Réflexions. (Ex-polytoxicomane). / PsychoACTIF

Réflexions. (Ex-polytoxicomane).

Publié par ,
1292 vues, 15 réponses
Bitatchu69 
Nouveau membre
Belgique
000
Inscrit le 12 Nov 2017
47 messages
Bonjour à tous !

J'aime beaucoup apporter mon témoignage afin d'échanger à ce sujet et avoir de nouvelles pistes de réflexion.

En ce moment, comme depuis le début de mon entreprise d'abstinence, je suis dans une période un peu fragile et instable. Je suis quelqu'un d'hypersensible et la consommation m'aide à me créer une sorte de carapace et à oublier mon mal-être.

J'ai commencé à consommer du cannabis et de l'alcool au début de l'adolescence pour m'intégrer. C'est très vite devenu quotidien. A 17 ans, avec mes consommations intensives, j'ai pété les plombs, commencé à entendre des voix et j'ai été interné d'urgence en psychiatrie. Délires horribles de persécution, schizophrénie paranoïde déclarée à 18 ans.

En sortant de psychiatrie, les consommations se sont aggravées, premières traces de coke, premières têtes de crack, premières taches d'héro. Puis ça a encore empiré de plus en plus jusqu'à tomber dans tous les produits. A 23 ans j'étais dans l'héroïne excessive fumée sur de l'alu, en manque chaque jour. Quand je n'avais pas de produits (coke, crack , speed, weed, MDMA....), j'abusais sur l'alcool. Pas un seul jour sobre pendant plus de 10 ans. Fêtes, festivals, toujours entouré par des gens toxiques pour moi...

Puis j'ai rejoint une communauté thérapeutique sérieuse où je suis resté 9 mois. J'étais dans le déni de ma consommation d'alcool à cette période du coup j'ai tout de suite recommencé l'alcool en sortant de là. Puis ça a de nouveau été la dégringolade, j'ai recommencé doucement mais sûrement.

Bref tout ça pour dire que je ne pense pas qu'on puisse vivre une abstinence confortable sans faire un réel "travail de fond". On ne consomme pas par hasard, il y a un traumatisme passé, des problèmes relationnels, de l'isolement, un mal-être, une envie constante de faire la fête, des soucis à exprimer nos émotions. C'est propre à chacun mais sans travailler sur ces réalités de vie à changer, on vit une abstinence "inconfortable" et on force, on force... Jusqu'à ne plus en pouvoir.

Comme il est dit dans beaucoup de topics ici, trouver une réelle raison d'être, une passion qui prend les tripes, que ce soit de la musique, de l'art, un travail, un sport ou autre. Je pense qu'il faut réfléchir à ce qu'on a aimé faire étant enfant, une chose sur laquelle on ne voit pas le temps passer et pour lequel on est doués. Évidemment au début, même un domaine qui nous plaît, on n'excelle vraiment pas mais je pense vraiment que CHACUN a quelque chose qui le fascine et le passionne...

Maintenant ce n'est pas si simple. Il faut pouvoir changer radicalement de vie, changer son environnement, ses fréquentations, ses habitudes.. Une dépendance ancrée profondément demande de gros sacrifices et une dose de volonté énorme. La volonté ne suffit pas, sinon ça ne poserait de problème à presque personne. Ne pensez pas être dénués de volonté, c'est quelque chose qui nous tombe dessus sans crier garde et c'est un réel engrenage infernal...

Maintenant je suis persuadé que pour me sortir de mon malheur, l'abstinence totale est primordiale mais je change d'avis face au produit. Je dois éviter de tenter le diable et ne RIEN fréquenter qui ait un rapport avec ça. Même l'alcool ou le cannabis. Peut-être que quand je serai assez fort je pourrai y être confronté. Avoir une consommation raisonnée, j'ai essayé des dizaines de fois, ça a toujours été un échec en très peu de temps.

Bref, j'avais besoin d'écrire.

Qu'en pensez-vous ? Pensez-vous que l'abstinence totale est le seul remède à l'addiction ? Quel est votre expérience perso. Arrivez-vous à vous raisonner sur votre mode de consommation ? N'hésitez pas à poster vos questionnements ou vos réflexions afin qu'on puisse échanger, ce sujet me pose beaucoup de questions et j'ai envie d'y réfléchir avec vous.

Hors ligne

 

trolalol 
Nouveau Psycho
300
Inscrit le 20 Aug 2020
107 messages
Salut,

Merci pour ce témoignage smile
Perso je vise plutôt à une consommation raisonnée (de came, en l’occurrence), mais j’avoue c’est pas forcément évident.
Tout à fait d’accord avec toi sur les passions, c’est clair que la dépendance n’aura pas du tout la même prise sur nous si l’on a quelque chose à quoi se rattacher dans la vie. Cela dit je pense que même des passions qu’on croyait indéracinables peuvent être considérablement  mises à mal par des dépendances d’abord lancinantes.

Hors ligne

 

Leamacid 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 19 Nov 2020
5 messages
Salut,
Merci pour ton témoignage,
Personnellement je suis pas a un très haut niveau de consommation, je consommes seulement des psychotropes hallucinogènes et de temps à autre des stimulants comme la mdma ou substance du genre, je préfères vraiment pas consommer de la cocaine ou crack, héro etc, parce que j’ai vraiment conscience de la vulnérabilité que je pourrais potentiellement avoir face à c’est produit, ça doit être vraiment dure d’avoir une consommation « raisonné » sur des produits si puissant. Je penses que tu as raison tu fais et tu envisages le mieux pour toi; stopper tout ce qui peu te ramener à ce genre schéma de vie, ça doit être vraiment difficile pour toi mais j’admire vraiment cette force mentale pour avoir pu stopper tout ça et ne gâche pas t effort, selon moi tu es sur la bonne voie. super

Salut,
Je suis un consommateur de dd, et je suis là principalement pour parler de mes expériences et de lire celle des autres big_smile

Hors ligne

 

JellyFish's Dream 
Psycho sénior
France
3100
Inscrit le 22 Mar 2020
518 messages
Blogs
Salut,

C'est complexe. Tellement complexe.
A cet instant, je crois qu'il faut se poser la question : comment, avec quoi, pendant combien de temps et avec combien suis-je le moins malheureux ?

En tout cas c'est ce que j'ai tendance à me poser comme interrogations, en ce moment.

Dès qu'on ajoute une maladie quelconque à cette question, ça devient encore plus compliqué.

Je crois pas être très clair.

Moi je suis malheureux dans l'abstinence. Mais malheureux aussi dans le moindre débordement de consommation.

JFD

"L'Histoire est écrite et réécrite à chaque seconde,
Regarde ces fils de **** ça svoit tout dsuite qjsuis pas dce monde. "

Hors ligne

 

Jacobson 
Psycho sénior
France
000
Inscrit le 10 Feb 2016
540 messages
Blogs
Salut à toi ! Je me suis récemment sevré des opiacés et la coke au passage , ça a été long j’ai fais par palier , mais pas si dur au final !!


C’est mon expérience personnelle mais le cannabis ça m’a vraiment aidé j’y trouve vraiment mon compte dedans , l’effet est large , et ça donne faim ça fait bien dormir , j’y vois pas de gros inconvénient niveau santé


Faut pas vouloir tout arrêter d un coup ou trop vite , prends le temps qu’il te faut , tu peux te permettre un extra de temps en temps tant que ça reste un plaisir

En tout cas personnellement je le vis bien la « sobriété » je me sens beaucoup plus vivant et c est important d affronter les problèmes de face plutôt que de les enfouirs avec la drogue , même si c’est pas forcément agréable


Pas simple de dire mon simple avis sur l abstinence juste je peut dire qu’il faut pas avoir peur d’être à ajeun fais confiance à ton corps à ton esprit il est puissant !!

Si tu veux sur mes blogs j’explique comment ça s est passé pour moi !!

A plus wink

0o0o0

Hors ligne

 

Clepw 
Nouveau membre
France
400
Inscrit le 05 May 2020
49 messages
Yo, perso je suis de ton avis pour l'abstinence totale, ça me convient mieux.

J'ai été très addict au cannabis pour pallier à mon mal-être, j'ai essayé de modérer ma consommation, de diminuer, de me limiter un joint par semaine, seulement avec des amis... Mais rien n'y faisait, le joint par semaine ne fonctionnais pas et pour ce qui est de la conso avec les amis et bien j'en suis arriver à presque vouloir les voir juste pour enfin fumer.

Enfin bref, niveau expérience perso, cette addiction me rendais très triste, vide et me faisait vivre au jour le jour et ne plus rien prévoir. J'étais et je suis encore jeune et je voyais ma vie partir en sucette et mon avenir et mes opportunités s'amoindrir en même temps que mon capital neurones.

Bon du coup là ça fait 8 mois que j'ai totalement arrêté, presque 1 an si j'avais pas fait une rechute sur le mois de mars. Et franchement ça va beaucoup mieux, je fais du sport, j'ai repris de bonnes études qui me plaise et je réussi, j'ai arrêté la clope, j'ai des projets, mon cerveau est redevenu comme avant. ET le mieux dans tout ça c'est que je suis enfin heureux et comme je ne l'ai jamais été.

Ça a mis des mois à devenir comme ça, j'étais dans un état pas joli après ma rechute, je devais penser manuellement, je sais pas si ça parle à quelqu'un, si je n'organisais et n'enclenchais pas mes pensées c'était le vide, je devais tout faire manuellement.

Niveau corps et moral c'était dur, j'ai aussi été plus seul après mon arrêt, j'ai arrêté de fréquenter régulièrement pas mal de mes amis qui consomment (alcool, cannabis...) et c'était mon choix, on n'a aujourd'hui beaucoup moins de centres d’intérêts communs, ils s'intéresse à peu de choses, surtout au moment présent, aux drogues, soirées, etc...

Et donc, pour remonter la pente et soigner mon corps, moral, cerveau, modifier mes habitudes de fumeur, combler mon temps libre et bien j'ai essayer tout pleins de choses mais globalement ce que j'ai compris c'est que le bonheur c'est des efforts de tout les jours. Ces efforts, notamment juste après l'arrêt de substances avec l'habitude et une fois dépassé les plus gros morceaux deviennent machinale et instinctifs (on fait cet effort parce ce que l'on sait ce que cela va nous apporter car on se connaît)

Au final ouais la drogue ça m'avais conforté dans ce déni des problèmes et ça m'avais placé dans une bulle de bonheur artificiel (qui n'existe seulement pendant un temps) où l'effort n'existait presque plus, il consistait seulement pour moi à aller travailler pour pouvoir toper et toper pour pouvoir fumer.

Aujourd'hui je pense être heureux du coup parce que je fait des efforts un peu tous les jours, ce mot effort est même adouci pour moi, je fais juste des trucs pour arriver à ce que je veux, j'apprends mes cours pour moi, j'investis en apprenant ceci pour pouvoir faire cela... bref j'apprend pour moi en général. Et voir que j'avance que je fais pleins de choses et que beaucoup de ce que j'entreprend se concrétise, même énormément depuis que j'ai arrêté de fumer, eh bien du coup je suis fier de moi, je vois que je progresse, je rêve plus à de nouveaux projets parce que d'autres se réalise... Bref mon estime de moi est de retour et je pense que ça fait énormément dans le bonheur. Ma théorie à moi c'est que le bonheur ça se mérite, par l'accomplissement notamment. Donc comme tu le dis, je pense aussi que c'est un travail, cependant moi j'ai pas encore attaquer le fond, j'en suis qu'à la forme.


Bon après, je pense que c'est plus facile pour moi que pour toi (si l'abstinence totale est ce que tu choisi), j'ai toujours l'alcool que je peut consommer de manière festive et pour relâcher la pression, bien que je ne boive pas très souvent.

Aussi je consomme depuis moins d'un an des psychédéliques et j'en ai pris peu après mon arrêt pendant une période où je me posais beaucoup de question vis à vis de mes addictions et ça m'a beaucoup aidé à tirer un trait définitif sur tout, ça à crée un déclic, comme si j'appuyais sur un interrupteur pour aligner mon expérience (ce qui est le mieux pour moi) et ma volonté d'arrêter avec mon cerveau, càd c'est bon j'arrête : il me semble qu'il s'agit de se qu'on qualifie "reset" dans les psychédéliques. Pour préciser la chose, avant j'étais dans une sorte de grosse volonté mais d'incertitude sur ma capacité à sortir de tout ça vu mes ancien nombreux échecs d'arrêt et le trip de champignon m'a crée un déclic, tout s'alignais durant le moment d'introspection et le lendemain j'étais "reset" et je croyais en ma chance de réussir, j'en était même convaincu. En plus j'ai une relation super saine avec les champignons donc c'est cool vape
Les psychédéliques (psylocibine et lsd du moins) sont une piste privilégié au E-U (percée thérapeutique) pour le traitement de l'addiction à l'alcool et à l’héroïne. Et les résultats sont actuellement très prometteur, de l'ordre de 90% de réussite il me semble (tests placebo). Bon après bien sûr, ces résultats sont obtenus dans un cadre médical avec un psychothérapie en amont. Après j'ai lu des témoignage de gens qui parle du même genre de déclic que moi smile
Enfin bref si ça t'intéresse, j'ai lu tout ça dans le livre
Phantastica de Stéphanie Chayet.

Voilà voilà, ça m'a fait du bien de partagé ça. J'espère ne pas avoir trop digressé^^

Bonne soirée les psycho!

Dernière modification par Clepw (22 novembre 2020 à  01:21)

Reputation de ce post
 
beau témoignage

Hors ligne

 

Bitatchu69 
Nouveau membre
Belgique
000
Inscrit le 12 Nov 2017
47 messages
Merci Clepw ! smile

Oui je pense aussi que les psychédéliques sont prometteurs. Je m'étais légèrement renseigné là-dessus. Ils avaient diabolisé ces substances dans les années 70 si je ne me trompe pas et la recherche a été arrêtée dans énormément d'endroits à cause de ça non ?

Mais bon, moi qui ai été diagnostiqué psychotique, je pense que ce n'est pas conseillé.

Sinon, je donne des nouvelles. Comme je l'ai dit j'étais fragile à l'époque où j'ai créé ce topic, en novembre. J'ai rechuté aux amphétamines jusqu'à janvier de cette année. Là ça fait 25 jours que j'ai de nouveau arrêté les drogues dures.

Par contre, niveau alcool et cannabis, j'ai encore du mal à résister quand j'ai l'occasion. Parfois je me crée même les occasions. Sauf que je crois que je fais de plus en plus de cheminement dans ma tête. Je sais pertinemment que l'abstinence totale est hautement préconisée pour moi. Quand je suis sur le point de consommer, je me dis "Ouais je peux à l'occasion", puis je me rends compte que ça me cause plus de tort que de bien.

Bref... Là j'ai bu par-ci, par-là sans être trop ivre. J'ai fumé du cannabis deux ou trois fois. Mais je suis sur le chemin de l'abstinence. Je dois rester intransigeant avec moi-même.

Hors ligne

 

L'Apoticaire 
Comme un pharmacien, mais en moins bien
France
5800
Inscrit le 02 May 2016
2279 messages
Blogs
Et du coup t'es en train de stopper l'alcool et le canna.
Mais tu compenses pas trop par des autres produits ? En augmentant par exemple les dosages ?
Tabac, cigarette electronique, caféine, médicaments...?

C'est juste une question qui a pas trop d'rapport avec le reste des posts, mais qui peut être intéressante à poser, peu importe la réponse.

Bon courage pour ton abstinence du canna et de l'alcool (enfin non, j'aurais pas du dire ça, c'est pas toujours pertinent voir souvent très con de souhaiter à quelqu'un qu'il arrête les produits, le principal étant évidemment que la personne se sente bien, après si tu te sens bien avec des prods en quantité raisonnable (ou pas raisonnable, du moment que tu vis mieux le reste de ta vie que sans prods) bah c'est vachement plus pertinent et logique de continuer à consommer, bref, j'imagine que t'es conscient de tout ça ou tout du moins l'espère, c'est plus pour que ceux qui liront le post soient au courant)

Tu dis avoir essayé des dizaines de fois (vraiment des dizaines ? wink En vrai t'en es à à peu près combien d'essais où t'as vraiment essayé de te mettre dans des bonnes conditions pour avoir une conso raisonnable ?)
Parce que je ne t'apprends rien en te disant que pour tenter d'avoir une conso raisonnable il faut se mettre en conditions pour y arriver.
Si tu tentes d'avoir un usage raisonnable de cannabis en restant à la maison, en ayant un pochon rempli sous la main, en ayant pas d'activités précises à faire, et en partant du fait que de toutes façons tu y arriveras pas ou que tout du moins ça paraît difficle, bah effectivement avoir une conso raisonnable paraît compliqué.

Mais en se mettant en conditions pour baisser sa conso, du genre en ayant des activités qui changent du quotidien, pour déjà d'occuper l'esprit, mais aussi découvrir de nouvelles sources de plaisir non-cannabique, évidemment rester à la maison toute la journée à rien faire de particulier c'est plus ou moins le pire contexte pour arrêter le cann.

Parce que le canna ça fait comme effet, entre autres effets, de faire "passer le temps plus vite", ça évite l'ennui, ça rend souvent très appréciable de pas faire grand chose, ça évite le stress, donc fatalement quand t'arrêtes le canna (et que t'y es dépendant, les fumeurs occasionnels ça va déjà mieux) bah le temps passe lentement, tu te fais chier grave, t'es stressé, t'as juste envie de fumer pour arrêter cette horreur...

Déjà que le sevrage de cannabis dure grave longtemps comparé à d'autres produits où le sevrage se fait plus rapidement genre l'héroïne, l'alcool, la morphine, le fentanyl...
(j'parle du sevrage "du début", globalement le sevrage "physique" en gros, après biensûr y a les syndrômes de sevrage prolongés (el famoso PAWS) donc même si le début peut être plus facile, les produits que j'viens de citer peuvent parfois quand même être plus dure à sevrer à long terme, mais le canna quand t'aimes bien ça l'addiction elle est grave violente, plein de gens arrêtent facilement et ne comprennent même pas les gens qui ont un sevrage et qui galèrent comme pas permis parfois vachement plus qu'n sevrage d'héro ou autres produits réputés plus addictifs que le canna, mais chez les gens qui aiment ça c'est une addiction ultra forte, surtout mélangé au tabac, ça ça fait une grooooose partie de l'addiction, t'es dépendant au tabac, au canna, mais AUSSI au mélange canna + tabac en même temps, si ça te parle pas trop comme concept, cette triple addiction au canna/tabac/mélange des 2, essaye de fumer que des purs de weed et des clopes à coté en espaçant tes clopes des joints et tu verras que ça sera certainement difficile)

Après j'te parle de te mettre en conditions pour avoir une conso raisonnable de canna, mais aussi d'alcool, etc...

Mais perso j'imagine à peine l'idée d'une conso raisonnable de canna, aussi d'alcool mais surtout canna, si j'ai pas mes 6-7 voir 8 bangs de shit+tabac dans la journée j'me sens pas bien, j'ai grave envie d'fumer, le temps passe lentement...
Et l'alcool j'm'enfile 3-4 unités d'alcool cul sec tous les jours (à ce niveau t'es alcoolodépendant, même si les quantités sont loin de c'qu'on imagine quand on parle d'alcoolisme ou d'alcolodépendance, si j'arrête l'alcool 36-48 heures j'suis malade, et psychotique grave)
Parfois j'répartis un peu au lieu de tout boire cul sec, j'bois matin+soir mais souvent c'est tout cul sec.

Donc j'vais éviter d'être dans le "faites c'que j'dis pas c'que j'fais", juste j'donne 2-3 infos.

Dernière modification par L'Apoticaire (05 février 2021 à  13:29)


J'adore c'que j'fais.

Hors ligne

 

Bitatchu69 
Nouveau membre
Belgique
000
Inscrit le 12 Nov 2017
47 messages
L'Apoticaire.

Quand j'ai créé ce topic, j'étais plein de bonnes intentions, comme je le suis souvent dans mes moments de bien-être clean. Sauf que... Les actes ne suivent pas les paroles. Avec cette situation de COVID, je reste chez moi à pratiquer des attitudes chronophages (messenger, forums peu constructifs à longueur de journée).

Je fais souvent le beau parleur. Et depuis novembre, j'ai rebu, refumé du cannabis quelques fois. J'ai aussi pris de grosses doses d'amphétamines par-ci, par-là...

L'ennui me donne envie de consommer... N'importe quel produit. Parfois j'ai envie d'aller à la gare pour acheter un 10 d'héro. Et je me dis à CHAQUE fois "Bon c'est pas pour une fois". Sauf que je me dis ça trop régulièrement. Avec tout ce que j'ai consommé, ma notion du temps est biaisée, je ne me rends plus compte de grand chose, je minimise mes consommations... Bref, je reste persuadé que l'abstinence totale est la seule solution pour moi, mais j'ai besoin d'un but dans la vie. Et pas d'un but dérisoire, de quelque chose qui me tient réellement à cœur. J'ai déjà une idée mais je suis bloqué dans une léthargie infernale.

Pour ce qui est de la compensation, je ne sais pas... J'ai un peu l'impression de compenser dans le tabac, mais j'ai toujours fumé énormément...

C'est tellement chiant de ne pas être quelqu'un qui tient sa parole...

Hors ligne

 

Bitatchu69 
Nouveau membre
Belgique
000
Inscrit le 12 Nov 2017
47 messages
Et je crois que je me mets une pression énorme à me dire "Tolérance zéro, pas le moindre produit, JAMAIS !"... Je suis sûr et certain que c'est MA solution, mais j'ai beaucoup de mal.

Hors ligne

 

guygeorges 
PsychoHead
7832
Inscrit le 12 Mar 2015
1080 messages
Blogs

Bitatchu69 a écrit

Et je crois que je me mets une pression énorme à me dire "Tolérance zéro, pas le moindre produit, JAMAIS !"... Je suis sûr et certain que c'est MA solution, mais j'ai beaucoup de mal.

Tu pourrai peut-être te dire "pas le moindre produit pour aujourd'hui". Et prendre les jours les uns à la suite des autres, à la mode NA.


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

Portos75 
Banni
7914
Inscrit le 05 Feb 2021
84 messages
Salut bitachu69 pas facile ce qui t'arrive ...  peu etre que si tu trouvez/chercher  une femme sa pourrait t'aider a avoir des objectif dans la vie voir  une vie de famille te sentir utile etc
L'amour d'une femme peu vraiment t'aider a te sortir de tes addiction c'est  bon pour la confiance en soi et  pour pas deçevoir la femme que tu aime tu pourrais surement te surpasser ! smiley-gen013

Je me permet de te dire sa car tu es jeune et ne parle pas du tout d'amour et de femme dans tes post  sad
se sentir aimée personnellement sa ma beaucoup aider a frenée mes conso de drogue dur .
Force a toi en tous cas je te souhaite plein de courage et de femme wink
pour  t'aider a te sortir de cette spirale infernal

Dernière modification par Portos75 (12 février 2021 à  20:57)

Reputation de ce post
 
Se chercher un hobby... ou une femme: un truc sympa quoi. +1 respect de la femm
 
Moi je trouve que ça vaut plutot un vert ! Acid
 
Idem pour le vert, sages paroles - Nick

Hors ligne

 

Acid Test 
PsychoAddict
6700
Inscrit le 28 Sep 2014
2460 messages

Portos75 a écrit

Salut bitachu69 pas facile ce qui t'arrive ...  peu etre que si tu trouvez/chercher  une femme sa pourrait t'aider a avoir des objectif dans la vie voir  une vie de famille te sentir utile etc
L'amour d'une femme peu vraiment t'aider a te sortir de tes addiction c'est  bon pour la confiance en soi et  pour pas deçevoir la femme que tu aime tu pourrais surement te surpasser ! smiley-gen013

Je me permet de te dire sa car tu es jeune et ne parle pas du tout d'amour et de femme dans tes post  sad
se sentir aimée personnellement sa ma beaucoup aider a frenée mes conso de drogue dur .
Force a toi en tous cas je te souhaite plein de courage et de femme wink
pour  te sortir de cette spirale infernal

Là franchement, je trouve que le champi jaune au dessus est vraiment abusé !
C'est de l'ultra féminisme sur  la défensive , alors qu'il ne parle absolument pas de la femme de maniere irrespectueuse et je  ne trouve meme pas que  ce soit  dit de maniere particulierement maladroite !

C'est pas comme si il avait dit par exemple , quelque chose du genre "  tu devrais te trouver un chien ou une femme , bien que la femme il faut la  sortir plus souvent et les colliers qu'on lui achete valent plus cher !" . Lol

Faut pas éxagérer non plus !
Je trouve ça énervant à la fin !
Où est le mal à chercher l'amour, vouloir une vie de famille , se sentir utile à quelqu'un, se dépasser pour la personne   et ne pas vouloir la   decevoir ?
Au contraire , je  trouve meme ça plutot joliement dit !

Surtout qu'il ne faut pas se leurrer , il n'y a pas que certains hommes qui prennent les femmes pour des objets ,l'inverse est tout aussi vrai !
Mais là , ce n'était pas le cas justement !

Dernière modification par Acid Test (12 février 2021 à  21:04)

Hors ligne

 

Portos75 
Banni
7914
Inscrit le 05 Feb 2021
84 messages
Tinquiete Acid test toi tu as compris le message lui sa se vois qu'il  me juge car il a jamais connu l'amour veritable  d'une femme  ! et le  soutient que peu apporter la vie de couple  big_smile
c'est plutot triste ce genre de reaction de vieu garçon/vieille fille  corde-pour-se-pendre

Encore plus quand c'est anonyme.

je sais que la solitude c'est quelque chose de trés dur a surmonté et  que sa rend parfois aigris mais  sans rancune la femme je la respecte autant que l'homme on es complementaire a mes yeux pasdebol

Dernière modification par Portos75 (12 février 2021 à  20:58)

Hors ligne

 

Portos75 
Banni
7914
Inscrit le 05 Feb 2021
84 messages
La vie de couple peu aider a soigner ces addictions ou/et son mal être comme elle peu l'agraver j'ai jamais dis que c'etais la solution miracle ?! Mais c'est a tenter puis ces tellement bon detre amoureux wink

Hors ligne

 

Morning Glory 
Emmerdeuse
7030
Inscrit le 10 Oct 2017
1684 messages
Blogs
Je suis d'accord avec toi smile L'amour ça aide... Enfin, il faut que ça dure... La rupture peut ^etre vraiment violente émotionnellement parlant sad
Mais je sus d'accord que sur le coup, je me suis (enfin!) sentie vivre...

"If things stop being easy, you're on the right path"

RemAIDES #114 (version papier en CAARUD)

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    De nouveaux animateurs-trices sur Psychoactif
    11 avril 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    31 mars 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Etude sur les problèmes liés à la consommation et au basage du cr...
    Il y a 5jCommentaire de pierre (6 réponses)
     Appel à témoignage 
    Montrez votre matos de vape!
    07 avril 2021Commentaire de NiVuNiConnu (7 réponses)
     Appel à témoignage 
    Témoignez de votre utilisation du CBD ?
    Il y a 4hCommentaire de FACA (39 réponses)
     Forum UP ! 
    Différence growkit et fresh mushroom growkit
    Il y a 24hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    JWH-210 recette ?
    Il y a 22hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Market - Erreur montant de ma commande
    Il y a moins d'1mnNouvelle discussion de drlektroluv88 dans [Anonymat et sécurité...]
     Forum 
    Bad trip & Crise de panique - Astuces/Tips Bad Trip
    Il y a 4mnCommentaire de Nolvaine222 dans [Cannabis...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Fentanyl comme TSO - Témoignage + question : durogesic après des années de poly-cons ?
    Il y a 21mnNouvelle discussion de Faust08 dans [Fentanyl et dérivés...]
     Forum 
    Suspension de permis récidiviste pour la 3e fois
    Il y a 22mnNouvelle discussion de Loloko dans [Répression - Victimes...]
     Forum 
    Muscade - Muscade - aucun effets
    Il y a 34mn
    1
    Commentaire de LeDoc86 dans [Enthéogènes...]
    (17 réponses)
     Forum 
    RC's party ! Jusqyuà quel limite
    Il y a 38mnCommentaire de Doo-J dans [Research Chemicals (R...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Drogue info - Injection buprenorphine sublinguale
    Il y a 44mnCommentaire de Zazou2A dans [Opiacés et opioïdes...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Addiction - Addiction depuis 10 ans ,suis-je la seule?
    Il y a 1hCommentaire de FafPasLaRage dans [Speed-Amphétamines...]
    (4 réponses)
     Blog 
    L'idée du siècle : débuter une conso de shoot d'héro pluriquotidienne
    Il y a 1hCommentaire de Abracabrantesque dans le blog de L'Apoticaire
    (15 commentaires)
     Blog 
    Idées reçues TSO
    Il y a 2h
    2
    Commentaire de Biscuit dans le blog de Akaion
    (8 commentaires)
     Blog 
    Trip Report 8.5g Truffes Valhalla
    Il y a 19hCommentaire de supermario64 dans le blog de Cross74
    (1 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 21:14
     PsychoWIKI 
    Usage, abus et addiction à la codéine et au tramadol
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Johnson, Melby, Ailyna nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Le reconstructible
    par Psyborg, le 18 Apr 2021
    Bonjour à tous :) Beaucoup d'entre vous utilisent surement des atos ou drippers avec plateau reconstructible. C'est quoi le reconstructible? C'est le fait de faire soi-même ses résistances et cotons, pour avoir la vape que vous souhaitez. Cela vous reviens à beaucoup moins cher, car vous avez s...[Lire la suite]
     TR, une pluie de synesthésie et une explosion de perception
    par fougère, le 30 Mar 2021
    hello, voici le tr de mon premier trip au 1cp-LSD, j’espère qu’il vous plaira S&S : chez mon copain, un peu d’appréhension mais je me sens enfin prête à tester la molécule 19:15 -> prise de 50ug avec mon copain 20:15 -> début de léger effets, pupilles dilatées, chaleur, tremblement,...[Lire la suite]
     Témoignez de votre utilisation du CBD ?
    par Lise-Ergique, le 07 Apr 2021
    Hola, Moi qui détestais fumer de la weed classique, je me suis découvert une vraie affinité pour le CBD il y a de cela quelques mois. J'en pouvais plus de gober des benzos par poignée et d'être malgré tout confrontée à des insomnies carabinées et des crises d'angoisse paralysantes. Fermer l...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Joooooli ! / SC dans [forum] Comment faire fruiter du mycelium sur seigle
    (Il y a 2h)
    Ah oui elle a l'air sympa la noft85 dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    (Il y a 5h)
    Je n'aurais pas dit mieux [MM] dans [forum] Freebase, faire bouillir ou pas ?
    (Il y a 8h)
    +1 pour le goût, les têtes ça sent très bon, mais fumé j'trouve ça dégueu /L'Apo dans [forum] Suis-je le seul à beaucoup plus préfèrer le Shit que la Weed ?
    (Il y a 10h)
    Pourquoi les politiques n'écoutent ils pas les experts ? (Prescripteur) dans [forum] macron veut lancer un grand débat sur la consommation de drogue
    (Il y a 12h)

    Pied de page des forums