1 mois sois ritaline, balance des effets secondaires/positif / PsychoACTIF

1 mois sois ritaline, balance des effets secondaires/positif

Publié par ,
2427 vues, 9 réponses
Psychotropeur 
Apprenti chamane
France
1700
Inscrit le 01 Dec 2018
348 messages
Blogs
Bonjour à tous!

Cela fait désormais 1 mois que mon neuropsy m'as mis sous ritaline à hauteur de 40mg lp par jour, je viens donc poser mon témoignage afin d'augmenter l'information sur cette substance. Malgré tout, le ressenti de chacun est différent, ne prenez pas ce que je dis comme une véritée absolue.

Je tiens à préciser que je fume plus de weed, et n'ai pas d'autres traitements à côté, à par des benzos en cas d'urgence, et un peu d'alcool le weekend avec les amis.

Globalement, la ritaline, bien qu'affectant la dopamine, n'est que très peu euphorique. Elle provoque peu/pas de changement d'humeur, mais seulement des changements d'énergie/changement cognitif/physique. L'utilisation recreative est non seulement dangereuse, mais aussi assez inutile selon moi.

Donc, la ritaline... Ca marche sur moi. Rien de magique, faut quand même se motiver pour se mettre au taff, mais une fois au travail, bha, ca passe, la concentration est la. La ritaline ne donne pas forcément envie de bosser, mais elle donne par contre le besoin de FAIRE. Que ce sois des jeux vidéos, de la guitare, écrire... L'oisiveté, d'habitude si agréable, en devient pénible. La musique elle, est bel et bien plus agréable. Les efforts sont plus simples, la persévérance aussi.

Socialement, c'est mitigé. Ca me donne à la fois envie de faire, mais de manière générale, je ressens l'envie d'être seul, contrairement aux autres stimulants. Je ne me sens pas pousser une confiance en moi magique, et, extravertie de base, j'en devient au contraire assez introvertie. J'évite donc d'en prendre le weekend, et la réserve aux jours de taff.

En terme de durée, le lp est étrange. Parfois, je ne ressens rien du tout. Parfois, je sens quelque chose seulement à partir de h+4. Parfois inversement, cela ne marche qu'entre h+1 et h+3/4. Il m'est aussi arrivé une fois de ressentir des effets forts (pas que résiduelle) pendant plus de 12h. J'ai remarqué que des facteurs comme ventre plein/vide, fatigue etc influent énormément sur cette molécule, bien + que la majorité des autres.

En terme d'effet secondaire purement negatif, il y en a pas mal. Globalement, c'est les effets negatifs des stims quoi. Durant l'effet, le plus chiant, c'est l'impossibilité de manger. Il y a aussi une légere tacycardie, une plus grande facilité à l'anxiété, et plus rarement, des maux de ventre ou de tête.

Durant la redescente, il y a des effets residuelles qui favorise l'insomnie, l'anxiété et les maux de tête. Mais rien à voir avec les autres stims, c'est light à côté. Surtout, bon point, vu que il y a pas d'euphorie, il y a pas non plus de disphorie en descente, du moins, pas pour moi. C'est surtout physique.

Ducoup, la ritaline, oui ou non?

Pour l'instant, j'insiste car malgré tout, ca fait vraiment le taff. En début d'échec scolaire à la fac, j'arrive à m'accrocher comme je peux aux cours et devoirs à rendre, et les faire bien plus efficacement qu'avant, ou c'etait une réelle souffrance, l'attention lâchant toute les 5 minutes même sur un sujet m'intéressant.

Cependant, j'ai perdu du poid, c'est dur de trouver le bon horaire pour manger aux deux repas +, et j'ai l'impression que le medicament fait bruler la graisse plus vite, ce qui ne m'arrange pas, passant de 56 à 53 kilos pour 1m81.
J'ai encore plus de difficulté de sommeil, je me force à ne prendre le benzo qu'en cas d'insomnie lourde (- de 4h de sommeil au total) et seulement si je taffe le lendemain.
Je me demande si je ne vais pas demander à ma psy de passer au LI afin de diminuer la durée de l'effet, le plus gros problème en sois.

C'est donc une analyse mytigé. Les effets bénéfiques sont bien ceux attendu. Mais les effets secondaires en valent-ils le prix?

Dernière modification par Psychotropeur (26 février 2021 à  20:57)

Reputation de ce post
 
Merci du retour d'expérience!

On s'detruit la santé pour se sentir en vie

Hors ligne

 

HUMA_NOlDS 
mec cool
France
1130
Inscrit le 29 Nov 2020
458 messages
Pas de disphorie en descente ? eek On doit pas avoir la même molécule

<3

Hors ligne

 

Psychotropeur 
Apprenti chamane
France
1700
Inscrit le 01 Dec 2018
348 messages
Blogs

HUMA_NOlDS a écrit

Pas de disphorie en descente ? eek On doit pas avoir la même molécule

Perso j'en ai pas en dehors d'une légère anxiété. On est tous différents écoute haha

Je me sens même au contraire assez libéré par l'arrêt des effets


On s'detruit la santé pour se sentir en vie

Hors ligne

 

Akaion 
Psycho-spationaute
France
2800
Inscrit le 22 Aug 2020
413 messages
Blogs
Salut

C'est une bonne réaction au méthylphénidate pour le coup, l'anxiété n'a rien d'anormale, c'est l'histoire d'une habitude à prendre en y remédiant naturellement par une occupation des pensées tendant plus vers du positif. Et il y a ce côté vasoconstricteur que tu dois percevoir via la tachycardie, si c'est vraiment une gêne, tu peux évoquer l'idée de bêta-bloquants à ton médecin traitant qui est meilleur décideur (surtout vu leur nombre).

Ta faim reviendra naturellement tu t'en doutes mais sur le moment c'est un anorexigène d'une efficacité similaire aux amphétamines, c'est pas très agréable d'où une autre proposition aussi de te faire prescrire des Diet Boissons Hp-Hc à raison d'un flacon ou deux par jour, si bien sûr c'est en accord avec ton état de santé général.

La concentration est accrue, c'est aussi ce que je ressens sous MPH c'est très ciblé quand on réalise une tâche et agréable surtout si on est habituellement du genre à partir de tous les côtés, d'où la prescription de la Ritaline, Concerta, etc. pour les personnes atteintes de TDA/H.

L'insomnie est tenace, c'est le succès de la libération prolongée de méthylphénidate pour des formes sévères de narcolepsies où le traitement par Modafinil n'est pas efficace.

Notre pays en retard sur le sujet ne propose pas de sels d'amphétamines qui peuvent être une alternative à un échec de traitement à la Ritaline.

Pour dormir il te faudra un coup de pouce, si tu t'en sors avec les benzo c'est bien malgré l'addiction qui en résulte naturellement. Les z-drugs de type zolpidem ou zopiclone te sont sûrement moins efficaces que le lormétazépam (qui a l'avantage d'avoir comme glucuroconjugué le lorazépam efficace sur l'insomnie en ciblant et traitant la cause directe de celle-ci et dont les métabolites inactives permettent une action suffisante et pas trop prolongée, le Top pour ne pas croiser d'effets résiduels de trop près) voire le loprazolam de marque Havlane qui reste un modulateur allostérique positif entraînant moins de tolérance que la plupart des autres hypnosédatifs mais atteignant son pic plasmatique plus tardivement et donc un poil plus de résidus ensuite. Après rien ne t'empêche d'approfondir le sujet avec un neurologue spécialiste du sommeil car l'efficacité d'antihistaminiques est parfois plus prisée car moins risquée sur le plan addictogène, et parfois une benzodiazépine efficace ne sera pas la sédative qu'on pensait la plus adaptée au départ mais peut-être la plus myorelaxante ou agissant davantage sur des symptômes physiques d'anxiété. N'oublions pas la large panoplie de pathologies sous-jacentes évolutives en parallèle de la prise de psychostimulants.

Bonne réussite à toi en tout cas, merci pour le retour que je trouve intéressant car il recoupe mon expérience bien que légèrement différente sur l'un des analogues fluorés de la Ritaline.

J'oubliais, ta proposition de forme LI est intéressante pour une meilleure adaptation si tu trouves les effets de la LP trop durables et débordants sur ton temps de repos.

Bonne continuation.
Cdt

PS : tu l'as dit, notre énergie est perçue comme redirigée, ce qui a l'avantage d'être dopaminergique sans épuiser en vidant les stocks dans les synapses comme feraient les amphétamines, notons une dernière chose : la neurotoxicité assez faible du produit.

Dernière modification par Akaion (28 février 2021 à  19:17)


Le poison est toujours dans la dose,
jamais dans la chose.

Hors ligne

 

Psychotropeur 
Apprenti chamane
France
1700
Inscrit le 01 Dec 2018
348 messages
Blogs

Akaion a écrit

Salut

C'est une bonne réaction au méthylphénidate pour le coup, l'anxiété n'a rien d'anormale, c'est l'histoire d'une habitude à prendre en y remédiant naturellement par une occupation des pensées tendant plus vers du positif. Et il y a ce côté vasoconstricteur que tu dois percevoir via la tachycardie, si c'est vraiment une gêne, tu peux évoquer l'idée de bêta-bloquants à ton médecin traitant qui est meilleur décideur (surtout vu leur nombre).

Ta faim reviendra naturellement tu t'en doutes mais sur le moment c'est un anorexigène d'une efficacité similaire aux amphétamines, c'est pas très agréable d'où une autre proposition aussi de te faire prescrire des Diet Boissons Hp-Hc à raison d'un flacon ou deux par jour, si bien sûr c'est en accord avec ton état de santé général.

La concentration est accrue, c'est aussi ce que je ressens sous MPH c'est très ciblé quand on réalise une tâche et agréable surtout si on est habituellement du genre à partir de tous les côtés, d'où la prescription de la Ritaline, Concerta, etc. pour les personnes atteintes de TDA/H.

L'insomnie est tenace, c'est le succès de la libération prolongée de méthylphénidate pour des formes sévères de narcolepsies où le traitement par Modafinil n'est pas efficace.

Notre pays en retard sur le sujet ne propose pas de sels d'amphétamines qui peuvent être une alternative à un échec de traitement à la Ritaline.

Pour dormir il te faudra un coup de pouce, si tu t'en sors avec les benzo c'est bien malgré l'addiction qui en résulte naturellement. Les z-drugs de type zolpidem ou zopiclone te sont sûrement moins efficaces que le lormétazépam (qui a l'avantage d'avoir comme glucuroconjugué le lorazépam efficace sur l'insomnie en ciblant et traitant la cause directe de celle-ci et dont les métabolites inactives permettent une action suffisante et pas trop prolongée, le Top pour ne pas croiser d'effets résiduels de trop près) voire le loprazolam de marque Havlane qui reste un modulateur allostérique positif entraînant moins de tolérance que la plupart des autres hypnosédatifs mais atteignant son pic plasmatique plus tardivement et donc un poil plus de résidus ensuite. Après rien ne t'empêche d'approfondir le sujet avec un neurologue spécialiste du sommeil car l'efficacité d'antihistaminiques est parfois plus prisée car moins risquée sur le plan addictogène, et parfois une benzodiazépine efficace ne sera pas la sédative qu'on pensait la plus adaptée au départ mais peut-être la plus myorelaxante ou agissant davantage sur des symptômes physiques d'anxiété. N'oublions pas la large panoplie de pathologies sous-jacentes évolutives en parallèle de la prise de psychostimulants.

Bonne réussite à toi en tout cas, merci pour le retour que je trouve intéressant car il recoupe mon expérience bien que légèrement différente sur l'un des analogues fluorés de la Ritaline.

J'oubliais, ta proposition de forme LI est intéressante pour une meilleure adaptation si tu trouves les effets de la LP trop durables et débordants sur ton temps de repos.

Bonne continuation.
Cdt

PS : tu l'as dit, notre énergie est perçue comme redirigée, ce qui a l'avantage d'être dopaminergique sans épuiser en vidant les stocks dans les synapses comme feraient les amphétamines, notons une dernière chose : la neurotoxicité assez faible du produit.

Bonjour et merci de ta réponse construite et proposant des pistes intéressantes ! Surtout pour les boissons "diet" dont tu parles. De quoi s'agit il? Ca diminuera les conséquences nutritionelle ou me donnera faim au contraire ?

Je suppose que tu prenais de l'ethilphenidate ou un autre rc ducoup?

En ce qui concerne les benzos, j'ai deja tenter les AH. Je trouve qu'ils augmentent l'anxiété voir même des effets physique désagréable quand je les prend en descente/sous l'influence d'un autre prod. C'est des bons sedatifs seulement quand totalement sobre sur moi. Les z-drugs sont clairement mes hypnotique préféré mais la facilité de sommeil est tellement intense que le risque d'addiction thérapeutique en serais booster. Je prend par contre de la melatonine prescrite par ma neuropsy (3mg par soir, dose de cheval mais ça marche plutôt bien, d'une manière assez proche des AH mais sans les effets indésirables).

Les benzos, c'est vraiment quand les effets s'etendent trop, c'est une sorte de bouton off magique pour mettre fin à l'effet du stim. Mais dans l'idéal, j'essaie de jamais prendre ma ritaline après 14h30 pour être sur de dormir à minuit.

En vrai, c'est l'effet coupe faim le vrai problème. Il m'oblige à prendre ma ritaline en tout debut d'après midi, ce qui diminue donc le temps ou je peux l'exploiter (j'ai pas le matin ducoup). Mais cela me rassure que tu me disent que cet effet s'atténue avec le temps. Merci!


On s'detruit la santé pour se sentir en vie

Hors ligne

 

Akaion 
Psycho-spationaute
France
2800
Inscrit le 22 Aug 2020
413 messages
Blogs

Psychotropeur a écrit

Akaion a écrit

Salut

C'est une bonne réaction au méthylphénidate pour le coup, l'anxiété n'a rien d'anormale, c'est l'histoire d'une habitude à prendre en y remédiant naturellement par une occupation des pensées tendant plus vers du positif. Et il y a ce côté vasoconstricteur que tu dois percevoir via la tachycardie, si c'est vraiment une gêne, tu peux évoquer l'idée de bêta-bloquants à ton médecin traitant qui est meilleur décideur (surtout vu leur nombre).

Ta faim reviendra naturellement tu t'en doutes mais sur le moment c'est un anorexigène d'une efficacité similaire aux amphétamines, c'est pas très agréable d'où une autre proposition aussi de te faire prescrire des Diet Boissons Hp-Hc à raison d'un flacon ou deux par jour, si bien sûr c'est en accord avec ton état de santé général.

La concentration est accrue, c'est aussi ce que je ressens sous MPH c'est très ciblé quand on réalise une tâche et agréable surtout si on est habituellement du genre à partir de tous les côtés, d'où la prescription de la Ritaline, Concerta, etc. pour les personnes atteintes de TDA/H.

L'insomnie est tenace, c'est le succès de la libération prolongée de méthylphénidate pour des formes sévères de narcolepsies où le traitement par Modafinil n'est pas efficace.

Notre pays en retard sur le sujet ne propose pas de sels d'amphétamines qui peuvent être une alternative à un échec de traitement à la Ritaline.

Pour dormir il te faudra un coup de pouce, si tu t'en sors avec les benzo c'est bien malgré l'addiction qui en résulte naturellement. Les z-drugs de type zolpidem ou zopiclone te sont sûrement moins efficaces que le lormétazépam (qui a l'avantage d'avoir comme glucuroconjugué le lorazépam efficace sur l'insomnie en ciblant et traitant la cause directe de celle-ci et dont les métabolites inactives permettent une action suffisante et pas trop prolongée, le Top pour ne pas croiser d'effets résiduels de trop près) voire le loprazolam de marque Havlane qui reste un modulateur allostérique positif entraînant moins de tolérance que la plupart des autres hypnosédatifs mais atteignant son pic plasmatique plus tardivement et donc un poil plus de résidus ensuite. Après rien ne t'empêche d'approfondir le sujet avec un neurologue spécialiste du sommeil car l'efficacité d'antihistaminiques est parfois plus prisée car moins risquée sur le plan addictogène, et parfois une benzodiazépine efficace ne sera pas la sédative qu'on pensait la plus adaptée au départ mais peut-être la plus myorelaxante ou agissant davantage sur des symptômes physiques d'anxiété. N'oublions pas la large panoplie de pathologies sous-jacentes évolutives en parallèle de la prise de psychostimulants.

Bonne réussite à toi en tout cas, merci pour le retour que je trouve intéressant car il recoupe mon expérience bien que légèrement différente sur l'un des analogues fluorés de la Ritaline.

J'oubliais, ta proposition de forme LI est intéressante pour une meilleure adaptation si tu trouves les effets de la LP trop durables et débordants sur ton temps de repos.

Bonne continuation.
Cdt

PS : tu l'as dit, notre énergie est perçue comme redirigée, ce qui a l'avantage d'être dopaminergique sans épuiser en vidant les stocks dans les synapses comme feraient les amphétamines, notons une dernière chose : la neurotoxicité assez faible du produit.

Bonjour et merci de ta réponse construite et proposant des pistes intéressantes ! Surtout pour les boissons "diet" dont tu parles. De quoi s'agit il? Ca diminuera les conséquences nutritionelle ou me donnera faim au contraire ?

Je suppose que tu prenais de l'ethilphenidate ou un autre rc ducoup?

En ce qui concerne les benzos, j'ai deja tenter les AH. Je trouve qu'ils augmentent l'anxiété voir même des effets physique désagréable quand je les prend en descente/sous l'influence d'un autre prod. C'est des bons sedatifs seulement quand totalement sobre sur moi. Les z-drugs sont clairement mes hypnotique préféré mais la facilité de sommeil est tellement intense que le risque d'addiction thérapeutique en serais booster. Je prend par contre de la melatonine prescrite par ma neuropsy (3mg par soir, dose de cheval mais ça marche plutôt bien, d'une manière assez proche des AH mais sans les effets indésirables).

Les benzos, c'est vraiment quand les effets s'etendent trop, c'est une sorte de bouton off magique pour mettre fin à l'effet du stim. Mais dans l'idéal, j'essaie de jamais prendre ma ritaline après 14h30 pour être sur de dormir à minuit.

En vrai, c'est l'effet coupe faim le vrai problème. Il m'oblige à prendre ma ritaline en tout debut d'après midi, ce qui diminue donc le temps ou je peux l'exploiter (j'ai pas le matin ducoup). Mais cela me rassure que tu me disent que cet effet s'atténue avec le temps. Merci!

Je suis généralement sur le 4fluoro methylphénidate, trois à quatre fois plus fort que son jumeau sans cet atome de fluor en position 4 qui augmente la réceptivité dopaminergique et sur la norépinéphrine.

Les diet-boissons hyperproteinées et hypercaloriques dites hp-hc sont des flacons de 200 à 300 mL complémentaires aux repas pour les sujets ayant tendance à ne pas se nourrir correctement ou suffisament. Généralement cela fait entre 400 et 600 kcal pour 20 à 30g de protéines, se voulant selon les marques sans sucres. A choisir selon ses goûts dans les pharmacies sur prescription médicale et surveillance au moins mensuelle du poids et de la tension artérielle. A raison d'un à deux flacons par jour (10h et 16h par exemple) ça peut être une solution à une dénutrition.

Sinon bien joué pour les benzo et ta maitrise de la prise de Ritaline, la prise en compte des heures d'administration est fondamentale. Après sache que les z-drugs sont vite tolérées par l'organisme et que les doses initiales deviennent généralement inefficaces passé un traitement d'un mois. La zopiclone l'a souvent montré, quant au zolpidem c'est un médicament qui se veut ne pas être inscrit dans un traitement durable mais exceptionnel et rapide bien au contraire. Pense à explorer d'autres pistes.

Cdt

Dernière modification par Akaion (02 mars 2021 à  04:06)


Le poison est toujours dans la dose,
jamais dans la chose.

Hors ligne

 

HUMA_NOlDS 
mec cool
France
1130
Inscrit le 29 Nov 2020
458 messages

Psychotropeur a écrit

i

Ca dépends des doses, je me souviens d'une descente vraiment compliquée avec 6 cp genre un peu plus de 300mg en - de 24h


<3

Hors ligne

 

Johan89 
Nouveau Psycho
600
Inscrit le 02 Oct 2018
118 messages
Blogs

Akaion a écrit

notons une dernière chose : la neurotoxicité assez faible du produit.

Salut tu as de la publication à l'appuie ? Je me renseigne depuis plusieurs années (étant moi même sous traitement depuis un bon bout de temps), sur la neurotoxicité du MPH et à ma connaissance il n'y a aucune neurotoxicité qui ait été mise en évidence pour le moment. Ce qui ne veut pas dire qu'elle n'existe pas, mais qu'on ne la pas encore identifiée pour le moment; contrairement aux amphets ou encore pour la C (qui est structurellement très proche, et qui se détache du MPH uniquement par son affinité sérotoninergique).

J'ai déja fait plusieurs posts sur le sujet et j'en ai déja pas mal discuté, mais du coup si tu as des infos que je n'ai pas, je suis preneur:

Sinon vis a vis de la neurotox/modif neuronales j'ai essayé de pas mal me renseigner sans jamais obtenir de réponse convaincante. A priori on ne sait pas, pas de mise en évidence d'une neurotox importante mais rien qui prouve le contraire non plus. Ya clairement moins de retours d'intoxication qu'aux amphets avec ce prod, mais peut etre du au fait qu'il est moins recreatif et donc moins de gens forcent la dose ou essayent des choses qu'ils essayeraient facilement avec des amphets.
A priori (sans parler de neurotox) la demande serait croissante en dopa de +24% la première année: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23696790

Je joins les pharmaco respectives des différents formats qui existent.Image: https://www.psychoactif.org/forum/uploa … o-tdah.png

Sur:
https://www.psychoactif.org/forum/2019/ … 522_1.html

Comparaison MPH / Amphet / C

Enfait, le MPH c'est très similaire à de la C, en terme de pharmaco : déja les molécules ont un peu la même tronche, casi même affecte dopaminergique, affecte noradrinergique du MPH est un tout petit peu plus faible que la C (descente un peu moins dure certainement due à ça), et par contre le MPH a une affinité pour la séroto complétement pourrie alors que la C est pas mal à ce niveau la (c'est peut-être une des raisons pour lesquelles il y a une mydriase avec de la C et pas le MPH). La C a une neurotoxicité connue: baisse de stocks de matière grise etc.., alors que pour le MPH ba on en sait pas encore grand chose. Cependant si le MPH était vraiment dévastateur sur un pdv neurotox on s'en serait certainement déjà aperçu, puisque c'est une vieille molécule, très prescrite -mais ca ne prouve rien et on est pas à l'abri d'une nouvelle découverte-. Source:

from: https://www.psychoactif.org/forum/2020/ … 526_1.html

L'étude en question: https://bmcpharma.biomedcentral.com/art … 1-2210-6-6

Sa conclusion:

The current and previous studies support the following conclusions: 1) cocaine blocks all 3 monoamine transporters at similar concentrations; 2) methylphenidate inhibits DAT and NET well but a 1000-fold higher concentration of the drug is required to inhibit SERT; 3) Amphetamine and methamphetamine are most potent at NET, while being 5- to 9-fold less potent at DAT, and 200- to 500-fold less potent at SERT; 4) MDMA has moderately higher apparent affinity for SERT and NET than for DAT. The relative potencies of a drug to inhibit DAT, NET and SERT suggest which neurotransmitter systems are disrupted the most by each of these stimulants and thus the likely primary mechanism of drug action.

Enfin comme tu l'as dis la ritaline n'épuises pas les stocks dopaminergique; cette article concluerait presque qu'il n'y a pas de neurotox associé à l'affinité dopaminergique pour le MPH (ce qui n'exclut pas l'affinité NET) :

En outre, les présents résultats confirment et étendent les résultats précédents indiquant que le méthylphénidate, contrairement à l'amphétamine, n'a pas de potentiel neurotoxique DA,

from: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/9365033/

En attendant ta réponse smak

Petit edit: Par rapport à ce que disait psychotropeur sur la sensation coupe-faim amphet like du MPH. Chez moi les amphets ça me réduit légèrement la faim, par contre le MPH c'est tout à fait l'inverse, ça me brasse l'estomac énormément et c'est très désagréable si mon estomac est vide, ce qui fait que j'augmente le nombre de repas que je prends (et donc de quantité de bouffe avalée), et je mange plus qu'en temps normal. Ca se caractérise entre autres, par le fait de prendre 200g de pâtes à 18h30, et puis de me refaire une assiette de 200g avant de me coucher vers 23h30-minuit. De tous les gens que je connaisse je suis quasiment le seul pour qui le MPH me fait plus manger que dans mon état normal.

Dernière modification par Johan89 (05 mars 2021 à  15:39)

Hors ligne

 

Akaion 
Psycho-spationaute
France
2800
Inscrit le 22 Aug 2020
413 messages
Blogs

Johan89 a écrit

Akaion a écrit

notons une dernière chose : la neurotoxicité assez faible du produit.

Salut tu as de la publication à l'appuie ? Je me renseigne depuis plusieurs années (étant moi même sous traitement depuis un bon bout de temps), sur la neurotoxicité du MPH et à ma connaissance il n'y a aucune neurotoxicité qui ait été mise en évidence pour le moment. Ce qui ne veut pas dire qu'elle n'existe pas, mais qu'on ne la pas encore identifiée pour le moment; contrairement aux amphets ou encore pour la C (qui est structurellement très proche, et qui se détache du MPH uniquement par son affinité sérotoninergique).

J'ai déja fait plusieurs posts sur le sujet et j'en ai déja pas mal discuté, mais du coup si tu as des infos que je n'ai pas, je suis preneur:

Sinon vis a vis de la neurotox/modif neuronales j'ai essayé de pas mal me renseigner sans jamais obtenir de réponse convaincante. A priori on ne sait pas, pas de mise en évidence d'une neurotox importante mais rien qui prouve le contraire non plus. Ya clairement moins de retours d'intoxication qu'aux amphets avec ce prod, mais peut etre du au fait qu'il est moins recreatif et donc moins de gens forcent la dose ou essayent des choses qu'ils essayeraient facilement avec des amphets.
A priori (sans parler de neurotox) la demande serait croissante en dopa de +24% la première année: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23696790

Je joins les pharmaco respectives des différents formats qui existent.Image: https://www.psychoactif.org/forum/uploa … o-tdah.png

Sur:
https://www.psychoactif.org/forum/2019/ … 522_1.html

Comparaison MPH / Amphet / C

Enfait, le MPH c'est très similaire à de la C, en terme de pharmaco : déja les molécules ont un peu la même tronche, casi même affecte dopaminergique, affecte noradrinergique du MPH est un tout petit peu plus faible que la C (descente un peu moins dure certainement due à ça), et par contre le MPH a une affinité pour la séroto complétement pourrie alors que la C est pas mal à ce niveau la (c'est peut-être une des raisons pour lesquelles il y a une mydriase avec de la C et pas le MPH). La C a une neurotoxicité connue: baisse de stocks de matière grise etc.., alors que pour le MPH ba on en sait pas encore grand chose. Cependant si le MPH était vraiment dévastateur sur un pdv neurotox on s'en serait certainement déjà aperçu, puisque c'est une vieille molécule, très prescrite -mais ca ne prouve rien et on est pas à l'abri d'une nouvelle découverte-. Source:

from: https://www.psychoactif.org/forum/2020/ … 526_1.html

L'étude en question: https://bmcpharma.biomedcentral.com/art … 1-2210-6-6

Sa conclusion:

The current and previous studies support the following conclusions: 1) cocaine blocks all 3 monoamine transporters at similar concentrations; 2) methylphenidate inhibits DAT and NET well but a 1000-fold higher concentration of the drug is required to inhibit SERT; 3) Amphetamine and methamphetamine are most potent at NET, while being 5- to 9-fold less potent at DAT, and 200- to 500-fold less potent at SERT; 4) MDMA has moderately higher apparent affinity for SERT and NET than for DAT. The relative potencies of a drug to inhibit DAT, NET and SERT suggest which neurotransmitter systems are disrupted the most by each of these stimulants and thus the likely primary mechanism of drug action.

Enfin comme tu l'as dis la ritaline n'épuises pas les stocks dopaminergique; cette article concluerait presque qu'il n'y a pas de neurotox associé à l'affinité dopaminergique pour le MPH (ce qui n'exclut pas l'affinité NET) :

En outre, les présents résultats confirment et étendent les résultats précédents indiquant que le méthylphénidate, contrairement à l'amphétamine, n'a pas de potentiel neurotoxique DA,

from: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/9365033/

En attendant ta réponse smak

Petit edit: Par rapport à ce que disait psychotropeur sur la sensation coupe-faim amphet like du MPH. Chez moi les amphets ça me réduit légèrement la faim, par contre le MPH c'est tout à fait l'inverse, ça me brasse l'estomac énormément et c'est très désagréable si mon estomac est vide, ce qui fait que j'augmente le nombre de repas que je prends (et donc de quantité de bouffe avalée), et je mange plus qu'en temps normal. Ca se caractérise entre autres, par le fait de prendre 200g de pâtes à 18h30, et puis de me refaire une assiette de 200g avant de me coucher vers 23h30-minuit. De tous les gens que je connaisse je suis quasiment le seul pour qui le MPH me fait plus manger que dans mon état normal.

Il faut regarder dans la toxicinétique en général. Le MPH n'augmente pas le taux d'aminotransférases sériques ni lésions hépatiques. Sa relation aux opioïdes est aussi intéressante avec la somnolence qu'elle peut induire et dont les effets sur l'analgésie, le cognitif et les cancers commencent à être des pistes de médication. Les seules hépatotoxcités décelées avec MPH ont conduit des lésions car les doses étaient trop importantes, la nécrose hépatique s'est liée à une faible réponse immunitaire. Le tout sous MPH hydrochloride avec un ALT évoluant en flèche.

Notons aussi que l'acétamide est un stabilisant en chimie organique et le phénylpiperidine un opioïde analgésique. Le méthylphénidate est plus précisément de l'alpha-phenylpiperidine-2-acetamide .

Bonne soirée à toi

Dernière modification par Akaion (13 mars 2021 à  21:12)


Le poison est toujours dans la dose,
jamais dans la chose.

Hors ligne

 

jonforum 
Nouveau membre
000
Inscrit le 22 Jan 2020
6 messages
je suis a 10mg le matin et sa dure toute la journée.
Tres euphorisant et très efficace !
20mg pour des sessions de coding de 18h!
A 10mg, 0 effect secondaire et que du bonheur!
A 20mg, rare mais des douleurs passagère au cœur et fatigue insomniaque.
Ne pas dépasser 20mg/j pour mon cas.

Ont me prescrit cette maque (apo)
https://ressourcessante.salutbonjour.ca … lphenidate

Dernière modification par jonforum (21 avril 2021 à  15:13)

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Fanzine N°4 : nous voulons connaitre le taux de pureté de nos drogues
    Il y a 4jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Enquête sur la cannabis comme aide au sevrage/baisse/controle des...
    Il y a 1jCommentaire de youyou09 (9 réponses)
     Appel à témoignage 
    Avec Safe testez le nouveau spray nasal (MAD)
    Il y a 4jCommentaire de Caïn (38 réponses)
     Appel à témoignage 
    Quel serait le kit d'injection adapté à vos pratiques ?
    Il y a 33mnCommentaire de filousky (32 réponses)
     Forum UP ! 
    Sniffer - Mon compte rendu sur le 5-MAPB
    Il y a 18hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Filtre verre/céramique
    Il y a 17hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Gérer sa consommation - Nefopam, sub er . héroïne
    Il y a moins d'1mnNouvelle discussion de TacosVegan dans [Heroïne...]
     Forum 
    Fumer - Acheter et paiement en ligne
    Il y a 5mnCommentaire de NEOFIT75 dans [Cannabis...]
    (33 réponses)
     Forum 
    Effets - Aucun effet des opiacés malgré aucune tolérance
    Il y a 10mnCommentaire de fafefifofu dans [Opiacés et opioïdes...]
    (10 réponses)
     Forum 
    Addiction - Grossesse allaitement et cannabis
    Il y a 22mnNouvelle discussion de W0lff dans [Cannabis...]
     Forum 
    Quel serait le kit d'injection adapté à vos pratiques ?
    Il y a 33mn
    7
    Commentaire de filousky dans [Injection et réductio...]
    (32 réponses)
     Forum 
    Tres en colères / Cmp Docteur Menteur , Apathique et condescendant .
    Il y a 34mnCommentaire de Zion_420 dans [Méthylphénidate (Rita...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Je vais finir par mourir
    Il y a 3hCommentaire de Zion_420 dans [Alcool...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Actualité - Protonmail livre les adresses IP de ses utilisateurs à la police
    Il y a 3h
    1
    Commentaire de supermario64 dans [Anonymat et sécurité...]
    (13 réponses)
     Blog 
    Muscle Cars Song - Rap
    Il y a 9h
    1
    Commentaire de Régular Psyché dans le blog de Régular Psyché
    (6 commentaires)
     Blog 
    Fanzine N°4 : nous voulons connaitre le taux de pureté de nos drogues
    Il y a 16h
    2
    Commentaire de kaneda dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
    (3 commentaires)
     Blog 
    Kesington Avenue , Philadelphie (images choquantes)
    Il y a 1jCommentaire de Rick dans le blog de Rick
    (3 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Auto-évaluer votre consommation d'alcool
    Dernier quizzZ à 10:25
     PsychoWIKI 
    Les outils pour le sniff a moindre risque
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Maxime78, juba013, Slacka, Andreasch, MinuitPills, Magi nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Premier trip sous truffes
    par Xaxaxahehehe, le 07 Sep 2021
    Coucou Je vais vous raconter mon trip aux truffes hallucinogènes plutôt étonnant que j’ai vécu récemment. Pour information je suis un homme de 20 ans, 1,74m, 60kg, débutant dans la drogue dite dure. C’était ma première expérience avec la psilocybine. J’ai acheté il y a un mois en...[Lire la suite]
     Quel serait le kit d'injection adapté à vos pratiques ?
    par L'Apoticaire, le 15 Jul 2021
    Les stéribox sont pour moi (et beaucoup d'autres usagers qui sont passés à du matos plus adapté à l'IV de drogues que les stéri) carrément obsolète, certes c'est évidemment infiniement mieux que d'utiliser une cuillère à soupe sale avec de l'eau du robinet, de filtrer sa solution avec un...[Lire la suite]
     1 ère expérience 1cp-LSD
    par Cartooner, le 12 Jul 2021
    1 ère fois au 1cp lsd : 220 mcg en 2 drop Je suis chez ma copine il est 16h, je m’envoie 110mcg et elle 75 Les effets commencent à se faire ressentir rapidement pour moi, nous sommes en intérieur pour le moment. Soudainement une envie folle de manger du chocolat kinder x) J’en mange, je ne s...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Full S&S amha également - Johan dans [forum] Avez-vous essayé à la fois le LSD 1-p et le LSD 25? Comment se comparent-ils?
    (Il y a 2h)
    liens hypertextes, infographies, raisonnement soutenus par des sources etc. :) dans [forum] [débat] La paix sociale (économique) est elle le dernier frein à la légalisation des drogues ?
    (Il y a 17h)
    Beau temoignage. L'avenir est de nous les vieux. Marco dans [forum] Consommer du speed en intra-veineuse ?
    (Il y a 18h)
    condescendant tout ça... raisonnement limité, stigmatisant dans [forum] [Vidéo] Pénurie, inaction politique: le scandale de la naloxone
    (Il y a 1j)
    Certains politiciens finiront par le comprendre, Espérons !!!! (Prescripteur) dans [forum] [débat] La paix sociale (économique) est elle le dernier frein à la légalisation des drogues ?
    (Il y a 1j)

    Pied de page des forums