrage.

J'espère que tu peux comprendre que je n'accepte pas ta posture moraliste et incohérente.
Pasque des produits susceptibles de dérégler le sommeil, Yen a plein, pourtant, tu ne proposes pas systématiquement le sevrage.
Et heureusement.
Si j'ai plus d'opis, je dors mal.
Si j'ai pas d'alcool, je dos mal.
Si j'ai pas de benzos, je dors mal.
Etc...

Tu me proposes le sevrage ?

La plante n'est pas bourrée de défauts ou alors tu vivais dans le monde magique et tu viens de redescendre en découvrant que ce n'est pas la panacée, mais un médicament à part entière, avec des avantages et des inconvénients.

Édit j'attends des excuses publiques pour les insultes que tu as écrites sur le motif de mon ban et t'être servi de l'interface de modération pour cela.
N'attends pas les miennes pour une seule lettre, en plus j'ai payé ma dette envers la société.
Mossieur m'a taxé de facho pour expliquer mon ban. fume_une_joint
Laisse tomber les excuses, d'habitude on me taxe de gauchiste, en fait cela m'a même fait marrer.
Sauf que je me demande si je suis le seul à avoir le droit à ce type de traitement.
Venant de toi, no problemo, j'accepte tout débat, mais tu es aussi la voix de l'asso quelque part...

Dernière modification par Mister No (29 juin 2020 à  14:15)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

Sumens 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 31 Jan 2020
35 messages
Et beh vé c’est un champ de bataille ce topic

Pour répondre aux questions principales de l’auteur, j’ai dégoté une étude sympa recoupant 111 sources sur l’utilisation du cannabis à l’adolescence.
J’ai synthétisé les éléments qui me semblaient pertinents pour cette discussion.

(Lien direct : http://www.fsef.net/~wp-content/images/ … scence.pdf ) - Déclaration d’intérêts : les auteurs n’ont pas transmis de déclaration de liens d’intérêts en relation avec cet article.

WarlN a écrit

Le truc qui m’inquiète c’est que le sommeil paradoxal serait vraiment bénéfique pour le cerveau et la santé mentale et en particulier pour la mémoire.

Ça fait un moment que ça me chagrine, peur de finir un peu dingo ou avec un alzheimer qui se pointerait bien trop tôt.

J’y répondrai en deux temps
En premier, le point sur la mémoire

[...]
————— Amnésie des faits récents———

Les études expérimentales ont montré essentiellement des effets amnésiants à court terme (mémoire de travail). La prise de cannabis altère la capacité des sujets à se rappeler des mots, des images, des histoires ou des sons qu’ils ont expérimentés sous l’emprise du produit, aussitôt ou plusieurs minutes après cette présentation. Ces troubles peuvent persister jusqu’à plusieurs semaines après l’arrêt de l’intoxication. Cependant, ces atteintes de la mémoire semblent réversibles à l’arrêt de l’intoxication, y compris en cas de forte consommation. La performance des volontaires lors des tests autres que ceux destinés à évaluer la mémoire se révèle peu ou pas modifiée selon les études.
[...]
[...]
————— Troubles cognitifs ———
Chez le rat, l’administration chronique de Delta-9-THC est neurotoxique et s’accompagne d’une réduction en nombre et en longueur des dendrites neuronales de l’hippocampe et de l’amygdale entraînant des troubles de la mémoire. Ces anomalies sont plus marquées lorsque l’on administre le THC chez les rats adolescents.
Chez l’homme, la consommation régulière entraîne des perturbations cognitives  parfois durables
. De nombreuses études ont ainsi pointé une corrélation significative entre la consommation chronique de cannabis (au moins une fois par semaine sur une période minimale de trois ans) et des troubles de l’attention, des altérations de la mémoire de travail et de la mémoire prospective des altérations de l’encodage, du stockage et du rappel des informations.
[...]
L’importance de ces perturbations dépend de la quantité de cannabis consommée, des taux élevés de THC, de la durée d’exposition mais aussi et surtout de l’âge de début des prises avant 15 ans
[...]

////////////////////

Donc a priori non, le cannabis n’est pas responsable d’Alzheimer, à noter tout de même que fumer du cannabis régulièrement et en quantité n’est pas non plus sans risques. Mais pas de risques de pathologies cognitives lourdes, dans la majorité des cas l’arrêt de la consommation induit la récupération des capacités cognitives.
Dans un second temps, je voulais répondre à « peur de devenir un peu dingo » :

————— Relations entre consommation de cannabis et comorbidités psychiatriques———
De nombreuses études rapportent une association fréquente entre pathologie psychiatrique et consommation de cannabis. De même chez les patients présentant des troubles de l’humeur ou des désordres psychotiques, on observe une plus grande fréquence d’abus ou de dépendance au cannabis.
Certains patients dépressifs, anxieux ou présentant des signes négatifs de la schizophrénie, ont rapporté que le cannabis atténuait leurs symptômes.
[...]
Il demeure très difficile de distinguer la part qui peut être imputée au haschisch dans l’apparition et le maintien d’un trouble psychique donné. La littérature internationale rend largement compte de cette difficulté à mesurer la part attribuable en propre au cannabis dans la survenue de troubles psychiques à l’adolescence. Les auteurs restent en effet très partagés sur l’existence de maladies schizophréniques induites par le cannabis, et la notion de psychose cannabique ne fait pas l’unanimité.
Quatre études récentes ont été menées sur le devenir des adolescents consommateurs de cannabis. Elles avaient pour objectif de voir si une consommation de cannabis à l’adolescence était un facteur de pronostic défavorable quant à l’apparition d’une schizophrénie à l’âge adulte. Une étude suédoise[53], portant sur une cohorte de 50 000 conscrits suivis prospectivement sur 27 ans, montre qu’il existe une corrélation entre consommation de cannabis avant 18ans et apparition d’une schizophrénie à l’âge adulte. L’importance de la consommation semble être un facteur aggravant. Une étude néo-zélandaise[54] insiste sur les risques d’une consommation précoce avant 15 ans. Enfin, deux études de suivi de cohortes, britannique [55] et hollandaise [56] , se sont attachées à éliminer le plus de variables confondantes possibles (groupe social, ethnie, antécédents parentaux, etc.), afin d’éprouver l’hypothèse selon laquelle il existerait une corrélation entre consommation de cannabis à l’adolescence et développement d’une schizophrénie à l’âge adulte. Elles démontrent clairement que, dans les cas de schizophrénie, le cannabis aggrave le processus dissociatif ; les rechutes à court terme et à long terme sont plus fréquentes ; la resocialisation est moindre et l’observance plus faible.
Cependant, certains points restent encore en discussion. Compte tenu de la difficulté de repérer les prodromes de la schizophrénie, il est difficile de savoir si certains jeunes consommateurs de cannabis ne sont pas en fait des personnalités prépsychotiques qui utiliseraient le cannabis à titre « autothérapeutique » (la clinique montre qu’ils utilisent le cannabis pour calmer l’angoisse liée aux symptômes de la schizophrénie). De plus, alors qu’il existe de plus en plus de consommateurs de cannabis chez les adolescents, il n’a pas été constaté d’augmentation de l’incidence de la schizophrénie. Toutefois, la consommation massive chez les jeunes de moins de 16 ans est un phénomène récent. Il est peut-être encore trop tôt pour dire si cela va avoir une influence sur la prévalence de la schizophrénie.

//////////////

Pour conclure, je pense que c’est à la personne de considérer si sa consommation de beuh est problématique ou non, en tout cas il semblerait que le cannabis ne soit pas responsable à lui seul de problèmes psychiatriques et/ou problèmes cognitifs graves irréversibles lorsque consommé par un adulte.
Et surtout, en l’état actuel des connaissances, impossible de dire à une personne dont on ne connaît pas les antécédents si sa consommation peut être problématique ou non. Par contre je déconseillerais formellement à quelqu’un ayant des parents schizophrènes, ou à une personne mineure de consommer.
Mais dans les grandes lignes, non le cannabis ne rend pas fou.

Dernière modification par Sumens (30 juin 2020 à  00:48)

Hors ligne

 

  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » Cannabis
  •  » Effet du cannabis sur le sommeil et la mémoire à long terme

Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Effets secondaires - Effet a long terme cannabis
par P'tit_bedodo, dernier post 13 janvier 2021 à  19:30 par Nick Drake
  8
[ Forum ] Effets secondaires - Effet bizarre et perte de mémoire sur le court terme après 2mois de fumette
par Novles, dernier post 29 octobre 2019 à  17:56 par Novles
  3
[ Forum ] Bad trip & Crise de panique - Effet secondaire à long terme personnel
par Kazi, dernier post 17 juillet 2021 à  16:09 par Kazi
  6
  [ PsychoWIKI ] Les vaporisateurs de cannabis
  [ PsychoWIKI ] Comment réduire les problèmes respiratoires liés au cannabis
  [ QuizzZ ] Evaluer votre dépendance au cannabis
2430 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction
4284 personnes ont déja passé ce quizzz !

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Le Fanzine Psychoactif N°4 est sorti
11 janvier 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Appel à témoignage 
Comment gérez vous votre dépendance ?
Il y a 7jCommentaire de Zefy (37 réponses)
 Appel à témoignage 
Vous lisez des articles de presses qui stigmatisent les usagers :...
15 janvier 2022Commentaire de prescripteur (23 réponses)
 Forum UP ! 
Vos retours et feeling de vos growkit.
Il y a 23hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum UP ! 
Venlafaxine - Interaction champignon venlafaxine (effexor)
Il y a 20hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Sniffer - Comment sniffer ritaline/concerta
Il y a moins d'1mnNouvelle discussion de Cocorentin dans [Méthylphénidate (Rita...]
 Forum 
Paracetamol - Problème avec le paracetamol
Il y a 12mnCommentaire de AnonLect dans [Codéine et dihydrocod...]
(3 réponses)
 Forum 
Livraison - Contrôle de colis
Il y a 16mnCommentaire de Faraji dans [Répression - Victimes...]
(4 réponses)
 Forum 
Extraire la MD d'un Taz ?
Il y a 21mnNouvelle discussion de Lighting dans [MDMA/Ecstasy...]
 Forum 
Association de RdR Montréal
Il y a 45mnNouvelle discussion de luxipi dans [Conseils généraux de...]
 Forum 
Dosage - Dose tramadol pour trip
Il y a 50mnCommentaire de GrizzLean dans [Tramadol...]
(3 réponses)
 Forum 
Ecstasy pas très puissante ?
Il y a 1hCommentaire de Ackermys83 dans [MDMA/Ecstasy...]
(7 réponses)
 Forum 
Eszopiclone ?
Il y a 2hCommentaire de Psychoco92 dans [Zolpidem (Stilnox) et...]
(2 réponses)
 Blog 
Primo-Prescription de RITALINE
Il y a 3hCommentaire de ectatrip dans le blog de Spirit
(2 commentaires)
 Blog 
Juste envie de partager.
Il y a 8h
31
Commentaire de marvin rouge dans le blog de Papaseul
(346 commentaires)
 Blog 
Souvenir d'une IV de 3mmc
Il y a 2jCommentaire de Meumeuh dans le blog de Jérimadeth
(1 commentaires)
 
  QuizzZ 
Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
Dernier quizzZ à 19:02
 PsychoWIKI 
Méthadone, mélanges de drogues, et interactions
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
angte, Aurel68, Boris Lethal, cloxo, Cofo, doublejeu, Nome nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 laver son speed à l'acétone ?
par AnonLect, le 26 Jan 2022
Je reviens rapidement pour compléter un peu mon poste, vu que celui-ci a été mis dans les morceaux choisis : Il est important de prendre de l'acétone avec un certains degré de pureté. Il est en effet important de prendre l'acétone le plus pur possible. Car l'acétone impure peut contenir d...[Lire la suite]
 laver son speed?
par AnonLect, le 25 Jan 2022
Salut, Oui c'est comme ça qu'on lave son speed, avec de l'acétone. En effet, le sulfate d'amphétamine (le speed) est insoluble dans l'acétone, alors que beaucoup d'autres matières le sont, dont notamment la plupart des produits de coupes et des solvants. Donc quand tu mélange ton speed à...[Lire la suite]
 le conseil d'état suspend L’interdiction des fleurs de cbd
par krakra, le 24 Jan 2022
Le 24 janvier 2022 à 19h26 Le gouvernement venait d’interdire par arrêté le commerce et la consommation de la fleur de chanvre contenant du CBD. Mais le Conseil d’État s’est penché sur cet arrêté ce lundi et, saisi par des commerçants du secteur, le juge des référés du Conseil d’E...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] laver son speed à l'acétone ?
(Il y a 23h)
Je suis plutôt d’accord avec vous. -1337 dans [forum] Modafinil et études élitistes
(Il y a 2j)
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] laver son speed à l'acétone ?
(Il y a 2j)
Thx ! J'avais pas vu page "1" xD GuyG dans [forum] 3-CMC retour d'expérience après plusieurs mois de consommation
(Il y a 2j)
Bien expliquer dans [forum] laver son speed à l'acétone ?
(Il y a 2j)

Pied de page des forums