Pour les salles de shoot le bilan est positif selon l’inserm / PsychoACTIF

Pour les salles de shoot le bilan est positif selon l’inserm

Publié par ,
433 vues, 9 réponses
krakra 
Psycho junior
France
910
Inscrit le 10 Oct 2016
221 messages
Pour les salles de shoot, le bilan est positif selon l'Inserm


Les salles de consommation de drogue à moindre risque expérimentées depuis 2016 à Paris et Strasbourg donnent des résultats intéressants, d'après une étude de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale.
En France, selon une étude menée par l'Inserm, les salles de shoot expérimentées à Paris et Strasbourg produisent des résultats intéressants (photo d'illustration prise à New York en novembre 2006).
SANTÉ - Des toxicomanes en meilleure santé, un coût raisonnable et un impact neutre sur la tranquillité publique: cinq ans après leur création, les salles de consommation à moindre risque de Paris et Strasbourg démontrent leur efficacité, selon une étude publiée par l’Inserm.

Implantées en 2016 à titre expérimental après de vifs débats, ces deux “salles de shoot” permettent à des centaines d’usagers de drogues de s’injecter de l’héroïne et d’autres opiacés avec du matériel stérile, et dans une moindre mesure depuis fin 2019 de fumer du crack dans un environnement sécurisé.

Des “effets très positifs en termes de santé”

Dans un document de 350 pages publié vendredi 7 mai, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale propose une évaluation scientifique de ces dispositifs pionniers en France.

“Les salles de Paris et Strasbourg montrent les mêmes résultats qu’ailleurs dans le monde: elles diminuent les pratiques d’injection à risque, le nombre d’injections dans l’espace public, le risque d’overdoses, le risque d’aller aux urgences et la probabilité de commettre des délits”, résume à l’AFP Marie Jauffret-Roustide, sociologue de l’Inserm qui a coordonné une partie de cette étude.

Plus de 80 salles de ce type existent déjà dans neuf pays d’Europe.

La chercheuse souligne notamment les “effets très positifs en termes de santé” des salles de consommation à moindre risque (SCMR) françaises. L’Inserm les a observés en suivant pendant un an 665 consommateurs de drogues de Paris et Strasbourg, mais aussi de Bordeaux et Marseille, deux villes sans espace dédié.

Moins d’overdoses, de transmission de maladies, de délits commis

Résultat, la probabilité d’avoir une pratique d’injection risquée, susceptible de transmettre le VIH ou l’hépatite C, est 10% inférieure pour les usagers des salles, par rapport aux toxicomanes qui n’y ont pas accès, selon Marie Jauffret-Roustide.

La probabilité de faire une overdose est également réduite (-2%), et le risque de s’injecter le produit en extérieur (-15%) et de finir aux urgences (-24%) baissent aussi de manière significative. Ceux qui ont accès à une salle commettent enfin moins de délits.

En extrapolant leur présence sur dix ans, les salles de Paris et Strasbourg permettraient d’éviter 11 millions d’euros de coûts médicaux occasionnés par l’usage de drogues, selon l’étude. Et ce, pour un investissement public raisonnable, selon Anthony Cousien, modélisateur de l’Inserm. “Leur rapport coût-efficacité est meilleur que celui du vaccin contre le zona”, résume le chercheur.

L’évaluation, qui inclut les avis de la police et des riverains, conclut également à “une absence de détérioration de la tranquillité publique” depuis l’implantation des structures.

Une expérimentation qui se termine en 2022

Si celle de Strasbourg, située dans l’enceinte d’un vaste hôpital, est plutôt consensuelle, la salle de Paris, implantée en plein coeur du Xe arrondissement, continue de faire polémique auprès d’une partie des riverains. Ils se plaignent de bagarres, de l’accumulation de déchets dans la rue ou du fait que certains toxicomanes s’injectent encore la drogue en extérieur.

L’étude recommande d’améliorer les dispositifs de médiation. Elle souligne également que le nombre de seringues retrouvées dans le quartier a été divisé par trois depuis l’implantation.

Ces salles, dont l’expérimentation arrive à échéance en 2022, “constituent vraisemblablement une intervention de santé et de tranquillité publique efficiente”, estime l’Inserm. “La pérennité des dispositifs existants apparaît utile et une mise à l’échelle nationale de cette intervention est recommandable.”

Cette évaluation devrait nourrir les débats à Paris, où l’éventuelle création de nouvelles SCMR provoque de nombreuses réticences. “Ces salles sont une solution efficace et pragmatique, j’espère que cette étude va nous aider à en implanter d’autres”, a réagi l’adjointe à la santé Anne Souyris (EELV).

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
10500
Inscrit le 22 Feb 2008
8658 messages
Blogs

“Les salles de Paris et Strasbourg montrent les mêmes résultats qu’ailleurs dans le monde: elles diminuent les pratiques d’injection à risque, le nombre d’injections dans l’espace public, le risque d’overdoses, le risque d’aller aux urgences et la probabilité de commettre des délits”, résume à l’AFP Marie Jauffret-Roustide, sociologue de l’Inserm qui a coordonné une partie de cette étude.

On aurait pu craindre que comme les radiations de Tchernobyl, l'utilité des salles de shoot s'arrete à nos frontieres. Heureux de constater que ce n'est pas le cas. Amicalement

Dernière modification par prescripteur (12 mai 2021 à  13:53)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Morning Glory 
Firespringfox ~ Animatrice
9530
Inscrit le 10 Oct 2017
2029 messages
Blogs
Peut-on avoir le lien vers la source s'il te plait Krakra?
Intéressant en tout cas

"No one can make you feel inferior without your consent"

RemAIDES #115 (version papier en CAARUD)

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
10500
Inscrit le 22 Feb 2008
8658 messages
Blogs
Bonjour, je crois que, pour le moment, il n'y a que le communiqué de Presse.

https://presse.inserm.fr/levaluation-sc … cmr/42889/

Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Morning Glory 
Firespringfox ~ Animatrice
9530
Inscrit le 10 Oct 2017
2029 messages
Blogs
Merci!

"No one can make you feel inferior without your consent"

RemAIDES #115 (version papier en CAARUD)

Hors ligne

 

Acid Test 
PsychoAddict
7620
Inscrit le 28 Sep 2014
2581 messages
Par contre , je ne comprend pas bien en quoi ça contribue " à diminuer la probabilité de commettre des  délits " et ce n'est pas expliqué .
Tant mieux si c'est le cas mais contrairement par exemple à un programme de maintenance à l'heroine pharma , qui contribue à  réduire les délits pour se procurer leur dose ,je ne comprend pas trop à quel niveau ça peut influer là dessus , si ce n'est à la rigueur lorsque les personnes sont à l'interieur de la salle , elles ne sont pas ailleurs en train de commettre un délit mais je ne sais pas si c'est ça dont ils parlent .
Dommage qu'il n'y ait pas d'explication là dessus .

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
10500
Inscrit le 22 Feb 2008
8658 messages
Blogs
Bonjour,

Concernant la tranquillité publique, les analyses de la cohorte montrent que la proportion de délits commis récemment par les utilisateurs de la SCMR est significativement moins importante comparée aux non-utilisateurs.

Je comprend qu'on le constate mais pas forcément qu'on l'explique. Amicalement


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Acid Test 
PsychoAddict
7620
Inscrit le 28 Sep 2014
2581 messages

prescripteur a écrit

Bonjour,

Concernant la tranquillité publique, les analyses de la cohorte montrent que la proportion de délits commis récemment par les utilisateurs de la SCMR est significativement moins importante comparée aux non-utilisateurs.

Je comprend qu'on le constate mais pas forcément qu'on l'explique. Amicalement

Déjà , j'aimerais bien savoir comment ils arrivent à savoir par qui  les délits sont commis !
De plus , il serait interessant de savoir de quels types de délits on parle !
Et enfin, constater c'est bien mais sans donner la moindre précision , ça reste tres vague !

Par contre je ne comprend pas bien ce  que tu veux dire !

Parce que si on constate , on est quand meme capable d'expliquer précisément ce que l'on constate , comment ces données sont trouvées et chercher une explication me semble aussi interessant .

Ils donnent des informations / explications sur tout le reste il semble mais pas sur ça !

Encore une fois , quand ils ont fait une étude sur les consequences de la mise en place de traitement de maintenance à l'heroine , ils ont donné une explication aussi sur la baisse de la délinquance , qui de toute façon paraissait évidente mais dans ce cas ci justement , ça parait moins évident , d'autant plus qu'on ne sait meme pas de quels délits ils parlent !

Si ce sont par exemple des rixes et bagarres dans le quartier , entre toxicomanes , on peut comprendre que lorsque les personnes sont dans la salles , elles ne sont pas dehors en train de se taper dessus ou éventuellement , d'ennuyer des riverains ou patients .
Bien que les bagarres me semblent plus etre à placer dans le trouble a l'ordre public que dans les délits à proprement parler mais je suppose  que ça peut etre considéré comme un délit en fonction du type de trouble en question.

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
10500
Inscrit le 22 Feb 2008
8658 messages
Blogs
Ils utilisent la cohorte COSINUS qui recueille les données par des entretiens individuels.

http://www.orspaca.org/maladies-transmi … de-drogues

Méthodologie :

A travers une étude de cohorte prospective multicentrique, nous recruterons 680 usagers de drogue par voie intraveineuse dans 4 villes différentes (Bordeaux, Marseille, Paris et Strasbourg) suivis pendant 12 mois. Le recrutement des UD de la cohorte se fera, par l’intermédiaire d’enquêteurs formés, autour des CAARUD présentant une file active importante. Les UD inclus dans l’étude passeront des entretiens en face-à-face à l’inclusion, à 3 mois, à 6 mois et à 12 mois, réalisés par les enquêteurs. Ces entretiens permettront de recueillir des données sociodémographiques, l’histoire de consommation de drogues, la consommation actuelle, les pratiques à risque liées à l’usage de drogues et d’autres pratiques à risque, le parcours de soins, l’expérience de violence et carcérale, les besoins en termes de traitements pour les addictions, l’acceptabilité par les UD et les besoins des UD en traitements injectables, traitements de la dépendance aux stimulants, d’autres aspects psycho-sociaux ainsi que des questions sur la fréquentation et leur perception vis-à-vis des dispositifs de prévention existants et futurs.

Amicalement

Dernière modification par prescripteur (12 mai 2021 à  22:54)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
10500
Inscrit le 22 Feb 2008
8658 messages
Blogs
Bonjour, le rapport complet

https://www.drogues.gouv.fr/sites/drogu … 021-vf.pdf

Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » Actualités
  •  » Pour les salles de shoot le bilan est positif selon l’inserm

Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    31 mars 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Analyse de drogue et cannabis : qu'en attendez vous ?
    Il y a 1hCommentaire de Mathio (3 réponses)
     Appel à témoignage 
    Connaissez vous l'annuaire sur la réduction des risques ?
    Il y a 5hCommentaire de pierre (9 réponses)
     Appel à témoignage 
    Etude sur les problèmes liés à la consommation et au basage du cr...
    07 mai 2021Commentaire de Toxic banana (8 réponses)
     Forum UP ! 
    Drogue info - Méthadone potentialisation DxM
    Il y a 20hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Dosage - Combien de Salvia D en x40
    Il y a 15hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Consommation excessive de Seresta
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Daminglee dans [Benzodiazépines...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Speed liquide orange
    Il y a 8mnCommentaire de Lycanthropunk dans [Speed-Amphétamines...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Effets - TR truffes magiques
    Il y a 41mnNouvelle discussion de Faraji dans [Psilocybe - Champigno...]
     Forum 
    Microdosing et effet psy vs placebo
    Il y a 1h
    1
    Commentaire de TripSitterFR dans [LSD 25...]
    (18 réponses)
     Forum 
    Analyse de drogue et cannabis : qu'en attendez vous ?
    Il y a 1hCommentaire de Mathio dans [Cannabis...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    Il y a 1h
    291
    Commentaire de Mathio dans [Conseils généraux de...]
    (2046 réponses)
     Forum 
    3-MEO-PCP - Trompé dans les dosages de ma première prise... j'ai décollé ^^
    Il y a 2hCommentaire de MangerDesPommes dans [RC dissociatifs...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Culture - Sporulation
    Il y a 2hCommentaire de Shroomuj dans [Psilocybe - Champigno...]
    (10 réponses)
     Blog 
    Revue de presse Cannabis thérapeutique du 15 juin 2021
    Il y a 12hNouveau blog de filousky dans [Actualités]
     Blog 
    TR Tina
    Il y a 14h
    1
    Commentaire de Akaion dans le blog de Akaion
    (11 commentaires)
     Blog 
    Y'avait de la beuh dans mes cookies hihi
    Il y a 15hNouveau blog de Radagast_LeCamé dans [Trip Report]
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 02:07
     PsychoWIKI 
    2C-B, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Radagast_LeCamé, JohnDoe69, Keita, Newerpsyke153 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Pourquoi non à une rubrique “rencontres” ?
    par Mauddamier, le 09 Jun 2021
    Inscrite ici depuis plusieurs années, je venais chercher des conseils, je venais aussi me documenter, apprendre des choses. C’est un lieu unique et véritablement bien construit. Au fil du temps, j’ai apporté mes témoignages ici ou là… pour que l’on vienne ensuite me réconforter par m...[Lire la suite]
     Sevrage Brutal Codéine 2
    par filousky, le 03 Jun 2021
    Je vais en rajouter une couche et une épaisse. L'idée que vivre sans opiacés est une norme pour les usagers ayant consommé durablement est une pure aberration, à mon humble avis. Et que ce soit de la codéine ou de l'héroïne, le sevrage, même progressif n'est en aucun cas une solution univ...[Lire la suite]
     Trip report : 1p-LSD, 150ug.
    par Y metro B, le 03 Jun 2021
    Hello la team ! Après en avoir lu plusieurs centaines sur ce site, je me suis décidé à vous partager un trip report d'un voyage au 1p que j'ai enormément apprécié. Il s'est déroulé il y a une semaine à Montpellier, sous un grand soleil ?? C'était ma seconde expérience avec le 1p-LSD....[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Boloss, va taper psychedelics sur pubmed. GuyG dans [forum] Microdosing et effet psy vs placebo
    (Il y a 2h)
    Lol, tu m'évites un pots ^^ GuyG dans [forum] Microdosing et effet psy vs placebo
    (Il y a 2h)
    J'approuve! c'est le doc qui prescrit dans [forum] Dosage après une accoutumance
    (Il y a 3h)
    C'est moi ou elle est un peu pénible ? / Cub3000 dans [forum] Dépersonnalisation avec le LSD
    (Il y a 3h)
    J'adore ! Pierre dans [forum] Neurchi de Psychoactif
    (Il y a 4h)

    Pied de page des forums