Arrêt du cannabis et reprise un mois après : presque aucun effet?

Publié par ,
3829 vues, 5 réponses
emkz femme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 03 Jul 2020
2 messages
Bonjour à tous,


Pour présenter ma relation avec la weed j'ai commencé à fumer en plus grande quantité à partir de 16 ans (avant, juste 1,2 lattes). A ce moment là, je fumais juste par intervalle, peut-être 3-4 joints par jour avec quelqu'un pendant une semaine, puis plus rien pendant plusieurs mois.

A mes 18 ans je fumais 1 fois par semaine entre 8 et 10j avec qqn en une soirée, et assez chargés. C'est vraiment là que j'ai découvert la substance et que j'ai bien kiffé.

Puis a j'ai continué à e fumer une  fois par semaine, 4-5j avec des potes, assez chargés aussi.

A partir de la fin 2019 j'ai commencé à fumer seule, 3-4j par jour, tous les jours, pendant 2 mois. J'ai arrêté pendant 3 semaines, mais entre-temps: le confinement, et la weed est devenue ma seule occupation pendant 2 mois.

A la fin,  il me fallait plus, et j'avais perdu le plaisir de fumer, donc j'ai décidé d'arrêter pour de bon, en me disant qu'en faisant une pause je retrouverai les effets que j'aime.

C'était le 31/05.
Finalement, j'ai totalement arrêté, mais par nostalgie j'ai tiré 3 lattes récemment et : déception. Pourtant, c'était  bien roulé, bien chargé, bon produit (shit). Ca aurait peut-être été diff avec de la weed?

Au mieux ça m'a un peu engourdi et alourdi les paupières, ça m'a niqué les poumons (je l'ai senti), bref, ça m'a rappelé la première fois de ma vie que j'ai fumé.



Je me demande si des gens ont connu ça aussi, si c'est normal, et surtout POURQUOI.

Vous allez me dire: fume +... mais normalement la 2e latte  fait son petit effet et là c'était beaucoup trop léger.


Bref, je veux bien vos avis, j'aimerais bien pouvoir fumer de temps en temps et toujours l'apprécier.

Hors ligne

 

avatar
Mister No homme
Pussy time
champi vert22champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 04 Aug 2014
8563 messages
Blogs

bref, ça m'a rappelé la première fois de ma vie que j'ai fumé.

Moi c'était avec un Suisse et du home made de hippie des années 80, dans un bar de nit en Espagne.
Défonce forte, euphorie... J'avais vachement bu, j'ai eu les pattes arrière coupées, les tequila frappées expulsées, mais même en train de gerber ma race ou étendu au sol comme échoué sur une plage après un naufrage, j'ai kiffé.
Le ciel étoilé. Je m'en souviens encore.
Magie en couler d'un spectacle noir et blanc.
Malheureusement, même si je ne suis pas mis à consommer du cannabis tous les jours, j'avais appris à fumer alors que cela ne m'attirait pas plus que ça.
Du coup, magie des effets de la clope  qui elle ne m'a plus quitté.
Si ti veux pas te goudronner les poumons encore plus, je te conseille la vaporisation, même si tu fumes des clopes.

Au mieux ça m'a un peu engourdi et alourdi les paupières, ça m'a niqué les poumons (je l'ai senti), bref, ça m'a rappelé la première fois de ma vie que j'ai fumé.

L'effet coupé les pattes peut être plus marqué quand on a perdu un peu ou même toute tolérance.
Je viens de ne pas consommer 24 heures et j'ai chopé un produit que je n'avais pas testé mais provenant d'une source fiable dont le sourire m'assurant d'une claque avenir.
Je t'assure que les premiers joints m'ont filé des suées froides et scotché.
Si tu dois reconsommer, choisis le moment où on va t'assurer d'avoir une herbe dont les effets ne sont pas trop écrasants ou trop forts.
En y allant mollo avec une vapo à basse température sur des fleurs confortables ou adaptées à tes attentes.

POURQUOI

L'alchimie de la plante d'une part va modifier l'expérience et comment tu la perçois à l'instant T, d'un point de vue ne serait-ce que biochimique, qui varie avec ta tolérance par exemple.
Je connais pas mal de personnes qui sont devenues sélective sur le produit et lorsqu'elles fument, dans leur cas très rarement, elles vont s'abstenir si le truc est écrasant et qu'elles risquent d'avoir envie de roupiller et manquer d'énergie pour aller plus loin dans une soirée qui leur plaît malgré tout.
Ces personnes que je connais supportent très bien le matos qui claquette, le bien velu même, mais pas le fait de perdre en énergie.
Certaines plantes plus adaptées que d'autre à cet usage qui peut être très ponctuel et donc sans tolérance.
A certains moments, je n'apprécie pas trop les weed qui ont tendance à écrouler, même si avec ma tolérance je supporte mieux le risque de bailler en soirée.
Tu aimes quel type d'effets ?

Dernière modification par Mister No (03 juillet 2020 à  09:30)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

avatar
9Benzino3 homme
Nouveau Psycho
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 May 2019
115 messages

emkz a écrit

Bonjour à tous,


Pour présenter ma relation avec la weed j'ai commencé à fumer en plus grande quantité à partir de 16 ans (avant, juste 1,2 lattes). A ce moment là, je fumais juste par intervalle, peut-être 3-4 joints par jour avec quelqu'un pendant une semaine, puis plus rien pendant plusieurs mois.

A mes 18 ans je fumais 1 fois par semaine entre 8 et 10j avec qqn en une soirée, et assez chargés. C'est vraiment là que j'ai découvert la substance et que j'ai bien kiffé.

Puis a j'ai continué à e fumer une  fois par semaine, 4-5j avec des potes, assez chargés aussi.

A partir de la fin 2019 j'ai commencé à fumer seule, 3-4j par jour, tous les jours, pendant 2 mois. J'ai arrêté pendant 3 semaines, mais entre-temps: le confinement, et la weed est devenue ma seule occupation pendant 2 mois.

A la fin,  il me fallait plus, et j'avais perdu le plaisir de fumer, donc j'ai décidé d'arrêter pour de bon, en me disant qu'en faisant une pause je retrouverai les effets que j'aime.

C'était le 31/05.
Finalement, j'ai totalement arrêté, mais par nostalgie j'ai tiré 3 lattes récemment et : déception. Pourtant, c'était  bien roulé, bien chargé, bon produit (shit). Ca aurait peut-être été diff avec de la weed?

Au mieux ça m'a un peu engourdi et alourdi les paupières, ça m'a niqué les poumons (je l'ai senti), bref, ça m'a rappelé la première fois de ma vie que j'ai fumé.



Je me demande si des gens ont connu ça aussi, si c'est normal, et surtout POURQUOI.

Vous allez me dire: fume +... mais normalement la 2e latte  fait son petit effet et là c'était beaucoup trop léger.


Bref, je veux bien vos avis, j'aimerais bien pouvoir fumer de temps en temps et toujours l'apprécier.

Salut, à mon avis ça aurait effectivement pu être différent avec un autre produit (et peut être avec un peu plus que 3 lattes). Je ne sais pas du tout quel type de résine tu as fumé, mais malheureusement en ce moment il y a pas mal de hasch moyen, même s'il est esthétique a l'oeil et que la plupart des gens pensent que c'est de la top qualité.
Tu te souviens a quoi le hasch ressemblait?

Logiquement même un break de 48-72h permet de faire baisser la tolérance et de bien sentir les effets quand on reprend. A ta place je ne me poserais pas trop de questions et j'attendrais la prochaine occasion de tester une vraie bonne weed, tu devrais retrouver tes sensations :)


Got married to marijuana, and the connect is my best man.

Hors ligne

 

emkz femme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 03 Jul 2020
2 messages
Hello,


Je suis à Berlin en fait donc je ne pense pas que la qualité des deux pays soit différente, et tout le monde était bien def sauf moi haha

Hors ligne

 

avatar
Mister No homme
Pussy time
champi vert22champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 04 Aug 2014
8563 messages
Blogs
C'est pas une histoire de qualité si on se contente de parler de bons produits.
En matière de cannabis, un bon produit est un produit propre qui te plaît.
Si ça se trouve, j'aurais trouvé bon et aimé ce que tu as consommé.

Je t'assure que dans la palette des produits propres qui me plaisent, certains ne vont pas plaire à d' autres et lycée de Versailles.

Perso, je me rends compte que quand je trouve certaines herbes électriques par exemple, pas mal  de personnes autour de moi ressentent des symptômes psychotiques, angoisses, parano, malaise.
Certaines vont donner plus de tachycardie que d'autres.
Certaines vont davantage stimuler dans l'euphorie et inviter à l'échange social, d'autres inciter à rester scotché que ça plaise ou non.
Le marché n'est pas totalement libre de proposer une palette étendue de produits.
Ce qui est puissant et fleurit vite est souvent la base commerciale dans un contexte de prohibition.
C'est comme si pour l'alcool, tu ne trouvais au marché noir essentiellement du jet 27 ou de l'alcool de fruits à 70 pour préparer ton apéro entre amis.
Tu ne vas pas contenter tout le monde.
Encore que la différence d'effets entre les deux va se lisser par la quantité d'ethanol, et différer par la durée de l'absorption,si bulles ou pas.
Avec le cannabis, il n'y a pas qu'une seule molécule, et une grande diversité d'effets qui n'est pas toujours disponible.
Je n'aime pas la froideur de certaines "skunk" sauf à certains moments.
Certains matos m'empêchent parfois de taper un apero que j'avais prévu pasque je n'avais pas un produit adapté au moment et à la synergie avec l'alcool.
Quand je parle de synergie pas adapté pour moi, c'est le matos qui me coupe l'envie de finir mon deuxième verre par exemple, voire le premier.
Dans certaines circonstances cet effet secondaire récréatif, l'ecroulage en soirée devient un effet thérapeutique constaté et qui mériterait d'être étudié plus en profondeur.

Dernière modification par Mister No (03 juillet 2020 à  10:56)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

avatar
9Benzino3 homme
Nouveau Psycho
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 May 2019
115 messages

emkz a écrit

Hello,
Je suis à Berlin en fait donc je ne pense pas que la qualité des deux pays soit différente, et tout le monde était bien def sauf moi haha

Peut être qu'ils avaient fumé plus que 3 lattes aussi non?
Vu le rythme que tu avais fini par prendre avant ton break (faut avoir une tolérance tout de même assez haute pour des 10 joints / soirée ou des 4 / jour en solo), c'est peu pour espérer être high, même après un arrêt.
Après peut être que ce hasch t'as semblé terne par rapport à ce que tu consommais en weed habituellement haha
Dans un cas un peu similaire au tien (même si la coupure était beaucoup moins longue), c'est au bout d'un demi-joint que j'ai commencé à vraiment ressentir toute l'intensité des effets.


Got married to marijuana, and the connect is my best man.

Hors ligne

 

  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » Cannabis
  •  » Arrêt du cannabis et reprise un mois après : presque aucun effet?

Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Aucun effet avec mon cannabis en Bong depuis des mois
par Super-BobMarlax, dernier post 04 janvier 2020 par Sunshine Maker
  7
logo Psychoactif
[ Forum ] Arrêt & Sevrage - Arrêt cannabis manque après 5 mois
par Gnt, dernier post 04 mai 2018 par Drim
  1
logo Psychoactif
[ Forum ] Arrêt & Sevrage - Cauchemars persistants après 2 mois et demi d'arrêt du cannabis
par Diana23, dernier post 09 septembre 2018 par Drim
  1
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] PAWS, le syndrome prolongé de sevrage
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Les vaporisateurs de cannabis
logo Psychoactif   [ QuizzZ ] Evaluer votre dépendance au cannabis
10850 personnes ont déja passé ce quizzz !

Pied de page des forums