[TR] 4 ACO MET, Pluie de CEV, état méditatif et extase corporelle.

Publié par ,
2230 vues, 3 réponses
supermario64 homme
Psycho sénior
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 19 Dec 2020
573 messages
Blogs
TR 4 ACO MET, Pluie de CEV, état méditatif et extase corporel.

identité : supermario64 
âge : la trentaine
expérience: plusieurs fois du RC LSD, une fois du 4 HO MET

Je vous raconte ce jours-ci mon trip avec la petite molécule, les 4 ACI MET. Bien entendu, je parle ici d'une expérience qui met propre wink c'est hautement subjectif, ce trip s'est très bien déroulé mais ça ne sera peut-être pas votre cas si vous tentez l'aventure.

la prise:

J'ai drop à 14hs35 10 milligrammes (environ disons) sous forme de cacheton, je me rappelle de l'heure car je note sur un calepin l'heure de la prise, ainsi que l'heure ou je sens que je commence à partir.
Le matin même j'avais fait le ménage à fond chez moi, histoire d'avoir un environnement sein pour voyager.

L'état d'esprit était globalement serein au moment de la prise, je faisais face à ma seconde expérience avec les tryptamines, J'ai soigné mon set and setting, je m'étais préparé une petite play liste sur spotify de musique électro chill qui durait environ 2 h. Ainsi qu'un petit casse-croûte est une bouteille d'eau fraiche et au cas où j'avais un petit benzo pas loin si ça tournait mal.

la monter :

Je sens que ça monte rapidement mais tranquillement, à un moment donner j'ai ressenti une petite nausée qui a fini par s’estomper au bout d'un qu'art d'heure vingt minutes.

A ce moment là je n'avais pas encore mis ma playlist à l'honneur, j'attendais paisiblement que ça monte, je n'ai pas ressenti d’anxiété particulière, bien moins qu'avec les lysergamides d'ailleurs.

au bout d'une demi-heure je commençais à sentir mon corps qui devenait lourd, l'effet sédatif du 4 ACO MET tel que décrit dans le wiki était bien présent. Quand ces signe là apparaisse généralement derrière je sais que j'en ai pas pour longtemps avant le décollage et quel décollage !

À ce moment-là je décide de me mettre en fond ma petite playlist chill musicale et je m'assois dehors sur ma terrasse, je vous rassure les amis j'habite en rez-de-chaussée, il n'y a aucun risque de finir défenestrer.

Je m'assois donc à ma terrasse, la musique électro en fond qui émet depuis le salon.

Plateau:

15h les effets visuels commencent franchement à venir, je fixe les nuages au-dessus de moi qui ondule, change de forme tout en changeant de couleur, ceci passe du vert, au bleu, au jaune, au rose et ainsi de suite, au loin les arbres prennent une allure de peinture aquarelle. Je me dis que ça s'annonce bien ! et je décide de fermer les yeux et c'est à ce moment-là que je rentre peu à peu dans une sorte d'état méditatif, hypnotique, Je vois des CEV par dizaines, tous aussi belles les unes que les autres. C'est la première fois que j'ai autant de CEV de ma vie, sous LSD je ne suis pas sujet au CEV.

ma playlist me plonge profondément dans un état psychédélique, quand je rouvre les yeux j'ai littéralement l’impression d'avoir été dans des montagnes russes. J'ai un petit peu perdu pied avec la réalité mais dans le bon sens du terme, rassurez-vous je ne suis pas entrée dans un état de psychose mais tout le contraire, c'était un état d'extase corporelle et psychique. Je rouvrais les yeux et buvais de l'eau et je plongeais à nouveau dans mon monde intérieur. Les CEV arboraient une allure abstraite mais très colorée et elle semblait organique, ce n'était pas des CEV métallique, froide vous voyez ? mais des CEV très organique, beaucoup de vert, de jaune, de forme qui pouvait faire penser à la nature, de tunnel multicolore qui tente de suivre le rythme de la musique mais sans y parvenir.

La notion du temps à ce moment-là a complètement disparu, au moment de reprendre quelque peu mes esprits il était 17 h, deux heures ! deux heures que je suis resté assis en écoutant de la musique les yeux clos sur ma terrasse à l’abri des regards et dans un quasi-état méditatif. Les deux heures m'ont paru pour ainsi dire être une demi-heure.

Après avoir été dans cet état méditatif, j'ai mangé un petit casse-croûte et j'ai été faire un tour sur Twitch Mdr : D (allez savoir pourquoi) et c'est drôle comment sous psychédélique on s'attache aux moindres petits détails, j'étais fasciné par les mimiques des gens qui jouer en live, la concentration dans le regard etc., pourtant, je vous assure que les effets visuels étaient bien retombés mais sans doute que j'avais encore à ce moment-là des effets psychique résiduel.

Je me suis réveillé de mon état psychédélique extrêmement serein et avec un espace de tête qui fut très très agréable. C'est peut-être abstrait et ridicule ce que je vais dire en suivant mais j'ai l’impression curieuse d'avoir purgé mon âme en quelque sorte, ça m’a fait cet effet en sortant du plateau / peak des effets.

Point qui a son importance, c'était la toute première fois que je me suis autorisé à moi-même à tripper. Il faut savoir qu'avec le LSD je n'ose pas aller loin, je n'ose pas me laisser complètement aller, étant donné que ça dur longtemps, je suis toujours dans le contrôle, de plus, et je le remarque à présent que j'ai un point de comparaison mais les lysergamides ressortent en moi tout ce qu'il y a de pire, ça me fout dans un état quasi dépressif, anxiété +++ et je suis régulièrement sujet à la déréalisation après avoir trippé sous LSD ce qui n'a pas été le cas jusqu’à présent avec les tryptamines, j'en ressors très serein de l'expérience.

Pour tout vous dire, je m'étais dit à moi-même avant de tripper " relax toi à fond, tu es chez toi, en sécurité, tout va bien, autorises-toi à le lâcher prise'' et j'ai l’impression que cette auto-suggestion à fonctionner, je n'ai jamais été aussi loin avec les psychédélique sur le plan psychique,

C'est curieux mais j'ai l’impression d'être beaucoup plus réceptif aux tryptamines vs LSD je ne ressens pas d'anxiété durant le trip et je suis beaucoup plus réceptif psychiquement mais réceptif dans le bon sens, les trips avec les tryptamines me semblent bien plus lumineux que ceux avec les lysergamides. C'est pourquoi je pense que je vais complètement cesser de prendre du LSD, ce n'est pas fait pour moi, ça me met dans un état qui me rend malheureux après coup le LSD alors que c'est curieusement le contraire après avoir trippé sous " champi

Sincèrement, je ne vais pas vous mentir en vous disant que c'est la toute première fois que j'ai pris mon pied sous psychédélique, ça n'a pas été évident de parvenir à ce stade sous psychédélique, moi qui suis IRL dans l'hypercontrôle, je vous assure que de me laisser aller ça ne coulait pas de source mais j'y suis curieusement arrivé ! sans doute dû au soin du set and setting et ainsi qu'à mon auto-suggestion rassurante.

Faut dire qu'avec les histoires horrifiques qu'on raconte autour des psychédéliques, gens qui resteraient soi-disant perchés à vie et autre état de psychose, ça ne me rassurait pas jusqu’ici de laisser vagabonder librement mon esprit mais c'est dans ces moments-là que le voyage psychédélique prend tout son sens, lorsqu'on parvient à lâcher la vapeur.

Sinon, je n'ai pas ressenti d'effet secondaire particulier, tout semblait rouler comme sur des roulettes, j'avais juste un peu la mâchoire qui me serrer et au début j'ai eu un ou deu petit coup de frisson malgré la chaleur qui règne dehors et chez moi.

En revanche soyez prudent, parce que soit je suis très sensible aux tryptamines ou bien LL dose comme des chameaux les cachetons mais que ça soit avec la 4 HO MET ou bien les 4 ACO MET j'ai eu deux expériences qui envoient sévère.

Dernière modification par supermario64 (17 juillet 2021 à  20:23)

Hors ligne

 

avatar
Morning Glory femme
Modératrice (en stand by)
champi vert36champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 10 Oct 2017
4365 messages
Blogs
Merci pour ton retour :) Qu'elles différences avec la 4homet alors?

Μόρνηνγγ Γλωρύ
I <3 5-HT & DA ~

Hors ligne

 

supermario64 homme
Psycho sénior
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 19 Dec 2020
573 messages
Blogs
Bonjour,

merci à vous de m'avoir lu et répondu, j'espère ne pas avoir été trop brouillon dans les explications.

Pour ce qui est de la différence, c'est subjectif mais j'aurais tendance à dire que le 4HOMET m'a semblé plus stimulant psychiquement et le 4ACOMET m'a semblé plus stone psychiquement, j'avais l'impression que mon flux de pensée était à la fois calme et étonnamment clair sous 4ACOMET, Le 4HOMET en comparaison m'a semblé un peu plus brouillon mais pas incontrôlable, loin de là mais il est toujours difficile de savoir si ce genre de chose est dû à la substance elle-même ou au set et au setting ?

aussi, la durée, trois heures de plateau pour ma part sous 4HOMET et deux heures sous 4ACOMET mais ça aussi, ce n'est pas une science exact, ça se trouve que si je retente un jour l'expérience ce sera l'inverse.

Et dernier point, le 4ACOMET m'a semblé moins anxiogène et plus euphorique par rapport au 4HOMET mais là encore, c'est subjectif, j'ai un ami qui a trouvé le 4HOMET très euphorique et pas du tout anxiogène, et pour ma part, c'était euphorique le 4HOMET mais moindre par rapport au 4ACOMET. et l'anxiété était inexistante sous 4ACOMET, peut-être que le côté légèrement stimulant que j'ai pu ressentir sous 4HOMET m'a moins détendu par rapport à 4AOMT, d'où le fait que des deux substances j'ai préféré 4ACOMET.

L'espace de tête fut très agréable, beaucoup d'euphorie et une sensation de bien être omniprésente tout le long du trip et qui aura durée jusqu’à que je me couche, d'ailleurs j'ai dormi comme un bébé le soir même big_smile

Sinon, en ce qui concerne les hallucinations, elles sont très similaires mais je ne sais pas pourquoi, mais j'ai eu beaucoup plus d'hallucinations internes avec le 4ACOMET qu'avec le 4HOMET.

Dernière modification par supermario64 (18 juillet 2021 à  21:45)

Hors ligne

 

avatar
Psilocine homme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 30 Sep 2023
6 messages
Bonjour,

Juste un petit mot pour rebondir sur le fait que chacun peut effectivement réagir différemment.
Dans mon cas j'ai pesé 12 mg de 4 ACO MET reçu sous forme de poudre et avalé le tout avec un peu de jus d'orange.
En moins de 20 minutes, j'ai ressenti les effets identiques à ceux que j'avais ressenti avec les psilos il y a quelques années.
J'ai mis un peu de temps (1h en gros) à lâcher prise vu que je ne connaissais pas le produit (ben oui ça ne pousse pas dans les champs smile).
Tout au long de l'expérience les effets visuels ont été très limités, yeux fermés ou ouverts. Soit la dose était trop faible soit ce produit agit différemment sur moi.
C'était très cérébral, la musique de Bach semblait transcendante (en fait c'est normal elle l'est déjà en mode normal), mon esprit avait du mal à se détacher de ce que voyaient mes yeux, il était facile de rester scotché/fasciné par une image ou une photo, beaucoup d'introspection au final mais réalisée de façon calme et sereine.
Le plateau a duré 3 heures environ et la descente s'est donc amorcée au bout de 4 h après l'ingestion et 6 h après c'était fini.

Merci pour votre partage.

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] 1CP-LSD - TR, une pluie de synesthésie et une explosion de perception
par fougère, dernier post 24 avril 2021 par Akaion
  14

Pied de page des forums