Lutte de plusieurs heures avec ses séquelles / PsychoACTIF

Lutte de plusieurs heures avec ses séquelles

Publié par ,
844 vues, 6 réponses
CandideRéfléchi
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 15 May 2020
4 messages
Bonjour à tous,

Je viens à vous pour vous partager mon expérience et espérer trouver des témoignages/conseils par rapport ce que j'ai vécu et dont je ne suis pas sorti indemne.

Alors voilà,

Récemment, des potes que je ne connais depuis pas si longtemps (ça a sûrement son importance) m'ont proposé de prendre un carton. Je précise que je n'avais jamais pris ça de ma vie et que je fume le cannabis de manière récréative depuis mes 18 ans (j'en ai 24). J'accepte, me rends chez l'un d'eux et ils me donnent un buvard de 100ug que je mets sur ma langue. Je le garde et l'avale au bout d'un petit moment. Une petite heure plus tard on sort marcher. Je sens des tout petits effets une fois dehors : sentiment de calme/sérénitude profonde, rire très facile, moins de sensation au niveau de mes membres et l'impression que ces derniers ne m'appartiennent pas, fascination pour la nature, euphorie générale. Bref la découverte de petits effets très plaisants. On continue à marcher et on constate que les effets ne s'amplifient pas. Ils en viennent à la conclusion que les cartons avaient été gardés trop longtemps et avaient perdu de leur teneur en acide ou je ne sais quoi. Du coup ils décident de rouler un joint. Je savais que le joint était un "aggraveur" des effets mais je me suis moi-même dit que pour le peu d'effets que j'avais, ça n'allait rien me faire. Erreur...

Je fume sur le joint comme si c'était une clope, chose qui ne m'arrive normalement jamais étant donné que j'y suis hyper sensible tant au niveau du mental (ça me défonce hyper vite et ça me rend très mou) que du physique (je veux dire au niveau de la gorge, normalement les joints m'étouffent tellement ils me déchirent la gorge et me font tousser). Après avoir bien fumé sur le joint, mon pouls s'accélère considérablement, je suis pris d'une grosse panique et je n'arrive plus à écouter ce que disent mes potes disent. J'ai l'impression que je vais m'évanouir, voire même que je vais mourir. Alors je suis pris d'une angoisse folle que j'essaye de toutes mes forces de canaliser. Mon coeur bat la chamade et je perds un peu l'équilibre (sans pour autant tomber). Je suis pris d'une peur infernale que j'essaye de cacher de toutes mes forces (je voulais pas paraître pour un faible). Finalement je "prends le dessus" et mon pouls se stabilise. Ouf. Là commencent les hallucinations, puissantes : couleurs qui m'apparaissent, étoiles noires devant les yeux, points noirs, les objets grandissent et se rétrécissent, les lumières me scintillent à la gueule et j'adore ça, certains paysages m'apparaissent comme des tableaux, le ciel m'apparaît comme une sorte de simulation 3D qui s'étend à l'infini, je vois mes amis en pixels... bref cette seconde étape me plaît et je me dis "ça y est, je vis les effets, j'ai passé le plus dur", jusqu'à ce qu'on décide de rentrer chez celui chez qui on a pris les cartons. Dès qu'on passe le seuil de sa chambre, l'angoisse me reprend. J'essaye toujours de la masquer. On décide de regarder un film. C'est un film gore avec beaucoup de morts et de tristesse. Il va sans dire que non seulement je ne voulais pas regarder ce film, mais en plus de ça je n'arrivais pas à me concentrer donc dans tous les cas il était hors de question que j'y prête attention. Seulement voilà, tout le long, je lutte de toutes mes forces pour "ne pas devenir fou". J'ai l'impression que je vais rester comme ça toute ma vie. Mon coeur s'emballe, je panique à tout va. J'ai eu plusieurs fois envie de pisser mais la simple idée de me rendre au toilettes me terrorisait car j'avais peur d'y faire un gros malaise et de m'évanouir. Je ferme souvent les yeux : des formes apparaissent, des structures multicolores s'emboitent les unes sur les autres, les images fusent sans que je ne puisse les contrôler. L'impression d'avoir envie de vomir me vient, mais je n'ai pas envie de vomir, j'en conclus irrationnellement que je vais rester dans cet état à vie. Je lutte, lutte et lutte, parfois le stress me quitte mais je reste dans un état de flou en croyant que j'apprécie mon moment, puis le stress revient en FORCE et je continue de lutter pour ne pas perdre la tête. Je bouge sans arrêt pour ne pas sombrer, je me concentre sur plein de choses pour pas que mon attention dérive sur des mauvaises idées, en bref je suis constamment en train de gigoter mentalement et physiquement.

Quelque temps plus tard ça descend doucement et je n'ai plus les angoisses, mais j'entre dans un état confusionnel duquel j'ai l'impression une fois de plus que je ne vais jamais sortir. Je rentre à la maison dans cet état (pour info, la prise avait eu lieu 8 heures avant) et ne trouve le sommeil que longtemps plus tard. Lorsque je me réveille, j'ai changé. Je perçois les gens autour de moi différemment : ma copine, ma famille, je ne sais pas comment dire, mais je les vois différemment. Le soir je suis pris d'une crise d'angoisse avant de dormir. Ma copine me calme (elle a joué un grand rôle dans le combat contre l'angoisse "post-LSD"). Ce stress s'auto-alimente et croît. Le lendemain, au travail, ça va mieux, je refais une petite crise d'angoisse avant de dormir mais ça va. La nuit d'après ça va déjà beaucoup mieux et les crises d'angoisse n'existent quasiment plus. Mais je fais l'erreur de fumer du cannabis la nuit d'encore après (donc 4 jours plus tard) et les effets suivants me reviennent : désorganisation mentale totale, petite perte de la conscience, désorganisation psychomotrice, impression que mes membres ne m'appartiennent pas, tachycardie, angoisse. La nuit-même, je fais un cauchemar horrible et je fais un cri d'effroi étouffé mais bien sonore qui donne l'impression que je suis possédé, ce qui réveille ma copine qui se jette sur moi tant elle a peur (mon père fait ce genre de cris pendant qu'il dort, et croyez-moi je sais de quoi je parle, ces cris sont glaçants). J'ai vu sur internet que ce n'était pas une terreur nocturne mais un cauchemar. En tout cas c'est la première fois de ma vie que je fais les mêmes cris que mon père et ça m'inquiète. Aujourd'hui, j'ai été assez tranquille mais l'idée de repenser à cette nuit me faisait peur malgré tout et, arrivé au lit (donc j'en arrive enfin à maintenant), j'angoisse un petit peu.

J'ai terminé l'histoire. Maintenant j'aimerais juste expliquer les "séquelles" qui me sont restées suite à la prise de LSD.

J'ai l'impression de voir tout le monde autour de moi différemment, comme si je m'en détachais. Je suis plus sensible à la tristesse sous tous les aspects (scène de fiction, événement triste, ...). J'ai l'impression de + dépendre de ma copine qu'avant (je me sens vite seul si elle n'est pas là et l'idée qu'elle me laisse seul me fait peur). Je ne veux plus voir mes potes, et surtout ceux avec qui j'ai pris le L.

Maintenant j'aimerais juste mentionner plusieurs facteurs qui pourraient m'avoir mené à cette sorte de bad trip :

- La relation que j'entretiens avec mon père est très bizarre depuis un moment. Je sens qu'il montre plusieurs symptômes de pathologie mentale et cela m'affecte énormément sans que je prenne la peine d'y penser ou de lui en parler. J'en fais un déni.
- J'ai une situation compliquée au niveau travail/études qui fait qu'il est fortement possible que je doive bientôt rembourser une grosse somme d'argent à l'organisme qui me délivre ma bourse d'études, et ça me stresse. J'y pense tous les jours.
- Lors du trip, j'étais en embrouille avec ma copine, qui ne savait pas du tout que j'avais pris du L. Je ne lui répondais pas au téléphone et ça m'angoissait.
- Aussi lors du trip, j'étais avec des personnes certes expérimentées mais qui prônent le "si t'es fort mentalement tu sombres pas". Donc j'ai tout donné pour montrer que j'étais "fort". Je mentais à tout le monde y compris à moi-même.
- Je suis, à mon âge, encore dans une phase de ma vie où je ne sais pas ce que je veux devenir. Je n'ai aucun but concret et j'ai l'impression de plus en plus d'être un être inutile à cette société.

Voilà, alors je sais qu'on est pas sur doctissimo, mais il m'a semblé important de mentionner ces 5 points personnels, parce que je sais que les effets de prods peuvent être hautement influencés par des facteurs personnels.

J'ai terminé. Merci à ceux qui m'ont lu. Je vous laisse maintenant commenter mon expérience et peut-être répondre à ces questions : est-il recommandé que j'arrête définitivement de consommer du cannabis ? ai-je été victime d'un mauvais trip ? mes angoisses vont-elles disparaître (même si elles se sont assez estompées elles reviennent quand même) ? Quelle(s) impression(s) vous donne(nt) mon récit ? Faites-moi part de tout.

Merci à ceux qui vont me répondre.

Hors ligne

 

Cub3000 
Adhérent PsychoACTIF
3300
Inscrit le 06 Feb 2019
215 messages
Blogs
Salut.

Tu as indubitablement été victime d'un bad trip.

Les symptômes post-trip que tu décris font penser à un état dépressif assorti d'un peu de dépersonnalisation (la sensation de détachement de la réalité), mais je ne suis pas psychiatre, ce n'est donc pas un diagnostic, juste l'impression que me donne ton récit. Je pense que tu gagnerais sans aucun doute à consulter un bon psychologue pour en parler, vider ton sac, extérioriser cette expérience traumatique (ce que tu as déjà un peu fait ici en racontant ton expérience).

Ce genre de symptômes sont similaires à du stress post-traumatique, le plus probable est qu'ils vont s'estomper, mais il faut le temps pour ton psychisme de digérer et évacuer cette expérience de peur intense et de perte de contrôle, et l'aide d'un professionnel peut être précieuse.

Maintenant, si je peux me permettre un avis personnel : tes potes "expérimentés" me semblent surtout une belle bande de branquignoles, la façon dont ils t'ont initié au LSD est une compilation de tout ce qu'il ne faut pas faire.

Ils t'ont fait prendre un buvard entier pour ta première fois, tu n'as donc pas eu la possibilité de tester ta sensibilité au produit en commençant par un dosage léger.
Ils t'ont fait fumer du cannabis alors que c'est un booster pour le LSD et que cela rend les effets plus difficiles à gérer.
Ils t'ont mis dans une situation angoissante en t'infligeant un film d'horreur, là on est à la limite de la torture mentale, franchement il y a des baffes qui se perdent.
Ils t'ont imposé leur "philosophie" complètement débile, à cause de laquelle tu as lutté contre les effets du LSD, ce qui est EXACTEMENT l'inverse de ce qu'il faut faire, c'est à dire : se laisser aller, ne pas résister au produit, accepter ce qui se passe.
Très franchement je pense que tu as complètement raison de prendre de la distance avec ces mecs.

Par ailleurs en effet tu nous décris une situation personnelle un peu incertaine et conflictuelle au moment de ton trip, et c'est bien sûr également un facteur déclencheur de bad trip.

Je pense qu'il ne faut pas trop t'inquiéter, il va te falloir sûrement un peu de temps et une aide extérieure pour te stabiliser mais le plus probable est que tu vas t'en remettre, et peut-être même que cette expérience douloureuse te permettra de mieux te connaître et finalement d'en sortir plus fort. Ta copine semble vouloir t'aider, appuie-toi sur elle (bon, ne lui fait pas porter tout le poids de ton malaise actuel non plus, mais en tout cas accepte d'avoir besoin d'elle dans ce passage délicat, c'est mon conseil wink )

Tu mentionnes de probables troubles psy chez ton père, si effectivement il y a des antécédents de maladie psychiatrique dans ta famille, je te recommande d'éviter le LSD, au moins jusqu'à ce que ton propre psychisme ait trouvé sa stabilité définitive. Le cannabis ne t'aidera probablement pas non plus à traverser cette crise, d'autant plus s'il a été l'élément déclencheur de ton bad trip, je te conseille de t'abstenir au moins le temps que ça aille mieux.

Voilà, j'espère ne pas avoir été trop long ni trop paternaliste, ce sont juste quelques conseils d'un daron de 45 ans qui connaît bien le LSD et qui est passé par des expériences similaires (et s'en est sorti plus solide wink )

Prends soin de toi,
Peace.

Dernière modification par Cub3000 (16 mai 2020 à  08:45)

Reputation de ce post
 
Ça c’est de la réponse claire et complète!

...and we got to get ourselves back to the garden.

Hors ligne

 

GrillePainMoulinex 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 25 Dec 2018
18 messages
Hello Candide,

Je n'ai pas grand chose à rajouter parce que Cub3000 a déjà dit beaucoup ! Étant donné le set & setting que t'ont plus ou moins imposé tes potes, c'est pas étonnant que t'aies fait un Bad Trip.

Je pense qu'il est plus raisonnable de faire une pause dans ta consommation de cannabis pour le moment. L'idée du psychologue est également bonne.

Sinon un bad trip similaire, avec sensation de dépersonnalisation etc, m'est arrivé l'année dernière lorsque j'ai mélangé des champis avec du cannabis : j'ai gardé des séquelles 3-4 jours durant, mais ça s'est estompé après. Ton expérience avait vraiment l'air intense donc tu prendras peut-être plus de temps pour t'en remettre, mais pas d'inquiétude ! Prend soin de toi, appuie toi sur tes proches, éloigne toi un peu des psychotropes pendant quelques temps et tout sera ok. super

Hors ligne

 

CandideRéfléchi
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 15 May 2020
4 messages
Wah la qualité des réponses ! Un grand merci à vous ça me fait vraiment chaud au coeur, on est loin de la mentalité jvc lol

Je vais attendre encore un moment histoire de prendre plus de recul sur cette affaire. Mais je sens quand même que ça me travaille et que je suis dans l'introspection depuis cette expérience. Bien que beaucoup de choses se bousculent dans ma tête et que ce n'est pas très agréable à vivre, j'ai l'intuition que je suis en train d'évoluer malgré tout, très très progressivement. Reste à voir pour ces symptômes de dépersonnalisation. En tout cas je vais clairement suivre vos conseils en termes de consommation de cannabis, par contre je n'ai pas demandé ce qui risquait d'arriver si je buvais de l'alcool ? Parce que autant je peux arrêter la beuh, voire même la clope, mais autant je suis très friand d'alcool et ça m'embêterait de m'en passer. Après s'il faut stopper ben je stopperai aussi un moment, ou bien je consommerai très modérément.

J'ai oublié de préciser que j'ai été diagnostiqué TDAH et qu'on m'a déjà prescrit de la ritaline (en novembre 2019), qui n'a pas eu de grands effets sur moi étonnement. Je ne sais pas si le profil TDAH est plus sensible au bad trip ?

Enfin bon encore une fois mille mercis !

Dernière modification par CandideRéfléchi (17 mai 2020 à  00:10)

Hors ligne

 

Cub3000 
Adhérent PsychoACTIF
3300
Inscrit le 06 Feb 2019
215 messages
Blogs
Je serais incapable de répondre à ta question concernant l'impact du LSD sur les TDAH, j'ai vaguement entendu parler de personnes qui prenaient des microdoses en traitement, mais je ne sais quasi rien de plus à ce sujet...Ça pourrait être une recherche assez intéressante et tu es le plus qualifié pour la mener wink (pas en reprenant du LSD tout de suite hein, mais en cherchant plus d'infos et en les partageant ici, par exemple !).

Concernant l'alcool, d'après mon expérience, à priori, en quantité modérée ça a plutôt tendance à détendre et à soulager l'angoisse, alors que le cannabis quand on est en période de bad ferait assez vite partir en parano...Enfin ça c'est l'alcool à dose raisonnable, parce qu'en revanche ingurgité en grosse quantité, les lendemains peuvent être très anxiogènes. Sans parler du potentiel addictif de l'alcool qui est beaucoup plus important que celui du cannabis...Avec une dépendance physique intense lorsqu'on est vraiment accroché, donc je ne saurais te conseiller de picoler régulièrement et beaucoup pour compenser le cannabis, mais bon, si boire quelques verres de temps en temps te fait du bien et que tu sais gérer ta consommation, ne t'en prive pas non plus. 

Prends soin de toi, donne des news si tu as envie !

Dernière modification par Cub3000 (17 mai 2020 à  01:44)


...and we got to get ourselves back to the garden.

Hors ligne

 

CandideRéfléchi
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 15 May 2020
4 messages
Resalut,

Les angoisses sont parties, par contre y a un truc qui commence à m'inquiéter c'est la dépersonnalisation/déréalisation. Ca ne part pas. Je n'ai perdu aucune faculté cognitive mais j'ai toujours des symptômes bizarres qui viennent constamment : je "décroche" de la réalité, j'ai parfois l'impression que mes membres ne sont pas les miens, impression que je suis à la 3ème personne, ...

C'est vraiment bizarre. C'est possible de rester bloqué comme ça à vie ? Ca m'inquiète...

Hors ligne

 

GrillePainMoulinex 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 25 Dec 2018
18 messages
Resalut Candide,

Personnellement je n'ai pas beaucoup d'expérience sur les séquelles ou les expériences de déréalisation...

Donc j'ai checké sur le forum et plusieurs personnes en parlent, et si effectivement c'est très perturbant comme épreuve et que ça peut durer un peu trop à ton goût, l'immense majorité s'en sortent t'inquiète.

Je me permets de te partager ce topic, j'ai trouvé que certaines réponses étaient pertinentes quant à la manière de comprendre les symptômes, et comment ils s'en sont sortis : https://www.psychoactif.org/forum/t1365 … s-LSD.html

De ce que j'ai compris ça fait pas si longtemps que t'as été confronté à ton bad trip, donc pas d'inquiétude, il est beaucoup trop tôt pour se dire que tu vas rester en état dépersonnalisation / déréalisation à vie. wink

Prend soin de toi !

Dernière modification par GrillePainMoulinex (20 mai 2020 à  01:17)

Hors ligne

 

  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » LSD 25
  •  » Lutte de plusieurs heures avec ses séquelles

Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Pendant le confinement avez vous essayé d'arréter ou de baisser v...
    24 juin 2020Commentaire de Weedoo62 (29 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    09 juin 2020Commentaire de newbop (40 réponses)
     Appel à témoignage 
    Arrivez vous toujours à trouver vos prods à l'heure du (post)conf...
    Il y a 6hCommentaire de marvin rouge (466 réponses)
     Forum UP ! 
    Culture - Conta ou pas ?
    Il y a 13hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Alprazolam - Expérience inconsciente qui ma changer.
    Il y a 12hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Bad trip - Gros bad trip , je cherche de l’aide rapidement
    Il y a 20mnCommentaire de Régular Psyché dans [LSD 25...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Dosage - Surdose coke
    Il y a 1h
    2
    Commentaire de Confinéé dans [Cocaïne-Crack...]
    (16 réponses)
     Forum 
    Gérer sa consommation - J'ai baser de la balle (15 gramme en 2 jour) comment redescendre
    Il y a 1hCommentaire de Confinéé dans [Cocaïne-Crack...]
    (6 réponses)
     Forum 
    "On ne devient pas flic en rêvant de courir après les fumeurs": PC...
    Il y a 2h
    4
    Commentaire de PCP dans [Actualités...]
    (3 réponses)
     Forum 
    International - 02/1999 Kaya chanteur de seggae mort en prison pour un join
    Il y a 3hNouvelle discussion de Papaseul dans [Répression - Victimes...]
     Forum 
    Le CBD , la révolution du Bien Être , au moins en Belgique
    Il y a 3hCommentaire de Payoff01 dans [Actualités...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Etude - Benzo
    Il y a 3hNouvelle discussion de Payoff01 dans [Benzodiazépines...]
     Forum 
    Première fois Codéine
    Il y a 4hCommentaire de Reah dans [Codéine et dihydrocod...]
    (5 réponses)
     Blog 
    Je m'etonne a plus aimer le snif d'heroine ...
    Il y a moins d'1mnNouveau blog de arlonne dans [Opinion]
     Blog 
    Amour,folie et non sens? Pour ma chérie
    Il y a 6hNouveau blog de Pelhakroth dans [Expérimental]
     Blog 
    Vivre ....
    Il y a 10h
    1
    Commentaire de nofutureorriding85 dans le blog de nofutureorriding85
    (5 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
    Dernier quizzZ à 00:19
     PsychoWIKI 
    Cannabis, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Tibonhomme nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     1P-LSD 200ug, "When the Rain Begins to Fall"
    par Johan89, le 23 Jun 2020
    A la vue des événements et de ce que m’évoque ce trip, j’ai décidé de donner un titre à ce récit : « When the Rain Begins to Fall » (en référence au titre de Pia Zadora, Jermaine Jackson). A propos de moi : Homme, 1m86, environ 70kg, aucune tolérance au LSD au moment de la prise, pa...[Lire la suite]
     Les psychiatres
    par plotchiplocth, le 17 Jun 2020
    Merci beaucoup pour ta réponse et toutes ces sources (il va me falloir un tout petit peu de temps pour les digérer ;) ) Bien que la philosophie AA soit fortement populaire, plus dans le continent nord-américain que dans certaines parties du monde, il ne semble pas y avoir de consensus social qu...[Lire la suite]
     Les produits RC (en comprimés) en milieu festif
    par TheRealSlimShady, le 16 Jun 2020
    Bonjour, depuis quelques semaines en Ile de France de nombreux dealos des réseaux type SnapChat proposent du 2-CB ainsi que d'autres produits sous forme de cachetons. Le phénomène n'est pas nouveau néanmoins j'ai dégotté le catalogue du plus grand labo européen de RC. La boîte au Lezard que...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Arrête de dénigrer, sans explication en plus. Pierre dans [forum] Infos sur la coupe et pureté de la cocaïne
    (Il y a 6h)
    Profite bien alors tu semble être dans un bon coin haha nofut85 dans [forum] Arrivez vous toujours à trouver vos prods à l'heure du (post)confinement ?
    (Il y a 10h)
    Ta vision des choses fait bien réfléchir ! Merci nofut85 dans [commentaire de blog] Citation
    (Il y a 10h)

    Pied de page des forums