altération des capacités intellectuelles suite à utilisation prolongé / PsychoACTIF

altération des capacités intellectuelles suite à utilisation prolongé

Publié par ,
593 vues, 14 réponses
Doo-J 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 24 Feb 2018
24 messages
Bonsoir, je me permet d'ouvrir un sujet car les topics se rapprochant du mien sont tous extrêmement vieux, j'espère que cela ne sera pas vu comme inapproprié.

Voici le contexte :

J'ai 18 ans je consomme du cannabis régulièrement et du dxm 1-2 fois par mois, mais voilà : je suis en pause de cannabis  (pour diminuer la tolérance qui devient abusé ) et je ne pensais pas que cela serait une telle plaie d'arrêter même temporairement cette substance qui se retrouve partout et qui ne coûte presque rien. Le plus gros problème étant l'ennui lié au manque de concentration qui empêche toute activité intéressante, donc en résumer je me fais chier.
Pour pallier à ce problème je me suis rabattu vers la solution de la facilité c'est à dire des prises de dxm régulières selon cet exemple
Lundi matin : 8mg/kg puis des para de 50mg de temps en temps peut-être 5 ou 6 puis endormissement dans la nuit du lundi au mardi
mardi : pas de prise ( je profite de l'afterglow ) puis dodo a jeun
mercredi matin-midi : 8mg/kg puis des para de 50mg de temps en temps etc...
jeudi : pas de prise
etc...et ce durant presque 2 semaine avec des quantité variables (de 8mg/kg/j à 13mg/kg/j et des horaires de prises variables)
(je tiens à préciser que je n'ai ressenti depuis aucun "symptômes" de manque cannabique qui ne pouvaient être "calmé" avec une clope donc plus une envie de fumer que de bedo ) ce qui me fait dire que ça a marché
je suis en vacances donc je n'avais pas d'obligations quelconques.
Cela fait bientôt 3 semaines que je n'ai pas touché au bedo et mon dernier trip sous dxm date d'il y'a 4 jours car je reprend bientôt les cours donc je suis a jeun de toutes substances  (sauf alcool et tabac modérément).

Le problème réside dans le fait que je ne me suis jamais senti aussi bien que durant cette période, je n'avais jamais expérimenté le dxm sur une longue période et l'afterglow évolue et augmente au fil des prises et je trouve cette sensation jouissive. je ne ressens aucun manque je peux tout à fait maîtriser mon envie de me droguer mais c'est uniquement parce que je sais que je ne peux pas me le permettre. Je sais qu'aux prochaines vacances je vais recommencer ce schéma et l'assaisonner avec des des pétards sans tolérance ça va être folklorique.

Je voulais des témoignages d'anciens du produit qui l'ont expérimenté sur de longues périodes, je voulais savoir si vous avez constaté une diminution des capacités cognitives à long terme ? pas pendant le trip évidemment ni le lendemain mais après plusieurs années de prises...d'une année à l'autre...Je suis conscient que le dxm ne peux qu'apporter des problèmes cognitifs et aucun bénéfice, je suis amoureux des maths et je sue à l'idée de bagayer devant une équation à cause du dxm mais je voudrais pas basculer dans la parano, je voudrais savoir à quels risques réels je m'expose.
Cordialement.

Hors ligne

 

fafefifofu 
Psycho junior
1600
Inscrit le 23 Jul 2016
267 messages
Salut,
Mon dxm été mon petit péché mignon (je dois avoir bien une 150taine de trip au compteur).
Pour moi le problème n'est absolument pas là ou tu l'attend.
Le problème réside dans les habitudes que tu vas donné à ton cerveau, prendre un produit qui t'emmene un trip aussi fort aussi régulierement c'est pas anodin.
Surtout que un fois que tu va fumé avec tu vas beigné dans cette dissociation encore plus fort t h24 (la fume fait remonté tout ça).
Donc les risques sont que la vie va te paraitre fade, tu vas avoir envie de retourner constamment dans ce monde des dissociatifs, tu vas surement t'ennuyer encore plus donc vouloir y retourner d'avantage, tu vas commencé à te deconnecté de plus en plus de la "vrai" vie, donc des responsabilités etc, tu m'a l'air jeune, donc tu es entrain de te construire, il se peut que ça foute encore plus le bordel dans ta tête si tu ne sais pas trop quel voie prendre encore pour ton avenir.
Tu vas avoir un sentiment d'étrangeté du monde dans lequel tu vie.
Il y a des risque de déréalisation dépersonnalisation.

Déjà rien que la fume quotidiennement ou presque c'est pas anodin du tout, flemme, du mal à ce concentré, du mal à voir les choses à long terme, donc prévalence des plaisirs éphémère sur ceux à moyen/long terme donc du sur place à terme.

Je pense que de toute façon tu a envie de consommé, mais le DXM perd de sa magie au bout d'un moment si j'étais toi j'espacerai mes trips, du genre 1 ou 2 par mois max, et tu les kifferas bien plus, mais le truc c'est que il est possible que tu kiffes tellement que tu ne penses que a y retourner quand même donc bon ...

Fin voila c'est ultra pessimiste comme vision, mais c'est comme ça que les choses se sont plus ou moins passé, sauf que je ne m'en rendais même pas compte sur le moment, c'est que maintenant avec beaucoup de recul et a jeun que je m'en suis aperçu de l'ampleur de la chose, tout ça ça se fait en soum soum, de manière assez inconsciente.

Dernière modification par fafefifofu (25 février 2021 à  00:23)

Hors ligne

 

Doo-J 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 24 Feb 2018
24 messages
Merci fafefifofu (tu étais bourré à l'inscription non lol )pour ton témoignage, ce que tu me décris est on ne peut plus réel. Je me retrouve dans tes dires (dépersonnalisation, désocialisation) je dois avouer que ces "sensations" qui n'en sont plus vraiment me plaisent, bien que je sache qu'elles peuvent s'avérer dangereuses pour établir une construction sociale ou même pour mener sa vie active à bien et que je suis conscient des risques qu'une consommation régulière implique.
Ma question portait plus sur les risques physique, psychiques que peuvent induire une consommation excessive de DXM et non pas les risques psychologiques de dépendance ou de dépravation sociale, à tu ressentis des baisses de capacités de raisonnements ou des difficultés orthographiques ? Prosodiques ? suite à une consommation excessive, moi je n'en ai pas constaté après 2 semaines mais cela ne veut pas dire qu'ils n'existent pas.
En tout cas merci pour le partage de ton expérience, et d'avoir ouvert ma réflexion sur le fait que le dxm (et les dissos en général) ne doivent pas servir d'exutoires ni de cachettes face au monde réel. Et le couplet sur la prévalence des plaisir immédiats face aux plaisir à long terme m'a aussi fait tilter, merci de m'avoir ouvert des pistes re réflexions
Bien à toi...

Dernière modification par Doo-J (25 février 2021 à  00:52)

Hors ligne

 

fafefifofu 
Psycho junior
1600
Inscrit le 23 Jul 2016
267 messages

Je me retrouve dans tes dires (dépersonnalisation, désocialisation) je dois avouer que ces "sensations" qui n'en sont plus vraiment me plaisen

Moi aussi ça me plaisait beaucoup, car ça donne comme une sensation de "yolo" face à la vie, à la mort etc, une éspèce de confiance en soi mai pas forcément très saine, c'est juste un détachement vis a vis de tout donc de la peur aussi.
En tout cas c'est comme ça que j'analyse la chose.

Oui j'avais bien compris la question, (même si au final j'y ai pas répondu directement haha), perso je peux dire que j'ai consommé avec excés tout types de drogues, de toutes les familes en passant par les RC, je n'ai jamais ressenti de baisses de mes capacités intellectuel, aujourd'hui je vais reprendre mes études, du moment que je je suis motivé je sais que j'ai les capacité pour les entretiens etc ça c'est très bien passé on m'a même fait beaucoup de compliment ... juste le stress qui me pourrie la vie mais ça c'est pas nouveau.

Niveau orthographe je me fais très peur desfois mais ça ça viens juste du fait que je n'ai jamais été très bon et surtout que je ne pratique plus, je parle sans jamais me soucié de l'orthographe à mes pote, sur le forum, partout quoi donc forcément au bout d'un moment ça deviens tendu ...

Je pratique de la guitare de la basse et de la batterie, au niveau de la guitare je commence à avoir un très bon niveau (j'en fais depuis 12 ans), pareil j'ai rien perdu, même quand j'apprends, ni en concentration je suis toujours capable d'y passé des heures.
Je ne consommes plus à présent mais comme je te disais plus haut la question n'est pas au niveau des facultés, mais l'organisation de ces facultés, la hierarchisation des besoins et des envies, qui pour moi sont liée au circuit de la récompense(dopamine entre autre mais tout le neurotransmetteur sont interconnectées) en consommant de la drogue de manière général car ça te procure beaucoup de bien être donc tu cherches à reproduir ça plutot que des choses plus "saine", tu apprends donc de mauvaises habitude à ton cerveau.
Donc la question n'est pas est-ce que j'ai toujours les capacités à joué aussi bien de la guitare, mais plutot une question de motivation est-ce que j'ai envie de joué de la guitare ?
Et pendant longtemps pendant mes grosses périodes de consos bah j'en jouais plus trop par exemple, je faisais pas grand chose d'autres enfaite que rechercher un plaisir immediat par la prise de drogue et enfaite c'est super problématique quand même même si c'est pas irréversible, parce que c'est bien d'avoir des capacités, mais si tu n'a jamais la motivation pour pouvoir les mettre en oeuvre ça sert pas a grand chose ...
D'ailleurs je pense que on peut perdre des facultés en ne les stimulant plus pendant longtemps.(je pense également que elles peuvent revenir beaucoup plus rapidement quand même que si elles n'avaient jamais été acquises).

Après je connais des gens qui ont perdu des facultés, mais c'est plutot car la drogue à déclenché des maladie mentales latente, le pb c'est que on ne peut pas vraiment savoir à l'avance si on a un terrain propice à ça ou pas (enfin si y a des signes quand même mais on en est pas toujours conscient).

Enfin je pense que il est difficil de vraiment evalué soit même si on a perdu ou pas des capacités, à moins d'avoir eu un gros choc, car si ça se fait petit à petit on s'en rend pas compte, comme beaucoup quand l'addiction se fait en soum soum, ou même ce détachement avec les disso, au jour le jour on s'en rend pas vraiment compte, car c'est comme ça que on fonctionne, on fait avec ce que on "a" intellectuellement sur le moment (j'espere que c'est à peu prés claire ce que je raconte ...).

Dernière modification par fafefifofu (25 février 2021 à  01:22)

Hors ligne

 

Doo-J 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 24 Feb 2018
24 messages
Ok je comprends mieux tu étais parti trop loin trop vite j'ai pas suivi merci d'avoir recadré tes propos, ça me rassure le fait que tu me dises que tu n'as pas constaté de diminutions intrinsèques de tes facultés cognitives, ce que tu m'expliques je le constate, la motivation baisse inexorablement avec le canna et encore plus avec le DXM, le fait que tu n'ai pas déceler de causalité entre "prise de prod" et "devenir débile" mais plutôt des corrélations avec tous ce qui en suit de plus vicieux (motivation, flemme, pas envie d'étudier) me conforte dans l'idée qu'une consommation certes, excessive, mais régulé au niveau de temps genre 1 semaine à balle de dxm non stop suivit d'une longue pause de plusieurs mois avec quelques petits écarts, ne me rendra pas stupide. La dangerosité de cette substance (et de toute en général) repose sur le rapport au produit, il ne faut pas qu'il prenne une place à part entière dans ma vie, c'est juste un bonus et merci de m'avoir mis un peu mieux les yeux en face des trous.
c'est cool d'avoir répondu à ma question ta réponse était claire comme de l'eau de roche et loin de moi l'idée de blâmer ton niveau en orthographe, on as tous nos points forts, y'as des fans de Molières et des Jimmy Hendrix en puissance. Bonne chance pour tes études ( de quoi au passage ?)

Hors ligne

 

fafefifofu 
Psycho junior
1600
Inscrit le 23 Jul 2016
267 messages
C'est cool que ça ai pu te parlé tout ça !

Oui c'et ça, on entend tellement de trucs avant de vraiment s’intéresser plus en profondeur à la drogue que on pense vraiment que ça va nous faire du mal en direct.
Et une fois que on en a pris on se dit "mais enfaite c'est tranquil, j'ai même pas de gueule de bois, j'ai même pas de descente etc", et du coups on baisse encore plus la garde par rapport au problème n°1, le déplacement des centres d'intérêt, la hiérarchisation des motivations qui se fait petit à petit, il peut y avoir un changement d'entourage pour des consommateurs, après on a tous des sensibilités différentes face à ça, et surtout j'en suis sur que moi même au tout début de mes consos j'aurai nié ça, alors même que j'étais en pleins dedans.

En tout cas c'est cool d'avoir partagé avec toi, et surtout d'avoir eu une oreille attentive à tout ça, l'idée n'est pas de te dégouté de tout ça, mais plutôt de te donné la vision la plus large possible sur le sujet pour que tu prennes tes décisions un maximum en connaissance de cause, car de toute façon on a besoin de se faire ça propre expérience pour apprendre réellement.

Haha oui chacun ses compétences, l’orthographe ça ne sera jamais mon truc je pense, mais quand je prend vraiment le temps de corriger ça peut aller, c'est que quand je discute avec les potes ou sur psychoactif, je vais un peu trop vite car c'est surtout pour pouvoir écrire mes idées, je vois l’orthographe comme secondaire mais ça me donne de très mauvaise habitudes ...

Sinon pour les études c'est un BTS en développement web (mais il y aura du développement web/ infographie / web marketing), j'ai déjà pas mal de notions dans ces domaines car j'ai effectué 7 mois de formation dedans.

Et toi tu es en quoi ? ou tu as des idée pour la suite ?

Dernière modification par fafefifofu (25 février 2021 à  10:57)

Hors ligne

 

Doo-J 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 24 Feb 2018
24 messages
Oui il ne faut pas sous-estimer ça c'est un méga problèmes des drogues """douces"""
genre cannabis benzo opi, on peut gérer sa vie en étant tout le temps sous ces substances donc on se dit que ça va mais les problèmes finissent toujours par arriver petit à petit. La guedro elle prend de plus en plus de place dans l'environnement (hiérarchisation des motivations et des intérêts) au profit des produits et au détriment du bien-être naturel et c'est sûr qu'on le voit après plusieurs années de consommation (pour ma part avec le cannabis) mais pas dès le début et je pense que ça a du baiser un nombre de vie incalculable, on est joyeux ici lol.
Et pour ma part j'étudie les mathématiques en candidat libre dans une université histoire de pouvoir taper un CAPES ou une connerie du genre pour avoir un boulot pépère dans un domaine que je kiffe.

¨Pour ce qui est des objectifs, comment dire, j'ai envie d'aller de l'autre côté, j'ai envie d'explorer la face gringe et morbide du dxm, celle qui va me choquer et j'espère m'apprendre des choses auxquelles j'aurais même pas songé si j'avais pas visité ce deuxième monde, mais je suis pas assez expérimenté et responsable, j'attend d'avoir une vie gérable avant de m'y aventurer.
Tu l'a déjà exploré cette facette du dxm ? genre celle qu'on se prend après des heures de trips et plusieurs redrops vénères au plateau 4
Enfin je te pose la question à toi mais elle est ouverte à tous ceux qui voient.
Cordialement.

Hors ligne

 

cependant
sans remède
3900
Inscrit le 25 Mar 2018
1018 messages
Blogs
Salut,

J'interviens peut-etre HS, mais je me demande si une conso régulière de DXM ne peut causer du manque opiacé ?
J'en ai pas pris souvent, mais les trips que j'ai fait c'est quand je n'avais pas d'opis...et il a un bon effet sur le manque pour moi ! Alors vu sa chimie je me demande quand même si on ne risque pas de développer une dépendance physique...

Du coup l'idée d'espacer les prises ça serait vraiment une bonne chose pour éviter en plus de développer à la longue un accrochage aux opis...je dis ça je dis rien, il faut se renseigner !

Bonne chance et bonne motivation en tout cas pour tes beaux projets

Hors ligne

 

fafefifofu 
Psycho junior
1600
Inscrit le 23 Jul 2016
267 messages

Pour ce qui est des objectifs, comment dire, j'ai envie d'aller de l'autre côté, j'ai envie d'explorer la face gringe et morbide du dxm, celle qui va me choquer et j'espère m'apprendre des choses auxquelles j'aurais même pas songé si j'avais pas visité ce deuxième monde, mais je suis pas assez expérimenté et responsable, j'attend d'avoir une vie gérable avant de m'y aventurer.
Tu l'a déjà exploré cette facette du dxm ? genre celle qu'on se prend après des heures de trips et plusieurs redrops vénères au plateau 4
Enfin je te pose la question à toi mais elle est ouverte à tous ceux qui voient.
Cordialement.

Oui justement c'est ça qui m'attirait beaucoup avec le dxm, mon premier trip (plateau 3 niveau doage) m'a mis la claque de ma vie, encore aujourd'hui j'en suis sur le cul et après ça j'ai eu des pulsions de consommation de dxm et je recherchais quelque chose dedans tête baissé, comme je t'ai dit sur une période de 1 ans je dirai j'ai multiplié les trips dans les 150, et en général c'était du plateau 3 que je visais et avec du cannabis, le truc c'est que les dosages été trop gros avec du recul, plus ça allait moins j'avais de souvenirs de mes trips ...
Ce que je recherchais surtout c'était l'effet sur la musique, avoir l'impréssion de voyager au sens premier du terme, dans ma chambre, j'étais catapulé à la vitese de la lumière ou lentement dans des infinités de lieux et paysages différents avec des sensations corporel aussi varié, desfois je me sentai fondre, defois explosé en millions de particules, je pouvais traverser les murs etc, le haut le bas la gauche n'avais plus de sens, je voulais absolument faire des sortie de corps voir même des NDE mais ce n'est jamais arrivé.
Bien sur il y a eu beaucoup d'introspection aussi et j'avais l'impréssion de me raproché de moi même ...
Je recherchais cette deconnexion total du monde éxterieur car j'avais l'impréssion d'avoir accés à un autre monde et à mon cerveau, j'adorais les moment de trance ou le dxm me prenait et ou je ne pouvais juste que "subir" le trip ...
Dis comme ça c'est bizarre mais y avait un petit cotés malsain à tout ça je trouve.
Mais paradoxalement plus j'en prenais plus j'arrivais à le géré, et je pouvais a très grand dose aussi bien marché ou intéragir que à me mettre en condition de trip et e lancé le trip à ma guise presque, et je pouvais influencé ce que je voyais et amené mon trip dans une certaine direction, car par la suite j'ai appris à me atisfaire de doses plus petites également + la tolérance.
Mais à force et avec les doses trop raproché ca a perdu de sa magie.
Je suis dejà devenu des objet ou des pièces entiere, comme si j'étais une matière inerte, c'est particulier comme sensations mais c'était kiffant haha.
Je me suis retrouvé au commande d'un robot géant, j'ai blackout avant ça et je me suis retrouvé la dedans, je me suis vu traverser le msol de mon grenier et au fur et a mesure que je descendais tout le decors suivais cette hallucination comme si c'était vraiment réel.
Je me suis déjà resté bloqué dans une dimension parallèle avec l'impréssion que j'y resterai pour l'éternité.
Fin bref jvais m'arreter là désolé j'ai un peu écris les choses en pagaille, j'ai très peu dormi cette nuit...
Mon but ce n'est pas de donné envie, là je parle que des bons moment qui m'ont marqué il y a aussi eu des trips ou ils ne s'est rien passé et ou je me suis fais chié, y en a eu même plus que des marquants je dirais.

https://www.psychoactif.org/forum/t1722 … ateau.html

Tiens c'est un TR que j'avai écris à "lépoque", ce jour là j'ai cru que j'allais crevé après avoir fumé mon premier joint (grosse grosse potentialisation ça rigole vriaiment pas le joint + le dxm si c'est fumé pendant la monté et pas avant la monté).

J'en ai pas pris souvent, mais les trips que j'ai fait c'est quand je n'avais pas d'opis...et il a un bon effet sur le manque pour moi ! Alors vu sa chimie je me demande quand même si on ne risque pas de développer une dépendance physique...

C'est normal, tout simplement car les dissociatifs agissent en tant qu'antagoniste NDMA, qui en gros bloquent la communication entre le corps et le cerveau (si quelqu'un s'y connait mieux sur le sujet ça serait avec plaisir de vous lire) c'est de la que provient cette fameuse dissociation, et cette anhestesie qui va avec.
Donc forcément ça calme les douleurs, et donc le manque aussi, c'est comme ça que j'ai prévu d'aidé mon servrage méthadone la semaine pro ....

Le dxm est classé comme opioîde mais il n'a pas d'action opiacé, il paraitrait que il a une action positif sur la tolérance aux opiacés justement, en la descendant ou du moins en la régulant, j'avoue que j'ai pas trop sentie sur les opiacés mais je l'ai sentie par rapport à l'alcool et parait que ça marcherai aussi avec le GHB.

Dernière modification par fafefifofu (26 février 2021 à  00:18)

Hors ligne

 

Doo-J 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 24 Feb 2018
24 messages
Ce bail de dimensions parallèles je sais pas si c'est un délire de tox mais c'est tellement puissant même si je peux pas mettre de mots dessus, l'impression d'être un être parmis pleins d'êtres identiques à moi dans d'autres "dimensions"
je pense que tu as bien résumer la chose bien qu'il y ai autant de ressentis que d'individus hâte de rester bloqué dans une autre dimension je te tiendrais au courant si je vois ton double au commande d'un robot géant dans la dimension n°56 et je dois bien avouer qu'un trip sous dxm sans bédo c'est pas vraiment un trip sous dxm, une latte de pétard bien chargé au plus haut du trip je met quelques minutes (soit une éternité) à revenir

Je sais que les liens sociaux aident énormément pour les sevrage donc si t'as la possibilité de bouger avec des potes, femme, collègues passe un maximum de temps hors de chez toi enfin c'est ce que je te conseille.

J'ai toujours bandé devant les films de sf et c'est dommage que le dxm ne soit pas testé ( à ma connaissance, à vérifier) pour gérer les dépressions ou certains troubles suicidaires je suis persuadé que, comme tu l'indiques le dxm peut éventuellement avoir des capacités thérapeutiques autre que celles de calmer les toux grasses bien que rien ne l'affirme c'est un point de vue. Je pense que le dxm peut changer une vie et dans le bon sens si on en a une parfaite maîtrise.
Merci, pour les infos sur la dépendance et le dxm je vais me renseigner, je n'ai observé pour ma part aucune tolérance, comme quoi les individus sont différents...
je t'encourage aussi à expérimenter le dxm à usage thérapeutique pour aider à te  sevrer, je me permet de te donner un conseil car cela a marché sur moi du moins j'ai l'impression, et je pense que tu sauras prendre un conseil et te le transposer à ta situation sans le prendre au pied de la lettre mais en analysant ta propre situation.
à plus on se revoit pour un combat de robot géant je t'attend dans la dimension 56 te trompe pas lol.
Corialement. à la revoyure.

Dernière modification par Doo-J (26 février 2021 à  00:45)

Hors ligne

 

fafefifofu 
Psycho junior
1600
Inscrit le 23 Jul 2016
267 messages

à plus on se revoit pour un combat de robot géant je t'attend dans la dimension 56 te trompe pas lol.

Ha ha moi ça sera par le biais d'autre substances mais le but c'est juste de calmer la douleur pas de repartir dans l'hyper éspace comme à l'ancienne, mais peut être que j'ai laissé une partie de moi là bas qui c'est

J'ai toujours bandé devant les films de sf et c'est dommage que le dxm ne soit pas testé ( à ma connaissance, à vérifier) pour gérer les dépressions ou certains troubles suicidaires je suis persuadé que, comme tu l'indiques le dxm peut éventuellement avoir des capacités thérapeutiques autre que celles de calmer les toux grasses bien que rien ne l'affirme c'est un point de vue.

La ketamine (qui est un dissociatif comme le dxm) commence à faire parler d'elle, y a des articles comme quoi ça luterai contre la dépréssion, moi j'en suis persuadé que bien utilisé il y a quelque chose à en tiré.
Je pense que la drogue ce sont des outils (certain plus que d'autres surtout les psyché et les disso), ça depend de ce que on fait avec et comment.

Hors ligne

 

guygeorges 
PsychoHead
7832
Inscrit le 12 Mar 2015
1077 messages
Blogs
Le DXM ne possède pas que son action antagoniste sur les récepteurs NMDA. Il a aussi une action sur la sérotonine et sur la noradrénaline, comparable à un antidépresseur. Du coup tu peux devenir accro physiquement de ce côté là si tu t'amuses à en prendre quotidiennement.

Sinon oui l'action antagoniste sur les récepteurs NMDA, ça veut dire que ça bloque les récepteurs au glutamate (neurotransmetteur excitateur du cerveau). Lorsqu'on abuse des opiacés, de l'alcool, de tous les downer, s'ensuit un dérèglement qui augmente le système glutamaergique à l'arrêt du downer. C'est entre autre ce qui produit le stress du manque. Prendre un antagoniste des récepteurs NMDA en manque, c'est tamponner cette surexcitation glutamaergique (et donc diminuer le manque) sans pour autant jouer sur le même système (le récepteur opiacé mu dans le cas de l'héroïne par exemple). Les antagonistes des récepteurs NMDA ne provoquent pas de dépendance physique (à part s’ils ont d'autres actions spécifiques comme le DXM). C'est donc un moyen de décrocher, ou de faciliter la décroche, diminuer la tolérance, qui a été creusé par le monde médical. Il existe par exemple des protocoles de sevrage aux opiacés avec la kétamine qui utilisent cette action de "tamponnage" du système glutamergique, même s’il me semble que c'est pas très répandu.

Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

Doo-J 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 24 Feb 2018
24 messages
Merci guy georges d'avoir apporté des précisions scientifiques exactes, je ne pensais pas que le DXM jouait un rôle sur la noradrénaline moi qui pensais bien connaître cette molécule...Je vais de ce pas me renseigner sur cette méthode de sevrage que tu décris, merci de m'ouvrir des pistes de réflexion
Cordialement.

Hors ligne

 

fafefifofu 
Psycho junior
1600
Inscrit le 23 Jul 2016
267 messages

Le DXM ne possède pas que son action antagoniste sur les récepteurs NMDA. Il a aussi une action sur la sérotonine et sur la noradrénaline, comparable à un antidépresseur. Du coup tu peux devenir accro physiquement de ce côté là si tu t'amuses à en prendre quotidiennement.

je savais pour son action sur la seroto ainsi que sur la noradré, (si on va par là il touche aussi au recepteur sigma il me semble c'est pour ça que on parle du plateau sigma, et que on peut facilement rentré dans des phases psychotique limite en redosant sans arrêt mais je me demande si ce n'est pas propre à d'autes disso également du genre les pcp like.)

Mais il me semble que c'est une action très légère au niveau de l'ISRS, de là à se taper du manque physique, tu en es sur ?
Car sur internet il y a beaucoup de ricains qui en abusent sevère, ils on tous fini par faire des sorte de brack psychotique mais j'ai jamais entendu parlé de sevrage physique (apart sur le psywhowiki mais j'avoue que je l'ai pris avec des pincettes car je l'ai jamais revu un témoignage comme ça ailleurs).
Après c'est claire que le dxm c'est un peu un touche à tout dans la cerveau donc dans tout les cas il sera toujours mieux de limiter la régularité des consommation.

Sinon oui hier soir j'ai pu testé un de mes disso que j'ai reçu pour mon sevrage, en ce moment le soir le manque commence à arrivé, et bah là rien ressenti du tout même une fois les effets redescendu.
Ca promet je vous tiendrais au courant de ma "tcehnique". (qui n'est pas la mienne mais on se comprend ^^).

Hors ligne

 

Doo-J 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 24 Feb 2018
24 messages
Bonsoir cependant, je n'avais pas vu ton message désolé, je n'ai pas de réponses scientifiques à t'apporter mais pour ma part, je n'ai jamais ressenti le moindre manque tant physique que psychologique même après 12 jours de consommation 1/2j, je sais que le DXM est un opiacé mais je n'en ai testé aucun autre assez pour pouvoir établir une comparaison.
Ma réponse est purement subjective et s'applique à moi, ne sous-estime pas le risque de dépendance, je ne sais pas si scientifiquement le DXM peut conduire à une dépendance.
Ce que je sais en revanche c'est que le DXM m'a aidé à "décrocher" du cannabis alors peut-être que tu peux analyser ta situation pour voir si cela peut t'aider toi aussi.
Cordialement

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    De nouveaux animateurs-trices sur Psychoactif
    Il y a 3jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    31 mars 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Etude sur les problèmes liés à la consommation et au basage du cr...
    Il y a 2jCommentaire de Papaseul (3 réponses)
     Appel à témoignage 
    Montrez votre matos de vape!
    Il y a 7jCommentaire de NiVuNiConnu (7 réponses)
     Appel à témoignage 
    Témoignez de votre utilisation du CBD ?
    Il y a 1jCommentaire de Labbepierre (31 réponses)
     Forum UP ! 
    Ingérer - Decarboxylation spontanée du THCA
    Il y a 19hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Premier trip : LSD,1p LSD ou autres.
    Il y a 6mnCommentaire de Alex75x dans [LSD 25...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Après le sevrage - Sevrage methadone et tramadol, craving et naltroxone
    Il y a 7mnCommentaire de blackraven2358 dans [Decro - Sevrages... e...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Effets secondaires - Alerte: encore et toujours du shit très certainement coupé au noid...
    Il y a 20mnNouvelle discussion de Psychotropeur dans [Cannabis...]
     Forum 
    Market - Vice city market
    Il y a 35mnCommentaire de toniogal dans [Anonymat et sécurité...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Dosage - GBL gel
    Il y a 1hCommentaire de nmdar dans [GBL, GHB, 1.4-BD...]
    (17 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Arrêter le GBL avant qu'il ne m'arrête
    Il y a 1h
    2
    Commentaire de Psilosophia dans [GBL, GHB, 1.4-BD...]
    (14 réponses)
     Forum 
    Première fois - Première prise d'oxy, quelques questions
    Il y a 1h
    2
    Commentaire de Biscuit dans [Oxycodone (Oxycontin)...]
    (16 réponses)
     Forum 
    Culture - Faut il pulvériser de l’eau dans un kit Fesh Mushrooms ?
    Il y a 2hCommentaire de Q-rieux dans [Psilocybe - Champigno...]
    (7 réponses)
     Blog 
    37,5
    Il y a moins d'1mnNouveau blog de Azerbarit dans [Carnet de bord]
     Blog 
    La Condition Pavillonnaire
    Il y a 4h
    6
    Commentaire de Morning Glory dans le blog de Morning Glory
    (17 commentaires)
     Blog 
    De nouveaux animateurs-trices sur Psychoactif
    Il y a 15hCommentaire de Nanou 2022 dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
    (9 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Consommation de crack : problèmes rencontrés
    Dernier quizzZ à 13:19
     PsychoWIKI 
    Usage, abus et addiction à la codéine et au tramadol
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Arnoldpsyco, Alex75x, Xoko, Hup, irreversibl3, Labbepierre, Theoldjunkie50 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Témoignez de votre utilisation du CBD ?
    par Lise-Ergique, le 07 Apr 2021
    Hola, Moi qui détestais fumer de la weed classique, je me suis découvert une vraie affinité pour le CBD il y a de cela quelques mois. J'en pouvais plus de gober des benzos par poignée et d'être malgré tout confrontée à des insomnies carabinées et des crises d'angoisse paralysantes. Fermer l...[Lire la suite]
     Présentation nouvelle pipe SAFE
    par Zazou2A, le 08 Apr 2021
    Yop, Pour les pipes à crack « classique » Il existe un modele coudé, et un droit Mais là tu nous parle de nouvelles Pipes développer par Safe, Lloigor avait fait un retour dessus très interessant d’ailleurs; qui sont bcp plus universel, elle permette la vaporisation et peuvent donc se...[Lire la suite]
      J'hallucine avec la loi française
    par Xoko, le 09 Apr 2021
    Bonjour à tous Tout d'abord je me présente, je suis espagnol arrivé en France il y a peu de temps, en Espagne je commandais périodiquement des truffes magiques dans un magasin néerlandais en toute tranquillité d'esprit puisqu'en Espagne la possession de drogue pour consommation personnelle n'e...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    bien dit hyrda dans [forum] Première prise d'oxy, quelques questions
    (Il y a 2h)
    Bien écrit, courage à toi ! SplinK dans [blog] La Condition Pavillonnaire
    (Il y a 2h)
    Sage conseil dans [forum] Je deviens boulimique de la coke iv
    (Il y a 3h)
    Champignon vert dans [forum] 16 ans de prison pour du GBL en Turquie
    (Il y a 7h)
    Rien à dire ! ecta dans [forum] Différences entre le Tramadol et la Codéine
    (Il y a 10h)

    Pied de page des forums