Cannabis synthetique (noids) et risque d'arythmie / PsychoACTIF

Cannabis synthetique (noids) et risque d'arythmie

Publié par ,
930 vues, 1 réponses
prescripteur 
Modérateur
12100
Inscrit le 22 Feb 2008
9278 messages
Blogs
Bonjour, je pense que cet article doit etre connu. Amicalement



https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7093686/

Cannabinoïdes synthétiques et risque potentiel d'arythmie cardiaque: un message important pour les toxicomanes
Jules C. Hancox, Nicola J. Kalk et Graeme Henderson

Le ?9-tétrahydrocannabinol, l'ingrédient psychoactif du cannabis, et les agonistes synthétiques des récepteurs des cannabinoïdes (SCRA) activent le récepteur CB1 pour produire leurs effets comportementaux profonds et sont largement utilisés comme drogues récréatives. Il y a de plus en plus de preuves que les SCRA, communément connus sous le nom de rue Spice ou K2 (bien qu'il y en ait beaucoup d'autres, voir: http://www.emcdda.europa.eu/publication … nabinoids) peuvent produire des effets cardiovasculaires.

1 Les effets cardiotoxiques couramment observés des SCRA comprennent la tachycardie, les douleurs thoraciques et l'hypertension.1 Cependant, une bradycardie et une hypotension ont également été rapportées dans la toxicité induite par K2.

2 Ici, nous considérons les preuves d'anomalies de la repolarisation cardiaque après l'utilisation de SCRA, cela peut être particulièrement important pour les personnes qui reçoivent également des médicaments d'ordonnance psychiatriques ou de substitution aux opiacés, mais cela peut aussi être important pour les patients recevant d'autres drogues sur ordonnance ou récréatives.

L'un des problèmes liés à l'évaluation de la cardiotoxicité des SCRA est que, en raison d'un contexte de consommation de drogues à des fins récréatives plutôt que cliniques, la composition des drogues illicites peut être variable et différentes structures chimiques peuvent interagir de manière imprévisible1. (et inconnue de l'utilisateur) des combinaisons de différents composés SCRA et, généralement, la dose prise est inconnue.
La plupart des utilisateurs de SCRA sont polytoxicomanes, utilisant couramment du cannabis naturel ainsi que des SCRA, avec une minorité significative utilisant également des stimulants, 3 ce qui peut compliquer l'attribution des dommages physiques.
Cependant, il y a une probabilité 30 fois plus élevée (un risque par événement de 0,0006017) de nécessiter un traitement médical d'urgence après l'utilisation de SCRA par rapport à ceux qui consomment du cannabis seul (un risque par événement de 0,0000201) .4
Il existe de plus en plus de preuves d'un risque de allongement cliniquement significatif de l'intervalle QT (QTc) corrigé en fonction de la fréquence de l'électrocardiogramme (ECG) avec l'utilisation de SCRA.5–8
La principale arythmie associée à une repolarisation ventriculaire retardée, et donc à l'allongement de l'intervalle QTc, est la torsades de pointes (TdP).
Ceci est lié à la genèse cellulaire des dépolarisations précoces et à une dispersion accrue de la repolarisation, 9,10 et peut dégénérer en fibrillation ventriculaire fatale.
Ainsi, l'allongement de l'intervalle QTc par les drogues cliniques et récréatives est une question d'une certaine importance.

En 2014, Ibrahim et ses collègues ont signalé un cas d'arrêt cardiaque chez un homme d'âge moyen souffrant d'une coronaropathie concomitante, dans l'heure suivant la consommation du produit SCRA K2. Il a été réanimé avec succès et son ECG à l'admission à l'hôpital a montré un intervalle QTc prolongé (bien que non spécifié ).5
Le patient n'a pas montré d'anomalies électrolytiques et un dépistage de routine du médicament à l'admission a été négatif. La relation temporelle entre l'exposition au K2 et l'arrêt cardiaque et les preuves de nécrose myocardique sans occlusion coronaire aiguë ont conduit les auteurs à considérer K2 comme un agent causal.5
En 2016, Von Der Haar et ses collègues ont rapporté le cas d'un homme de 29 ans avec un antécédent de dépression, qui a été admis dans une unité psychiatrique d'urgence après avoir fumé K2. Il a nécessité une sédation (avec du lorazépam et de l'halopéridol) et, dans les 10 minutes qui ont suivi, a montré un intervalle QTc de 560 ms (contre 412 ms d'un ECG 8 mois plus tôt).
Le patient s'était vu prescrire de la sertraline et de la quétiapine pour son état psychiatrique, ce qui pouvait également affecter l'intervalle QTc, mais a déclaré qu'il ne les respectait pas.
Une toxicologie urinaire a été menée pour les barbituriques, les benzodiazépines, la cocaïne, les opiacés, la méthadone, le tétrahydrocannabinol et la phencyclidine et s'est avérée négative6 et les taux d'électrolytes (magnésium et potassium) étaient normaux.
Alors que les médicaments psychotropes sont associés à l'allongement de l'intervalle QTc (par exemple11), les auteurs ont estimé que la non-conformité de cette personne et un ECG normal précoce plaident contre ceux-ci en tant que cause principale d'allongement de l'intervalle QTc, et que l'allongement de l'intervalle QTc s'est produit trop rapidement pour être pris en compte. par voie intramusculaire (IM) de l'halopéridol administré comme sédatif.

Très récemment, Yildiz et ses collègues ont publié une évaluation des paramètres de repolarisation ventriculaire chez 58 patients admis au service des urgences à la suite de l'utilisation d'un SCRA.7
Une comparaison de l'ECG à 12 dérivations de ces patients a été faite avec celle de 54 témoins sains appariés selon l'âge et le sexe, qui avaient été référés à la clinique externe de cardiologie pour évaluation et n'avaient pas ingéré de cannabinoïde synthétique. Les sujets témoins n'ont pas présenté de preuves de pathologies affectant les paramètres de repolarisation ventriculaire lors d'examens cardiaques non invasifs.7 Analyse ECG axée sur l'intervalle QT (corrigé de Bazett) et analyse des ondes T.7
Les critères d'exclusion pour les données des patients comprenaient des troubles électrolytiques préexistants les maladies cardiaques et l'utilisation de substances connues pour modifier les paramètres ECG.
La durée du complexe QRS ne différait pas significativement, mais les intervalles QTc étaient significativement plus longs dans le groupe SCRA que chez les témoins.7
Les auteurs ont également mesuré l'intervalle entre le pic et la fin de l'onde T (Tp-e), comme un indice de dispersion transmurale. de repolarisation, et a constaté que cela était également plus important dans le groupe SCRA que chez les témoins. Cette différence significative persistait lorsque la Tp-e était normalisée aux intervalles QT ou QTc.7 Bien qu'aucun des patients de cette étude ne présentait d'arythmie ventriculaire au moment de la mesure de l'ECG, l'observation d'une augmentation de la Tp-e a une signification potentielle en tant que marqueur d'arythmie. risque associé à l'utilisation d'un SCRA: la Tp-e a été suggérée comme le meilleur prédicteur de la TdP dans le syndrome du QT long acquis.12 Ainsi, ces résultats récents suggèrent que l'allongement de l'intervalle QTc avec l'utilisation de l'ASCR est associé à une hétérogénéité accrue de la repolarisation ventriculaire, qui est susceptible augmenter la propension à l'arythmie ventriculaire.
En accord avec cela, un cas récent est apparu chez une femme de 52 ans qui a eu un arrêt cardiaque peu de temps après la première utilisation de cigarettes mélangées avec le produit SCRA K2.8 Elle a été réanimée hors de l'hôpital puis admise. Son ECG a montré un intervalle QTc prolongé de 534 ms et une inversion de l'onde T latérale. Elle a connu un épisode de fibrillation ventriculaire à l'hôpital qui a été observé comme une dégénérescence de la TdP en fibrillation ventriculaire et qui a été associé à un allongement de l'intervalle QTc de 634 ms. Elle avait une fraction d'éjection ventriculaire réduite, qui s'est améliorée par la suite. Elle a reçu un défibrillateur implantable en raison de deux arrestations presque mortelles. Les informations sur le dépistage analytique, les taux d'électrolytes et la présence / absence d'autres facteurs potentiels d'allongement de l'intervalle QTc ne sont pas disponibles dans ce cas.

Une limite dans l'évaluation des preuves liant l'utilisation de SCRA et l'allongement de l'intervalle QTc est le niveau variable d'information entre les rapports.
Par exemple, seuls Yildiz et ses collègues ont indiqué quelle méthode de correction a été utilisée pour dériver les valeurs de l'intervalle QTc, 7 et il y a peu d'informations sur d'autres facteurs pouvant prédisposer à l'allongement de l'intervalle QT dans l'étude d'Ahmed et de ses collègues.8 Une autre limitation, mise en évidence par Ibrahim et collègues et Yildiz et collègues, 5,7 est une dépendance sur les antécédents de drogue autodéclarés en raison d'un manque de dépistage de drogue disponible pour l'utilisation de SCRA. Le développement d'un (des) écran (s) approprié (s) est rendu difficile à la fois en raison de la composition variable des produits SCRA et de l'émergence continue de nouvelles entités SCRA.5 D'autres études sur les patients, en particulier des études systématiques de plusieurs sujets ayant pris des SCRA sont donc nécessaires. pour explorer davantage les effets des SCRA sur la repolarisation ventriculaire et le risque d'arythmie.

Pratiquement tous les médicaments qui produisent le syndrome du QT long acquis et l'arythmie TdP produisent une inhibition pharmacologique des canaux potassiques cardiaques `` hERG ''.10 Il a été rapporté que le SCRA JWH-030 inhibe le courant des canaux hERG (IhERG), mais avec une affinité relativement faible (IC50 de 88 µM) .13 Le composé abrégé plutôt qu'allongé les potentiels d'action des fibres de Purkinje de lapin dans la même étude, cependant, suggérant que d'autres effets l'emportaient sur l'inhibition du canal hERG. Fait intéressant, JWH-030 a prolongé l'intervalle QT dans les mesures ECG des rats de la même étude.13 Les rats ne comptent pas sur hERG pour la repolarisation ventriculaire, donc cette observation soulève la possibilité que ce SCRA puisse retarder la repolarisation par un mécanisme non médié par hERG. Cependant, d'autres SCRA, y compris JWH-018 et JWH-073, sont plus répandus dans les préparations SCRA récréatives, 14 et les effets de ces composés sur hERG restent à établir.

La TdP (Torsade de Pointe) induite par les médicaments est généralement un phénomène à effets multiples, avec des facteurs de risque connus, notamment des perturbations métaboliques et la présence de plus d'un médicament allongeant l'intervalle QTc.15
Le fait que de nombreux utilisateurs de SCRA peuvent utiliser des médicaments d'ordonnance ou récréatifs supplémentaires est donc une cause de préoccupation.
Les patients prenant des médicaments psychotropes associés à des modifications de l'intervalle QTc (une propriété souvent associée aux antidépresseurs, aux stabilisateurs de l'humeur et aux antipsychotiques) qui sont soupçonnés d'utiliser des SCRA doivent être avertis des effets additifs ou synergiques potentiels en termes de risque cardiaque. De même, les patients prenant de la méthadone comme traitement de substitution pour la dépendance aux opioïdes doivent être mis en garde contre la prise de SCRA, car la méthadone elle-même est connue pour être liée à l'allongement de l'intervalle QTc et à la TdP16 et la consommation concomitante de SCRA peut donc être un risque dangereux mais évitable.
Les patients soupçonnés d'utiliser des SCRA doivent subir un test ECG à 12 dérivations, faire tester leurs niveaux d'électrolytes et avoir un historique complet de médicaments sur ordonnance et récréatifs.
Les utilisateurs d'opiacés devraient également être soumis à une surveillance ECG supplémentaire pour garantir une prescription de méthadone sûre, même à des doses relativement modestes, en raison des effets additifs. La consommation concomitante de cocaïne est également un problème potentiel, étant donné que la cocaïne elle-même a des effets cardiotoxiques impliquant les canaux hERG.17 Enfin, les cliniciens travaillant dans les situations d'urgence doivent être conscients de l'allongement de l'intervalle QT dans cette population car cela affectera la gestion sûre des troubles du comportement.

En raison de leur propension relativement faible à allonger l'intervalle QTc, 18 les benzodiazépines peuvent être préférables aux tranquillisants majeurs comme approche initiale pour les patients qui ont pris des SCRA et qui nécessitent une sédation. Pour les cas où les benzodiazépines ne suffisent pas ou sont contre-indiquées, il convient de noter qu'une méta-analyse récente a révélé que l'olanzapine intramusculaire était moins susceptible d'être associée à l'allongement de l'intervalle QT que l'halopéridol, ce qui en fait l'agent de choix pour la prise en charge du comportement Il convient de noter que lorsque l'olanzapine IM est administrée à des patients recevant déjà des benzodiazépines, et bien qu'une analyse récente ait mis en évidence un manque de données établissant un lien causal entre cette association et des effets indésirables graves20, une surveillance attentive pour éviter la dépression est néanmoins probablement prudente.
Des travaux supplémentaires sont certainement justifiés pour évaluer les actions des principaux SCRA sur les déterminants de la repolarisation ventriculaire et pour explorer les interactions entre les effets cardiaques de ces médicaments et les médicaments couramment utilisés, y compris les psychotropes et la méthadone.

Dernière modification par prescripteur (22 mars 2021 à  17:48)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Timide Jovial 
Sofa Traveler
France
1300
Inscrit le 23 Oct 2019
160 messages
C'est fou quand même d'en arriver là pour ce qu'on pouvait considérer comme un simple et (presque) inoffensif joint. Une bonne vieille weed de bon père de famille ça reste quand même plus safe apparemment...vivement que ce pays de réacs arrête de nous péter les couilles pour ça... À force de diaboliser la weed, aux effets et conséquences pas si énervés que ça, on se retrouve avec des trucs vraiment dangereux pour la santé et ce dès la première  consommation. Comme on est sur un forum RDR, je n'irai pas dire que la weed c'est inoffensif, mais quand je lis les posts - de plus en plus fréquents - qui évoquent des problèmes graves avec des cannabinoïdes de synthèse , je me dis que décidément, la démarche répressive est complètement improductive et à côté de la plaque.

Peace vape

L'Homme a créé des dieux; l'inverse reste à prouver.

S. Gainsbourg.

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Effets - Beurre de cannabis et arythmie cardiaque
par lipote, dernier post 06 septembre 2021 à  22:16 par Mister No
  2
[ Forum ] Actualité - Cannabis synthetique a vaper
par dwaithc, dernier post 11 septembre 2020 à  15:33 par Gasly
  5
[ Forum ] Gérer sa consommation - Cannabis synthétique pour remplacer le cannabis
par vapoda, dernier post 20 septembre 2018 à  22:52 par Daane-El
  58
  [ PsychoWIKI ] Les vaporisateurs de cannabis
  [ PsychoWIKI ] Comment réduire les problèmes respiratoires liés au cannabis
  [ QuizzZ ] Evaluer votre dépendance au cannabis
2430 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction
4284 personnes ont déja passé ce quizzz !

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Le Fanzine Psychoactif N°4 est sorti
11 janvier 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Appel à témoignage 
Comment gérez vous votre dépendance ?
Il y a 7jCommentaire de Zefy (37 réponses)
 Appel à témoignage 
Vous lisez des articles de presses qui stigmatisent les usagers :...
15 janvier 2022Commentaire de prescripteur (23 réponses)
 Forum UP ! 
Vos retours et feeling de vos growkit.
Il y a 22hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum UP ! 
Venlafaxine - Interaction champignon venlafaxine (effexor)
Il y a 19hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Association de RdR Montréal
Il y a 6mnNouvelle discussion de luxipi dans [Conseils généraux de...]
 Forum 
Dosage - Dose tramadol pour trip
Il y a 11mnCommentaire de GrizzLean dans [Tramadol...]
(3 réponses)
 Forum 
Ecstasy pas très puissante ?
Il y a 22mnCommentaire de Ackermys83 dans [MDMA/Ecstasy...]
(7 réponses)
 Forum 
Paracetamol - Problème avec le paracetamol
Il y a 26mnCommentaire de LatteK dans [Codéine et dihydrocod...]
(2 réponses)
 Forum 
Eszopiclone ?
Il y a 1hCommentaire de Psychoco92 dans [Zolpidem (Stilnox) et...]
(2 réponses)
 Forum 
Prendre du phenergan (promethazine) avec l’heroine
Il y a 1hCommentaire de Psychoco92 dans [Heroïne...]
(2 réponses)
 Forum 
Actualité - Market sur le deep web : RDR / Eviter les arnaques / les scams / l...
Il y a 2h
23
Commentaire de toto_la_saumure dans [Anonymat et sécurité...]
(95 réponses)
 Forum 
Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
Il y a 2h
326
Commentaire de ectatrip dans [Conseils généraux de...]
(2343 réponses)
 Blog 
Primo-Prescription de RITALINE
Il y a 2hCommentaire de ectatrip dans le blog de Spirit
(2 commentaires)
 Blog 
Juste envie de partager.
Il y a 8h
31
Commentaire de marvin rouge dans le blog de Papaseul
(346 commentaires)
 Blog 
Souvenir d'une IV de 3mmc
Il y a 2jCommentaire de Meumeuh dans le blog de Jérimadeth
(1 commentaires)
 
  QuizzZ 
Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
Dernier quizzZ à 18:30
 PsychoWIKI 
Méthadone, mélanges de drogues, et interactions
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
angte, Aurel68, Boris Lethal, cloxo, Cofo, doublejeu, Nome nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 laver son speed à l'acétone ?
par AnonLect, le 26 Jan 2022
Je reviens rapidement pour compléter un peu mon poste, vu que celui-ci a été mis dans les morceaux choisis : Il est important de prendre de l'acétone avec un certains degré de pureté. Il est en effet important de prendre l'acétone le plus pur possible. Car l'acétone impure peut contenir d...[Lire la suite]
 laver son speed?
par AnonLect, le 25 Jan 2022
Salut, Oui c'est comme ça qu'on lave son speed, avec de l'acétone. En effet, le sulfate d'amphétamine (le speed) est insoluble dans l'acétone, alors que beaucoup d'autres matières le sont, dont notamment la plupart des produits de coupes et des solvants. Donc quand tu mélange ton speed à...[Lire la suite]
 le conseil d'état suspend L’interdiction des fleurs de cbd
par krakra, le 24 Jan 2022
Le 24 janvier 2022 à 19h26 Le gouvernement venait d’interdire par arrêté le commerce et la consommation de la fleur de chanvre contenant du CBD. Mais le Conseil d’État s’est penché sur cet arrêté ce lundi et, saisi par des commerçants du secteur, le juge des référés du Conseil d’E...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] laver son speed à l'acétone ?
(Il y a 23h)
Je suis plutôt d’accord avec vous. -1337 dans [forum] Modafinil et études élitistes
(Il y a 2j)
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] laver son speed à l'acétone ?
(Il y a 2j)
Thx ! J'avais pas vu page "1" xD GuyG dans [forum] 3-CMC retour d'expérience après plusieurs mois de consommation
(Il y a 2j)
Bien expliquer dans [forum] laver son speed à l'acétone ?
(Il y a 2j)

Pied de page des forums