La “légende?” des deux jours de conso régulière et des quinze jours d'arrêt / PsychoACTIF

La “légende?” des deux jours de conso régulière et des quinze jours d'arrêt

Publié par ,
1234 vues, 15 réponses
Sixteensix 
Nouveau Psycho
France
900
Inscrit le 25 Jan 2020
176 messages
Blogs
Yo !

Certains d’entre vous commencent un peu à me connaître sur PA au vu de certains sujets que j’ai pu poster concernant l’héroïne.

Aujourd’hui je viens vers vous car je souhaite obtenir quelques conseils pour “apprendre” à gérer/espacer mes prises de sorte à ne pas/plus subir le manque PHYSIQUE, sachant que je n’ai actuellement plus de benzo afin de me calmer un tant soit peu.

Pour retracer globalement mon histoire, je suis encore ce que l’on peut appeler un “novice”, j’ai pris de l’héro pour la première fois en avril (merci le confinement).
Étant initialement fan d’opiacés “légers”, j’ai de suite accroché aux effets bien plus puissants de la came pour finalement en consommer huit jours d’affilée.

Alors, je ne peux évidement pas prétendre/savoir ce qu’est le vrai manque, sachant que sur ce fofo, il y a des gens qui ont plusieurs années de conso régulière derrière eux + un TSO, mais dans mon cas, après mes premiers huit jours, je me suis tout de même senti mal pendant genre cinq jours.
Lors de mes secondes sessions, dont la plus longue a été de plus de trois semaines, le manque a été encore plus dur (normal me direz-vous ?)

Mes questions sont les suivantes : est-ce tant la quantité consommée qui prime ou plutôt la régularité ? (j’ai ma petite idée mais je veux être sûr).
Je précise également un point crucial : j’ai actuellement une came plutôt pas mal, j’en ai déjà consommée deux jours d’affilée, (je n’en avais plus prise depuis environ deux mois avant ça), et d’après ce que j’ai lu sur PA, le must serait effectivement de ne pas dépasser ces deux jours et d’espacer ensuite les prises d’au moins une quinzaine de jours.

Selon vos expériences personnelles, sans se référer au fameux “deux jours de prise, quinze jours d’arrêt”, pensez-vous que si j’achève le tout ce soir avec une dernière prise, ce qui fera donc trois jours d’affilée et non deux, je ressentirai un manque physique durant les prochains jours ?

Je fais appel à vos avis de consommateurs qui parviennent plus ou moins à réguler leur conso.

Peut-être trouverez-vous que j’en fais trop sur ce post ou bien même que je me prends la tête, mais la raison a été indiquée au-dessus : je n’ai aucun antalgique ni plus aucun benzo dans le cas où je me sentirais mal suite à ces éventuels trois jours de conso, et comme je bloque sur cette fameuse légende des deux jours lol

Donc, que me conseillez-vous ?
De respecter les deux jours max de conso régulière recommandés par certains ou me laisser tenter pour une dernière soirée et m'arrêter ensuite pendant genre une semaine MINIMUM ? Car à la base, ce que je veux faire est simplement consommer le week-end et m’abstenir la semaine car le manque PHYSIQUE, clairement, est devenu ma hantise ! Et je ne veux désormais plus “gâcher” les effets de la came en en consommant plusieurs semaines d’affilée et ne plus en ressentir pleinement les effets.

Merci d’avance pour vos retours !

Dernière modification par Sixteensix (23 octobre 2020 à  00:45)


Si tu regardes trop longtemps au fond d'un abîme, l'abîme, lui aussi, regarde en toi.

Hors ligne

 

Marco 68 
Nouveau Psycho
Italy
600
Inscrit le 29 Jan 2019
199 messages
Normalement, et je souligne normalement, 2  3  jours de consommation ne suffisent pas pour avoir le manque, au pacte d'être à zéro opiacés quand tu commences

La Fiorentina é una fede

Hors ligne

 

sebmada 
Nouveau membre
Madagascar
100
Inscrit le 28 Jul 2016
32 messages
Pour moi , tu vas quand même subir un petit manque pas un truc violent mais tu vas sentit qu'il te manque quelque chose qui va te donner un gout de reviens-y
Reputation de ce post
 
Ca, c’est clair !

Hors ligne

 

cependant
sans remède
4000
Inscrit le 25 Mar 2018
863 messages
Blogs
Salut,

Je crois que la "légende" vient du "precepte" RDR qui conseille de NE jamais consommer deux jours de suite et d'espacer au moins de 15 jours les conso.

Perso, je le vois comme un bon conseil pour tenter de minimiser les possibilités de dépendance psychologique et en conséquence d'éloigner le plus possible l'accroche physique.
Cependant je le conçoit en effet comme un conseil, non pas comme une lois mathématique...on réagis tous différemment..même s'il y a des grandes lignes à peu près valables pour tout le monde.

De ce que j'ai pu expérimenter moi même, c'est la régularité ET le dosage qui jouent sur les symptômes de manque, leur intensité et leur durée.

C'est à dire que je vais sûrement sentir passer plus trois jours de bonne came qu'une petite semaine de codéine, mais qu'au même temps trois semaines de codé ou de came pas forte je vais quand même en chier.
Parce que oui la régularité joue pour moi un rôle très important, cependant la force du produit et les doses de consos ont quand même une influence sur les symptômes de manque (moins le produit est fort/moins j'en ai pris, plus les symptômes seront légers...dans ma conso en dents de scie avec quelques sessions longue terme j'ai réussi pour l'instant à m'épargner les jambes sans repos...et je pense c'est parce que j'ai à peu près essayé de na jamais trop abuser).

Puis malheureusement j'ai l'impression que plus ça arrive les fois où on ressent le manque, plus facilement on est en manque...du coup ça se tien d'espacer au maximum pour en profiter plus (faites ce que je dis, pas ce que je fais wink

J'en revient à expérimenter que la difficulté d'une conso occasionnelle est bien celle de ne pas consommer...sinon ça devient régulier et on est dependant...bref tu connais je crois...

Perso ces derniers temps je galère à me tenir à des pauses de conso...aussi parce que j'essaie toujours d'amortir les sessions avec un arrêt progressif (dans l'idéal en passant par la case codéine)...ça m'aide pas mal, mais ça prolonge le temps de conso alors ça devient compliqué repousser la prochaine session...bref j'ai l'impression que je m'y met de plus en plus dedans. Mais ça va malgré tout.

Tout ça pour dire que je ne sais pas si tu vas être mal après deux ou trois jours de conso, je ne te le souhaite pas - et je pense en passant que ça devrait le faire, même avec trois jours - mais c'est sur que moins j'espace, plus j'en chie...

Je te souhaite de pouvoir maitriser ta conso comme tu le souhaite smile

Hors ligne

 

Sixteensix 
Nouveau Psycho
France
900
Inscrit le 25 Jan 2020
176 messages
Blogs

Marco 68 a écrit

Normalement, et je souligne normalement, 2  3  jours de consommation ne suffisent pas pour avoir le manque, au pacte d'être à zéro opiacés quand tu commences

Merci de ton retour, j’en prends note.


Si tu regardes trop longtemps au fond d'un abîme, l'abîme, lui aussi, regarde en toi.

Hors ligne

 

Sixteensix 
Nouveau Psycho
France
900
Inscrit le 25 Jan 2020
176 messages
Blogs

cependant a écrit

Salut,

Je crois que la "légende" vient du "precepte" RDR qui conseille de NE jamais consommer deux jours de suite et d'espacer au moins de 15 jours les conso.

Perso, je le vois comme un bon conseil pour tenter de minimiser les possibilités de dépendance psychologique et en conséquence d'éloigner le plus possible l'accroche physique.
Cependant je le conçoit en effet comme un conseil, non pas comme une lois mathématique...on réagis tous différemment..même s'il y a des grandes lignes à peu près valables pour tout le monde.

De ce que j'ai pu expérimenter moi même, c'est la régularité ET le dosage qui jouent sur les symptômes de manque, leur intensité et leur durée.

C'est à dire que je vais sûrement sentir passer plus trois jours de bonne came qu'une petite semaine de codéine, mais qu'au même temps trois semaines de codé ou de came pas forte je vais quand même en chier.
Parce que oui la régularité joue pour moi un rôle très important, cependant la force du produit et les doses de consos ont quand même une influence sur les symptômes de manque (moins le produit est fort/moins j'en ai pris, plus les symptômes seront légers...dans ma conso en dents de scie avec quelques sessions longue terme j'ai réussi pour l'instant à m'épargner les jambes sans repos...et je pense c'est parce que j'ai à peu près essayé de na jamais trop abuser).

Puis malheureusement j'ai l'impression que plus ça arrive les fois où on ressent le manque, plus facilement on est en manque...du coup ça se tien d'espacer au maximum pour en profiter plus (faites ce que je dis, pas ce que je fais wink

J'en revient à expérimenter que la difficulté d'une conso occasionnelle est bien celle de ne pas consommer...sinon ça devient régulier et on est dependant...bref tu connais je crois...

Perso ces derniers temps je galère à me tenir à des pauses de conso...aussi parce que j'essaie toujours d'amortir les sessions avec un arrêt progressif (dans l'idéal en passant par la case codéine)...ça m'aide pas mal, mais ça prolonge le temps de conso alors ça devient compliqué repousser la prochaine session...bref j'ai l'impression que je m'y met de plus en plus dedans. Mais ça va malgré tout.

Tout ça pour dire que je ne sais pas si tu vas être mal après deux ou trois jours de conso, je ne te le souhaite pas - et je pense en passant que ça devrait le faire, même avec trois jours - mais c'est sur que moins j'espace, plus j'en chie...

Je te souhaite de pouvoir maitriser ta conso comme tu le souhaite smile

Ce témoignage est très complet et je t’en remercie ! On y ressent surtout une grande expérience derrière...

Merci d’avoir pris le temps de me répondre avec autant de détails et de précision !

Je te souhaite également du courage pour la suite !

Dernière modification par filousky (22 octobre 2020 à  20:56)


Si tu regardes trop longtemps au fond d'un abîme, l'abîme, lui aussi, regarde en toi.

Hors ligne

 

Sixteensix 
Nouveau Psycho
France
900
Inscrit le 25 Jan 2020
176 messages
Blogs

sebmada a écrit

Pour moi , tu vas quand même subir un petit manque pas un truc violent mais tu vas sentit qu'il te manque quelque chose qui va te donner un gout de reviens-y

Oui, la dépendance psychologique est déjà bien présente, je ne peux pas le nier ! Et depuis déjà un certain temps.

Dernière modification par Sixteensix (22 octobre 2020 à  20:09)


Si tu regardes trop longtemps au fond d'un abîme, l'abîme, lui aussi, regarde en toi.

Hors ligne

 

Acid Test 
PsychoHead
900
Inscrit le 28 Sep 2014
1820 messages
C'est pas une légende , ça fonctionne quand on s'y tient mais si ça fait longtemps que tu consommes de cette maniere là , ton corps a déjà eu le temps de s'habituer aux opiacés et à contsruire une tolerance .
D'ailleurs tu as du remarquer que lorsque tu consommes le second , voire le troisieme jour , l'effet est moins fort que le premier jour et il en faut plus .
15 jours c'est le minimum je pense question sécurité mais le mieux c'est de ne consommer qu'une fois par mois .

En effet , regularité et dosage sont tous les deux à prendre en compte .
Plus on consomme régulierement , plus le corps s'habitue .
Ceci dit , Il vaut mieux prendre un dosage important ( en faisant attention à la surdose évidemment )  avec moins de régularité ( genre une fois par mois) que l'inverse si on veut éviter d'avoir une tolerance qui augmente .

Dernière modification par Acid Test (23 octobre 2020 à  15:36)

Reputation de ce post
 
Yes, cela est Vrai !!! Zigg

Hors ligne

 

zHanky 
Adhérent PsychoACTIF
France
300
Inscrit le 07 Oct 2018
95 messages
Salut !

Perso je ne consomme que du tramadol ou de la codeine 4 ou 5 fois par an pendant 2 ou 3 jours, et apres ces deux ou trois jours le lendemain je ressent effectivement ce manque de quelque chose, c'est pas violent mais voila tu le sent tout au long de la journée.
Je sais que tout le monde reagit differement mais voila sa te donne un point de vue.

Dernière modification par zHanky (23 octobre 2020 à  15:51)


Whisky, weed and Warren Zevon

Hors ligne

 

Sixteensix 
Nouveau Psycho
France
900
Inscrit le 25 Jan 2020
176 messages
Blogs

Acid Test a écrit

C'est pas une légende , ça fonctionne quand on s'y tient mais si ça fait longtemps que tu consommes de cette maniere là , ton corps a déjà eu le temps de s'habituer aux opiacés et à contsruire une tolerance .
D'ailleurs tu as du remarquer que lorsque tu consommes le second , voire le troisieme jour , l'effet est moins fort que le premier jour et il en faut plus .
15 jours c'est le minimum je pense question sécurité mais le mieux c'est de ne consommer qu'une fois par mois .

En effet , regularité et dosage sont tous les deux à prendre en compte .
Plus on consomme régulierement , plus le corps s'habitue .
Ceci dit , Il vaut mieux prendre un dosage important ( en faisant attention à la surdose évidemment )  avec moins de régularité ( genre une fois par mois) que l'inverse si on veut éviter d'avoir une tolerance qui augmente .

Merci beaucoup pour ce témoignage une fois de plus très utile et détaillé !

Je n’ai pas affirmé avec certitude que c’était une légende (je préfère préciser), voilà pourquoi dans le titre, j’ai mentionné le mot légende entre guillemets ajouté d’un point d’interrogation, sans quoi cela aurait été très arrogant de ma part au vue de ma faible expérience.

Merci encore ! smile


Si tu regardes trop longtemps au fond d'un abîme, l'abîme, lui aussi, regarde en toi.

Hors ligne

 

Sixteensix 
Nouveau Psycho
France
900
Inscrit le 25 Jan 2020
176 messages
Blogs

zHanky a écrit

Salut !

Perso je ne consomme que du tramadol ou de la codeine 4 ou 5 fois par an pendant 2 ou 3 jours, et apres ces deux ou trois jours le lendemain je ressent effectivement ce manque de quelque chose, c'est pas violent mais voila tu le sent tout au long de la journée.
Je sais que tout le monde reagit differement mais voila sa te donne un point de vue.

Merci l’ami !


Si tu regardes trop longtemps au fond d'un abîme, l'abîme, lui aussi, regarde en toi.

Hors ligne

 

Sufenta
Modérateur
1700
Inscrit le 11 Apr 2015
5759 messages
3 jours si tu n’as jamais eu de manque ça passe mais si ton corps l’a déjà vécu ça peu suffire à relancer la galère ..

Le corps est par nature à la recherche du plaisir et à l’économie, je veux dire que les opiacés permettent d’apporter des endorphines que le cerveau doit habituellement fabriquer et du coup il se met en pause car les opi les apportes et en plus grande quantité.

Sauf qu’à l’arrêt il faut rééquilibrer et c’est là que ça pique car la machine doit se relancer et les endorphines naturelles sont moins puissantes.

C’est cette période physique (sevrage) puis après ce côté dépressif qui lui peu durer un bon moment (paws) qui se traduit par le manque et le manque prolongé.

Consommer un cours moment 1, 2 jours voir 3 (mais là ça peu déjà suffire) Permet normalement de ne pas galèrer sauf si tu as déjà été accroché car l’organisme a une mémoire et à ce moment ça repart très vite ...

Il y a des personnes qui consomment en extra de temps en temps des années sans accrocher mais parfois un événement fait qu’il dépasse et on connaît tous la suite ..

Les tso sont justement là pour ces situations lorsque c’est plus gerable.

SINTES: Analyse de produits :
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
700
Inscrit le 21 Jul 2008
1920 messages
Blogs
Jamais entendu parler de 2 jours / 15 jours. Non on parlait de UN SOIR et de tout éclater dans la soirée pour éviter que ca ne se prolonge au delà de 12H sans quoi forcement le dereglage avait lieu. Moi avec les années, un seul extra d’une soirée peut me dérégler. A l’époque l’intoxication a vraiment démarrer son « accélération » à partir du moment ou j’ai commencé à taper tous les week ends... il est certain que les 3 premiers années ou j’appliquais cette restriction de ne jamais runner deux week end consécutifs, ca m’a permis de retarder la dépendance physique pendant plusieurs années. Des lors que j’ai laché cette règle, j’ai été carbo dans les 6 mois
Reputation de ce post
 
That’ s it

Life on Mars ..........................................

Hors ligne

 

ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
700
Inscrit le 21 Jul 2008
1920 messages
Blogs

Sixteensix a écrit

Yo !

Certains d’entre vous commencent un peu à me connaître sur PA au vu de certains sujets que j’ai pu poster concernant l’héroïne.

Aujourd’hui je viens vers vous car je souhaite obtenir quelques conseils pour “apprendre” à gérer/espacer mes prises de sorte à ne pas/plus subir le manque PHYSIQUE, sachant que je n’ai actuellement plus de benzo afin de me calmer un tant soit peu.

Pour retracer globalement mon histoire, je suis encore ce que l’on peut appeler un “novice”, j’ai pris de l’héro pour la première fois en avril (merci le confinement).
Étant initialement fan d’opiacés “légers”, j’ai de suite accroché aux effets bien plus puissants de la came pour finalement en consommer huit jours d’affilée.

Alors, je ne peux évidement pas prétendre/savoir ce qu’est le vrai manque, sachant que sur ce fofo, il y a des gens qui ont plusieurs années de conso régulière derrière eux + un TSO, mais dans mon cas, après mes premiers huit jours, je me suis tout de même senti mal pendant genre cinq jours.
Lors de mes secondes sessions, dont la plus longue a été de plus de trois semaines, le manque a été encore plus dur (normal me direz-vous ?)

Mes questions sont les suivantes : est-ce tant la quantité consommée qui prime ou plutôt la régularité ? (j’ai ma petite idée mais je veux être sûr).
Je précise également un point crucial : j’ai actuellement une came plutôt pas mal, j’en ai déjà consommée deux jours d’affilée, (je n’en avais plus prise depuis environ deux mois avant ça), et d’après ce que j’ai lu sur PA, le must serait effectivement de ne pas dépasser ces deux jours et d’espacer ensuite les prises d’au moins une quinzaine de jours.

Selon vos expériences personnelles, sans se référer au fameux “deux jours de prise, quinze jours d’arrêt”, pensez-vous que si j’achève le tout ce soir avec une dernière prise, ce qui fera donc trois jours d’affilée et non deux, je ressentirai un manque physique durant les prochains jours ?

Je fais appel à vos avis de consommateurs qui parviennent plus ou moins à réguler leur conso.

Peut-être trouverez-vous que j’en fais trop sur ce post ou bien même que je me prends la tête, mais la raison a été indiquée au-dessus : je n’ai aucun antalgique ni plus aucun benzo dans le cas où je me sentirais mal suite à ces éventuels trois jours de conso, et comme je bloque sur cette fameuse légende des deux jours lol

Donc, que me conseillez-vous ?
De respecter les deux jours max de conso régulière recommandés par certains ou me laisser tenter pour une dernière soirée et m'arrêter ensuite pendant genre une semaine MINIMUM ? Car à la base, ce que je veux faire est simplement consommer le week-end et m’abstenir la semaine car le manque PHYSIQUE, clairement, est devenu ma hantise ! Et je ne veux désormais plus “gâcher” les effets de la came en en consommant plusieurs semaines d’affilée et ne plus en ressentir pleinement les effets.

Merci d’avance pour vos retours !

Tu peux retarder la sujétion physique en te laissant un cycle endorphinique complet de rétablissement pour remettre le compteur à zéro , ainsi tu évites d’avoir un processus de « cumul » en terme métabolique. Selon les gens ce cycle tourne entre 8/10 et 20 jours , 30 chez d’autres... Moi avec 15 jours entre deux prises de came, c’était bon. Ceci dit,  n’oublions pas que la dépendance physique, meme avec l’héroïne, n’est pas la part importante de l’affaire. En tapant régulièrement tous les 14 jours par exemple, on entretient aussi le truc mental qui est le cœur du sujet. Si je me rappelle comment ca s’est passé, c’est que cette règle des 15jours était facile à mettre en place au début si bien que j’ai vraiment cru pouvoir profiter de l’héroïne toute ma vie, sans risquer le moindre inconfort; et apres quelques mois à répéter cette expérience, sans m’en rendre compte, ma libido profonde a commencé à prendre comme objet la came et, la il a fallu commencé à lutter pour réussir à ne pas y retourner chaque weekend; mais la came a tout son temps elle est pas préssé pour t’addicter, et à un moment la règle n’est pas supportable en terme de désir, ca devient irrépressible... et la démarre la vieille lutte contre le produit qui conduit certains à vivre en yoyo pendant des décennies , à empiler les souffrances... je crois que si on aime vraiment l’héroïne, il faut simplement en accepter le fonctionnement - il y a des moyens efficaces de gérer une co conso avec un arrondi méthadonique; Je ne connais quasiment aucun consommateur régulier qui ne fonctionne pas comme ca aujourdhui ....


Life on Mars ..........................................

Hors ligne

 

ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
700
Inscrit le 21 Jul 2008
1920 messages
Blogs

cependant a écrit

De ce que j'ai pu expérimenter moi même, c'est la régularité ET le dosage qui jouent sur les symptômes de manque, leur intensité et leur durée.

Oui au départ c’est vraiment les deux facteurs à juguler.
Apres, une fois accroché et avec les années, je pense que ca se complique sérieusement et ce n’est plus une question de regulartié ni que de dosage : il m’est arrivé de plus galèrerais à rétablir une soirée en conso irrégulière à taper une marron pas bonne que de redescendre de 6 mois de shoots non stop stabilisé...


Life on Mars ..........................................

Hors ligne

 

Sixteensix 
Nouveau Psycho
France
900
Inscrit le 25 Jan 2020
176 messages
Blogs
Merci à tous pour vos témoignages, ça fait réellement plaisir, cette communauté ne m’a jamais déçu, j’ai toujours eu des retours positifs et enrichissants quant à mes interrogations, et ce, depuis mon inscription !

Longue vie à PA ainsi qu’à ses membres. smile

Dernière modification par Sixteensix (26 octobre 2020 à  09:52)


Si tu regardes trop longtemps au fond d'un abîme, l'abîme, lui aussi, regarde en toi.

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Prod (seul) pendant le confinement ?
    Il y a 3jCommentaire de Syam (81 réponses)
     Appel à témoignage 
    Etude Psychoactif/Psychonaut/Université de Paris sur l'expérience...
    Il y a 9jCommentaire de pierre (16 réponses)
     Appel à témoignage 
    Appel à témoignages : amende forfaitaire
    Il y a 3jCommentaire de Junon (22 réponses)
     Forum 
    Hallucination - Hallus/illusions sous MDMA
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Manci dans [MDMA/Ecstasy...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Expériences - [Trip-Report] Mon premier trip sous MDMA
    Il y a 40mn
    1
    Commentaire de Peau Lac dans [MDMA/Ecstasy...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Culture - Box S***G** white lightning
    Il y a 2hCommentaire de LordMF dans [Psilocybe - Champigno...]
    (10 réponses)
     Forum 
    Après le sevrage - Après combien de temps retrouve ton un sommeil normal ?
    Il y a 2hCommentaire de Marco 68 dans [Decro - Sevrages... e...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Subutex prescrit pour problèmes d'humeur ?
    Il y a 3hCommentaire de Marco 68 dans [Buprénorphine (Subute...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Vaporiser - Mighty + Dmt
    Il y a 3hNouvelle discussion de Régular Psyché dans [DMT, changa et ayahua...]
     Forum 
    Culture - Temperature au dessus de 25° pendant 2-3h
    Il y a 3hCommentaire de Psyllusion dans [Psilocybe - Champigno...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Craving - Combien de jours de pause pour éviter des dégâts irréversibles?
    Il y a 4hCommentaire de Morning Glory dans [Cathinones et RC stim...]
    (1 réponse)
     Blog 
    Papillon
    Il y a 1hCommentaire de Adalana dans le blog de Dragonflyy
    (3 commentaires)
     Blog 
    Tiraillée
    Il y a 1hCommentaire de Adalana dans le blog de Adalana
    (6 commentaires)
     Blog 
    Vivre
    Il y a 6h
    2
    Commentaire de Hassipee dans le blog de kris68
    (3 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
    Dernier quizzZ à 02:25
     PsychoWIKI 
    CBD (Cannabidiol), effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    MementoMori, Wohak, Alouqa, diphylleia nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Présentation 2020
    par GrosDodoZepam, le 26 Nov 2020
    Bonsoir à toute l'équipe et à ses membres ! C'est avec un grand plaisir que je rejoins cette belle communauté, qui s'est avérée précieuse et très utile concernant mes consommations. En effet, lorsque j'ai expérimenté mes premières soirées sous l'emprise d'un quelconque produit, ou lorsq...[Lire la suite]
     Présentation, 25 ans d'alcool
    par plotchiplocth, le 24 Nov 2020
    Salut à toi et bienvenue sur PA.org. J'ai vu que tu avais aussi mis un petit mot dans la partie présentation, mais je prefere te repondre et t'accueillir ici, le contenu étant nettement plus conséquent et riche. Tout d'abord merci beaucoup pour le partage de ton témoignage détaillé, mis en...[Lire la suite]
     TripReport - Un premier voyage galactique sous Salvia
    par Globuleis, le 13 Nov 2020
    La Salvia est là, coincée et serrée dans la douille du bang. J’ai déjà la tête tournoyante de mes deux précédentes prises d’essai. Du haut de mes 18 ans, et de mon expérience encore fines des psychédéliques, la sauge divinatoire me préoccupait depuis déjà quelques temps, et me ques...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Merci pour ta réponse , rapide efficace ;) dans [forum] demie du valium avec la cocaine
    (Il y a 8h)
    +1! Zaz dans [commentaire de blog] Arrêter l'IV de C et tout le reste aussi!
    (Il y a 8h)
    Bien joué ! Fil dans [forum] Recette
    (Il y a 9h)
    Si seulement les mentalités pouvait changer... Mais tu as raison mon ami / Yoran dans [blog] Vivre
    (Il y a 12h)

    Pied de page des forums