Speed pendant le travail - recherche alternative au Speed - Amphétamines et gestion de consommation / PsychoACTIF

Speed pendant le travail - recherche alternative au Speed - Amphétamines et gestion de consommation

Publié par ,
6924 vues, 14 réponses
#alternative #amphétamine #non-festif #speed #travail
Timeistime 
Nouveau membre
000
Inscrit le 11 Jun 2020
11 messages
Bonsoir,

Réveillé... très réveillé malgré des prises peu tardives, je désirerai ouvrir ce sujet sur lequel je n'ai pas après de longues recherches trouvés de réponses concluantes, je pense qu'elle peuvent se trouver par l'échange, et j’espère pouvoir échanger avec des usagers ou anciens usagers de Speed/amphétamines/ C .

Avant d'arriver sur le sujet - Gestion Vie travail drogue

J'ai quelques questions :

Première question :

Dans mes recherches en particulier sur ce site, je suis souvent tombé sur les problématiques liés à la C , considéré vous que la C est comparable au speed ?

*Je trouve ça moins fort et n'est certainement pas essayer suffisamment de fois pour percevoir le véritable effet "Craving" du speed.

Seconde question :


La C est elle plus dangereuse que le speed ? (d'une manière générale, et j'entends dangereuse sous toutes les formes, dépendance, sevrage, santé, côté portefeuille ça me parait claire ^^ )

*Je pose ces questions vis-à-vis de la C car je remarque avoir été plus informé que sur le speed, par le biais des recherches.


Maintenant mon sujet :

Je ne suis pas encore dans ce qui va être une addiction, mais elle se dessine, des journées de travail productives et rentables (travail à mon compte), de la psytrance/minimal dans les oreilles entre chaque appel de prospection, ou alors dans une journée de taf sans contact avec pour mission d’abattre toutes les tâches chiantes au possible qui trainent, l'envie de prendre dans toutes les prochaines soirées (ayant arrêter weed et alcool et n'étant intéressé que par la MDMA et les amphétamines - j'oublie la clope mais elle ne pourra jamais partir si mes précieuses sont toujours présentes).

Et ça j'y ai évidement pris gout !

D'autant que je n'ai presque jamais d'associés en présence physique, uniquement par téléphone et avec le produit ce type de manque n’apparaisse pas, en dépit d'une volonté de parler beaucoup je préfère travailler avec les effets.

Ce qui passe moins c'est :

1) Évidement "l'insomnie" voir ce que l'on appel "hypereveil" (être à bout de force et continuer à rester éveiller, exemple dans le lit, ne pas pouvoir se refuser d'allumer le téléphone et lire, lire, lire même avec la vision qui baisse, ce qui n'arrive pas forcément après la prise mais parfois 2/3 jours après).

2) La Tolérance, je suis très réceptif aux drogues, ça c'est cool (usage modéré du coup) mais je suis aussi très sujet à une tolérance rapide (il y a certainement un lien, l'accoutumance étant l'adaptation du corps au produit pour parer les effets)

Dixit Oncle Ben en perche : de gros effets implique de grosses tolérances ^^

3) Les risques pour la santé, il faut tout de même souligner que les organismes de prévention sont très vague ou extrêmement alarmantes lorsqu'il est question de parler de risque. Parfois c'est même proche du "si tu prends tu vas faire un AVC",  je vois ce que ça fait d'avoir abusé sur une soirée et j'ai pas envie de réitérer la chose, mais quand est il d'une consommation occasionnelle si par la même occasion depuis la rencontre avec le produit on fait attention à sa santé justement.

C'est subjectif et ça dépend des produits de coupe etc... je sais bien, mais je pense que des usagers ayant bien fait le tour du produit pourrons apporter à ce fil des détails pertinents quant aux effets secondaires et chose à éviter pendant/avant/après une prise d'amphétamine.

Questions :

Si vous avez pris plusieurs fois les amphétamines/speed/C pour travailler comment avez-vous géré la chose ? Avez vous aussi été dans un cadre entrepreneur, ou avec un intéressement quant à votre productivité ?

Comment avez vous réduis les aspects négatifs énoncés plus haut (Insomnie / Tolérance / Santé ) ?

Avez vous passé un palier à un moment de votre consommation qui vous a indiqué qu'il fallait sévèrement lever le pieds ?

Avez vous trouvé un autre produit (la K ? ) ou méthode pour permettre de faire une pause avec les amphétamines ?

et puis par la même occasion en milieu festif pour moi c'est MDMA et j'aimerai bien espacer également copieusement les prises (+2mois) si vous avez des astuces smile

Et puis si vous avez des expériences mauvaises ou bonnes en lien avec les stimulants pris dans un autre objectif que festif (travail par exemple), je serai super content de vous lire smile

Dépêche toi de vivre ou dépêche toi de mourir - Film Shawshank
Saviez vous que l'on a pas encore véritablement su définir ce qu'est l’intelligence ?

Hors ligne

 

babaud 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 23 Jun 2020
1 message
Salut,
Lecteur assidu du forum, j'interviens pour la première fois, car je suis dans un cas assez proche du tien : je prends du speed une ou deux fois par semaine le matin, depuis 6/7 mois et j'ai le plus grand mal à trouver des informations/témoignages sur ce type de consommation.
Alors des réponses à tes questions Timeistime :

- Moi je travaille, écris, fais de la musique, gère de l'admin avec une efficacité fort accrue en prenant un morceau de speed le matin (j'achète toujours au même vendeur de la pâte qui arrive humide mais qui durcit assez vite : je coupe des morceaux un peu au pif, mais qui tiennent toujours dans un para fait avec une feuille normale (papier bio, on se rassure comme on peut smile. Avant de manger quoi que ce soit, pour que ça agisse rapidement. Du coup j'en ai pour la journée, jusqu'en fin d'après-midi-début de soirée.

- En prenant le matin, je n'ai aucun problème pour dormir le soir (je ne prends plus jamais l'après-midi et encore moins le soir). Et je ne reprends jamais quand je sens que ça descend (je l'ai eu fait, mais ça implique forcément au moins une nuit sans dormir, qui se paye). J'ai la chance de n'avoir pas des descentes très pénibles. Plus du tout de drogues en contexte festif pour moi : je trouve qu'elles m'apportent bien plus à tous les niveaux quand je suis dans mon coin (bon, une session md avec une copine, ou un buvard entre amis, je dis pas... mais de manière très exceptionnelle).

- J'en reste à deux jours par semaine max, avec des pauses de 1/2 semaines de temps en temps, sans vraie connaissance des tenants et aboutissants, simplement après avoir lu des montagnes de témoignages de gens qui ont eu bien du mal à se défaire de ce truc. Et aussi que je constate que la "stim dick", ça existe, je confirme. Mais sinon, pas d'autres problèmes pour l'instant. Mais je ne sais pas du tout quelles conséquences je peux avoir avec ce type de consommation à moyen/long terme. Je me dis que tant que je dors bien et mange bien, c'est pas si terrible, mais c'est sans doute pour me voiler la face.

Pas de palier, j'en reste à ce cadre. Jamais pris de K. Je profite des périodes où je pars de chez moi pour faire des pauses : quand la tentation n'est pas à portée de main, c'est plus facile. Des fois, je me fais une session C, toujours seul, et là je sais que j'en ai pour 24h minimum, mais il y a un côté presque "transe initiatique" dans ces moments-là. Je préfère largement le speed quand j'ai des choses à faire : je me demande même comment font tous les gens de la télé et de la politique pour prendre de la coke et continuer à bosser, tellement je trouve ça incompatible ! Je me dis d'ailleurs qu'ils prennent sans doute plutôt des amphétamines de bonne qualité.

Mais je n'arrive en tout cas pas à savoir si ça craint de faire ça. Pour l'instant j'aime bien.

Hors ligne

 

mirouel 
Nouveau membre
000
Inscrit le 31 Mar 2020
28 messages
Pour moi, le speed me en prennant une trace le matin (comme si c'était mon café) me permet de tenir la journée en étant focus sans aucune fatigue, mais début d'après-midi les effets secondaires bien que léger apparaisse mais toujours aucun fatigue. Ce qui est la raison principale de ma consommation.

Pour la coke, je n'ai que peu d'expérience puisque cela ne m'a pas convenu mais dans le cadre du travail (donc même utilisation que le speed), ce qui me pose problème est de devoir tracer régulièrement.

A titre grossièrement comparatif :
Avec le speed je me contente d'une trace le matin.
Avec la coke, il m'en faut plusieurs sur la journée.

Aussi effet secondaire, la coke m'empêche moins de dormir que le speed.
Même avec une trace le matin, si je ne prend pas de myorelaxant ou autre médoc favorisant le sommeil, je ne dors pas de la nuit bien que je ne ressente plus aucun effet positif (demi-vie du produit je suppose).

Hors ligne

 

Timeistime 
Nouveau membre
000
Inscrit le 11 Jun 2020
11 messages
Merci pour vos réponses, intéressant d'entendre d'autres usagers du même type + travail que récréatif, concernant les effets à long terme je n'ai pas beaucoup de réponse mais ce que j'ai pu ressentir c'est que si les pauses ne sont pas assez longues il y a une petite agressivité/nervosité qui se crée ainsi qu'une fatigue lancinante.

Pour la C ton exemple correspond bien à l'idée que je m'en était fait.

Dépêche toi de vivre ou dépêche toi de mourir - Film Shawshank
Saviez vous que l'on a pas encore véritablement su définir ce qu'est l’intelligence ?

Hors ligne

 

Anonyme6525
Invité

3) Les risques pour la santé, il faut tout de même souligner que les organismes de prévention sont très vague ou extrêmement alarmantes lorsqu'il est question de parler de risque. Parfois c'est même proche du "si tu prends tu vas faire un AVC",  je vois ce que ça fait d'avoir abusé sur une soirée et j'ai pas envie de réitérer la chose, mais quand est il d'une consommation occasionnelle si par la même occasion depuis la rencontre avec le produit on fait attention à sa santé justement.

Le danger avec les stimulants, c'est pas vraiment l'overdose comparé aux opiacés, mais plutôt le risque d'AVC ou d'accident cardiaque à chaque prise qui est majoré. Certains consomment pendant des années, et une dose pas forcément élevée, après 10 ans de conso, peut créer un AVC chez un utilisateur.

Sinon pour ce qui est du speed et du travail, peut être que vous pouvez vous renseigner sur le modafinil. C'est un médicament qui est trouvable online sans prescription. Ca possède un effet stimulant, mais avec beaucoup moins d'effets secondaires que les stimulants type amphétamine. Moins voir pas de dépendance, tolérance, etc... C'est biensur moins euphorique mais vous ne m'avez pas l'air de chercher cela dans vos consommations, plus un gain de productivité, c'est pour ça que je vous en parle.

On connais pas très bien la pharmacologie du truc encore, mais une des hypothèses c'est que ça agirai sur l'histamine. Vous connaissez le donormyl, c'est un antihistaminique sédatif disponible en libre service en pharmacie pour le sommeil. Il provoque pas de tolérance ni de dépendance, c'est pour ça qu'il est en libre service. Bah le modafinil agierai de la même façon, mais pas en bloquant le système histaminique, mais en l'activant ce coup là. Je dois aller au taff donc j'arrête là, mais voilà je voulais vous en parler car ça m'apparaît bien plus safe que des prises de speed pour une utilisation en boost de productivité.

 

mirouel 
Nouveau membre
000
Inscrit le 31 Mar 2020
28 messages

Anonyme6525 a écrit

pour ma part modafinil, déjà testé plusieurs fois et pas approuvé
aucun effet stimulant perceptible, à part le coeur qui explose

Dernière modification par plotchiplocth (13 octobre 2020 à  17:26)

Hors ligne

 

plotchiplocth 
Modérateur
2800
Inscrit le 13 Mar 2019
2178 messages
Blogs
Plop
Pour le modafinil, ma petite expérience est que j'en retire bien un effet stimulant mais plus intellectuel que physique comparé au speed, plus subtile et moins euphorique que le speed (qui l'est chez moi pourtant pas trop), moins desinhibant que le speed aussi. jamais essayé sur des périodes de plus que quelques jours/semaines

Speed et travail... le mélange peut être dans mon expérience très exaltant, une sensation grisante. Consommateur depuis longtemps d'amphet', j'espace mes sessions de conso en lien avec le travail, me reservant cela pour des moments ou j'ai besoin d'organiser ou structurer des choses complexes, ou d'abattre un volume conséquent dans un temps limité. Meme si session de plusieurs semaines, j'essaie de ne pas consommer 2 jours par semaine et d'être régulier dans mes dosages (peu de eye balling, refreiner les exces de gourmandise).
L'abus d'amphet en dosage anarchique exponentiel au long cours m'a déjà ammené bien bas physiquement et mentalement à d'autres époques, et je me pose maintenant certaines limites de conso, qui se renegocient tout le temps mais qui me posent une forme de cadre: faire des pauses hebdomadaires lors des sessions et avoir des moments de travail sans régulièrement, reculer au mieux l'augmentation de la tolérance en essayant de tenir une posologie reguliere avec chez moi des prises matinales me permettant de maintenir des temps de sommeil meme limités, j'essaie d'etre vigilant à mon alimentation (ne pas sauter trop de repas trop regulierement, meme si c est pour manger pas beaucoup) et mon hydratation (sensations perturbées par l'effet anorexigène), si session longue (++1mois) je me fais une fin dégressive sur les deux dernières semaines. Je n'ai pas d'experience similaire au long cours avec la C ou d'autres stimulants au boulot (ha si, le café?).
C'est mon cadre d'usage amphetauboulot, plein de croyances, pas sur que ca marche pareil pour d'autres, c'est en tout cas pas une recommandation d'usage. J'ai l'impression quand même avec le temps d'avoir plus de perturbations des fonctions rénales lors des sessions... mais c'est très subjectif, même s'il semble sur que des impacts négatifs sur ma santé existent déjà ou à terme. Je trouve néanmoins toujours du plaisir et de la satisfaction à en prendre, particulièrement en lien avec le boulot (et le sexe... mais c'est une autre histoire)

Hors ligne

 

Virani 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 11 Jul 2020
15 messages
Bonjour,

Le speed je n'en ai pas pris beaucoup dans ma vie comparé à la cocaïne.

Mes expériences avec le speed sont:
- en teuf, m'a permi de tenir avec une journée après une nuit blanche (je l'ai fait deux ou trois fois)
- pour le travail, mais sur ce coup je n'étais pas assez renseignée, du coup je n'arrivais pas à dormir la nuit, et au bout de deux nuits sans dormir et mon corps étant à bout... et bien un ami m'a conduite aux urgences. (Du coup maintenant si je dois reprendre du speed je veux être beaucoup + informée sur tout ce qui concerne ce produit.)

Maintenant, la cocaïne. Je suis une consommatrice régulière, j'essaie vraiment de stopper autant pour le portefeuille que pour la santé. Je la prenais pour tenir la journée de travail, être motivée à faire des trucs...

- L'accoutumance est très rapide
- Même en faisant un peu de RDR mon nez n'en pouvait vite plus (ça m'empêchait carrément de sniffer, et comme je n'aime ni les aiguilles ni le crack...)
- Sur moi, c'était + j'en prends, + j'en ai besoin. Je suis vite passée de 5 traces par jour (étalées sur la journée) à une trace toutes les demies heure / 1h. De ce que je lis, le speed pris le matin peut faire effet la journée. Ce n'est pas le cas avec la C. Dès la demie heure finie, je n'avais plus de motivation.
- Au bout d'un moment, continuer à prendre de la C ne sert plus à rien. T'es fatigué, t'es fatigué. Prendre une trace de plus ne changera rien.
- Avec un rythme de consommation aussi soutenu, les descentes sont énormes et longues. Jusqu'à cinq jours des descente dans mon cas...

Voilà voilà... De ce que je lis, le speed et la cocaïne génèrent tout deux une dépendance assez énorme... Attention donc... De mon côté c'est bien grâce à mon addictologue que je me sors de mon addiction.

Hors ligne

 

Johan89 
Nouveau Psycho
300
Inscrit le 02 Oct 2018
160 messages
Blogs
Il y certaines des questions que tu te poses qui trottent également dans ma tête, par rapport à la toxicité (cardiaque comme pour le cerveau) des stims fonctionnels comme le speed.
Je suis encore assez jeune par rapport à un certain nombre de personnes sur ce forum, donc je n'ai pas vraiment de recul sur ce type de conso. Pour faire simple: je consomme du MPH quasi quotidiennement, et du speed occasionnellement: moins de 10 prises par an, que ce soit pour un usage récréatif comme fonctionnel.
Pour être honnête moi je me rassure surtout avec un suivi cardio + tension mensuellement par mon médecin, et en me disant qu'aux USA l'adderall (speed médical, mais vrai amphet), est sur-prescrite, et majoritairement à des enfants / adolescents en plein développement. Mon raisonnement est que dans des doses médicales, pris quotidiennement, si les effets étaient si dévastateurs pour le coeur -risques d'AVC etc...-, ça serait un problème de santé publique là bas -quand on sait que dans certains états c'est près de 10% des gosses qui sont sous traitement-.

Même si il y a une nette augmentation des prescriptions, les traitements ADHD avec des stims ne datent pas d'hier -captagon à une époque aux USA je crois-, et je n'ai pas entendu parler de nombreuses personnes qui se plaignent de séquelles dues à des prescriptions de stims pour ADHD (après j'ai pas non plus trop cherché spécifiquement, mais je suis casi quotidiennement les news la dessus).

Une autre de mes réflexions, mais ça m’étonnerai que mon médecin puisse me répondre un truc sérieux et détaillé sans que ça attire trop son attention: est-ce qu'il y a un intérêt à prendre un veinotonique style DAFLON (et sensé protéger les veines etc..) pour limiter les problèmes de circulations sanguines que les stims provoquent sur des consos à long terme. Si quelqu'un à des explications la dessus je suis vraiment preneur!

D’ailleurs si qq pouvait debunk un mythe: est-ce que les migraines qu'on se choppe en redescente de stims -avec des grosses doses- sont dues à une mauvaise circulation sanguine ??? Si c'est le cas ya peut-être un truc à faire avec du DAFLON là dessus aussi.

Merci beaucoup, et bonne nuit smak

Hors ligne

 

Timeistime 
Nouveau membre
000
Inscrit le 11 Jun 2020
11 messages
Merci bien guygeorges, je regardais justement du côté de Ritaline, je vais me renseigner sur le modalfinil. Si l'aspect euphorie est évidemment intéressant changer pour un produit qui aurait moins le gout de reviens-y me parait être idée à envisager !


Merci également pour ton retour plotchiplocth, je fais effectivement des pauses, qui de toute façon sont bien obligées puisque j'ai de très forte et rapide tolérance (un effet très limité si j'ai pris la veille pour exemple). Je tente au mieux de les réserver aux jours d'importances.

Je viens de m'inscrire pour faire un bilan de santé complet, ça permet d'avoir un état des lieux avec une consommation chronique avec des quantités faibles. Pour ce qui est du DAFLON si j'apprends quelque chose sur le sujet, je partagerai ça !

Raaa c'est bien la seule drogue qui me donne des effets secondaires indésirables et qui m'accroche bien, je suis à peu près sûr que si je retrouvais le côté vivifiant du speed sans euphorie, ça me permettrait d'espacer les prises de manière importante.

Dépêche toi de vivre ou dépêche toi de mourir - Film Shawshank
Saviez vous que l'on a pas encore véritablement su définir ce qu'est l’intelligence ?

Hors ligne

 

Timeistime 
Nouveau membre
000
Inscrit le 11 Jun 2020
11 messages
Pour les migraines j'avais souvent pensé que c'était le mix entre la musique à pleine balle dans les oreilles ^^ + le bruxisme (mâchoire crispée).

Dépêche toi de vivre ou dépêche toi de mourir - Film Shawshank
Saviez vous que l'on a pas encore véritablement su définir ce qu'est l’intelligence ?

Hors ligne

 

Melie
Cherche GABAa en bon état
000
Inscrit le 18 Jul 2017
54 messages
Travailleurs, travailleuses sous influence, bonjour!

Je me permets de faire remonter cette discution plutôt que d'en créer une nouvelle.
atteinte de TDAH et dépendante médical aux benzodiazepine, j'ai un circuit dopaminergique en carafe (si ce n'était que lui!). Je n'ai plus aucune émotion depuis quelques années, et la motivation n'est que très difficilement activable.

La ritaline n'a pas d'effet sur moi. J'ai même arrêté de renouveler mes ordonnances (oui je suis assise sur un trésor de boites de ritaline big_smile). Je pense que l'adderall aurait pu fonctionner mais ce n'est pas dispo.

Je me suis donc tournée vers le speed. Il remplit les 3 fonctions que je recherche, combattre l'apathie et réussir à envoyer un peu d'émotion, que j'arrive alors à transformer en motivation, et améliorer une concentration gravement altérée par le tdah et les BZD.

J'aimerais savoir comment vous gérez le redrop.
J'utilise la ROA orale afin de diminuer celui-ci déjà, mais la descente commence au début d'aprem, ce qui n'est bien sûr pas pratique.
J'ai tenté le snif d'une dose légère (moitié de celle du matin) en début d'aprem, mais cela enclenche le phénomène de craving qui n'est pas plus confortable et qui en plus si j'y cède me bouffe mes nuits.

Je pense qu'il n'y a pas trop de solution ultra efficace, mais si vous avez trouvé des petits trucs et astuces, ce serait chouette,
Merci à vous!

Lointain, (…), un frisson, un frisson qui serait sans chair, sans peau, un frisson abstrait, un frisson en un atelier du cerveau, dans une zone où l'on ne peut frissonner en frissons.

Hors ligne

 

Timeistime 
Nouveau membre
000
Inscrit le 11 Jun 2020
11 messages

Melie a écrit

Travailleurs, travailleuses sous influence, bonjour!
[...]
Je pense qu'il n'y a pas trop de solution ultra efficace, mais si vous avez trouvé des petits trucs et astuces, ce serait chouette,
Merci à vous!

Salut Melie smile

Ça doit pas être simple à vivre effectivement, ainsi que le mélange Benzo / Speed.

La meilleure chose que j'ai trouvé pour freiner le besoin de redrop et le craving du sniff. j'ai investi dans un VRAIE balance de précision (rien à voir avec les balances format de poche, si ça intéresse quelqu'un la marque de la balance n'hésiter pas à me demander en PM, il faut compter 200€ tout de même :'( mais la mesure 0,001g est fiable ).

Je ne regrette pas du tout cet investissement qui me permet de prendre en note dosage précis auquel j'ai finalement ajouté date/heure/méthode de prise avec même une tite case pour l'heure de début de descente.

Avec ce suivi et des essaies RDR j'ai pu déterminer les doses minimum pour mes effets recherchés en para ou en trace. ainsi que faire de mon mieux pour espacer les prises car de mon côté la tolérance monte très très vite.

Concernant les doses :

"elles sont à titre uniquement indicatif puisque cela change d'un produit à un autre et d'un consommateur à un autre"

Prise para : en poudre sèche 0.09g (90mg)
Prise effectué le matin après un petit déjeuner en ayant laissé au minimum 1h d'espacement.

Ayant trouvé la dose qui me convient en Para, je finis la journée en forme et la descente est douce au point de pouvoir manger le soir et de pouvoir dormir dans des heures normales. pour une prise à 9h du matin j'entame la descente vers les 17h.

Avant d'avoir de quoi quantifier les prises il m'arrivait souvent de ne pas prendre assez puis donc de redrop sans finalement obtenir l'effet recherché, sans parler du sniff ou clairement je n'ai pas le compa dans l'œil.

depuis que je me fais un suivi, j'ai descendu les doses des traces à presque de moitié (de 0,1g à 0,065g poudre sèche pour une trace) en ayant toujours un bon effet qui cependant s'estompe plus vite mais craving freiné puisque c'était mon choix de prendre un peu ce jour là.

et tout comme toi si je prends un stim après 14h c'est finit je peux dire au revoir à ma nuit même si les effets ne sont plus présent à l'arrivée de la soirée, je pense que c'est l'élément négatif le plus pesant pour moi.

En espérant que cela peut donner des idées sur une approche RDR.

La prochaine étape que j'envisage pour continuer mon RDR c'est la purification du speed ?

Au plaisir de te lire !

Dernière modification par plotchiplocth (13 octobre 2020 à  17:25)


Dépêche toi de vivre ou dépêche toi de mourir - Film Shawshank
Saviez vous que l'on a pas encore véritablement su définir ce qu'est l’intelligence ?

Hors ligne

 

ectatrip 
Psycho sénior
France
3400
Inscrit le 02 May 2018
922 messages
Blogs

Timeistime a écrit

La prochaine étape que j'envisage pour continuer mon RDR c'est la purification du speed ?

Je cristallise mon speed (sous forme de pâte) avec de l'acétone.
Cela enlève quelques produits de coupe et permet de le transformer en cailloux/poudre (plus facile pour l'utilisation du sniff).
La méthode est très simple et il te faut un acétone le plus pur possible.

Mais ça permet pas non plus d'avoir accès à un speed super pur, certains produits de coupe restent malgré le lavement au dissolvant.

Avant le passage à l'acétone :

/forum/uploads/images/1605/img202011211609491.jpg


Après le lavement :

/forum/uploads/images/1605/img202011212109051.jpg

Dernière modification par ectatrip (21 novembre 2020 à  21:38)


Le problème, c'est pas le produit, c'est ce qu'on en fait avec.

Hors ligne

 

Zazou2A 
Psycho modo / RDR dreamer
France
1800
Inscrit le 15 Oct 2015
4015 messages
Blogs

Sofiataeseve a écrit

Quelle qu'un serais de Montréal ici ?

Écoute, si tu n’as pas de question; PA n’est ni un site de rencontre, ni un tchat.
J’ai mis en poubelle tout les autres posts « des gens de Montréal ici »
Qui n’apporte rien au topics, ainsi que celui que tu as posté en x3 sur un autre topic

Si tu as des questions, n’hésites pas à les poser, et soit la bienvenue sur PA
Mais encore une fois, ce n’est pas un tchat, pas un site de rencontre; et rappel au cas où, tout échange de plan est strictement interdit.
Au besoin tu peux relire la charte signé à l’inscription

En espérant ne pas recroiser de post du même genre, sinon on va vite se dire adieu

drogue-peace

Zaz


Dans un monde qui va si mal, ce serait de ne rien prendre que d être malade..

Hors ligne

 

  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » Speed-Amphétamines
  •  » Speed pendant le travail - recherche alternative au Speed - Amphétamines et gestion de consommation

Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Première fois - Gestion SPEED/TRAVAIL
par Delusional, dernier post 30 novembre 2021 à  14:53 par plotchiplocth
  3
[ Forum ] Expériences - TR speed/amphétamine
par Thyroidalcrib64, dernier post 18 mars 2018 à  14:36 par micka16100
  3
[ Forum ] Dosage - Dose amphétamine/speed
par m@ngastar94, dernier post 04 février 2019 à  13:18 par Drewdrew
  20
  [ PsychoWIKI ] Amphétamine-Méthamphétamine, effets, risques, témoignages

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Fanzine 5 : PUD, numérique et régulation des usages
Il y a 19hAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
 Psychoactif 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
11 mai 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Forum UP ! 
Usage voie Orale VS nasale ( sniff ou para )
Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum UP ! 
Première fois - TRIP REPORT salvia divinorum
Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
JWH-210 recette ?
Il y a 4mn
1
Commentaire de Poulzal dans [Cannabinoïdes de synt...]
(16 réponses)
 Forum 
Xéplion et methamphetmine.
Il y a 5mnNouvelle discussion de Sitiace dans [Conseils généraux de...]
 Forum 
Reportage France 2 - GHB : la peur du samedi soir
Il y a 10mnCommentaire de meumeuh dans [GBL, GHB, 1.4-BD...]
(5 réponses)
 Forum 
Recette fabrique de DMT
Il y a 24mnCommentaire de Sitiace dans [DMT, changa et ayahua...]
(4 réponses)
 Forum 
Diazépam - J'ai replongé
Il y a 36mnCommentaire de Bestworld dans [Benzodiazépines...]
(5 réponses)
 Forum 
Mode de consommation - Crack Cocaïne / Freebase : Quelles pipes utilisez vous ?
Il y a 43mn
7
Commentaire de meumeuh dans [Cocaïne-Crack...]
(41 réponses)
 Forum 
Dosage - Prise de cocaine reguliere + 1 ère fois taz
Il y a 1hCommentaire de Marco 68 dans [MDMA/Ecstasy...]
(1 réponse)
 Forum 
Overdose - Debut codeine 3 jours d'affilée
Il y a 2hCommentaire de gimmeice dans [Codéine et dihydrocod...]
(6 réponses)
 Blog 
J ai tester de faire mon e liquid avec Jwh-210
Il y a moins d'1mnNouveau blog de Poulzal dans [Expérimental]
 Blog 
Valse d'une Nymphe
Il y a 4hNouveau blog de Psilosophia dans [Poèmes]
 Blog 
J ai fait ce que je regretterai tte ma vie pour de la cc
Il y a 14hNouveau blog de Sasam18 dans [Carnet de bord]
 
  QuizzZ 
Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
Dernier quizzZ à 16:30
 PsychoWIKI 
Kétamine, effets, risques, témoignages
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
PhilippeBuvard, Psilocybe386, Regretful, Roland-de-Gilead85 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Je vous aime !!!!
par Jevousaime, le 17 Jun 2022
Voilà, juste pour vous dire que je vous aime, j'aime ce site, j'aime vos conseils !!! Non non j'ai pas pris de MDMA, c'est sincère ! Plus sérieusement, enfin plus mesuré je dirais, heureusement que ce site existe, à part certains zigotos, c'est bourré de positivités, vous vous aidez les uns...[Lire la suite]
 British Columbia: Première province du Canada à decriminaliser la possession de toutes les drogues
par Mammon Tobin, le 01 Jun 2022
... en petites quantités, moins de 2.5g en tout (toutes substance mélangées; dans ces articles ils parlent spécifiquement d’héroïne, de fentanyl, de cocaine, de méthamphétamine, et de MDMA) Salut les aminches, je suis tombé sur cet article qui m'a bien fait plaisir tout à l'heure: htt...[Lire la suite]
 Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
par Equipe de PsychoACTIF, le 11 May 2022
Voici l'édito du Fanzine N°5 de Psychoactif. Psychoactif mène un combat contre la stigmatisation de l'utilisation des drogues. Le langage est un outil important pour transmettre des messages et le choix des termes compte. Jusqu'à là, nous avions utilisé l'acronyme « UD » pour parler des u...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

Patience et pédagogie dont je ne suis plus capable, bravo ;) /Cub3000 dans [forum] Expériences GBL, besoin de vos avis
(Il y a 5h)
Un champi vert pour dire que t'as l'air d'un bon abruti, ça passe ? Cub3000 dans [forum] Expériences GBL, besoin de vos avis
(Il y a 6h)
Tout à fait d'accord/Agartha dans [forum] Mais qu'ai-je fumé pendant 1 ans? Vous le savez surement mieux que moi
(Il y a 6h)
Clair et n'omettant pas les limites de la methode. (Prescripteur) dans [forum] Izalgi, effet récréatif ?
(Il y a 8h)
la prohibition et le milieu jouent énormément dans [forum] addiction : la pire choses que j'ai fais pour de la drogue
(Il y a 13h)

Pied de page des forums