Cannabis, migraine et cephalees par abus de medicaments / PsychoACTIF

Cannabis, migraine et cephalees par abus de medicaments

Publié par ,
851 vues, 0 réponses
prescripteur 
Modérateur
11900
Inscrit le 22 Feb 2008
8923 messages
Blogs
Bonjour, cette étude parait intéressante. Elle plaide pour une utilisation prudente du cannabis dans les migraines. Mais la relation de causalité est à prendre avec prudence. Personnellement je l'interpréterais plutot dans le sens que le cannabis est un produit de plus capable de creer des  céphalées par abus de médicaments (avec la codeine, les triptans, les anti-inflammatoires etc..). Amicalement

https://www.ajmc.com/view/cannabis-use- … igraineurs

Sur la base des résultats, les chercheurs suggèrent qu'il peut être bénéfique de conseiller aux patients souffrant de migraine chronique et de céphalées par surconsommation de médicaments (MOH) de réduire la consommation de cannabis pour traiter efficacement le  MOH.

Les résultats d'une étude rétrospective montrent que la consommation de cannabis contribue de manière significative à la prévalence des céphalées par surconsommation médicamenteuse (MOH) chez les patients souffrant de migraine chronique (CM). Les individus présentaient également une association bidirectionnelle cannabis-opioïde dans laquelle l'utilisation de l'un augmentait l'utilisation de l'autre.

Sur la base des résultats, les chercheurs suggèrent qu'il pourrait être bénéfique de conseiller aux patients atteints de CM et de MOH de réduire la consommation de cannabis pour traiter efficacement la MOH. Le résumé sera présenté à la 73e réunion annuelle de l'American Academy of Neurology, qui se tiendra virtuellement du 17 au 22 avril 2021.

Le MOH résulte de la surutilisation régulière de médicaments contre les maux de tête aigus comme les triptans, les ergots, les barbituriques ou les opiacés  chez des patients présentant des troubles de céphalées primaires préexistants. Le cannabis affecte le système endocannabinoïde dans le cerveau, qui joue un rôle dans le traitement de la douleur, ont expliqué les chercheurs. Bien que certaines preuves soutiennent l'utilisation du cannabis pour le traitement de la douleur chronique, des preuves anecdotiques suggèrent que la consommation de cannabis peut conduire à une MOH.


Pour déterminer si la consommation de cannabis prédit la MOH chez les patients atteints de CM, les chercheurs ont utilisé le Stanford Repository Cohort Discovery Tool pour évaluer les données de 368 patients adultes atteints de CM (150 utilisant du cannabis, 218 ne consommant pas de cannabis), qui en souffrent depuis au moins 1 an. .

Les données collectées entre 2015 et 2019 comprenaient des variables telles que l'âge, le sexe, la fréquence de la migraine, la durée actuelle de la CM, la durée actuelle de la consommation de cannabis, la surutilisation d'autres médicaments pour la migraine aiguë et des informations sur le MOH. Les chercheurs ont ensuite utilisé la régression logistique pour identifier les variables prédisant la MOH tout en contrôlant les prédicteurs restants. En outre, un regroupement hiérarchique agglomératif (AHC) a été effectué pour déterminer les groupes naturels en utilisant toutes les variables prédictives.

Parmi les patients atteints de CM inclus, 212 ont présenté une MOH tandis que 156 ne l'ont pas fait. Les analyses ont révélé:

    Cas de consommation actuelle de cannabis statistiquement significativement prédits avec MOH (odds ratio [OR] 5,99; P <.0001)
    Des associations significatives ont été trouvées entre la consommation actuelle de cannabis, la consommation d'opioïdes et le MOH
    L'AHC a constaté que les patients du groupe I étaient plus jeunes avec moins de migraines, une charge MOH plus élevée, plus de consommateurs actuels de cannabis et d'opioïdes que le groupe II

Dans l'ensemble, les personnes consommant du cannabis étaient 6 fois plus susceptibles d'avoir une MOH que celles qui n'en consommaient pas, tandis que les patients consommant des opioïdes étaient plus susceptibles d'avoir une consommation actuelle de cannabis. Le cannabis et les opioïdes peuvent influencer la zone grise périaqueductale du cerveau qui a été proposée comme générateur possible de crises de migraine.

"De nombreuses personnes atteintes de CM s'automédiquent déjà avec du cannabis, et il existe des preuves que le cannabis peut aider à traiter d'autres types de douleur chronique", a déclaré l'auteur de l'étude Niushen Zhang, MD. "Cependant, nous avons constaté que les personnes qui consommaient du cannabis avaient une augmentation significative des chances de souffrir également de MOH, ou de maux de tête rebond, par rapport aux personnes qui ne consommaient pas de cannabis.

Étant donné que l'analyse était rétrospective, de futures études longitudinales sont nécessaires pour mieux comprendre les causes et les effets de la consommation de cannabis et de la MOH chez les patients atteints de CM.
Reference

Zhang N and Woldeamanuel Y. Medication overuse headache in chronic migraine patients using cannabis: a case-referent study. Abstract presented at American Academy of Neurology 73rd Annual Meeting; April 17-22, 2021; Virtual. Accessed March 1, 2021.

Sur les céphalées par abus de médicaments voir par exemple

https://www.headache.ch/Schmerzmittelko … anguage=fr

Céphalées induites par l’abus de médicaments - traitement difficile mais gratifiant

U. W. Buettner

Les céphalées induites par l’abus de médicaments portent plusieurs noms et leur présentation clinique est variable. Cependant les différentes formes ont en commun des céphalées lentement progressives survenant au cours d’un traitement médicamenteux. Parallèlement, le caractère des céphalées traitées initialement se modifie. Par exemple une migraine sans aura pourra se transformer, par la prise régulière de différents médicaments, en une céphalée quotidienne, ne réagissant plus guère au traitement. Ces céphalées touchent toute la tête, elles sont décrites comme un étau qui serre ou un tiraillement continu, alors que les signes végétatifs de la migraine seront mineurs (Référence : Katzarava et Diener, Neurology 2003, volume 60, pages 1682-1683).

Le traitement consiste en un sevrage complet de toute médication analgésique (contre la douleur) et sédative (calmants), y compris caféine et codéine. Ce sevrage se fera de préférence en clinique, dans une unité neurologique spécialisée. Il se fait en général sur 5 à 12 jours. Les crises de céphalées sévères qui l’accompagnent pourront être atténuées par des antiémétiques (médicaments contre les nausées et les vomissements), si nécessaire par les corticoïdes et les neuroleptiques (médicaments contre les psychoses).

La planification d’une thérapie psychosomatique et activante pour la période après le sevrage est vivement conseillée. Sans ce traitement complémentaire le succès du sevrage est minime, alors qu’avec le traitement, un succès durable peut être obtenu chez 50 % des patients environ. Ce traitement est bénéfique, même si la maladie de base, les migraines, n’en bénéficie guère, mais il aidera à éviter la reprise de céphalées induites par l’abus de médicaments.

Dernière modification par prescripteur (10 mars 2021 à  08:54)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Fanzine N4 : Le scandale de la naloxone
    Il y a 2jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Enquête sur la cannabis comme aide au sevrage/baisse/controle des...
    Il y a 20hCommentaire de pierre (2 réponses)
     Appel à témoignage 
    Avec Safe testez le nouveau spray nasal (MAD)
    Il y a 4jCommentaire de Ladrague (35 réponses)
     Appel à témoignage 
    Quel serait le kit d'injection adapté à vos pratiques ?
    22 août 2021Commentaire de nmdar (30 réponses)
     Forum UP ! 
    Sub vers Metha
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Moisissure/Contamination - Doute de contamination sur kit après une semaine sans surveillance
    Il y a 21hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Comment éclaircir correctement et y en à t-il besoin?
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Exfuturaddict dans [Opium et rachacha...]
    (1 réponse)
     Forum 
    J'ai cru mourir samedi dernier
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Mathero57 dans [LSD 25...]
    (19 réponses)
     Forum 
    Première fois - Laisser infuser sous la langue VS l'avaler tout rond ?
    Il y a 23mn
    2
    Commentaire de ethanol dans [LSD 25...]
    (9 réponses)
     Forum 
    SS ou parano ?
    Il y a 27mnCommentaire de prescripteur dans [Tramadol...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Diazépam - Je crois que je suis en sevrage diazépam
    Il y a 45mnCommentaire de Sufenta dans [Benzodiazépines...]
    (14 réponses)
     Forum 
    Bad trip - Bad trip sous MDMA, comment réagir
    Il y a 1hCommentaire de Enispo dans [MDMA/Ecstasy...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Difference speed et cocaine ?
    Il y a 5hCommentaire de Stelli dans [Cocaïne-Crack...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Comment sniffer sans faire de bruit et éveiller les soupçons
    Il y a 7hCommentaire de UDilisateur dans [Cocaïne-Crack...]
    (7 réponses)
     Blog 
    Fanzine N4 : Le scandale de la naloxone
    Il y a 11h
    1
    Commentaire de Stelli dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
    (6 commentaires)
     Blog 
    J'ai récidivé
    Il y a 16hNouveau blog de L autre Lebowski dans [Tranche de vie]
     Blog 
    [Video] Les dissociatifs ! ( ketamine/dxm)
    Il y a 22hNouveau blog de Ledayuum dans [Carnet de bord]
     
      QuizzZ 
    Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
    Dernier quizzZ à 06:43
     PsychoWIKI 
    Les outils pour le sniff a moindre risque
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Magi, FRANCK49, Rivotril R, Venusxiii, Kabikon nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Premier trip sous truffes
    par Xaxaxahehehe, le 07 Sep 2021
    Coucou Je vais vous raconter mon trip aux truffes hallucinogènes plutôt étonnant que j’ai vécu récemment. Pour information je suis un homme de 20 ans, 1,74m, 60kg, débutant dans la drogue dite dure. C’était ma première expérience avec la psilocybine. J’ai acheté il y a un mois en...[Lire la suite]
     Quel serait le kit d'injection adapté à vos pratiques ?
    par L'Apoticaire, le 15 Jul 2021
    Les stéribox sont pour moi (et beaucoup d'autres usagers qui sont passés à du matos plus adapté à l'IV de drogues que les stéri) carrément obsolète, certes c'est évidemment infiniement mieux que d'utiliser une cuillère à soupe sale avec de l'eau du robinet, de filtrer sa solution avec un...[Lire la suite]
     1 ère expérience 1cp-LSD
    par Cartooner, le 12 Jul 2021
    1 ère fois au 1cp lsd : 220 mcg en 2 drop Je suis chez ma copine il est 16h, je m’envoie 110mcg et elle 75 Les effets commencent à se faire ressentir rapidement pour moi, nous sommes en intérieur pour le moment. Soudainement une envie folle de manger du chocolat kinder x) J’en mange, je ne s...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    agréable à lire ce Tr :) dans [forum] Tr: première fois avec 3phoria (mix 2-FEA/3-FEA)
    (Il y a 2h)
    Normal ! Kmt dans [forum] Reports aux dosages complètement fantaisistes
    (Il y a 9h)
    Ah? Et tous ceux qui sont malades et gerbent leurs tripes la première fois?... dans [forum] Heroine première fois
    (Il y a 16h)
    Merci pour ta réponse! :) MG~ dans [forum] Désinhibition sociale en soirée: O-PCE ou 3-MeO-PCE?
    (Il y a 17h)

    Pied de page des forums