Ma descente dans l'addiction, appel à l'aide ? / PsychoACTIF

Ma descente dans l'addiction, appel à l'aide ?

Publié par ,
986 vues, 13 réponses
antares23 
Nouveau membre
000
Inscrit le 03 May 2021
5 messages
Salut à tous,

Alors ça va être très long, mais j'ai besoin d'un avis extérieur.

Alors voilà, j'ai 19 ans, et ça fait 8 mois maintenant que j'ai rencontré mon copain.
Avant, je n'avais consommé de la 3mmc et du GHB que une ou deux fois au cours d'un plan chemsex (évidemment)
Mais je consommais déjà d'autres prod plus "festive" depuis mes 15 ans (Ecsta, , coke, champis, md, lsd, ect), mais jamais comme ce qui à suivi.
Juste avant de le rencontrer, je pensais que j'étais accro, alors que honnêtement, je ne consommais vraiment pas souvent et je n'avais jamais ressentis de craving (sauf pour le shit il y a encore plus longtemps), ou une envie compulsive d'acheter.

Sauf que voilà, depuis que j'ai rencontré mon copain, il m'a "initié" à ces drogues là et ce type de consommation, 3mmc, GHB, même la tina (crystal meth).
Je ne connaissais pas ces drogues, je ne me rendais pas compte du gros gros craving que la 3mmc pouvait provoquer.
Bref pendant un mois après notre rencontre on n'a pas consommé, puis ça a commencé.
Au départ ça allait, par ci par là, mais rien de bien ouf.
J'avais quand même déjà une certaine tendance addictive (beaucoup trop excité ou content dès que je savais que j'allais consommer, le craving quand je sais que la drogue est à côté (et elle l'étais/est très très régulièrement) mais pas lorsqu'il n'y en a pas, que je n'y suis pas confronté.

Mais, depuis le 2ème confinement, ou on à arrêter de travailler étant du milieu de la nuit, on a multiplié les consommations, et le chemsex (assez malsain d'ailleurs étant en couple mais passont), on est passé par mainte et mainte engueulade et redescente, certaines vraiment hardcore (trouble de la mémoire, voix dans la tête, envie suicidaire, anxiété et paranoia extrême du à la Tina)

Mais on y arrivait, on à failli se séparer plusieurs fois en redescente car on voyais notre relation comme une prison et la séparation le moyen d'en sortir

On se dit tout le temps "C'est la redescente, attend que ça passe et on vois"
Et effectivement une fois la redescente passée, on ne voulait plus.

Souvent, on prend ça, au début c'est mon copain qui voulait baiser, moi, même avec la 3mmc et le GHB, j'ai plus envie d'être proche de lui, affectif ect.
Lui devient froid comme une porte de prison et s'enferme sur Grindr au point de m'ignorer, pour faire venir des mecs (jusqu'a une 20aine par week-end)
Et souvent je n'ai pas envie de baiser avec eux, je me sens angoissé et mal rapidement, donc je prend du G pour faire passer ça, et ça marche, mais au bout d'une heure, ça redescend encore plus fort, je reprend pour que ça aille, et ça redescend, je me drogue pour que ça me donne envie de baiser pour pas que ça fasse des embrouille avec mon copain qui lui veux baiser, alors que moi la seule chose que je voulais c'était être avec lui, mais bref.
Limite je fini par ressentir ça comme un viol de se devoir de forcer à prendre du G pour baiser alors que tout ce que je veux c’est être seul avec mon copain ou être seul tout court.

Quand on fait à plusieurs, je bande pas, je suis pas excité, ect.
Alors dès que je me retrouve seul avec lui, bah là il y a aucun problème, sauf que lui, bah il trouve des excuses, il reste fixé sur Grindr, ou "Attend que le G monte", ect.
Franchement c'est insultant.

Au départ ça me mettais vraiment mal, j'étais jaloux des mecs qu'il voulait tout le temps faire venir comme si j'étais transparent.
Et à force que ce soit toujours la même chose, j'ai fini par rentrer dans ce truc. Drogue, mec, sexe. Sauf que mon mec lui étant jaloux, et n'aimant pas le même type de mec que moi, bah ça fait des histoire et ça nous fruste plus tout les deux qu'autres choses.

Je sais que je suis assez fragile psychologiquement au niveau des drogues (plus que mon copain qui a la trentaine en tout cas), et que je peut souvent perdre les pédale
Surtout avec des drogues aussi fortes (GHB et Crystal Meth surtout) auquel je n'étais pas habitué, c'est un côté et une perche de la drogue dont je n'avais jamais fait l'expérience auparavant, donc j'ai eu du mal à gérer ça, les montées brutale et redescente toute aussi brutale avec le G, les sautes d'humeur et émotions extrèmement forte, les G-Hole même.
Avec la tina, c'est doux, c'est vicieux, tu prend, tu te sens bien mais c'est léger, tu reprend, et t'es bien, tu reprend, ect
Jusque J+2 après la conso et là c'est la descente au enfer, parano, anxiété, tout le monde est contre moi, ect pendant 4/5 jours jusqu'a ce que la redescente passe
Une fois, j'ai eu une perche et une redescente tellement violente que j'ai dis à mon mec "je te quitte mais je veux qu'on reste ami" et je le voyais pas bien pleurer ect et dans ma tête, je voyais ça comme "Le bien/dieu quitter mon copain, le mal/satan rester avec", car je lui ai parlé de mon problème d'addiction au début mais ça recommançais tout le temps
Et c'était tellement malsain car juste après je me rendais compte de ce que je faisait et je lui disais "non je veux pas te quitter je t'aime" et après ça venait dans ma tête "C'est le diable qui tente resiste" et re "Je te quitte", un enfer
Et juste après ça, en redescente à tourner en rond dans l'appartement je commançais à entendre des voix qui me disait "Saute du 14ème étage vas-y, saute" et j'étais vraiment pas bien.
Bref.

On a fait beaucoup de merde avec ça.
On a pris des quantités monstres, de 3 notamment, on commandais.
Une fois, sur quelques jours, on a pris 20g.

On a dépensé des thunes monstre (jusqu'a 700€ en un weekend), on a fait escort pour rembourser la dette énorme qu'on se faisait, chose que j'ai énormément de mal à faire et qui à énormément cassé l'image que j'avais de moi au début.
A chaque fois on se dit "on va arrêter/diminuer, on est pas tombé dedans"
Passe deux semaines, le deuxième week-end arrive, le craving est trop fort, on fonce chez le dealer, achète G/3/Tina et la merde recommence, encore, encore, et encore, depuis fin octobre.
Et souvent quand on se perche ça dure des jours des jours et des jours, des fois on commence le jeudi ou vendredi et termine le lundi ou mardi, on ne fait que ça, on prend, fait venir des mecs, ect.
Mon copain ne veux pas que je sorte car « je suis perché » mais à force je fini par me sentir enfermé dans l’appartement, j’étouffe, j’angoisse, car à des moments tout ce dont j’ai besoin c’est d’être seul, mais pas enfermé dans une chambre.
Et quand je lui dis nique sa mère et que je sort quand même, il tappe une crise et va m’accuser de l’avoir trompé.
Ce qui s’est passé le week-end dernier d’ailleurs, pour une balade de 45min.

C'est un enfer car sous drogues ou en redescente on est à deux doigt de s'haîr, et une fois que ça passe, on revient à notre état normal, on s'aime, on ne s'engueule pas, ect.

On a tellement souvent penser, sous drogue, en redescente que notre relation était le problème (et je me le demande encore)
Quand on fait du chemsex, l'un veux baiser avec un mec, l'autre avec un autre, on a pas les même gouts, on à de la jalousie du coup dès que l'un baise ça créer des histoire, donc ça frustre, et donc on est tout les deux pas bien, et ça s'engueule, et on souhaite ne pas être avec l'autre pour pouvoir être libre, du a l'envie de sexe que donne ces drogues.

Et voilà, le truc c'est que ça recommence tout le temps.
Là on est revenu de chez un ami avec de la 3mmc, et on tappe encore.
Quand je suis sous 3, j'en prend des quantité monstre, dès que mon mec tappe une trace, je veux en prendre, et quand bien même j'en reprend encore.
Mon copain lui arrive à ne pas être trop dépendant mais moi ce n'est pas la même.
Hier soir il m'a sorti "Bravo, t'es bien tombé dans la drogue et même moi je peut rien faire pour toi" quand il était perché et énervé, après un plan à trois ou le mec s'est barré car j'étais pas dedans car il ne m'excitais pas.

J'ai essayé de faire court car je n'ai pas masse de temps.

Mais voilà je voudrais votre avis sur tout ça.
Je suis vraiment tombé dedans ?

Merci

Dernière modification par antares23 (03 mai 2021 à  13:31)

Hors ligne

 

antares23 
Nouveau membre
000
Inscrit le 03 May 2021
5 messages
Et je pourrais avoir beaucoup plus à raconter tellement il y a eu tellement de bails sombre avec la drogue, mais je pense avoir déjà brossé le tableau du soucis.
Peut-être après en discutant avec vous, les membres.

Dernière modification par antares23 (03 mai 2021 à  12:58)

Hors ligne

 

cakkiche 
Nouveau Psycho
France
300
Inscrit le 21 Aug 2019
158 messages
Salut,
dsl d'être brutal mais je pense que ton copain a une mauvaise influence sur toi et pour ton bien tu devrais songer à le quitter et à te reconstruire
tu as 19 ans, lui la trentaine, il a donc un certains ascendant psychologique sur toi et tu paies les conséquences !
ne va pas bousiller ta vie pour un mec ou pour une histoire de drogue, la vie est trop précieuse pour ça
d'autant plus qu'il y a histoires de jalousies derrière tout ça, c'est à dire que c'est même pas un couple libre/échangiste pour qui s'est un plaisir de se donner à qqun d'autres
bref, quitte le tu ne t'en sentira que mieux à terme même si au début ce sera difficile
ce n'est que mon avis, mais comment tu décrits les choses me font penser qu'il est vraiment néfaste pour toi
le bien/Dieu = quitte le
le mal/diable = reste avec
me parait assez juste et cohérent pour le coup, même ton subconscient ou ton instinct de survie te met en alerte!
bon courage en tout cas, et si tu veux discuter n'hésite pas

Hors ligne

 

antares23 
Nouveau membre
000
Inscrit le 03 May 2021
5 messages
Salut,
Je sais pas si je me voile la face mais possible.
Lors d’une redescente il y a plus d’un mois je l’avais déjà quitté, pris mes affaires et reparti chez mes parents
Mais au bout de trois jours c’était tellement dur j’avais l’impression d’avoir fait la plus grosse connerie de ma vie que je suis retourner avec
Et on a déjà discuté du couple libre mais il ne veut pas sous prétexte que si je le laisse seul voir des mecs c’est possible qu’il « match » avec quelqu’un ou tombe amoureux et se barre du jour au lendemain.
Toxique hein ?
Alors que moi je serais ok pour un couple libre.
Mais pour autant j’y arrive pas.

Hors ligne

 

Anonyme5461
Invité
Salut

Faut pas que tu restes dans cette situation, c'est toxique.
D'ailleurs vous avez une relation qui me paraît t-elle quelle.
Tu n'as pas de la famille pour un peu bouger ?

Il faudrait un peu prendre des distances et faire le point.

C'est terrible ce que tu racontes et sincèrement se forcer à avoir des relations sexuelles je sais ce que c'est et c'est destructeur psychologiquement.

Tu es jeune, pense à ton avenir.
Tu te vois dans 5 voir 10 ans, encore vivre de la sorte ?

Courage vraiment
 

cakkiche 
Nouveau Psycho
France
300
Inscrit le 21 Aug 2019
158 messages

antares23 a écrit

Salut,
Je sais pas si je me voile la face mais possible.
Lors d’une redescente il y a plus d’un mois je l’avais déjà quitté, pris mes affaires et reparti chez mes parents
Mais au bout de trois jours c’était tellement dur j’avais l’impression d’avoir fait la plus grosse connerie de ma vie que je suis retourner avec
Et on a déjà discuté du couple libre mais il ne veut pas sous prétexte que si je le laisse seul voir des mecs c’est possible qu’il « match » avec quelqu’un ou tombe amoureux et se barre du jour au lendemain.
Toxique hein ?
Alors que moi je serais ok pour un couple libre.
Mais pour autant j’y arrive pas.

honnêtement ça me parait être une relation très toxique, vaut mieux pleurer aujourd'hui et sourire demain que de devoir pleurer le reste de ta vie et de te foutre en l'air pour qqun ou qqch qui au final ne te convient pas!
ça sera peut être une libération pour toi qu'il match avec qqun d'autre, vaut mieux prendre les devant que d'être encore le dindon de la farce!
tu fais le constat toi même, cette relation te rend malheureux et la balance penche nettement du côté négatif que positif!
quitte le, c'est mon conseil!
pas que ton copain n'est pas qqun de bien ou de mauvais, mais c'est qqun de néfaste pour toi!
tu as besoin de fréquenter des gens plus saints d'après ce que je comprends, et ce n'est pas ce qu'il t'offre!

Hors ligne

 

antares23 
Nouveau membre
000
Inscrit le 03 May 2021
5 messages
Ouais je suis d’accord, mais ce qui est dur en fait c’est que, lorsqu’on ne prend pas de drogue, on est bien, vraiment et je suis heureux dans ma relation, mais des qu’on prend, là c’est fini
C’est ce qui est très dur en fait.
Je vais voir pour une relation ouverte sinon c’est fini je pense
Mais c’est con car ça réglerais tout les soucis, relation ouverte = on ne sera pas ensemble quand on prendra de la drogue = chacun gère sa conso = l’un n’empêche pas l’autre = plus de soucis

Dernière modification par antares23 (03 mai 2021 à  15:24)

Hors ligne

 

MecRandom 
*+*
France
100
Inscrit le 19 Mar 2020
96 messages
Blogs
Salut,

Comme l’a dit les autres membres, tu peux pas rester dans une relation comme ça, regardes toi même tu te rend compte que cette relation est toxique et te gâche la vie. Tu n’es pas heureux c’est l’impression que l’on a, et surtout que tu es jeune (t’a mon âge), à cette âge on reste tout de même vulnérable psychologiquement encore plus quand on prend des prods, et au vu de tes dires tes consommations sont nombreuses et récurrentes, le cerveau humain aime pas spécialement être constamment sous l’influence d’un produit et c’est plus difficile de se rendre compte des choses.
Si tu viens tout déballer sur ce forum c’est que tu cherches de l’aide et que tu te rends compte qu il y’a un sacré problème entre vous 2, vous ne vous comprenez pas et n’avez pas ou plus les mêmes attentes.
Si tu peux prend tes affaires et rentre chez tes parents ou ailleurs ou tu t’y sens en confiance mais évite de rester seul et dans cette situation ça m’a clairement pas l’air vivable. Essaye aussi d’arrêter un peu les prods quelque temps, ton corps et ta tête te diront merci.

J’espère vraiment que tu te sortiras de cette situation et désolé d’être aussi brutal mais ça ressemble vachement à un appel à l’aide. C’est très inquiétant je trouve.. remet toi bien et bon courage, y’a plein de bonne choses dans la vie et pas besoin de prods pour s’en rendre compte.

Courage

Cela passera

Hors ligne

 

cependant
sans remède
4100
Inscrit le 25 Mar 2018
1200 messages
Blogs
Salut,

antares23 a écrit

Ouais je suis d’accord, mais ce qui est dur en fait c’est que, lorsqu’on ne prend pas de drogue, on est bien, vraiment et je suis heureux dans ma relation, mais des qu’on prend, là c’est fini
C’est ce qui est très dur en fait.
Je vais voir pour une relation ouverte sinon c’est fini je pense
Mais c’est con car ça réglerais tout les soucis, relation ouverte = on ne sera pas ensemble quand on prendra de la drogue = chacun gère sa conso = l’un n’empêche pas l’autre = plus de soucis

ton histoire me touche, car moi aussi actuellement je suis plein dedans un chaos relationnel où il est question de drogues, violences et relations libres.
Alors, ce n'est pas le même contexte (moi la trentaine, une partenaire plus vieille et un plus jeune), ni les mêmes drogues (plutôt came, opiacés, crack et alcool).

Je pense qu’il faudrait peut-être faire la différence entre des problèmes différents, bien qu'ils se recroisent.

D'un part il y a ton rapport aux drogues. Moi aussi mes relations ont influencé beaucoup mes consos (et mes addictions), mais je pense qu'au fond ma conso ne concerne que moi.
Même si je peux trouver comme prétexte à l'envie de consommer le besoin des autres, et c'est clairement hyper facile de s'entrainer et de mettre en place un fonctionnement à deux qui prévoit systématiquement une conso (pour le sexe aussi...), je sais bien que ça dépend de moi et pas de l'autre personne.
Ce n'est pas de sa faute si je consomme, c'est pas une faute d'ailleurs, ma c'est ma responsabilité (même si on peut être influencés, surtout dans des rapports inégalitaires où il y a des importantes différences d'age par exemple). Pendant longtemps j'étais proche de consommateurs dépendants à la came qui consommaient devant moi et je m'en foutais. Moi je ne consommais pas. Là ça a tout changé...

Bref juste pour dire que, au-delà de la complexité de la relation, il faudrait que tu te poses et tu fasses le point pour toi sur ta conso (que vu de l'extérieur, sur la base de ce que tu racontes, on dirait ça te convient pas...).
Si tu trouves qu'elle est problématique, je crois qu'il est important que tu mettes en places des trucs pour te faire du bien à toi en premier lieu.
Éventuellement un suivi en CSAPA ça pourrait te faire du bien (même si je ne sais pas s'ils sont trop formés aux produits que tu cites), déjà pour te libérer du poids que tu portes et avoir une aide médicale si t'en a besoin.

Par rapport à la question que tu poses "suis-je vraiment tombé dedans", je voudrais dire que c'est avant tout à toi de repondre...dans le sens, est-ce que tu considères ta conso comme un problème ?
J'avoue, avec un regard extérieur, en lisant ce que tu écris, tu exprimes assez clairement les différentes difficultés par rappor aux prods. « Dedans », addict, camé ou chepaquoi on s'en fout je dirais. Est-ce que ça te fait du bien ? Il semblerait que non de ce que tu racontes...

Cela dit, ce problème de conso, même si ça te concerne, il est intimement lié à celui de ta relation. En effet, la plupart des messages réagissent face à ce que tu décris. De ton écrit, il semblerait vraiment que cette relation, pour comme elle est maintenant, ça ne te convient pas du tout. Pire que ça, ça a l'air de te faire beaucoup de mal. Essayer de trouver des aménagements ça peut être une bonne idée, mais je crois que c'est important de fixer ses propres limites, avant tout avec soi-même et essayer de comprendre ce qu'on ne veut pas vivre. Souvent j'ai l'impression que c'est vraiment nuisible de se forcer à supporter l'intolérable. Je t'invite à y penser et ne pas hésiter à changer les choses si ça te va pas. C'est dur sur le moment car on a la tête dans le guidon, mais ça ne peut que faire du bien à long terme d'écouter ses propres envies et besoins...

Quant au fait qu'une relation libre ça pourrait faire tomber sur quelqu’un d'autre, oui, c'est tout à fait possible, sauf que c'est le principe même d'une relation libre à mes yeux : cela ne va pas effacer la "première" relation d'un jour à l'autre comme dans une relation monogame. On ne choisit pas quelqu'un d'autre pour remplacer ce qu'on vit, mais on peut vivre plusieurs relations chacune avec ses spécificités, son importance dans notre vie etc. Mais le point fondamental, il me semble être le respect (justement de ne pas disparaitre d'un jour à l'autre car quoi qu'il en soit on tien à l'autre !), la confiance, la transparence et la communication.

Après je sais que c'est bien facile à dire et pas à faire, mais si déjà dans les mots il n'y a pas de bienveillance réciproque, y a blèm pour moi (et j'ai l'impression que le fait que ton mec te dise de ne pas vouloir car il pourrait partir d'une minute à l'autre,  mène à se questionner sur les fondements de votre relation...).
Une rupture aussi n'est pas obligée à être définitive et parfois peut servir à prendre du recul, à se poser et mieux comprendre quoi faire et qu'est-ce qu'on veut. À toi de voir, mais pense à faire gaffe à toi...

Je te souhaite beaucoup de courage et de trouver le moyen d'aller dans la direction que tu veux !

Dernière modification par cependant (03 mai 2021 à  17:26)

Hors ligne

 

Dragan 
Nouveau membre
000
Inscrit le 03 May 2021
3 messages
Bonjour.
Effectivement c'est une relation toxique où se mêlent jalousie et excès.
Et lorsque l'on n'a pas connu ce genre de relation, lorsque l'on est jeune par exemple, on tombe facilement dans le mal être le plus difficile qui soit : la passion brûle quoi qu'il en soit, et c'est ce qui la fait vivre en consommant l'un l'autre hélas. Les produits n'aideront pas à sortir de ce marasme.
Je pense qu'effectivement du haut de tes 19 ans, tu connais ton premier amour, amour endiablait par les drogues qui te (vous) détourne(nt) de la  consciente réalité de votre relation. On ne bâtit rien autour des produits hélas mais plutôt avec confiance et partage.
Donc ou bien vous continuez et essayez de recréer quelque chose mais auquel cas mieux vaudrait pour vous ne pas taper une ligne ensemble (car apparemment cela mène à un trip sexe que tu n'aimes pas) ou mieux vaut que vous vous sépariez pendant un bon moment (une bonne année), chacun de votre côté, et faire le point.
Le côté amour libre j'y crois beaucoup moins, tu vas replonger comme actuellement et plonger beaucoup plus bas (car tu es accro quoi qu'il en soit), et cela deviendra dangereux pour toi.
Un conseil: quitte et prend le temps de vivre cette séparation, d'y réfléchir et de voir ce qui chez toi ne te correspondait pas. C'est comme cela que l'on progresse en sagesse disent les anciens.
Prends soin de toi.
D.

Dernière modification par Dragan (03 mai 2021 à  18:12)

Hors ligne

 

antares23 
Nouveau membre
000
Inscrit le 03 May 2021
5 messages
Merci pour vos réponses
C’est compliqué car sous produit ça change tellement radicalement que je n’arrive pas à prendre de décision
Car, en dehors de cette consommation de produit (quand on est perché ou en redescente), il n’y a pas toutes ces emmerdes, pas de toxicité, il y a la complicité, la confiance, le respect, ect
Mais dès que ça consomme là ça fini par foutre la merde

Ensuite, Dragan, de base quand on avait commencé, je n’aimais pas ce trip sexe, mais à force j’ai fini par aimer ce trip, sauf que c’est très compliqué en couple, quand l’un me plait, il ne plait pas à mon copain et inversement, donc pour faire a 3 il y a toujours un qui est beaucoup moins chaud, ou alors de la jalousie car le mec est plus sur l’un ou sur l’autre
Et le problème c’est qu’on se laisse toujours entraîner l’un par l’autre
Quand mon copain veux finir, moi j’ai pas envie
D’ailleurs je sais que c’est un de mes problème, quand on consomme, et qu’il y a de la drogue, je veux toujours en reprendre jusqu’à ce que ça finisse (le craving de la 3mmc)
Et souvent, c’est mon copain qui me dis « on arrête » sauf qu’à ce moment là, ça me plait pas, ou j’ai pas envie de sexe sur le moment donc je ne jouis pas, et pour lui faut absolument jouir pour dormir car sinon avec ces produit ça monte à la tête (ce qui n’est pas faux)

Et, en fait je ne considèrerais pas ma consommation problématique si j’étais tout seul, je ne sais pas vraiment si je suis accro ou pas
Je m’explique: Souvent, on achète, c’est mon copain qui garde la drogue pour me « gerer » un peu car j’ai tendance à trop tapper et à être trop perché
Sauf que je trouve ça frustrant d’être infantilisé comme ça, du coup dès que je peut avoir l’occasion de prendre, je prend, des fois je prend une deuxième ligne 10min après la première

A l’époque où j’étais chez mes parents (mais ça a peut être changer, je sais pas trop), je pouvais garder un g de kétamine ou un Taz sur mon bureau et prendre une ligne par jour ou même garder ça deux trois semaines

Mais pour en revenir à ce que je disais, je suis pas sûr que ce soit une addiction en soit, car une fois qu’on arrête le lundi par exemple, on peut passer une, deux, trois semaines sans reprendre, et sans avoir de craving
Mais avec le confinement, être enfermé chez soi, n’avoir rien à faire dehors, la routine, on s’ennuie, bah on va vers la drogue à un moment, et drogue amène le sexe, qui amène toute la merde, et c’est un cercle sans fin
La seule fin que je vois a ça, c’est le reprise du travail en juin.
Plus possible de se droguer, ou de faire des conneries ayant un établissement à gérer, donc ce sera peut être la solution.
On aura une occupation à temps plein
Je verrais si la situation continue comme ça.
Si on s’assagit avec le travail et retrouve notre vie normale d’avant ça le fera

Hors ligne

 

Dragan 
Nouveau membre
000
Inscrit le 03 May 2021
3 messages
La reprise du travail ne peut qu'aider.
?

Hors ligne

 

cakkiche 
Nouveau Psycho
France
300
Inscrit le 21 Aug 2019
158 messages
c'est sur que cette periode et l'ennui qu'elle genere n'aide pas (pas de sorties, pas de salle de sport, cinema...) parait meme que bcp se sont refugiés dans la drogue pour surmonter cette periode
tu es jeune, tu as l'air intelligent et lucide, tu t'en sortiras! mais faut construire une relation saine entre vous ou vous separer! c'est ta vie et on en a qu'une donc fait attention à toi

Hors ligne

 

dmr 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 04 Feb 2021
19 messages
hello !
tout ce que j'ai à te conseiller c'est de quitter ton copain qui en plus de ne pas prendre en compte tes ressentis et d'être manipulateur sur les bords t'incite à des mauvaises habitudes de consommation de drogues. je pense que toi même au fond tu sais que c'est lui le problème vu que tu parles plus de lui que des drogues. largue-le, parle de tes problèmes d'addiction à un médecin (car clairement tu es addict), entame un suivi et si c'est pas assez va en clinique.

take care ! salut

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    31 mars 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Analyse de drogue et cannabis : qu'en attendez vous ?
    Il y a 2jCommentaire de John33 (10 réponses)
     Appel à témoignage 
    Connaissez vous l'annuaire sur la réduction des risques ?
    Il y a 3jCommentaire de Glo Bulle (11 réponses)
     Appel à témoignage 
    Etude sur les problèmes liés à la consommation et au basage du cr...
    07 mai 2021Commentaire de Toxic banana (8 réponses)
     Forum UP ! 
    Gros problèmes de vue suite prise de poppers (consommateur régulie...
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Culture - Que faire après ce bilan ?
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Sniffer - Constipation+Éviter le dépôt d’héroïne au début des narines
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Marco 68 dans [Heroïne...]
    (13 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Heroine, besoin d'aide
    Il y a 2hCommentaire de Tibonhomme dans [Opiacés et opioïdes...]
    (14 réponses)
     Forum 
    Alprazolam - Meilleur mélange a faire avec du Xanax
    Il y a 2hCommentaire de plotchiplocth dans [Benzodiazépines...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Produits de coupe - Heroïne qui fout en manque
    Il y a 2hCommentaire de fafefifofu dans [Heroïne...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Feedbacks - RC shops
    Il y a 2h
    6
    Commentaire de marvin rouge dans [Research Chemicals (R...]
    (326 réponses)
     Forum 
    Culture - Question sur ma culture
    Il y a 2hNouvelle discussion de Mouel111 dans [Psilocybe - Champigno...]
     Forum 
    Dosage - Sensibilité accrue aux psychotropes
    Il y a 2hCommentaire de Azerbarit dans [Echanges entre profes...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Sexualité - Récupérer sa libido à l'aide du bupropion
    Il y a 4hCommentaire de Morning Glory dans [TSO - maintenance au...]
    (8 réponses)
     Blog 
    Je résiste à tout sauf à la tentation
    Il y a 20mnCommentaire de Marco 68 dans le blog de cependant
    (4 commentaires)
     Blog 
    La Poupée au Coeur de Verre
    Il y a 5h
    5
    Commentaire de C.S. dans le blog de Morning Glory
    (18 commentaires)
     Blog 
    Besoin d'échanger...
    Il y a 18h
    1
    Commentaire de Kaatwoman dans le blog de Kaatwoman
    (6 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
    Dernier quizzZ à 16:07
     PsychoWIKI 
    2C-B, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Torpedo29, ForumRunner, Komoto122 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Retour sur 5F-MDMB-2201 après 2mois d'utilisation
    par Narvalsd, le 11 May 2021
    Bonjour, Je change de cannabinoïde de synthèse sous peu et je délaisse donc mon 5F-MDMB-2201 contre de l'ADB-Butinaca. J'en profite pour vous faire un retour sur le 5F, qui, sans être mon premier cannabinoïde, m'as surpris mais pas spécialement en bien. J'ai commencé à consommer des noïds...[Lire la suite]
     Pourquoi non à une rubrique “rencontres” ?
    par Mauddamier, le 09 Jun 2021
    Inscrite ici depuis plusieurs années, je venais chercher des conseils, je venais aussi me documenter, apprendre des choses. C’est un lieu unique et véritablement bien construit. Au fil du temps, j’ai apporté mes témoignages ici ou là… pour que l’on vienne ensuite me réconforter par m...[Lire la suite]
     Sevrage Brutal Codéine 2
    par filousky, le 03 Jun 2021
    Je vais en rajouter une couche et une épaisse. L'idée que vivre sans opiacés est une norme pour les usagers ayant consommé durablement est une pure aberration, à mon humble avis. Et que ce soit de la codéine ou de l'héroïne, le sevrage, même progressif n'est en aucun cas une solution univ...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Intéréssant et en plus apporte une solution ! humanoids dans [forum] Poppers maculopathy - perte de vision - mon expérience
    (Il y a 20h)
    Très intéressant merci ~MG dans [forum] Poppers maculopathy - perte de vision - mon expérience
    (Il y a 22h)
    on veut un tr ;) Humanoids dans [forum] Combien de Salvia D en x40
    (Il y a 23h)
    intéressant - Terson dans [forum] Consommation de CBD avec du Tercian (Cyamémazine)
    (Il y a 1j)
    Merci pour cela. GuyG dans [forum] Méthadone potentialisation DxM
    (Il y a 2j)

    Pied de page des forums