Montube vs PFTek

Publié par ,
1105 vues, 4 réponses
Viiiii femme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 08 Oct 2020
47 messages
Bonjour,

Après avoir fait quelques essais sur des growkits, j'envisage de passer sur une culture plus autonome.
J'ai donc lu pas mal de choses au sujet de ces deux méthodes (monotube et PFTek) et Il me semble qu'en France la PF tek est plus utilisée, mais le rendement du monotube me paraît nettement plus grand.
Donc je trouverai intéressant d'en débattre ici.

Et également de voir les différentes méthodes possibles, le matériel, etc.

J'en appelle donc au mycologues de psycho afin d'aiguiller mon choix, et si possible d'ouvrir une discussion qui pourrait aider d'autres personnes dans la même situation que moi.

Par la suite si vous le souhaitez je vous détaillerai mon choix et la mise en oeuvre de ce dernier, avec dans l'idée de partir sur quelque chose d'assez simple et limitant le plus possible les contaminations.

Hâte de vous lire :)

Hors ligne

 

Viiiii femme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 08 Oct 2020
47 messages
Bon en relisant mon message je vais déjà vous exposer grossièrement ce que j'ai compris des 2 méthodes.

Pour la PFTek il s'agit d'innoculer des bocaux de substrats stérilisés a l'aide d'une seringue faite à partir d'empreinte de spore ou a partir d'une culture liquide. Ensuite on met le mycélium a coloniser dans l'obscurité a 28 degrés. Une fois les premiers pins apparus, on le passe en fructification dans une chambre de culture stérilisée a 24/25° a la lumière indirecte hors des bocaux généralement sur de la perlite pour maintenir une certaine humidité.

Pour le monotube il s'agit d'abord de faire du blanc: innoculer des grains préalablement stérilisés. Cela se fait généralement a partir de bocaux, pareil soit à partir d'empreinte ou de culture liquide. Mis à l'obscurité a 28.
Une fois le grain bien blanc on repartira ce dernier dans un substrat que l'on aura également stérilisé. Le tout dans un bac stérilisé que l'on mettra alors en fruitaison.


Bon c'est expliqué grossièrement donc soyez indulgent.
J'aimerai bien voir avec vous quels sont vos substrats de predilection,quels grains pour faire du blanc, avec quoi stérilisée (cocotte minute, autoclave, faitout,..) des astuces pour optimiser tout ça,...

Au sujet d'astuces je plussoie également la technique de bazdo avec le bec bunzen pour avoir une zone assez stérile sans flux laminaire. Un réchaud à gaz ça peut fonctionner aussi.

Hors ligne

 

avatar
Bazdo homme
Nouveau Psycho
champi vert2champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 05 Dec 2020
58 messages
salut Viiiii,

Viiiii a écrit

Après avoir fait quelques essais sur des growkits, j'envisage de passer sur une culture plus autonome.

Moi ça me fait plaisir de vous voir vous affranchir des growkits , et de passer à la suite !

Viiiii a écrit

J'ai donc lu pas mal de choses au sujet de ces deux méthodes (monotube et PFTek) et Il me semble qu'en France la PF tek est plus utilisée, mais le rendement du monotube me paraît nettement plus grand.

Pour moi, il y a même 3 méthodes :

- La pFtek

- Le Casing
Tu fais ton mélange grain + substrat et tu place ton casing dans une chambre de fruitaison (  Grand bac avec aération, humidité et bonne température)

-Le monotube / mono bac  ( là tu as un seul bac qui est autonome )


Viiiii a écrit

Pour la PFTek il s'agit d'innoculer des bocaux de substrats stérilisés a l'aide d'une seringue faite à partir d'empreinte de spore ou a partir d'une culture liquide. Ensuite on met le mycélium a coloniser dans l'obscurité a 28 degrés. Une fois les premiers pins apparus, on le passe en fructification dans une chambre de culture stérilisée a 24/25° a la lumière indirecte hors des bocaux généralement sur de la perlite pour maintenir une certaine humidité.

Pour moi c'est la meilleur technique pour se familiariser avec l'autoprod. J'ai commencé par ça et j'ai eu de bons résultats.
Moi dès que le bocal est entièrement colonisé, je démoule, je dunk et après j'enrobe un peu de vermiculite humide et mise en place pour la fruitaison. Je n'attend pas de voir les premiers pins, mais dans ce cas c'est mieux pour éviter un max les contaminations.

Viiiii a écrit

Au sujet d'astuces je plussoie également la technique de bazdo avec le bec bunzen pour avoir une zone assez stérile sans flux laminaire. Un réchaud à gaz ça peut fonctionner aussi.

ça fait plaisir que mes idées soient reprises ! Au début on a vraiment besoin du maximum d'informations et d'idées pour élaborer sa propre façon de travailler.
J'ai toujours fait au plus simple et à moindre frais, en respectant les mesures d'hygiène, donc j'ai trouvé mes petites astuces.
Comme tu as pu voir, moi je suis resté sur le maïs à pop corn qui me convient parfaitement.J'utilise une cocotte pour stériliser le grain, mais sache qu'il est possible de le faire dans une simple casserole . Mais, au lieu de 1H il faudra 3h.
Et je suis toujours parti d'empreintes, car ça a toujours bien fonctionné.

Au Plaisir de voir ton futur JDC smile

Hors ligne

 

Viiiii femme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 08 Oct 2020
47 messages
Merci de ta réponse et de tes différents tutos. C'est vraiment bien de pouvoir bénéficier de l'expérience de personnes ayant déjà tester tout ça, même si après comme tu le dis a chacun de s'orienter en fonction de ce qui lui est possible, plus simple, plus optimal.

Pour le casing et le monotube je pense que je confonds un peu. La différence c'est que sur le monotube le système est autonome (aération hygrométrie,..)? On n'ouvre pas le bac?

Au départ je pensais m'orienter sur une PFTek classique mais je crois que j'ai plus envie d'essayer le casing alors.
J'ai aussi cru comprendre que ce procédé limitait un peu plus les contaminations ?

C'est un peu la raison de ce sujet, la plupart des infos que je trouve sont en anglais, principalement sur Reddit et même si je comprends en général ça reste en général ... Ça pourra peut être aider d'autres mycologues en herbe XD

Bon pour la suite des choses je vais donc faire une empreinte et tester des innocculations a voir si je n'ai pas de contas. La culture liquide attendra mais ça sera peut être une prochaine étape :)

Et sinon j'ai vu que niveau substrat je pourrais partir sur du fumier, fibre de coco et gypse + un peu de marc de cafe, je fais tout bouillir?

Excuse moi de poser pleins de questions mais j'ai besoin que ce soit assez clair dans ma tête avant de me lancer, en tout cas merci d'avoir répondu à une partie de ces questions. Et bien sûr je ferai part de mes expériences des fois que ce soit utile.

Hors ligne

 

avatar
Bazdo homme
Nouveau Psycho
champi vert2champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 05 Dec 2020
58 messages

Viiiii a écrit

Pour le casing et le monotube je pense que je confonds un peu. La différence c'est que sur le monotube le système est autonome (aération hygrométrie,..)? On n'ouvre pas le bac?

Comme tu peux voir sur mon dernier Tuto, j'ai fait un monotube :
Tu fais ton mélange dans un bac grain + substrat, puis tu aères juste deux fois par jour.
Ton Hygrométrie sera régulé de façon autonome avec l'humidité du substrat .

Alors que pour la casing tu places ton petit bac ( grain + sustrat) dans un autre bac plus grand. ( Chambre de fruitaison)
Et là dans cette chambre tu peux mieux contrôler les différents paramètres :

- Humidité,( spray sur les parois du bac). Moi, j'ai rajouté une pompe à air pour aquarium qui bulle dans un verre d'eau.
Et j'ai mis des billes d'argile au fond ça permet de pomper l'excès d'humidité ( pas d'eau stagnante) et de la restituer via le chauffage du dessous.

- Aération, tu peux faire des trous dans ton bac et mettre du polyfil

- Température ( mettre un tapis chauffant sous le bac)



Viiiii a écrit

Au départ je pensais m'orienter sur une PFTek classique mais je crois que j'ai plus envie d'essayer le casing alors.

Si tu es chaud autant partir sur le casing, c'est pas beaucoup plus compliqué que la pf tek.


Viiiii a écrit

Et sinon j'ai vu que niveau substrat je pourrais partir sur du fumier, fibre de coco et gypse + un peu de marc de cafe, je fais tout bouillir?

J'ai vu que certains ajoutait du gypse, je ne sais pas à quoi ça sert ?
Sinon beaucoup utilise la fibre de coco, c'est une bonne base, moi jamais testé.
Le fumier c'est bon pour les cub.
le marc de café, ok
Oui ton mélange à l'air bien. Chacun sa recette...
après aussi tu peux mettre un lit de vermiculite au fond du casing.
J'ai fait ça sur mes premiers casing, ça permet d'avoir une réserve d'humidité, et d'absorber l'excédent.
Fais bouillir le tout 1 h . J'ai vu Sillycone a une bonne technique pour avoir l'humidité adéquate dans le substrat. Il met le tout dans une tête d'oreiller et il laisse égoutter.
Moi, je fais ça à l'arrache entre mes mains je presse un peu pour évacuer l'excédent d'humidité.

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Truffes qui apparaissent dans une PFTek oubliée?
par Copelandiac, dernier post Il y a 7j par SillyCone
  22

Pied de page des forums