Mon homme est dépendant de la cocaine / PsychoACTIF

Mon homme est dépendant de la cocaine

Publié par ,
1146 vues, 21 réponses
Jun0 
Nouveau membre
Belgique
100
Inscrit le 01 Sep 2021
9 messages
Bonjour, bonsoir à toutes et tous…
Alors je suis ici à la recherche de témoignages, de situations similaires, d avis, de conseils, tout ce que je peux prendre mais également pour vider mon sac car je me sent perdue et très seule… le texte va être long je pense… je sais pas si quelqu’un aura le courage de tout lire et je remercie déjà ceux qui le feront peut être…
Aujourd’hui cela fait 9mois avec mon homme. Mais nous nous connaissons depuis 6ans plus ou moins.
Avant d être ensemble, je savais qu’il consommait de la cocaine. Mais à vrai dire je ne savais pas la quantité, la fréquence, le moyen de prise (il la fume principalement).
Le jour où il est venu me parler pour me dire que je lui plaisait et qu’il aimerait être avec moi, il m as dit qu’il avait stopper cette conso depuis plus de deux mois. Et de fait, il était clean… et pendant nos deux premiers mois c était parfait, il allait bien, on allait bien ça roulait. On était vraiment très complices et très très amoureux, on a vite fait des projets ensemble, être ensemble nous semblait tellement évident… Puis quelques merdes lui sont tombés dessus, voiture vandalisé, perte de son boulot et deux trois autres chose par ci par là… et à partir de ce moment là, la conso a repris… au début de temps en temps et au fur et à mesure ça a augmenté. Il m est arrivé de consommer avec lui et ses potes (snif pour moi) et à ce moment là lui aussi était en snif. Pour moi c était festif, ça me « plaisait » bien on passait des bonnes soirée. Mais ça a vite dérapé, quand il a recommencer à la fumer. Le moindre petit soucis dans la vie de tout les jours devenait une excuse pour la conso. Moi c est resté occasionnel et maintenant je n y toucherais plus vu comme je vois comment ça peut détruire et changer complètement une personne… aujourd’hui il consomme tout les jours, depuis un peu plus d un mois (il a repris contacts avec des gens vraiment peu fréquentable…) le plus gros problème que ça engendre après le fait que tout ses revenus passe là dedans, c est que ça le rend complètement paranoïaque. Pendant la conso après quelques douilles il est hyper attentif à chaque bruit dans la maison (peur d être pris sur le fait par sa mère entre autre) ou que des gens viennent nous faire du mal ou s attaquer à la maison ou a sa voiture… soit il psychote sur moi. Il est déjà très jaloux de base mais depuis qu’il consomme très régulièrement il a commencer à se faire des films de dingue. Genre je regarde ses amis en essayant de les aguichés, je leur fait les yeux doux, je chercherais à faire croire à tout le monde que je serais apte à partir avec eux, ou encore je ferais comprendre au autres qu’il est défoncé et apparement je ferais des petits sourires pour me foutre de sa gueule quand il est peté. Alors aujourd’hui, après 1mois de conso quotidienne et excessive il me dit qu’il y a une partie de moi qu’il aime encore et une autre qu’il déteste (moi mes regard aux autres mecs, mes soit disant sourire) que j ai détruit sa confiance, qu’il ne sais pas qui je suis… c est extrêmement douloureux car je l aime comme une folle et je fais tout ce que je peu pour lui ! Je ne m intéresse à aucun autre homme que lui malgré la difficulté, je gère seule toute les dépenses avec mon petit salaire. Je m occupe de sa fille de 5ans comme de la mienne et la gère les lendemains de veille, ou il part dormir à 8h du matin, du coup il se lève à 17h… et c est moi qui m occupe de son enfant… il ne fait limite plus rien dans la maison maison. Je suis au bout du rouleau. Je travail, j ai un rôle de belle maman très important (je passe pour le moment bcp plus de temps avec elle que lui… je lui donne son bain, là nourrit, je lui lie son histoire le soir…) je m occupe du ménage, linge, courses, je m occupe des chiens… bref je m en sort plus je suis fatiguée et épuisée et lui m en veux à mort, ne me parle plus, ne me câline plus, ne dit plus qu’il m aime et ne dors plus avec moi… aujourd’hui ça fait deux jours que je suis chez ma mère (c était prévu) et je n ai plus de nouvelles ! Il lie mes messages mais ne répond pas… ne décroche pas… en général, lorsqu’il ne s est pas attaché à la personne avec qui il est ou que ça ne fonctionne pas il est honnête et rompt directement la relation. Mais là je sais même pas si on est encore ensemble… je sais pas si il tente de faire ensemble que c est moi qui le quitte pour avoir une nouvelle excuse pour consommer… je ne sais plus. Je l aime de tout mon cœur et j ai envie de l aider et de le soutenir. Les jours avant que je parte il a passer presque 24h à fumer non stop ! Je sais pas combien de g y sont passé… je m inquiète énormément. Il sait qu’il a un problème, il parle de se faire soigner, mais il repousse toujours l échéance… on dit qu’on peut pas aider quelqu’un qui ne le veut pas… mais j arrive pas à baisser les bras. Je sais qu’on s’aime, je sais que les horreurs qu’il pense de moi c est à cause de la c… je sais qu’on peut être bien ! Et surtout je sais que j ai jamais été aussi amoureuse que je le suis de lui… j ai envie d en parler à sa maman… a ses sœurs qui sont dans le milieu médical et qui pourrait l aiguiller… il me dit qu’il a peur de devoir aller en centre et ne pas voir sa fille pendant 2mois… mais plus le temps passe plus ça empire et plus il s éloigne de moi… avant c est deux jours sans nouvelles, il me disait qu’il s en voulait de me faire vivre tout ça, que j étais pas obligé de subir ça… je suis aneantie, j ai le cœur brisé mais je baisse pas les bras… je veux rester avec lui pour le meilleur et pour le pire… est ce qu’il aura le déclic ? Je ne sais plus quoi faire sad quelqu’un dans la situation similaires ? Des gens qui ont réussis a s en sortir ? Des gens qui on connu, vu ou vécu ce genre de paranoïa ?

Dernière modification par Jun0 (01 septembre 2021 à  22:08)

Reputation de ce post
 
Garde la foie tiote. On est tous avec toi !

Hors ligne

 

artag
Nouveau Psycho
400
Inscrit le 24 Jun 2021
58 messages
Salut

Jun0 a écrit

je suis aneantie, j ai le cœur brisé mais je baisse pas les bras… je veux rester avec lui pour le meilleur et pour le pire… est ce qu’il aura le déclic ? Je ne sais plus quoi faire sad quelqu’un dans la situation similaires ? Des gens qui ont réussis a s en sortir ? Des gens qui on connu, vu ou vécu ce genre de paranoïa ?

Tu ne peux pas faire grand chose, et vu que tu veux rester avec "pour le meilleur et pour le pire" :

-soit tu attends et espère un "déclic" sur lequel tu n'as aucun contrôle, qui peut arriver dans 2 mois, 2 ans ou jamais.
-soit tu attends qu'il te quitte.

En attendant tu es un peu piégée dans cette "relation" qui peut durer longtemps à mon avis car tu t'occupes mieux de sa fille que de lui, ça lui permet d'aller faire ses sessions avec ses potes tranquille.

Bon courage.

En ligne

 

Komoto122 
Nouveau membre
France
610
Inscrit le 16 Jun 2021
45 messages
Ancien dépendant à la cocaïne ( arrêté il y a 9 ans), les mots qui suivent ne sont pas une généralité, juste mon temoignage.
Quand j'étais dépendant, je mentais pour avoir de l'argent, je volais mes proches pour avoir de l'argent, je dealais pour avoir de l'argent...tout ça mettait mon entourage dans l'insécurité... Biensur que j'étais rongé par la culpabilité, je ne me reconnaissais plus mais ça c'était toujours une fois que j'étais defoncé. Avant il n'y avait qu'une chose qui comptait le produit, le produit, le produit. Je perdais bcp de notions et de valeurs qui me sont cher.
Une fois defoncé tout revenait et je voulais m'oublier et me défoncer encore plus et disparaître car mon comportement générait des déceptions grandes chez mes proches... avec le recul si quelqu'un de mon entourage  m'avait tendu la main à l'époque ça n'aurait servit à rien... il a fallut que je détruise tout et que je reconstruise tout. C'est passé par un sevrage ou je suis devenus addict à l'alcool puis j'ai mit 6 ans à me sortir de l'alcool...ce qui fait presque 10 ans de vie gâchée.
Je ne te dirais pas se que tu dois faire, je n'en ai pas le droit ni la légitimité.
Force et Courage à toi.
Amicalement

Dernière modification par Komoto122 (02 septembre 2021 à  08:49)

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11900
Inscrit le 22 Feb 2008
8932 messages
Blogs
Bonjour, je vais etre direct mais il faut que tu mettes une distance pour qu'il assume seul ses consommations. Et ça peut passer par une separaration physique.
En "assumant" ses consommations tu vas te détruire sans l'empêcher de se détruire.

Tu peux y aller progressivement, d'abord en refusant ton appui financier et en te retranchant petit à petit tant qu'il n'est pas sobre. C'est "va fumer dehors" et "je t'aime toi et pas ce tu fais".
Et ne reviens (au propre ou au figuré) que lorsqu'il est sobre.

Contrairement( à ce que tu peux penser ce sera le meilleur moyen de l'aider car seule la peur des consequences pour lui le motivera pour une prise en charge. Donc qu'il comprenne qu'il peut continuer mais qu'il ne peut pas te mettre , toi, en esclavage.
D'ailleurs il developpe peut etre voire probablement une psychoqse cocainique.
J'ai mis une ref sur les manipulateurs qui pourra t'aider même si tu ne penses pas qu'il le soit totalement.

Enfin il est important que tu parles en "JE". Dis ce que TU ressens, comment tu vois les choses, mais evites de lui dire ce qu'il devrait LUI faire ou ressentir. Il te contrera facilement en disant que c'est son probleme et sa liberté. Mais par contre en disant ce que tu ressens tu pourras lui dire que c'est ton probleme et ta liberte et qu'il n'a pas à te dicter ce que tu dois penser.

Enfin, enfin, tu peut tres bien aller consulter un CSAPA pour toi. Ils t'aideront comme proche et tu ne dois pas l'inclure dans cette consultation sauf s'il le demande.

Amicalement
   
    https://fr.wikihow.com/aider-une-person … -la-drogue
   
   

Fixez des limites. Votre attitude vis?à?vis de votre ami peut avoir des conséquences diamétralement opposées. En effet, elle peut l'aider à lutter ou renforcer son addiction. Certains comportements sont en réalité de mauvaises solutions qui peuvent aggraver le problème de votre ami [13]  : ignorer ses comportements agressifs, lui prêter de l'argent pour éviter le vol, sacrifier vos propres besoins et désirs pour l'aider, éviter les sujets conflictuels, mentir pour le couvrir, l'aider contre son gré…

    Vous devez fixer des limites claires dès le départ. En proposant votre aide et votre soutien à votre ami, vous devez aussi lui indiquer que vous ne ferez rien qui serait susceptible de le conforter dans son addiction. Cela est évidemment plus facile à dire qu'à faire, d'autant qu'il est émotionnellement difficile de voir une personne proche souffrir. Évitez les menaces sans conséquence qui risquent de conforter votre ami. Vous devez rester aussi ferme et crédible que possible.
   
   
    3
Tentez de convaincre votre ami d'être aidé. Si votre ami n'a pas encore conscience de son état, il est probable qu'il soit dans le déni et refuse votre aide. Vous devez alors essayer de lui faire comprendre la réalité de la situation et l'avertir des conséquences. Cela est particulièrement difficile, car vous devez éviter de le brusquer ou de lui faire des reproches. De même, adopter un ton moralisateur est inefficace. Le chantage affectif est généralement infructueux, car une conduite addictive n'a généralement pas de lien avec les sentiments de la personne.

https://www.lalibre.be/lifestyle/love-s … Y6DCFHMJI/

    https://www.quebec.ca/sante/conseils-et … -mentale/*
   

Exprimez vos émotions

Les membres de l’entourage d’une personne atteinte vivent des émotions comme la colère, la honte et la culpabilité. Ce sont des réactions normales, qui méritent d’être exprimées. Évitez d’accumuler du ressentiment. Tentez de trouver des personnes capables d’écoute avec qui vous pourrez partager vos émotions sans contrainte ni culpabilité. Ce pourrait par exemple être de bons amis ou une organisation d’aide aux proches des personnes atteintes de maladie mentale.

Prenez soin de vous

Votre santé physique et mentale est importante. Être en bonne santé vous aidera à rester équilibré et à mieux vivre avec la personne atteinte d’une maladie mentale. Suivez les conseils pour maintenir une bonne santé mentale.


Réglez un problème à la fois

Vivre avec une personne atteinte d’une maladie mentale peut poser quelques problèmes et provoquer certains conflits interpersonnels. Si vous êtes dans cette situation, évitez d’essayer de régler tous les problèmes que vous vivez en même temps. Abordez plutôt les problèmes un à la fois et essayez de trouver une solution simple pour chacun. Plus vous aurez trouvé de solutions, plus vous vous sentirez en contrôle de la situation. Il y a toujours des solutions. Faites-vous confiance.
Respectez vos limites et allez chercher de l’aide au besoin

Nous avons tous nos propres limites. Si vous ne respectez pas les vôtres, vous risquez de nuire à votre propre santé, ce qui ne serait pas aidant pour la personne atteinte. Prenez conscience de vos limites personnelles.

Au besoin, allez chercher de l’information et du soutien auprès des ressources d’aide. Vous pourrez aussi y rencontrer d’autres personnes qui sont dans la même situation que vous ou qui l’ont déjà été. Échanger avec ces personnes pourrait vous aider à mieux comprendre vos sentiments et vous permettre de connaître les solutions des autres.

Sur la psychose cocainique
   
   
    http://psyfontevraud.free.fr/theses/Petit2009.pdf

Dernière modification par prescripteur (02 septembre 2021 à  11:32)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11900
Inscrit le 22 Feb 2008
8932 messages
Blogs
Bonjour, pour completer "comment mettre ses limites".

https://alpabem.qc.ca/relations-et-fami … s-limites/
   
   

Apprendre à mettre ses limites

Pour plusieurs, il est difficile de mettre des limites et les gestes que nous posons pour lui ne lui est pas toujours salutaire. Si nous allons jusqu’à mettre notre propre santé en péril pour l’aider, nous ne pourrons bientôt plus lui être d’un grand secours.

Aider n’aide pas toujours

Nous voulons tous que notre proche atteint d’une maladie mentale vive le plus normalement possible. Mais qu’est-ce ce que l’on fait vraiment pour ça? Nous l’aidons financièrement, nous lui préparons les repas et l’hébergeons. Est-ce que d’aider notre proche ainsi l’aide réellement? Et nous, dans tout cela? Devons-nous absolument accepter tous ses comportements, même la violence?

Attentes irréalistes

Répondre aux besoins de notre proche demande souvent beaucoup d’énergie. Régulièrement :  La fatigue, la tristesse, l’anxiété et la frustration finissent par teinter tous les aspects de notre vie, surtout que la personne atteinte n’a pas toujours conscience que ses attentes sont irréalistes.

Comment mettre des limites ?

Pour réussir à mettre des limites, il faut identifer les comportements que nous trouvons dérangeants chez l’autre personne. Il est important de comprendre aussi pourquoi ses comportements nous dérangent pour ainsi bien lui expliquer ce que nous vivons quand il agit de cette façon.

Ensuite, il faut mettre nos limites, et ce, de façon claire et de façon à ce que l’autre comprenne bien ce que l’on veut. Pour ce faire, nous pouvons passer un contrat avec lui afin que les consignes soient claires et simples et qu’aucun jeu de mots ne puisse être fait ou mal interprété.

Respecter le cadre

Si les règles que l’on a instaurées ne sont pas respectées et que le comportement dérangeant demeure, il est important de prévoir une conséquence. Il est préférable d’instaurer des conséquences ayant un lien direct avec le geste posé.
« Par exemple, la violence physique conduit normalement à un recours aux autorités,… » Le fait d’appliquer les conséquences aux gestes dérangeants fait en sorte que la personne malade vous prendra au sérieux et a moins de chance de recommencer.

Renforcement positif

Si les règles sont suivies par notre proche, il est très important de le féliciter pour son nouveau comportement. Cela l’encouragera à continuer dans cette voie.

Enfin, le plus important dans tout cela est de vous respecter et de vous faire respecter.

Pour le parler en JE

http://www.communicationbienveillante.e … as-gordon/

Dernière modification par prescripteur (02 septembre 2021 à  11:45)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Jun0 
Nouveau membre
Belgique
100
Inscrit le 01 Sep 2021
9 messages
Merci à ceux qui ont répondus.
Je suis consciente que je lui « facilite » les prises, et c est ça le pire… il sait que je vais pas laisser le frigo vide, il sait que je vais pas laisser sa fille en plan…
Moi le problème c est que c est lui mon addiction. J ai terriblement besoin de sa présence et je me fais littéralement violence quand je prend des distances, ça me bouffe et je passe chaque minute à penser à lui, à me demander comment il va et avec quel connard il traîne encore… j en suis à avoir peur qu’il ne se réveille pas, quand il est passer 14h au boulot et que j ai toujours pas de nouvelles j angoisse… rien qu’à me demander si il est toujours en vie ! Aujourd’hui, 3iem jours chez ma mère et toujours aucunes nouvelles de lui… aucunes réponses à mes messages. Je n ai pas été travailler aujourd’hui car je crois que je suis entrain de tomber en dépression ( j ai été prise sur le fait entrain de pleurer pendant mon service) je vous dis pas la gêne…
Je suis dégoûtée car on pourrait être tellement bien comme on l a été… J ai la haine contre ce produit que je considère aujourd’hui comme une salope de maîtresse hyper exigeante et envahissante. C est entrain de tout détruire. Limite il ne parle plus qu avec ses potes de conso, eux qui le conforte dans l idée que je suis juste une profiteuse et que oui je les regarde (mdr la blague… profiter de quoi ? Et regarder ou imaginer que je pourrais m intéresser à cette bande de loser… même pas en rêve) mais le fait est la, ses soit disant potes lui monte la tête contre moi ! Il ne donne plus ou très peu de nouvelles à sa famille et au gens non consommateur… c est là où est le paradoxe, il dit qu’il veut en sortir mais ne garde contacts qu avec ses potes tox…
Que pensez vous de l idée d en parler à sa famille ? Il m en voudra au point de peut être me quitter mais ils arriveront peut être à lui donner ce coup de pied au cul que j arrive pas à donner ? J en ai parler à sa meilleure amie (non consommatrice et très sévère sur ce sujet) et à mon avis il a capter, hier elle a essayer de le joindre et pareil elle n’a pas eu de réponse…

Dernière modification par Jun0 (02 septembre 2021 à  11:49)

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11900
Inscrit le 22 Feb 2008
8932 messages
Blogs
Bonjour, c'est normal que tu ne te sentes pas bien vu la situation, donc soigne TOI d'abord et tu pourras ensuite l'aider LUI. Le CSAPA (ou equivalent belge. En France c'est un centre de soins aux addictions) est utile comme un psychiatre ou psychologue.
N'aie pas de scrupule. Ni toi, ni les soignants ne pourront l'aider tant qu'il ne le voudra pas. Ce n'est pas le laisser tomber mais te concentrer sur l'essentiel, améliorer ta santé. Et s'il te laisse tomber, ne lutte pas, il te facilite la tâche.
Amicalement

Dernière modification par prescripteur (02 septembre 2021 à  11:51)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Jun0 
Nouveau membre
Belgique
100
Inscrit le 01 Sep 2021
9 messages
Oui j ai conscience qu’il ne pourra pas avoir d aide tant qu’il aura pas décidé de lui même passer le cap… c est très dur cette vérité…
Là je me torture surtout l esprit à me demander pourquoi il m ignore…? Me protéger? M éloigner de son problème ? Me faire comprendre qu’il veut me quitter ? J ai aucune idée de comment je dois interprète ce très lourd silence…

Hors ligne

 

AnonLect 
Psycho junior
2000
Inscrit le 26 Jun 2019
214 messages

Jun0 a écrit

Oui j ai conscience qu’il ne pourra pas avoir d aide tant qu’il aura pas décidé de lui même passer le cap… c est très dur cette vérité…
Là je me torture surtout l esprit à me demander pourquoi il m ignore…? Me protéger? M éloigner de son problème ? Me faire comprendre qu’il veut me quitter ? J ai aucune idée de comment je dois interprète ce très lourd silence…

Salut,

Je vais essayer de faire court contrairement à d'habitude, juste 2 choses :

- Peut être que tu te poses trop de questions sur le fait de savoir pourquoi il t'ignore... Et si tout simplement et égoïstement il est juste en pleine conso avec ses "potes" et qu'il a juste pas envie de se prendre la tête et de penser à toi, à votre relation ?
Ou même tout seul et il veut juste être tranquille ; il sait que tu l'emmerderas pas quand il répondra enfin de toute façon...

Ça m'arrive aussi de vouloir me fonceder tranquille et de pas vouloir répondre si ma copine m'appelle (enfin qq heures, pas jours) ...  Mais moi je suis "obligé" de répondre, sinon ça va pas bien se passer... ^^'. Puis en plus ça l’inquiéterais. 
Mais si c'était pas le cas, il y a des fois où je répondrais pas, clairement.

- "en général, lorsqu’il ne s est pas attaché à la personne avec qui il est ou que ça ne fonctionne pas il est honnête et rompt directement la relation" : par rapport à ça, il est possible que tout simplement tu lui apportes trop de confort pour y renoncer comme ça !

Disons que même si il n'est plus "attaché" a toi ou que "ça ne fonctionne plus" d'un point de vu amoureux, c'est quand même super pratique d'avoir quelqu'un qui gère toute les tâches quotidienne + qui ramène l'argent et la bouffe + qui s'occupe de son enfant, surtout si sa seule envie est de se défoncer...

Si en plus la personne n'est pas trop trop casse couille et qu'au final il peut faire ce qu'il veut sans vraiment de problème ben... Pourquoi changer ?

Après je peux me tromper sur toute la ligne, mon propos vaut ce qu'il vaut smile

Courage, et pense à TOI avant tout !

Essaye de bien te poser la question si vraiment il t'aimes, si vraiment il est prêt à faire quelques efforts même petits au départ ! Genre j’sais pas, passer le balais ou faire 3 courses par exemple c'est quand même pas un effort énorme ! Mais ça montrerait qu'il essaye de tenir compte de ce que tu lui dit, de ce que tu souhaites.... 
De même que s'occuper de son enfant un minimum, ça c'est quand même nécessaire, ça devrait même pas être compté comme un effort ! 

Ou si juste tu es un "confort" pour lui. Auquel cas même si tu l'aimes, il ne sert à rien de rester avec quelqu'un qui ne partage pas tes sentiments ....

J'espère que tu trouveras une solution.

drogue-peace

Hors ligne

 

Komoto122 
Nouveau membre
France
610
Inscrit le 16 Jun 2021
45 messages

Jun0 a écrit

Moi le problème c est que c est lui mon addiction

Tu es accro à lui ou l'idée du couple que vous pourriez former ?
En gros tu es amoureuse de lui pour ce qu'il est dont tous les défauts que tu as sité au-dessus ou tu es amoureuse de la vision de l'homme idéal que tu t'es faites au début de votre relation ?
Parce que clairement si il est jaloux avec prods il sera jaloux sans. Si il te délégue la garde de sa fille et l'entretien de la maison avec prods , il le fera sans.
La plus grosse claque que j'ai prise quand j'ai tout arrêté ça était de constater que j'avais tous les défauts dont je croyais me débarrasser en arrêtant de consommer. En gros quand tu as gagné le combat contre un produit après il faut apprendre à vivre sans ( des années de galère) et comme tout un chacun corriger ses défauts... souvent dans la deuxième partie on a prit du retard car on passe bcp d'énergie à lutter contre le produit.

Dernière modification par Komoto122 (02 septembre 2021 à  13:59)

Hors ligne

 

Jun0 
Nouveau membre
Belgique
100
Inscrit le 01 Sep 2021
9 messages
Je sais plus quoi penser… il aurait pu avoir les mêmes facilités avec les filles qu’il a eu avant sauf que il les aimait vraiment pas donc après 2mois max si il sentait qui avec pas d accroche c était adios. La seule autre relation plus longue qu’il a eu hormis la nôtre c est avec la mère de sa fille (12ans de relation) C est pour ça que je m accroche et que je me dis que dans le fond c est quand même différent entre nous… ou effectivement je me berce d illusion et l amour me rend vraiment aveugle. Et je me dis qu’on doit vraiment détester la personne pour profiter d elle et de son amour de la sorte… si il s avére que c est ça je vais pas m en remettre avec tout les efforts que je fournis et que je me suis donner coeur corps et âme pour cette relation auquel je crois tellement…

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11900
Inscrit le 22 Feb 2008
8932 messages
Blogs
Je répète c'est "je t'aime toi mais pas ce que tu fais". Nous ne te conseillons pas de te séparer mais de te mettre à distance de ses consommations et de gerer ta relation avec moins de générosité à sens unique. ça peut mener à une séparation ou à une relation plus sereine. A toi de voir. Et à lui de te garder, s'il le veut. Mais avant tout penses à toi.
Amicalement

Dernière modification par prescripteur (02 septembre 2021 à  15:27)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Jun0 
Nouveau membre
Belgique
100
Inscrit le 01 Sep 2021
9 messages
Il faut que j arrive à faire la part des choses et me détacher de tout ça… mais j ai du mal avec ce sentiment d impuissance, je donnerais tout ce que j ai pour qu’il aille mieux…. Mais je peu pas continuer ainsi car je commence à me sentir trop vide…

Hors ligne

 

Cobe 
Braindead
2300
Inscrit le 03 Feb 2014
918 messages

Jun0 a écrit

J ai la haine contre ce produit que je considère aujourd’hui comme une salope de maîtresse hyper exigeante et envahissante. C est entrain de tout détruire.

Il faut vraiment que tu comprennes que la drogue n'est pas une excuse pour se comporter comme un connard (désolé mais vu la description que tu en fais c'est le seul mot qui me vient en tête).

Certes la cocaïne ne doit pas aider mais tous les consommateurs de drogue ne se comportent pas comme ça; ne plus s'occuper de ses enfants, ne plus respecter sa copine, passer sa vie à se défoncer avec ses potes etc... c'est pas anodin et il y a de fortes chances que ce soit + lié à sa personnalité de base qu'à sa consommation de drogue, surtout que d'après ce que j'ai compris il n'a plus 20 ans.

Comme le dit prescripteur c'est tout à ton honneur de vouloir l'aider mais il ne faut surtout pas que tu plonges avec lui (ce qui a l'air d'être le cas vu tes messages). Effectivement en parler avec sa famille pourrait être une bonne idée, si ça l'aide pas lui ça te feras peut être du bien à toi wink

Dernière modification par Cobe (02 septembre 2021 à  15:55)


"Mes buvards sont des double face offerts par Terence Mckenna à un concert de Grateful Dead en 1967 dosés à 3.5mg et synthétisés par Owsley Stanley en personne selon la recette originelle d'Hofmann"

Hors ligne

 

Jun0 
Nouveau membre
Belgique
100
Inscrit le 01 Sep 2021
9 messages
Mais il n était pas du tout comme ça avant ces deux derniers mois ou ça part en couille total… j ai l impression que toute sa personnalité a changé avec la conso quotidienne…. et je le connais depuis 6ans et je sais comment il se comportait avec la mère de sa fille… donc je sais que dans le fond c est pas un connard… effectivement il a 36ans et moi 27.

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11900
Inscrit le 22 Feb 2008
8932 messages
Blogs

Mais il n était pas du tout comme ça avant ces deux derniers mois ou ça part en couille total…

C'est bien pour ça que je pense à un effet psychiatrique de la cocaine, probablement surajouté à d'autres problemes.

https://rvh-synergie.org/prises-en-char … manie.html

Mais comme le dit Cobe il ne faut pas se limiter à accuser le produit, comme s'il suffisait de le supprimer pour revenir à "avant". Ce n'est pas l'alcool qui fait l'alcoolique. Si c'était le cas, nous le serions presque tous.

Penser à un effet psychiatrique de la cocaine ne change rien à ce qui t'a été dit plus haut. Sauf un point c'est qu'il sera impermeable à tout raisonnement. C'est pourquoi il est important de lui laisser assumer les consequences de sa consommation. C'est le seul moyen de le motiver à changer et à entrer dans une démarche de soins. Par contre s'il le demande il est important de l'aider à se soigner!
Amicalement

Dernière modification par prescripteur (02 septembre 2021 à  17:22)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

artag
Nouveau Psycho
400
Inscrit le 24 Jun 2021
58 messages
@ Jun0
On ressent bien ta détresse au travers de tes messages, mais c'est très compliqué de te donner une solution.

La formule de  Prescripteur est vraiment bien vue  "je t'aime toi mais pas ce que tu fais".
De mon point de vue on devient ce qu'on fait également, c'est un cercle vicieux...

Je vais être direct mais c'est pas à toi d'être la nounou de sa fille pendant qu'il disparait des jours faire des sessions avec ses potes...
Et si justement ça fonctionne comme ça il n'a aucune raison de changer, il a le beurre et l'argent du beurre quoi.

Tu te demande pourquoi il t'ignore depuis 3 jours? C'est simple il s'en fout...
Peut-être qu'il est dans son délire que tu dragues tout le monde et que tu ne mérite pas une réponse, va savoir.

Si tu veux le faire réagir, si il ressent encore quelque chose pour toi, c'est à toi de l'ignorer quand il te recontactera...
Car la je pense que pour lui tu es acquise à 100%

Tu es encore jeune, je suis sûr que tu peux trouver une relation plus épanouissante que ça.

En ligne

 

Jun0 
Nouveau membre
Belgique
100
Inscrit le 01 Sep 2021
9 messages
Il ne disparaît pas des jours quand sa fille est là. Jamais en fait, en général il fait ça à la maison. C est juste que pour le moment il vie entièrement décalé… et c est pour ça que j ai plus le rythme pour m occuper de la petite. c est la première fois qu’il me laissait sans nouvelles plusieurs jours mais il ne découche pas de la maison. J ai eu un peu de nouvelles mais très bref.
Et si moi je l ignore et que ça le fait s enfoncer davantage ? Il a déjà de gros soucis avec la peur de l abandon (d ou la jalousie etc) si je lui fais ressentir ca, je risque pas d empirer la situation ? Il se dira qu’il avait raison de se méfier de moi ? N est t il pas préférable que je lui fasse sentir que je reste à ses côtés, que je le juge pas et le soutiens dans son mal être (car mal, il l est) et plus il est mal et culpabilise pour sa famille, sa fille moi et plus il s enfonce et se renferme. Là il est totalement fermé. J ai eu sa maman qui n avait plus eu de nouvelles depuis plusieurs jours également…

Hors ligne

 

artag
Nouveau Psycho
400
Inscrit le 24 Jun 2021
58 messages
C'est à toi de voir, mais avec des "et si ceci ou cela si je suis pas là" tu es mal barrée de mon point de vue.

Si tu es à ses côtés alors que lui se tire et te zappe pendant qu'il va fumer et bien c'est franchement déséquilibré.
Mais je comprends ta réaction tu es amoureuse et comme on dit ça rend aveugle...

Que t'apporte cette relation aujourd'hui au juste? pose toi cette question honnêtement.

En ligne

 

Jun0 
Nouveau membre
Belgique
100
Inscrit le 01 Sep 2021
9 messages
Aujourd’hui ce que ça m apporte vraiment honnêtement des doutes, la peur, l angoisse et la fatigue. Mais je suis vieux jeux. Je me met pas avec quelqu’un pour le quitter à la première difficulté. Ok elle est pas des moindres. Et j aimerais que ce soit plus simple, comme nos grands parents, j essaye de réparer et de reconstruire au lieu de jeter à la poubelle des qu il y a un dysfonctionnement…
Ça causera peut être ma perte mais il est encore trop tôt pour moi baisser les bras… je laisserais plus ça traîner des mois non plus… si je vois que le déclic ne viens pas, je considérerais qu’il m oblige à le quitter…
J’ai encore l espoir. Ça ne fait pas assez longtemps que ça part en vrille que pour abandonner.

Hors ligne

 

artag
Nouveau Psycho
400
Inscrit le 24 Jun 2021
58 messages
Ce mec a bien de la chance d'être tombé sur une fille aussi compréhensive et prête au sacrifice.
C'est tout à ton honneur quelque part mais j'espère vraiment que tu ne vas pas dériver dans cette relation plus que nécessaire.

Bonne chance.

En ligne

 

Jun0 
Nouveau membre
Belgique
100
Inscrit le 01 Sep 2021
9 messages
Merci…
Oui… enfin, j espère qu’il se rendra compte de cette « chance » avant qu’il ne soit trop tard. wink

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Fanzine N4 : Le scandale de la naloxone
    Il y a 4jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Enquête sur la cannabis comme aide au sevrage/baisse/controle des...
    Il y a 3hCommentaire de Stelli (4 réponses)
     Appel à témoignage 
    Avec Safe testez le nouveau spray nasal (MAD)
    Il y a 3jCommentaire de Meumeuh (37 réponses)
     Appel à témoignage 
    Quel serait le kit d'injection adapté à vos pratiques ?
    22 août 2021Commentaire de nmdar (30 réponses)
     Forum UP ! 
    Expérience 30G Truffes Utopia/Hollandia
    Il y a 14hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Droguézeureux - Un dealer veut ma mort
    Il y a moins d'1mnCommentaire de artag dans [Au coin du comptoir.....]
    (1 réponse)
     Forum 
    Mon 1er Grow Kit
    Il y a 3mnNouvelle discussion de Dyosis dans [Psilocybe - Champigno...]
     Forum 
    Contrôle routier - Attention au CBD fumé
    Il y a 4mnCommentaire de artag dans [Répression - Victimes...]
    (9 réponses)
     Forum 
    Santé - Un cas rarissime d’éjaculation par le rectum
    Il y a 7mnCommentaire de artag dans [Au coin du comptoir.....]
    (3 réponses)
     Forum 
    Tramadol Sandoz 50 MG ( gélules )
    Il y a 2hCommentaire de Sébastien 2 dans [Opiacés et opioïdes...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Baser - Question kit base
    Il y a 3hCommentaire de Stelli dans [Cocaïne-Crack...]
    (7 réponses)
     Forum 
    5MEODMT en oral
    Il y a 3hCommentaire de SillyCone dans [DMT, changa et ayahua...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Etude - Enquête sur la cannabis comme aide au sevrage/baisse/controle des...
    Il y a 3hCommentaire de Stelli dans [Cannabis...]
    (4 réponses)
     Blog 
    [Video] Les dissociatifs ! ( ketamine/dxm)
    Il y a 4hCommentaire de Newcombe66 dans le blog de Ledayuum
    (1 commentaires)
     Blog 
    La Solitude
    Il y a 4hNouveau blog de Newcombe66 dans [Carnet de bord]
     Blog 
    J'ai raté ma première fois à l'hero + possible overdose
    Il y a 5hCommentaire de nnaY dans le blog de Unposcaille
    (1 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 05:21
     PsychoWIKI 
    Les outils pour le sniff a moindre risque
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Sébastien 2, Corum, Michael Vendetaz, Venusxiii, Magi nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Premier trip sous truffes
    par Xaxaxahehehe, le 07 Sep 2021
    Coucou Je vais vous raconter mon trip aux truffes hallucinogènes plutôt étonnant que j’ai vécu récemment. Pour information je suis un homme de 20 ans, 1,74m, 60kg, débutant dans la drogue dite dure. C’était ma première expérience avec la psilocybine. J’ai acheté il y a un mois en...[Lire la suite]
     Quel serait le kit d'injection adapté à vos pratiques ?
    par L'Apoticaire, le 15 Jul 2021
    Les stéribox sont pour moi (et beaucoup d'autres usagers qui sont passés à du matos plus adapté à l'IV de drogues que les stéri) carrément obsolète, certes c'est évidemment infiniement mieux que d'utiliser une cuillère à soupe sale avec de l'eau du robinet, de filtrer sa solution avec un...[Lire la suite]
     1 ère expérience 1cp-LSD
    par Cartooner, le 12 Jul 2021
    1 ère fois au 1cp lsd : 220 mcg en 2 drop Je suis chez ma copine il est 16h, je m’envoie 110mcg et elle 75 Les effets commencent à se faire ressentir rapidement pour moi, nous sommes en intérieur pour le moment. Soudainement une envie folle de manger du chocolat kinder x) J’en mange, je ne s...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Je me faisais exactement la meme reflexion, 100ug c'est deja une claque dans [forum] Reports aux dosages complètement fantaisistes
    (Il y a 2h)
    Opioïdes + Alcool = Dépression respiratoire dans [forum] Tramadol Sandoz 50 MG ( gélules )
    (Il y a 6h)
    Commentaire de bot? Psilo dans [forum] Reports aux dosages complètement fantaisistes
    (Il y a 7h)
    comme j'ai dit : moi 150 mics j'ai déjà plus que mon compte ;) /Cub dans [forum] Reports aux dosages complètement fantaisistes
    (Il y a 11h)
    Belle tranche de Saint Nectaire fermier dans [forum] hash très bizarre...
    (Il y a 22h)

    Pied de page des forums